Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

chauffage cuisiniere bois



  1. #1
    clap37

    chauffage cuisiniere bois

    Bonjour,
    Sur le point d'acquerir une cuisiniere ancienne avec bouilleur, je cherche à savoir si l'on peut transformer le bouilleur en bouilleur à relier au circuit de chauffage, tels les modèles actuels de cuisinieres chaudieres
    merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    efede

    Re : chauffage cuisiniere bois

    Bonjour,
    Dans les cuisinières anciennes il y avait :
    - Des modèles avec bouilleur pour effectivement faire du chauffage central.
    - Des modèles avec BOUILLOTTE pour fabriquer de l'eau chaude que l'on pouvait tirer par un robinet placé en façade. La bouillotte était un simple réservoir en tole étamée ou en cuivre muni d'un couvercle.
    Si c'est ce type de cuisinière que vous voulez acquérir, vous n'alimenterez pas un chauffage central avec cela. Par contre (souvenir de jeunesse lointaine) vous pourrez préparer la bassine d'eau chaude pour faire la toilette des petits bien au chaud devant la cuisinière !!!!
    Cordialement.

  4. #3
    clap37

    Re : chauffage cuisiniere bois

    Citation Envoyé par efede Voir le message
    Bonjour,
    Dans les cuisinières anciennes il y avait :
    - Des modèles avec bouilleur pour effectivement faire du chauffage central.
    - Des modèles avec BOUILLOTTE pour fabriquer de l'eau chaude que l'on pouvait tirer par un robinet placé en façade. La bouillotte était un simple réservoir en tole étamée ou en cuivre muni d'un couvercle.
    Si c'est ce type de cuisinière que vous voulez acquérir, vous n'alimenterez pas un chauffage central avec cela. Par contre (souvenir de jeunesse lointaine) vous pourrez préparer la bassine d'eau chaude pour faire la toilette des petits bien au chaud devant la cuisinière !!!!
    Cordialement.
    bonsoir efede
    merci pour cette réponse précise. J'imagine que c'est plus un problème de contenance car si l'eau chauffe pour la bouillotte, elle chaufferait egalement pour le chauffage; et l'adaptation ne poserait pas de problème!? pour le souvenir d'enfance, j'ai bien connu cela dans la bassine en zinc, en duo avec un des frères ...une autre époque qui avait du bon, la convivialité et le lien par exemple... Sans doute au delà des aspects économiques et écolos, n'y a -t-il pas dans cette perspective de chauffage une quête de retour aux bonnes sources? il s'agit bien là de joindre l'utile à l'agréable A ce titre ( le chauffage) aurai-je des questions plus techniques concernant le couplage avec différents systèmes
    A + donc

  5. #4
    efede

    Re : chauffage cuisiniere bois

    Bonjour Clap37,
    La bouillotte dans sa forme d'origine n'est pas faite pour chauffer de l'eau en continu. Sa surface d'échange est faible, l'eau et les gaz ne sont pas laminés comme dans un échangeur de récupérateur et des circuits préférentiels risquent de s'établir entre l'entrée et la sortie pouvant faire que l'eau sortante ait presque la même température que l'eau entrante.
    Pour le reste, mon cher Clap37, on peut se demander si le désir de retour aux sources est aussi fort chez les jeunes qui n'ont pas connu une époque plus "rustique" que chez des gens plus murs qui l'ont vécue ou l'ont côtoyée.
    Est-on prêts à se (re)laver avec 10 ou 15 litres d'eau chaude à partager ?
    C'est un autre débat qui nous éloigne de votre problème actuel !
    Cordialement.

  6. Devis
  7. #5
    clap37

    Re : chauffage cuisiniere bois

    bonjour Cher efede
    Les forums font souvent l'objet de réponses ou de commentaires peu intéressants, peu constructifs, et souvent truffés de fautes, mais c'est le jeu et ainsi l'expression est ouverte. Pour le cas présent c'est un vrai plaisir, c'est clair, instructif et bien écrit; merci pour ces petits moments.
    Voilà encore plus de précisions qui font que la belle cuisinière que je visais ne deviendrait alors qu'un bel élément décoratif. Je tiens absolument à réaliser différents couplages dont la cuisinière à bois. C'est sans doute le moment d'aborder mes préoccupations de chauffage. Difficile de décrire le projet en quelques lignes.
    Une longère de 25m avec dont une des deux ailes fait environ 30m. La partie habitation (longère) est aménagée sur les 3/4, chauffage propane!!! radiateurs classiques acier, (surface 130m2).
    Le quart restant(ancien pressoir et son cellier) en restauration consiste à un bâtiment avec mur de 4m hauteur de plafond (+ou- 6m) que je viens d'enduire avec l'enduit chanvre -chaux (6cm) sur l'essentiel de la surface; un bonheur, qui bannit le placo.
    Le bâtiment est composé d'une mezza naturelle, sous celle-ci y est prévue la cuisine et la grande pièce(le salon) avec sa hauteur de plafond. L'ensemble de ce bâtiment fait 60m2 + la mezza au dessus de la cuisine 30m2 Surface totale 90m2.

    Une grande aile y est raccordée et se voit aussi en restauration. chambre bureau atelier pour une surface d'environ 150m2, isolée de la même manière.
    L'objectif est donc de relier le chauffage tout en multipliant les sources d'énergies. jusqu'à 3. cuisinière, solaire, pompe chaleur air eau, gaz en dernier recours.
    Pour "schématiser", le solaire (3 panneaux minimum) qui chaufferait ECS, et un chauffage au sol pour le salon (utile pour le grand volume et sa hauteur de plafond) et pourrait participer au préchauffage du circuit radiateurs... les premiers degrés ne sont-ils pas les plus gourmands! . Ensuite l'eventualité d'une pompe à chaleur pourquoi pas? les prix baissent et c'est presque un jeu d'enfants à raccorder Viendrait s'ajouter la fameuse cuisinière. D'une part, on a du mal à imaginer un cadre pareil sans une belle cuisinière. ah nostalgie quand tu nous tiens!! elle chaufferait l'eau, reserve pour le ballon tampon et participerait au chauffage..et à la cuisine. La chaudière gaz serait le dernier en cas d'absence ou de grand froid. La chaudière est là, la citerne nous appartient donc autant garder le principe; C'est sans doute si j'ose une usine à gaz mais aux dires du chauffagiste qui entretient la chaudière , cela est jouable. les infos à ce sujet sont donc les bienvenues
    Pour la cuisinière , je sais qu'il faut prévoir un vase d'expansion type ouvert. ou un très grand ballon. Une question à ce sujet: le fait de multiplier les radiateurs sur une grande longueur peut-il compenser un vase ouvert ou un grand ballon?
    Le choix de quelle puissance de cuisinière, les caractèristiques à savoir que je ne souhaite pas une grande radiation de celle ci (car poutres au dessus avec les problèmes de sechages et hygrometriques) Ces batiments n'avaient pas pour vocation d'être chauffés...
    Pour info ma chaudière gaz murale chauffe la maison en ne dépassant pas les 55°60°. La maison reste relativement bien isolée. mais ne suffira pas pour chauffer l'aile.
    Voilà pour le projet fou.
    Pour le reste, je connais quelques jeunes qui redécouvrent presque par obligation les plaisirs de l'eau à bouillotte. Mais bien souvent,cela s'accorde avec le choix d'un cadre de vie. En tout cas , le sujet s'accorde quelque peu avec l'intitulé du forum
    Bien à vous

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    efede

    Re : chauffage cuisiniere bois

    Bonsoir Clap37,
    Effectivement c'est énorme et fou, mais voilà de quoi vous passionner (c'est clair dans votre discours) et vous occuper un bon moment.
    Je n'ai trouvé dans votre descriptif aucune référence à la cheminée. Cette bâtisse campagnarde n'en dispose-t-elle pas ? n'avez-vous pas envisagé d'en créer une qui au delà du plaisir d'une bonne lecture à son coin pourrait vous apporter, grâce à un récupérateur de chaleur à eau, de précieuses (voire nombreuses) calories pour alimenter un ballon tampon ou venir en relève de la chaudière gaz.
    Il existe des récupérateurs pour cheminées ouvertes mais aussi de beaux foyers fermés équipés de tels récupérateurs et d'une porte escamotable qui pour le plaisir deviennent des foyers ouverts.
    Pour ceux qui aiment, vient s'ajouter la bonne odeur du feu de bois !
    L'un et l'autre de ces systèmes peuvent également se combiner avec une PAC.
    Ne voyez dans mon propos qu'une simple suggestion pour augmenter la liste - déjà intéressante - des modes de production de chaleur que vous associez à votre projet.
    Je vous souhaite courage et totale réussite de ce grand chantier.
    Cordialement.

  10. Publicité
  11. #7
    clap37

    Re : chauffage cuisiniere bois

    Citation Envoyé par efede Voir le message
    Bonsoir Clap37,
    Effectivement c'est énorme et fou, mais voilà de quoi vous passionner (c'est clair dans votre discours) et vous occuper un bon moment.
    Je n'ai trouvé dans votre descriptif aucune référence à la cheminée. Cette bâtisse campagnarde n'en dispose-t-elle pas ? n'avez-vous pas envisagé d'en créer une qui au delà du plaisir d'une bonne lecture à son coin pourrait vous apporter, grâce à un récupérateur de chaleur à eau, de précieuses (voire nombreuses) calories pour alimenter un ballon tampon ou venir en relève de la chaudière gaz.
    Il existe des récupérateurs pour cheminées ouvertes mais aussi de beaux foyers fermés équipés de tels récupérateurs et d'une porte escamotable qui pour le plaisir deviennent des foyers ouverts.
    Pour ceux qui aiment, vient s'ajouter la bonne odeur du feu de bois !
    L'un et l'autre de ces systèmes peuvent également se combiner avec une PAC.
    Ne voyez dans mon propos qu'une simple suggestion pour augmenter la liste - déjà intéressante - des modes de production de chaleur que vous associez à votre projet.
    Je vous souhaite courage et totale réussite de ce grand chantier.
    Cordialement.
    bonsoir cher efede,
    Effectivement mes cheminées seront utilisées que de temps en temps mais le récuperateur est déjà à la maison prêt à être raccordé. je le tiens depuis vingt ans...il n'est jamais trop tard. Deux panneaux solaires viessman qui datent attendent leur heure Et j'envisageais de mettre un insert avec récup pour la petite cheminée, étape qui se réalisera en même temps que le montage du reste because la purge du circuit. Et ce n'est pas vraiment le moment...moins quatre ce matin... J'ai eu aujourd'hui un spécialiste, fournisseur de matèriels bois/solaire qui me confirme l'intérêt du projet (qu'il va étudier) et surtout la faisabilité. Reste à déterminer le volume, le type et puissance de cuisinière-chaudière, les priorités ainsi que la capacité du ballon tampon. Je n'ai pas eu la réponse concernant le vase ouvert, cela viendra sans doute après. Techniquement, cela ne devrait pas trop poser de problèmes à partir du moment où l'on maitrise les paramètres à respecter; ayant réalisé l'intégralité de mon chauffage, du gaz etc un ou deux tuyaux de plus sont guère effrayants. Qui plus est, il ya les kits de raccordement adaptés à ces types de config Et puis les solutions viennet en grande partie du ballon tampon, génial intermédiaire et les regulateurs Mais il s'agit d'avoir auparavant les réponses à toutes les questions. Donc merci à toutes ces personnes qui partagent leur savoir et leurs expériences
    Ce type de montage est particulièrement adapté aux fermes et gros volumes. Pour les maisons plus modestes, multiplier les sources d'énergie au delà de trois c'est sans doute multiplier les soucis techniques et financiers avec une rentabilité qui reste à être vérifié. Toutes mes préoccupations quant à ce montage n'ont, jusque là, jamais trouvé de réponses précises dans les forums ou plutôt pas de retour d'expèrience, avis...J'imagine que cela devrait en intéresser plus d'un!
    Merci pour le courage, il en faut après bientôt 15ans de boulot. Je ne suis pas sûr que le seul fruit de la passion soit à l'origine de la motivation. Proposer un cadre de vie à sa famille et à soi implique bien des contraintes . Heureusement elles sont toujours dominées par le plaisir que ce cadre procure.
    Bien cordialement

  12. #8
    efede

    Re : chauffage cuisiniere bois

    Cher Clap37,
    En ce qui concerne le problème du vase d'expansion, trois équipements sont envisageables :
    - Vase d'expansion à l'air libre.
    - Vase de compensation à l'air libre (avec robinet à flotteur pour maintient du niveau dans le vase).
    - Vase d'expansion sous pression largement dimensionné.
    Dans tous les cas, il est indispensable de prévoir, au plus prés du bouilleur ou de chaque récupérateur à eau :
    - 1 soupape de sécurité fonctionnant à pression (3 bar)
    - 1 soupape thermique différentielle (ou soupape double). Réglée sur 95°C, cette soupape - raccordée au réseau d'eau de la ville - a pour but de décharger le circuit de chauffage vers l'égout et simultanément d'y introduire de l'eau froide pour faire chuter la température.
    Ces deux dispositifs installés et régulièrement vérifiés, rien ne peut arriver quel que soit le type de vase d'expansion et quelle que soit la durée d'une panne de courant entrainant un arrêt du (des) circulateur(s).
    Ces accessoires coûtent quelques sous mais apportent une grande tranquillité d'esprit.
    Bien cordialement.

  13. #9
    clap37

    Re : chauffage cuisiniere bois

    cher efede
    Toujours aussi efficace, merci.
    Les vases d'expansion à l'air libre , que je nommais ouverts , j'ai bien connu dans les greniers , en zinc , se vidant dans la gouttière, et en général reliés à des chauffages au charbon ou au bois, en thermo-syphon. Mais je préfèrerai un vase d'expansion sous pression même surdimensionné. Et c'est bien là, l'interrogation du message précédent.: le fait de relier une grande longueur et des radiateurs peut-il permettre de réduire le vase?
    Interessant la soupape différentielle qui éviterait la surchauffe; doublé d'une soupape de sécurité à l'image des ballons ECS voilà un duo qui rassure. Pour les sous, certes mais ne vaut-il pas ajouter quelques dizaines d'euros et éviter ainsi d'en dépenser bien plus le cas échéant...et dormir tranquille.
    Je note donc: accessoires indispensables... Bien d'autres questions voient le jour, mais la nuit s'annonce! Il me faut profiter d'un sommeil réparateur pour bien assimiler ces données et me permettre ainsi de préparer le dossier au fournisseur. Celui-ci me donnera sans doute des infos interéssantes dont je vous ferai part
    Bon Week end
    Bien à vous

  14. #10
    efede

    Re : chauffage cuisiniere bois

    Bon dimanche Clap37,
    Je ne suis pas un grand spécialiste des vases sous pression mais je crois savoir que leur volume doit être proportionnel à la capacité en eau de l'installation.
    Donc au plus il y a de longueur de canalisation au plus volumineux doit être le vase (raccourci un peu rapide car je ne tiens pas compte du diamètre !!!).
    En fait ce vase est destiné à compenser la dilatation de l'eau par élévation de température. L'eau n'étant pratiquement pas compressible, c'est la membrane du vase qui encaisse cette augmentation de volume. par contre, ce type de vase ne permet pas de remplacer l'eau qui, par dégazeïfication, perd du volume.
    Il faut donc, de temps à autres, rétablir le "niveau" qui se traduit par une pression dans le circuit.
    Voilà de quoi alimenter encore vos reflexions !
    Bien cordialement.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Chaudière Bois VS cuisinière bois
    Par Zéphirin44 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 94
    Dernier message: 21/11/2014, 07h31
  2. Probleme Chauffage Central Cuisiniere Bois Godin
    Par zoraa dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/11/2014, 21h42
  3. cuisiniere bois
    Par caro71 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/09/2008, 21h40
  4. Cuisinière à bois
    Par Mars NEGBBUM dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/06/2008, 20h51
  5. cuisinière à bois
    Par danarbraz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/09/2007, 10h42