Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?



  1. #1
    nicophane

    Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?


    ------

    bonjour à tous,

    Voila je parcours le forum depuis un petit moment à la recherche de précision pour affiner un projet d'extension en ossature bois.

    Or mes lectures ici et là m'ont permis de cheminer sur la question de la nécessité inertielle d'une maison en général et sur une MOB en particulier.
    Or c'est la que ça coince car si plusieurs post reprennent ce sujet il est plutôt difficile de s'y faire un avis tant il faut pécher les infos de part et d'autres.
    Je me dit qu'une trame générale d'un mur en MOB doit bien pouvoir être dégagé en fonction des besoins et des moyens de chacun..
    Cela évitera à mon sens de dépenser des fortune en "tout" fibre de bois" alors que d'autre produit son pour moins cher équivalent non?


    Mon projet personnel est une extension à une maison existante isolé de l'intérieur (boulette faite il y a 4 ans) de façon juste correcte( 200 mm LDV et double vitrage), un plancher isolé entre chevron( 100 mm)sur vide sanitaire pas isolé.
    L'extension de 50m2 sera en ossature bois pour la rapidité de la mise en œuvre sur un VS, avec un toit terrasse, non utilisable légèrement pentu (2à 5%)
    Une baie vitrée de 9m2 environ sera orienté plein sud.
    Le sol devrait être en parquet collé sombre . (Madame et moi ne voulant pas transiger la dessus pour des raisons esthétiques en lien avec le reste de la maison.) Le chauffage s'effectuera par un poêle à pellet placé à la jonction entre les deux parties de la maison.
    La maison est située au sud du massif central à 650m de hauteur.

    La priorité sera donc donné à l'isolation hivernale, mais après vous avoir lu avec un minimum d'inertie pour l'été.

    Pas de mur de refend possible, pas de double VMC, sol argileux, me reste que les composants à mettre en isolation pour créer ce minimum d'inertie, et c'est la que je coince....

    La laine de bois est vanté de partout comme le meilleur isolant, or elle est décliné a toute les sauces et se vend on ne peut plus cher...

    Que choisir entre panneaux rigide a forte densité, et laine de bois en panneaux souple ?

    Les solutions en laine de roche type rockwool ( panneaux souple à densité de 55 kg, et panneaux rigide à forte densité > 120 kg)pour l'isolation spécifique pour MOB paraissent moins cher et tout aussi adapté ....

    peux t'on associer les 2? genre panneaux rigide en fibre de bois placé en extérieur de l'ossature, avec 145mm de laine de roche?
    Que pensez des solutions tout en 1 attrayantes sur le papier?


    Bref je suis perdu....

    Pour l'inertie le poids, la densité, la conduction thermique, etc etc joue un rôle pour avoir le meilleur déphasage possible, et j'avoue que si on est pas mathématicien cela s'apparente à du chinois..(j'ai bien essayer vos outils de calculs...mais bon suis plutôt un littéraire )

    Ainsi comment associer avec un tarif raisonnable toute ces données...?
    Moi je partais sur ça:

    Bardage bois, lame d'air, pare pluie, OSB 4mm, montant ossature bois avec isolant(à définir) de 145 mm entre, pare vapeur, vide technique pour les gaines, et placoplatre ou panneaux bois type fermacell.

    Que changer? Rajouter pour augmenter l'inertie?

    Enfin dans le cas d'un toit plat (toiture chaude isolée) quelles solution retenir sachant que c'est le point le plus important pour l'isolation?

    Encore une fois ces points ont été abordés dans d'autre sujets mais cela est parfois illisible et souvent contradictoire, n' y a t'il pas des solutions qui font consensus et qui pourrait aider pas mal de monde...'les littéraires surtout)

    bon j'oublie plein de trucs que je voulais aborder mais j'y reviendrais

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pat71

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    bonjour ,
    une formule efficace : bardage , lame d'air , panneaux pare pluie fibre de bois 240kg m3 , panneaux fibre de bois 150 kg m3 épaisseur 40mm , ossature avec iso ( panneau souple ou vrac ) osb 9 mm avec pontage des joints (contreventement et frein vapeur) , vide technique (qui peut être garnie d'iso après passage des gaines), parement fermacell ; cela donne une paroi proche du bbc , reste le plancher et la toiture .

  4. #3
    AMO2NARBONNE

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Bonjour
    Pat71 : Votre préconisation n'est pas très claire:
    pouvez vous préciser l'épaisseur du vide technique ?
    l'épaisseur de l'ossature ? ( moi je pense que 140 mm serait bien pour avoir la meme epaisseur d'ISO )
    Quel type d'isolant préconisez vous ? Je pense à la laine de cellulose en vrac, meilleur rapport inertie / prix.
    Est vous sur de pouvoir remplir le vide technique ? Il y a risque de fuite par les percements pour les prises et inter.

  5. #4
    pat71

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Citation Envoyé par AMO2NARBONNE Voir le message
    Bonjour
    Pat71 : Votre préconisation n'est pas très claire:
    pouvez vous préciser l'épaisseur du vide technique ?
    l'épaisseur de l'ossature ? ( moi je pense que 140 mm serait bien pour avoir la meme epaisseur d'ISO )
    Quel type d'isolant préconisez vous ? Je pense à la laine de cellulose en vrac, meilleur rapport inertie / prix.
    Est vous sur de pouvoir remplir le vide technique ? Il y a risque de fuite par les percements pour les prises et inter.
    bonjour,
    le vide technique va de 25 a 40mm en moyenne suint les nécessité d'intégration filaire et tuyauterie ; le remplissage de ce vide permet de faire une seconde rupture thermique , et d'éviter la mise en mouvement de cette lame d'air ; l'ossature de 140mm ou de 120 suivant besoin de la structure ; il faut réfléchir au besoin ,si c'est d'aller vers le bbc et passif l'on va vers des paroi avec des iso de 350mm prévoir l'ossature juste nécessaire 120mm pour un rdc avec comble aménageable ,par exemple , et prévoir une paroi comme un doublage à distance , en réfléchissant , à vos couts de matière et main d'œuvre , je pense que le vrac est intéressant , il demande de l'attention dans la conception pour être efficace , les laines de cellulose demande a cloisonner les espaces pour la mise en pression ;

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Citation Envoyé par nicophane Voir le message
    Mon projet personnel est une extension à une maison existante isolé de l'intérieur (boulette faite il y a 4 ans) de façon juste correcte( 200 mm LDV et double vitrage), un plancher isolé entre chevron( 100 mm)sur vide sanitaire pas isolé.
    :
    si tu décrivais ta maison plus précisement ..? quelques photos ?
    L'isolation intérieure= placo ou contre-cloison en briques ? et LDV 200??
    les murs : en quoi ?
    orientation des vitrages principaux ?

    massif Central , à 650m.. bigre, les hivers doivent être assez rudes , avec le vent en plus ..

  8. #6
    nicophane

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Merci déja pour ces réponses..

    Alors pour la maison existante:

    une maison type année 70 : un rectangle de 13m*9 sur un vide sanitaire.
    Elle est (mal) orientée puisque les petits cotés sont au nord et au sud.
    A l'origine la maison n'était pas isolé. Elle est faite en parpaing classique avec du crépis.
    Elle a été rénovée en 2004 , avec un isolation par l'intérieur (oui je sais aujourd'hui que c'était une boulette....), avec la pose d'isolant laine de verre (ldv 200mm) entre ossature métallique et plaque de placoplatre.
    Les combles non habitables ont été isolés entre les chevrons pour garder un espace de stockage dans le grenier avec ldv 100mm. Il y a a d'ailleur en plus un restant de l'isolation d'origine entre le plafond de la maison et le sol du grenier..
    Enfin il y a deux ans je me suis tapé l'isolation du vide sanitaire (hauteur max 90cm, mini 50 cm) avec de la laine de roche (100mm) fixée directement sous les planches du plancher de la maison entre les solives.
    LE hic c'"est que l'acces a ce vide sanitaire se fait par deux trappes d'environ 50cm... donc difficile de faire descendre grand chose la dedans..
    Mes poumons , mes yeux, mon dos s'en souviennent encore...


    L'intérieur de la maison est mal agencé également d'où la volonté d'extension également) avec sur la façade Sud la cuisine et la chambre parental. Le salon, salle de jeux pour les ptis monstres est au centre de la maison avec une exposition Est et Ouest, Enfin les deux chambres d'enfant a la suite du salon sont au Nord, séparé de la façade Nord par un garage qui sert aujourd'hui de buanderie, rangement, avec deux petite pièces reservées pour la chaudiere au mazout^^ et l'autre pour la cuve de 1000 l (La cuve d'origine de dehors est HS depuis plrs années).

    Le but de l'extension est donc:

    -D'ameliorer l'espace de vie en créant une grande ouverture dans la façade Sud du mur porteur de la maison( actuellement la cuisine) et d'y accoler l'extension (plus basse de 40cm environ).
    Cette extension de 49m2 sera une grande piece a vivre. La chambre parentale se transforme en Salle à manger, la cuisine ne bouge pas mais s'agrandit d'1 m (gagné sur l'extension par le biais d'une plate forme au niveau du sol de la maison actuelle)
    L'extension sera un grand carré à toiture plate( pour casser maison tout en longueur) en ossature bois n'aura pas d'ouverture au nord, une porte a l'est pour accès terrasse, une baie vitrée au Sud de environ 2.80m de large pour quasi 3.00m de hauteur 'hauteur du plafond de l'extension (réduit en fonction de l'isolation).
    Toutes les chambres se retrouveront du même coté (au nord), avec montage de cloison pour recréer une chambre parentale.
    Les deux espaces de vie seront séparés par un couloir d'entrée transversale (orientée Ouest-Est),la sdb et le wc.

    Un poele a granule de 8kw de chez Rika^^ (cf. Merci le post sur les poeles silencieux) se situera à l'embranchement de la maison actuelle et de l'extension.
    Il sera adossé sur un coté à un petit mur en brique crée pour lui avec un haut de ce mur un système d'extraction d'air avec 2 ou 3 gaines isolées couplées à des ventilateurs avec variateur. Les gaines passeront a travers le grenier actuel pour chauffer au mieux les 3 chambres.
    Le but étant de se passer le plus possible du chauffage fioul.
    Si il reste qq sous un chauffage eau chaude solaire serait envisagé...mais pas pour tout de suite.

    Voila pour les description,, j'essaie de photographier mes plans papiers demain^^ (pas de scanner) et une vue simplifiée faite avec sweet home3d

    Enfin j'aimerais avoir vos sentiments, solutions sur la réalisation du toit terrasse, et surtout de son isolation, etanchéité...?

    J'oubliais les vitrages ont été changés en 2004 par du double vitrage classique avec volet roulant en caisson non isolé. LEs vitrages prévu pour l'extension seront avec gaz inerte.
    Après sur l'épaisseur nécessaire je sèche....

    Enfin , oui c'est vrai qu'on a de bons hivers chez nous, les -10 sont courants en hiver, et le chauffage tourne de septembre -octobre à avril mai....

    voila, au plaisir de vous lire.
    Dernière modification par nicophane ; 29/08/2009 à 22h36.

  9. Publicité
  10. #7
    nicophane

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Pour les photos du plan, j'ai crée un blog pour plus de facilité.
    Dernière modification par Linn ; 04/09/2009 à 16h08. Motif: URL

  11. #8
    Linn

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Votre blog est à renseigner sous votre profil: il sera accessible en cliquant sur votre nom. Merci de ne pas multiplier les liens.

  12. #9
    nicophane

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    oups désolé...c'est une première pour moi...

    Donc pour les photos, suivez le lien dans mon profil...

  13. #10
    nicophane

    Wink Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Personne pour me donner quelques tuyaux...
    Sinon pour info, voila la solution retenue apres discussion avec le maçon pour les fondations de l'extension:

    PLot bétons avec longrines.
    Hérisson de 30 cm, recouvert de sable
    Isolant poly machin (le liège est trop cher....) de 6cm qui remonte le long des plots pour "encadrer" la dalle.
    Dalle féraillée de 13cm sur l'isolant
    Dalle de finition de 6 cm
    Plancher collé en finition

    Je sais que j'aurais pu aussi mettre l'isolant sous le hérisson, mais bon j'avoue que ce compromis me parait le plus adapté à ce que je cherche, sachant que j'habite pas forcement une region trés chaude.

    De plus finalement l'escalier et la plateforme pour élargir la cuisine seront en béton pour encore amener un peu d'inertie à la pièce, et servir de stockage de chaleur au poèle RIKA qui sera sur cette plate forme). D'ailleurs je me demandais si je pouvais remplir le vide dans cette plate forme ( environ 50 cm de haut sur 1m de large sur 5m de long moins 1,50 m d'escalier) avec de la brique, du sable? pour encore augmenter l'inertie....) est ce que cela est utile ou la chaleur du poele ne chauffera pas cette partie?

    Apres j'ai aussi bon espoir que le soleil issu de la baie vitrée viennent "taper "sur une partie de cette surface en béton...


    Voila quand pensez vous?

    Et sinon je cherche toujours une aide sur la composition de ma toiture terrasse en plancher bois..... voir la discussion et les schémas ici

    Merci de m'aider...

  14. #11
    pat71

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    bonjour, les 6 cm sont un peu juste , la position est selon la composition du mur , le principe de conception : l'isolant doit etre en continue sol mur toiture et en contact , il faut faire des plan et verifier tous les points delicats : raccord mur /sol ;ouvetures ;raccord mur /toiture ;

  15. #12
    nicophane

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    merci de ta réponse,
    Les 6 cm m'apparaissait comme une base interessante au vu des lectures ici ou la et selon le maçon également.

    Apres cette epaisseur standart à un prix trés interessant, 15 euros ht le m2.
    Si quelqu'un connait la plue value pour passer à 8 ou 10.., est ce aussi des produits standarts ou devrais je passer carrement à 12cm à 30 euros le m2...

    Aprés je me doute bien que la conception est le plus important, j'ai commencé quelques croquis pour être sur que l'on se comprenne bien avec le maçon...

    Le poly machin sera bien sous la dalle, mais peut on le faire remonter d'une piece sur les cotés de la dalle? Ce materiau a t'il cette souplesse, ou vont t'il faire des découpes?
    Ne vaut t'il pas mieux mettre des panneaux verticaux en liege par exemple...?

    Apres si vous avec un schema à me soumettre avec ces critères, je suis bien sur preneur....

    - Herisson
    - Longrines sur lequel repose l'ossature bois de 140
    -dalle lourde
    -dalle de finition.


    D'autant plus que n'ayant pas de scanner je sais pas trop comment je pourrais vous exposer les miens.

  16. Publicité
  17. #13
    nicophane

    Re : Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?

    Sinon j'ai bien ça en schéma, mais bon moi je vois un gros pont thermique la dessus?
    Apres si je dois isoler en plus par l'exterieur, autant tout faire par l'exterieur, solution dont je n'ai pas envie.
    Nb; selon mon maçon et contrairement à ce schéma, on ne met plus de barriere anticapillarité (mon maçon me cite le nouveau DTU), juste la semelle d'assise.
    Avez vous les même échos?

Discussions similaires

  1. Isolation mur ossature bois.
    Par kaiserf dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 02/12/2008, 19h22
  2. maison ossature bois et isolation
    Par fred du 15 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/04/2008, 17h03
  3. ossature bois et isolation
    Par marcsou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/11/2007, 09h44
  4. Isolation ossature bois: Remplissage paille ?
    Par trauma dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/10/2007, 14h50
  5. Isolation extérieure maison ossature bois
    Par niala2450 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/01/2007, 13h49
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...