Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?



  1. #1
    ririmason

    Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Bjr,

    C'est un rêve que je caresse depuis longtemps: produire de l'électricité hydraulique et...la vendre. Je cherche quelqu'un qui pourrait partager son expérience sur le sujet, tant au niveau des investissements nécéssaires qu'au niveau du retour financier.

    Merci à ceux qui pourraient m'aider.

    riri

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    romu50

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Salut Riri,
    avant toutes choses peut être pourrais tu te poser la question de la réalité écologique des centrales hydroélectriques et encore plus de la microhydroélectricité.
    Au cours des dernières années, d'importantes campagnes publicitaires (orchestrée notament par EDF) ont vanté les mérites de l'hydraulique comme source d'énergie renouvelable (ce qui est fondamentalement vrai) et l'on fait passer pour une "énergie verte" (ce qui totalement faux)
    Parmis les effets néfastes de ces ouvrages :
    - modifications des régimes hydrauliques de nos cours perturbant notament les transports solides (ex : blocage des sédiments à l'amont engendrant une érosion avale ou un enfoncement du lit)
    - modification des systèmes d'eau courantes en eaux dormantes provoquant une destruction de la flore et la faune (destruction de frayères, colmatage des fonds, modifications d'habitats)
    - les vidanges de retenues ont des effets catastrophiques sur les milieux
    - la retenue "booste" les phénomènes d'eutrophisation et augmente la température de l'eau ce qui dégrade significativement la qualité de l'eau
    - etc
    De plus la microhydroélectricité n'est pas une solutionà grande échelle aux problèmes énergétiques, une étud sur un fleuve cotier normand a montré que les 8 micro-centrales produisaient moins que 2 éoliennes...

    Si l'on souhaite réellement faire des investissements pour lutter conttre les gazs à effet de serre et les dépenses d'énergie sans dégrader la biodiversité, je pense qu'il faut avant tout :
    - isoler, isoler et encore isoler (mais çà je crois que tu es déjà convaincu)
    - installer un chauffe-eau solaire
    - si besoin installer du solaire thermique
    - éventuellement développer le photovoltaïque ou l'éolien individuel
    Tout ceci coutera moins cher que l'hydroélectricité tant en investissement (frais d'études, de construction, d'installation de passe à poisson...) et d'entretien (turbine, curage du bief etc)
    Réfléchis bien et rapproche toi des gestionnaires des milieux aquatiques locaux
    Romu

  4. #3
    ririmason

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Bjr romu50,

    Je ne dis pas que les centrales hydrauliques sont la panacée mais elles sont un relais possible et efficace à l'éolien ou au photovoltaique. D'accord avec toi sur le caractère indispensable de l'isolation.

    Quant à l'impact des micro centrales sur les cours d'eau, il faut comme toujours relativiser. Si c'est bien fait, avec un bief qui ne dévie qu'une partie de l'eau, il me semble que l'impact est moindre voire nul sur le biotope.

    Il ne faut pas oublier que cela a toujours existé sous la forme du moulin à eau. Je ne parle pas ici de barrages ou de retenues du styme EDF sur le Rhone, Loire, Tarn etc...Je me situe à une échelle beaucoup beaucoup plus modeste. Un de mes buts est de rapprocher la production d'électricité de la consommation.

    riri

  5. #4
    romu50

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Pour ressituer un peu le contexte, je bosse dans la gestion des milieux aquatiques.
    Je parle bien de la micro-hydroélectricité et non pas des centrales EDF.
    Perso, je n'ai encore jamais vu de micro-central ayant peu d'impact... Pour avoir une production rentable il faut un minimum d'hauteur de chute donc pas mal dévier le cours, il faut exploiter au maximum donc pas ou peu de période de chomage (contrairement à ce qui se faisait).
    Concernant l'existance ancestrale des moulins à eau, il faut également savoir qu'ils ont toujours eu des effets néfastes! Je travaille sur un cours d'eau à Saumon, les écrits historiques semblent indiquer que la population de saumons était moins importantes au 17e siècle qu'actuellement (selon les pêcheries au fil de l'eau) grace à l'équipement de passe à poisson. Il ne faut pas réver, il n'y a pas eu un paradi perdu où l'Homme exploité le milieu de façon raisonnable.
    De plus, bien souvent les usages étaient très réglementés avec d'importantes périodes de chomage (mise hors d'eau) et une utilisation bien souvent saisonnière (liée à la fonction du moulin : blé, lin, etc). Ce qui ai inenvisageable avec l'hydro-électricité si l'on veut rentabiliser au minimum l'affaire.
    Lors d'une enquête publique sur le renouvellement de droits d'exploitation d'une centrale, j'ai demandé au pétitionnaire de me fournir une analyse du cout/gain écologique, il est bien à la peine de me le fournir...
    Dernière argument toute la procédure, les travaux, l'entretien coutent extrêment cher (je n'ai pas de prix mais c'est couteux), ces sommes peuvent certainement être utilisées sur des postes plus intéressants (petites éoliennes, photovoltaïque)
    La biodiversité et la protection de nos milieux naturels ne doivent pas être sacrifié pour développement d'énergies nouvelles cela serait un non-sens!

  6. Devis
  7. #5
    ririmason

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Merci pour ton avis éclairé Romu. Je réféchis à tes arguments qui semblent ma foi fondés. En attendant si il y a d'autres avis ou des retours d'expérience, je suis preneur.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    ctmoi43

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Bonsoir,

    Quelle est la chute, débit moyen et département d'implantation ?

    Il peut y avoir une rentabilité mais cela dépend de beaucoup de choses.

  10. Publicité
  11. #7
    ririmason

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    J'sais pas encore...pour l'instant c'est plutôt de la cogitation et un brin de rêve.

  12. #8
    mkana2009

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    ririmason,

    Je t'indique un outil techno-commercial et environnemental pour faciliter ton étude de faisabilité de projet micro centrale hydraulique :
    http://www.hydroxpert.com, regardes 'SIMAHPP Professional' pour plus d'information. Bonne réussite !

  13. #9
    ririmason

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Merci pour le lien. Je vais lire tout ca.

  14. #10
    zeio

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Il y aussi une réglementation sur la production hydraulique. Une concession doit être obtenu me semble t-il. Il faut regarder du coté de la loi sur l'eau.

  15. #11
    ririmason

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Oui d'accord mais si le bien possédait un droit d'eau ca doit suffire non?

  16. #12
    cricri78

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Citation Envoyé par romu50 Voir le message
    ...
    Parmis les effets néfastes de ces ouvrages :
    1- modifications des régimes hydrauliques de nos cours perturbant notament les transports solides (ex : blocage des sédiments à l'amont engendrant une érosion avale ou un enfoncement du lit)
    2- modification des systèmes d'eau courantes en eaux dormantes provoquant une destruction de la flore et la faune (destruction de frayères, colmatage des fonds, modifications d'habitats)
    3- les vidanges de retenues ont des effets catastrophiques sur les milieux
    4- la retenue "booste" les phénomènes d'eutrophisation et augmente la température de l'eau ce qui dégrade significativement la qualité de l'eau
    - etc
    De plus la microhydroélectricité n'est pas une solutionà grande échelle aux problèmes énergétiques, une étud sur un fleuve cotier normand a montré que les 8 micro-centrales produisaient moins que 2 éoliennes...

    Si l'on souhaite réellement faire des investissements pour lutter conttre les gazs à effet de serre et les dépenses d'énergie sans dégrader la biodiversité, je pense qu'il faut avant tout :
    - isoler, isoler et encore isoler (mais çà je crois que tu es déjà convaincu)
    - installer un chauffe-eau solaire
    - si besoin installer du solaire thermique
    - éventuellement développer le photovoltaïque ou l'éolien individuel
    Tout ceci coutera moins cher que l'hydroélectricité tant en investissement (frais d'études, de construction, d'installation de passe à poisson...) et d'entretien (turbine, curage du bief etc)
    Réfléchis bien et rapproche toi des gestionnaires des milieux aquatiques locaux
    Romu
    Bonjour,
    1. Des seuils stabilisent l'érosion régressive. Celle-ci est avant tout causée par nos digues, nos aménagements tels que routes, maisons... Faut-il détruire les castors parce qu'ils font des digues ?
    Ils modifient l'environnement, parce qu'ils y vivent...
    Et que dire des seuils nturels : il faudrait les détruire ? Ou les utiliser ?
    2. Destruction d'un écosystème ou modification de celui-ci ? Destruction de frayères de certaines espèces, création de frayères pour d'autres ? Tout cela doit être vu et pesé avec une étude d'impact.
    3. Oui, les vidanges doivent être gérées et la conception initiale doit prendre en compte ces problèmes, rééls.
    4. Pareil au niveau de la conception et de l'étude d'impact, sachant aussi que c'est avant tout un problème de qualité de l'eau et donc de maîtrise des rejets en amont.

    Un grand fleuve côtier normand nêst peut-être pas la référence en la matière !
    Bien d'accord sinon sur l'isolation...

    Citation Envoyé par romu50 Voir le message
    ...
    Concernant l'existance ancestrale des moulins à eau, il faut également savoir qu'ils ont toujours eu des effets néfastes! Je travaille sur un cours d'eau à Saumon, les écrits historiques semblent indiquer que la population de saumons était moins importantes au 17e siècle qu'actuellement (selon les pêcheries au fil de l'eau) grace à l'équipement de passe à poisson.
    ...
    J'ai aussi entendu parler de grèves de marins et bateliers sur la Loire entre autres, au XVIII ou XIXéme, parce qu'ils en avait marre qu'on leur serve du saumon à tous les repas.
    Ok sur l'efficacité des passes à poisson, qui sont systématiques aujourd'hui. Et justement lorsqu'on va équiper une chute d'un ancien moulin, le concepteur sera obligé d'ajouter une passe à poisson !
    Et ce serait donc, au contraire, en partie grace aux micro centrales que l'on retrouve aujourd'hui des saumons !?

    Autrefois, la sagesse faisait qu'on mettait des moulins à eau là où il y avait de l'eau et aussi des moulins à vent là où il y avait du vent.
    C'est utiliser la nature et cela peut être fait en la respectant...
    Aujourd'hui tout cela est trop en butte aux différents lobbies, y compris politiques, et souvent on fait d'abord en fonction de son propre esprit, partisan, qu'il le soit dans un sens ou dans un autre...
    L'hydro électricité ne doit pas être opposée aux autres solutions, elle est parfois une bonne solution, et parfois non.

  17. Publicité
  18. #13
    zeio

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Oui d'accord mais si le bien possédait un droit d'eau ca doit suffire non?
    J’ai trouvé ce lien qui renvoie en plus d'explication sur plusieurs texte de loi qu'il va falloir éplucher.

    http://www.ardeche.fr/education-cult...un-droit-d-eau

  19. #14
    ctmoi43

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Oui d'accord mais si le bien possédait un droit d'eau ca doit suffire non?
    Bonsoir,

    En gros pour les autorisations tu as 3 types:

    Fondée en titre: droit qui datent d'avant 1789, certains figurent sur la carte de Cassini (une petite étoile). Ces droits ont une validité éternelle.

    Il est en est de même pour les centrales ayant une production existantes antérieures à octobre 1919 avec une puissance inférieurs à 150 kw.

    Et le troisième pour celle répondant à une demande d'autorisation faite à l'administration avec une étude d'impact etc.... La validité de l'autorisation peux aller de nos jours de 5 à 30 ans.

  20. #15
    ctmoi43

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Bonsoir,

    3 sites pour avoir des informations en plus:

    Les stations de mesure de débit
    http://hydro.eaufrance.fr/selection....lte=rechercher

    Un site sur les turbines et moulins avec un soft sympa
    http://www.hydroroues.fr/

    Un site où il y a des feuilles excel pour previsionnel
    http://www.retscreen.net/fr/home.php

    Bonne lecture

  21. #16
    ririmason

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Tiens au fait ctmoi, à Brioude il y a pas mal d'eau pas loin. Tu t'es lancé? Merci pour les liens en tout cas.

  22. #17
    romu50

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Bonjour,
    concernant les problèmes d'érosion, je ne parlais pas des érosions dues aux blocages de la dynamique latérale des cours (par des digues, des routes et cie) mais bien des perturbations latérales, c'est vérifiable à chaque fois! Dès qu'il y a un ouvrage en travers du cours, on observe à l'aval une réprise d'érosion le plus souvent latérale, çà peut très facilement s'expliquer par la dynamique des flux.
    L'étude d'impact peut en effet "estimer" les niveaux de perturbation que va provoquer le barrage mais elle sont malheureusement trop souvent de piètre qualité et ne prenant en compte que peut d'lélèments...
    Concernant la conception des ouvrages, on se trouve trop souvent face à des particuliers qui pensent pouvoir faire les "études" eux-mêmes ou par des bureaux d'études foireux et l'on retrouve dans 99% des cas des installations peu rentable aux niveaux écologiques.
    J'insiste là dessus, mais il me semble indispensable qu'un citoyen éco-responsable fassa une analyse cout/gain écologique avant toutes démarches. Dans quelques cas, çà sera positif mais dans la plupart des cas çà sera néfastes au niveau global.
    Concernant nos anciens qui étaient soit disant bons et sages, je connais certains secteurs qui étaient mis à sec pour alimenter les biefs (on ne va pas refaire l'histoire, c'était un enjeux économique fort), les erreurs passées sont souvent gomée par le temps... (pour la Loire, les ouvrages les plus problématiques ont été construits à partir de 1850...)
    Pour les droits d'eau, dans tous les cas se rapprocher du service de police de l'eau (DDAF) car contrairement à la croyance populaire, dans certains départements, la police de l'eau a fait "tomber" des fondés en titres faut d'usage depuis des années!
    en tout état de cause, renseigner, échanger avec différents point et pas seulement avec des partisants des moulins
    Romuald

  23. #18
    cricri78

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    Citation Envoyé par romu50 Voir le message
    Bonjour,
    concernant les problèmes d'érosion, je ne parlais pas des érosions dues aux blocages de la dynamique latérale des cours (par des digues, des routes et cie) mais bien des perturbations latérales, c'est vérifiable à chaque fois! Dès qu'il y a un ouvrage en travers du cours, on observe à l'aval une réprise d'érosion le plus souvent latérale, çà peut très facilement s'expliquer par la dynamique des flux.
    L'étude d'impact peut en effet "estimer" les niveaux de perturbation que va provoquer le barrage mais elle sont malheureusement trop souvent de piètre qualité et ne prenant en compte que peut d'lélèments...
    Concernant la conception des ouvrages, on se trouve trop souvent face à des particuliers qui pensent pouvoir faire les "études" eux-mêmes ou par des bureaux d'études foireux et l'on retrouve dans 99% des cas des installations peu rentable aux niveaux écologiques.
    J'insiste là dessus, mais il me semble indispensable qu'un citoyen éco-responsable fassa une analyse cout/gain écologique avant toutes démarches. Dans quelques cas, çà sera positif mais dans la plupart des cas çà sera néfastes au niveau global.
    Concernant nos anciens qui étaient soit disant bons et sages, je connais certains secteurs qui étaient mis à sec pour alimenter les biefs (on ne va pas refaire l'histoire, c'était un enjeux économique fort), les erreurs passées sont souvent gomée par le temps... (pour la Loire, les ouvrages les plus problématiques ont été construits à partir de 1850...)
    Pour les droits d'eau, dans tous les cas se rapprocher du service de police de l'eau (DDAF) car contrairement à la croyance populaire, dans certains départements, la police de l'eau a fait "tomber" des fondés en titres faut d'usage depuis des années!
    en tout état de cause, renseigner, échanger avec différents point et pas seulement avec des partisants des moulins
    Romuald
    Bonjour,
    Ben non, les deux sont équivalents et conduisent à ce qui s'appelle l'érosion régressive dont je parlais...
    En deux mots, une digue bloque le transport solide qui reprend en aval qui se creuse, affouille les digues, s'accumule en amont.
    Un endiguement, par routes maison accroit la vitesse de l'eau donc le transport solide. Si ce qui arrive de l'amont est inchangé, alors ça creuse, puis ça remonte...
    La seule différence est que l'impact ne se situe pas nécessairement au même endroit.

  24. Publicité
  25. #19
    romu50

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    D'accord avec toi sur le fait que routes et digues engendre des prb d'érosions régressive mais je veux juste distinguer les prb.
    De plus si l'on prend le cas de ta région (78), qd les cours d'eau ont été endigués ils ont bien souvent été recalibré (malheureusement), les vitesses de courrant n'ont donc pas augmenté de façon spectaculaire.
    Il est souvent plus facil de régler les problèmes liés aux ouvrages hydrauliques et que de s'attaquer aux digues et routes...(financement???) De plus, j'estime qu'on a comme devoir de ne pas agraver la situation avec de nouvelles installations (ou des moulins remis en état). La Directive Cadre Européenne sur l'Eau nous contraint à l'atteinte du bon état écologique des masses d'eau pour 2015 (voir 2021 ou 2027) et cela passera par une renaturation de nos rivières.

  26. #20
    Etorre

    Re : Micro centrale hydraulique, quelqu'un l'a fait?

    bonjour,
    je reprend un post ancien. Ce que je crois comprendre c'est ce qu'un barrage bousillerai quelque dizaines de mètre en aval du cours d'eau, entrainant avec la faune et la flore, mais franchement, si 'l ont plaçait beaucoup plus de barrage comme ça, on pourrait s'affranchir de truc bien plus dégueulasse, telle que le nucléaire, ou les centrales a charbon non ?!

Discussions similaires

  1. Bushnell Northstar 78-8846: quelqu'un l'a?
    Par benjabievres dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/03/2016, 07h06
  2. Moteur pour petite centrale hydraulique
    Par Eurole dans le forum Technologies
    Réponses: 80
    Dernier message: 28/09/2009, 16h26
  3. Centrale hydraulique
    Par ninise dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/03/2009, 21h19
  4. centrale hydraulique
    Par ninise dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/03/2009, 16h56
  5. Vous en avez rêver, Google l'a fait !
    Par caro dans le forum Actualités
    Réponses: 20
    Dernier message: 28/11/2004, 10h38