Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 37

chauffage solaire : tube sous vide d'air



  1. #1
    Thalia

    chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Bonjour à tous!
    Quelqu'un connaît-il les capteurs sous vide d'air? Comment cela fonctionne-t-il? Auriez-vous des liens interressants à me proposer, car après des recherches sur Google, je ne trouve pas assez de précisions sur le fonctionnement.
    Merci d'avance!

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    MacBill

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Ces capteurs fonctionne sur le même principe que les autres capteurs. La différence se situe au niveau de l'isolation thermique de l'ensemble. Sur un capteur classique, l'isolation est réalisé sous la surface de captage par de la laine de roche de 6 cm d'épaisseur. Bien sur, il n'y a pas d'isolant entre le soleil et la surface de captage (juste derrière la vitre). Il faut savoir que le vide est in excellent isolant. Chaque tube est constitué de 2 tubes en verre, placé coaxialement. Entre ces 2 tubes, il y a du vide. Le capteur a proprement parlé est un U en cuivre placé coaxialement aux 2 tubes en verre. Les performances de ces capteurs sont élevées que celles des capteurs classiques. Le prix aussi. L'autre avantage de ces capteur sous vide c'est que l'on peut légèrement tourner les tubes pour compenser un défaut d'alignement plein sud de la maison ou du support. Bien que l'eveloppe de ces capteurs soit en verre, ils résistent très bien au grélons.
    Les performances de ces capteurs exige une installation avec une bonne boucle de décharge. L'eau peut atteindre des température de plus de 350°C. Je vous laisse imaginer les dégats que vous pourriez subir si l'installation était mal réaliser. Pour cette raison, l'alimentaion électrique ne doit jamais être coupé. Un panneau photovoltaique ou un groupe électrogène ou un onduleur sur batterie est à prévoir.

  4. #3
    bene1023

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Je peux aussi ajouter que la durée de vie des capteurs tubulaires est plus courtes que les capteurs plan.
    Je sais aussi que les thermomax sont dans les plus performants mais je suis dans le même cas je ne trouve pas vraiment d'info précises sur Google

  5. #4
    Thalia

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Ok, merci!

  6. Devis
  7. #5
    MacBill

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Je connais 2 marques qui en vendent :
    Viessmann et Vaillant (2 marques allemandes).

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Quisit

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    et des chinois sur e-bay super-pas cher, à suivre

  10. Publicité
  11. #7
    trebor

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Bonsoir,
    Voici un lien repris dans un autre forum (de physique) ou j'ai posé la question > T° max avec une loupe ?
    Bonne soirée.
    http://www.schott.com/solarthermal/e...6_f_080104.pdf
    il vaut mieux supprimer la cause que ses effets

  12. #8
    MacBill

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Je pense qu'il y a une erreur dans les performance de panneau sous vide.
    Ils donnent 730 KWh/m². L'ensemble des capteur dans l'exemple donne 3,2 m² soit une énergie totale de 2336 KWh soit 2,336 MWh. C'est digne d'une central thermique.

  13. #9
    invité576543
    Invité

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par MacBill
    Je pense qu'il y a une erreur dans les performance de panneau sous vide.
    Ils donnent 730 KWh/m². L'ensemble des capteur dans l'exemple donne 3,2 m² soit une énergie totale de 2336 KWh soit 2,336 MWh. C'est digne d'une central thermique.
    Je ne comprends pas...

    J'imagine que c'est par an. Pour 3.2 m² cela fait une moyenne de 266 W, pas vraiment une centrale... Même pas de quoi alimenter 3 ampoules de 100 W en permanence...

    Cordialement,

  14. #10
    MacBill

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    En tous cas, pour moi, ce n'est pas clair.

  15. #11
    invité576543
    Invité

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par MacBill
    En tous cas, pour moi, ce n'est pas clair.
    Les kWh c'est de l'énergie. Ca n'a de sens que si on indique un temps total. La doc ne l'indique pas, mais ça semble être une donnée standardisée ITW. Le plus probable est 1 an, ce qui moyenne jour, nuit, été, hiver, météo, ... ce qui est cohérent avec l'indication d'un lieu.

    Ils disent qu'au lieu indiqué on tire 730 kWh (thermique) par m² et par an. Ca fait 83 W par m², ce qui est du bon ordre de grandeur.

    Au passage, à 1/10 Euro par kWh EDF, ça fait 73 Euros par an par m² de panneau...

    Cordialement,

  16. #12
    MacBill

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    mmy, je ne pense pas que se soit ça. La France reçoit un ensolleillement de 1400 W/m². N'en récupérer que 83 W/m², cela me semble extrèmement faible. Les panneaux solaires classiques ont un rendement d'au moins 80% cela voudrait dire que l'on peut récupérer 1120W/m². Bien sur, cette valeur est valable pour l'été.

  17. Publicité
  18. #13
    invité576543
    Invité

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par MacBill
    mmy, je ne pense pas que se soit ça. La France reçoit un ensolleillement de 1400 W/m². N'en récupérer que 83 W/m², cela me semble extrèmement faible. Les panneaux solaires classiques ont un rendement d'au moins 80% cela voudrait dire que l'on peut récupérer 1120W/m². Bien sur, cette valeur est valable pour l'été.
    J'explique. La constante solaire, hors atmosphère, pour une incidence de 90° (rayons perpendiculaires à la surface), est de 1370 W/m².

    Au sol, à incidence tj 90°, il y en a déjà moins, l'atmosphère en absorbant une partie (20% minimum, selon la météo et la hauteur du Soleil au-dessus de l'horizon).

    Ensuite, en France, la latitude fait que l'ensoleillement est au mieux (midi au solstice d'été) de 90% celle à incidence verticale, ramené au m² sol.

    Ensuite, manifestement, la nuit l'ensoleillement est nul. Et la hauteur du Soleil change dans la journée. Moyenné sur la journée on perd nécessairement un facteur supérieur à 2 (en gros pi).

    Une fois tout ça pris en compte, l'ensoleillement MOYEN sur l'année (jour et nuit compris) est de l'ordre de 200 W/m². Ensuite, la météo en enlève encore. Disons qu'on arrive à 150 W/m²...

    Enfin, le panneau ne tournant pas pour rester en face du Soleil, le rendement n'est maximal que vers midi. Du coup, même si le rendement max est de 80%, soit 120 W/m² si tout l'éclairement se faisait à midi (mais ce n'est pas le cas!), que le rendement moyenné à l'année soit de 83 W/m² n'est en rien choquant...

    Cordialement,

  19. #14
    Garion

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Oui, mmy a raison, d'ailleurs, si on regarde l'ensoleillement total à Paris, il est en moyenne de 1100 kWh/(m².an).
    Si on ramène ça en puissance moyenne, ça nous donne :

    125 W/m² en moyenne (1100 * 1000 / 8760 heures) . On est donc très proche des 83 W/m², c'est cohérent.
    Faut bien faire attention de ne pas mélanger énergie en Wh et puissance moyenne en W.

  20. #15
    SittingFred

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par Thalia Voir le message
    Bonjour à tous!
    Quelqu'un connaît-il les capteurs sous vide d'air? Comment cela fonctionne-t-il? Auriez-vous des liens interressants à me proposer, car après des recherches sur Google, je ne trouve pas assez de précisions sur le fonctionnement.
    Merci d'avance!
    il y a 4 familles de capteurs sous-vide. Tout est bien expliqué ici : http://forums.futura-sciences.com/thread51313.html

  21. #16
    SittingFred

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par Thalia Voir le message
    Bonjour à tous!
    Quelqu'un connaît-il les capteurs sous vide d'air? Comment cela fonctionne-t-il? Auriez-vous des liens interressants à me proposer, car après des recherches sur Google, je ne trouve pas assez de précisions sur le fonctionnement.
    Merci d'avance!
    heuu ... j'ai été un peu trop vite : je voulais dire ici en fait :
    http://www.outilssolaires.com/premier/prin-sousvide.htm

  22. #17
    le barbu

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    bonjour,
    ce que vous dites à propos des capteurs sous vide tube n'est pas exact pour les capteurs thermomax.Je suis en train de m'éqiper avec ces tubes et ils présentent l'avantage d'être à la fois perfomants(coef de deperdition de 0,5 au lieu de 1,5) mais ont en plus l'avantage de se couper à 85°,grâce à leur conception.
    A bientôt.

  23. #18
    lolodecarvin

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par mmy Voir le message
    J'explique. La constante solaire, hors atmosphère, pour une incidence de 90° (rayons perpendiculaires à la surface), est de 1370 W/m².

    Au sol, à incidence tj 90°, il y en a déjà moins, l'atmosphère en absorbant une partie (20% minimum, selon la météo et la hauteur du Soleil au-dessus de l'horizon).

    Ensuite, en France, la latitude fait que l'ensoleillement est au mieux (midi au solstice d'été) de 90% celle à incidence verticale, ramené au m² sol.

    Ensuite, manifestement, la nuit l'ensoleillement est nul. Et la hauteur du Soleil change dans la journée. Moyenné sur la journée on perd nécessairement un facteur supérieur à 2 (en gros pi).

    Une fois tout ça pris en compte, l'ensoleillement MOYEN sur l'année (jour et nuit compris) est de l'ordre de 200 W/m². Ensuite, la météo en enlève encore. Disons qu'on arrive à 150 W/m²...

    Enfin, le panneau ne tournant pas pour rester en face du Soleil, le rendement n'est maximal que vers midi. Du coup, même si le rendement max est de 80%, soit 120 W/m² si tout l'éclairement se faisait à midi (mais ce n'est pas le cas!), que le rendement moyenné à l'année soit de 83 W/m² n'est en rien choquant...

    Cordialement,
    Mais non, c'est une simple erreur d'ecriture. C'est 732 w.m² et non 732kw.

  24. Publicité
  25. #19
    555wrc

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    bonjour,
    je suis équipé depuis 2 mois des fameux Vitosol 200 et tout ce que je peux en dire c'est qu'il n'y a pas de miracle : pas de soleil pas de récupération
    ça fait 2 mois qu'il fait gris sur la Vendée...
    par contre le moindre rayon et on est à 120°

  26. #20
    le barbu

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par MacBill Voir le message
    Ces capteurs fonctionne sur le même principe que les autres capteurs. La différence se situe au niveau de l'isolation thermique de l'ensemble. Sur un capteur classique, l'isolation est réalisé sous la surface de captage par de la laine de roche de 6 cm d'épaisseur. Bien sur, il n'y a pas d'isolant entre le soleil et la surface de captage (juste derrière la vitre). Il faut savoir que le vide est in excellent isolant. Chaque tube est constitué de 2 tubes en verre, placé coaxialement. Entre ces 2 tubes, il y a du vide. Le capteur a proprement parlé est un U en cuivre placé coaxialement aux 2 tubes en verre. Les performances de ces capteurs sont élevées que celles des capteurs classiques. Le prix aussi. L'autre avantage de ces capteur sous vide c'est que l'on peut légèrement tourner les tubes pour compenser un défaut d'alignement plein sud de la maison ou du support. Bien que l'eveloppe de ces capteurs soit en verre, ils résistent très bien au grélons.
    Les performances de ces capteurs exige une installation avec une bonne boucle de décharge. L'eau peut atteindre des température de plus de 350°C. Je vous laisse imaginer les dégats que vous pourriez subir si l'installation était mal réaliser. Pour cette raison, l'alimentaion électrique ne doit jamais être coupé. Un panneau photovoltaique ou un groupe électrogène ou un onduleur sur batterie est à prévoir.
    j'ai fait installer descapteurs tubes sous vides (50) et ces capteurs possèdent chacuns un système de coupure à 87° environ,ce qui régule tout seul la température et protège l'installation. Ce système est éprouvé et breveté,mais peu connu,j'ignore pourquoi.

  27. #21
    le barbu

    Re Bilan production "thermomax"

    bonjour,
    Celà fait maintenant un an tout juste que mon panneau solaire de 50 tubes sous vide ,soit 5 m2" fonctionne (chauffage combiné),et je peux donner le bilan de la production en Kw qui est donnée sur le tableau d'affichage du calculateur:1850kw.
    Le capteur est plein sud,à flanc de coteau ,à 550 m d'altitude.
    Que pensez-vous de ces chiffres,suis-je "dans la moyenne"?
    Je peux dire,au bout d'une année,que le panneau produit autant sur une journée de soleil d'hiver ,q' une journée d'été ,ce qui est intéressant pour le chauffage.
    Cordialement

  28. #22
    ludocool33

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par le barbu Voir le message
    j'ai fait installer descapteurs tubes sous vides (50) et ces capteurs possèdent chacuns un système de coupure à 87° environ,ce qui régule tout seul la température et protège l'installation. Ce système est éprouvé et breveté,mais peu connu,j'ignore pourquoi.
    Salut, je fais aussi le chauffage,j'ai 50 tubes aussi de marque éole,par contre ma sécurité est réglé a 140 degrés....Pourquoi une telle difference?

  29. #23
    le barbu

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Salut,
    Je ne sais pas pourquoi il y a une telle différence,mon installateur m'a dit que c'est ce modèle qu'il vend toujours,je lui fait confiance.Est-tu satisfait du rendement du capteur?

  30. #24
    herakles

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Je suis très intrigué par cette quantité d'energie récoltée en 1 an sur 5m2 de capteurs à vide (1 850KWh )

    les chiffres que j'ai sur des capteurs à air en région parisienne , de fabrication plus que rustique , donnent pour 5m2 , inclinés à 30° plein SUD = 2776 KWh avec un rendement moyen de 0.5 (50% )

    Or, ce sont des capteurs plans , tôle ondulée , sous des plaques de verre armé ondulée , aucun vide ..juste 60mm de laine de roche .

    Il me semble que ce type de capteur sous vide n'est pas optimisé pour profiter du rayonnement diffus (nuage , soleil voila ), mais au contraire faits pour travailler à haute température en plein ensoleillement (ciel clair)

    Or , travailler à hte température fait tomber le rendement du capteur :

    60% de rendement si T° sur l'absorbeur=40 à 60°C
    40% de rendement si la T° grimpe à 80°~100°C

    etc..

    Ludocool 33 = une chose me frappe = pourquoi n'y a-t-il pas de réflecteur en alu poli derrière ces tubes ????tu perds une part de l'énergie solaire incidente qui passe entre ces tubes ??

    Les capteurs SUNPACK -américains - sont à base de tubes à vide , posés sous un vitrage avec un réflécteur derrière .

    N'est ce pas de la très haute technique cher payée pour un maigre résultat ?

  31. Publicité
  32. #25
    ludocool33

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Je suis très intrigué par cette quantité d'energie récoltée en 1 an sur 5m2 de capteurs à vide (1 850KWh )

    les chiffres que j'ai sur des capteurs à air en région parisienne , de fabrication plus que rustique , donnent pour 5m2 , inclinés à 30° plein SUD = 2776 KWh avec un rendement moyen de 0.5 (50% )

    Or, ce sont des capteurs plans , tôle ondulée , sous des plaques de verre armé ondulée , aucun vide ..juste 60mm de laine de roche .

    Il me semble que ce type de capteur sous vide n'est pas optimisé pour profiter du rayonnement diffus (nuage , soleil voila ), mais au contraire faits pour travailler à haute température en plein ensoleillement (ciel clair)

    Or , travailler à hte température fait tomber le rendement du capteur :

    60% de rendement si T° sur l'absorbeur=40 à 60°C
    40% de rendement si la T° grimpe à 80°~100°C

    etc..

    Ludocool 33 = une chose me frappe = pourquoi n'y a-t-il pas de réflecteur en alu poli derrière ces tubes ????tu perds une part de l'énergie solaire incidente qui passe entre ces tubes ??

    Les capteurs SUNPACK -américains - sont à base de tubes à vide , posés sous un vitrage avec un réflécteur derrière .

    N'est ce pas de la très haute technique cher payée pour un maigre résultat ?
    BOnjour,je ne saurais te dire, je sais que l'espace entre les tubes diminue la prise au vents....Ensuite,si tu as une idée pour améliorer le rendement je suis preneur.

  33. #26
    ludocool33

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Et a tous ceux qui ont du tube sous vide,je veux bien voire vos installations....

  34. #27
    ludocool33

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Ben alors,on ne veut pas montrer son installation?
    Sinon HErakles,tu as une idée(c tjrs le cas,ne le nie pas...) pour récuperer ces pertes pour mon installation?

  35. #28
    herakles

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    ouais , placer derrière des lames en alu profilé brillant , horizontales (donc perpendiculaires a tes tubes ) (genre store à lames ) en guise de réflecteur derrière tes tubes pour la saison froide ..

    En cas de grand vent qui s'annonce , on replie ce store ...idem en été car ce store devient inutile vu la quantité d'ensoleillement à ce moment ...

    j'ai bon ?

  36. #29
    ludocool33

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ouais , placer derrière des lames en alu profilé brillant , horizontales (donc perpendiculaires a tes tubes ) (genre store à lames ) en guise de réflecteur derrière tes tubes pour la saison froide ..

    En cas de grand vent qui s'annonce , on replie ce store ...idem en été car ce store devient inutile vu la quantité d'ensoleillement à ce moment ...

    j'ai bon ?

    oui, tu as tjrs réponse à tout
    Sinon,je pensais mettre une plaque en alum comme celle utilisé derriere les radiateurs pour renvoyer la chaleur.Ca peut le faire vénérable Herakles?

  37. #30
    herakles

    Re : chauffage solaire : tube sous vide d'air

    Honorable Ludocool , comment ferez-vous en cas de coup de vent comme celui de samedi dernier ???

    Une telle plaque augmenterait la prise au vent , autant fixer une plaque rigide très solidement pour pas qu'elle tape sur vos vénérables tubes sous vide , genre Alucobond (sandwich épais alu-polyéthylène/alu ) avec un espace suffissant pour passer une raclette caoutchouc de nettoyage (poussières ou jet d'eau)

    Voila voila ...le store avait l'avantage de pouvoir se ranger en cas de fort coup de vent ou d'été caniculaire

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. De l'eau sous vide d'air ?
    Par L'illuminé dans le forum Chimie
    Réponses: 28
    Dernier message: 16/06/2019, 16h16
  2. chauffage solaire- tubes sous vide
    Par argi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/11/2007, 19h35
  3. Panneau solaire sous vide !
    Par yuccas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 06/02/2007, 17h09
  4. vide d'air
    Par nico57cat dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 22/01/2005, 10h59