Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Panachage liège et … isolant mince



  1. #1
    Michel34L

    Question Panachage liège et … isolant mince


    ------

    Bonjour, j'aurai besoin de quelques conseils éclairés, car j'ai parcouru pas mal de forums sans arriver à prendre une décision,

    Je vais refaire une partie du toit de ma maison cet été et je me pose encore quelques questions sur l'isolation !
    Sachant que je refais la charpente et la couverture à l'identique en «*Ardoises de pays*», je ne suis plus à 500€ près et je tiens à faire au mieux.
    Cette maison est situé à 800m d'altitude dans le sud du massif central et les écarts de température sont assez importants (-17° l'hiver et 37° l'été).
    Si j'ajoute que l'étage de vie (cuisine\séjour) se situe sous les toits, je crois que j'aurais bien planté le décors.

    Bref, j'avais initialement prévu le sandwich suivant :
    Les ardoises
    Une sous-couche pour les fuites
    25 mm de volige extérieur (bouvetée pour l'étanchéité à l'air)
    30 mm d'isolant mince
    60mm de liège expansé pur
    20 mm de volige intérieure (bouvetée pour l'étanchéité à l'air)
    L'objectif de l'isolant mince étant de complété le liège en apportant principalement une isolation au rayonnement pour éviter de cuire l'été. (j'ai actuellement 60mm de polystyrène extrudé et c'est pas vraiment ça).

    Après avoir lu ce qui ce dit sur les forums à propos des isolants minces j'ai des doutes.
    J'ai donc plusieurs questions concernant l'utilisation de mes 30 mm prévus pour recevoir un isolant mince (et ses lames d'air de chaque coté) que je numérote pour cela soit plus facile d'y répondre :
    1.Utiliser ces 30 mm comme prévu pour recevoir une isolant mince.
    2.Utiliser ces 30 mm pour recevoir un isolant semi-épais avec du lin par exemple (attention je ne peux pas dépasser ces 30mm).
    3.Utiliser ces 30 mm pour augmenter l'épaisseur de liège, quitte à ajouter une pellicule réfléchissante (suggestion de produit bienvenu)
    4.Laisser ces 30 mm vides pour former une lame d'air inerte
    Question complémentaire : Fait-il que je prévoir un pare-vapeur ?

    Merci d'avance à ceux qui prendront la peine de me répondre et aussi à ceux qui auront le courage de lire ce post jusqu'au bout

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    herakles

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    Les ardoises
    Une sous-couche pour les fuites
    ex= delta - maxx titan ( microporeux ) voir ici = http://www.doerken.de/bvf-fr/produkt...n.php?navid=17
    25 mm de volige extérieur (bouvetée pour l'étanchéité à l'air)
    30 mm d'isolant mince = NON , plutôt du liège ..ou de la laine de bois
    60mm de liège expansé pur : vous pourriez porter à 120 mm
    total = 160 à 160m de liège ou de laine de bois - justifié dans ce coin aux températures extrêmes .

    sous-face= pare-vapeur comme le delta-reflex Plus voir ici : http://www.doerken.de/bvf-fr/produkt...x.php?navid=19
    http://www.maisons-bois.org/doerken/...e-ecransPV.pdf pour à la fois renforcer l'étanchéité et la barrière à la vapeur d'eau .
    20 mm de volige intérieure (bouvetée pour l'étanchéité à l'air)


    Pour éviter l'échauffement en été :

    casquettes au-dessus des vitrages SUD ou ombrage contrôlé été/hiver
    chercher à introduire de l'inertie = avez-vous des murs de refends lourds ou des murs extérieurs isolés par l'extérieur ?
    une dalle lourde ? ou un plancher bois ? entre le séjour sous les toits au-dessus des pièces de nuit ?

    Avec cette inertie , une simple ventilation régulière et nocturne en été suffira à accumuler un peu de fraîcheur pour combattre les pics de chaleur .

    Concernant l'isolant mince , oubliez-le = il faut une lame d'air de 25mm mini devant et une lame d'air derrière = 50mm d'air + 30mm d'isolant mince =80 mm pour un R théorique de 1.8, grand maximum contre le R = 2.2 d'une plaque de PSE ou de liège de même épaisseur

    sans lame d'air , cet isolant mince ne vaut plus grand chose= R=1 ...et il est cher au m2 ..

  4. #3
    warloy

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    Alors là... parler d'un IMR sur ce forum, c'est sûr que dans les 5 minutes, il y a Mr Herakles qui se pointe au galop sur son grand cheval blanc!!!

  5. #4
    herakles

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    doucement warloy ... pas d'ironie svp...
    j'interviens pour éviter une dépense exagérée (coût de l'IMR et pose de liteaux pour les 2 lames d'air ) et des déboires comme la formation d'humidité sous un IMR mal posé

    Par contre , certains IMR , comme par exemple celui-ci , hautement perméable à la vapeur d'eau , autorise une pose sur voliges et sous les ardoises :

    http://isolationsthermiques.com/isol...ant-thermique/

    D'autres fabricants ont aussi sorti ce même produit, HPV , qui se pose côté froid de la toiture , sous tuiles ou ardoises , contrairement aux IMR étanches qu'il faut absolument mettre côté chaud (et non "au milieu" ) , sous peine de voir la charpente pourrir lors de longues périodes de froid .

    Ca ne dispense pas de mettre une forte épaisseur de laine de bois ou liège ou laine de roche dense et rigide en complément = R mini à viser = 5 à 6

    Bon , si certains veulent me voir disparaître ...qu'ils lèvent le doigt...

  6. Devis
  7. #5
    herakles

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    par contre , que penser de cet isolant mince réflecteur , 100% étanche , présenté comme pouvant se poser directement sur voliges , (R=2.15) : condensation par -10°C ????
    http://www.actis-isolation.com/fiche...=1&l=1&code=20

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    RARA63

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    Bon , si certains veulent me voir disparaître ...qu'ils lèvent le doigt...
    Moi !
    Je me verrai bien innover dans le domaine de la séquestration :
    Après les dirigeants, les architectes toulousains !

  10. Publicité
  11. #7
    Michel34L

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    Je constate que les IRM déclenchent toujours les passions je remercie beaucoup Herakles de ses réponses précises et aussi Warloy qui a su le titiller pour qu'il m'apporte encore plus de précisions sur les IRM perméables à la vapeur d'eau.
    Je pense qu'il me faut une solution pour une isolation de la chaleur transmise par rayonnement, donc à priori avec une surface réfléchissante !

    Je ne dispose actuellement que d'une connexion très bas débit alors j''étudierai les liens fournis à mon retour dans la civilisation vers le 20 mai, d'ici c'est les muscles que je fais travailler après de main je monte les poutres de mon toit 150K chacune …
    Merci encore et à bientôt sur ce fil.

  12. #8
    herakles

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    je viens justement de recevoir un appel "au secours " d'une personne qui se plaint d'avoir froid dans les combles de sa superbe maison (une belle toulousaine aux murs de 60cms de briques bien orientée SUD )

    Elle ne comprenait pas pourquoi elle arrivait pas à se chauffer vu qu'elle avait fait mettre de l'IMR de 30mm (de la socièté A***S) soi-disant équivalent à 240mm de LDV ..dans tous ses combles ..

    Et maintenant, elle regarde du côté des PAC... Visite prévue sur place dans la semaine .. ca va chauffer !!!

    Je suis tombé pantois quand elle m'a dit , en apprenant que je fréquentais ce forum, " ah , bioclimatique ?? " ,.." donc vous préconisez la PAC ?? "

  13. #9
    r17777

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Je suis tombé pantois quand elle m'a dit , en apprenant que je fréquentais ce forum, " ah , bioclimatique ?? " ,.." donc vous préconisez la PAC ?? "
    Hé oui ! L'éducation populaire environementale ou plus simplement éconologique est un grand chantier !

  14. #10
    Michel34L

    Re : Panachage liège et … isolant mince

    Je viens de regarder l'isolant mince hautement perméable à la vapeur d'eau indiqué par Herakles.
    Cette solution me paraît vraiment intéressante en complément de mes 60mm de liège expansé pur pour réflexion thermique en été.
    En plus si j'ai bien compris il joue aussi le rôle de sous couche pour les éventuelles fuites de couverture.
    Par contre en lisant la documentation de pose, il apparait que ce produit se pose sur la volige extérieure et donc sous les ardoises.
    J'avais prévu de clouer (comme à l'origine) les ardoises directement sur la volige, j'ai donc 2 problèmes:
    Comment assurer une couche d'air de ventilation sous les ardoises comme indiqué dans les recommandations de pose ? Mais est-ce nécessaire dans ma configuration puisque les ardoises seront ventilées plus ou moins naturellement du fait de leurs irrégularités ? (ardoises de Dourgne posées en pureau dégressif)
    L'isolant va se retrouver copieusement transpercé par les clous ou crochets de fixation des ardoises, donc adieu l'effet cocon du produit !

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Isolant mince
    Par mimi5610 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 33
    Dernier message: 03/06/2009, 09h38
  2. Rideau isolant avec un isolant mince?
    Par KroM67 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/10/2008, 01h21
  3. installation isolant mince
    Par lobotomix dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/09/2007, 17h35
  4. Isolant mince : non ! Alors quoi ?
    Par daid dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/06/2007, 01h18
  5. Isolant mince
    Par Pr Shadoko dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/11/2006, 16h41
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison