Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???



  1. #1
    jules_nantes

    Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???


    ------

    Bonjour,

    Voici tout d’abord les données du problème que nous cherchons à résoudre :
    - Maison (datant de 1979) de plain-pied de105 m2 située en Loire Atlantique ; voir le plan de la maison ci-joint
    - Climat : hiver doux (min -5 ; max 10), été doux (min 17 ; max 35)
    - Garage (non isolé) de 55m2 situé sous la partie nuit
    - Chauffage actuel : chaudière fuel datant de 1979 avec bruleur changé il y a 2 ans ; placée dans le garage (local non chauffé)
    - Actuellement, il y a une cheminée à foyer ouvert qu’on aimerait remplacer (insert ? poêle ?)
    - Nous souhaitons abattre la cloison séparant la cuisine de la SAM et celle séparant la SAM de l’entrée, ce qui donnera une pièce principale d’environ 55m2 ; nous souhaitons ajouter une cloison pour mieux séparer la partie nuit
    - Isolation : toit = ouate de cellulose (25 à 30cm ; réalisé en 2010) ; murs = parpaings+ 5cm d’isolation laine de verre + brique (épaisseur totale 32 cm) ; menuiseries PVC double vitrage (réalisé en 2010)
    - VMC hygroréglable de type A, dans les combles
    - Etiquette énergie : 215kWhep/m2/an
    - Etiquette climat : 64 kg CO2/m2/an

    La priorité nous semble de réduire les déperditions en isolant le plafond du garage.

    Pour le reste, nous nous posons pas mal de questions, que ce soit pour le chauffage et/ou la production d’eau chaude. Parmi les solutions envisagées :
    - Mise en place d’un poêle/insert bouilleur à la place de la cheminée et qui fonctionnerait en complément de la chaudière fuel existante
    - Mise en place d’une solution combinée thermodynamique (Chauffage + ECS) à la place de la chaudière fuel
    - Poêle simple avec ou sans VMC double flux

    Auriez-vous des conseils à donner :
    - sur la solution qui vous semble la plus appropriée
    - sur la puissance du poêle à mettre en place
    - sur l’efficacité des solutions combinées thermodynamiques
    - sur l’efficacité d’une double flux, compte tenu des caractéristiques de la maison

    Merci par avance de vos réponses et de vos conseils

    Bon week-end !

    Julien

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Les plans doivent être postés dans un format graphique : gif, png ou jpg. Merci.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  4. #3
    AD 44

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bonjour,

    Citation Envoyé par jules_nantes Voir le message
    ...située en Loire Atlantique ...Climat : hiver doux (min -5 ; max 10), été doux (min 17 ; max 35)...
    Mouais... perso suis limite 44-49, ben pour moi (même si ce n'est pas le jura), je trouve pas que ce soit pas un climat si "doux" que cela.

    Citation Envoyé par jules_nantes Voir le message
    ...Isolation : toit = ouate de cellulose (25 à 30cm ; réalisé en 2010) ; murs = parpaings+ 5cm d’isolation laine de verre + brique (épaisseur totale 32 cm)

    Citation Envoyé par jules_nantes Voir le message
    Auriez-vous des conseils à donner :
    - sur la solution qui vous semble la plus appropriée
    - sur la puissance du poêle à mettre en place
    - sur l’efficacité des solutions combinées thermodynamiques
    - sur l’efficacité d’une double flux, compte tenu des caractéristiques de la maison
    Avec la somme de tous ces investissements:

    Première chose améliorer l'isolation de toute la maison



    Citation Envoyé par jules_nantes Voir le message
    Bon week-end !
    bon week end!
    mon secret? ... Ne rien dire.

  5. #4
    lucienpel

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bonjour
    pour faire simple et rapide, pour faire des économies vous pouvez prendre comme
    base la RT 2012, ce qui donne grosso modo :
    résistance thermique des murs R=4
    pour les combles R=8
    pour le sol R=4 (très difficile à faire dans l'existant)
    ventilation ; simple flux Hygro B
    fenêtres : 4-16-4 avec argon

    Après on peut encore améliorer les choses: pompe à chaleur, recours aux ENR
    pour l'eau chaude sanitaire, soigner l'étanchéité à l'air, .......

    Cordialement

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    jules_nantes

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bonjour,

    Merci a tous pour vos réponses.
    Pour m'aider dans mes choix, j'ai effectivement déjà réalisé un audit thermique avec une société spécialisée, qui ne m'a pas donné de conseil précis mais qui a calculé différentes solutions envisageables, les économies d'énergie réalisées pour chacune de ces solutions et le retour sur investissement par rapport aux travaux effectués.

    Si l'isolation du garage paraît indispensable (faible cout pour un gain important) les travaux d'isolation des murs coûtent chers et le calcul montre un retour sur investissement en 90 ans....

    Un des bouquet de travaux proposé est l'isolation du garage + poele à bois + VMC double flux ; cela ne vous paraît pas adapté??

    Ce qui est sur, c'est que je ne veux pas maintenir la cheminée actuelle à foyer ouvert et souhaite la remplacer par quelque chose de plus performant qui permettra de réduire l'utilisation de la chaudière fuel. Mais que mettre en remplacement?
    Le poele bouilleur me paraît une solution intéressante mais je n'ai pas eu de calcul de la société sur ce type de réalisation. Je ne connais donc pas le prix de l'installation ni l'efficacité d'un tel dispositif?

    Merci encore pour vos réponses.

    Bon dimanche !

    Julien

  8. #6
    jules_nantes

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bon c'est vrai que je me suis peut-être une peu emballé sur les hivers doux en Loire atlantique....

    Pour les différentes solutions énoncées, je ne compte pas les mettre toutes en œuvre. Je cherche juste à savoir ce que je dois réaliser prioritairement.

    Merci en tous les cas pour vos conseils.

  9. Publicité
  10. #7
    AD 44

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    bonjour,

    Citation Envoyé par jules_nantes Voir le message
    les travaux d'isolation des murs coûtent chers et le calcul montre un retour sur investissement en 90 ans....
    les moyens de chauffage pour une maison mal isolée coutent très chers eux aussi, l'energie pour les faire fonctionner coute elle aussi très cher... leur RSI est infini, inatteignable.

    Citation Envoyé par jules_nantes Voir le message
    Maison (datant de 1979) de plain-pied de105 m2 située en Loire Atlantique
    Citation Envoyé par jules_nantes Voir le message
    Un des bouquet de travaux proposé est l'isolation du garage + poele à bois + VMC double flux ; cela ne vous paraît pas adapté??
    Poser une DF sur une maison dont l'étanchéïté et l'isolation ne sont pas abouties, ne servira pas à grand chose.

    Coté cout, je serais très curieux de connaitre le montant d'un tel devis dans une réno! cela dans une maison n'étant pas très performante. Le fameux RSI doit en prendre un sérieux cout!!!

    C'est surtout le fleuriste qui t'a fait ce bouquet qui n'est pas "adapté".
    Dernière modification par AD 44 ; 03/02/2013 à 09h45.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  11. #8
    Did67

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    1) Le RSI : tout dépend des hypothèses que l'on fait sur l'augmentation des coûts de l'énergie : si le kWh triple, on réduit le RSI...

    2) Un investissement dans l'isolation "reste" dans la maison, qui prend de la valeur. Cette tendance va s'accélérer au fur et à mesure où le prix de l'énergie va monter : les "épaves" vont perdre de la valeur et le prix des maisons bien isolées s'envoler...

    Ne regader que le RSI est un peu idiot !

    3) L'insert n'est évidemment pas un moyen de chauffae mais un "trou thermique".

    Pour moi, le bonc hoix est de boucher et mettre un poêle design, haute performance et étanche !

    4) Si elle est rénovée, proche des standards BBC, la question du chuaffage ne sera plus qu'accésoires (c'est l'ECS qui va plomber votre consommation énergétique !).

    5) Le débat s'orinetera aussi autour des contraintes : buches = présence continue nécessaire. Est-ce le cas ?

    Automatisme si on envisage un jour d'être dépendant ??? Ou si on a une vie "trépidante" (pour certains, sortir les poubelles est déjà une guerre des nerfs ou presque un de d motif de divorce !).

    Cela cadrera le débat "buches / pellets"

  12. #9
    barda

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    slt,

    prenons le problème à l'envers, et supposons que tu veuilles faire une économie des trois quarts sur ton budget consommation annuelle, prévu à 2200€; tu gagnerais donc environ 1650€ qui pourraient te servir à amortir une dépense d'environ 16500€ (sur 10 ans), ou 25000€ (sur 15 ans) avec prêt tx zéro...

    que peut on faire pour ce prix?
    - renforcer un peu l'isolation périphérique, un peu faible, pour atteindre R=4, soit pour 100m2 de murs soit 5000/6000€
    - renforcer un peu le toit (si juste soufflage d'une couche supplémentaire, c'est pas cher) pour 2000€
    - régler le pb du garage (peanut) pour 1000€

    il ne sert à rien de changer la VMC hygro pour une double flux; le gain serait impalpable et la dépense conséquente... idem pour les menuiseries...
    avec cela, tu serais dans le bas de la norme BBC réno (sans doute autour de 60kwh/m2/an), et il te resterait encore 6 ou 7000€ pour un éventuel changement d'énergie...
    Avec cette somme, et compte tenu des besoins très réduits (puissance inférieure à 5 kw), tu as le choix entre une pac air-eau, tout à fait valable dans ta région, un poêle "bouilleur" ou mieux une petite chaudière à pellets polonaise (il faut trouver un installateur honnête) qui te permettront l'une et l'autre de bénéficier d'une nouvelle subvention et de réduire la facture de chauffage à 300€ par an environ... et pour l'instant, je n'ai pas parlé de crédits d'impôts, qui viennent encore en déduction...

    Ben voilà... elle est pas belle, la vie à nantes...

    n.b. le facteur principal, ça reste quand même l'isolation...
    par ailleurs, pac et chaudière à pellets, compte-tenu de l'engouement, font l'objet de spéculations évidentes de la part des installateurs et fournisseurs, qui n'hésitent pas à faire plusieurs culbutes sur ces produits -importés le plus souvent-; logiquement une pac de cette puissance (5/6 kw) devrait coûter, installée, moins de 4000€, un peu plus pour une très petite chaudière ou poêle à pellets... attention donc aux devis, on voit vraiment n'importe quoi...
    accessoirement, chaque fois que le prix de l'énergie montera (et il grimpera!!!), tu augmenteras tes gains...
    Dernière modification par barda ; 03/02/2013 à 11h16.

  13. #10
    cpasmoi

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    avec cela, tu serais dans le bas de la norme BBC réno (sans doute autour de 60kwh/m2/an)
    La norme BBC Rénovation, c'est 80kwh/m2/an (et non 60) et c'est à multiplier par le coefficient "géographique", qui est de 1 pour le 44.
    Pour arriver à ce niveau, il lui faut diviser pratiquement par 3 sa consommation énergétique et ça risque d'être très difficile en faisant une ITI...surtout sur une maison qui en possède déjà une.
    S'il faut tout casser l'interieur, le coût ne sera pas de 5-6K€.

  14. #11
    barda

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    le label bbc rénovation définit un seuil maximum de consommation à 80 kwh/m2/an; donc à 60 kwh, on est bien en dessous, donc conforme... oui, en arrivant à cela, il faut diviser sa consommation par trois, ce qui était bien l'objectif fixé...
    pour un surcroit d'isolation des murs périphériques, il n'y a pas à "tout casser", simplement à coller un isolant+platre en périphérie; et 60€ du m2, ça semble très largement suffisant...
    mais évidemment, on peut faire beaucoup plus cher, et moins performant...
    Dernière modification par barda ; 03/02/2013 à 12h34.

  15. #12
    cpasmoi

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    pour un surcroit d'isolation des murs périphériques, il n'y a pas à "tout casser", simplement à coller un isolant+platre en périphérie; et 60€ du m2, ça semble très largement suffisant...
    mais évidemment, on peut faire beaucoup plus cher, et moins performant...
    1/ Faire croire qu'avec une ITI plus 2 "petites" retouches on peut arriver à diviser par 3 la conso, c'est limite du mensonge.
    2/ Avec l'ITI, il faut aussi revoir pas mal d'autres choses : arrivée d'eau, évacuation des eaux usées, électricité, gaines de VMC peut être, agencement, etc...
    je fais comment dans un WC si je dois améliorer l'isolation ? je ne peux peut être plus y rentrer...
    et une cuisine : je dois toute la refaire ?
    Donner un coût global pour une isolation (quelle soit intérieure ou extérieure) sans en connaitre la surface exacte, l'agencement, les parties vitrées, etc...ça n'a aucun sens.
    Si la personne veut vraiment savoir ce que peut lui coûter une isolation, elle doit faire faire des devis. Ca n'engage en rien et ça sera adapter à sa situation.

    En plus, la personne qui a ouverte ce sujet n'a pas demandé des estimations de coût, mais des conseils quand à l'orientation de ces choix.

  16. Publicité
  17. #13
    an1844

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bonjour Jules_nantes,

    Citation Envoyé par jules_nantes

    - Maison (datant de 1979) de plain-pied de105 m2 située en Loire Atlantique ; voir le plan de la maison ci-joint
    Le Bignon si je ne m'abuse étant donné la légende de ton plan

    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Climat : hiver doux (min -5 ; max 10), été doux (min 17 ; max 35)
    Habitant aussi la Loire Atlantique je confirme hiver doux, depuis le début de l'hivers nous n'avons eut que 2 jours à -2°C et 1 jours et 1/2 de neige (2 cm), Dans je Jura ils sondent le neige pour trouver leurs voitures , c'est une plaisanterie bien sûr (en ce qui concerne le Jura).


    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Garage (non isolé) de 55m2 situé sous la partie nuit
    Si j'étais toi, j'isolerai surtout le plafond du garage, pour le "séparer" encore plus de la partie nuit.
    Isoler le garage, c'est une bonne mauvaise idée, soit, la température serait peut être meilleur, mais pour la réglementation et pour le bon fonctionnement de ta chaudière, il te faut une grille de ventilation, pour "l'approvisionnement" en air frais pour la chaudière (brûleur).

    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Chauffage actuel : chaudière fuel datant de 1979 avec bruleur changé il y a 2 ans ; placée dans le garage (local non chauffé)
    Chaudière fuel, ok, encore en bonne état ?, entretien par un prof ?, facture d'entretien ?
    Brûleur neuf, occasion ?
    Inconvénient du fuel compatible avec ton mode de vie, odeur ?, fuite ?, tache ?, visuel de la cuve ?, coût ??
    Et compatible avec ta vision de la vie, Energie renouvelable, écologie ???, ou on s'en fout ???
    Est-ce qu'on peut la garder en redondance avec un autre système ??

    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Actuellement, il y a une cheminée à foyer ouvert qu’on aimerait remplacer (insert ? poêle ?)
    Qu'attends-tu de ton insert ou poêle ?, chauffer la grande pièce de 55 m² uniquement ou aussi ton réseau de chauffage ou aussi ton ECS ou aussi par ventilation (forçée ou naturelle) chauffer tes pièces de vie.
    Est-il indépendant ou intégré dans un fonctionnement avec ta chaudière ou une autre ?
    Doit-il aussi pouvoir fonctionner dans le cas d'une coupure de courant ?

    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Nous souhaitons abattre la cloison séparant la cuisine de la SAM et celle séparant la SAM de l’entrée, ce qui donnera une pièce principale d’environ 55m2 ; nous souhaitons ajouter une cloison pour mieux séparer la partie nuit
    Très bonne idée, encore mieux, pour l'utilisation d'un insert ou poêle, parfais si très proche du mûr de séparation des pièces de vie et enfin idéal si audessus de ton garage, très très bonne idée


    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Isolation : toit = ouate de cellulose (25 à 30cm ; réalisé en 2010) ; murs = parpaings+ 5cm d’isolation laine de verre + brique (épaisseur totale 32 cm) ; menuiseries PVC double vitrage (réalisé en 2010)
    Ton isolation est très correct.
    Toit: faire venir une entreprise extérieure pour rajouter 5 à 10 cm de ouate de cellulose, c'est de mon point de vue ridicule. S'il y en a si peu autant le faire soit même et encore est-ce vraiment justifié, avec 10 cm de plus tu paserais d'un R ?? à un R de ??.
    Mûr : plutôt pas mal pour une maison de 1979, bien sûr tu peux ajouter un ITI (si tu as de la place ??), attention tout de même, j'imagine que la laine de verre déja en place est "équipée" déja d'un pare vapeur, donc si tu rajoutes quelque chose par dessus, risque d'humidité, point de rosé (je crois !!), et avec 10 cm de plus tu paserais d'un R ?? à un R de ??.
    Menuiserie : ras

    Citation Envoyé par jules_nantes
    - VMC hygroréglable de type A, dans les combles
    S'il elle est encore en bonne état, aucun intérêt, tu ne verra pas la différence ou si peu, attend qu'elle claque et tu verras.


    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Etiquette énergie : 215kWhep/m2/an
    - Etiquette climat : 64 kg CO2/m2/an
    J'imagine que l'étiquette te viens de ton acte d'achat, trop d'erreur sur le sujet pour être pris au sérieux (malheureusement), cette valeur doit être vérifiée.
    "Si la valeur s'avère être exacte, toute mes excuces à l'entreprise ayant effectuée le contrôle énergétique"

    Citation Envoyé par jules_nantes
    La priorité nous semble de réduire les déperditions en isolant le plafond du garage.
    C'est bien ce que je dis !!!



    Citation Envoyé par jules_nantes
    - Poêle simple avec ou sans VMC double flux
    VMC double flux, sauf erreur, c'est plutôt réservée pour une maison "BBC" plutôt voir très étanche.
    Pour rendre ta maison étanche, il te faudra dépenser beaucoup d'argent, enfin je pense.

    Tu attendais des réponses, et je te pose 25 ou 30 questions, mais ma réponse (et peut être celles des autres), n'en sera que plus objective.

    A+

  18. #14
    jules_nantes

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Ok ok ok...

    Je vois que tout le monde s’accorde à dire est que notre priorité est de bien isoler la maison.

    Le point sur la "situation" :
    - Isolation du plafond du garage : OK, d’ores et déjà pris en compte dans les travaux à réaliser
    - Did67 : Isolation des murs, nous ne l’avions pas pris en compte initialement (coût trop élevé pour notre budget) ; en revanche, nous allons faire pas mal de travaux à l’intérieur (notamment électricité et arrivées d’eau), et c’est donc sans doute le meilleur moment pour s’attaquer à cette isolation. Nouvelle question : cela vous semble-t-il utile de n’isoler qu’une partie des murs (le nord et l’ouest) ? Cela pourrait en effet rentrer dans notre budget. Si nous le faisons, le plus simple pour nous serait de la faire en intérieur. Quelles seraient vos recommandations pour cette isolation intérieure (matériaux, prise en compte de l’existant : pare-vapeur ? cpasmoi : si nous faisons cette ITI, nous la ferons sans doute nous même.
    - L’audit thermique a relevé quelques défauts au niveau du haut des murs (sans doute des problèmes de circulation d’air), cela semble être un problème assez récurrent. Quelles solutions pour ce type de problème ? les travaux d’isolation intérieure permettraient-ils de résoudre ce problème ?
    - An1844 : au niveau de la chaudière fuel, mes motivations (pour diminuer ou supprimer son utilisation) sont doubles : d’une part l’aspect écologique et d’autre part l’aspect financier. J’ai malheureusement très peu d’infos sur l’état actuel de la chaudière…
    - Remplacement de la cheminée : Ok sur un poêle plutôt qu’un insert ; ce poêle ne serait pas notre seul chauffage mais une manière de diminuer l’utilisation de la chaudière actuelle (d’où la question que je me pose sur un système bouilleur pour diminuer encore plus l’utilisation de la chaudière fuel) ; Did67 : pas de présence continue de notre part mais cela ne semble pas important compte tenu du fait qu’il serve en appoint ; an1844 : il servirait effectivement uniquement pour la pièce de 55 m2 sauf dans le cas d’un bouilleur ou il alimenterait également l’ensemble des chauffages.
    - Barda/ad44 : Double flux : compte tenu de vos réactions assez unanimes, j’ai bien compris que la double flux ne serait pas efficace dans notre cas ; on abandonne pour le moment ! On reste donc sur la VMC hygroréglable en place
    - Étiquettes énergie et climat : c’est les données de l’audit thermique (pas de l’acte d’achat)

    Merci encore pour tous vos conseil !!!
    J’y vois plus clair petit à petit…

  19. #15
    an1844

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bonjour Jules_nantes,

    Si tu as la chance de pouvoir installer ton insert ou poêle plutôt au centre de ta maison, donc proche de ton futur mûr de séparation des pièces de nuit et peut être au-dessus de ton garage se serait l'idéal.

    L'insert peut être à "simple" rayonnement ou aussi avec circulation
    S'il est proche de ton mûr de séparation, qu'il soit à circulation d'air forçé ou naturel, tu pourrais chauffer aussi ton couloir (et tes chambres et la SdE si tu laisse les portes ouvertes), s'il la circulation est forçé, ce sera plus efficace et régulable à volonté.

    Si l'insert est à circulation forçé, il lui faut de l'électricité, donc si coupure électrique!!, plus de chauffage, en tout cas moins, et je ne pense pas qu'une circulation forçé devienne naturel naturellement !!!! Donc si coupure électrique plus (ou moins) de chauffage dans les chambres, cela n'arrive que 2 fois par an, et puis transférer tout le monde avec chacun son matelat dans la pièce de vie cela peut être drôle et inconfortable, mais surtout plein de souvenir.

    Je ne connais pas de poêle avec circulation d'air.

    Si tu as un insert ou un poêle bouilleur, il te faut de l'électricité, c'est obligatoire. S'il y a coupure électrique, risque de surpression dans ton circuit d'eau chaude (bouilleur), certains arrive à remédier à ça avec une batterie.

    Je ne connais pas d'insert avec circulation d'air.

    Si tu as un insert ou un poêle, ils peuvent être à pellets ou à bûches ou les deux.
    A pellets il est de toute façon automatique, donc électricité (régulation,...économie,....co nfort,...), dans le cas d'une coupure électrique, les 5 ou 6 ou 10 derniers pellets qui ont été envoyés finissent de bruler, un peu de fumé, puis l'insert ou le poêle baisse en température, au grand soulagement du bouilleur (si plus de flamme, plus de monter en température, ni de maintien, juste une baisse, lente, mais une baisse).
    A bûches il est dans l'immense majorité des cas manuel (le chargement), avec le plus souvent une régulation automatique de la combustion, donc électricité (régulation,...économie,....co nfort,...tiens pareil !!), dans le cas d'une coupure électrique c'est plus compliqué, les 5 ou 6 bûches de 25 cm de tu viens de mettre et que tu as réussi à allumer, et bien elle ne vont pas s'éteindre toute seule, elle vont plus ou moins bien continuer à se consummer, en une sorte de feu couvant, voir très couvrant, plus ou moins de dégagement de fumé et peut être flamme persistante, dans le cas d'un bouilleur cela peut être néfaste. Cela dépend bien sûr de l'étanchéité de l'appareil et de son système d'aspiration (avec ou sans clapet).

    Avec bouilleur, que ce soit avec pellets ou bûches, j'estme qu'il faut un ballon d'accumulation, celui-ci peut aussi faire ton ECS, soit directement "dans lui-même", soit dans un second ballon (plus petit) via un échangeur.

    Le bouilleur permettra de chauffer directement ton circuit de chauffage, puis lorsque celui-ci aura atteint ta consigne de ton thermostat d'ambiance, il alimentera le ballon tampon. En simplifiant il régulera de l'un à l'autre, mais vraiment en simplifiant.
    Lorsqu'il n'y aura plus de bûches ou de pellets ou que le ballon tampon est arrivé à sa température maxi, le ballon tampon, reprend la main, et chauffe à son tour ton circuit de chauffage. Tout cela exige une régulation/un automatisme.

    Lorsqu'il n'y aura plus de bûches ou de pellets et que le ballon tampon est arrivé à sa température mini, la chaudière fioul reprend le relais et chauffe ton circuit de chauffage, et ton ballon tampon si ECS interne, ou le ballon ECS via un second échangeur.

    Voilà je pense avoir fais le tour, le reste de la communauté des forumeurs complèteront voir corrigeront (pas trop grosse les pierres, humm, )

    Enfin moi ce que je ferais et cela n'engage que moi.
    Je mettrais un insert bûche à chargement manuel, à circulation d'air naturel, sans un gramme d'électricité, comme cela je chauffe ma maison quand je veux.
    Je virerais cette immonde chaudière fioul , et je mettrai une petite chaudière pellet, avec un petit silo compatible avec les plus petites livraisons possibles par camion souffleur (3T ça doit être le mini je crois), avec le plus gros ballon tampon possible compatible avec la chaudière (et ton sous sol), avec un ECS interne (parce que je n'aimes pas les échangeurs externes, même s'ils sont très efficace). Comme cela en été, un seul démarrage de la chaudière, une chauffe continue et maxi pour remplir le ballon tampon, et enfin tranquille pendant 3 ou 4 jours avec de l'eau chaude.

    Si tu as des questions, n'hésite pas.
    Si tu as des envies de chaudière bûches, je peu aussi avoir des idées "surtout destiné à ceux qui ont l'habitude de me lire"

    A+

  20. #16
    nemo20000

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Je ne sais pas s'il y a des solutions optimales.Je peux vous exposer grossièrement ce que j'ai fait pour un budget correct .

    Cuve récuparation eau (23m3) 2000€ + équipement 300€(pompe, ballon tuyauterie, filtres) uniquement utilisé pour le jardin pour l'instant
    VMC double flux connectée à un puit canadien. (cout 690€ pour la VMC, 1000€ pour le puit canadien/provençal et la tuyauterie)- bon rafraichissement l'été

    Chauffage et ECS
    Chauffage radiateur basse température (12 pour 160m2) connectée à un ballon tampon de 800l pour le chauffage et l'ECS (+ solaire pour le futur) cout complet 5000€ - programamteur individuel sur chaque radiateur (tre multi période, arrêt fenetre ouverte, mode vacances)
    Alimentation Source 1 PAC chinoise inverter 20KW cout total 3500€
    Alimentation source 2: insert bouillloire Kratki connecté au ballon et régulé + récupération supplémentaire d'air au dessus du bouilleur pour la pièce principale Cout total 2500€
    Alimentation source 3 (1 historiquement) Chaudière gaz condensation occasion neuve De dietrick 35kw (chauffage+ECS) plus utilisé 1000€

    Maison année 1977 isolation moyenne, complément d'isolation au niveau du toit et des fenetres bois double vitrage (500€)

    En pratique, je me chauffe (+ECS) avec la PAC et l'insert bois (buches 55cm max)
    En terme de coût, je suis la consommation de la PAC en en tenant compte des quelques stères de bois utilisés, le cout global d'utilisation est réduit de 50% par rapport aux radiateurs electrique mais avec un investissement et un confort de meilleure qualité.

    Le bois est de loin le moins cher et le plus efficace énergétiqement surtout en dessous de 0 °C mais il n'y a rien de nouveau. La contrainte du bois (découpe des stères livrés à domicile, déplacement stockage, manipulation, salissures, enlèvement des cendres, grattage des goudrons générés par la faible température de l'eau entourant le foyer 40 à 65°C) est toujours là.

    Entre gaz condensation et PAC, je n'ai fait qu'un cours comparatif (2 mois hiver NOV DEC avec le Gaz) et la PAC (Janv, fev) consomme moins de KWH mais ceci reste à pondérer des températures et du fait que j'ai utilisé du bois quelques jours en Janvier Février avec la PAC

    Je ne sais pas si ma solution est optimale. Il y aurait sans doute à améliorer l'isolation et à mieux utiliser les sources de chaleur en fonction des vvariations de prix au KWH.

    L'insert bouilleur est une bonne solution mais implique l'utilisation d'un bon ballon tampon pour mieux réguler les a coups du foyer et le re-remplisage la nuit (1 fois en moyenne, 2 fois par -10°c). Quand j'ai la flemme, c'est la PAC qui relaie la nuit et il faut relancer le feu dans la journée.

    Principaux avantages
    Insert bouiiloire: faible cout energétique
    PAC: automatisme complet et cout comparé à des radiateurs electriques simples
    Gaz condensation: automatisme et cout comparé à des radiateurs electriques simples

    Inconvénients
    Insert bouilloire: usage du bois et nettoyage
    PAC: faible efficacité en dessous de -5°C et chauffage limite (18°C)en dessous de -10°C
    Gaz condensation: Cout à priori légèrement supérieur à la PAC
    A votre disposition pour plus d'info.

  21. #17
    jules_nantes

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    An1844, je veux bien les coordonnées d'un installateur de poêles/inserts si tu as quelqu'un de fiable a me conseiller dans le 44? Tu peux m'envoyer par message privé.
    Merci

    Nemo20000, merci pour tes conseils également,

  22. #18
    an1844

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bonjour Jules_nantes,

    En message privé tu trouveras les coordonnées du chauffagiste / plombier qui à fais mon installation.
    Pour te donner une idée de se qu'il à dut subir avec moi comme client, voir le lien suivant.
    http://forums.futura-sciences.com/ha...-granules.html
    Cela te permettra aussi d'évaluer, se qu'il est capable d'engager comme travaux.

    Il est à Chateau-Thébaud, donc pas très loin de chez toi.

    A+

  23. Publicité
  24. #19
    Ulyssesourd

    Re : Economies d’énergie : quelle est la solution optimale ???

    Bonjour,

    La première chose à faire est de chercher toutes les fuites d'air : coffre de volets, portes, fenêtres, trappes cheminée, etc...Les boucher.
    Gain 50kWh.m².an rien que ça !

    Ensuite regarder les combles et isoler au max : R plus de 10 pour la durabilité = une bonne couche de 50cm d'épaisseur d'isolant en pose croisée ou soufflage. à faire soi même et facilement.

    Ensuite Changer les fenêtres pourries par des doubles vitrages 4 16 4 et argon + triple vitrage dans ls pièces situées au Nord et Nord Est avec rupteurs thermique et coffre de volets supra étanches à l'air + isolées. Prendre de la bonne qualité.

    Ensuite isoler le plafond du sous sol au maximum acceptable suivant la hauteur du plafond. si c'est trop juste, isoler la dalle en posant une couche de dalles isolantes et parquet (pas de carrelage)

    Enfin les murs périphériques, isoler par l'extérieur en soignant bien les ponts thermiques (autour des fenêtres bas de portes garage etc...) posé sois même

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

Discussions similaires

  1. Réponses: 4
    Dernier message: 08/09/2012, 19h46
  2. Quelle est la meilleure solution?
    Par sw338965 dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 29/09/2011, 22h04
  3. pièce humide quelle est la solution
    Par cocoti dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/02/2011, 22h17
  4. Quelle est la meilleure energie ?
    Par djames78 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 26/01/2010, 19h24
  5. quelle est la meilleure solution d'étanchéité ?
    Par na008 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/01/2010, 23h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...