Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Isolation phonique en plafond



  1. #1
    phil85000

    Isolation phonique en plafond


    ------

    Bonjour,

    Dans un local commercial dont je me suis récemment porté acquéreur, j'ai un plafond fait de chevrons assez solides, mais qui sont assez vieux aussi, et je souhaiterais l'isoler phoniquement par rapport au voisin du dessus.
    Surtout parce qu'actuellement, il y a seulement les chevrons et son plancher, on entend les voix !
    J'ai compris le principe masse-ressort-masse mais j'ai peur de mettre du fermacell qui est lourd et va alourdir les chevrons. En effet, au dessus, le voisin a récemment remis son plancher à niveau avec du ciment allégé et ciment normal, la charge est je le pense lourde (il a monté 1 tonne de sable!).
    La superficie du local est petite (16 m2).
    Je pensais mettre du placo phonique (il en existe un pas très cher à brico depot) puis de la laine de bois en 60 (j'ai 10 cms de hauteur entre les chevrons) ou cellulose en vrac insufflée dedans en faisant des trous dans le placo mais ça a pas l'air très pratique). Je pensais faire reposer ce placo phonique sur des suspentes phoniques caoutchoutées accrochées à des liteaux de remise à niveau des poutres (liteaux fixés aux poutres) sur lesquelles je fixe des tasseaux, sur lesquels je fixe le placo phonique, qui n'entre pas en contact avec les murs (je silicone les cotés).
    Je n'ai aucun problème de hauteur de plafond (je peux perdre 10 cms sans problème).
    Mais je suis assez sceptique sur l'efficacité du placo silence et sur le poids du fermacell qui semble être la meilleure solution + je ne sais pas quelle différence acoustique il y a entre 10 cms de ouate de cellulose en vrac et 6 cms de laine de bois (ou plus épais s'il le faut!! 10 cms??).
    Comme ces travaux démarrent mardi prochain et que je dois faire les achats lundi ..... je vous serais très reconnaissant de me donner votre avis éclairé sur mon cas de figure !!
    D'avance merci !!!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    agitateur

    Re : Isolation phonique en plafond

    Quelles sont les compo exactes actuelles ( épaisseur, matériaux, etc....) du plafond et des murs adjacents ? Est ce qu'il y a des murs continus entre le local commercial et le voisin ou bien y'a en plus du doublage dans 1 des 2 étages ( ou les 2 ) ?

  4. #3
    KroM67

    Re : Isolation phonique en plafond

    Bonsoir,

    Pour avoir une bonne isolation phonique au niveau du plafond nous avons entièrement désolidarisé le faux plafond de l'ancien plafond. Cela revient à utiliser les constituants habituels d'une cloison en plaque de platre, à base de M48 et compagnie, et créer ainsi une ossature reposant uniquement sur les murs.
    Sur 85m² de plafond il n'y a qu'à un endroit qu'il a fallu utiliser des suspentes anti-vibrations, la pièce en question étant trop grande.

    Un marchand de matériaux pourra vous donner les informations du fournisseur concernant cette mise en oeuvre (portée max, etc...)

    A marier de préférence avec du fermacell, et de la ouate de cellulose. Le résultat est impeccable.

  5. #4
    phil85000

    Re : Isolation phonique en plafond

    Bonjour,

    POUR AGITATEUR :
    les murs sont en brique et revètement platre d'un côté (continu avec le dessus) et de l'autre placo (non continu avec le dessus) qui masque un mur en état très, très moyen de galets et briques. Au dessus, pas de doublages, que des badigeons à la chaux sur des murs bruts.
    Dans l'intervalle de 8-10 cms entre le mur de brique et le mur de placo, au niveau du sous plafond, j'ai mis une isolation de laine de mouton compactée pour couper les bruits.
    Les chevrons font 10 d'épaisseur en sous plafond, au dessus c'est un plancher et une remise à niveau en ciment puis sous couche et plancher flottant.
    Je me suis renseigné et il paraitrait que mettre de la laine de bois de 10 cms entre les chevrons puis faire reposer le placo silence sur les chevrons serait une bonne solution. Encore quelques zones d'ombre pour moi : dois je le désolidariser du mur? (on m'a dit que ça ne devait pas toucher le mur surtout) et des chevrons (suspentes caoutchoutées?) Qu'en penses tu????
    POUR Kro M67 :
    Merci pour ton retour d'expérience. Mais ton local est très grand, tu as pu mettre du fermacell ..... ce n'est pas mon cas.

  6. Devis
  7. #5
    agitateur

    Re : Isolation phonique en plafond

    A priori, tu as pas trop de transmissions latérales. Tant mieux.

    La laine n'isole de rien de tout ( que ce soi du mouton, du yack, de la laine de verre ou de bois ). Elle n'augmente la perf' globale d'un système que quand elle est située entre 2 parois lourde. C'est à dire qu'une laine entre une paroi lourde et un papier à cigarette ne sert à rien.

    Peu importe le type de laine, les coeff d'absorption ( et pas d'isolement...) sont similaire. Le mieux, ce sont les laines plutôt légères ( de 30 à 50 Kg / mètre cube ). 10 cm ( même 5 à la rigueur ) suffisent.

    Un faux plaf' suspendu n'est pas le plus facile à mettre en oeuvre, mais ça peut être la meilleure solution pour toi ( et puis 16 m², c'est pas la mort ) avec des suspentes dédiées. Mais un seul placo, c'est light. Ca serait pas mal d'en mettre 2 différents en montage croisé ( par exemple BA13 + BA18 ).

    Attention à l'espace du plénum entre le plancher du dessus et ton placo: si cet espace est de 5 à 10 cm seulement, tu risque d'avoir une fréquence de résonance proche des fréquences de bruits de pas, et donc une performance très dégradée à ces fréquences. Plus c'est grand, mieux c'est. A 20 cm, ça doit être bon ( si tu peux ). De toute façon, plus l'espace est grand, plus l'affaiblissement est dB est fort ( toute chose étant égale par ailleurs ).

    Le faux plaf ne doit pas être en contact rigide avec les parois des murs. Ca doit se faire par du visco élastique, bande mousse, etc...

    Fermacell ou BA, peu importe: ce qui compte c'est la masse surfacique. Et un BA 13 pèse comme un fermacell 10 au M², donc a la même efficacité. De même, un BA15 est identique à un BA13 phonique ( sauf pour le prix...). Bien souvent, le terme "phonique" ne sert qu'à alourdir l'addition, pour un gain de perf' discutable.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Philou67

    Re : Isolation phonique en plafond

    Citation Envoyé par agitateur Voir le message
    Fermacell ou BA, peu importe: ce qui compte c'est la masse surfacique. Et un BA 13 pèse comme un fermacell 10 au M²,
    Pas tout à fait (10,2kg/m2 pour le BA13, et 11,5 pour le Fermacell 10 (+12%)). En revanche, Le fermacell10 à une masse équivalente au BA13 phonique.

    En revanche, l'un et l'autre ne donnent pas les caractéristiques acoustiques de la même manière, ce qui ne facilite pas le comparatif : Fermacell donne l’affaiblissement acoustique de la plaque seule, et Placo, celui de la cloison complète.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  10. Publicité
  11. #7
    agitateur

    Re : Isolation phonique en plafond

    10.2 ou 11.5 Kg, c'est pareil puisque la loi de masse ne va même pas les départager à 1 dB près.
    Que les affaiblissement soit donnés par plaque seule ou cloison, on s'en fout aussi: dans tous les cas, il s'agit de Rw obtenus en laboratoire, donc avec des transmissions latérales nulles et l'équivalent d'une désolidarisation parfaite. Ce qui n'est pas le cas en pratique, bien sûr. Ce qui compte, c'est les kilos par m², sans se laisser piéger par des + ou - 10% qui ne signifient rien. Pour jouer, il faut doubler les masses, ou au moins apporter 50% de plus. En plus, placo des diagrammes par fréquences et fermacell donne une valeur moyenne pondérée. Tout est fait pour "perdre" le client, alors que la comparaison est pourtant fort simple.

    On peut préférer le fermacell pour les raisons que l'on veut. Mais en phonique ce qui compte c'est du poids / m² et accessoirement à moindre coût ( sauf si l'on peut jeter par les fenêtres ). Dans des install phoniques multi-couches pensées "pro", c'est donc du multi BA et pas du multi fermacell, pour des raisons économiques évidentes. Et bien sûr aussi, il vaut mieux "monter" en épaisseur qu'acheter du "phonique" qui ne justifie pas son prix.

  12. #8
    rockyf_83

    Re : Isolation phonique en plafond

    salut agitateur,j'ai besoin de ton aide.

    j'entends mes voisins marcher,du coup j'ai fait un faux plafond avec des plaques phoniques ba13 (une seule couche) dans ma salle à manger de 20m².
    il y a 4 murs .Un en placo ba13 + 80 et les 3 autres en briques. J'ai posé mes cornières sur ces 4 murs avec mes rails tenus par des suspentes acier.De plus j'ai des spots a led. j'ai mis de la laine de roche 75 mm.
    Mon faux plafond fait 10 cm fini.A l'origine j'ai 2,60 m de hauteur sous plafond.

    le résultat obtenu est nul voire pire,ça résonne malgré la laine de roche ! J'ai du mettre en vente l'appartement a cause de ça et à contrecœur.
    Comme tu peux le constater, je n'ai pas fait mon plafond dans les règles de l'art.(pas de suspentes antivibratiles,pas de mousse autour des cornieres)

    peux tu me donner la meilleure solution pour remédier à ce problème.Je voudrais être sur du résultat avant de tout casser.As tu déjà rencontré ce genre de problème ?

    je te remercie.

Discussions similaires

  1. isolation phonique plafond efficace?
    Par cailloupoilu dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/12/2011, 21h25
  2. Isolation phonique plafond
    Par Divxera dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 19/08/2011, 19h52
  3. Isolation phonique de plafond d'appartement
    Par NAOM K dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/09/2010, 22h50
  4. Isolation phonique du plafond
    Par Milime dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 25/07/2010, 21h16
  5. isolation phonique plafond : fine
    Par zaza453 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/02/2010, 12h29