Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

isolation anti vibration par la chappe et murs



  1. #1
    lachique

    Lightbulb isolation anti vibration par la chappe et murs

    bonjour,
    Je suis sur le point d'acquerir un local brut qui est situé proche d'une voie ferrée.
    Il va biensur falloir l'isoler au maximum ..
    Que me conseillez vous au niveau de la chape pour absorber un maximum des vibratons venant du sol ?
    Pour ce qui est du mur qui fait face a la voie ferrée, que pensez vous le plus efficace pour stopper les bruits, laine de roche classique?, placo? mousse isolante sur les encadrements des fenetres?
    A noter, ils ya des baies vitrées avec encadrement en metal.

    Par avance je vous remercie!!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    garfdna

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    Bonjour,

    La terre est une masse très inerte. Il est très difficile de la faire vibrer mais ça peut arriver avec des “objets” aussi lourds qu’un train. L'énergie transmise par le train en forme de vibration à travers les rails, la terre et qui arrive jusqu’au local qui vous intéresse et qui le fait vibrer, n’a rien à avoir avec celle d’une voix humaine qui traverse une cloison légère. Ca n’a même rien à avoir avec le bruit d’une grosse caisse de batterie qui passe dans la structure d’un immeuble et traverse les étages. On est dans une autre échelle.

    Etant dans l'impossibilité de traiter le problème à la source (poser des morceaux de “feutre” sous les rails), je dirais qu’il n’y a malheureusement rien à faire. Il aurais fallu une masse très importante pou arrêter cette vibration, de l’ordre de la masse de la terre que le son traverse. Ceci concerne la transmission solidienne du son. C’est à dire la transmission à travers des corps solides : rails, terre, fondations, murs.

    Ce que vous pouvez faire est d’essayer d'atténuer la transmission aérienne du bruit. C’est à dire la transmission à travers l’air et l'enveloppe du bâtiment. Il faudrait dans ce cas là que le local soit le plus étanche possible à l’air, qu’il n y ai pas de trous. Ensuite c’est une question de vitrage et de fenêtre (vitrage lourd, fenêtre étanche) et du choix de l’isolation que vous allez rajouter (qu’elle soit en même temps thermique et phonique). Ce type d’isolation est possible. Mais il faut connaître un peu et être cohérent. Ca ne sert à rien d’isoler phoniquement les murs si le son passe à travers le toit ou les fenêtres. Dans l’isolation phonique, le point faible détermine le niveau de l’isolation.

    Si vous faites un travail de pro, vous allez atténuer un maximum de fréquences hautes et médium mais vous allez toujours sentir les vibrations venant du sol. Peut être vous n’allez pas les entendre car elles vont être trop graves et en dehors du spectre que l’oreille humaine perçoit. Mais une vibration d’un train ou du métro, on la sens sous nos pieds.

    Cela dit je connais pas l’étendu du problème, ni le local, ni l’usage que vous voulez en faire. Et puis on peut très bien vivre avec ces vibrations, surtout si on aime les trains. Si on veut enregistrer de la musique c’est très embêtant. Ca dépends de l’intensité. Donnez nous un peu plus d’informations concernant l’usage et l’état du lieu (des photos?).

  4. #3
    kaiserf

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    Etant dans l'impossibilité de traiter le problème à la source (poser des morceaux de “feutre” sous les rails), je dirais qu’il n’y a malheureusement rien à faire
    Salut.

    Je n'apporte pas de réponse à la question, mais je peux dire qu'il est possible de se protéger des vibrations d'un train qui passe.
    Pour avoir dormis dans un bâtiment situé a environ 20m de la voie ferrée, (bâtiment neuf ayant subis une isolation phonique poussée) le passage des train était parfaitement impossible à détecter, tant par le bruit que par les vibrations.
    Mais je n'ai aucune idée de la technique employée.

  5. #4
    pat71

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    bonjour pour limiter bruit et vibration , c'est l'enveloppe complète qu'il va falloir traiter ; des produit tel le liège , la fibre de bois , les masse caoutchouc , peuvent être utiliser , les menuiseries ext . devront elles aussi être revue ; le principe de conception a adopter est celle de l'enveloppe complète et continue , la premières couches collé et fixer mécaniquement au mur et plafond , (uniquement collé au sol) le seconde couche collé et vissé dans la couche précédente (sans toucher le mur) parement lourd en plaque (fermacell) ...ou enduit épais ( terre chaux ect.

  6. Devis
  7. #5
    herakles

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    j'ai un ami qui habite dans les mêmes conditions :

    Il a fait poser une dalle flottante assez lourde , montée sur plots antivibratiles avec interposition d'une laine de roche entre plots

    Pour les vitrages , un double vitrage avec épaisseurs de verre différentes = 10/16/4 par exemple pour stopper les différentes fréquences

    Côté intérieur = cloison lourde posée sur semelle résilientes sur la dalle flotante , sans aucun contact avec le mur autre qu'une épaisseur d'isolant phonique /thermique = vermiculite en remplissage ou panneaux de laine de roche dense .

    variante= isolation thermique LDR par l'extérieur du mur + côté intérieur= platre BA18 sur ossature posée souple sur la dalle flottante avec un léger complément de laine de roche .acoustique .

    Si VMC simple flux= boîtes de prise d'air avec piège à son..

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    garfdna

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    Pour nuancer mon propos concernant l'impossibilité de traiter ce genre de vibration, je dirais qu'il est tout de même possible d'avoir une amélioration mais il faudrait appliquer des technique d'isolation de studio de musique et faire ça très soigneusement. La solution serais, comme dit Heracles, de poser une dalle, la plus lourde possible, sur une couche résiliente comme de la laine de roche rigide ou du liège. Ensuite appliquer ce fameux principe de la boite dans la boite. Peut être que dans votre configuration ce n'est pas très compliqué ou cher de le faire, en même temps que l'isolation thermique et la finition. Peut être aussi que ça l'est. Les principes de traitement existent, c'est leur application qui varie par rapport à chaque situation.

  10. Publicité
  11. #7
    lachique

    Smile Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    merci à tous pour vos réponses très pointues..
    Je dois dire que je suis un peu dépassé..
    Enfin, après m'être renseigné sur le net, je dois dire que les plots antivibratiles que citait Herakles ont l'air très efficaces mais certainement plus compliqués et plutôt onéreux: mon local fait 160M2 de béton entouré de 4 murs (parpaing et grandes baies vitrées)
    Le liège expansé de 8 à 10 cm (en plaques) avec un dalle coulée par dessus semble plus simple et tout aussi isolant au niveau phonique et semblerai amortir (un peu) les basses fréquences du train,mais également au niveau thermique (sous le local il y a le parking sous terrain de la résidence..)
    pour la dalle a couler, est ce que une dalle (ciment + billes polystyrène) viendrait compléter l'isolation phonique du liège? est ce possible?

    Pourriez vous me (ré) -expliquer la notion de Pat71 concernant les différentes couches sans pont phonique? je ne comprends pas trop comment éviter des ponts phoniques entre des couches qui seront vissées entre elles et aussi au mur ?

    Une dernière question, connaissez vous un opacifiant ou occultant pour vitres qui pourrait atténuer les bruits la rue ??

    Merci encore pour toutes vos réponses !!

  12. #8
    herakles

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    http://www.alphasabine.info/spip/Plo...ent-block.html

    je pense à la solution "poutrelles + hourdis" sur plots antivibratiles =
    chaque poutrelle repose sur des plots antivibratiles constitués de carrés de néoprène convenablement espacés = ressorts
    remplissage de l'espace libre entre plots - sous les poutrelles et les entrevous- par un mélange de vermiculite ou vermaspha ou laine de roche haute densité (stoppe les bruits et soulage l'effort des plots )
    mise en place d'entrevous béton plats (épaisseur 8cm ) et coulage de la dalle avec un mélange billes d'argile/béton ou bétostyrène ou béton+ vermiculite = loi de masse + plots antivibratiles =meilleur comportement face aux fréquences très basses
    variante = plusieurs plaques de placosol sur épaisseur de laine de roche haut densité
    les cloisons sont montées sur semelles résilientes sur le pourtour de la dalle flottante et ne doivent pas toucher au mur = ossature métal + plaques BA18 +laine de roche
    faux-plafond sur suspentes élastiques reposant sur ces cloisons

    par la même occasion , pose de double fenêtres avec vitrage plus épais que celui de la fenêtre d'origine ; il n'existe pas d'opacifiant -à part la feuille de plomb - pour stopper le bruit !!!!

    (sous le local il y a le parking sous terrain de la résidence..)
    dans ce cas , renseignez vous sur la portance de la dalle , sa résistance , auprès d'un ingénieur béton ou de l'architecte
    sur parking ?? = il doit certainement y avoir un isolant prévu à la construction de l'immeuble , non ?

    la solution placosol + laine de roche haute densité est préfrable= vous n'aviez pas dit que c'était une dalle sur parking!
    les vibrations sont donc transmises par les murs et la structure du bâtiment ..
    Dernière modification par herakles ; 17/03/2009 à 07h26.

  13. #9
    herakles

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    Trouvé cette info ...si ca peut aider ...
    http://www.batiweb.com/news/a.asp?ref=09031902

  14. #10
    lachique

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    merci herakles!! j'ai déja commandé une doc, mais je n'ai pas l'impression que ce soit très répandu.. j'attends de recevoir..et voir..
    bonne journée

  15. #11
    bordeaux

    Re : isolation anti vibration par la chappe et murs

    La transmission des vibrations se fait trés bien par le sol. Effectivement il serait bon d'isoler sous la traverse SNCF surtout depuis que les traverses bois sont remplacées par de l'acier mais la sncf se fout de tout ou plus exactement réseau ferré de F. Il existe néammoins des feuilles antivibratiles qui peuvent etre mises verticalement si on est au même niveau mais naturellement le mieux est de couler la dalle sur cette feuille antivibratile. Il y a peut -être la solution comme en construction de maisons passives de couler l'ensemble de la maison(la dalle) dans une cuvette de styrodur ou similaire je pense que ce pourrait ^tre une barrière aux basses fréquences

Discussions similaires

  1. Isolation de murs en pierre par l'intérieur
    Par colber dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/07/2009, 13h23
  2. Isolation des murs par panneaux fibre de bois
    Par coleni25 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/12/2008, 08h37
  3. isolation des murs par injection
    Par Aubrac dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/05/2007, 17h54
  4. isolation murs par l'interieur
    Par Phil 83 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2006, 23h10
  5. isolation par comblement du vide d'air dans les murs
    Par tgperso dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/04/2006, 20h52