Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Isolation sur rampant



  1. #1
    elect31

    Bonjour à tous
    Tout d'abord, je ne suis pas un spécialiste de l'isolation et je n'emploie peut être pas la bonne terminologie.

    ma situation géographique:
    Une vieille maison de la région toulousaine de 1800 et quelques...à 2 niveaux. les murs du bas sont d'une cinquantaine de cm, et ceux du haut sont en traditionnel. Un toit en tuile canal à refaire, avec dé tuilage, dé litellage. On garde la volige.

    mon problème:
    Une chambre, et une seule sur les trois de l'étage, est froide en hiver et chaude en été. Cette chambre avait à l'origine, un plafond cathédrale lambrissé. L'isolation était, et est toujours assurée par des plaques de Poly uréthanes (... je crois...) Ayant plus froid dans cette pièce que dans le reste de la maison ( c'est vraiment flagrant quand on y entre), nous avons pensé résoudre le problème en abaissant le plafond. Nous avons fait réalisé un plafond en BA13 sans isolant supplémentaire. Résultat: il y fait toujours aussi froid l'hiver et aussi chaud l'été. J'ai cru comprendre que les plaques de Poly machin, mal assemblées font des ponts thermiques, mais le plafond étant fait et le toit à refaire, je voudrais maintenant isoler par le dessus... Nous allons donc, de toutes façons, enlever les tuiles, les liteaux et peut être même la volige.
    Le couvreur chez qui on a fait faire un devis, nous propose de placer de "l'Isolaine Plus" sur la volige directement et de recouvrir avec de nouvelles tuiles.

    Mes questions:
    1 ° Ne vaudrait il mieux pas enlever cette volige,( on arrive donc sur les chevrons et sur le lambrissage), et isoler sur le lambris avec ...???
    2 ° Que vaut l'isolaine plus? Peut elle remplacer une isolation "en épaisseur"?

    Merci de vos réponses éclairées.

    Un complément sur mon annonce :
    Ce n'est pas du Polyuréthane mais du Polystyrène expansé qui est placé au-dessus du lambris et entre les chevrons

    Bon! Entre temps, je me suis rencardé sur l'Isolaine et les avis sont très controversés. N'est'il pas?

    -----
    Dernière modification par Linn ; 27/02/2010 à 09h23. Motif: fusion de plusieurs messages consécutifs du même auteur

  2. Publicité
  3. #2
    yann65

    Re : Isolation sur rampant

    bonsoir

    pour le polystyrène expansé vraiment pas top comme isolation surtout pour l'été quasiment aucun déphasage

    l'isolaine je ne connais pas mais faudra sans doute 200mm pour avoir un isolation standard

    peut tu isoler sous ta volige ou le polystyrene est contre cette volige?

    sinon isolation par l'extérieur en methode sarking ou panneau deja contre latté voir le systeme pannotec de chez efisol
    avec se systeme tu isole en continu tu aura une isolation convenable pour l'hiver mais en été le déphasage est moins bon que la laine de roche ou de bois

  4. #3
    elect31

    Re : Isolation sur rampant

    Citation Envoyé par yann65 Voir le message
    bonsoir

    pour le polystyrène expansé vraiment pas top comme isolation surtout pour l'été quasiment aucun déphasage
    ça y est, je viens de comprendre ce qu'est le déphasage. ça correspond bien à mon problème : chaud en été.

    l'isolaine je ne connais pas mais faudra sans doute 200mm pour avoir un isolation standard
    L'isolaine max vient de la société ACTIS et est un IMR ( isolant mince réflecteur). Il comprend plusieurs couches dont une de laine de mouton. Sur le site, ils annoce un R=6...??? Comment faire pour les croire sur un isolant si mince?

    peut tu isoler sous ta volige ou le polystyrene est contre cette volige?
    Je compte "ouvrir" par le dessus, en ôtant la volige et en remplaçant le poly machin. Je pense qu'il est coincé entre la volige et le lambris sur l'épaisseur du chevron.

    sinon isolation par l'extérieur en methode sarking ou panneau deja contre latté voir le systeme pannotec de chez efisol
    avec se systeme tu isole en continu tu aura une isolation convenable pour l'hiver mais en été le déphasage est moins bon que la laine de roche ou de bois
    Pour l'instant, je me renseigne sur la ouate de cellulose, que je mettrais à la place du poly..., mais j'ai peur que l'épaisseur ne soit pas suffisante. J'ai simplement l'épaisseur du chevron comme place de l'isolant.

    En tous les cas, merci de ta réponse.

  5. #4
    yann65

    Re : Isolation sur rampant

    d'accord pour l'isolaine si c'est un imr a fuir deja démontrer sur le forum

    vu que tu habite la région toulousaine il fait chaud l'été donc il fera toujours chaud meme avec l'isolaine

    ton chevron doit faire une dixaine de cm donc tu va avoir une faible épaisseur et tu risque de te cailler en hiver et d'avoir chaud l'été

    avec la ouate minimum 30cm

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    elect31

    Re : Isolation sur rampant

    Citation Envoyé par yann65 Voir le message
    d'accord pour l'isolaine si c'est un imr a fuir deja démontrer sur le forum
    C'est sur le site de http://www.actis-isolation.com/produ...p=1&l=1&rub=52 et ils annoncent un R=6.1.???

    Dans mon ignorance, je me dis que si le R correspond à une norme, mesurée suivant un protocole particulier qui correspond à cette norme, et que le R=6.1 annoncé par ACTIS est bidon, alors pourquoi faire confiance aux autres produits qui annoncent un R équivalent?

  8. #6
    poly71

    Re : Isolation sur rampant

    Bonjour,

    Le R n'est pas forcément bidon, mais ce n'est pas lui qui fait que tu n'as pas trop chaud en été. Il faut un bon déphasage (le temps que met la chaleur pour traverser l'épaisseur de l'isolant) pour cela, ce qui est impossible avec un isolant mince.

    On peut avoir un bon R et quasiment pas de déphasage, par exemple avec ces isolants minces, ou alors un bon déphasage mais un mauvais R, par exemple avec un mur très épais et très lourd comme dans les châteaux (frais l'été et froid l'hiver).

  9. Publicité
  10. #7
    Linn

    Re : Isolation sur rampant

    Il faut aussi rappeller que les prescritpions de pose requises par les IMR pour atteindre ces performances (sous réserve qu'elles soient exactes, pour l'instant il y a débat sur les méthodes d'évaluation) sont très strictes.
    En gros, il faut autant de place que si tu mets 20cm d'isolant classique car il faut laisser des lames d'air, etc...
    Donc, au final, on na gagne rien, même pas de la place. Mieux vaut choisir un isolant avec un déphasage correct et ne pas lésiner sur la quantité.
    MOB et PDM (photos sous mon profil)

  11. #8
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation sur rampant

    je plussoie Linn

    L'IMR est à fuir absolument , surtout s'il est posé dans cette configuration : sur voliges , car trop étanche à la vapeur d'eau= risque de condensation sous l'isolant mince

    de plus , comme dit Linn , il faut deux lames d'air de 5cm de part et d'autre de l'IMR , parfaitement étanche, sans courant d'air , etc.. bonjour la main d'oeuvre

    faites des recherches sur le mot "sarking" sur google = des tasd 'isolants divers peuvent se poser par dessus les voliges (laine de bois semi-dense , de roche etc...)

    pour la région toulousaine , je verrais bien 20cm de laine de bois en deux couches , pare-pluie HPV puis litelage+contrelattes et tuiles .

    Surtout pas d'IMR (isolaine..) .... seul un IMR certifié HPV ou une membrane réfléchissante hautement perméable à la vapeur d'eau(comme le delta fol reflex Plus ) peut convenir à la place du pare-pluie précédemment cité .

    je connais une personne qui a fait placer cet IMR dans une maison comme la vôtre (du côté de calstel..d'Estr..) qui s'en mord les doigts à chaque hiver...

  12. #9
    corbe87

    Re : Isolation sur rampant

    bonjour a toi
    personnellement je viens de rénover une maison en pierre (mur de 50cm etc), j'habite dans la haute vienne. mon conseil, d'aprés mon experience, est que le vide d'air (pont thermique) permet d'éviter le passage du froid ou du chaud entre ton mur et ton isolation. Donc ce que j'ai fait (j'avais bcp de volume), j'ai l'aisser un vide d'aire (15cm, mais 5 suffiraient), puis 100mm en contrecloison et 200 mm en plafond pour l'isolation en laine de roche (contrecloisons) et laine de verre (plafond). Avec sa tu devrais plus avoir ton probleme de froid l'hiver et chaud l'été.
    Pour ce qui est de l'isolant mince on me la fortement déconseillé de plus pour info (au cas ou) si tu en mets n'oublie pas de le relier à la terre (car est composé de feuille d'aluminium)
    voila j'espere t'avoir un peu éclairé avec ma petite expèrience

  13. #10
    Linn

    Re : Isolation sur rampant

    Si dans l'absolu l'air est le meilleur isolant, dans la pratique ce n'est pas aussi simple.
    Au delà de 2cm d'éoaisseur, on observe des phénomènes de convection dans une lame d'air qui fait que cela accélère les échanges thermiques. Cela n'isole donc plus du tout.
    Cela peut être nécéssaire pour ventiler et éviter l'humidité et les moisissures selon la nature des murs, mais rien ne vaut 15cm d'un vrai isolant.
    MOB et PDM (photos sous mon profil)

Discussions similaires

  1. Projet BBC : Isolation en rampant de toiture, sarking
    Par Sylvio84 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/01/2011, 17h33
  2. renovation - isolation rampant - migration vapeur d'eau
    Par wLz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 29/10/2009, 10h08
  3. confirmation, amelioration isolation comble et rampant ouate de cellulose avant travaux .
    Par th227294 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 01/09/2009, 09h23
  4. Isolation des toitures, combles perdus, sous rampant...
    Par EcoAxurits dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/01/2008, 16h24
  5. Isolation rampant ??
    Par Sam Beckett dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/01/2008, 22h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...