Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Surchauffe chauffage collectif



  1. #1
    laurpt

    Surchauffe chauffage collectif


    ------

    Bonjour,

    Je suis depuis peu dans un immeuble collectif des années 1960 avec un chauffage collectif par le sol et depuis la saison de chauffe, j'ai tous les jours 24-25°C dans mon appartement !
    Je l'ai signalé au syndic qui a fait intervenir le chauffagiste plusieurs fois. Celui-ci a fermé complètement les vannes, ce qui fait que théoriquement mon appartement n'est plus directement chauffé (il a coupé le serpentin dans le sol et celui dans le plafond car je suis au dernier étage). Or, la température est toujours la même !
    Est-il possible que je sois chauffé à une température pareille par le phénomène de convection thermique et donc uniquement par les appartements du dessous ? L'explication me semble un peu courte pour expliquer les 25°C. Qu'en pensez-vous ? Que me conseillez-vous de faire désormais ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonjour,

    Avec la masse thermique de l’immeuble, il y a la convection naturelle, la conduction par les cloisons intérieures et le rayonnement.

    Bref, si tu as encore trop chaud, il faut ouvrir les fenêtres ! !
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  4. #3
    polo974

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    "...ouvrir les fenêtres..." Mauvaise réponse...

    Fait constater la température intérieure et extérieure (moyenne),
    et demande à ce que tes charges de chauffage soient réduites en proportions:
    charge19 = charge25 * (19°-T°ext)/(25°-T°ext)

    Copie à l'adil.
    Ils devraient bouger...
    Jusqu'ici tout va bien...

  5. #4
    behache

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonjour
    Citation Envoyé par laurpt Voir le message
    ..... Celui-ci a fermé complètement les vannes, ce qui fait que théoriquement mon appartement n'est plus directement chauffé (il a coupé le serpentin dans le sol et celui dans le plafond car je suis au dernier étage). Or, la température est toujours la même !
    Est-il possible que je sois chauffé à une température pareille par le phénomène de convection thermique et donc uniquement par les appartements du dessous ? L'explication me semble un peu courte pour expliquer les 25°C. Qu'en pensez-vous ?
    Je suis septique. La fermeture du chauffage local aurait dû entrainer une baisse de température sensible chez vous. Le sol et le plafond sont-ils froids (du moins pas tièdes) ?
    Que me conseillez-vous de faire désormais ?
    Si cela chauffe toujours le faire constater et redemander une intervention chez vous.
    Je vous plains sur le plan pécuniaire (je découvre que pécunier " n'existe pas et constitue un barbarisme ") car d'autres ne doivent pas avoir vos scrupules et les charges doivent s'en ressentir.
    Le problème fréquent des chauffage collectifs est le manque d'équilibrage des émetteurs et le peu d'empressement des chauffagistes à régler le problème, alors pour un ou deux logements mal chauffés ou leurs occupants frileux , la consigne de l'ensemble de l'immeuble est anormalement " remontée ".
    Vous pourriez proposer de mettre le réglage de l'installation à l'ordre du jour de vote prochaine AG ou mettre immédiatement le syndic en demeure de l'exiger du titulaire du contrat de chauffage.
    Cordialement.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    cornychon

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonjour,

    Polo974 dit :
    .ouvrir les fenêtres..." Mauvaise réponse...

    Fait constater la température intérieure et extérieure (moyenne),
    et demande à ce que tes charges de chauffage soient réduites en proportions:
    charge19 = charge25 * (19°-T°ext)/(25°-T°ext)
    Ils devraient bouger …….[I]Bouger quoi ????[/I]

    Dehache dit :
    Mettre immédiatement le syndic en demeure de l’exiger du titulaire du contrat de chauffage ……!!!!!!!!!!!!!!!!

    Cornychon répond:
    J'ai dis "ouvrir les fenêtres...
    Il n’y à pas de mauvaises réponses, il y a des solutions réalistes ou pas réalistes.

    Vous étiez là lors de la construction des immeubles de 1960 ???
    A chaque étage de l’immeuble, un serpentin en acier était enfoui dans le béton sans se soucier de l’isolation, de l’implantation des appartements et encore moins des pièces.
    Chaque étage correspondait à un radiateur. Un vulgaire robinet d’arrivée d’eau permetait d'ouvir ou fermer la circulation de l'eau chaude.

    Pour éviter les emmerdes de ceux qui caillent, les autres devaient ouvrir les fenêtres.
    C’etait con ????? Oui, je sais ! Mais c’etait comme ça.
    Le chauffage par le sol avait été abandonné à cause de ces surchauffes que les gens avaient du mal à supporter et ne voulaient plus.

    Il a fallu attendre 2 à 3 décennies pour remettre le plancher chauffant au gout du jour.

    Dans le cas present, il faudrait refaire tout le chauffage, l’isolation, et changer les fenetres.
    Lorsqu’on en est à vouloir tout changer, il faut faire une RAZ et reconstruire.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  8. #6
    bdx25

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    dans pas mal d'immeubles, il n'y a même pas de robinet de réglage

    la seule solution, ce serait de voter en AG une baisse significative de la température, disons 16°, et de considérer le chauffage collectif comme chauffage de base, à charge à chaque occupant de prévoir un chauffage d'appoint, le plus simple étant électrique

    c'est ça ou supprimer complètement le chauffage collectif et installer chez chaque occupant des radiateurs et une chaudière gaz

  9. Publicité
  10. #7
    laurpt

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonjour,

    Je reprends le fil de la discussion. Hélas les choses n'ont guère changé.
    La société de chauffage me répond invariablement que les vannes de mon appartement ont été toutes coupées mais la température est toujours la même et donc en effet j'ouvre les fenêtres ! Quel gâchis !
    Pour le moyen terme, l'AG a décidé cette année de lancer un audit énergétique. On y verra plus clair je pense.
    A court terme, j'ai toujours un doute en effet sur le fait que la société de chauffage fasse effectivement un équilibrage en bonne et due forme. Mais comment l'exiger ? Si j'arrive à convaincre le conseil syndical de le faire, ils sont obligés de s'exécuter ?
    Merci d'avance de vos lumières.

  11. #8
    cornychon

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonjour,

    Je t’invite à relire ma réponse #5.
    Pour faire un équilibrage en bonne et due forme, il faut que ce soit techniquement possible ! ! ! Ton immeuble est très ancien. L’objectif était de réduire les coûts de construction, les économies d’énergie n’étaient pas à l’ordre du jour. L’énergie avait un coût à la charge des occupants, c’est tout !

    Je précise qu’à la fin des années 1950, j’habitais un 2 pièces à Montrouge. De l’autre coté de la rue un immeuble était en construction. Je voyais tous les jours l’avancement des travaux.
    A chaque étage, sur toute la longueur de l’immeuble une dalle de béton était coulée. Sur l’armature en acier destiné à armer le béton, un gros tube en acier posé sous forme de serpentin couvrait toute la dalle. L’entrée et la sortie d’eau se faisait sur une extrémité de l’immeuble. Le béton recouvrait tout l’ensemble.
    L’objectif était de chauffer largement et ceux qui avaient trop chauds avaient le loisir d’ouvrir les fenêtres.
    Pour ceux qui veulent vérifier, c’était à environ 100 mètres à droite lorsqu’on rentre coté N°1 de la rue Perier à Montrouge. Il existe peut être plus ! !
    A mon avis, ton immeuble a un dispositif de chauffage proche de celui que j’ai vu construire.

    Deux solutions, soit réhabiliter l’immeuble en ne conservant que la structure, soit y installer des dynamites pour l’écrouler et reconstruire
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  12. #9
    laurpt

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Merci pour le témoignage. Pour le conseil, je tenterais d'autres solutions avant

  13. #10
    Mickele91

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonjour,

    Citation Envoyé par laurpt
    La société de chauffage me répond invariablement que les vannes de mon appartement ont été toutes coupées mais la température est toujours la même et donc en effet j'ouvre les fenêtres ! Quel gâchis !
    Quand j'étais gamin, je vivais aussi dans un immeuble, équipé d'un chauffage par le sol "Ancienne génération"...et effectivement, je régulais la température de ma chambre en ouvrant les fenêtres...

    Comme tu le dis...Quel gâchis !....

    En plein hiver, je me souviens très bien, la fenêtre de ma chambre était constanment entrebaillée...

    Contrairement à toi, l'appartement se trouvait au 6ième étage, dans un immeuble qui en comptait 12...

    Ce qui me surprend, c'est que tu indiques dans ton premier message que tu te trouves au dernier étage...et que malgré la coupure, cela ne change rien...tu aurais été pris en "sandwich" entre plusieurs apparts, ça ne m'aurait pas étonné...mais là, tu es carrément à une extrémité...

    Comme te le demandais behache..."Le sol et le plafond sont-ils froids (du moins pas tièdes) ?"...

    Tu es en location ou bien propriétaire ?....

    L'immeuble est isolé ?...

    Tes autres voisins ne se plaignent pas d'inconfort, à cause de la surchauffe ?...parce que si toi tu as trop chaud en étant tout en haut...qu'est ce que ça doit être au milieu ?...

    Cordialement

  14. #11
    laurpt

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Merci de ta réponse. Oui il fait chaud et je suis au 10e et dernier étage. L'immeuble est globalement mal isolé mais l'étanchéité de la terrasse sur le toit vient d'être refaite. On me dit que par convection thermique la chaleur de l'immeuble monte et qu'elle s'évacue mal.
    Les voisins du dessous ont chaud aussi mais ne disent rien. Il y a une majorité silencieuse qui souffre de la chaleur mais qui supporte ça avec fatalisme en ouvrant les fenêtres.
    Je suis copropriétaire. Le Conseil syndical fait ce qu'il peut pour faire avancer les choses mais le pouvoir réel est du côté des copropriétaires "historiques" ont ont vieilli et on froid et ne voient pas pourquoi on ne continuerait pas à surchauffer l'immeuble sans isolation comme ils l'ont fait depuis la création de l'immeuble !
    Les choses peuvent changer mais avec du temps à mon avis...

  15. #12
    laurpt

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Petite précision : le sol n'est pas chaud, apparemment l'eau ne circule pas à haute température. Le plafond est plus chaud par la chaleur accumulée. Petite circonstance aggravante : les serpentins ne correspondent pas à un appartement. Difficile de se mettre d'accord avec le voisin qui a froid s'il fait moins de 24 !

  16. Publicité
  17. #13
    Mickele91

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par laurpt
    Petite circonstance aggravante : les serpentins ne correspondent pas à un appartement. Difficile de se mettre d'accord avec le voisin qui a froid s'il fait moins de 24 !
    Ok...donc ça veut dire que le même serpentin, alimente plusieurs apparts...effectivement, dans ce cas il est difficile de se mettre d'accord, si un voisin qui est branché dessus, se plaint d'avoir froid...

    Moi je ne vois que la solution que t'avais soumis bdx25...à savoir, installer un chauffage individuel pour chaque appart...mais là, avec "l'inertie" de certains, ça va prendre du temps...

    A moins que tu ne parviennes à convaincre la majorité silencieuse qui souffre autant que toi de cette situation...mais ne dit rien...

    Cordialement

  18. #14
    Larzacien

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    bonjour, La solution la plus intelligente a été indiquée dans un post ci-dessus. Il faudrait bien réduire la température pour qu'il n'y ait que 15 ou 16° en chauffage de base, et chacun complèterait avec des radiateurs électrique comme il le souhaite.

    Il faudrait envoyer votre témoignage aux écologistes pour qu'au moins ça se sache.

    Même si vous mettiez un revêtement de sol un peu épais, ça ne réduirait guère la chaleur, car sur la durée, elle traverserait comme si de rien n'était.

    De plus, lorsqu'on est absent dans ce genre de logement, on paie le chauffage comme si on était présent...

    Il faudrait en parler avec le voisinage et si vous êtes assez nombreux à comprendre et à vous soucier du problème, faire pression sur le syndic. Un jour peut-être y aura-t-il une loi pour faire cesser de telles gabégies.

  19. #15
    cornychon

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, La solution la plus intelligente a été indiquée dans un post ci-dessus. Il faudrait bien réduire la température pour qu'il n'y ait que 15 ou 16° en chauffage de base, et chacun complèterait avec des radiateurs électrique comme il le souhaite.
    Bonjour,

    Au début des années 1960, le top du top était le compteur bleu 10/30 A.
    Chaque prises était prévue pour tirer un max de 10 A.
    Obliger les habitants à utiliser des chauffages d’appoint est impossible. Les lignes ne supporteraient pas une telle demande d’énergie.
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  20. #16
    pierre 73

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    sa me rapel les vieux imeuble en station lors de mes stage ceux ci été chauffer par des câbles chauffant électrique qui normalement était un chauffage de base est on rajoute de l'apoint .
    le pepin c'est que la regule de ces cables est dépassé maintenant donc le cable chauffe tros .
    moi qui suit frilleux (j'ai 21 ans est je suis frileux)j'avais trouver les apartes exagérément chaux plus de 25 dans certains au centre de l'immeuble .
    en plus cela n'aranger en rien la santé des habitants est leur factures qui devaient etre astronomique .

  21. #17
    pierre 73

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    la tu est en haut donc il n'ya pas grand chose à faire ou "cloisoner " le systeme de chauffage en rajoutant des vanne (tres difficile)

  22. #18
    behache

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Bonsoir à Tous

    Citation Envoyé par laurpt Voir le message
    Je l'ai signalé au syndic qui a fait intervenir le chauffagiste plusieurs fois. Celui-ci a fermé complètement les vannes, ce qui fait que théoriquement mon appartement n'est plus directement chauffé (il a coupé le serpentin dans le sol et celui dans le plafond car je suis au dernier étage)...... L'explication me semble un peu courte pour expliquer les 25°C. Qu'en pensez-vous ? Que me conseillez-vous de faire désormais ?
    Citation Envoyé par laurpt Voir le message
    ...le sol n'est pas chaud, apparemment l'eau ne circule pas à haute température. Le plafond est plus chaud par la chaleur accumulée. Petite circonstance aggravante : les serpentins ne correspondent pas à un appartement. Difficile de se mettre d'accord avec le voisin qui a froid s'il fait moins de 24 !
    Qu'en pensé-je ?
    - Qu'il y semble y avoir des contradictions dans tes déclarations successives
    - que tu as maintenant bien compris

    Ce que je te conseille !
    - faire du lobbying auprès des copropriétaires " réchauffés " , charges de chauffage en main
    - voire d'entrer au CS
    et sinon d'attendre que tu aies aussi froid au-dessous de 24°C, ça viendra.
    Cordialement.

  23. Publicité
  24. #19
    cornychon

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    - que tu as maintenant bien compris
    - faire du lobbying auprès des copropriétaires " réchauffés " , charges de chauffage en main
    - voire d'entrer au CS
    et sinon d'attendre que tu aies aussi froid au-dessous de 24°C, ça viendra.
    Faire des manifs, faire signer des pétitions, raller, n’a jamais permis de résoudre des problèmes insolubles. Je ne vois pas de solution pour réduire le chauffage. Maintenir 24°C dans les appartements est le seul moyen d’éviter que ceux qui caillent branchent des radiateurs électriques.
    Au début des années 1960 le top du top était le compteur bleu 10/30 A.
    Les prises étaient prévues pour tirer un max de 10 A.
    Dans les années qui ont suivi, les lignes ont eu du mal à supporter les premiers appareils électroménagers achetés à grande échelle, ce n’est pas possible de charger plus.
    Après il faut réhabiliter des immeubles qui le pluis souvent engagent plus de frais qu’écrouler et reconstruire
    N'attribuer aucune importance, aux choses qui n'ont aucune importance.

  25. #20
    Larzacien

    Re : Surchauffe chauffage collectif

    bonjour, les installations électriques de 1960 sont considérées aujourd'hui comme dangereuses, et devraient être refaites.

    Presque tout le monde a un four électrique classique (minimum 2400 watts), un lave linge, là aussi 2400 watts quand la résistance chauffe, et souvent un lave vaisselle encore 2400 watts. une cafetière 1000 watts... et AUCUNE PRISE DE TERRE !!!!!!!!!!

    Là, je crois qu'il y aurait des choses à revoir.

Discussions similaires

  1. chauffage collectif, raditeur très faible , chaud en haut-froid en bas
    Par Emilie28 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/01/2011, 10h10
  2. problème pollution chauffage collectif au bois
    Par coccine dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 35
    Dernier message: 14/01/2011, 19h31
  3. Régulation pour chauffage au sol collectif
    Par uncle buzz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/01/2010, 15h38
  4. Définition - Chauffage collectif
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/10/2008, 23h05
  5. Arguments pour diminution du cout de chauffage collectif
    Par Free_User67 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/09/2008, 14h04
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...