Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Humidité et équipements électroniques ?



  1. #1
    dooki

    Humidité et équipements électroniques ?


    ------

    Bonjour,

    Mon bureau est très humide.

    Cela peut-il avoir des conséquences sur les équipements électroniques/électriques qui se trouvent dans la pièce, à savoir un ordinateur, une imprimante et une chaîne hi-fi ?



    Merci beaucoup !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Bonjour,

    Les éléments actifs des composants électroniques sont emprisonnés dans des boitiers ou des résines, ils sont à l’abri de l’air et de l’humidité.
    En revanche, la connectique (liaisons faites par contacts) se dégrade plus rapidement lorsque les conditions atmosphériques sont défavorables. Trop d’humidité, pour peu que ce soit en bord de mer, entraine un vieillissement accéléré des contacts par corrosion.
    Utiliser l’ordinateur occasionnellement en milieu humide ne pose pas de problème, mais il faut éviter de le laisser en permanence.
    Utiliser un déshumidificateur type frigo serait une bonne chose.
    Dernière modification par cornychon ; 13/12/2011 à 10h57.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  4. #3
    _jocelyn_

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    bonsoir,

    l'electronique, en soi, ne craint pas l'humidité ni même l'eau. Les boitiers des composants sont surtout là pour protéger mécaniquement les parties actives, ils ne sont pas nécessairement étanches: rien ne l'impose, sauf dans des cas très rares.
    Il y a peu de problèmes de corosion due à l'humidité: ni le cuivre ni les soudures ne sont "bouffés" par l'oxydation, sauf présence d'autres éléments corosifs genre acide (condensateur chimique déterioré sur la carte, un grand classique), sels minéraux (en bord de mer, peut être), ...

    C'est l'electricité qui est incompatible avec la présence d'eau; les problèmes se situent donc au niveau des circuits de puissance (alimentation du PC, amplis de puissance) en cas de présence d'eau liquide.
    Un PC qui sert régulièrement a peu de risques: il chauffe pas mal, de façon assez bien répartie (il n'y a pas d'élément qui reste froid) et est fortement ventilé, il évacue donc assez bien l'humidité.
    Un ampli de chaine hifi doit aussi être assez à l'abri, pour les mêmes raisons, sauf peut être la connectique à l'arrière.

    Je dirais que le risque le plus grand risque vient de l'imprimante: ça contient beaucoup d'éléments mécaniques en fer ou en acier susceptibles de rouiller et sur lesquels de l'eau pourrait condenser et ça n'est pas ventillé.

  5. #4
    dooki

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Merci beaucoup pour vos réponses très intéressantes.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    cornychon

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    @ jocelyn


    Bonjour,

    Les boitiers ont trois missions :

    - Il doit être étanche pour protéger la partie active d’un environnement physique chimique et mécanique beaucoup trop hostile,
    - Présenter une connectique compatible avec la soudure sur circuits imprimés.
    - Assurer une interface de résistance thermique minimum pour les transferts thermiques directe avec l’air ou par l’intermédiaire d’un radiateur.

    Lorsqu’on fait du vieillissement accéléré on le fait en présence d’un air humide.

    Cet air humide comporte un certains nombres de produits chimiques destinés à accélérer les phénomènes de corrosion. Les contraintes physiques et chimiques du vieillissement accéléré sont définies dans des spécifications internationales.

    Pour en savoir plus, il y a sur le net toutes les explications utiles.
    Dernière modification par cornychon ; 14/12/2011 à 14h31.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  9. #6
    _jocelyn_

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    bonjour,

    désolé de répondre si tard, je n'ai pas toujours internet...

    Celà est sans doute vrai en électronique de puissance (ou la présence d'humidité peut être dangereuse: claquage) ou industrielle (ou l'atmosphère peut être corrosive).

    Pour l'electronique "de base", on ne se pose pas ces questions. Il nous arrive de faire tourner des cartes avec des composants sans boitiers, sans aucun problème, pendant des semaines voire des années.
    Les tests d'endurance en étuve permettant de calculer le MTBF des cartes que ma boite vend (plusieurs millions par an... les tests sont fait par des labos certifiés) ne se font pas en présence d'humidité; je n'ai jamais entendu parler de carte défectueuse parce qu'un composant aurait pris l'humidité, chez nous du moins. Je suis d'ailleurs certain que rien que les cartes ne résisterait pas à une atmosphère corrosive: une capa chimique qui fuit (fuite d'acide) et la carte meure en quelques jours, même si aucun composant n'est abimé: le cuivre n'y résiste pas... Je l'ai expérimenté moi même...

  10. Publicité
  11. #7
    cornychon

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    @

    Bonjour,

    Je parle du boitier qui contient la partie active du composant. Par exemple le boitier qui contient un microprocesseur Intel
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Processeur

    La fonction première d'un boîtier consiste à protéger la fonction qu'il contient de l'environnement extérieur.
    http://www.esiee.fr/~vasseurc/boitier.html


    Pour toi, la partie active est par exemple le boitier du microprocesseur.

    Pour d’autres, le boitier est la carcasse de l’unité centrale qui se trouve sur ton bureau.
    http://users.belgacom.net/renedec/pagesci6_2.html


    Les essais de tenue à la corrosion se font en vieillissement accéléré dans les étuves qui permettent de faire varier la température et la nature du brouillard salin.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  12. #8
    _jocelyn_

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    je parle bien du boitier du composant; en electronique "de base", je confirme qu'ils ne sont pas nécessairement étanches et qu'on peut généralement les ouvrir sans dégats.
    J'en ai sur mon bureau...
    ... et qu'on ne fait pas réellement d'essai d'endurance face à la corrosion, en électronique grand public:
    ni les connecteurs ni la carte mère ne sont protégés contre la corrosion;
    et l'expérience prouve que des cartes "de base" sont très vite déterriorées en milieu aggressif, bien avant qu'un composant ne commence à défaillir:
    on obtient très vite (en quelques heures) des courts circuits et des défauts de soudure sur la carte mère (par dégradation des connecteurs et des soudures) et / ou des décollement des couches de cuivre dans ces conditions...

  13. #9
    cornychon

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Citation Envoyé par _jocelyn_ Voir le message
    je parle bien du boitier du composant; en electronique "de base", je confirme qu'ils ne sont pas nécessairement étanches et qu'on peut généralement les ouvrir sans dégats.
    J'en ai sur mon bureau...
    ...
    Je parle des boitiers utilisés dans les gros systèmes informatiques type BULL, NEC, IBM et autres. Il se peut que les exigences environnementales des boitiers utilisés dans certains secteurs de l’industrie et du grand public soient moins contraignantes.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  14. #10
    _jocelyn_

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Je parle des boitiers utilisés dans les gros systèmes informatiques type BULL, NEC, IBM et autres.
    OK, il s'agit là d'informatique industrielle; pour ces systèmes, la fiabilité est le critère numéro 1.
    Dans ce contexte, tu as sans doute raison, une panne coute trop cher pour prendre des risques.

  15. #11
    JPA46

    Re : Humidité et équipements électroniques ? Un désastre planétaire

    Je rebondis sur cette discussion quoiqu'ancienne que je ne peux laisser passer tant elle est importante dans le monde d'aujourd'hui, quant à l'influence de l'humidité sur les systèmes électroniques. Il faut descendre d'un étage et même de deux en dimensionnel pour comprendre ce qui se passe. L'humidité est parfaitement maîtrisée au niveau des ensembles et sous-ensembles suivant la classe du matériel et le prix payé, bien sûr ils ne doivent pas plonger dans l'eau, mais là est loin d'être le vrai problème.

    Il faut regarder les composants eux-mêmes mais restons simples pour commencer :

    - une résistance qui représente souvent une valeur ohmique de référence pour faire fonctionner un circuit, peut changer de valeur ohmique, voire se couper en quelques minutes si les conditions d'humidité, de tension à ses bornes, de dissipation et de dégradation de sa couche protectrice ( vernis ) sont réunies. Les résistances à couche métallique sont réalisées en nickel-chrome ( sauf les bobinées mais c'est aussi du Ni-Cr en général, les résistances carbone aggloméré et couche de carbone qui ne se font plus qu'en Chine .... pour raison souvent de pollution ! ) Le Ni-Cr avec une goutte d'eau sur son corps au vernis dégradé, sous une tension de quelques volts et ne dissipant quasiment pas, se coupent en une minute. Il y a migration des atomes métalliques Ni-Cr particulièrement mobiles d'un pôle à l'autre par électrolyse, visible à la binoculaire ! Voilà la vérité. La panne suivra inexorablement !
    Idem pour les condensateurs multicouches céramique avec des courts-circuits entre couches court-circuitant les alimentations. Idem pour les condensateurs au tantale !!!!

    - Les circuits intégrés les plus simples et les plus complexes, encapsulés dans des boitiers plastiques ( non en céramique trop coûteux ), subiront le même sort car leur boitier plastique absorbe la vapeur d'eau comme une éponge. Au démarrage d'un circuit, le plastique est chargé d'humidité ( pas encore séché par dissipation ). Cette humidité atteint les connexions ultra-fines en argent ( pas en or trop cher ) ( < 10 microns ) du circuit intégré. Les atomes d'argent comme de nickel, qui sont des métaux très mobiles sous tension et humidité + pollutions diverses par électrolyse, se déplacent, voire coupent la connexion.
    C'est ainsi qu'on a vu de nombreuses cartes à puces de mise en route de véhicules ( Renault en particulier ) se mettre en panne parce que les gens les stockaient dans leur poche de chemise : la transpiration du corps aidant, la panne s'ensuivait. Je ne parle pas des téléphones portables ..... etc , etc, etc, etc ..........................
    Il y a aussi le fait à considérer que les puces de circuits intégrés en silicium sont en général passivées par une couche de verre mais cette couche de verre n'est pas uniforme et percée de petits trous, la passivation n'étant jamais parfaite, les pannes s'en suivent encore. On en vient à mettre une protection de silicone mais d'autres phénomènes interviennent, etc, etc, etc .....

    Ne voir les pannes électroniques dues à l'humidité qu'au niveau des sous-ensembles et des connexions, est une erreur manifeste, grave et fatale ! Il faut absolument virer l'humidité trop importante de l'air, éviter les condensations, ventiler, faire circuler l'air de manière à éviter les zones froides à condensation. La solution est le déshumidificateur pour tomber à moins de 50% le taux de cette humidité.

    L'électronique est une technologie dont on peut espérer et attendre le rêve mais son environnement hostile la fait tourner au cauchemar.

    Moins un circuit consomme et ça va dans avec l'air du temps, plus ce circuit devient dangereux. Un circuit fiable est un circuit qui consomme du courant parce qu'il chauffe, dissipe des calories qui entraînent la vapeur d'eau à l'extérieur de ses entrailles le plus tôt possible avant cette migration d'atomes métalliques par électrolyse. Avec l'électronique nous vivons sur une bombe !!!! Il faut vivre dans le corps du composant à l'échelle microscopique pour comprendre ce qu'il s'y passe et réagir.

    Voilà la vérité que chacun doit savoir.

  16. #12
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ? Un désastre planétaire

    Bonjour, beau déterrage !
    Citation Envoyé par JPA46 Voir le message
    Moins un circuit consomme et ça va dans avec l'air du temps, plus ce circuit devient dangereux. Un circuit fiable est un circuit qui consomme du courant parce qu'il chauffe
    Que dire d'une calculatrice qui fonctionne comme au premier jour après plus de 30 ans sans précaution particulière de stockage ???

  17. Publicité
  18. #13
    KATDEN

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Salut,
    j'ai des tronçonneuses avec allumage électronique, un broyeur de branches avec la gestion electronique du broyage, une pelle à pneu qui a 15ans avec gestion electronique des fonctions etc...tout ça est dehors toute l'année froid/chaud/pluie. Tout ça fonctionne parfaitement, est-ce à dire que j'ai du bol que ça n'ait pas encore pris feu ?
    Dernière modification par KATDEN ; 01/04/2015 à 11h32.

  19. #14
    JPA46

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    J'ajoute à ce que j'ai écrit précédemment ce lien qui en dit plus en témoignage et qui est tout à fait d'actualité dans les sociétés sérieuses aujourd'hui :

    http://www.eolane.fr/savoir-faire/se...de-composants/

    D'ailleurs les composants CMS livrés en bande pour montage automatisé sont conservés sous atmosphère neutre dans les bandes.

    Si j'ai déterré cette discussion c'est parce que je suis moi-même victime d'un certain nombre de pannes après un hiver d'absence, tout en étant averti comme vous pouvez le constater. Deux matériels grand public morts en même temps pour ces raisons car il n'y en a pas d'autres, puisque pas branchés et donc pas utilisés. J'ai voulu voir sur le web la conscience des gens de ce type de phénomène en tant qu'électronicien et j'ai vu : on parle d'oxydation, de connexions de sous-ensembles mais nullement de ce que j'ai évoqué. Or ayant oeuvré dans la microélectronique, j'ai bien connu ces phénomènes contre lesquels on s'est battu avec les composants et j'ai voulu ajouter là une balise devant ce risque " humidité / électronique " pour sensibiliser un maximum.

    Alors oui je sais comme vous que certains produits électroniques comme des calculettes ou des machines, tiennent sans souci ( parfois non CMS aussi ) et ...... d'autres ne tiennent pas. Pourquoi ? Il faudrait faire une analyse plus poussée de la fabrication des circuits intégrés, des composants passifs et du schéma de ces matériels. Si les circuits intégrés font partie d'une classe de composants plus suivis, en plus faibles quantités, destinés à un fonctionnement extérieur ( automobile ) montés avec fils d'or et bondés sur plage or ( pas d'argent ni de nickel ) ce peut être une des raisons, leur dissipation, l'herméticité des boitiers de protection, la dimension des boitiers donc l'épaisseur de plastique enrobant la puce ( voir anciens matériels, aussi aux boitiers plus conséquents ), etc .....

  20. #15
    cornychon

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Bonjour,

    Les équipements électroniques fabriqués en grande quantité sont généralement bien protégés.
    Les procédures sont connues et bien rodées.
    Les fabricants sont tenus de respecter des normes environnementales européennes voire internationales

    En clair, des échantillons sont prélevés en fabrication pour leur faire subir des essais de vieillissement accélérés définis par les normes.
    Les normes ne prennent pas en compte les cas marginaux de matériel utilisé dans des conditions limites.
    Des téléphones portables entreposés dans des poches de vestes ou chemises imbibées de sueur,
    Des micro-ordinateurs utilisés sur des couvertures, circuit de refroidissement par convection forcée obstrué,
    Des matériels entreposés tout l’hiver dans des casiers sur les bateaux de plaisance marins,
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  21. #16
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Citation Envoyé par JPA46 Voir le message
    Si j'ai déterré cette discussion c'est parce que je suis moi-même victime d'un certain nombre de pannes après un hiver d'absence, tout en étant averti comme vous pouvez le constater. [...]
    Pourquoi ne pas citer les appareils concernés (ainsi que le diagnostic de panne ?)

  22. #17
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Voici par exemple l'état d'un connecteur de piles qui vient de passer 1 an en Afrique tropicale.
    Il s'agit d'une torche bas de gamme qui était neuve à l'aller, elle est foutue au retour...
    Les piles n'ont jamais coulé.

    con-piles.JPG

    Le reste du matériel photo professionnel n'a pas bougé.

  23. #18
    JPA46

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Il vaut mieux y croire que de les expérimenter, j'ai fait les deux, c'est pourquoi je me suis emparé du sujet ..... Tout il est beau, tout il est parfait et quand vous visitez un sous-traitant, puis un autre, et il y en a des .... en parcourant l'Europe, les USA et l'Asie, vous vous apercevez qu'il remplissent tous la norme, tellement large mais chacun a son procédé de fabrication et de finition qui fait que le produit est bon voire moins bon ou pas bon du tout. Ces décisions se prennent souvent au niveau du responsable de fabrication qui a aussi le pb du coût de revient sur le dos. Je l'ai vu en fabrication, je ne parle pas de connaissances IMAGINAIRES .....

    Je ne crois donc pas du tout au " tout il est beau, tout il est parfait ", les procédures bien rodées, les équipements fabriqués en grande série et bien protégés, les normes environnementales, les essais de vieillissement définis par des normes, cher ami, tout ça c'est du grand blabla politico-économico-industriel. On localise, on délocalise, on ne prend pas le temps d'examiner les procédures dans des langues différentes de chacun et chacun finit par se démerder pour tenir le prix et le délai.

    Sinon pourquoi la durée de vie des matériels devient de plus en plus courte au fur et à mesure de la montée en densité de l'électronique dans ces mêmes matériels ? CQFD.

  24. Publicité
  25. #19
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Citation Envoyé par JPA46 Voir le message
    Sinon pourquoi la durée de vie des matériels devient de plus en plus courte au fur et à mesure de la montée en densité de l'électronique dans ces mêmes matériels ? CQFD.
    Parce que notre modèle de société est basé sur la sacro-sainte croissance. Il faut donc penser obsolescence programmée. Si ma calculette fonctionne toujours après 30 ans c'est mauvais pour la croissance.
    Dernière modification par Tam ; 01/04/2015 à 16h18.

  26. #20
    JPA46

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Il y a la durée de vie programmée sur le dos de laquelle on met tout en ce moment, les politiques s'en emparent mais il y a aussi la durée de vie que personne ne maîtrise, ce qui est beaucoup plus grave car un décret ne règlera pas les pb techniques de fond, le hasard fera le reste en créant l'incertitude sur la qualité.

  27. #21
    SK69202

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Le principal problème est la condensation qui met de l'eau liquide dans l'électronique.
    On l'obtient facilement, la maison non occupée et tout ce qu'elle contient est froide, le temps se réchauffe rapidement, ou on la met en chauffe et le temps que tout ce réchauffe ça condense.
    En zone tropical, sortir d'un local conditionné pour aller dehors met autant de condensation sur les lunettes que dans l'électronique.
    Sur les navires on chauffait tout à quarante degrés, pour ne jamais condenser.
    Voici par exemple l'état d'un connecteur de piles qui vient de passer 1 an en Afrique tropicale.
    Il s'agit d'une torche bas de gamme qui était neuve à l'aller, elle est foutue au retour...
    Les piles n'ont jamais coulé.
    Les piles sont plus massives que le reste, elle se réchauffe moins vite et peuvent donc créer un point "froid" lors du réchauffement de la lampe.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  28. #22
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Citation Envoyé par JPA46 Voir le message
    Il y a la durée de vie programmée sur le dos de laquelle on met tout en ce moment, les politiques s'en emparent mais il y a aussi la durée de vie que personne ne maîtrise [..]
    Encore une une fois, pourquoi ma calculette fonctionne-telle 30 ans après? Toutes mes connaissances ou presque ont encore la leur en état
    Dernière modification par Tam ; 01/04/2015 à 18h50.

  29. #23
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Mon smartphone fait presque le café mais il est obsolète au bout de 2 ans.
    A quoi bon changer son accu ? Faut arrêter de tourner autour du pot avec les normes, les décrets et bla bla bla

  30. #24
    cornychon

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Bonjour,

    Le premier ordinateur fabriqué par la SEA, en 1960, avait un volume d’environ 6 m3.
    Sa capacité mémoire était de 250 Mo.
    Aujourd’hui, dans une clé USB, on a une capacité de 65 Go, 260 fois plus dans le volume d’un sucre.
    Il en va de même dans les Smartphones. Les liaisons électriques se font dans des "câbles" de 1 micron.
    Dans les conditions d’utilisation, tenir deux ans ! Bravo les fabricants……. .
    Ouvrez un jour le circuit intégré d’un Smartphone, placez le sous un microscope, essayez d’imaginer la fabrication d’un tel produit !
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  31. Publicité
  32. #25
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    [...]Dans les conditions d’utilisation, tenir deux ans ! Bravo les fabricants…….
    y compris la (les) baignade(s) classique(s) dans les WC puisqu'on parle "humidité"

    On est bien au cœur du problème: toujours plus dans toujours plus petit pour entretenir la consommation.
    Le problème principal n'est pas la technique mais l'humain

  33. #26
    JPA46

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Pour te répondre, TAM : "" Pourquoi ne pas citer les appareils concernés (ainsi que le diagnostic de panne ?) ""

    L'un des appareil victime de la panne humidité est un écran plat TV Philips de 5 an, il est mort définitivement, l'autre est un four électrique De Dietrich récent aussi au niveau des commandes tactiles. Après avoir séché 3 jours, il a redémarré. les commandes tactiles se font à haute impédance, ou capacitive ou résistive, CQFD. Maison inoccupée 2 mois d'hiver, humidité, condensation, etc ....

  34. #27
    Tam

    Re : Humidité et équipements électroniques ?

    Merci du retour sur les appareils concernés, JPA46.
    Mais quelles sont les pannes constatées pour la TV ? Pour le four il s'agirait de clavier ? donc rien d’électronique ?

    A ce sujet qui a déjà eu ou entendu parler d'une panne de calculateur ABS sur une voiture depuis qu'elles en sont équipées en série ?
    Quand Bosch veut fabriquer de la qualité, n'y arrive-t-il pas ??

Discussions similaires

  1. Questions equipements de forage ?
    Par mau13 dans le forum Technologies
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/10/2010, 10h49
  2. équipements pour l'astrophotographie
    Par momo1318 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 11
    Dernier message: 04/05/2010, 20h53
  3. Elimination des D3E? (Déchets Equipements Electriques et Electroniques)
    Par BOU59000 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/07/2009, 19h55
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 27/04/2007, 15h52
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 26/04/2006, 19h58
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...