Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois




  1. #1
    Dopey

    Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Bonsoir à chacun!

    Je viens de lire avec grand intérêt les fils sur la construction en Fixolite (et autres solutions techniques proches tels que Thermibloc, Isotex, Legnobloc, Global Concept, etc...) ainsi que les discussions dérivées sur les solutions alternatives de type Magu et consorts. Tout le long de ma lecture, et en particulier lors des passages sur les coûts et les devis, une question m'a turlupiné... Pourquoi aucun intervenant n'explore l'hypothèse de réaliser son mur en béton cellulaire en bloc de 50 cm?

    Mon raisonnement est le suivant:
    - Le R de ces blocs est typiquement de 5. C'est mieux que les plus fréquemment observés 4,XX ou même 3,XX...
    - Ils ne présentent pas de problème particulier en matière d'inertie ou de pont thermique.
    - Les blocs de béton cellulaire existent de longue date et sont déjà démocratisés (jusque dans ma cambrousse!) ce qui veut dire - je le suppose - la possibilité de faire jouer plus aisément la concurrence lors du choix de l'artisan (si le projet n'est pas une autoconstruction).
    - Leur prix (hors main d'œuvre) me parait relativement compétitif : j'ai reçu en juillet 2008 une cotation à 66,80 € HT du m² par camion complet livré chez moi au fin fond de la Sarthe (par le concurrent allemand du leader bien connu sur notre marché).

    Donc ma question est, est ce que les blocs à bancher en fibre de bois ont un gros avantage caché par rapport au béton cellulaire en bloc de 50 cm, avantage que je n'aurais pas encore compris ou est ce tout simplement une histoire de goût?


    -----


  2. Publicité
  3. #2
    aligator427...

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    50 cm de mur, ça commence à faire non?
    ça fait vachement de surface perdue à l'intérieur tu crois pas?
    il serait peut être préférable de voir la conception de son habitation dans sa globalité dés fois que le "R de 5" ne soit pas justifié...

    pour ce qui est de l'inertie thermique,à vu de nez,je dirai que la diffusivité de la thermopierre (avec ses miliers de bulles d'air "isolantes" emprisonnées dans sa masse) doit prendre une sacrée claque.et ça,c'est pas bon pour lisser les températures intérieures.
    j'ai la flemme de rechercher l'effusivité et la diffusivité des différents types matériaux de construction pour comparer.mais l'inertie des thermopierre est loin d'être au rendez vous.

    il ne faudra pas oublier de déduire de ton Rmur théorique=5,les "légers" ponts thermiques liés aux poteaux,linteaux,planelles d'abouts de dalles,...
    je te rappelle que le béton occupe pas mal de surface à ces endroits là et ton BC n'y fait plus 50cm d'épais.
    tu me diras,il en reste quand même pas mal vu que le mur fait 50cm d'épais...
    My flowers are beautiful.

  4. #3
    herakles

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Il ne faut pas oublier les coûts induits par la pose de la thermopierre : linteaux , potelets , BA
    , etc..

    Les blocs tels que thermi** fix** mag** ...comprenent déjà le BA et le feraillage ..

    Sinon , ok avec Alligator , ce type de bloc est dit "à isolation répartie " donc l'inertie en prend un coup dans l'aile , une partie de la chaleur stockée s'en va dans la nature

    Alors que les BCIBB et RTH sont dits plutôt à "isolation EXTERIEURE" , la partie lourde est à l'intérieur , la chaleur stockée lors de l'ensoleillement reste bien à l'intérieur et non 50/50%, une partie vers le dedans et une partie vers le dehors comme c 'aurait été le cas avec les monomurs et le BC..

    Pourquoi ne regarderais tu pas les blocs Twinstone , plus pertinents du point de vue inertie ..
    Ou les murs jumelés , blocs agglo à bancher + Multipor ...


  5. #4
    papyjo1

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    J’ai construis la maison de ma fille en bloc Frigo lite avec coulage de béton à l’intérieur.
    Il n’y a pas de pont thermique. Et la mise en œuvre est facile avec les emboîtements type lego.
    Je suis électricien. Donc aucune qualification en maçonnerie.
    Mais je connais très bien la lecture des plans.
    A part les châssis et la porte extérieure, tout a été fait en famille.
    Cette maison est chauffée comme la mienne avec un chauffage sol.
    Le composition des murs est un bloc extérieur avec 9cm de Frigolite, à l’extérieur un cimentage, à l’intérieur une plaque de plaque plâtre avec 2 cm de Frigo lite.
    Faite le calcul de déperditions ?
    Les murs du vide ventilé ont été montés en bloc Fixolite (Argex creux, remplis de béton).
    Auto construire est la meilleure économie que l’on puisse faire.

  6. #5
    Dopey

    Talking Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    @Herakles

    Pour mon propre projet (rénovation lourde + agrandissement, par construction d'un mur manteau en béton cellulaire de 50 à l'occasion d'un agrandissement à l'étage par dépose d'un toit pour transformer une grand débarras sous un toit en 3 chambres pour mes enfants) je suis parti (et bien avancé maintenant) en Twinstone de 50 (donc ajout sur la plupart de la périphérie de ma maison d'un R de 8). Mais c'est parce-que j'en avais les moyens, et aussi parce-que j'ai accepté les risques associés à l'absence de DTU en France pour le Twinstone (risques qui, d'un point de vue strictement juridique n'existent finalement pas, mais c'est une autre histoire). Je suis donc complètement persuadé comme vous que le Twinstone est une excellente approche appelée à se développée, à mon avis, assez rapidement.

    Mais le sens de ma question n'était pas là. Car le Twinstone en R de 8 revient toute de même à 120 € du m² HT rendu chez moi...

    Non, la question que je me pose (et soumet dans ce fil), c'est celle que des proches, plus limités que moi en terme de budget, me posent en ce moment: ils cherchent une bonne piste, pour une solution à coût maitrisé (mais pas en auto-construction!) dans la gamme des R de 5 et qui ne soit pas une MOB (aucun racisme là dedans, merci de ne pas me tomber dessus!).

    Dans ce cas précis, j'ai l'impression que les deux approches objet de ce fil sont celles qui, après lecture de nombreux fils de ce forum, arrivent naturellement en finale. Mais je ne suis pas sur que les blocs thermi**, fix** et autres gagnent le match à tout coup (coût ...) à chaque fois...

    J'ai l'impression que ce qui va en fait les départager c'est la donne locale en matière d'artisans (d'où mes commentaires dans mon premier post sur la capacité à plus facilement les mettre en concurrence dans le cas du béton cellulaire).

    J'avais l'impression que le BA et le ferraillage ne sont pas compris dans les prix au m² que j'ai pu parfois lire sur certaines interventions sur le site (par exemple dans le fil "Criteres de choix ITE". Ne faut il pas les ajouter en sus (comme bien sur il faut aussi ajouter les couts du matériau de "cimentement" des blocs béton cellulaire de l'autre coté)? Et c'est cette observation, qui si elle est vérifiée, me donnait l'impression que justement le bloc de béton cellulaire en 50 cm avec son R de 5 dans la zone des 69 € HT était compétitif. Voir à ce sujet le tableau de jerome26R sur le lien: http://img10.hostingpics.net/pics/577461comparatif.png

    Toujours en terme de coût, j'ai pour l'instant toujours supposé que dans la zone des R de 5, la solution "blocs agglo à bancher + Multipor" reviendrait plus chère car elle nécessite deux passages pour monter le mur (toujours en supposant que l'on est pas en autoconstruction).

    Mais peut être ai-je raté quelque-chose dans mon raisonnement?

    PS: Je suis très loin d'être expérimenté et je cherche, en posant la question, à augmenter ma culture en la matière, pas à défendre à tout prix une solution plutôt qu'une autre.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Dopey

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    @aligator427

    Par chez moi nous ne sommes pas très sensible à l'argument de la surface perdue car mes proches (et moi) vivons sur de très grandes parcelles, quasi à la campagne, à proximité de notre petite sous-préfecture.

    Mais je suis d'accord avec vous qu'un des avantages des thermi** fix** et autres mag** etc. par rapport au bloc de béton cellulaire de 50 cm ce sont les 12 cm de moins, qui, je le suppose, se traduisent probablement par une fondation de largeur différente.

    Pour ce qui est de l'inertie du bloc de 50 cm en béton cellulaire, je suis d'accord avec vous qu'à l'évidence cela ne va pas être celui d'un bloc à bancher. Mais en même temps cela ne va certainement pas être catastrophique, ni non plus la problématique de la MOB.

    Quand j'y réfléchis, je travaille dans un bâtiment industriel en béton cellulaire (d'épaisseur beaucoup plus traditionnelle) et peut en témoigner quand au confort d'été. C'est le jour et la nuit en été par rapport à celui ressenti dans le bâtiment d'à coté (bardage métallique tradi).

    A ce sujet (de l'inertie du béton cellulaire en bloc de 50cm), dans un article d'Habitat Naturel (n° 28, bas à droite de la page 37, relatant une maison passive construite à l'Ile de Ré en bloc de béton cellulaire de 50 cm) ils écrivaient:
    "X*** a lancé fin 2007 un bloc (de béton cellulaire) de 50 cm d'épaisseur. Avec une résistance thermique exceptionnelle et une inertie telle que seule 0,3% de l'onde de chaleur extérieure est transmise avec un déphasage de 23h12, ce bloc de 22kg () permet d'atteindre des performances de maison passives, sans rajouter aucune isolation complémentaire. La colle spéciale, à base de chaux, se pose au peigne cranté, ce qui permet d'avoir aussi de l'air isolant dans le joint."

    Donc autant pour la raison de la moindre inertie je n'ai pas conservé "en finale" de ma "short list" les solutions constructives de coffrage dans un sandwich polystyrène (MAGU et autres...) autant, pour l'instant, je n'ai pas l'impression que l'argument de l'inertie suffise à conclure nettement, à lui tout seul, en faveur des thermi** fix** etc...

  9. #7
    aligator427...

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    il semblerait que les fabricants de thermopierre induisent les gens en erreur en associant trop simplement déphasage et inertie.
    on peut avoir un déphasage énorme et un inertie faible.
    je vois pas trop l'intérêt d'avoir 20 ou 30 heures de déphasage alors que 10 ou 12 h suffisent largement.

    je me posais aussi la question de savoir si la colle était isolante,si ce n'est pas le cas,ça fait quand même des mini ponts thermiques non?
    malgrés la présence d'air dans l'isolant.

    cela dit en passant,c'est un bon produit avec ses avantages,ses inconvénients et qui comme les autres n'a rien d'exeptionnel non plus.
    le choix est toujours aussi difficile et dépend d'un tas de paramètres liés au projet ou abracadabrantesques.
    My flowers are beautiful.

  10. Publicité
  11. #8
    herakles

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Mais peut être ai-je raté quelque-chose dans mon raisonnement?
    Comparer par exemple la capacité thermique du BC ( entre 120 et 200 Wh/m3/°C avec celle du voile béton de 16 ou 19cm : 650 à 690 Wh/m3/°C

    Le BC permet d'avoir une inertie journalière ( de l'ordre de 24h à 36h..)

    Le béton , en quantité équivalente , permet d'obtenir plus d'inertie , pour une séquence de quelques jours , ce qui est intéressant pour surmonter les vagues de froid ou de chaleur sans devoir pousser la chaudière dès le lendemain

    Le BC ne permet pas vraiment de pièger rapidement les apports solaires par les grandes baies vitrées ou véranda associée , à cause de sa faible effusivité ..comme le soulignait Alligator

    lire le bouquin de E MAZRIA à ce sujet ( Guide de la maison solaire ) pour en savoir plus sur l'intérêt des matériaux à grande effusivité et à grande capacité thermique .

    Dans le prix au m2 d'un mur , je chercherais surtout le meilleur rapport "isolation + masse intérieure" , et de ce point de vue , le bloc "global construct" est l'idéal mais nécessite un enduit extérieur adapté (armatures et crépi souple)

    Le concept du RTH fut innovateur dans les années 80 , il se vend toujours actuellement mais devrait évoluer vers plus de R et moins de masse (ce qui est dommage .. )

  12. #9
    Dopey

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    @ Herakles

    Il y a quelquechose que je ne comprends probablement pas...

    L'hypothèse (implicite) du fil est pour moi que l'on parle de constructions neuves. Avec la nouvelle RT2012 on aura au final une construction (si le boulot des artisans ou auto-constructueurs est bien fait, et validé par le blower test) bénéficiant d'une bonne isolation (on est sur ce fil sur le segment des R de 5,XX), d'une bonne hermeticité, et proablement d'une double flux à haut rendement (démocratisée).

    Dans ce (futur) cadre, est ce que l'argument de l'importance de l'inertie tellement grosse qu'elle impacte au delà de la journée, (pour aller jusqu'à la semaine) ne perd pas un peu/beaucoup de son importance par rapport aux situations que nous connaissions jusqu'ici?

  13. #10
    herakles

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Il y a quelquechose que je ne comprends probablement pas...
    ce quelque chose est la tendance actuelle à ne réfléchir que sur les déperditions (maisons passives au sens strict du PAssivHaus) en hiver et à ne pas trop compter sur les apports solaires plus ou moins passifs + actifs (véranda, capteurs à air) = maisons bioclimatiques , adaptées au climat local , et sachant gérer la problématique d'été en plus ( inertie et surventilation nocturne ..)

    L'Ademe supervise actuellement le suivi d'une maison tout béton massif (murs de 20 en béton vibré=très forte inertie) avec ITE poussée à Annecy (étés chauds et hivers très froids..) , avec gestion des apports solaires par les baies vitrées .
    Faudrait que je retrouve le dossier ..

    d'une double flux à haut rendement (démocratisée).
    Adaptée aux régions aux hivers longs et froids , moins dans les régions du Sud de la France ...

    l'argument de l'importance de l'inertie tellement grosse qu'elle impacte au delà de la journée, (pour aller jusqu'à la semaine)
    C'est justement ce que cherche à éclaircir l'Ademe avec l'expérience d'Annecy

    cependant , divers vécus de gens ayant posé une ITE sur des maisons existantes aux murs épais (pierre ou pisé ) semblent prouver le bien fondé d'une bonne inertie interne pour le confort de mi-saison et d'été , tout en constatant qu'ils démarrent leur chauffage bien après les voisins bien isolés en ITI , car les murs ont accumulé les dernières chaleurs d'automne ..

    L'exemple de cette maison à caluire (Lyon ) http://www.detry-levy.eu/fpdb/File/d...UIRE-light.pdf est assez parlant

    certes c'est une rénovation; mais rien n'empêche de construire en neuf : en blocs à bancher de 20 et de mettre le même type d'isolation extérieure , avec une architecture pensée "bioclimatique "
    Dernière modification par herakles ; 09/10/2010 à 08h29.

  14. #11
    Dopey

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    @Herakles

    Pour vous avoir avidement lu depuis 2 ans, je suis absolument convaincu que dans le cas ou l'on construit avec une ITE, la plus grande inertie d'une alternative plutôt qu'une autre peut être le facteur clé de décision.

    Je suis par ailleurs conscient que le delta de coûts matériau de mettons 10€ HT lorsqu'appliqué à une enveloppe externe de, supposons, 250 m² n'est "que" de 2.500 €.

    Par suite la partie main d'œuvre, qui elle peut varier dans des conditions importantes, est probablement la clé du problème si malheureusement le budget est très (trop) serré. Aussi la prochaine fois que l'on me demandera des pistes avec des ordres de grandeurs je serai tenté de répondre de la façon suivante:

    Par ordre de coût matière croissant…

    1) Le béton cellulaire (BC) en bloc de 30 cm doublé par l'extérieur par du Multipor de 10 cm aurait d'après jcs_2000 sur le fil "Système Global Construct" un R de 5,6 et reviendrait chez Ytong à 57 € HT/m² (plus la colle à peut être 8 € HT/m²) soit 65€ au m² HT chez Ytong (et probablement à moins chez Greisel, si j'en crois ma propre expérience sur les blocs en BC de 50).
    Page sur ce forum ou j'ai lu ces chiffres -> interventions de jcs_2000 sur http://tinyurl.com/3xfjlrk et http://tinyurl.com/35fcoht , et intervention de jerome26R sur http://tinyurl.com/39qybda pour l'ordre de grandeur de coût de la colle...

    2) le bloc de BC en 50 cm chez Greisel est à 69 € HT/m² (R de 5 ?). Je m'étais fais faire un devis à l'été 2008.

    3) Le m² de Global Construct reviendrait, toujours d'après jcs_2000 à un coup matière (hors ferraille et hors main d'œuvre) de 76,50 € HT avec une épaisseur d'isolant de 20 cm menant à un R de 6,6. Page sur ce forum ou j'ai lu ces chiffres -> http://tinyurl.com/35fcoht

    4) Thermibloc semble sortir en version N38/19 avec un de R5.89 de 67,83€ HT/M² (à 82.41€ HT/M²) auquel il faut ajouter 12€ HT/M² de beton soit un total de 79,83€ HT/M² (à 94.41€HT/M²). Page sur ce forum ou j'ai lu ces chiffres -> http://tinyurl.com/38bdray (intervention de aligator427), http://tinyurl.com/374txhd et http://tinyurl.com/39qybda (intervention de jerome26R dans les 2 cas)

    Les solutions 1 et 3 présentent des façades ou il sera moins facile/plus couteux de visser quelque chose.

    Avec les solutions 2, 3 et 4, le mur se monte en un seul "passage".

    J'ai l'impression que les solutions 1 et 2 sont celles ou il sera le plus possible de faire jouer la concurrence localement entre les artisans pour peut être arriver à maîtriser le poste main d'œuvre.

    Les solutions 3 et 4 présentent une grande inertie. Les solutions 1 et 2, une inertie médiocre (au sens originel du terme, c'est à dire "moyenne") mais quoi qu'il arrive supérieure à celle d'une MOB.

    Toutes choses égale par ailleurs, l'inertie c'est - dans une maison bien pensée et que l'on habite à l'année - toujours un plus.

    N'hésitez surtout pas à me corriger…

  15. #12
    yves1972

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Attention, le BC (epaisseur 30cm ou 36.5) présente beaucoup de ponts thermiques si vous etes en region sismique (plus de chaînage verticaux et horizontaux).

  16. #13
    smiti42

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Bonjour à tous.
    Depuis quelques temps beaucoup de questions autour de nouveaux matériaux pour gros œuvres. Je termine un sourcing / comparatif commencé il y a 3 années après avoir comparé les labels PassivHaus, Minergie P et BBC Effinergie + visites fabricants hors frontières. Objectif: trouver le matériau avec meilleur performance thermi/prix installé, pour construire une maison sans système de chauffage. Mon système vient d'être validé par 2 cabinets thermiques (BBC pour les aides, et Passive) et ma maison devient positive si on rajoute une production externe (type solaire, éolien,...). J'ai à présent une base de données comparative sur tous les matériaux existants sur le marché (bloc à bancher PSE, blocs bois ciment, tradi+ITE, béton cellulaire, monomur, prémur,...) et comme il n'y a pas de solution miracle, je continue à enrichir ma base. Aujourd'hui, j'ai fait le choix Global C. Pourquoi ? Parce que l'énergie coûte et coûtera de plus en plus chère et qu'il faudra donc en dépenser de moins en moins. Nos voisins allemands, suisses,... sans parler des autres pays nordiques sont depuis longtemps habitués à mettre un budget conséquent dans le gros œuvres et les ouvertures pour créer une véritable enveloppe surdimensionnée en isolation (exclusivement extérieure) pour avoir une maisons qui ne consomme RIEN. Pour eux construire une maison avec des murs type R= 8,5 ; 9 ou 10 est tout à fait normal car cela permet de ne plus mettre de système de chauffage tradi avec tous les coûts que cela comportent (fourniture, installation, maintenance et carburant). Il est important de pouvoir compter sur le facteur masse de vos murs béton intérieur qui deviennent de véritable système capable de se charger de chaleur l'hiver et de fraicheur l'été sans pour autant faire appel au chauffage ou à la clim. De plus, et quoi qu’on en dise, face aux phénomènes climatiques de plus en plus imprévisibles et violents, et dans des zones même faiblement sismiques, le béton armé reste une valeur sûr par sa forte résistance mécanique. Et quand vous mettez un voile de béton de 14 cm dans un bloc à bancher béton de 20 cm, vous avez à la sortie un mur de 20 cm de béton. Avec les blocs à bancher légers (PSE ou autre), votre mur béton reste à 14 cm si vous coulez un voile de 14, ou 18 si vous coulez un voile de 18 cm qui entrainera un surcoût de béton en plus du surcoût blocs. Et le pouvoir d’inertie thermique dépend des cm béton.
    Attention, lorsque l'on donne des prix de bien tout intégrer, les fabricants donnent souvent des prix départ usine et suivant ou on habite, le transport peut représenter un % très élevé du prix livré chantier. Beaucoup donnent des prix au m² hors blocs spéciaux type linteau, contours de dalle,… pourtant obligatoires. Vendus très chères, ils plombent littéralement le prix au m² final. Le Global C. n’a besoin d’aucun blocs spéciaux, un seul bloc et on fait tout.
    Bien sûr qu'un matériau destiné au mieux à faire du BBC (50 kw) et normalement moins chère qu'un matériau destiné à la maison passive (15 kw) mais à la sortie, pour ma maison passive les autres coûts plomberie/chauffage, doublages/isolation (face intérieur des blocs prévue pour être apparente donc qualité fabrication extrême autorisant une simple peinture de finition par ex), énergie de chauffage,... sont considérablement réduits voire nuls.
    Quant aux produits miracles dont la légèreté n'a d'égale que leur fragilité à la manutention (vent, intempérie, éclatement à la coulée), volume de béton de remplissage (et donc coût) supérieur à celui des blocs à bancher béton, coût (location) et temps de mise en œuvre des systèmes d'étayage obligatoire (montage, fixations au sol, fixations au mur, réglage,...) font qu'à la sortie votre gros œuvre revient beaucoup trop chère surtout si l'on considère qu'on ne peut pas utiliser l'inertie des murs à cause de la couche isolante intérieure. Trop chère aussi parce que, on ne peut quasiment pas compenser avec d'autres lots. Attention aux arguments commerciaux qui consistent à dire: faites sauter après coulée du béton, la partie intérieure de l'isolant !!! Vous payez chère un matériau et en plus il faut le démonter!!! Et vous perdrez d'autant sur le coef isolation de votre paroi, et tous ceux qui ont déjà essayés d'araser au mur des panneaux des PSE NON LISSE à l’intérieur et comportant les entretoises comprendront quand je parle d'hérésie.
    En conclusion, Oui le bloc Béton C. et plus lourd que du PSE (au même titre qu’un moellon) mais il est posé à sec (sans mortier) et quand il est posé, il ne bouge plus même face au vent et il ne craint pas l’eau, même quand je passe mes gaines et mes ferrailles dedans. Non, le poids des blocs n’est pas un problème si le chantier est bien organisé et qu’on ne fait pas 30 mt pour aller chercher chaque bloc. Pourquoi payer un club de gym quand on peut faire du sport gratuitement ? Oui, le temps de montage est d'autant plus rapide qu'il n'y a aucun étayage même pour couler à hauteur d'étage. De plus les queues d'aronde coniques dans lesquelles on vient glisser les blocs isolants ext verrouillent l'ensemble avant la coulée sans aucun collage, ni fixation mécanique. Avec le Global C. vous posez et c'est bloqué. Oui, comme tous ces nouveaux produits, le maçon doit travailler avec soin, précision, et couler des dalles propres pour que le premier rang soit parfaitement de niveau et que la suite soit un jeu d’enfant. Non, il n'y a pas d'impossibilité de fixer les volets dans le PSE (ou autres bardages) ils existent tout les accessoires sur le marché sans oublier que si vous dimensionnez bien vos coef thermiques ouvertures, vos volets deviennent plus déco qu'autre chose (donc à voir autres solutions possibles pour occultation lumière). Non, il n'y a absolument aucun problème pour les linteaux (c'est même le seul système qui permet la suppression des ponts thermiques). Non, les coûts d’enduits de façade ne sont pas beaucoup plus chères car les fabricants n’ont pas attendu l’arrivée de Global C en France pour proposer des enduits utilisés par tous les gens qui font aujourd’hui de la rénovation avec collage ou fixation mécanique sur façade de bâtiments existants. Ces produits étant de plus en plus nombreux, les prix sont chaque jour plus intéressants. De plus, il n’y a pas que les enduits pour finir une façade. Oui, il existe une certification faite par le CSTC (Centre Scientifique et Technique de la Construction en Belgique) qui est notre CSTB. Les certifs CSTC Global C sont non seulement reconnu par le CSTB mais ils ont été validé par Promotelec BBC Effinergie pour notre projet. Le Global C. n'est pas la solution idéale mais il est très simple (un seul type de bloc et pas de blocs spécifiques. Et c'est aujourd'hui de très loin le système constructif qui permet d'avoir le meilleur rapport prix global /m² construit prête à être habitée et pour une habitation passive qui ne consommera rien en chauffage et qui ne sera pas pénalisée demain en classement si vous devez la revendre ou la mettre en location.

  17. #14
    herakles

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    En effet mon coeur balance vers le Global construct si ce n'était les contraintes spécifiques au PSE = vissage de charges extérieures = volets , stores bannes extérieurs, etc.. et surcoût des accessoires spéciaux de chevillage ..

    Un cran en-dessous, mais cela représente encore un bon compromis R élevé et forte inertie = thermibloc, fixolite etc... surtout avec des voiles de + de 16cms béton

    Quant au bloc de coffrage isolant en PSE ou Neopor , j'avais déjà pointé du doigt la paroi interne isolante qui bride trop les transferts de chaleur entre l'intérieur et le voile béton .. en m'attirant les foudres de certains sur ce forum .. lors de discussions enflammées sur la pertinence de construire avec ce type de bloc en Provence ou dans le midi toulousain..

    Les autres solutions = blocs à bancher béton +ITE bois/nergalto ou ITE bois/LDR/bardage sont tout aussi intéressantes , notamment en autoconstruction , au prix de plus de temps passé sur deux ouvrages différents ..

    Un détail : j'ai commencé mes premiers chantiers dès les années 80 avec le bloc RTH qui était alors révolutionnaire à l'époque = R de 3 + inertie lourde .

  18. #15
    phil12

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Citation Envoyé par herakles Voir le message

    Un détail : j'ai commencé mes premiers chantiers dès les années 80 avec le bloc RTH qui était alors révolutionnaire à l'époque = R de 3 + inertie lourde .

    Rassure toi il y a prescription!
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  19. #16
    winzo

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Un cran en-dessous, mais cela représente encore un bon compromis R élevé et forte inertie = thermibloc, fixolite etc... surtout avec des voiles de + de 16cms béton
    Ce qui m'embête avec les thermibloc c'est le pont thermique créé par la partie du bloc qui sépare les isolants.
    Dans cette configuration (bloc à bancher + ite), les murs ne devraient-ils pas être totalement protégés de l'air extérieur ?
    Je me souviens d'un autoconstructeur qui avait mis un enduit sur ses monomurs car le vent se propageait dans leurs joints verticaux et le mur n'arrivait pas à monter correctement en température.

    Winzo

  20. #17
    letedard

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Bonjour

    Je suis néophyte; que signifie les abrégés: BCIBB et RTH ....

    merci

  21. #18
    olive 09

    Re : Bloc béton cellulaire de 50cm ou bloc coffre isolant avec fibre de bois

    Bonjour,

    BCIBB: bloc coffrant isolant beton de bois
    RTH: http://www.perinetcie.fr/rth-85/

    olive
    Bon en rien mais prêt à tout...

Discussions similaires

  1. Bloc de coffrage isolant
    Par arnaud33000 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 10/12/2015, 16h47
  2. Isolant sur toiture avec fibre de bois
    Par Gossdorf dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 19/01/2011, 08h52
  3. Réponses: 8
    Dernier message: 09/09/2010, 19h28
  4. Pub bloc béton
    Par Larixd dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 27/11/2007, 15h44
  5. Monomur vs bloc béton
    Par kashrag dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/08/2007, 15h36