Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 54 sur 54

Feu de cheminée - Comment réagir ?




  1. #31
    warloy

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Ok mais si on pousse encore plus loin ta réflexion de faire du préventif plus en amont, l'isolation extérieur ,c'est bien mais la maison passive, c'est mieux. Là, plus besoin de poêle à bois donc aucun risque de feu de cheminée!!

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    emmanuel30

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    oui tu as raison et il est fort possible que d'ici quelques années on ne construise que du passif, sans cheminée et donc sans risque de feu.

    En rénovation, autant on peut faire une bonne isolation par l'extérieur, autant ce sera difficile de faire du passif.

  4. #33
    Ulyssesourd

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Salut à tous
    Eh bien voila de vraies bonnes réponses !!! Mais je vais tout de même rajouter une des critères TRES importante...Le conduit !
    S'il n'est pas ou mal isolé, surtout dans la partie dans les combles non isolées si c'est un conduit interieur ou le conduit simple paroi posé en ...extérieur ! le plus grand danger et inévitable est la condensation ! Donc eau + fumée = goudron...Aie aie !!
    Eh oui... beaucoup d'utilisateurs de poeles ou chaudières n'y pensent pas...
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  5. #34
    mauswiesel

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    En cas de feu de cheminé c'est la suie qui brûle dans le conduit. Le chlore dégagé étouffera les flammes.
    ca metonnerai que ça libere du chlore ! Seulement lorsqu'il y a un acide

    Hypochlorite is unstable with respect to disproportionation. Upon heating, it degrades to a mixture of chloride, oxygen and other chlorates:
    2 OCl− (aq) → 2 Cl− (aq) + O2 (g)
    3 OCl− (aq) → 2 Cl− (aq) + ClO-3 (aq)

    jeviterai lutilisation deau de javel, a part efficacité prouvé !

  6. #35
    ANNIMAGE

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Bonjour, j'ai eu un feu de cheminée il y a 3 jours . Heureusement nous étions là et nous avons pu intervenir très vite. Mon voisin ayant un copain pompier voici ce qu'il a fait sur son conseil (c'est ce que font les pompiers): il faut avoir sous la main un pulvérisateur de jardin. Vous le remplissez d'eau puis, après avoir oté les buches encore en feu de votre poêle vous pulvériser de l'eau dans le poêle. L'eau va tout de suite partir en vapeur dans le conduit de cheminée et après quelques minutes (elles sont très longues ces minutes quand vous voyez le tuyau du poêle rouge incandescent juste contre le mur de la maison et que ça ronfle comme un soufflet de forge) le feu s'éteint . Ca a marché chez moi. Nous avons une cheminée inox extérieure. Le feu avait visiblement pris dans le tuyau qui traverse le mur depuis le poêle. Le reste de la cheminée était nickel. Il faut vraiment vérifier régulièrement: ici le ramonage deux fois par an n'a pas suffi... on en fera un troisième alors... L'anticipation c'est bien mais c'est toujours bon de savoir quoi faire quand même, ne serait-ce que pour aider un voisin ou une voisine !!!!! Merci à mon voisin Jean-Philippe!!! et n'hésitez pas à faire suivre l'information, ça peut sauver des toits et des vies!!!

  7. #36
    manchette

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Hello ;=)

    1- Sortir

    2- Appeler les pompiers !

  8. #37
    SK69202

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Non, fermer toutes les admissions d'air du poêle, en particulier le modérateur de tirage s'il est présent (merde, c'est pas prévu....)

    Injecter de l'eau, c'est garder le poêle ouvert, utile si on a un modérateur inaccessible.

    Pour éteindre un feu, on peut agir par refroidissement (l'eau), par asphyxie (fermeture de l'air), par déblai du combustible (pas envisageable de ramoner pendant le feu)..

    Après on alerte les autres, on évacue tous ensemble et on appelle les pompiers si on n'est pas confiant dans la gestion du feu.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. Publicité
  10. #38
    BOB92

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Bonjour

    Effectuant une recherche sur ce forum, je suis tombé sur ce fil ...

    Que pensez-vous de l'utilisation d'une "cartouche/fusée pour l'extinction des feux de cheminée" ?

    C'est rapide, assez facile, et permet de refermer rapidement la porte du foyer, puis les entrées d'air.
    Cela me parait rassurant : il suffit d'en avoir une rangée à portée de main.
    C'est à mon avis un excellent moyen d'arrêter la combustion par asphyxie.

    PS Dans mon entourage, cela est perçu comme très rassurant pour les utilisateurs, en particulier des personnes seules, moyennant un investissement d'environ 10€..)

    Qu'en pensez-vous ?
    Cordialement

  11. #39
    bouilland2

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    bonsoir ,bof ,tu va chez ike????? tu prend un extincteur a 30 euro a poudre (pas a recharger )et pendant se temps la tu dit a ta femme (téléphone au pompier )

  12. #40
    SK69202

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Inutile si modérateur de tirage.
    Nécessite d'ouvrir la porte du foyer avec l'appel d'air frais qui va avec.

    Autant fermer les entrées d'air immédiatement.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #41
    an1844

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Bonsoir BOB92,

    Je suis d'accord avec bouilland2, 1 extincteur à poudre et les pompiers (juste pour se rassurer).

    Juste pour informer,......pour ceux qui ont un appareil à ventilation forcée (régulée ou pas), pensez à éteindre l'appareil, sinon cela attise le feu....c'est mieux.
    Et pour ceux, un peu naïf, parce que c'est leur première fois (un peu comme moi), lorsque vous entendez crépiter dans le conduit, surtout surtout, ne pas ouvrir la porte de la chaudière (si celle -ci est arrêtée "fin de cycle"), parce que automatiquement cela relance la ventilation , et là ce n'est vraiment pas malin.

    Bon avec un peu de sang froid, on arrête la chaudière (disjoncteur) on démonte le capot inférieur du conduit, et on envoi 2 giclées d'extincteur (2 x 2secondes, séparée de 5 secondes), cela n'éteint peut être pas tous les feux, mais pour moi cela à fonctionné, ensuite plus sereinement appel pompier (9 km, 25 minutes ils ont mis ).

    Cordialement
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  14. #42
    bouilland2

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    bonjour ,et une serpillière tremper dans l'eau et entourer autour du tuyaux inox et renouveler plusieurs fois cela crée de la condensation a l'intérieur du tuyaux

  15. #43
    vanquish

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Je suis surpris qu'il y ai autant de gens qui sont inter sur ce fil de discussion à qui c'est arrivé.
    C'est si fréquent que ça un feu de cheminée ou vous n'avez pas géré os appareils/combustibles comme il faut ?

  16. #44
    bouilland2

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    non mais des fois il y a un jours ou tu n'a pas la tête a sa et tu te retrouve a te dire merd???? sais chez moi et les première minute son important

  17. #45
    bouilland2

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    peu être plus avec une chaudière a bois car la charge de bois est plus important et on est pas a coté comme un foyer ou poele a bois

  18. #46
    an1844

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Bonjour,

    Perso, je pense que tout ceux qui ont un équipement bois bûches, on eut à un moment ou à un autre l'occasion de se faire une belle frayeur, mais bon on évite de s'en vanter, .....et ce n'est pas forcément sur un forum, où on écris sur 50 messages qu'il faut utiliser du bois (bien) sec, bien dimensionner son conduit, ramoner régulièrement son conduit, bien utiliser son modérateur.....que l'on peut aussi annoncer qu'on a mis le feu à son propre conduit.....

    Mais OUI, cela arrive aussi chez soit, parce qu'on prend confiance à son installation, on deviens moins vigilant.......quand tout vas bien, aucune alerte pendant 3 ans.

    Quand je suis rentré dans mon local chaufferie, j'ai constaté que ma chaudière était éteinte (fin de cycle), que mon ballon était correctement chargé, Chauffage OK, ECS OK,.........mais il y avait un crépitement inhabituel au niveau de la "chaudière", naïvement j'ai ouvert la porte de la chaudière (1ère grossière erreur), ce qui a relancé la ventilation, immédiatement la "crépitation" s'est accélérée, mais pas encore de "ronflement" (conduit en feu), mais là j'ai tout de même compris.

    Immédiatement, je suis allé couper l'alimentation électrique de la chaudière, et parce que je savais précisément quel était le disjoncteur de la chaudière, je n'ai coupé que la chaudière, sinon j'aurai dû couper toute la chaufferie, me retrouvant ainsi dans le noir !!!!, vous savez VOUS où est votre disjoncteur ????

    Avec précaution (brulure aux doigts !!!, mais si cela avait été brulant, j'avais à coté une paire de gants prévu pour cela,....et VOUS ??) j'ai enlevé le capot inférieur de mon conduit d'évacuation des fumées (2nd grossière erreur), la 'crépitation" s'est légèrement accéléré, mais toujours pas de "ronflement".
    Là, j'ai regardé ce qui ce passait dans mon conduit (énorme erreur, sans lunette de protection, heureusement cela n'a pas durée plus de 2 secondes, et rien n'est tombé, sinon......maintenant j'ai une paire de lunette avec les gants, le mieux serait un petit miroir, et VOUS ??), bref....dans le conduit il y avait des dizaines de petits points rouge, bistre avec braise.

    Là, oui j'ai pris conscience de l'urgence, j'ai prévenu ma femme, elle a fait descendre nos 3 enfants dans le salon à regarder la télé, je lui ai demandé d'ouvrir, maintenant, les volets électriques de la baie vitrée,..... j'aurai dû dire à ma femme d'emmener immédiatement nos 3 enfants chez les voisins (10 m), ce qui aurait alerté MON voisin , qui serait venu me donner un coup de main,......ce sera pour une prochaine fois,

    Ensuite, j'ai prévenu les pompiers, bien sûr je leur explique ce qui ce passe, et là, je m'entend encore leur dire "j'ai tout ce qu'il faut pour éteindre le feu, mais je veux bien un petit coup de main", j'avais en face de moi, ma femme, les bras le long du corps, la bouche ouverte, et les yeux écarquillés ...ben quoi, qu'est-ce que j'ai dis....

    J'ai ensuite enlevé tout ce qui pouvait bruler à proximité du conduit (vraiment pas grand chose), rapproché mon extincteur, déroulé mon tuyaux d'arrosage (et essayé dehors), puis j'ai patienté, dés fois que çà s'éteindrait tout seul,...mais sans remettre le capot, Est-ce que cela aurait changé quelque chose ?? remis..., la braise se serait éteinte toute seule ??, et puis une fois remis, si le feu avec tout de même pris, Est-ce que j'aurais réussi à l'enlever une seconde fois ??, (j'aurai eu le courage ??), après quelques minutes (peut être des secondes), le feu à effectivement pris, faute de le voir, on entend très bien le "ronflement" de plus en plus intense, là j'ai dégoupillé mon extincteur, j'ai envoyé une première giclée de 2 secondes et 5 secondes plus tard (une partie de la poudre est redescendue), une seconde giclée de 2 secondes, "ronflement" terminé (une partie de la poudre est redescendue). Durée du feu en tout et pour tout 30 secondes, longues et intenses.

    Là, j'ai enfin été cherché mes lunettes, pour jeter un œil dans le conduit, plus de braise, je suis allé inspecter l'aspect extérieur de mon boisseau dans la chambre à l'étage, puis dans mes combles, j'ai libéré un large passage dans la chaufferie pour les pompiers (j'ai bien fais, faut les voir arriver tout harnaché de leurs équipements, encombrant, un peu empoté, mais de vrai héros,.....si si à leur arrivé de vrai héros,.....pendant les 25 minutes d'attente (9 km) j'avais pas la même opinion, mais bon), et j'ai préparé mon kit de ramonage, et enfin les pompiers sont arrivés,....et comme j'avais dit "j'ai éteint le feu et je voulais bien un petit coup de main", bon là dans les yeux de ma femme c'était "un peu" moi le héros.

    Les pompiers sont partis 45 minutes plus tard, tout le monde avait le sourire, à leur passage pour les calendriers, ils ont eut un billet un peu plus gros que les fois précédentes.

    Pour moi, çà s'est passé plutôt bien :
    - mais je connais bien mon installation ;
    - je sais précisément où couper l'alimentation électrique ;
    - j'ai un extincteur à poudre, et je sais m'en servir ;
    - j'ai une paire de gants et une paire de lunettes dédiés à la chaudière, bientôt un miroir ;
    - mon tuyau d'arrosage est toujours enroulé et rangé ;
    - je n'est rien qui peu s'enflammer à coté de la chaudière ;
    - à coté de la chaudière j'ai désormais un sceau de sable ;
    - j'ai au moins un volet roulant manuel, au rdc et à l'étage ;
    - et toute ma famille sait où aller au cas ou .

    Et surtout j'étais présent, et j'ai l'habitude de faire ma "ronde" "ma p'tite visite" à ma chaudière, j'avoue j'en suis un brin fière quand même.

    Bien sûr, il y aura un petit malin, qui affirmera que si on respecte toutes les conditions pour un bon fonctionnement de nos équipements, un feu de conduit cela n'existe pas.

    Cordialement
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  19. #47
    bouilland2

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    bonsoir an1844 ,a mon tour ,chez moi fin d'hiver et sa faisait une semaine que je disais a ma femme il faut que je ramone la chaudière et le gainage, mais beaucoup de boulot dans les vignes et une semaine de pluie la semaine avant qui faisait que la chaudière au démarrage avant du mal a tirer et un jour a midi je rallume la chaudière et je vais manger et j'avais faim (trop faim) que j'ai oublier la chaudière et d'un coup ma femme me dit ,il y en a un dehors qui fait du feu de cheminée et sa fume merde sais chez nous ,je cour a la chaufferie et je rentre en courant sans prendre le temps d'allumer la lumière ,le coude qui est derrière la chaudière était rouge a voire a travers et de voire le bloc de bistre qui était en feu dans le coude que fer ont s'affole pas et on réfléchit (mais pas trop longtemps )directe le tuyaux d'arrosage et aussi une giclette part le modérateur la dilatation des tuyaux et le bistre qui descend (oui le gainage fait 10 mètres ) et après j'en ai remis un deuxième coup et je me suis dit la mec il faut que tu arrêt té connerie tu va tout casser et j'ai attendue et tout sais arrêt tout seule depuis je ramone plus souvent

  20. #48
    SK69202

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Ce qui m'étonne quand même c'est l'accumulation de bistre et de suies et leur inflammation avec des chaudières modernes qui ne sont pas utilisées en "feu couvé", quelle fréquence de ramonage, phase de fonctionnement avec des fumées très chaudes ?.

    Je ramone toutes les tonnes de bois brûlé, ce qui me donne en moyenne 7.5 L de suie (soit 2.7mm dans le conduit de 180mm sur 5m) pour un peu moins de 300gr avec du résineux dans mon engin au rendement moyen. Même si ça prend feu (j'ai souvent des fumées à 500°C), l'énergie disponible est limitée.


    si si à leur arrivé de vrai héros,.....pendant les 25 minutes d'attente (9 km) j'avais pas la même opinion, mais bon)
    A qu'en termes élégants cela est dit.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #49
    an1844

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par SK69202
    Ce qui m'étonne quand même c'est l'accumulation de bistre et de suies et leur inflammation avec des chaudières modernes...
    cela ne fais aucune différence

    Citation Envoyé par SK69202
    avec des chaudières modernes qui ne sont pas utilisées en "feu couvé"
    Exact, pas de feu couvé.
    Sur ma chaudière, si la maison est arrivée à température (besoin d'énergie très faible) ET que mon ballon tampon (1500L) est plein d'énergie (85°C, 85°C, 85°C, 80°C) alors là oui, elle passe en "maintien de feu", je ne l'ai fais qu'une fois (pas exprès), cela à bien encrassé la chaudière, et les heures de "maintien de feu" sont comptabilisées ET mon chauffagiste en profite pour me comptabiliser du temps à passer en +, donc chez moi pas de "maintien de feu"

    Citation Envoyé par SK69202
    quelle fréquence de ramonage,...
    Avant, 1 fois par mon chauffagiste quelques jours après les premiers démarrages, disons fin Octobre, puis un second juste après les vacances de Noël.
    Après , toujours 1 fois par mon chauffagiste quelques jours après les premiers démarrages, disons fin Octobre (je suis en retard d'ailleurs), puis une fois avant chaque vacance scolaire, + une inspection visuelle tous les 10 à 15 jours, mais pour moi c'est facile, j'ai juste un capot à enlever.

    Citation Envoyé par SK69202
    phase de fonctionnement avec des fumées très chaudes ?.
    Avant une mise à jour (date ???, j'avoue), 250°C et cela pendant toute la mise en température de la chaudière (80°C) (ventilateur à fond, air primaire et secondaire "très " ouvert), ensuite on ne fais que maintenir la chaudière à 80°C, T°C des fumées environ 210°C (régulation optimale du ventilateur, de l'air primaire et secondaire).
    1 fois 292°C pendant la mise en température de la chaudière à 80°C, mais c'est aussi la seule fois que j'ai brulé des chute de chantier, peut être pas une bonne idée, je n'ai jamais recommencé.
    Après la mise à jour, 210°C (parfois un peu plus, mais très rare) et cela pendant toute la mise en température de la chaudière (80°C) (ventilateur à fond, air primaire et secondaire "très " ouvert), ensuite on ne fais que maintenir la chaudière à 80°C, T°C des fumées environ 170°C voir 190°C (régulation optimale du ventilateur, de l'air primaire et secondaire).
    A la fin de la combustion, le ventilateur tourne à fond (air primaire et secondaire ?????, dsl), jusqu'à l'arrêt complet.

    Citation Envoyé par SK69202
    Je ramone toutes les tonnes de bois brûlé, ce qui me donne en moyenne 7.5 L de suie (soit 2.7mm dans le conduit de 180mm sur 5m) pour un peu moins de 300gr avec du résineux dans mon engin au rendement moyen. Même si ça prend feu (j'ai souvent des fumées à 500°C), l'énergie disponible est limitée.
    A la fin du ramonage, juste après ma mésaventure, j'avais un peu plus d'un sceau de 5L (conduit de 150mm, hauteur 7,75m), mais à tous mes autres ramonages, je n'ai jamais eu plus de ????, çà tiens dans le creux de mes deux mains (unité de mesure pifométrique).

    Si dessous une photo, du seul tube, qui n'a pas brulé (je pense), qui à été que très peu touché par la poudre de l'extincteur, et qui n'a pas encore été ramoné, il fait parti de la parti horizontal de mon tubage (environ 1,60m), impossible pour moi d'affirmer que le tube vertical était dans le même état, mais je le pense.
    P1190269.jpg

    Pourquoi autant de bistre ??, sûrement parce que mon bois n'étais pas aussi sec qu'on avait bien voulu me le dire (60€ tout de même), et que j'avais environ 10 jours de retard sur mon ramonage perso (normalement juste après les vacance de Noël)

    Cordialement
    an1844
    Images attachées Images attachées
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  22. #50
    bouilland2

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    pourquoi a tu bistre ??? les dernier 50centimètre avant la sortie du gainage (refroidissement )et temps humide

  23. #51
    SK69202

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Justement dans ta description je ne vois rien d'exceptionnel pour allumer un feu de conduit.
    Peut être que la ventilation finale de la chaudière met trop d'air neuf dans le conduit encore chaud et que cela pourrait attiser des suies incandescentes ce jour là ? Les fortes températures en fonctionnement s'accompagnent de fumées pauvres en oxygène, ça fait un élément de moins pour que le feu se développe.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  24. #52
    SP DUAL

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Si ca bistre sur une Sp Dual, c'est qu'elle est vraiment mal utilisée!
    Personnellement pour moi il ne reste que de la cendre dans le conduit.
    La cendre ca ne brule pas.

  25. #53
    an1844

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Bonjour SP DUAL,

    Citation Envoyé par SP DUAL
    Si ca bistre sur une Sp Dual, c'est qu'elle est vraiment mal utilisée!
    Personnellement pour moi il ne reste que de la cendre dans le conduit.
    La cendre ca ne brule pas.
    Un petit nouveau, jaibu et consorts,.....et vous l'aurez compris, un "petit malin" en question.

    Cordialement
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  26. #54
    SP DUAL

    Re : Feu de cheminée - Comment réagir ?

    Je serais curieux de voir ton compteur horaire et on pourrais surement expliquer ton "feu de cheminée"
    Des fumées a 290 perso ca ne m'est jamais arrivé
    Ni sur une S4
    Ni sur une S3
    Ni sur une S1
    Et encore moins une pellet!
    Faut rester concret.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Feu de cheminée
    Par Garbo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 28
    Dernier message: 20/12/2012, 17h46
  2. comment réagir face un schizophrène ? comment l'aider ?
    Par marcodonbastoche dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 38
    Dernier message: 05/03/2012, 17h59
  3. au secours feu de cheminée ?
    Par sev79 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 51
    Dernier message: 13/11/2008, 16h35