Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 46

La cata des poels à pellets



  1. #1
    Neverland

    La cata des poels à pellets


    ------

    Petit tour dans un petit salon local en Ariège ou voici ce que m'a dit un commercial "La romaine" au sujet des poels à pellets :

    - pas de crédit d'impôts pour ce matériel car système électrique pour faire marcher le poel : il m'a même dit de téléphoner aux impôts pour verifier , étant certain de ses dires.

    - que des soucis : la marque évite de commercialiser ses 2 modèles pourtant français , car procédure de remboursement, panne bruit+++

    - selon lui , tant qu'on ne trouve pas un vendeur capable de vous montrer un poel qui fonctionne sans souci depuis au moins 3 ans il faut éviter .

    Vos avis ??? Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    KroM67

    Re : La cata des poels à pellets

    Salut,

    Mon avis? Change de commercial...

  4. #3
    Philippe39

    Re : La cata des poels à pellets

    Bonsoir
    comme le dit KroM67 change de commercial j utilise une poele a granulés de puis plus de 5 ans a lépoque credit d impont 15% pas de probleme et techniquement pour moi aucun souci et cela chauffe bien

  5. #4
    COER

    Re : La cata des poels à pellets

    Credit d impot est de 40% actuellement sur la marchandise..

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Neverland

    Re : La cata des poels à pellets

    Je téléphone demain aux impôts : en même temps je ne vois pas pourquoi un commercial justement, s'amuserait à raconter ce qui lui est contreproductif ?

    Ceci vient de "impots.gouv" , et confirme ses dires car les poels à pellets sont en norme 14785


    "Equipements de chauffage ou de production d’eau chaude
    fonctionnant au bois ou autres biomasses dont le rendement
    énergétique doit être supérieur ou égal à 65 % : 40% crédits d'impots"

    - Poêles : norme NF EN 13240 et seulement.
    - Foyers fermés, inserts de cheminées intérieures : norme NF EN 13229 ou NF D 35376
    - Cuisinières utilisées comme mode de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire : norme NF EN 12815

    - Chaudières autres que les chaudières à condensation ou à basse température mentionnées aux points et dont la puissance thermique est inférieure à 300 kW et dont le rendement est supérieur ou égal à 65 % : norme NF EN 303.5 ou EN 12809



    Je ne sais plus qui croire , ceci vient des impôts tout de même !!

  8. #6
    jonneve

    Re : La cata des poels à pellets

    Je déteste ces engins, personellement. Mes parents en ont acheté un il y a environ 3 ans. Je trouve que c'est bruyant (et si on baisse le ventilateur, ça fait moins de bruit, mais ça chauffe moins), et que le poele n'atteint jamais une température agréablement chaude. Encore une fois, ça dépend de l'intensité du ventilateur (si on ventile moins, la masse du poele se réchauffe plus, donc il est plus agréable à fréquenter, forcément).

    Je peux pas dire que ça marche pas, 'ya pas à dire, ça brule, et il semble que la combustion soit assez propre (quand tout se passe bien), et il est vrai que l'espace que ce poele était sensé chauffer était sans doute surdimensionné par rapport au poele, ce qui doit influer sur mon opinion sur le sujet. Donc, peut-être qu'effectivement, avec une surface moins grande, on aurait moins besoin de chaleur, et donc on trouverait que ça chauffe bien. Toujours est-il que ça chauffe pas comme un poele à bois classique.

    Les trucs qui m'agacent le plus avec ces gadgets high-tech, c'est :

    1) Dépendance totale sur le courant électrique. Ca n'a pas manqué, on a eu une (ou des) coupure(s) de courant un peu prolongé(s)... eh bien, pas de chauffage...

    2) Le brûleur est très petit (par rapport à un poele à bois), ce qui fait qu'il s'encrasse très vite. Ca dépend peut-être du modèle, mais pour nous, c'est tout un art. Il faut râcler ça tous les quelques mois si on veut qu'il s'allume, puis progressivement, au fil du temps, les performances sont de moins en moins bonnes jusqu'au jour où il ne veut plus s'allumer, et donc il faut recommencer. Le brûleur s'encrasse de gros blocs de charbon très durs à enlever (et signe sans doute d'une mauvaise combustion). Plusieurs fois on a dû faire venir un professionnel -- effectivement, ça marche bien après, mais pas pour bien longtemps.

    3) De manière générale, je trouve que c'est drôlement fragile comme appareil. Forcément, tout est mécanisé, et le brûleur est minuscule, donc il suffit d'un rien pour que ça ne marche pas. On a eu beaucoup de problèmes avec le système d'auto-allumage, qui avait tendance à ne pas savoir quand s'arrêter de faire venir les pellets, et donc débordait continuellement dans le bac de cendres...

    Je trouve ça vraiment dommage de transformer le chauffage au bois, chose tout-de-même simple et fiable, en quelque chose de fragile et de technologiquement poussé. Faire dépendre un appareil de chauffage comme ça d'un système électronique, c'est assurer d'avance qu'il finira HS au bout d'un certain temps. Acheter un tel gadget, c'est se rendre totalement dépendant d'un professionnel pour l'entretien, et d'une industrie pour la fabrication, tous les 10 ans, d'un nouveau poele.

    A mon humble avis, et sans calculs à l'appui, le rendement énergétique de ces poeles serait très nettement inférieur aux poeles classiques (et combien plus aux poeles de masse, faits pour durer), si on tenait compte de l'énergie grise de fabrication non seulement des pellets, mais aussi des poeles, qui sont au final des consommables, à ammortir sur une décennie (environ, on verra bien combien il dure chez mes parents, mais je le vois mal faire beaucoup plus...).

    Bref, comme vous pouvez le constater, j'ai une opinion assez mauvaise de ces machins, mais ce n'est pas non plus sans cause. Que ceux qui les aiment bien ne se vexent pas, c'est leur choix, mais pour ma part...

  9. Publicité
  10. #7
    jonneve

    Re : La cata des poels à pellets

    Euh, désolé d'en remettre une couche, mais j'avais oublié de mentionner un autre défaut majeur de ces appareils : ils soufflent l'air chaud (ou plutôt tiède) plutôt que de fonctionner par rayonnement. Personnellement, j'ai toujours trouvé ça très désagréable. Ca fait un courant d'air, certes chaud, mais désagréable quand même, et si on se met juste devant, ça chauffe bien, mais ça déssèche la peau... Et puis, pour le coup, le rendement, il monte au plafond avec la convection du l'air, tandis qu'on a toujours les pieds froids.

  11. #8
    xp98

    Re : La cata des poels à pellets

    Bonjour,

    Oui mais :
    Certains de ces poêles ne soufflent pas, avez vous lu ce sujet ?
    http://forums.futura-sciences.com/ha...n-silence.html

    @+

  12. #9
    jonneve

    Re : La cata des poels à pellets

    Oui, c'est sûr. Dans ce cas, ça fait un désavantage de moins. Et peut-être que certains modèles sont mieux foutus que celui de chez mes parents. Mais personnellement, je n'y toucherais en aucun cas, et je trouve que mes autres arguments restent valables. Enfin, avec un poele de meilleure qualité, peut-être qu'on pourrait approcher la fiabilité d'un poele à buches. Toujours est-il qu'avec de l'électronique, ça m'étonnerait, et en plus, ça fait une dépendance sur l'électricité.

    Franchement, je trouve que c'est un gadget. Faut pas acheter ça dans un but écologique, faut l'acheter parce qu'on veut une machine automatique à produire de la chaleur. A ce titre, c'est peut-être mieux que les alternatives, mais je trouve qu'à vouloir le luxe de l'automatisme, on s'enfonce dans un gouffre financier et énergétique.

    En tout cas, c'est mon optique. J'ai horreur de faire des dépenses idiotes pour des achats que je vais être obligé de refaire à intervalles régulier (comme pour les ustensiles de cuisine en Teflon par exemple), alors qu'il est si simple, moyennant certes un investissement initial plus grand, de se construire ou de s'acheter quelque chose qui devrait durer à vie. Donc pour moi, c'est les poeles de cuisine en fonte, le poele de masse pour le chauffage, les gros murs épais en pierre... Je trouve qu'à vouloir tout techniciser et comparer les performances en termes de poucentage, on oublie que ces performances ne seraient pas possibles sans le soutien d'une technologie tellement coûteuse en énergie que ça n'en vaudrait pas le coût si l'énergie (pétrolière) coûtait un prix plus logique. Si le prix du pétrole augmentait, on finirait par voir les poeles à pellets dépasser le prix des poeles de masse.

    Donc je trouve qu'il y a une certaine efficacité éconologique dans la simplicité technique, dans le sens où toute technologie poussée implique des moyens énergétiques immenses qui n'en vaudrait pas l'investissement si l'énergie était à prix raisonnable. Finalement, nos grand-pères n'étaient pas si bêtes, ils se contentaient simplement d'un confort moindre, puisque le confort vient à très grand prix. Donc il me paraît cohérent parfois d'avoir moins d'efficacité pour des moyens techniques plus simples (et donc, de fait, plus renouvellables).

    CQFD.

  13. #10
    COER

    Re : La cata des poels à pellets

    les avis pour n importe quel sujets sont toujours partagé et souvent les critiques négatives viennent de personnes( qu un ami lui a dit).
    je chauffe au bois depuis 30 ans et je conserve se type de chauffage avec ses contrainte car cela me permet de brûler mes chutes qui sont assez importantes et économiser l électricité sur le chauffage d appoint qui est électrique.
    les problemes ressortant des on dit sont..
    le bourrage de la vis sans fin
    les reglages
    les concessionnaires
    etc.....

    pour l impot, l abattement est notifié sur le devis .

  14. #11
    jonneve

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par COER Voir le message
    les avis pour n importe quel sujets sont toujours partagé et souvent les critiques négatives viennent de personnes( qu un ami lui a dit).
    je chauffe au bois depuis 30 ans et je conserve se type de chauffage avec ses contrainte car cela me permet de brûler mes chutes qui sont assez importantes et économiser l électricité sur le chauffage d appoint qui est électrique.
    les problemes ressortant des on dit sont..
    le bourrage de la vis sans fin
    les reglages
    les concessionnaires
    etc.....

    pour l impot, l abattement est notifié sur le devis .
    Juste pour info, mon opinion n'est absolument pas basée sur des "on-dit". Je parle d'expérience personnelle avec le poele de chez mes parents (puisque j'y vivais encore, j'ai eu l'occasion d'utiliser ce poele tous les jours (d'hiver) pendant deux ou trois ans).

    Maintenant, je veux bien imaginer qu'il existe peut-être d'autres modèles qui améliorent certains des points que j'ai mentionnés. Si vous en êtes satisfaits, tant mieux. Mais les reproches que je fais aux poeles à pellets sont, pour certaines, liées au principe même du poele (en effet, je vois mal un tel poele tourner sans électricité par exemple). Pour moi, c'est un peu un gadget pour ceux qui n'aiment pas fendre le bois, et je n'ai pas confiance dans la longévité de ces trucs. C'est surtout ça. Ca a beau ne pas être bien cher, mais si c'est pour le remplacer tous les 10 ans...

  15. #12
    COER

    Re : La cata des poels à pellets

    je fend du bois depuis ma jeune enfance et toute la journée je travaille du bois..
    donc sans délaisser mon poële traditionnel j assoupli mes contraintes.....

  16. Publicité
  17. #13
    Neverland

    Re : La cata des poels à pellets

    Merci à tous : mouais ça me donne pas envie tout ça !

    Il paraît que tout dépend des marques , de quelles marques parlez-vous, tous ?

  18. #14
    raimo

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par Neverland Voir le message
    Je téléphone demain aux impôts : en même temps je ne vois pas pourquoi un commercial justement, s'amuserait à raconter ce qui lui est contreproductif ?

    Ceci vient de "impots.gouv" , et confirme ses dires car les poels à pellets sont en norme 14785


    "Equipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses dont le rendement énergétique doit être supérieur ou égal à 65 % : 40% crédits d'impots"

    - Poêles : norme NF EN 13240 et seulement.
    - Foyers fermés, inserts de cheminées intérieures : norme NF EN 13229 ou NF D 35376
    - Cuisinières utilisées comme mode de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire : norme NF EN 12815

    - Chaudières autres que les chaudières à condensation ou à basse température mentionnées aux points et dont la puissance thermique est inférieure à 300 kW et dont le rendement est supérieur ou égal à 65 % : norme NF EN 303.5 ou EN 12809



    Je ne sais plus qui croire , ceci vient des impôts tout de même !!
    Tiré d'un document ADEME pour crédit impots:

    ------------------
    - Equipements de
    chauffage ou de
    production d'eau
    chaude fonctionnant
    au bois ou autres
    biomasses
    Dont la concentration moyenne de monoxyde de carbone doit être inférieure ou égale à 0,6 % et dont le rendement
    énergétique supérieur ou égal à 70 % selon les référentiels des normes en vigueur :
    - Poêles (norme NF EN 13240 ou NF D 35376 ou NF EN 14785 ou EN 15250) ;
    - Foyers fermés et inserts de cheminées intérieures (norme NF EN 13229 ou NF D 35376) ;
    - Cuisinières utilisées comme mode de chauffage (norme NF EN 12815 ou NF D 32301) ;
    - Chaudières (autres que celles éligibles au crédit d’impôt pour les équipements performants) dont la puissance est
    inférieure à 300 kW, de rendement énergétique supérieur ou égal : à 70 % pour les équipements à chargement manuel
    (norme NF EN 303.5 ou EN 12809) et à 75 % pour les équipements à chargement automatique (norme NF EN 303.5
    ou EN 12809).
    Nota bene : les poêles à granulés et à accumulation n’ont pas aujourd’hui de marquage comme les autres poêles à
    bois. Ils sont toutefois éligibles à l’avantage fiscal, comme les poêles ordinaires, si les fabricants ont testé avec succès
    leurs équipements selon les normes (NF EN 13240 ou NFD 35 376) et fournissent une attestation.
    -------------------------------------------------
    Images attachées Images attachées

  19. #15
    raimo

    Re : La cata des poels à pellets

    @ jonneve

    Je pense que tu ne possède pas de téléphone portable, de télévision à écran plat, de clim dans ton véhicule, etc.... Que tu pédale pour venir sur le web nous exposer ton avis sur les poêles à granulés???????

  20. #16
    jonneve

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par raimo Voir le message
    @ jonneve

    Je pense que tu ne possède pas de téléphone portable, de télévision à écran plat, de clim dans ton véhicule, etc.... Que tu pédale pour venir sur le web nous exposer ton avis sur les poêles à granulés???????
    Pas la peine de te vexer raimo, je n'accuse personne de rien du tout, je donne mon opinion, c'est tout. Pas besoin de le prendre personnellement. Non, je n'ai pas rejetté tout ce que peut nous donner la vie moderne, mais ce ne sont certainement pas dans ces choses là que j'ai envie d'investir mon temps ni mon argent. Je préfère, dans la mesure du possible, faire des choix "durables", surtout dans le sens que ce n'est pas un investissement à renouveller régulièrement. Ce que j'aime pas, c'est le gaspillage aucun nous induit notre mode de vie. Après, pour le changer, c'est sûr que ça se fait pas d'un seul coup. Mais il est clair que si j'étais dans une situation où il m'étais possible de me passer de ces choses (voiture, téléphone, etc), je m'en passerais avec joie. Pour ce qui est du téléphone portable et de la télévision, tu as raison, c'est déjà fait. Mais on peut pas tout faire d'un coup.

  21. #17
    raimo

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par jonneve Voir le message
    Pas la peine de te vexer raimo, je n'accuse personne de rien du tout, je donne mon opinion, c'est tout. Pas besoin de le prendre personnellement. Non, je n'ai pas rejetté tout ce que peut nous donner la vie moderne, mais ce ne sont certainement pas dans ces choses là que j'ai envie d'investir mon temps ni mon argent. Je préfère, dans la mesure du possible, faire des choix "durables", surtout dans le sens que ce n'est pas un investissement à renouveller régulièrement. Ce que j'aime pas, c'est le gaspillage aucun nous induit notre mode de vie. Après, pour le changer, c'est sûr que ça se fait pas d'un seul coup. Mais il est clair que si j'étais dans une situation où il m'étais possible de me passer de ces choses (voiture, téléphone, etc), je m'en passerais avec joie. Pour ce qui est du téléphone portable et de la télévision, tu as raison, c'est déjà fait. Mais on peut pas tout faire d'un coup.
    Je trouvais juste le ton de ton écris un peu sec et péremptoire. Mais je vois que tes actes sont en accord avec tes pensées, alors félicitations.

  22. #18
    jonneve

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par raimo Voir le message
    Je trouvais juste le ton de ton écris un peu sec et péremptoire.
    Désolé, ce n'était pas mon intention.

  23. Publicité
  24. #19
    Did67

    Re : La cata des poels à pellets

    Juste un point :

    - en règle général, et sauf dysfonctionnement, la combustion des pellets est BEAUCOUP plus propre que celle du bois, pour une raison simple : les pellets sont beaucoup plus secs que le bois (même bien sec) ; et aussi pour une seconde raison : la combustion est "pilotée" (normalement, le ventilateur d'amenée d'air ajuste le volume)...

    - maintenant, la contrepartie, c'est que c'est beaucoup plus compliqué, donc plus cher, et plus dépendant de l'électricité

    - enfin, cela varie beaucoup selon les marques ; certaines ont des "logiciels" qui sont au point ; d'autres bricollent pour répondre à une demande... On voit des choses lamentables et de la très belle mécanique (electronique, en fait)...

    Pour ma part, j'ai une chaudière à pellets entièrement automatique (sauf le vidage du cendrier), y compris le nettoyage ; là, cela devient très compliqué, avec non seulement l'arrivée d'air qui est "pilotée", maisd aussi l'extrcation... Et là, on arrive à des rendements supérieurs à 90 % (en condition réelles, testées par des organismes, les meilleures atteignent 94 %). ET même de plus de 100 % avec un modèle à condensation (comme le mien).

    Bien que je n'en ai pas, je connais des collègues de travail très satisfait de leur poêle à pellets...

  25. #20
    Philippe39

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par Neverland Voir le message
    Merci à tous : mouais ça me donne pas envie tout ça !

    Il paraît que tout dépend des marques , de quelles marques parlez-vous, tous ?
    Bonjour
    pour ma part j ai un thermorossi (ecotherm 6000 )donc depuis 5 ans pas de souci technique avec ,bruit de ventillation correcte même a pleine puissance.A54 ballais je deviens peut être sourd

  26. #21
    KroM67

    Re : La cata des poels à pellets

    Je trouve ton argumentaire un peu pauvret quand même, Jonneve. Ou en tous cas peu scientifique...

    Un poêle à bois nécessite aussi un nettoyage fréquent. Une chaudière possède aussi de l'électronique. Et à moins d'habiter dans une grotte, en cas de panne de courant on sera tous comme des idiots. Bon certains idiots auront plus froid que d'autres...

    Grâce à cette électronique, et à la matière première, le rendement d'un poêle à granulés est supérieur à celui d'un poêle à bois.

    Et pour être certain d'en tirer le meilleur, et éviter au maximum les risques de problèmes, il vaut mieux privilégier les granulés de qualité supérieure, comme les DIN+.

    Je ne suis pas non plus très fan des poêles à pellets, mais force est de constater qu'ils correspondent à une demande, et remplissent souvent très bien la tâche qui leur est confiée.
    Dernière modification par KroM67 ; 13/10/2009 à 16h39.

  27. #22
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : La cata des poels à pellets

    en cas de panne de courant on sera tous comme des idiots. Bon certains idiots auront plus froid que d'autres...
    Et dans une maison très bien isolée avec beaucoup d'inertie , on ne risque pas d'attraper froid avant 72 heures ...

  28. #23
    jonneve

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Je trouve ton argumentaire un peu pauvret quand même, Jonneve. Ou en tous cas peu scientifique...

    Un poêle à bois nécessite aussi un nettoyage fréquent. Une chaudière possède aussi de l'électronique. Et à moins d'habiter dans une grotte, en cas de panne de courant on sera tous comme des idiots. Bon certains idiots auront plus froid que d'autres...
    Oh, ce n'est pas totalement inéluctable. Avec un poele de masse (ou même un poele à bois ordinaire d'ailleurs), pas besoin de courant pour que ça chauffe. Le courant, c'est pratique pour certains appareils, et je ne suis pas encore prêt à m'en séparer, mais j'aime bien éviter d'y être lié quand je peux faire autrement, c'est tout.

    Mais pour l'électronique, ce qui me dérange le plus, c'est qu'à mes yeux, ça apporte inévitablement une composante d'infiabilité supplémentaire. Plus les choses sont simples, moins il y aura de pannes. Un poele avec une vis d'alimentation électrique, sera forcément plus sujet à pannes qu'un poele à chargement manuel; de la même manière, un poele comportant de l'électonique, ça rajoute une couche de complexité et donc d'infiabilité. Ca peut défaillir d'un moment à l'autre, et on se retrouve sans rien. Ca peut aussi durer un bon moment, c'est sûr, mais je suis informaticien, alors j'ai appris à me méfier de l'électronique. Je m'en sers, c'est sûr, mais moins j'en serai dépendant, mieux je me porterai, car pour moi, c'est juste une question de temps avant qu'il faille le remplacer. Je préfère mettre en place des choses que j'ai de bonnes chances de pouvoir laisser à mes petits-enfants, et dont l'entretien et/ou la réparation sont gérables soi-même, à la main, sans outils sophistiqués.

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Grâce à cette électronique, et à la matière première, le rendement d'un poêle à granulés est supérieur à celui d'un poêle à bois.
    Comme souligné précédemment, je doute du gain réel de rendement, si on tient compte de l'énergie supplémentaires de fabrication par rapport à une bûche classique. Et si les poeles ont une durée de vie plus limitée (ce que je ne pourrais prouver, mais le contraire m'étonnerait), ça veut dire qu'il faut y ajouter aussi le coût énergétique de fabrication. Ce qui fait qu'on perd de l'énergie à vouloir à tout prix un rendement parfait.

    En plus de tout ça, il existe des alternatives plus simples, plus durables et plus abordables en autoconstruction (ou auto-réparation) qui donnent un rendement au moins aussi bon que les poeles à pellets : je pense en particulier au poele de masse.

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Et pour être certain d'en tirer le meilleur, et éviter au maximum les risques de problèmes, il vaut mieux privilégier les granulés de qualité supérieure, comme les DIN+.

    Je ne suis pas non plus très fan des poêles à pellets, mais force est de constater qu'ils correspondent à une demande, et remplissent souvent très bien la tâche qui leur est confiée.
    Sans doute. Il y a une demande, et c'est sans doute quand-même mieux que certaines alternatives. Mais pour moi, les inconvénients que j'ai énoncés restent valables. Après, chacun y met l'importance qu'il veut, et tant qu'on a le courant et de l'argent pour racheter du neuf le moment venu, pourquoi pas. Je ne critique pas, j'exprime simplement mon avis personnel sur la question, qui est que je préfère les alternatives plus simples technologiquement.

  29. #24
    Neverland

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par raimo Voir le message
    @ jonneve

    Je pense que tu ne possède pas de téléphone portable, de télévision à écran plat, de clim dans ton véhicule, etc.... Que tu pédale pour venir sur le web nous exposer ton avis sur les poêles à granulés???????
    EUH ..........un peu d'amabilité ne fait de mal à personne, tu sais : je n'ai pas de portable pas d'écran plat et , exact , pas de clim dans mon véhicule : ma vie est foutue ou il me reste un ,petit, espoir ?

  30. Publicité
  31. #25
    yanael

    Re : La cata des poels à pellets

    Bonsoir

    *hs*
    Si t'as pas de Rolex t'es foutu :P
    *fin hs*

    J'aurai tendance à être un peut en accord avec jonneve, je trouve gênant d'avoir un systéme de chauffage au bois en voulant s'émanciper de l'électricité pour y retourner de plein pied avec se type de poêle.

    Certe le rendement parait vraiment formidable, mais il y a il me semble vraiment beaucoup de contraintes...
    Bruit tout d'abord (pour ceux pulsés )
    Silo et donc espace pour la gestion des pellets
    Dépendance électrique.
    tarif des pellets dans l'avenir ? (sans trop jouer à madame Irma, je pense que cela va grimper plus vite que les buches)

    Bref pleins de petites choses en plus d'un tarif assez élevé qui me donne à penser que vouloir le beurre et l'argent du beurre ce n'est pas faisable.

    Cela doit forcement convenir à un certain type de personnes mais je n'en fait pas partie, peut être est ce simplement la peur des saletés , de la manutention du bois et l'envi à tous prix de quitter l'électricité, mais je ne sais pas si au final c'est un bon calcul.

    Ce n'est que mon humble avis...

  32. #26
    raimo

    Re : La cata des poels à pellets

    Juste une question.

    Un chauffe-eau solaire. Vous en refusé l'installation parcequ'il faut de l'électricité pour la pompe de circulation et la régulation?

  33. #27
    yanael

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par raimo Voir le message
    Juste une question.

    Un chauffe-eau solaire. Vous en refusé l'installation parcequ'il faut de l'électricité pour la pompe de circulation et la régulation?
    Perso je n en n'ai pas pour deux raisons :

    Le première : Mauvaise orientation de la maison; pas de chance

    La seconde : tous mes calculs d'un point de vue rentabilité pour mon cas, mon prouvé que cela ne valait pas le coup. D'ailleurs au vue des calculs les vendeurs ont abandonné leurs discourt commerciale.

    évidement c'est l'aspect l'aspect pécunier et non écologique qui était à la base de ma réflexion.

    Mais bon là c'est totalement HS

  34. #28
    KroM67

    Re : La cata des poels à pellets

    Jonneve >

    - Les granulés sont fabriqués à partir de sciure de bois, sciure que le poêle n'accepte pas (ou alors sous forme de buche reconstituée...) Ceci dit je parlais du rendement du poêle en lui même, pas du rendement photosynthèse>utilisateur final, sur lequel on pourra polémiquer pendant des heures...
    - Tout le monde ne sait pas, ou ne peut pas, ou ne veut pas auto-construire un PDM. Et heureusement, car on verrait des choses pas tristes... avec forcément un texte de loi à la clef, a bout de 3 intoxications...
    - le PDM n'est pas adapté à tous les bâtiments, ni à tous les modes de vies, ni à tous les types de résidences (je pense notamment aux résidences secondaires)
    - concernant la fiabilité, un composant ça se change. Il existe même maintenant des poêles à buches à régulation électronique. Parfois il vaut mieux un peu d'électronique pour suppléer au cerveau humain, quand on voit comment certains utilisent leur poêle, on ne peut qu'applaudir, nos bronches disent merci. Même si je le répète, ce n'est pas du tout ma tasse de thé.

    Yanael >
    - La peur des saletés? As-tu déjà utilisé un poêle à bois? Un poêle à granulés est au moins aussi "propre"...
    - le prix des granulés? Si, je suis intéressé par les pronostics de Mme Irma. Contrairement aux idées reçus ces 18 derniers mois le prix du granulé a baissé. Et chez nous dans une région pourtant boisée, le cours du bois n'a pas suivi la même courbe, au contraire pour ce que j'en sais...

  35. #29
    yanael

    Re : La cata des poels à pellets

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Jonneve >


    Yanael >
    - La peur des saletés? As-tu déjà utilisé un poêle à bois? Un poêle à granulés est au moins aussi "propre"...
    - le prix des granulés? Si, je suis intéressé par les pronostics de Mme Irma. Contrairement aux idées reçus ces 18 derniers mois le prix du granulé a baissé. Et chez nous dans une région pourtant boisée, le cours du bois n'a pas suivi la même courbe, au contraire pour ce que j'en sais...
    Oui j'utilise un foyer fermé au quotidien, mes propos étaient plutôt dans le sens : un poêle à granulés est forcement plus propre qu'un poêle à Bois...

    Pour le prix des granulés , comme dit plus haut je ne préfère pas m'avancer de trop, il faut voir sur les 5 prochaines voir les 10 prochaines années. Je en suis pas certain que le recul soit encore assez correct.

  36. #30
    KroM67

    Re : La cata des poels à pellets

    Mon poêlier vend du pellet depuis plus de 10 ans, et d'après lui le prix a effectivement augmenté, mais moins que le bois (le marché répond à la demande qui a explosé, et de nombreuses usines de fabrications ont ouvert en quelques années -> concurrence).

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. cata estérification
    Par bgervais2004 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/11/2008, 14h30
  2. Le lycée c'est la cata ...
    Par Fannyp dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/12/2007, 11h48
  3. [M26] La cata !
    Par martini_bird dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/07/2007, 23h39
  4. cata kit
    Par nicos741 dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/04/2007, 19h07
  5. fabrication des pellets
    Par eliot2004 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2006, 21h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...