Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 94

les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.



  1. #1
    Eric DUPONT

    les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.


    ------

    Isolation: le top du top la laine de chanvre avec un rendement de production de 3 tonne 5 a l'hectare, aussi performante que la laine de verres

    Murs: l'ossature bois avec poutre en i reconstitué +panneaux de fibre de bois reconstitués. la poutre en I diminue l'utilisation de bois de charpente ainsi que la section et permet de forte epaisseur de mur qui peuvent etre remplie avec l'isolant.

    bardage: le moins cher nergalto ( fine tole d'acier inoxydable) qui permet la projection d'un enduit hydraulique , une lame d'air permet l'evacuation de la chaleur en été et de laisser le mur respirer.

    chape: gravillon+25 centimetre de poystyrene extrudé+ 25 cm de beton armé + quelques tubes PER pour la circulation d'un fluide ( chauffage solaire tres basse temperature, pompe a chaleur), la chappe permet de donner de l'inertie et de diffuser la chaleur a tres basse temperature ce qui augmente le rendument du solaire ou de la pompe a chaleur.

    plancher etage: poutre en I reconstitué

    toit: toiture terasse , permet de cacher different systeme de capteur solaire pas tres esthetique tel que tube solaire sous vide, ou encore de disposer du photovoltaique en amorphe a tres bas prix.

    ventilation: double flux avec puit canadien , en ete l'air est raffréchi en passant sous terre en hiver elle est rechauffer , l'air qui sort rechauffe l'air qui rentre.

    vitrage : orientation sud si possible avec persienne interieur ou exterieur pour eviter de surchauffer la maison, les vitres agissent comme capteur solaire thermique

    eau chaude sanitaire: capteure solaire sous vide ou pompe a chaleur avec une reserve d'eau chaude la plus volumineuse possible et tres bien isolé, j'ai pas encore trouvé ce qui conviendrait le mieux, il semblerait que ce soit la citerne en beton armé avec un liner epais en polypropylene interieur thermo souder et des volumes de l'ordre de 10 a 20 metres cubes.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    bardage: le moins cher nergalto ( fine tole d'acier inoxydable) qui permet la projection d'un enduit hydraulique , une lame d'air permet l'evacuation de la chaleur en été et de laisser le mur respirer.
    Tu as de la documentation ou des retours d'expérience ? des photos de chantier ou de réalisations ??

  4. #3
    Eric DUPONT

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    c'est toi qui m'a fais conaitre cette technique, j'ai telecharger le dossier de mise en ouevre et par rapport a un bardage en bois je pense que ca a toute les chances de durer plus longtemps pour un prix moindre. je n'ai pas trouver l'avis technique du systeme parceque il n'y en a pas . ceux qui font des maisons en bois mettent du bardage en bois ou un isolant en fibre de bois recouvert d'un enduit mince, le bardage en bois est plus cher et pas forcement accepté partout et pareil pour l'enduit mince d'ailleurs.

    le probleme du nergalto est que c'est peu connu et quil ny a pas eu d'etude de fait dessus et que les assureurs ne conaissent pas trop, mais ca veux pas dire que c'est pas un bon truc.

  5. #4
    benlamb

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Isolation: le top du top la laine de chanvre avec un rendement de production de 3 tonne 5 a l'hectare, aussi performante que la laine de verres
    Je me demande si la paille tout simple, utilisé en botte, n'est pas encore meilleure marché. En tout cas, la paille en botte ne demande pas de transformation, contrairement au chanvre qui doit être transformé en laine.

    Murs: l'ossature bois avec poutre en i reconstitué +panneaux de fibre de bois reconstitués
    Laine de bois ou de chanvre ? Faudrait savoir...La encore la paille en botte demande plus de main d'oeuvre, mais coûte beaucoup moins cher que la laine de bois...

    bardage: le moins cher nergalto ( fine tole d'acier inoxydable) qui permet la projection d'un enduit hydraulique , une lame d'air permet l'evacuation de la chaleur en été et de laisser le mur respirer
    ET les enduits terre ou terre/chaux ? Encore moins cher, et encore plus local !

    chape: gravillon+25 centimetre de poystyrene extrudé+ 25 cm de beton armé + quelques tubes PER pour la circulation d'un fluide ( chauffage solaire tres basse temperature, pompe a chaleur), la chappe permet de donner de l'inertie et de diffuser la chaleur a tres basse temperature ce qui augmente le rendument du solaire ou de la pompe a chaleur.
    Est ce qu'il ne vaut pas mieux faire une isolation périphérique avec du liège (ou un trottoir isolant) plutôt que de se couper de l'inertie du sol ?

    toit: toiture terasse , permet de cacher different systeme de capteur solaire pas tres esthetique tel que tube solaire sous vide, ou encore de disposer du photovoltaique en amorphe a tres bas prix.
    Je ne vois pas comment la toiture terrasse fait baisser le prix du solaire photovoltaïque...


    eau chaude sanitaire: capteure solaire sous vide ou pompe a chaleur avec une reserve d'eau chaude la plus volumineuse possible et tres bien isolé, j'ai pas encore trouvé ce qui conviendrait le mieux, il semblerait que ce soit la citerne en beton armé avec un liner epais en polypropylene interieur thermo souder et des volumes de l'ordre de 10 a 20 metres cubes.
    On en revient toujours au même problème : solaire PV + pompe à chaleur + citerne de 20m3 isolé c'est une solution peut être intéressante du point de vue technologique, du moins sur le papier, mais est ce que c'est faisable et quelle est le coût ? Tout ça pour 1 douche par jour et de l'eau chaude pour faire la vaisselle...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Pims149

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    L'utilisation de la paille pose pas mal de soucis niveau habitants indésirables non?
    Et puis il faut la recouvrir d'un crépis il me semble non?
    Et puis des murs de 1m d'épaisseur ce n'est pas toujours évident: perte de surface habitable + pb aux ouvertures...

    Moi du haut de ma maigre expérience je voyais plutot "mon" idéal dans la ouate de cellulose niveau isolation.

  8. #6
    Eric DUPONT

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    pour la structure du mur c'est poutre en Ide 30 cm d'epaisseur avec un pannaux en osb de 10 ou 12mm en exterieur et en interieur. avec un placo platre espacer par une lame d'air en interieur et de l'enduit hydraulique sur nergalto en exterieur

    Le soucie de la paille c'est sa moindre resisatnce et que donc i faut que l'enduit soit directement dessus et je me pose la question de la duree de vie dans le temps, il suffit qu'il y ait une petite infiltatration d'eau ? d'autre part au niveau de la technique c'est moins evident alors que les murs en osb doubles face peuvent etre assemblé industrielement. d'autre part la paille au niveau de la resistence au feu ??? le chanvre resiste a 350°C. la paille c'est pas cher mais ca ne vaux peu etre pas grand chose non plus, c'est pas sur que ca soit aussi performant que le chanvre thermiquement.

    j'ai vue qu'une usine de defibrage de chanvre emploie 7 personnes pour produire 200000 metre cube annuel.

    l'idée est quand même que tout soi rationalisé affin de reduire les prix au metre carré a la construction.la poutre en I permet de faire un etage , les plancher et la toiture.

    l'inertie du sol n'est pas interaissante puisquelle laisse echappé les calories par le so justement, meme avec un mur peripherique.

    pour la toiture terasse il serait possible de derouler du pannaux phtovoltaique en amorphe qui ne coute que 1,5 euro du watt crete contre 3 euro pour du mono.par contre je sais pas ce que ca donne au niveau de la durer de vie. la toiture terasse est interaissante pour les capteurs sous vide qui serait caher ou encore des paraboles a concentrations.

    la solution de chauffage doit etre sans emissions de co2 c'est pas vraiment une question de cout d'energie... tant qu'il yaura trop de co2 il sera de plus en plus taxé et les emeissions qui peuvent parettres derisoires aujourd'hui peuvent couter tres cher dans 10 ou 20 ans.

    une cuve de 20 metre cube en beton isoler avec de la laine de chanvre et qui permet d'avoir de l'energie gratuite pendant 30 ou 50 ans pourait peu etre couter moins de 2000 euros produit en serie.

  9. Publicité
  10. #7
    Eric DUPONT

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par Pims149 Voir le message
    Moi du haut de ma maigre expérience je voyais plutot "mon" idéal dans la ouate de cellulose niveau isolation.
    oui moi aussi je croyais au depart que la ouate etait l'isolant ecologique ideal mais c'est fabriqué a partir du papier qui pollue lors de la fabrication, ca ne fait donc qu'encourager la distribution de prospectus dans les boites a lettres. alors même que la ouate est issu de la recup. le papier qui est recuperer pour la ouate n'est pas recuperer pour reffaire du papier.

  11. #8
    KroM67

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par Pims149 Voir le message
    L'utilisation de la paille pose pas mal de soucis niveau habitants indésirables non?
    Et puis il faut la recouvrir d'un crépis il me semble non?
    Et puis des murs de 1m d'épaisseur ce n'est pas toujours évident: perte de surface habitable + pb aux ouvertures...
    Tu as des sources pour ça?
    De quel genre d'habitants parles-tu? Il faut que la paille et la mise en oeuvre soient de bonne qualité, et le problème ne se pose plus.

    Une botte de paille fait env. 45cm de large sur 30-35cm de haut. Si des murs de 50 te semblent trop épais, rien ne t'empêche de poser les bottes sur chant.

    Problèmes aux ouvertures? Pas plus qu'avec des murs de 50cm en brique...

  12. #9
    pulligny

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Bonjour,
    Après avoir utiliser laine de chanvre/laine de bois et ouate de cellulose en vrac, personnellement, je ne trouve pas que la laine de chanvre soit un super isolant: pas assez dense, les panneaux se cassent la figure. Super pénible à poser. Difficile à découper.
    Un simple retour d'expérience.
    A+

  13. #10
    Eric DUPONT

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    l'idée est de construire les murs a plat sur chantier puis de les dresser.La technique serait de disposer les poutres en I de visser sur un premier flan les palnaux en osb, de retourner, puis de visser le deuxieme flan.

    on pourrais même achetter des mur tout fait que l'on fait livrer avec eventuelement des ouvertures et menuiserie et sur les quel il n'ya plus qu'a fixer le placo et le bardage nergalto. apres tu fais venir une entreprise de ravalement qui te projette l'enduit.

    pour la chappe c'est pareile tu fais venir une entreprise de terasement qui te decaisse le terrain dans la journee et te coule la chape dans la semaine avec l'hydraulique les evacuations. apres ta plus qu'a faire poser tes murs avec une grues que tu commande sur internet aux dimenssion que tu veux. dans la journee les murs sont posé.

  14. #11
    kaiserf

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    oui moi aussi je croyais au depart que la ouate etait l'isolant ecologique ideal mais c'est fabriqué a partir du papier qui pollue lors de la fabrication, ca ne fait donc qu'encourager la distribution de prospectus dans les boites a lettres. alors même que la ouate est issu de la recup. le papier qui est recuperer pour la ouate n'est pas recuperer pour reffaire du papier.
    La ouate est fabriquée a partir du papier journal recyclé (en principe...)
    La fabrication de ouate de cellulose à partir de papier recyclé est moins énergivore moins polluante et moins consommatrice d'eau que le la refabrication de papier.
    Voila qui légitime quand même l'adjectif écolo pour la ouate.
    Quelle est la proportion de papier recyclé qui est injecté dans le circuit ouate, (si certains ont des infos...) j'ai peur que ce soit relativement faible...
    Le seul aspect "gênant" de la ouate c'est la présence de sel de bore qui n'est pas vraiment inoffensif comme ça a été longtemps affirmé.

    Beaucoup d'isolant "vert" subissent des traitement pour les ignifuger ou les rendre résistant au insectes, seule la paille est naturelle à 100% (si elle est produite en agriculture bio)

    Enfin petite remarque perso concernant tes murs avec OSB en intérieur et extérieur, ça risque de poser des problèmes de condensation à l'intérieur de l'isolant avec deux couches de même perméabilité de chaque coté...

  15. #12
    SamyS3

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par pulligny Voir le message
    Bonjour,
    Après avoir utiliser laine de chanvre/laine de bois et ouate de cellulose en vrac, personnellement, je ne trouve pas que la laine de chanvre soit un super isolant: pas assez dense, les panneaux se cassent la figure. Super pénible à poser. Difficile à découper.
    Un simple retour d'expérience.
    A+
    Tu as pris la laine en rouleau ? Sinon en panneau (40 et 55kg/m3) doit beaucoup mieux se tenir. C'est l'inconvénient des tous les isolants sous cette forme justement, laine de moutons, plumes etc... ne sont pas assez denses malheureusement

  16. Publicité
  17. #13
    Zarcobx

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par kaiserf Voir le message
    La ouate est fabriquée a partir du papier journal recyclé (en principe...)
    La fabrication de ouate de cellulose à partir de papier recyclé est moins énergivore moins polluante et moins consommatrice d'eau que le la refabrication de papier.
    Voila qui légitime quand même l'adjectif écolo pour la ouate.
    Quelle est la proportion de papier recyclé qui est injecté dans le circuit ouate, (si certains ont des infos...) j'ai peur que ce soit relativement faible...
    Le seul aspect "gênant" de la ouate c'est la présence de sel de bore qui n'est pas vraiment inoffensif comme ça a été longtemps affirmé.

    Beaucoup d'isolant "vert" subissent des traitement pour les ignifuger ou les rendre résistant au insectes, seule la paille est naturelle à 100% (si elle est produite en agriculture bio)

    Enfin petite remarque perso concernant tes murs avec OSB en intérieur et extérieur, ça risque de poser des problèmes de condensation à l'intérieur de l'isolant avec deux couches de même perméabilité de chaque coté...
    C'est le type de mur proposé par un charpentier que j'ai récemment vu (je crois même que toi-même m'avait la remarque du risque de condensation que je ne sais pas évaluer.

    Je veux bien te croire mais d'un autre côté, il a un paquet de construction récente sur ce type de murs, il bosse avec un archi et bet et un gros listing de chantiers qu'il n'hésite pas à communiquer.

    Alors je me dis que le truc doit être suffisamment bien foutu pour ne pas avoir cette condensation.

    En revanche, j'aime bien l'idée de la construction de l'ensemble des parois ou presque en atelier, et hop l'assemblage se fait sur chantier en 2 temps 3 mouvements. Bon malgré tout, cela a un coût...

    J'ai pu toucher un panneau de laine de chanvre, cela m'avait l'air assez compact et dense mais là pas suffisamment d'expérience pour juger.
    A priori ils proposent aux clients de poser eux-mêmes l'iso pour faire baisser le coût en économisant la MO mais cela l'arrange peut-être si c'est chiant à poser...

  18. #14
    SamyS3

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par Zarcobx Voir le message
    C'est le type de mur proposé par un charpentier que j'ai récemment vu (je crois même que toi-même m'avait la remarque du risque de condensation que je ne sais pas évaluer.

    Je veux bien te croire mais d'un autre côté, il a un paquet de construction récente sur ce type de murs, il bosse avec un archi et bet et un gros listing de chantiers qu'il n'hésite pas à communiquer.

    Alors je me dis que le truc doit être suffisamment bien foutu pour ne pas avoir cette condensation.
    C'est pas vraiment le genre d'argument qui prouve le bien-fondé malheureusement, tout le monde fait des passoires avec une faible isolation intérieure depuis des lustres et ce n'est pourtant pas un modèle d'efficacité...

    Je serais toi je demanderais quelques infos supplémentaires concernant ce mur car un frein-vapeur de chaque côté c'est pas logique du tout (il a beau faire comme ça partout, une isolation pourrie par l'humidité tu n'est pas près de le voir, regarde les murs actuels, il faudrait démonter les plaques de BA13/isolant pour constater que ça condense derrière)

  19. #15
    chataxe

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par Pims149 Voir le message
    L'utilisation de la paille pose pas mal de soucis niveau habitants indésirables non?.
    Krom, Pims à raison, tu risque de voir tout tes voisins débarqués chez toi et pas toujours facile à mettre dehors

    Pour le problème de résistance à l’incendie, un mur de paille est plus endurant qu’un murs en béton, c’est dommage je ne retrouve plus le test fait en Allemagne, mais il si je me rappel bien, ils ont arrêté le test au bout d’une heure ou 1h30 (murs soumis à un très gros chalumeau), le mur était enduit en terre (minimal demandé 30min).
    Et il y a actuellement un bâtiment public avec 1 étage en construction donc pas de problème pour l’incendie.

    Pour la durabilité, la plus ancienne maison en France à 80 ans et toujours debout

    Pour la paille, le seul problème est le manque de DTU et donc aussi d’assurance et d’artisans (mais il y en a quant même), mais cela devrais changer.

    Si on a besoin d’inertie la paille peut en manquer un peut mais facile de rajouter des cloisons en BTC par exemple http://www.mecoconcept.com/

    A+

  20. #16
    xelcors

    Exclamation Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Bonsoir à tous
    Nouveau sur le forum, je profite de ce post pour présenter les techniques retenues pour la construction d'une maison de 125 m2 à 5 km de l'océan atlantique, à vocation bioclimatique, plein sud, début du chantier printemps 2010 (le terrain vient d'être acquis).
    J'espère vraiment un échange d'opinions sur le sujet car je souhaite valider par nos échanges chaque point de la maison : isolation, ventilation, tunnel à galet, menuiseries, etc ...

    Partie 1 : LES MURS
    D'abord parti sur une MOB, je me rends compte après visite de plusieurs chantiers que je ne maitrise pas suffisamment bien la charpente ... tempêtes régulières dans mon secteur. Maison sans étage de 7,70 x 16,80 mètres SHON suivant les conseils de JP OLIVA ! La maçonnerie que je maitrise parfaitement bien servira de support à une isolation par l'extérieur type MOB. Briques creuses verticales Optibric PV de 20 cm d'épaisseur dont les trois premières cavités seront remplies de terre argileuse tirée des tranchées, servant ainsi de masse inertielle intérieure, murs périphériques et de refent. La dernière alvéole reste vide afin de jouer pleinement un rôle de régulateur hygrométrique avant la laine de bois. Je coule bien entendu du béton pour la réalisation des poteaux.
    Sur ce mur, fixation de liteaux pour accroche d'un pare vapeur HPV : utile ou non ?? je manque d'infos sur la réalisation d'un mur perspirant.
    Ensuite comme l'a dit Eric, je part sur le principe des poutres verticales en I (deux chevrons reliés par un OSB, voir STEICO wall), et régulièrement j'insère des solives de 38/200 afin de rigidifier l'ensemble. Isolation par laine de bois (Steico ou Actis) de 180 mm d'épaisseur afin de garder 20 mm de lame d'air entre la brique et la laine.
    Ensuite contre chevronage horizontal de 50/75 avec laine de bois de 50 mm entre les chevrons (même densité que la 180 mm), puis :
    -soit un film pare pluie HPV comme le DELTA VENT N de DORKEN,
    -soit un panneau de laine de bois à forte densité comme le STEICO universal.
    Enfin, liteaux puis bardage en composite bois/pvc.

    Est ce que ce type de mur est considéré comme perspirant et digne d'une maison bioclimatique ?

  21. #17
    Pims149

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Moi niveau mur ossature bois je prévois:

    air intérieur / fermacell / litelage vertical / frein vapeur / litelage horizontal / montants / OSB (contre ventement) / litelage vertical / bardage / air extérieur

    La ouate est donc insufflée entre le frein vapeur et l'OSB ce qui coupe les ponts dus aux montants
    non?

  22. #18
    SamyS3

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par Pims149 Voir le message
    air intérieur / fermacell / litelage vertical / frein vapeur / litelage horizontal / montants / OSB (contre ventement) / litelage vertical / bardage / air extérieur
    Pourquoi un litelage horizontal entre le fv et l'ossature ?

    La ouate est donc insufflée entre le frein vapeur et l'OSB ce qui coupe les ponts dus aux montants
    non?
    L'OSB n'est pas plus isolant que les montants de l'ossature, ce n'est donc surement pas lui qui va couper les ponts thermique dus à la structure de ta maison.

  23. Publicité
  24. #19
    Pims149

    Non tu n'as pas compris mon but, c'est le double litelage qui permet de couper (un peu) les ponts thermique, pas l'OSB.
    La ouate peut donc passer derrière les montants.

    sur le dessin: en pointillés rouge la Ouate.
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par Linn ; 10/09/2009 à 08h45. Motif: fusion de deux messages consécutifs du même auteur

  25. #20
    chataxe

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Bonjour,
    Xelcors, Si j’ais bien retenu toute les leçons de ce forum et de maitre Hérakles,

    Pas besoin de pare vapeur ou fermacell sur tes briques, mais directement un enduit terre ou chaux, sinon tu perts de l’inertie et la régulation hydro que pourrait procurer tes briques.

    L’isolant doit être au contacte des brique sinon cette lame d’air risque de se ventilé donc pertes.

    En isolant bois, tu as aussi Pavatex, Gutex et Homatherm

    A la place des poutrelles I tu peux aussi utiliser des échelles (désolé je ne retrouve plus la doc, mais regarde sur le fil de l’isolation extérieure) car tu n’as pas besoin de la résistance d’une poutrelle puisque ta construction est en brique.

    A+

  26. #21
    invite3517
    Invité

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    À la place de l'OSB, à l'extérieur, tu peux mettre un panneau de laine de bois haute densité qui fait office de pare-pluie, d'isolation (pour limiter les ponts thermiques) et de contre-ventement. C'est ce sur quoi s'oriente notre archi. Mais je ne sais pas encore ce qu'on va prendre comme matériau, exactement...

  27. #22
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    le probleme du nergalto est que c'est peu connu et quil ny a pas eu d'etude de fait dessus et que les assureurs ne conaissent pas trop, mais ca veux pas dire que c'est pas un bon truc.
    On en parle ici : http://www.citemaison.fr/Performance...html#solution4

    finition de type bardage OU enduit projeté sur nergalto SE ...

    j'ai vu d 'autres entreprises qui l'appliquent , mais j'ai perdu leurs coordonnées..

    http://www.espacegenieclimatique.com...F-DD-PZR4-D9WT

    un article sur de nouveaux projets de maisons très basse consommation..
    Dernière modification par herakles ; 10/09/2009 à 11h48.

  28. #23
    SamyS3

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Citation Envoyé par Pims149 Voir le message
    Non tu n'as pas compris mon but, c'est le double litelage qui permet de couper (un peu) les ponts thermique, pas l'OSB.
    La ouate peut donc passer derrière les montants.

    sur le dessin: en pointillés rouge la Ouate.
    Yes, ok d'acc.

    Pas une mauvaise idée ma foi, bien que je préfère un panneau isolant et pp à l'extérieur car on garde ainsi le bois à l'intérieur de la maison, mais ça ne doit pas changer grand chose non plus

    @Chataxe : U*Psi, distribué par Ageka, par contre ils ne donnent les prix que par mail et pourtant ils n'ont pas vraiment répondu au mien, sympa

  29. #24
    Pims149

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    C'est surtout dans un soucis d'économie que j'ai pensé à ca.

    Sinon pour la laine de bois haute densité, tu es sur que ca peut faire office de contre ventement? qqun confirme? Car en effet ca peut être bien.

    Sinon j'avais pensé au début à mon coup de double litelage à l'extérieur pour garder le bois des montants "dans la maison" mais du coup obligé de mettre le contre ventement à l'intérieur et ce n'est pas bon: notamment dans les angles.

    Je vous remets le schéma car ca n'a pas marché au dessus visiblement.
    Dernière modification par Linn ; 10/09/2009 à 15h00.

  30. Publicité
  31. #25
    invite3517
    Invité

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    Oui, tu as raison, ce sont des panneaux en 'fibre' de bois, plutôt que 'laine' (> 200kg/m³). Par exemple :

    http://www.natureetmateriaux.fr/files/Agepan_DWD.pdf

  32. #26
    Eric DUPONT

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    voici une proposition de mur en grande partie realisé a partir de planche osb de 10 mm a 5 euros du metre carré. Meme les poutres en i sont entierement en osb il faut l'equivalent de 0,5 metre carré d'osb a 5 euro le metre pour faire 1 metre de poutre en i.

    le detail du mur est le suivant de l'interieur vers l'exterieur pour 1metre carré de mur

    1 metre carré plaque de platre ba 13 a 2 euros le metre carré
    1 metre carré film parre vapeur a 2 euros le metre carré
    2 metre de liteau 27 mm par 40 mm a 0,3 euros le metre
    1 metre carré d'osb 12mm a 5euros le metre carré
    2 ml de poutre en i OSB a 3 euro le ml
    1 metre carré d'osb 10 mm a 4,5 euro le metre carré
    2 mettre de liteau a 0,3 euro le metre
    1 metre carré nergalto a 5 euro le metre carré
    25 kg d'enduit hydraulique a 9 euro e sac de 25 kgs

    ce qui fait un total de 31 euros le metre carré

    pour l'isolant (35 cm epaisseur) il est possibe de remplir avec de la ouate 15 kg a 1 euro le kilo ou le chevronete un peu moins performant dont je ne connais pas le prix.ou de la paille qui equivaux a 20 cm de laine de verre et quasiment gratuit.

    ca fait un mur a 45 euros ht de matiere premiere prix public de materiaux que l'on trouve en grande surface.

    pour la resistance du mur ce sont les litaux qui assure la rigidité en meme temps que l'osb, pour la difusion de vapeur le fim est placer en interieur juste deriere le placo le premier pannau d'osb peu etre un peu plus epais que celui exterieur.

    c'est un mur que l'on peu fabriquer industrielement ou sur place artisanelement, il faut une bonne scie circulaire pour decouper l'osb et une toupie pour faire les rainures pour le collage.
    au niveau de la resistance mecanique il pourrait peu etre meme etre utiliser en plancher ou en toiture en adaptant l'epaisseur du liteaux pour la resistance mecanique.

    l'assemblage se fait par collage vissage pour assurer une bonne cohesion.

    industrielement on pourrait le trouver en 5 metre de long par 2 metre 50 de haut avec les menuiserie integre. il ne resterait plus qu'a poser le ba13 et projeter l'enduit hydraulique en sous traitence.

    si on fait de la toiture terasse c'est plus simple et c'est moins dangereux que d'aller poser les tuiles reste a calculer les porters.
    Images attachées Images attachées  

  33. #27
    Pims149

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    >Eric DUPONT,

    Pas mal ton chiffrage, en guise de comparaison ca donne quoi avec mon projet de mur:

    1 m² de fermacell 10mm a 6 euros le m²
    2 mètres de liteaux 27 mm par 40 mm a 0,3 euros le mètre
    1 m² de frein vapeur a 2 euros le m²
    2 ml de poutre 3€ le ml
    1 m² agepan 16 mm a 8.8 euro le mètre carré
    2 mètres de liteaux a 0,3 euro le metre
    1 m² bardage bois thermo a 20 euro le mètre carré

    Soit un total de 41€ le m² auquel il faut rajouter la ouate: donc 15€ !
    Ca donne 56€ le m² de mur.

    Reste à voir si le gain en mettant de l'agepan à la place d'OSB vaut la diff de prix.

  34. #28
    Eric DUPONT

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    la ou tu mets un bardage a20 euro ca me coute 15
    tu oublie ton latage horizontale aux moins en 60 par 40 pour que ca tienne a 2 euro le metre
    la ou tu met 20 cm de ouate je met 35 cm de paille soit 25 kg par metre carré ce qui fais 2 euro 50 au lieu de 15
    ton fermacelle est plus chere que le BA13 mais bon si c'est mieux.
    par contre tu met ton pare vapeur sur ton latage horizontale c'est peu etre mieux pour les prises de courant qui ne traversseront pas le parre vapeur.
    resultat ca te fais plus cher et tes poutres a la base tiennes sur quoi ?

    et pour le plancher et le toit tu fais quoi? dans mon cas tout est presque de la même composition, ce qui permet peux etre d'avoir de meilleurs prix sur l'osb.

  35. #29
    Pims149

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    dans mon chiffrage je partais sur la solution proposée au dessus:

    Au lieu du double litelage et plus de ouate je mets de l'agepan en extérieur sous le bardage.

    Pour le toit c'est pareil, chevron avec fibre de bois sous tuile en dessous frein vapeur et le tout rempli de ouate.

    Après il faudrait comparer en terme d'efficacité aussi.

  36. #30
    Eric DUPONT

    Re : les solutions techniques et materiaux pour les maison bioclimatique.

    j'en reviens quand même a dire que c'est plus simple pour tout le monde si on peu se faire livrer des murs, des plancher des toits tout fait ou il ne reste plus grand chose a rajouter et que tout s'assemble en deux temps trois mouvement et au prix des materiaux que l'on trouve en grande surface.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Des plans à la construction d'une maison bioclimatique dans les landes
    Par dolf7 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 197
    Dernier message: 12/04/2014, 08h22
  2. maison bioclimatique...quels matériaux?
    Par tararika dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 01/03/2009, 12h42
  3. Maison année 57 à rénover, les solutions?
    Par schingouz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/06/2008, 20h32
  4. Les solutions techniques de capture du CO2
    Par Manou76750 dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/11/2005, 16h47
  5. TPE 1ère S Les solutions techniques de capture du CO2
    Par Manou76750 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/11/2005, 18h34
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...