Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 46

ICYNENE déphasage ?



  1. #1
    Mettero

    ICYNENE déphasage ?


    ------

    Bonjour,

    Quelqu'un aurait il le déphasage de l'ICYNENE ?

    J'ai visité une MOB isolée avec des murs de 30 cm d'ICYNENE, et toiture idem . Plancher chauffant, double isolation
    Et avec une VMC double flux

    Si je n'ai aucun doute sur le confort d'hiver, je n'arrive pas à trouver le déphasage de l'ICYNENE dans les moteurs de recherche

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    benlamb

    Re : ICYENE déphasage ?

    Bonjour,

    Ce produit, à peu de chose près, c'est du PU. Le déphasage doit s'en approcher plus ou moins, c'est à dire pas beaucoup.

  4. #3
    Mettero

    Re : ICYENE déphasage ?

    Bah c'est quand même pas du tout le même produit ./ il est perspirant etc

    et ça donne quoi 30 cm d'ICYENE en déphasage, car c'est quand même très épais

  5. #4
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    slt,

    le "déphasage" de l'onde thermique dépend de deux qualités, la résistance thermique d'une part, l'inertie thermique d'autre part (elle-même fonction de la masse du matériau et de sa capacité thermique); une épaisseur de 30 cm de PU représente une résistance thermique très importante, introduisant un déphasage de plus de 12 heures, déphasage encore accentué par la masse de bois de la maison; même si la capacité thermique du PU est faible, il n'y a guère de crainte à avoir, d'autant plus qu'avec une telle isolation, il n'y a pratiquement plus rien à "déphaser"...

    attention à ces histoires de "déphasage" des isolants, qui sont surtout des arguments publicitaires, et qui, même appuyés par des raisonnements de physique apparemment valides, n'ont presque aucune importance en conditions réelles...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    cpasmoi

    Re : ICYENE déphasage ?

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    Bah c'est quand même pas du tout le même produit ./ il est perspirant etc
    Il est issu de la pétrochimie, tout comme le PU.

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    et ça donne quoi 30 cm d'ICYENE en déphasage, car c'est quand même très épais
    La densité est très faible (6/8 kg/m3) or c'est un des facteurs principaux pour le déphasage...

  9. #6
    Mettero

    Re : ICYENE déphasage ?

    Ça fait deux réponses contradictoires

  10. Publicité
  11. #7
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    ben oui, et c'est développé assez longuement dans un fil sur ce forum (voir "influence du déphasage thermique et température globale..."); il faut faire une différence entre ce qui est cru par une majorité (souvent nourrie par la lecture de Oliva) et ce qui tombe de l'expérimentation et des calculs... lis donc ce fil...

  12. #8
    cpasmoi

    Re : ICYENE déphasage ?

    Pas vraiment.

    12/13 cm de fibre de bois à forte densité ont le même déphasage que 35cm de ce produit....
    Un graphe qui montre bien ce phénomène : http://www.easy-liege.fr/Le-confort-...mique/v34.aspx


    Pour l'isolation, c'est pareil : 10 cm d'un isolant "classique" avec une conductivité thermique de 0.038 isole aussi bien qu'un mur en parpaing de 2.34 m d'épaisseur...

  13. #9
    cpasmoi

    Re : ICYENE déphasage ?

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    ben oui, et c'est développé assez longuement dans un fil sur ce forum (voir "influence du déphasage thermique et température globale..."); il faut faire une différence entre ce qui est cru par une majorité (souvent nourrie par la lecture de Oliva) et ce qui tombe de l'expérimentation et des calculs... lis donc ce fil...
    a coté de la plaque mon cher....

  14. #10
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    je pense surtout que c'est toi, mon cher cpasmoi, qui est à côté de la plaque:
    - par ignorance des lois classiques de la physique (concrètement, tu ignores comment fonctionne le déphasage thermique; à ta décharge, ce n'est pas mathématiquement très simple à aborder)
    - par naïveté, en croyant que des publications publicitaires (le lien que tu proposes) peuvent être prises pour argent comptant...

    je te conseille simplement de lire le fil que j'ai indiqué, tu verras qu'hélas, les problèmes ne sont pas aussi simples que ce que racontent les publicités des marchands d'isolant végétal et ceux qui les relaient sans trop de prudence...

    très concrètement, si ces isolants déphasent un peu plus que les isolants minéraux, leur influence est très faible par rapport au déphasage apporté par la résistance thermique et par les autres éléments de la construction; avec une forte isolation (ce qui est le cas pour 30 cm de PU), l'impact est à peine mesurable, et totalement négligeable...

    moralité: il ne faut pas lire les publicités, fussent celles qui se réclament de l'écologie, comme les talibans lisent le coran; un minimum d'esprit critique est toujours nécessaire...

  15. #11
    SK69202

    Re : ICYENE déphasage ?

    Bonjour.

    En consultant leur fiche technique, cela ne semble pas super super, le lambda est à 0.038 au niveau des autres et loin du PU, la masse volumique faible.
    Le seul avantage, c'est qu'il est vachement plus perspirant (µ 3.3) que les autres isolant synthétique.
    Du point de vue du déphasage de l'isolant, sans intérêt à mon avis, mais si le déphasage de l'isolant faisait tout dans la température d'une pièce en été, cela serait formellement établi.

    Le lien sur le liège dit des conneries, les granulés de liège expansé, c'est 60-62kg m3, j'ai fait plusieurs fois la mesure en baladant mes 30 m3.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  16. #12
    Mettero

    Re : ICYENE déphasage ?

    http://www.shd-eco-isolation.fr/resistance-thermique/

    yes sauf qu'en 300 , ca donne un R de 7,89....

    7,89 toit et mur ça calme

    Le propriétaire me donne 1000 euros de conso de gaz / an en chauffant à 22°

    y'a une VMC double flux dedans

  17. Publicité
  18. #13
    cpasmoi

    Re : ICYENE déphasage ?

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    je pense surtout que c'est toi, mon cher cpasmoi, qui est à côté de la plaque:
    - par ignorance des lois classiques de la physique (concrètement, tu ignores comment fonctionne le déphasage thermique; à ta décharge, ce n'est pas mathématiquement très simple à aborder)
    - par naïveté, en croyant que des publications publicitaires (le lien que tu proposes) peuvent être prises pour argent comptant...

    je te conseille simplement de lire le fil que j'ai indiqué, tu verras qu'hélas, les problèmes ne sont pas aussi simples que ce que racontent les publicités des marchands d'isolant végétal et ceux qui les relaient sans trop de prudence...

    très concrètement, si ces isolants déphasent un peu plus que les isolants minéraux, leur influence est très faible par rapport au déphasage apporté par la résistance thermique et par les autres éléments de la construction; avec une forte isolation (ce qui est le cas pour 30 cm de PU), l'impact est à peine mesurable, et totalement négligeable...

    moralité: il ne faut pas lire les publicités, fussent celles qui se réclament de l'écologie, comme les talibans lisent le coran; un minimum d'esprit critique est toujours nécessaire...
    , ton post me fait franchement rire....
    vas donc relire le fil dont tu parles et tu verras que j'ai justement pas mal participé à ce sujet....

    La moindre des choses quand on ne connait pas son interlocuteur, ce de ne pas le prendre pour un moins que rien; parce que jusqu'à présent, je ne t'ai jamais vu faire quelque calcul scientifique que se soit....
    en plus, parler de "au déphasage apporté par la résistance thermique", ça montre ta méconnaissance du sujet.

  19. #14
    SK69202

    Re : ICYENE déphasage ?

    Bonsoir.

    1000€ en propane ou en gaz de ville ? Ce n'est pas la même quantité d'énergie et cela comporte le chauffage, la cuisine, l'eau chaude.

    Vu la question du fil, c'est combien a t-il l'été dans les chambres, au rez de chaussée .

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  20. #15
    Mettero

    Re : ICYENE déphasage ?

    oui c'est la question .. après tout dépend aussi du type d'ICYENE

    ici il est bcp plus dense

    http://www.icynene.be/uploaded/MDR25...0technique.pdf

    et donc là on aura un déphasage de près de 10h avec une épaisseur de 30 cm sans compter qu'il y a en plus une lame d'air de mémoire

  21. #16
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    Citation Envoyé par cpasmoi Voir le message
    , ton post me fait franchement rire....
    vas donc relire le fil dont tu parles et tu verras que j'ai justement pas mal participé à ce sujet....

    La moindre des choses quand on ne connait pas son interlocuteur, ce de ne pas le prendre pour un moins que rien; parce que jusqu'à présent, je ne t'ai jamais vu faire quelque calcul scientifique que se soit....
    en plus, parler de "au déphasage apporté par la résistance thermique", ça montre ta méconnaissance du sujet.
    ça montre surtout ton incompréhension complète du sujet ###raillerie###...
    oui, évidemment, la résistance thermique apporte un déphasage, sinon comment veux-tu que l'isolation thermique fonctionne; c'est le principe même de l'isolation que de retarder le passage d'un onde thermique au travers d'une paroi; on retrouve d'ailleurs ce principe dans les unités de mesure de la résistance: elle se mesure en m2/w soit, en quantité d'énergie en m2/joule-seconde; lit donc l'article wiki sur la résistance thermique (tu auras au moins appris quelque chose), et tu apprendras que la résistance thermique est une dérivée du temps par rapport à un flux thermique, ce qui est exactement la définition mathématique d'un déphasage...
    dit plus trivialement, aucune isolation ne pourra empêcher un flux thermique de traverser une paroi séparant deux milieux de températures différentes, elle ne peut que retarder ce transfert... et la qualité de "déphasage" de la laine de bois -par exemple- ne fait que s'ajouter à ce phénomène par le biais de l'inertie thermique (ou plus exactement de la capacité thermique massique)...
    reste que l'inertie thermique d'un isolant (par principe assez léger) est petite par rapport aux autres éléments de la paroi (dans le cas de ce fil, la paroi extérieure, les éléments de l'ossature bois, la paroi intérieure, l'ameublement, etc...) et petite par rapport à la résistance thermique, son impact réel est donc très faible... CQFD
    Dernière modification par KroM67 ; 17/10/2012 à 09h11.

  22. #17
    cpasmoi

    Re : ICYENE déphasage ?

    Wahou.....tu m'en apprends des choses
    Donc selon toi, la résistance est "équivalent" à un déphasage....c'est donc pour cela que tous les isolants de même conductivité thermique; ce qui caractérise la résistance thermique; ont le même pouvoir calorifique, la même capacité thermique (surfacique, volumique ou massique, je te laisse le choix) et donc le même temps de déphasage pour une épaisseur donné.... CQFD comme tu dis....

    Le déphasage, c'est tout simplement une différence de phase...pas besoin de chercher des explications quelconques, le Français est pas trop mal foutu. C'est surtout une notion physique, même si elle s'appuye sur des éléments mathématiques (qui ne sont que des outils).

    Pour finir, je rappellerai la question initiale qui est le titre du topic : "ICYENE déphasage".
    La réponse est : ce produit n'a pas un bon déphasage, d'autres isolant sont meilleurs dans ce domaine. Le reste n'est que de la littérature.
    Dernière modification par KroM67 ; 17/10/2012 à 09h12. Motif: citation inutile supprimée

  23. #18
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    ###raillerie###
    Dernière modification par KroM67 ; 17/10/2012 à 09h12.

  24. Publicité
  25. #19
    cpasmoi

    Re : ICYENE déphasage ?

    ### inutile ###

    Pour finir : non, le déphasage des isolants n'est bien heureusement pas le même pour tous; leurs propriétés étant bien évidemment différentes.

    PS : j'avais pas relevé hier soir; mais la définition que tu as recopié depuis Internet hier est fausse...."la dérivée du temps"; non c'est "la dérivée par rapport aux temps". On dérive linéairement par rapport à une variable, qui est en Physique généralement le temps. Après, je peu m'amuser encore un peu; quel est le type de dérivée utilisée dans cette équation de la chaleur simplifiée ? mais bon, la faut avoir fait quelques années d'études pour savoir ça.

    PS 2 : comme déjà dit, quand on ne connait pas son interlocuteur, on évite de le faire passer pour un ignare. ### hors sujet ###
    Dernière modification par KroM67 ; 17/10/2012 à 09h14.

  26. #20
    Mettero

    Re : ICYENE déphasage ?

    Je me savais capable de faire des sujets polémiques mais là je ne pensais pas déclencher un affrontement

    Bon qu'importe, l'yciene globalement a un mauvais déphasage, moins mauvaise dans le cas de l'ICYENE haute densité, qui dans le cas qui nous intéresse pourrait permettre en raison de son épaisseur un déphasage de 8h environ

    Mais qu'importe, vu qu'il existe dans cette maison une VMC double flux, le confort d'été et l'amélioration de l'hiver, passera dans l'ajout si c'est possible d'un puits canadien.

  27. #21
    KroM67

    Re : ICYENE déphasage ?

    Bonjour,

    J'ai modéré quelques propos inadaptés, cpasmoi et barda je vous invite à en rester là.
    Merci de débattre dans la joie et l'allégresse, et en respectant l'avis de chacun.

    KroM67 pour la modération

  28. #22
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : ICYENE déphasage ?

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    oui, évidemment, la résistance thermique apporte un déphasage, sinon comment veux-tu que l'isolation thermique fonctionne; c'est le principe même de l'isolation que de retarder le passage d'un onde thermique au travers d'une paroi;
    Merci d'en apporter la démonstration rigoureuse, après avoir donné les définitions non ambigües (mathématiques) des termes.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  29. #23
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    Ceci est assez simple à démontrer; la démonstration mathématique rigoureuse étant bien trop longue et complexe pour être développée sur un tel forum, j'utiliserai la méthode simplifiée conseillée dans le "cours de mise à niveau des étudiants (chapitre thermocinétique) en Master en architecture et développement durable (cycle européen à Lausanne, Louvain, Toulouse)":

    - le temps de transfert d'un flux thermique (ou déphasage) dans une couche homogène de matériau est (pour une valeur de cycle de 24h) égal à: 1,38xépaisseur de la couche x RacineCarrée de (chaleur spécifiquexmasse/lambda) ... désolé, je ne maîtrise pas la notation mathématique sur ce logiciel..

    - le temps de tranfert d'une paroi composite est la somme des temps de transfert...

    on voit donc que le déphasage est proportionnel à l'épaisseur de la couche traversée et à la racine carrée de la capacité thermique divisée par la conductivité lambda du matériau; plus un matériau a un lambda faible (c'est à dire plus il est isolant), plus le déphasage est important; en corrolaire, plus ce matériau est lourd et a une chaleur massique élevée, plus le déphasage est important...

    c'est donc bien à la fois la capacité thermique et la conductivité du matériau qui influe sur le déphasage d'un flux thermique, à raison de leur racine carrée...

    ainsi il est simple de calculer le déphasage apporté par une couche de 10 cm de divers matériaux:

    polystyr exp (dens 18, chal spé 0,38, lambda 0,039) déphasage: 1h50 env.
    parpaing creux (dens 1300, chal spé 0,18, lambda 1.05) déphasage: 4h30 env
    laine de verre (dens 40, chal spé 0,24, lambda 0,038) déphasage: 2h env
    laine de bois (dens 70, chal spé 0,75, lambda 0,04) déphasage: 4h35 env

    Tout ce raisonnement et des exemples de calculs peuvent retrouvés dans le guide des logements à faibles besoins en énergie (cabinet Sidler, mars 2000).

    Mais il y a plus à tirer de ces calculs; le déphasage étant strictement proportionnel à l'épaisseur de la couche homogène traversée, on peut en déduire que 30 cm de laine de verre (épaisseur adéquate en combles) entrainent un déphasage de 6 heures environ, contre 13h30 env pour la même épaisseur de laine de bois, ce déphasage de 6 h étant atteint aussi par un vulgaire mur de parpaings+ 10 cm de polystyrène....
    Si nous voyons les besoins concrets d'une maison d'habitation, on sait que le déphasage est utile en été, lors des grandes chaleurs, pour réguler la température interne en ventilant fortement la nuit; le pic de chaleur se trouvant sous nos climats aux alentours de 16 heures, et la fraicheur de la nuit se faisant sentir, quand elle existe, aux alentours de 21 ou 22 heures; un déphasage de 6 h est donc parfaitement pertinent pour assurer cette régulation, et une valeur supérieure ne sert à rien... d'autant plus qu'avec une telle isolation, le flux thermique résiduel après passage par une telle paroi est extrêmement faible, et à peine perceptible...

    Ce raisonnement peut-il faire consensus?
    Dernière modification par barda ; 19/11/2012 à 17h08.

  30. #24
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : ICYENE déphasage ?

    CQFD, vous avez démontré que la résistance thermique d'une paroi plane R=e/lambda n'est pas équivalente au déphasage, ni n'en est un paramètre. Et que donc votre assertion était fausse. Merci d'avoir rétabli les choses

    la démonstration mathématique rigoureuse étant bien trop longue et complexe pour être développée sur un tel forum

    La démonstration rigoureuse, on l'a déjà refaite sur le forum habitat, histoire de débattre proprement des limites de la formule usuelle. Je suis tout autant certain qu'elle a déjà été refaite sur le forum physique.

    la fraicheur de la nuit se faisant sentir, quand elle existe, aux alentours de 21 ou 22 heures
    Mmmmm, la fin de la chaleur de la journée par chez moi, c'est pas avant 23h-minuit voire 1h du mat' en période quasiculaire (c) Philou67.

    Par ailleurs, tout le monde n'a pas 30cm alloué ou à allouer pour l'isolation du toit. J'ai 23cm (de laine/fibre de bois) au total pour mes combles aménagés, 25cm (de ouate ) dans mes combles perdus, et de mémoire 12cm (de PU) sur mon toit-terrasse.
    Dès lors que l'épaisseur pour l'isolation du toit est comptée, on a bonne heure de s'orienter vers un bon compromis isolation / hygro-régulation / déphasage.
    Pour une maison ossature bois, où les murs ne font pas 30cm d'épaisseur au droit de l'isolant, c'est encore plus flagrant.

    Enfin, attention aux déphasages supérieurs à 12h-14h. Ca semble sexy, tout ça. Mais en fait, on se heurte à une sorte de ringing/overshoot en période caniculaire/quasiculaire. (Désolé, j'utilise ici faute de mieux le vocabulaire du traitement du signal.) Grosso-modo, la paroi met trop de temps à faire transiter/évacuer la chaleur pendant la nuitée, et au matin l'insolation (qui n'est pas une sinusoide) la fait repartir de plus belle côté intérieur avant même le pic de chaleur.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  31. Publicité
  32. #25
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    j'ai démontré que le déphasage dépendait autant de la résistance thermique que de la capacté thermique, ce que j'ai toujours dit; la résistance thermique est un paramètre de même poids que la diffusivité thermique, CQFD.

    Si la démonstration rigoureuse, qui fait appel au calcul infinitésimal, a été faite sur ce forum, je souhaite que que vous m'indiquiez sur quel fil; de surcroit, il serait inutile de se lancer dans des calculs aussi complexes, les incertitudes sur les matériaux comme celles relatives à leur mise en oeuvre ne justifiant pas cette précision ni ce travail; j'attends vos liens.

    EN période caniculaire (quasiculaire, je ne sais pas ce que c'est, sans doute une nouveauté), aucun déphasage ne permet d'empêcher le réchauffement de la maison; seul un moyen artificiel (concrètement la clim, mais cela peut être un puits provençal, ou des dispositifs à évaporation...) permet d'éviter les fortes températures; c'est inhérent au concept même de déphasage...

    Si votre isolation est déjà installée, il est effectivement trop tard pour vous préoccuper de ce qu'il faut mettre comme isolant... désolé... reste les dizaines de milliers de propriétaires qui n'ont pas fait vos erreurs.

    Je n'ai pas très bien compris votre histoire de ringing/overshoot, ni même le sexy (quoique j'aime!), mais si vous voulez dire que les murs les plus lourds sont les plus difficiles à faire bouger, je suis d'accord avec vous... par contre, il ne faut pas , en période de canicule surtout, laisser le soleil réchauffer la maison; il y a des techniques pour cela; depuis les stores et volets jusqu'aux arbres à feuilles caduques, nous savons faire...

    Reste la question de l'ossature bois... certes, ses murs ne feront pas 30 cm d'épaisseur, mais il en feront au moins 20 (sinon, ce serait plutôt un mobil-home, ou une cabane); eh bien, à eux de choisir un isolant déphasant , je vous concède cela...

    allez, bon courage...
    Dernière modification par Philou67 ; 20/11/2012 à 16h37. Motif: Citation du message précédent supprimée.

  33. #26
    cpasmoi

    Re : ICYENE déphasage ?

    Merci le site ideesmaisons

    http://www.ideesmaison.com/Construct...s-calculs.html
    Source de l'article
    - Master en Architecture et Développement Durable (cycle européen à Lausanne, Louvain, Toulouse, Québec, Milan, Barcelone), cours de mise à niveau des étudiants, chapitre thermocinétique, pages 9 à 11
    - Guide des logements à faibles besoins en énergie (Cabinet Sidler, mars 2000, chapitre 2.5 Les Matériaux).
    et pour les calculs c'est la calculette bien connue : http://www.ideesmaison.com/Calculett...-des-murs.html

  34. #27
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : ICYENE déphasage ?

    Barda, vous indiquez (à juste titre) :
    déphasage = 1.38 * e * sqrt(rho.Cp/lambda)

    On voit bien la capa thermique isobare Cp, la masse volumique rho, la conductivite thermique lambda. Je me répète mais bon... Où est la résistance thermique là-dedans? Qu'est-ce qui établit alors que selon vous Rth = déphasage ?
    ce que j'ai toujours dit; la résistance thermique est un paramètre de même poids que la diffusivité thermique
    Pouvez-vous rappeler la définition mathématique de la diffusivité thermique? En quoi Rth et D ont "le même poids" selon vous?

    Question subsidiaire : pouvez-vous donner la valeur exacte qui se cache derrière la valeur 1.38?

    Si votre isolation est déjà installée, il est effectivement trop tard pour vous préoccuper de ce qu'il faut mettre comme isolant... désolé... reste les dizaines de milliers de propriétaires qui n'ont pas fait vos erreurs.
    Ad hominem, qui, j'avoue, me fait largement sourire.

    Si la démonstration rigoureuse, qui fait appel au calcul infinitésimal, a été faite sur ce forum, je souhaite que que vous m'indiquiez sur quel fil; (snip) j'attends vos liens.
    Tiens, une tentative de renversement de la charge de la preuve. C'est vous qui avez asséné que ce forum n'avait pas le niveau pour une démonstration en bonne et due forme du calcul de déphasage. Le moteur de recherche est votre ami.

    En période caniculaire (quasiculaire, je ne sais pas ce que c'est, sans doute une nouveauté), aucun déphasage ne permet d'empêcher le réchauffement de la maison
    Visitez donc une cathédrale en pleine canicule, pour voir. Je ne parle bien sûr pas d'une petite église.

    Je n'ai pas très bien compris votre histoire de ringing/overshoot
    Ok, j'essaierai d'expliquer et illustrer. Probablement pas avant une semaine, car j'ai d'abord du taff à boucler sur un tout autre sujet.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  35. #28
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    mais, je n'ai jamais dit que le déphasage et la résistance thermique, c'était la même chose (ce serait d'ailleurs stupide); j'ai simplement dit que la résistance thermique participait au déphasage, apportait un déphasage... prière de ne pas falsifier mes propos...

    pour faire apparaitre explicitement la résistance thermique dans l'expression du déphasage:
    1,38xexsqrt(rho.cp/lambda), intéressons nous à sqrt(rho.cp/lambda) et divisons numérateur comme dénominateur par e (ce qui revient à multiplier le rapport par 1); donc rho.cp/lambda=(rho.cp/e)/(lambda/e) et faisons monter le dénominateur , en l'inversant, en haut; donc (rho.cp/e)/(lambda/e)=(rho.cp/e)x(e/lambda)
    e/lambda, c'est la résistance thermique
    rho.cp/e, c'est la capacité thermique /e ###

    l'expression du déphasage devient donc: 1,38xexsqrt((capa therm /e ##)x(résistance thermique)), qui peut aussi s'écrire 1,38xexsqrt(capa therm /e ##)xsqrtRth

    le déphasage est proportionnel à l'épaisseur multipliée par la racine carrée de la capacité thermique /e ## et par la racine carrée de la résistance thermique...
    capacité thermique et résistance thermique participent donc au déphasage dans les même proportions...CQFD

    1,38 est ce qui reste, après réduction, des éléments invariables de l'expression initiale, pour un cycle de 24h...

    votre exemple de cathédrale par canicule ne prouve rien; cela veut simplement dire que la canicule n'a pas duré assez longtemps pour l'inertie thermique du bâtiment; mais tout finit par se réchauffer si le flux thermique dure assez longtemps...

    Pour l'attaque "ad hominem", avouez qu'elle était bien innocente par rapport à celles que j'ai reçues dans votre post 24; par contre, j'attends toujours votre lien avec la démonstration mathématique rigoureuse présente dans ce forum; je n'y ai rien trouvé...

    pour cpasmoi: quand on cite une source, on cite une source, pas ceux qui se sont servis de cette source... mais ideesmaison.com n'est pas un mauvais site...
    Dernière modification par SK69202 ; 20/11/2012 à 07h42. Motif: correction

  36. #29
    barda

    Re : ICYENE déphasage ?

    oups, une erreur dans les formules: rho.cp/e n'est pas la capacité thermique surfacique... supprimer donc surfacique des formules suivantes et remplacer par capa therm/e... mais la conclusion reste la même: capacité thermique et résistance thermique participent donc au déphasage, dans les mêmes proportions...
    quand on est mal réveillé...

  37. #30
    Garion

    Re : ICYENE déphasage ?

    Je suis de l'avis de Barda. Le déphasage sur des bâtiments fortement isolés n'a qu'un effet extrêmement minime qui est complètement masqué par les apports internes, la ventilation et les apports solaires par les vitrages.
    Il n'y a qu'a faire quelques simulations sur des logiciels adaptés pour se rendre compte que cela ne joue que sur une poignée de dixième de degré en été.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Déphasage ?
    Par procato dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/10/2011, 12h55
  2. déphasage
    Par litchao dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/05/2010, 15h55
  3. déphasage
    Par coraline35 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2009, 17h48
  4. Déphasage
    Par lena18 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/04/2009, 16h43
  5. Déphasage
    Par dj_titeuf dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/01/2007, 13h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...