Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Etanchéité à l'air du plafond




  1. #1
    spleenatis

    Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour,

    Je vais isoler correctement le plancher de mes combles (non aménagés) par 20cm de fibre de bois entre solive, puis 10cm au-dessus.

    Mais il faut une étanchéité à l'air. On me propose un freine-vapeur à placer sur le plancher, en suivant les solives, en collant les lés entre eux : le travail super pénible.

    Mais mon plafond, c'est de la brique et du plâtre : c'est étanche à l'air, non !! Il me suffit de boucher les gaines électriques, et le tour est joué.

    Merci de me donner votre avis, j'ai vraiment du mal à savoir ce qui est bien et ce qui est pipeau.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Fab02300
    Invité

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Un frein-vapeur, c'est du côté obscure de la force

    Pardon, je m'égare, c'est du coté chaud obligatoirement, donc SOUS le plancher.
    Vu du rdc au plafond, l'isolation étant entre solive.

    A parier si la maçonnerie est étanche ... je ne m'y risquerai pas.

  4. #3
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Oui, oui, je mets le frein-vapeur, puis 20cm entre les solives, puis 10cm par-dessus.

    Donc des briques+plâtre (bon, je ne sais plus comment s'appelle ces briques spéciales qu'on met au plafond, fixées avec des crochets) peuvent ne pas être étanches à l'air ?


  5. #4
    palus06

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Tiens un peu de lecture : http://forums.futura-sciences.com/ha...ble-perdu.html, ça peut t'intéresser!!
    Dernière modification par palus06 ; 11/02/2010 à 17h37. Motif: pb dans l' url

  6. Devis
  7. #5
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour,

    Merci pour le lien. Donc si je comprends bien :

    frein-vapeur=étanchéité à l'air + pas de problème de condensation.

    J'ai alors une petite inquiétude : les solives seront sous le frein-vapeur (je dois faire des U avec le frein-vapeur : sur la solive, on redescend sur le plancher, puis on remonte de l'autre côté sur la solive suivante, etc). Est-ce que les solives ne pourraient pas pourrir à cause de la vapeur qui pourrait condenser sous la solive ?

    Merci pour votre aide.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Fab02300
    Invité

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Tu as bien compris

    A la base tu voulais mettre 20cm (épaisseur des solives) + 10
    si tu mets le frein vapeur SUR les solives tu te passe des 20cm ? dommage

    Ha j'ai compris tu veux enrober les solives (quand tu parle de U) avec ton frein-vapeur ...

    Cela me semble réalisable et sans problème pour le bois, mais alors hyper complique pour ne pas dire galère et consommateur €€ de frein-vapeur avec tes vas & viens...

    Sur le plafond des pièces en dessous c'est pas possible

  10. #7
    palus06

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Dernière modification par palus06 ; 11/02/2010 à 19h53.

  11. Publicité
  12. #8
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Pour fab02300 : oui, tu as bien compris : c'est l'enrobage des solives.

    Pour palus06 : oui et non : je mets bien un frein-vapeur dans la cuvette, mais il doit remonter après sur les solives pour les enrober. Chaque lé doit être scotché au suivant pour assurer l'étanchéité à l'air.

    Alors oui, c'est hyper galère comme boulot, et un coût de 500€ (frein-vapeur+scotch) pour les 120m^2. C'est un frein-vapeur "hygrovariable".

    C'est pour cela que j'hésite : c'est deux jours de boulot à deux !!

    Et de plus, j'ai cette petite crainte que les solives s'humidifient trop et finissent parpourrir. Ca, c'est vraiment pas génial.

  13. #9
    palus06

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    mais il doit remonter après sur les solives pour les enrober.
    Pourquoi tu veux les enrober à tout prix?
    Rien ne t'empêche d'agrapher et de scotcher le frein vapeur sur les solives, ça sera étanche à l'air.
    Mais ça fera bcp de rouleaux de scotch.
    @+
    Dernière modification par palus06 ; 11/02/2010 à 21h36.

  14. #10
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Ben, oui, à cause de la quantité de scotch (bon, c'est pas ça le plus cher), mais surtout parce qu'alors il faut découper le frein vapeur dans le sens de la longueur.

    Ce sont des rouleaux d'un mètre de large et de 75m de long. La distance entre deux solives est de 47cm. C'est la grosse galère, mais c'est effectivement la solution à retenir. Je dois y réfléchir.

  15. #11
    palus06

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    ça se découpe très facilement, les ciseaux "coulent" sur le frein vapeur, du moins celui que j'utilisais. C'est vraiment pas dur à faire.
    Il y a des rouleaux de 1,50 m de large, si celui de 1m est trop court. Un peu plus cher certes.
    Moi, je les ai juste agraphés (avec bcp d'agraphes) sur le bord des solives (sans scotch) comme sur la photo.
    @+

  16. #12
    eXploNumerik

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Normalement il vaut mieux mettre une bande de ruban adhésif pour finir l'étanchéité. Les agrafes c'est très bien pour fixer, mais pas terrible pour la finition. :/ Il peut toujours rester quelques micro fuites. Evidemment s'il n'y a pas de test d'étanchéité à l'air ce n'est pas critique, mais c'est tout de même un problème car à mon avis il est possible d'être totalement étanche à ce niveau.

  17. #13
    palus06

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    @Explonumerik
    je ne sais pas si l'économie de 400m de ruban adhésif (au bas mot) aura été un non-investissement durable. L'avenir le dira.

  18. #14
    Caloute

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Excusez-moi, j'ai peut-être raté le train en marche mais pourquoi ne pas agrapher le frein-vapeur sous les solives (le prendre légèrement armé pour supporter le poids de la laine de bois qui reposera dessus) ?
    S'il faut un faux-plafond, visser un contre-lattage au travers du frein-vapeur.. comme pour des murs de MOB...

  19. #15
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Mes solives soutiennent les briques du plafond avec des crochets en acier. On ne peut pas passer en-dessous (d'ailleurs, comment s'appellent déjà ces briques dont on fait les plafonds ?)

  20. #16
    caspergf

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour,

    Je relance cette discution car je suis dans le même cas, plafond en "plafonnettes" (briques en terre cuite) accrochées à des solives et recouvert d'un parquet en bois massif. J'ai enlevé le plancher et maintenant je souhaites isoler avec de la ouate de cellulose qui sera entre les solives.
    Comme beaucoup de monde je me pose la question du frein-vapeur... après avoir consulter des centaines de forums en français et en anglais ainsi que des doc techniques des fabriquants de ouate et divers DTU, je suis arrivé à la conclusion qu'il serait bon d'en mettre un!
    Mais comment le poser? "spleenatis" vous avez soulevez deux possibilités :
    1- Recouvrir toutes les solives en suivant les formes (solives sont couvertes),
    2- Recouvrir uniquement les caissons entre les solives en remontant légèrement sur les flancs (solives restent apparentes),
    Il y a il me semble une troisième solution :
    3- Faire comme il serait fait pour de la laine roche/verre en rouleau qui serait dérouler entre les solives, c'est à dire mettre uniquement une bande au fond des caissons (zone de contact entre la ouate et les briques) et donc ne pas assurer l'étanchéité parfaite du frein vapeur... pas de colle, pas de schotch, pas d'agraffes...

    Un an s'est écoulé depuis le début de votre chantier, quelle solution avez-vous choisi? Quel est le retour?

    Merci beaucoup!

  21. #17
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour,

    J'ai finalement choisi la première solution. La deuxième aurait été pénible car elle implique des coupes supplémentaires dans le frein-vapeur. Évidemment, la première est un peu plus chère car il y a plus de frein-vapeur à acheter.

    Par contre, je crois que la troisième est franchement mauvaise. Dès que vous laissez des gros trous (ou plutôt des longues fentes), vous aurez beaucoup de passage de vapeur d'eau (donc isolant qui prend de l'humidité), et création de courants d'air dans l'isolant (perte d'une partie de l'efficacité de l'isolation). C'est de l'argent et du travail pour rien en fait.

    Pour la première solution, il faut par contre prendre un frein-vapeur qui laisse passer de la vapeur (!!) au bon moment, i.e. quand l'air sous les combles est sec (ainsi, pas de risque d'humidité sur les solives). En ce qui me concerne, j'ai choisi Pro Clima Dasatop (frein vapeur étanche à l'air, à diffusion variable).

    Spleenatis

  22. #18
    philclip

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour, c'est sans doute stupide mais s'il s'agit de combles perdus, pourquoi ne pas agrafer le freine-vapeur tendu SUR les solives et poser la laine en couche croisée à plat par dessus?
    phil

  23. #19
    poulif

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Je pense qu'on peut aisément se passer de frein-vapeur. D'abord parce qu'avec un plafond brique/plâtre, la quantité de vapeur qui passe est très faible au regard de celle nécessaire pour atteindre un point de condensation dans 20cm de ouate.

    Ensuite parce qu'avec des combles ventilées, la vapeur s'échappe nettement plus vite qu'elle ne rentre (condition nécessaire à une paroi perspirante).
    Et dans le cas d'un plancher habité, on a un côté chaud des 2 côtés donc aucun risque de condensation. Par précaution il vaut mieux laisser respirer le plancher supérieur, voire simplement laisser des lames d'air sous les plinthes (qui existent de toute façon).

  24. #20
    hdsbattus

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Salut à tous,

    Donc si je comprends bien: On ne mets rien sur un plafond en brique!!

    et les plafonds en placo??

    hdsbattus

  25. #21
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour,

    Je ne suis pas du tout d'accord. Il faut absolument mettre un frein-vapeur, et ce pour deux raisons. Un plafond en brique-plâtre n'est pas imperméable à la vapeur d'eau. Et ça se vérifie. Regardez votre ancienne isolation, si c'est de la laine de verre. Si les bords des rouleaux sont noircis, c'est dû à l'humidité qui remonte entre les rouleaux (c'était le cas chez moi). L'autre raison est l'étanchéité à l'air. Les courants d'air qui circulent dans un isolant diminue son efficacité. Justement, les nouvelles techniques évitent de laisser des lames d'air, mais proposent des freins-vapeur étanchent à l'air.

    On peut effectivement tendre un frein-vapeur sur les solives, mais selon la densité de l'isolant mis, il faut un frein-vapeur plus solides prévus pour, et ils sont plus chers. Et la circulation dans les combles peut devenir impossible.

    Spleenatis

  26. #22
    palus06

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    2- Recouvrir uniquement les caissons entre les solives en remontant légèrement sur les flancs (solives restent apparentes),
    ce fut mon choix, le frein vapeur juste agrafé sur les solives.
    quant à l'étanchéité à l'air, je ne comprends tjs pas, puisque, sous le frein vapeur (lui même sous l'isolant) il y a le plafond.

  27. #23
    spleenatis

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Tout n'est pas étanche à l'air : il y a en particulier toutes les gaines électriques qui passent. C'est pour cela qu'on scotche aussi le frein vapeur sur les solives (avec un scotch spécial) et contre les mûrs de façon à ce qu'il n'y ai pas d'air qui passe dans l'isolant. Mais c'est vrai que ce ne sera jamais parfait en rénovation.

  28. #24
    caspergf

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Merci à tous pour vos réponses,

    Ma conclusion est qu'il est préférable d'installer un frein vapeur avec la solution 1 avant la ouatte et que donc il me faut éffectuer un chiffrage du surcoût. En fonction de la somme je déciderais d'en mettre... ou pas! Quitte à changer la ouatte dans 10 ans...

    Encore merci et je vous tiens au courant.

  29. #25
    poulif

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Citation Envoyé par spleenatis Voir le message
    Si les bords des rouleaux sont noircis, c'est dû à l'humidité qui remonte entre les rouleaux (c'était le cas chez moi). L'autre raison est l'étanchéité à l'air. Les courants d'air qui circulent dans un isolant diminue son efficacité.
    Spleenatis
    Dans mon ancienne maison, c'était aussi le cas, mais les tâches d'humidité étaient SOUS le plafond, dues à la condensation de l'humidité intérieure à cause des points froids le long des solives. La faute est dûe aux rouleaux eux-mêmes, c'est à dire qu'un contact entre un rouleau souple et une solive ne sera jamais parfait, et c'est aussi pour ça que le film kraft pare vapeur collé sur les rouleaux ne sert à RIEN s'il n'est pas scotché sur tous ses raccords.

    Dans le cas d'une mise en oeuvre projetée, tu n'as pas ce problème, car l'isolant se tasse naturellement le long des solives et même les recouvre : ça coupe les points froids : plus de condensation, plus besoin de pare vapeur.

  30. #26
    palus06

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Quitte à changer la ouate dans 10 ans...

    ça, faut oublier!
    qd tu épands de la ouate, c'est pour une durée plus longue, à multiplier par 3 , 4 , 5 ou plus...

  31. #27
    caspergf

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour à tous!

    Voilà, j'ai pris une décision et il est bon de l'expliquer pour les prochaines personnes qui seraient dans le même cas!

    Tout d'abords j'ai tranché pour la solution 1, c'est à dire suivre la forme des solives. Je crée donc des cavités entre les solives qui seront par la suite remplies de ouate et, dans un futur + ou - proche, recouvertes de plaques d'OSB pour faire un plancher.

    J'ai cherché les tarifs des frein-vapeur que vous m'avez conseillé, j'ai quantifié la surface ainsi que les accessoires nécessaires (scotch, colles... ) et j'en suis arrivé à la conclusion que çà doublait le prix de l'isolation de mes combles (dans le cas où je fais tous moi-même).

    Pour être sûr de ce que je devais faire, j'ai fait venir deux entreprises, chacune habilitées/certifiées isolation à l'air (j'ai oublié le terme exacte...) et leurs réponse a été sans appel! "Mais monsieur, faut pas exagéré! Vous faites pas une maison neuve, encore moins une maison en bois!!!" et de rajouter "l'argent du freine-vapeur vous pouvez le mettre dans plus d'isolant ou dans l'isolation des façades!". Le seul conseil qu'ils m'ont donné est de boucher soigneusement les ouvertures du plafond (au niveau des gaines électriques et des pots de centre) à l'aide de plâtre ou autre. A noter qu'une des deux entreprises ne fait que çà (VMC, isolation à l'air etc...) et ne m'a donc pas fait de devis, elle n'y a rien gagné!

    Voilà... Ma conclusion est qu'un plafond en briques n'est pas parfaitement étanche à l'air mais qu'une maison qui a un plafond en briques n'est pas toute jeune donc on peut pas trop lui en demander! De plus le commentaire de "poulif" sur le tassement me semble juste.

    Je ne vais donc pas mettre de frein-vapeur... on en reparle d'ici quelques temps pour savoir si j'ai fait le bon choix !

    Encore merci à vous tous et bon courage pour vos travaux respectifs!
    Dernière modification par caspergf ; 19/09/2011 à 13h40.

  32. #28
    ofmika

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour,

    J'aimerai savoir quel est le matériaux le plus adapté pour combler un espace de 1cm à 6cm entre un mur en béton cellulaire et une panne sablière en bois (contre collé) tout en garantissant une bonne étanchéité à l'air ?

    Merci


    Michel

  33. #29
    cchristof

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Bonjour,

    @caspergf : les entreprises, marchands de matériels, bureaux d'étude "certifiées étanchéité à l'air", "certifiés rt 2012" sont tenues par des margoulins puisque ces certifications n'existent pas (bon moyen de les reconnaître et de les écarter d'entrée).

    @ofmika
    Scotch+bande de membrane d'étanchéité ?
    Mortier léger/souple type vermiculite+NHL ?
    Mousse PU ?

  34. #30
    cpasmoi

    Re : Etanchéité à l'air du plafond

    Citation Envoyé par cchristof Voir le message
    @ofmika
    Scotch+bande de membrane d'étanchéité ?
    Mortier léger/souple type vermiculite+NHL ?
    Mousse PU ?
    Si on est en plafond (sujet du topic), la mousse PU ne tiendra pas sur un espace de 6cm. Il lui faut le temps de "séchage", qui même si il est bref, n'est pas instantané.
    Membrane d'étanchéité + scotch me parait pas mal.
    Mais pour la fixation sur la panne, on peut utiliser agrafe + joint mastic (c'est dans les docs de certaines membranes d'étanchéité)

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Faux plafond sous hourdis et etancheité à l'air
    Par pawnies20 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 04/09/2011, 16h30
  2. étanchéité à l'air
    Par ompn30 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 84
    Dernier message: 17/01/2011, 11h18
  3. produits étanchéité à l'air
    Par ompn30 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/08/2009, 10h12
  4. étanchéité plancher/plafond/lambris bois ?
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/04/2009, 20h28
  5. étanchéité du baculla à l'air
    Par miche(l) dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/02/2009, 21h35