Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)



  1. #1
    Pompidup

    Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)


    ------

    Bonjour,

    Actuellement en pleine réhabilitation d'une ancienne grange en habitation je me trouve confronté a un problème concernant mon isolation.

    Petit résumé :

    La grange possède des murs en pierre de type silex avec des joints en mortier jaune pâle presque blanc (désolé je ne sais pas ce que c'est), qui part en poussière si l'on gratte un peu, les murs font en moyenne 65cm d'épaisseur.
    Au niveau du choix de l'isolation nous souhaitions utilisé des panneaux en fibre de bois en 2 couches croisées de 100mm.

    Au niveau du terrain nous sommes dans une zone relativement argileuse et j'ai pu constater que lors d'intempérie beaucoup d'eau ruisselle "sous" mon terrain, car le terrain est en légère pente et la grange et perpendiculaire a cette pente du coup toute l'eau descend en passant "sous" la grange.
    J'ai pu en être certain lorsque j'ai réalisé les fondations pour un murs de refend construit a l'intérieur de la grange, en effet après avoir creuser une tranchée d'un bon mètre de profondeur dés le lendemain après quelques averse durant la nuit j'avais entre 5 et 10 cm d'eau dans ma tranché ( qui était a l'abri des intempérie puisque l'intérieure).

    Pour limiter cette humidité des gouttières sont en cours de pose et j’envisage de poser un drain périphérique.

    Problème :

    Au début des travaux je me suis beaucoup appuyé sur le fameux livre de jp Oliva, j'étais donc convaincu que pour mon cas je devais procéder ainsi : Mur / lame d'aire / 1ere couche isolant / 2éme couche / Fermacell car mon mur va gardé une certaine humidité et je pensais qu'en procédant ainsi je conserverais l'équilibre de mon mur tout en ayant une bonne isolation.

    Au fur et a mesure de mes lectures notamment sur les forums je me suis rendu compte que cette fameuse lame d'air faisait débat au points que je ne sais plus quoi penser !!

    PS : Je suis conscient que la meilleure solution reste l'ITE mais dans notre cas c'est impossible (murs mitoyen, préservation des façades...).

    Donc :

    - Dans mon cas mon raisonnement est-il le bon ?
    - Dois je mettre un frein vapeur ?
    - Un drain peut-il être suffisant ?

    Mon deuxième problème concerne la mise en place de l'isolation.
    En effet je voulais partir sur une structure en bois mais en y réfléchissant je me demande comment procéder pour mettre en place la structure.
    En faite je n'arrive pas a savoir quelle "taille" pour les éléments de la structure je dois prendre, vu que je veux 2 couches de 100mm ils devront faire 100mm de profondeur mais quid de la largeur et épaisseur ?

    De plus le mieux ça reste de faire :

    Mur / lame d'air / couche horizontale / couche verticale...
    ou
    Mur / lame d'air / couche verticale/ couche horizontale...

    La première config me semble être la plus simple car la structure emprisonnant la 1ere couche pourra etre fixé directement dans le mur puis la deuxième directement au sol et plafond, alors que sur la 2éme ça implique que la 2éme repose sur la première et du coup j'ai peur au niveau des charges/solidité...
    Donc voilà si vous avez des idées ou conseils pour la mise en œuvre et surtout des données concrète du type quel type de bois en quel dimensions... j'en serais ravis !!


    Un dernier point rapide sur l'isolation de la toiture :

    La charpente est une charpente ancienne en chêne, c'est du solide mais ce n'est absolument pas régulier, droits...
    Avant notre achat la toiture a était refaite avec mise en place d'un pare pluie.

    Au départ je voulais isoler en 2 couches avec une entre chevrons et l'autre par dessus, mais ca risque d'être une galère pas possible vu que rien n'est droit et régulier, du coup je pensé isolé par dessus les chevrons en laissant l'épaisseur des chevrons en "lame d'air" mais j'ai vu un peu partout que cette espace ne devait pas dépasser les 3 cm normalement !

    Donc en gros la je ne sais pas comment faire...


    Merci d'avance a tout ceux qui prendront la peine de me lire et encore plus a ceux qui auront le courage de me répondre ^^


    PS : je suis également preneur de bon plan (rapport qualité/prix) pour la fourniture de matériaux (notamment isolant) dans le 28 !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    palus06

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)

    Hi!
    il y a tellement de choses qu'on peut y perdre son latin!
    tu peux poster des photos, ça aidera p'têtre.
    c'est quoi la priorité à l'heure actuelle? le toit? les murs? le drain?

    laisser la lame d'air entre le mur et l'isolant :
    je me suis rendu compte que cette fameuse lame d'air faisait débat
    oui, surtout sur ce forum...

  4. #3
    Pompidup

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)

    Merci de ta rep, il n'y a pas vraiment dordre de priorité actuellement je garde encore un temps de réflexion !
    J'ai une question sûrement bête mais la grange a plus de 200 ans et a toujours connu cette humidité et est resté très saine donc serait il débile d'imaginer que sans drain avec la lame d'air l'ensemble conserverait son équilibre ? Je pose la question car c'est comme ça que j'imaginé le truc a la base.


    Des demain je rajoute quelques photos.

  5. #4
    Mickele91

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Pompidup
    J'ai une question sûrement bête mais la grange a plus de 200 ans et a toujours connu cette humidité et est resté très saine donc serait il débile d'imaginer que sans drain avec la lame d'air l'ensemble conserverait son équilibre ?
    Non ce n'est pas débile...mais dans un cas comme le tien, on applique bien souvent la méthode "ceinture et bretelle"....disons qu'un drainage limitera la quantité d'eau de ruissellement de surface qui pourrait se présenter face à ton mur...si ce drainage n'était pas là...

    Maintenant, si c'est de l'eau qui circule naturellement en profondeur...son origine peut être issue de bien d'autres lieux, que des eaux de ruisellement de ton terrain...

    Ma maison repose sur une roche située à environ 2m de profondeur...quand il pleut, il y a de l'eau qui circule sur cette roche en profondeur....

    Son origine n'est pas uniquement les eaux de pluies collectées sur mon terrain....mais vraisemblablement de toutes les eaux de pluies collectées, des immenses champs avoisinants....

    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Pompidup

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)


  8. #6
    qs77

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)

    Bonjour,
    Au vu des photos c'est beaucoup plus clair...Merci. La configuration serait la même que dans une poteaux poutres / Sur les murs, je mettrais des tasseaux de 30mm un pare vapeur, 10 cm de laine de roche à nouveau des tasseaux de 30mm et un lambris de 20 mm ou du BA 13. ce qui va donner un confort optimum. En toiture 2000mm de laine de roche ou tout autre isolant des solives, un pare vapeur et du Lambris apparent ..
    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Pompidup

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)

    Bonjour,

    Je reviens vers vous après quelques avancées dans mes travaux j'ai quelques questions sur l'isolation des rampants !
    Comme dis précédemment je vais isoler en 2 couches croisés première couche de 20cm de panneaux de fibre de bois puis 10cm de panneaux de fibre de bois frein vapeur et enfin fermacell en 10mm.

    Je vais poser l'isolation sur les chevrons en laissant l'épaisseur complète des chevrons en vide d'air.

    Je pensais partir sur un contre chevronnage mais du coup je ne sais pas trop comme partir ! Enfin c'est surtout sur le dimensionnement des "contre chevrons" que je me pose des questions.
    Voici se a quoi je pensais :

    Chevron existant -> espace de 20cm -> Contre chevron verticaux -> Fermacell

    Donc en gros je place mes contre chevron verticalement en les fixant sur les chevrons actuelle avec des "tasseaux" dans cette espace crée je place mais 20cm puis entre les contres chevrons je cale mais 10cm puis frein vapeur et fermacell.

    Si je fais ça j'ai plusieurs pb déjà pas de vide technique, ensuite le fermacell directe sur contre chevron y a peut être un risque de fissure? Pour caler les 10cm je suis obligé d'avoir des contre chevron de 10cm minimum (niveau prix, poids... c'est pas top).

    Autre idée avec des chevron moins "gros" serait de les fixer non pas a 20cm mais genre 24cm de mettre les 20cm puis les 10cm qui du coup aurait besoin d'un chevron de seulement 6cm? (je suis peut être pas très clair désolé ^^).

    Ou autre idée fixer les contres chevrons directement a 30cm et réussir a faire tenir les 30cm en couches croisées dessous comme ça le chevrons me sert de vide technique + support fermacell ?

    Bref dans tout les cas je galère a trouver comment faire, de plus je n'ai aucune idée de la taille nécessaire du chevron pour supporter le fermacell sachant que la longueur max est de 2,25m entre pannes.

    Je souhaite également éviter toutes utilisation de suspente métallique rail placo...

    Bref au secourt !

  11. #8
    jc12

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)

    Avant d'imaginer les solutions en isolation, je regarde les photos des murs et je me dis : partons du principe que les joints ont été faits à base de chaux. Ce serait bien de pouvoir s'en assurer, parce qu'il vous faut des murs perspirants. Toujours dans la même réflexion, que vois-je ? Est-ce du béton de ciment qui a été utilisé au sol ? Madre ! C'est bien pour un sol bien propre, mais pas pour les murs qui vont devoir absorber toute l'humidité qui remonte sous la dalle. Partant de là, il faut que vos murs respirent d'autant plus que vous allez clore le bâtiment avec des fenêtres et des portes qui ne laisseront plus rien passer. Bonjour la VMC !

    Une architecture en cubes à l'intérieur du bâti existant serait-elle possible ?

    Pour le toit, j'ai du mal à voir sur photos. Qu'y a-t-il actuellement sur les chevrons ? Si vous voulez laisser visible toute la charpente, il y a plein de solutions mais il faudra détuiler. Au fait avez-vous des tuiles ou quoi d'autre ?

  12. #9
    Pompidup

    Re : Aide/conseil isolation vielle grange en réhabilitation (28)

    oui c'est bien une dalle beton (malheureusement^^) Les murs et toitures.vont bien respecter les principes.de perspirance de ce côté pas de soucis.
    Pour la toiture actuellement c'est tuile - film goudron -chevron -panne. L'iso envisagé est bien intérieure.

  13. #10
    Pompidup

    Re : Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)

    merci jc. Pour les murs ils seront bien perspirant pas de pb la dessus. Pour le toit idem et il est composé ainsi : tuile, film goudron, chevrons, pannes.
    L'iso sera bien intérieur!

  14. #11
    Pompidup

    Re : Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)

    Une autre question si une suspente classique crée un pont thermique dans quelle mesure es comparable par rapport a un contre chevron en faite la suspente crée un pont thermique limité dans le sens ou c'est "petit" en surface mais un contre chevrons dans la pratique bien qu'étant plus isolant a une surface beaucoup plus grande du coup es comparable au niveau des pertes en gros es que ca vaut vraiment le coup de me faire chier a trouver une solution avec contre chevron? ^^

  15. #12
    jc12

    Re : Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)

    Excuses mais c'est dimanche et j'ai besoin de me concentrer. Tu peux mettre des points dans ta phrase ?

  16. Publicité
  17. #13
    pleinlesyeux

    Re : Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)

    Citation Envoyé par Pompidup Voir le message
    Pour le toit idem et il est composé ainsi : tuile, film goudron, chevrons, pannes.
    Bonjour,
    Je vois un autre probleme, c'est le film goudron. En effet, c'est pas du tout hpv. Du coup, à moins de mettre un pare vapeur fermé sous l'isolant, tu vas condenser sous le film goudron.
    As tu une marque ou des inscription sur ce film goudron ?

    Aucune lame d'air ne va résoudre ce problème. Isoler par dessus serait idéal (surtout que ta charpente est très belle), mais c'est un autre taf !
    Mon fil : renovation Ancien Moulin - Renovation basse conso ?

  18. #14
    Pompidup

    Re : Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)

    Malheureusement je ne vois pas d'inscription sur le film, je dois y passer cette aprem je vais regarder partout. Pour l'iso ext ca aurait été parfait mais la toiture a était refaite y'a 2/3ans et le surcoût n'est pas budgetable^^.

  19. #15
    jc12

    Re : Aide/conseil isolation vieille grange en réhabilitation (28)

    Pompidup a entièrement raison, le goudron est mauvais dans ton cas. Car si tu poses un pare vapeur sous ton isolant, il faudra qu'il soit 100% étanche, sinon l'humidité ne pourra jamais ressortir et à terme, ton isolant ne sera plus isolant. Sauf si on parle d'un polyuréthane, mais l'objectif était d'en faire une maison perspirante, non ?

Discussions similaires

  1. Conseil rénovation grange en pierre
    Par Pompidup dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 05/03/2014, 10h15
  2. Grange à rénover. (isolation fine ?)
    Par Gasta dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/05/2012, 20h46
  3. Conseils pour la réhabilitation d'une grange de 1893 en logement
    Par neitsabes9 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/03/2012, 23h20
  4. Renovation d'une grange : isolation ?
    Par Audreydany dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/08/2011, 21h58
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...