Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

installation d'une VMC double flux



  1. #1
    sarenko

    installation d'une VMC double flux


    ------

    J'ai lu beaucoup à ce sujet sur ce site mais je n'ai pas réussi à comprendre certaines choises.

    Je souhaite monter une VMC double flux et mon artisan à du mal à répondre aux questions suivantes :
    1) pourquoi un réseau pieuvre s'équilibre mieux qu'un réseau linéaire ?
    2) dans le cas d'un réseau pieuvre, faut il mettre une bouche réglable ou fixe ?
    3) si réseau linéaire vaut il mieux mettre un régulateur de débit ou uune bouche réglable ?
    4) quelle est la différence entre une bouche d'insufflation réglable et une auto réglable ?
    5) comment se comporte une bouche réglable si le débit global de la machine augmente ? diminue ?
    6) Dans une configuration 1 cuisine/ 1 sdb avec WC et 2 chambres /1salle à manger/ 1 salon, le débit d'insufflation va être beaucoup plus faible que le débit d'extraction. Comment se comporte alors la machine ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    kaiserf

    Re : installation d'une VMC double flux

    Salut.
    1) pourquoi un réseau pieuvre s'équilibre mieux qu'un réseau linéaire ?
    Aucune raison qu'un réseau pieuvre s'équilibre mieux qu'un réseau linéaire.

    2) dans le cas d'un réseau pieuvre, faut il mettre une bouche réglable ou fixe ?
    C'est comme on veut, mais une bouche réglable offre plus de marge de manœuvre.

    3) si réseau linéaire vaut il mieux mettre un régulateur de débit ou une bouche réglable ?
    C'est pas la même chose.
    Un régulateur offre un débit plus ou moins constant quelque soit la perte de charge., pas la bouche réglable.
    Mais on ne peut pas mettre que des régulateurs car alors plus de possibilité de faire varier les débits.

    4) quelle est la différence entre une bouche d'insufflation réglable et une auto réglable ?
    Une bouche auto réglable est une bouche équipé d'un régulateur.
    Une bouche réglable est une bouche ou on règle la section de la sortie.

    5) comment se comporte une bouche réglable si le débit global de la machine augmente ? diminue ?
    Le débit augmentera ou diminuera aussi, mais ça augmentera considérablement les pertes de charges.

    6) Dans une configuration 1 cuisine/ 1 sdb avec WC et 2 chambres /1salle à manger/ 1 salon, le débit d'insufflation va être beaucoup plus faible que le débit d'extraction. Comment se comporte alors la machine ?
    La machine se comportera très mal...il faut faire en sorte d'équilibrer les débits de soufflage et d’extraction, donc augmenter le débit d’extraction dans la cuisine.
    Salut et merci (si je les ai oublié dans mon message).

  4. #3
    sarenko

    Re : installation d'une VMC double flux

    Bonjour, un grand merci pour ses réponses.
    J'ai besoin des précisions suivantes:
    1) type de réseau : si la configuration d'installation est simple, il vaut mieux retenir le réseau linéaire ?
    1.1) dans ce cas, si toutes les bouches d'insufflation sont réglables, comment les débits sont ils garantis localement ?
    Faut il augmenter le débit général de la machine pour compenser les pertes de charge et obtenir les débits locaux souhaités ?
    1.2) avec ce qui est indiqué ci dessus, la bouche la plus près de la machine sera celle qui aura le moins de pertes de charge, donc son débit risque d'être plus fort ? et sera donc toujours à la valeur maximale donnée par le réglage de la bouche ?

    4) une bouche autoréglable ne permet donc d'avoir des débits variables dans les pièces, ce que propose une bouche réglable ?
    4.1 ) Mon souhait est de pouvoir baisser le débit la nuit ( pour limiter le bruit dans les chambres) et pouvoir l'augmenter en journée . Donc cela est possible avec des bouches réglables?
    4.2) peut on avec des bouches réglables avoir un débit local variant entre 10 m3/h et 20 m3/h ?

    6) je comprend pas la réponse. en effet dans mon cas, je vais avoir un débit d'extraction plus important. C'est donc le débit d'insufflation qui va être plus faible ?
    6.1) j'ai étudié la DUOLIX MAX et cette machine permet de régler indépendamment le débit d'extraction et le débit d'insufflation. Donc cela devrait bien se passer mais d'un point de vue ventilation, quel va être le comportement ?

    7) avez vous utilisé un logiciel de calcul de pertes de charges permettant de les estimer en fonction du réseau ?

  5. #4
    sarenko

    Smile Re : installation d'une VMC double flux

    j'avais oublié de vous souhaiter une bonne journée

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    kaiserf

    Re : installation d'une VMC double flux

    Salut.
    1) type de réseau : si la configuration d'installation est simple, il vaut mieux retenir le réseau linéaire ?
    Soyons clair!
    Le choix entre réseau linéaire ou pieuvre se fait en fonction de la configuration de la maison.
    Si les bouches d'un même réseau sont disséminées aux 4 coins de la maison, il est possible qu'un réseau pieuvre soit plus simple et/ou plus économique.
    Ce qui dicte le choix entre les deux types de réseau c'est la simplicité d'installation et aussi le prix de revient.
    Les solutions réseau pieuvre toute faites proposées par les constructeurs coutent souvent un bras!
    Quand au réseau linéaire, il ne faut pas hésiter à utiliser des conduits de gros diamètres (160mm, voir 200 pour les branches principales et 125 ou 160 pour les branches secondaires) et si possible rigide (j'ai réalisé mon réseau en tubes galva 160 et 125mm qui offrent un bon rapport qualité/prix).

    1.1) dans ce cas, si toutes les bouches d'insufflation sont réglables, comment les débits sont ils garantis localement ?
    Dans mon installation, toutes les bouches des chambres sont auto-régulées par des régulateur de débit installés en amont de chaque bouche.
    La bouche du salon est une bouche "libre" (comprendre non régulée et non réglable).
    Comme elle est située en fin de réseau d'insufflation, elle accepte les variation de débit du groupe.
    En cas de besoin de sur ventilation, le surplus de débit s'échappe par la bouche du salon.

    1.2) avec ce qui est indiqué ci dessus, la bouche la plus près de la machine sera celle qui aura le moins de pertes de charge, donc son débit risque d'être plus fort ? et sera donc toujours à la valeur maximale donnée par le réglage de la bouche ?
    Si cette bouche est régulée, pas de problèmes.

    4) une bouche autoréglable ne permet donc d'avoir des débits variables dans les pièces, ce que propose une bouche réglable ?
    4.1 ) Mon souhait est de pouvoir baisser le débit la nuit ( pour limiter le bruit dans les chambres) et pouvoir l'augmenter en journée . Donc cela est possible avec des bouches réglables?
    4.2) peut on avec des bouches réglables avoir un débit local variant entre 10 m3/h et 20 m3/h ?
    Il ne faut pas rêver, il est impossible de régler aussi finement les débits sans matériel sophistiqué (anémomètre à fil chaud)...et de là à faire ces réglages deux fois par jour...

    6) je comprend pas la réponse. en effet dans mon cas, je vais avoir un débit d'extraction plus important. C'est donc le débit d'insufflation qui va être plus faible ?
    6.1) j'ai étudié la DUOLIX MAX et cette machine permet de régler indépendamment le débit d'extraction et le débit d'insufflation. Donc cela devrait bien se passer mais d'un point de vue ventilation, quel va être le comportement ?

    En soufflage il y adeux chambre 2* 30m3/h, un salon 60m3/h et une salle a manger 60m3/h soit un total de 180m3/h.
    En extraction, une sdb/WC 45m3/h, donc pour équilibrer il faut dans la cuisine à 135m3/h...c'est quand même beaucoup...mais ce n'est que de la théorie, il faut trouver un juste équilibre pour les différents débits.

    Si les débits d’extraction et d'insufflations sont trop déséquilibrés, soit le maison se trouvera en forte dépression et il y aura des infiltration d'air extérieur avec toutes les conséquence imaginables sur la facture de chauffage, soit le rendement de l'échangeur s’effondre avec toutes les conséquence imaginables sur la facture de chauffage...
    Salut et merci (si je les ai oublié dans mon message).

  8. #6
    sarenko

    Re : installation d'une VMC double flux

    Bonjour,
    pour tenter de finir de répondre à mes questions :
    1) type de réseau :
    l'idée est de mettre la machine au dessus de la cuisine, ce qui entrainerait deux bouches d'insufflation sur la droite de la machine (pour désservir les deux chambres) et deux sur la gauche (pour le salon et la salle à manger).
    Ci joint un plan de l'installation
    Donc à votre avis,pieuvre ou linéaire ?

    J'ai prévu de partir en 125 avec un réducteur 125/80 pour les bouches
    1.1) vaut il mieux utiliser des bouches 125 mm en insufflation pour réduire le bruit et les pertes de charge ?
    1.2) je suis parti sur de la gaine souple type ALGAINE d'alflex épaisseur d'isolant 50mm car les gaines passeront dans les combles non isolés
    1.3) concernant les bouches, si j'ai bien compris :
    avec un réseau linéaire, je peux installer des bouches réglables dans toutes les pièces sauf dans la salle à manger ou ce sera une bouche fixe qui "encaissera" les différences de débits ?
    Dans les pièces avec des bouches réglables le débit sera toujours inférieur ou égal au débit maximale autorisé par le réglage de la bouche ?

    6) dans le cas de ma maison :
    les chambres et le salon fon chacun 9 m2 : un débit maximal de 15 m3 /h me semble suffisant --> des bouches pour les chambres avec un débit variant entre 10 et 15 m3/h me semblent bien, une bouche dans le salon avec un débit variant entre 15 et 20 m3/H me semble correct

    la salle à manger fait dans les 12 m2 : un débit maximal de 20 m3/h me semblent suffisant

    donc au total insufflation minimale : 10+10+15+20 = 55 m3/h
    donc au total insufflation maximale : 15+15+20+20 = 70 m3/h

    la salle de bain fait 3,55 m2 --> extraction minimale de 25 m3/h maximale de 35 m3/h
    la cuisine fait 9 m2 --> extraction minimale de 30 m3/h maximale de 35 m3/h

    Ce qui permettrait d'équilibrer insufflation et extraction. Cependant cela sera t il suffisant pour ne pas avoir de condensation et d'humidité ?
    La possibilité d'augmenter le débit d'extraction serait d'utiliser la bouche fixe de la salle à manger.
    Nom : install VMC.JPG
Affichages : 421
Taille : 532,3 Ko
    Avec la Duolix, je pourrais régler, les débits d'insufflation minimaux légèrement supérieurs à ceux d'extraction pour être en légère surpression.

    Nos échanges me sont très utiles et je vous en remercie.
    Bonne journée

  9. Publicité
  10. #7
    kaiserf

    Re : installation d'une VMC double flux

    Bonjour.
    A la vue du plan de l'installation, aucune contrainte particulière justifiant un type de réseau.
    A la louche, je pense qu'un linéaire restera plus économique, mais un pieuvre sera plus facile a poser.
    Donc a voir en fonction des moyens et des compétences dispo.
    Par contre dans le cas d'un linéaire, partir en 160 et passer en 125 serait mieux.
    Moins de pertes de charge et moins de bruits et comme la gaine sera souple (ou semi rigide pour la Algaine), les pertes de charges sont plus importantes que pour de la gaine rigide.
    PAr contre 5cm d'isolant sont très insuffisant, il faut obligatoirement isoler d'avantage les gaines.


    Dans les pièces avec des bouches réglables le débit sera toujours inférieur ou égal au débit maximale autorisé par le réglage de la bouche ?
    Non, le débit ne sera "garanti" que pour un réglage donné du groupe.
    Si la "pression" augmente dans le réseau le débit changera.
    Pour avoir un débit plus ou moins constant, il faut une bouche avec régulateur de débit.

    Les débits des pièces sont trop faible.
    Pour une chambre au moins 15m3/h par ocupant.
    Pour une pièce de vie, 60m3/h est un minimum.
    Une ventilation double flux sert à ventiler, alors il est normal d'avoir des débits plus important qu'avec une simple flux, surtout si vosu avez ce genre de doutes
    sera t il suffisant pour ne pas avoir de condensation et d'humidité ?
    Si on doit se contenter de débits aussi faible, inutile d'investir dans une DF, une SF fera largement l'affaire pour bien moins cher.
    Dernière modification par kaiserf ; 17/03/2012 à 14h48.
    Salut et merci (si je les ai oublié dans mon message).

  11. #8
    sarenko

    Smile Re : installation d'une VMC double flux

    Bonjour,
    un grand merci pour ces réponses.
    A) en synthèse :
    - je peux partir sur un réseau linéaire
    - le diamètre des gaines doit êter aussi grand que possible . Dans le cas de la machine prévu, les piquages sont en diamètre 125 mm
    - il faut sur isoler les gaines : ajout de 100 mm de laine de verre autour des gaines ?
    - extraction = insufflation


    B) concernant les bouches et leurs dimensionnement :
    - j'ai lu qu'il fallait changer l'air toutes les deux heures : cela revient à diviser le volume par deux : d'ou les chiffres indiqués de 15 m3/h
    j'ai lu par ailleurs qu'en Belgique on, multipliait les m2 par 3,6 et vous m'indiquer qu'il faut 15 m3/H par personne
    Donc pour les chambres : en prenant le dimensionnement belge : 9 x 3.6 = 32.4
    en prenant votre recommandation : 30 m3/h
    pour la salle à manger : 15 m2 x 3.6 = 54 m3/h
    en prenant votre recommandation : 60 m3/h
    --> total en insufflation : 30 x 3 + 60 = 150 m3/h
    en tenant compte de l'arrété du 24 MArs 1982 :
    4 pièces :
    cusine : 45 m3/h
    salle de bain WC : 30 m3/h
    --> total en extraction : 75 m3/h

    1) comment lit on une fiche technique d'une bouche réglable ? celle ci donne un débit pour une pression.
    C'est pourquoi je pensais qu'en fonction du débit global programmé sur la machine,le débit en sortie de la bouche allait varier.
    exemple : bouche Helios MTVZ 75/80
    débit = 20 m3/h pour 10 PA et 30 m3/h pour 30 PA
    Cela veut il dire que pour un débit on a une perte de charge de 10 PA ou que pour 20 m3/h, il faut appliquer une pression de 10 PA ?

    Ainsi comme indiqué dans nos précédents échanges, je pensais qu'il était possible d'avoir un réglage "de nuit" silencieux (car moins le débit en sortie des bouches est fort, plus le bruit est faible) à 20 m3/h par exemple pour les chambres et un réglage "de jour" à 30 m3/h.

    Dans votre installation, le débit dans les bouches est fixe à 30 m3/h, quelque soit la pression ?

    2) comment régler le déséquilibre extraction/ insufflation ? si il est mis une bouche autoréglable dans la salle de bain, celle ci va "encaisser" la différence de débit et on pourrait alors régler la machine à 150 m3/h en inssuflation et en extraction ?
    Mais dans ce cas là, comment faire pour pouvoir augmenter le débit dans la salle de bain lors de prise de douche ?

    3) pour limiter les pertes de charges et limiter le bruit , faut il meiux opter pour des bouches de 125 mm (pas de réducteur 125/80)

    C) Concernant la machine : comment lie t on le débit à la pression ?
    Comment s'assure t on qu'on pourra avoir le débit souhaité en fonction des pertes de charges ?

    Bonne journée !

  12. #9
    sarenko

    Re : installation d'une VMC double flux

    Bonjour, pouvez vous me donner votre avis sur la position des bouches ?
    Concernant la salle de bain, celle ci est placée au dessus de la baignoire. le mur opposé à la fenètre contient un radiateur sèche linge. Puis je mettre la bouche au bout de la baignoire et à droite de la baignoire, à son extrémité ?

  13. #10
    AD 44

    Re : installation d'une VMC double flux

    Citation Envoyé par sarenko Voir le message
    en tenant compte de l'arrété du 24 MArs 1982 :
    4 pièces :
    cusine : 45 m3/h
    salle de bain WC : 30 m3/h
    --> total en extraction : 75 m3/h
    cet arreté fixe des débits minimaux, il n'est donc pas interdit de les augmenter, et c'est même judicieux dans des pièces telle que la SDB. Par exemple 90m3/h pour la cuisine et 60m3/h pour la SDB.

  14. #11
    AD 44

    Re : installation d'une VMC double flux

    Je viens de voir ton plan, et la surface de ta maison doit faire ~65m², si la hauteur sous plafond est d'une moyenne de 2.5m, ça représente un volume de 150m3. Avec une DF il est conseillé de renouveller l'air d'un logement entre 0.3 et 0.6 fois le volume par heure selon l'activité et le nombre d'occupants.

    Avec un taux de renouvellement de 0.6.vol/h, un débit global (insufflation ou extraction) de 90m3/h devrait suffire en mode normal (150m3/h en cas de surventilation estivale en association avec un puits climatique par exemple).

  15. #12
    sarenko

    Re : installation d'une VMC double flux

    Bonjour AD44,
    merci pour ces réponses sur extraction et insufflation.
    Donc je peux choisir d'avoir 90 m3/h ou 150 m3/h.
    Cela me semble bien dans mon objectif de disposer de deux débits, un "de nuit" et un "de jour".
    Quel type de bouche dois je choisir qui serait compatible de ces deux débits ?

  16. Publicité
  17. #13
    djodjo44

    Re : installation d'une VMC double flux

    Bonsoir,

    pouvez vous me donner votre avis sur la position des bouches ?
    Moi, je mettrais les bouches dans les coins, en particulier ceux qui sont humides, car les "points froids" sont souvent dans les coins de murs et la ventilation permet de faire évaporer l'eau.
    Dans ma maison qui a un plafond non utilisé, j'ai mis les gaines sous la laine de verre d'isolation du plafond

  18. #14
    sarenko

    Smile Re : installation d'une VMC double flux

    Bonjour,
    merci pour ces informations.
    Dans l'une des chambres, j'ai mis la bouche à l'opposé du mure humide car contre ce mur il y a le lit.
    Puis je mettre cette bouche au bout de la tête de lit en utilisant une bouche qui souffle à la parallèle du plafond, comme la BIO d'ALDES ?
    Cela éviterait de sentir le souffle de la bouche au dessus de nos tètes quand nous dormons.

    Pouvez vous m'indiquer quel débit global vous insufflez et comment vous avez choisi vos bouches (fixe, réglables, auto réglables) et avec quelle plage de débit ?
    Comment gérez vous les pics de débits d'extraction (lors de prise de douches ou de confection des repas) sur le réseau d'insufflation (variation de débit sur les bouches) et sur les bouches d'extraction ?

    Bonne journée

Discussions similaires

  1. Dossier - Installation d'une VMC double-flux
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/11/2013, 21h22
  2. Avis sur mon installation VMC double flux
    Par superpenou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/07/2010, 14h55
  3. conseil installation vmc double flux
    Par zeuhl34 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/02/2010, 07h01
  4. Installation d'une VMC double flux
    Par MacFlyConnexion dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/01/2010, 17h42
  5. installation VMC double flux
    Par laurent_caen dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/08/2008, 13h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...