Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

plafond chauffant en rénovation



  1. #1
    Paillafond

    plafond chauffant en rénovation


    ------

    Bonjour aux membres du forum.

    J'ai besoin de votre avis, et vos idées seront les bien venues, car je câle pour le moment !

    Je souhaite installer un chauffage solaire en complément de mon installation actuelle. Pour que cela soit efficace, il faut augmenter les surface démission afin de baisser la température de l'eau.

    Je suis en rénovation, mon plafond est à refaire, j'ai pensé naturellement à faire un plafond hydraulique chauffant.

    Première étape = isoler. Entre les mini solives (en fait un chevron de 6*8) je compte mettre un isolant en laine de roche.

    Deuxième étape = installer un réseau de tubes avec un pas de 10 cm.

    La société innovert propose d'insérer des tubes PER dans un profil métallique en forme d'oméga (... qu'ils sont les seuls à distribuer !). Le contact avec le PER est complet car il se fait sur toute la périphérie du tube, et il n'y a pas de vide d'air avec la plaque de plâtre.

    Mais mon côté autoconstructeur me pousse à vouloir le réaliser par moi-même.

    J'imagine coller un diffuseur en alu (de 2, ou 5, ou au pire 10/10° selon ce que je trouverai localement) sur les plaques de plâtre BA 10 ou 13. L'avantage de l'alu c'est une meilleure conductibilité thermique, mais l'inconvénient c'est que j'ai un vide d'air et un faible contact avec le tube.
    J'ai alors pensé insérer le tube PER dans un profil alu en forme de U collé à la plaqe alu. Mais ces profils sont plus chers que les plaques !

    J'en arrive à imaginier l'utilisation d'un IMR posé suffisamment lâche au dessus des tubes pour que je puisse le pincer par la suite par dessous et le mettre en contact avec le PER pour lui faire épouser les 3/4 de sa circonférence (je reviens donc à la forme oméga). Comme l'IMR est composé de feuilles d'alu, par conduction je devrais pouvoir transférer les calories aux plaques alu et plâtre collés ensembles ?
    Autre avantage, j'élimine ainsi le vide d'air entre le PER et la plaque de diffusion (et je dégage mon garage de ces rouleaux achetés il a 5 ans, et heureusement jamais posés).

    Que pensez-vous de cette idée ?

    Si la conduction de l'IMR est suffisante, peut-on alors supprimer la plaque alu collée à la plaque de plâtre ?

    Désolé d'avoir été si long, mais MERCI d'avance pour votre aide

    Cordialement

    -----
    PaillàDonF

  2. Publicité
  3. #2
    stephetnico45

    Re : plafond chauffant en rénovation

    Bonsoir !

    Je suis en train de réfléchir à tout ça moi aussi. Est-ce que ce projet a abouti, finalement ?
    J'hésite entre plancher, mur, ou plafond chauffant, et je privilégie l'auto-construction sur ce chantier-là.

    Bonne soirée et bon week-end !

  4. #3
    Bdx50

    Re : plafond chauffant en rénovation

    bonsoir

    j'ai terminé un chantier de plafond chauffant Innovert en décembre, dans un appartement locatif
    ça marche au poil, même si je n'ai pas testé longtemps personnellement le système vu que l'appartement est loué
    début janvier, alors qu'il faisant environ 1 degré dehors, le plafond était à 24° le matin au thermomètre infrarouge, et redescendu à 18.5° le soir, il n'a pas chauffé la journée
    la chaleur de la chaudière à condensation est passée en entier dans les 3 radiateurs complémentaires, chauffés eux à 35° (le plafond est chauffé à une température plus basse avec une vanne motorisée)

  5. #4
    behache

    Re : plafond chauffant en rénovation

    Bonjour à Tous
    Citation Envoyé par Bdx50 Voir le message
    ....début janvier, alors qu'il faisant environ 1 degré dehors, le plafond était à 24° le matin au ° thermomètre infrarouge, et redescendu à 18.5° le soir, il n'a pas chauffé la journée
    la chaleur de la chaudière à condensation est passée en entier dans les 3 radiateurs complémentaires, chauffés eux à 35° (le plafond est chauffé à une température plus basse avec une vanne motorisée)
    35°C T° radiateurs est une bonne valeur pour une chaudière à condensation.
    Le fait que ce soit essentiellement les radiateurs qui apportent l'énergie nécessaire prouvent que les besoins de l'appartement sont faibles.
    Sur le plan énergétique (récupération maxi du PCS) il serait été préférable que le plafond chauffant apporte en permanence (pendant les demande de chauffage) des calories au détriment des radiateurs, cela aurait permis à la chaudière de travailler avec une T° d'eau plus basse pour les radiateurs et donc encore un meilleur rendement.
    En cela le réglage actuel est critiquable.

    Ces remarques sont à nuancer dans la mesure où ton appartement comporte des pièces avec radiateurs, d'autres avec plafond radiant et peut être d'autres mixtes et surtout dans la mesure où il ne t'es plus accessible pour régler plus finement.
    Ton installation est bonne, l'économie potentielle encore possible faible et le petit surcoût à la charge du locataire avec de toute façon, une dépense de base probablement faible
    Plafonds radiants ou pas, cet appartement n'est pas difficile à chauffer !


    2° Pour être dans le sujet,
    il serait utile à stephetnico45 des témoignages d'intervenants ayant des expériences dans 100% PCBT,
    100% murs ou plafonds radiants,
    si possible ayant " vécu " les trois situations.

    Lui souhaite chauffer avec une source à TBT, les radiateurs sont HS quand de plus ils chauffent prioritairement à la place des plafonds radiants.
    Il lui faut, pour une efficacité maxi à TBT, des émetteurs de très grande surface .
    Les murs chauffants étant souvent de surface utile limitée, les PCBT ou plafonds radiants me semblent les plus appropriés
    mais l'affirmer ainsi serait " mettre la charrue avant les bœufs "
    Le plus important à ce stade est de connaître les pertes du logement et la puissance utile pratique descapteurs solaires puisque c'est de cela dont il s'agissait à la question #1.
    Avec une maison passive, tous les émetteurs TBT conviendront,
    à l'inverse avec un BMC il faudra peut être PCBT + Plafond radiant et des capteurs solaires disproportionnés.
    Dernière modification par behache ; 24/01/2015 à 11h35.
    Cordialement.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Bdx50

    Re : plafond chauffant en rénovation

    L'appart fait 55 m2,il y a 50 m2 de plafond chauffant et 3 radiateurs, un dans le wc sans plafond chauffant, l'autre dans la Sdb avec 1.6 m2 de plafond et le 3ème dans une chambre avec 6 m2 de plafond
    Je ne pense pas que chauffer les radiateurs a 35 ou le plafond a 25 change grand chose au rendement, ça condense dans les 2 cas
    La régulation a jugé utile de ne chauffer que les radiateurs, je suppose en fonction des températures de retour, constatées avec un plus grand delta t sur les radiateurs que sur le plafond
    Même en l'absence de chauffage, le circulateur du plafond fonctionnait, il devait prendre un peu de chaleur dans la bouteille de mélange, suffisamment peu pour que ce ne soit pas détectable par le thermostat infrarouge

Discussions similaires

  1. renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?
    Par pleinlesyeux dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 45
    Dernier message: 11/02/2015, 14h38
  2. avis pour un plafond chauffant.
    Par noneau dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 10/01/2011, 01h17
  3. Rénovation plafond en plâtre !
    Par Babar24 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 11
    Dernier message: 16/03/2010, 11h08
  4. plancher ou plutot plafond chauffant au sous-sol
    Par kanailledusudouest dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 04/01/2010, 09h42
  5. Plafond chauffant à eau
    Par carole3fr dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/03/2009, 17h18
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...