Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Isolation phonique plafond



  1. #1
    Divxera

    Question Isolation phonique plafond


    ------

    Bonjour,
    Je me permets de réitérer ma question en + simple suivant les différentes explications trouvés sur le site.

    Descriptif de la toiture actuelle:
    Tuile, volige 27mm, 24cm laine roche et toiture 2 pans (au total, 24m2, 2 pans de 12m2)

    Besoin:
    Isolation des bruits provenant de l'extérieur

    Solution suivant les différentes lectures des sujets sur le forum:
    * Ossature métallique, suspente et 2 plaques placo

    Questions:
    1) Si présence de greenglue (ou choix madex-4 ?) entre les 2 plaques, amélioration ou pas sachant que ce sont des bruit extérieurs qu'il faut atténuer
    2) 2 densités de plaque différentes serait mieux ou pas genre BA15 puis BA13
    3) Connaissez-vous d'autre produit style isophonix ?

    Dans l'attente d'une éventuelle réponse, merci !!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Isolation phonique plafond

    1) green glue moins cher que madex et aussi efficace. Oui, c'est très efficace entre 2 plaques. En soi, ça n'augmente pas vraiment l'atténuation, c'est à dire le pourcentage non transmis directement de l'autre coté ( pour çà, il faut toujours de la masse, toujours et encore, voir le tableau que j'ai mis dans une discussion pas loin, c'est pour çà qu'on ne peut pas isoler avec 2 couches de papier peint autour de green glue ), mais ça participe grandement à dissiper ce qui est absorbé. Donc en augmentant fortement l'absorption, on augmente l'isolation globale.
    2) A masse égale de la paroi totale et à nombre de couches identiques, c'est mieux car les résonances propres de chaque plaques sont différentes. Un bon choix: BA13+ BA 18.
    3) Ce n'est pas que ça marche pas, c'est qu'on peut faire aussi bien pour moins cher. Le prix indiqué est de 21 € / m².
    Pour le même prix ( ou moins), on aura aussi un système masse ressort plus lourd ( donc avec une atténuation plus forte ) comme avec green glue + placo.

  4. #3
    Divxera

    Re : Isolation phonique plafond

    Merci de votre réponse !!!

    2 petites choses:
    * Pensez-vous qu'il faudrait utilisé des suspentes spécifique ou bien ces dernières sont plus spécifique à "atténué" les vibrations/son du plafond ? Actuellement, je pense faire le plafond en suspente et F530.

    Car pour mon cas, c'est le bruit extérieur qui faut que je limite.

    * Je pense qu'il faut éviter aussi l'éclairage encastré ( a ce moment là, faire de l'apparent, pour garder un plafond étanche) ou bien existe t'il des boîtes a encastré spécifiques ?

    Ok, je retiens la mise en place BA18 /green / BA13 (=}26,5Kg/m2)

    Merci

  5. #4
    agitateur

    Re : Isolation phonique plafond

    Citation Envoyé par Divxera Voir le message
    * Pensez-vous qu'il faudrait utilisé des suspentes spécifique ou bien ces dernières sont plus spécifique à "atténué" les vibrations/son du plafond ?
    Une suspente normale va abondamment transmettre le son qui parvient de la couverture / charpente / etc...
    - soit on prend des suspentes kivontbien
    - soit on pose littéralement le plafond sur les parois latérales, ce qui suppose 2 choses: une ossature de plafond / un plafond réellement rigide, ET une ossature de cloison façon robuste. Avec du m48 ( j'imagine ), ça se présente mal......

    Citation Envoyé par Divxera Voir le message
    Car pour mon cas, c'est le bruit extérieur qui faut que je limite.
    Bruits urbains ? Circulations ? Voies des voisins ?
    C'est le plus complexe, de loin ( surtout les bruits de circulation, les vrombissements des bus, etc...) , et ça ne supporte pas la médiocrité. D'autant plus qu'il est plus aisé d'isoler une pièce émettrice de bruit que de faire un cocon par rapport à l'extérieur.Il faudra aussi des ouvrants de qualité, et une bonne gestion des liaisons ouvrants / murs.
    De même pour tous les passages "techniques" qu'il faut bien anticiper sur plan.

    Citation Envoyé par Divxera Voir le message
    * Je pense qu'il faut éviter aussi l'éclairage encastré
    Toutafé.

  6. Devis
  7. #5
    Divxera

    Re : Isolation phonique plafond

    Bonsoir,
    Pour le bruit extérieur que j'aimerai "isolé" est particulier. Le bruit provient de tracteur, voie, bricolage intense, en gros, un atelier de mécanique ...
    Vous pouvez voir sur ce post, il y a une photo:
    http://forums.futura-sciences.com/ha...thermique.html

    La partie toiture grise concerne l'atelier du voisin ... aucune isolation plafond, ce sont du fibro. Même si le bruit est temporaire, mon voisin a la retraite bricole bcp !!!
    Et c'est généralement, en début d'après midi à l'heure de la sieste lorsque moi je débauche d'une bonne matinée (travail d'équipe ...)

    Le bruit est bien stoppé sur la partie "ancien mur". Le bruit provient de la toiture, ainsi que le rehaussement en parpaing.

    Sur ma maison actuelle, devant l'atelier, mais collé... on souffre pas mal, et pourtant, j'ai fait refaire la toiture dernièrement, les maçons ont refait un lambourdage puis un isolant laine mais résultat identique. Maintenant que je lis ce forum, je comprends bien que ça n'a rien servi. Ce qu'ils ont fait me servira pour le thermique ... j'espère.

    Donc pour l'instant, je m'occupe du plafond pour le faire le + possible dans les règles.

    Cordialement.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    agitateur

    Re : Isolation phonique plafond

    En général, un agri, ça aime la féraille. Et forcément, ça fait plus de bruit que de travailler du bois ( hors bruits de machines ).

    Citation Envoyé par Divxera Voir le message
    ..............les maçons ont refait un lambourdage puis un isolant laine mais résultat identique..................... Maintenant que je lis ce forum, je comprends bien que ça n'a rien servi.
    Ben oui, puisque la laine n'isole pas ( en phonique ). Ca ne fait qu'absorber, mais encore faut il des parois lourdes et désolidarisées autours, qui elles, isolent ( enfin, sont douées de la capacité d'atténuation de dB )
    Si tu as la place, et si le plancher peut supporter la charge, tu peux aussi faire un doublage en lourd et costaud, du genre mur de parpaing reposant sur semelle élastique. L'avantage, c'est que tu peux poser dessus un plafond, tu n'as plus besoin de suspentes. Si je construisais, je ferais comme çà: c'est le plus efficace ( les kilos sont là à peu de frais ), c'est facile à faire, et c'est pas le plus onéreux. MAIS....faut avoir la place......

    Le thermique et le phonique ne vont pas toujours ensemble, et parfois même à l'opposé ( comme des plaques de PU collées entre 2 cloisons, ça c'est une catastrophe ). Sauf sur un point: le phonique demande de la masse, qui apporte de l'inertie thermique ( à défaut d'apporter de l'isolation )

  10. Publicité
  11. #7
    Divxera

    Re : Isolation phonique plafond

    Merci Agitateur de ces renseignements.

    Je penche bien sur la construction d'un mur parpaing pour mes murs

    Si je rempli les parpaings de sable, je gagne un peu de masse ???
    En partant de cette sorte (semelle acoustique, parpaing+sable, plenum + laine 45 - parpaing recouvert d'un enduit plâtre) qu'en pensez-vous, cela toujours mieux qu'un doublage de placo, ?

    Merci.

  12. #8
    agitateur

    Re : Isolation phonique plafond

    Citation Envoyé par Divxera Voir le message
    Si je rempli les parpaings de sable, je gagne un peu de masse ???
    En partant de cette sorte (semelle acoustique, parpaing+sable, plenum + laine 45 - parpaing recouvert d'un enduit plâtre) qu'en pensez-vous, cela toujours mieux qu'un doublage de placo, ?
    Dans ce cadre là, le sable est une bonne chose ( notament parce que ça annule les possibilités de résonances dans les petits cubes d'air des parpaings. Mais gaffe, le sable ça passe partout.

    Ce ne sera pas "toujours mieux", ça sera TRES NETTEMENT mieux. Tu peux espérer atteindre 50 dB d'atténuation, même à fréquences basses, contre 25 dB avec un placo double ( et peut être 15 à 20 à basses fréquences ), ou contre 5 à 15 dB en placo simple ( voir les 2 autres discussions du même type )
    Attention à bien veiller à la désolidarisation entre les murs ( y compris leur revêtement ) et les planchers / sols.

    Vendredi soir, je ferai un topo sur les murs mixtes ( c'est à dire par exemple un mur lourd avec un ouvrant peu isolant ). La même formule de calcul permet aussi d'évaluer l'impact d'un trou dans une paroi ( comme les prises électriques ).
    Ou pourquoi pas de suite....

  13. #9
    Divxera

    Re : Isolation phonique plafond

    Merci encore !!!

    j'ai parcouru beaucoup de site concernant l'isolation acoustique ... je vois que c'est un métier passionnant mais assez complexe. Le montage a besoin d'être extrêmement soigneux ...

    J'ai lu quelque part, avant l'existence de madex, ou bien greenglue ou quitglue, on mettait entre 2 peau une sous couche bitume acoustique en 3mm.
    Que pensez-vous ?
    J'ai parcouru un peu le net (style sur le site "bricomachin", il en propose), et le prix est de l'ordre 3.15€ le m2 ce qui est relativement faible par rapport au madex. Je n'ai trouvé nul part la densité de ce matériaux.

  14. #10
    Divxera

    Re : Isolation phonique plafond

    Citation Envoyé par Divxera Voir le message
    J'ai parcouru un peu le net (style sur le site "bricomachin", il en propose), et le prix est de l'ordre 3.15€ le m2 ce qui est relativement faible par rapport au madex. Je n'ai trouvé nul part la densité de ce matériaux.
    Je me suis arrêté à l'un des magasins proposant ce produit ... et bien il n'y a rien de bitumé ce truc. Ils ont même mis entre guillemets le mot "bitume". On dirait plutôt 3 mm de laine.

  15. #11
    agitateur

    Re : Isolation phonique plafond

    Une sous couche en 3mm à 3 € du m², effectivement, ça ressemble plus a priori à un feutre à mettre sous les parquets.
    Gain a attendre en pratique avec çà sur un Rw......moins de 3 dB, c'est à dire un gain inaudible.

    Je ne sais pas ce qui existait avant ces produits, sans doute pas grand chose. La préoccupation sur le phonique / acoustique a facile 20 ou 30 ans de retard sur le thermique. Pas en terme de "savoir" / connaissance disponible, mais en terme d'ancrage dans le grand public et auprès des revendeurs.

    A quelques exceptions près, l'immense majorité des vendeurs de matériaux propose en phonique l'équivalent des isolants minces thermiques: c'est à dire du vent, des promesses, mais un lambda ( R ) qui fait pitié.......

Discussions similaires

  1. Isolation phonique, acoustique d'un plafond
    Par Renouveau dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 51
    Dernier message: 09/02/2013, 22h07
  2. Isolation phonique de plafond d'appartement
    Par NAOM K dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/09/2010, 22h50
  3. Isolation phonique du plafond
    Par Milime dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 25/07/2010, 21h16
  4. Isolation phonique plafond/plancher bois
    Par JLH9535 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/07/2010, 07h48
  5. isolation phonique plafond : fine
    Par zaza453 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2010, 12h29
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison