Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature



  1. #1
    matthieu_le_morzellec

    Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature


    ------

    Bonjour, j'ai parcouru quelques discussion sur ce sujet dans le forum, mais je n'y ait pas trouvé d'explication suffisantes.

    Pour vous expliquer la situation, je suis sur la zad de notre dame des landes et nous essayons de construire une société basée sur un modèle en autogestion et non pas basé sur la domination d'une élite. Nous recherchons l'autonomie totale et pour cela après avoir construits plusieurs potagers, nous voulons construire une forge.

    Et comme la terre est riche en argile là bas nous pensons que nous pouvons fabriquer nos propres briques réfractaires.

    Afin d'être performant, nous voudrions pouvoir faire des alliages et fabriquer de l'acier inoxydable, donc il nous faudrait faire fondre du chrome, donc atteindre 1907 ° ou plutôt 1950 ° pour avoir une marge.

    Après quelques recherches, j'ai lu qu'il faudrait faire un chauffage jusque 1000 ° pour fabriquer des briques réfractaires. Et qu'il faudrait mélanger de l'argile avec de la silice et de l’alumine.

    Mais je n'ai aucune idée des dosages, ni des détails des opérations.

    Nous avons de l'énergie et de la patience, il nous manque de la connaissance.

    Nous souhaitons également fabriquer un atelier de verrerie et un de céramique.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    chatelot16

    Re : Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature

    on classe bien les brique refractaire suivant leur teneur en alumine : plus il y a de l'alumine mieux ça vaut ... mais ça ne veut pas dire qu'on ajoute de l'alumine a de l'argile quelquonque

    c'est exactement le contraire : c'est l'argile la plus pure qui contient naturelement le meilleur taux d'alumine et fait les brique les plus refractaire

    la silice seule est un materiaux refractaire , mais n'est pas le meilleur a melanger a l'argile pour la degraisser .... en briqueterie degraisser veux dire melanger un truc a l'argile pour la rendre moins grasse , plus facile a travailler et moins de retrait a la cuisson

    le bon materiaux a ajouter a l'argile , c'est la même argile deja cuite une fois et concassé : ça s'appelle la chamote

    moins l'argile est pure plus elle cuit a basse temperature , et plus elle commence a se deformer a basse temperature aussi : l'argile bien rouge est riche en fer , ce qui la rend facile a cuire et pas refractaire ... on peu quand meme en faire des brique refractaire pour four a pain et barbecue , mais ça n'a rien a voir avec les four de metallurgie

    les argile refractaire sont très blanche ... si il faut chercher ou creuser , choisir le plus clair

    se renseigner sur les ancienne tuilerie : la ou l'argile etait refractaire les tuilerie fesait des tuile très solide mais trop chere car cuisant a trop haute temperature donc consomant trop de combustible

    pour faire de l'inox on ne fait pas fondre le chrome pur ... on fabrique directement un alliage fer chrome riche en chrome , qu'on ajoute a la dose qu'il faut a de l'acier

    il y a des tas de chose a faire en petite dimension , mais pas de l'acierie ! plus un four est petit plus la consomation d'energie par Kg produit est forte : la difference est enorme : un petit four peut consommer 1000 fois plus au kg produit qu'une grosse usine

    en 1700 les petit haut fourneau a charbon de bois ont ravagé toutes les foret autour d'eux pour des quantité produite minable

  4. #3
    matthieu_le_morzellec

    Re : Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature

    Bon, je pensait qu'il fallait mélanger de l’alumine ou de la silice avec de l'argile.

    Donc en fait l'argile est composée de silice d’alumine et d'eau.

    Ok, donc ça veut dire que pour fabriquer une brique réfractaire pour une forge, il faut partir sur de l'argile blanche appelée kaolin alors ?

    Le point de fusion du kaolin est de 1800°C il me semble. Comment faire pour monter jusque 1950 ° faut il rajouter quelque chose ?

    Sur la zad l'argile est de plusieurs couleur, jaune, rouge, grise tirant sur le blanc. Peut on partir d'une argile grise 1600 1750°C de fusion et y rajouter des choses pour qu'elle monte plus haut ? Et si oui jusqu'où peut on monter ?

    J'ai tâté un peu les différentes argiles en les mettant dans un récipient avec de l'eau, en secouant et en laissant reposer puis en ne gardant que l'argile sans l'eau ni les graviers. Et concernant l'argile grise, elle change de couleur. Elle tire vers le jaune rouge. Pourquoi ?

    Je comprenait pas non plus ce que voulait dire dégraisser.

    Pour faire de la chamotte, il faut déjà cuire de l'argile, mais comment cuit on de l'argile, sans four fait avec des briques réfractaires ?

    Pour la forge, nous n'utiliserons pas le bois de la forêt, ce ne serait pas possible, on protège la forêt et les arbres contre la construction de l'aéroport. Nous pensons donc utiliser du minerais de charbon.

    Comment fait on un alliage fer chrome sans faire fondre le chrome ?

    Concernant les proportions, y aurait il des mélanges précis que l'on doit respecter, ou cela se fait il en testant chaque fois avec le type d'argile que nous avons ?

    J'ai lu que pour fabriquer des briques, il faudrait un mélange moulé sous pression. Comment se fait cela ?

    Tes réponses étaient intéressantes et constructives et elles ont emmenées d'autres questions.

  5. #4
    chatelot16

    Re : Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature

    avec l'argile chaque fois qu'on ajoute quelque chose la temperature de fusion baisse le kaolin pur est donc le meilleur

    mais il n'y a pas que l'argile , il y a des materiaux plus moderne genre carbure de silicium

    pour faire un petit haut fourneau il est indispensable d'utiliser du charbon de bois , qui est naturellement trés pur et fait de l'acier de bonne qualité du premier coup ... la houille contient su souffre du phosphore et une multitude de cochonerie qui fait du mauvais acier tant qu'on ne maitrise pas tous les procedé d'affinage de l'acier ... la reputation de haute qualité des aciers suedois etait justement due a l'utilisation de charbon de bois

    bien sur si le but et de sauvegarder la nature un raisonement primaire fait repousser une industrie au charbon de bois

    mais en reflechissant mieux , le bois est la premiere energie solaire utilisé depuis la prehistoire : si on coupe du bois pas plus vite qu'il ne pousse c'est parfaitement durable

    en 1700 le charbon de bois etait fait en meule , ou les 3/4 de l'energie du bois sont perdu pour faire le charbon : depuis 1850 on sait faire le charbon de bois par pyrolyse en ne perdant aucune energie : en faisant plus de charbon avec le même bois , et en recuperant du gaz et des combustible liquide genre methanol et acetone

    juste avant le petrole le bois a été utilisé comme source de produit chimique : on y reviendra ... on finira par trouver stupide de bruler du bois dans une chaudiere de chauffage

    comment cuire des brique sans four ? il faut lire les vieux livre d'avant 1900 telechargable sur galica.bnf.fr ... une methode etait de faire un gros tas de brique et de cooke melangé et d'y mettre le feux : le rendement enregetique est mauvais : ça consome plus d'energie qu'un bon four

    une autre façon d'avoir de l'argile cuite pour la broyer et faire la chamotte est d'utiliser de l'argile deja cuite par un volcan : pouzolane

    grosse remarque : pour tout ce qui est four plus c'est gros plus les rendement sont facilement bon ... les petit fours trop peu performant sont des erreur ecologique ! le supplement de consomation du petit four est pire que le transport de brique toute faite depuis un bon fabriquant industriel qui a un bon four tunel marchant 24h/24

    il y a a de l'avenir pour les petit four quand on ne les utilise qu'en hiver et que toute la chaleur perdue sert au chauffage de logement : la au moins le rendement est parfait : on peut par exemple faire un petit four a chaux faisant de la chaux grasse a un prix raisonnable : et la c'est interressant car les marchand de chaux veulent la vendre plus cher que le ciment sous pretexte que ca a une image ecolo

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    matthieu_le_morzellec

    Re : Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature

    Le point de fusion du kaolin est de 1800 °C il me semble. Cela veut donc dire qu'aucune forge construite avec de l'argile ne peut aller jusque 1950 °C. Tu disais que l'on pouvait mélanger le chrome sans aller jusque là. Ne faut il pas mettre en fusion un métal pour faire un alliage ?

    Intéressant ce carbure de silicium. J'ai trouvé ça sur lui. La carborandite est un minéral artificiel résultant du chauffage à plus de 1 200 °C d'un mélange de carbone et de silice en présence d'un fondant contenant des éléments métalliques. Cela veut il dire que l'on peut en fabriquer facilement ?

    Il nous sera impossible de fonctionner au bois, trop de contraintes écologiques. Le minerai de charbon est notre seule solution.

    J'ai lu que l'on pouvait transformer Le minerai en coke, afin de ne garder que le carbone.

    Par souci d'écologie, nous devrons recycler les fumées et les cendres générée par la forge.

    Je fouille progressivement sur galica.bnf.fr merci.

    Pour parler un peu de la construction que l'on veut faire, c'est un foyer de chaleur avec quatre sorties gérées par des portes réfractaires, qui donnerai connecter sur une forge, un atelier de verrerie, un atelier de céramique et un four alimentaire. Afin de ne pas perdre de chaleur.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    chatelot16

    Re : Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature

    une forge c'est une soufflerie d'air sous du charbon : on pose le fer a chauffer sur le feu de charbon ! la sole sous le charbon n'a pas besoin de monter a une temperature enorme : on peut faire une forge avec des brique refractaire de magasin de bricolage !

    j'ai l'impression que tu confond four et forge

    cuisson alimentaire chauffé au coke de houille ??? tu veux intoxiquer tout le monde ... surtout aprés avoir travaillé du chrome ???

    moi je prefere ne pas melanger ce qui se mange avec la mecanique lourde

    une premiere solution pour reduire la consomation d'un four c'est les recuperateur de chaleur de la fumé pour prechauffer l'air et le gaz : four martin siemens ... on ne brule pas le charbon dans le four mais dans un gazogene qui alimente le four

    deuxieme solution plus moderne : four a induction : la haute frequence chauffe directement le metal a fondre et c'est très rapide ... du coup il y a des perte de chaleurs pendant moins longtemps et la consomation d'energie est beaucoup plus faible

    le four a induction est vraiment la meilleure solution pour toutes les fonderie !

    pour faire un aliage il n'y a pas forcement besoin de fondre le metal qui fond a la telmperature la plus haute : le metal qui ne fond pas se fait dissoudre doucement par le metal deja fondu ... et dix sous c'est pas cher

    c'est de la même façon que la fabrication de la fonte est plus facile que la fabrication directe du fer : dans un haut fourneau le fer ne fond pas : il se forme l'aliage fer carbone qui est la fonte et qui fond a bien plus basse temperature !

    il ya a tellement de chose a savoir en metalurgie que tu n'y arrivera jamais avec ce genre de question ... moi même qui connait pas mal de chose je suis encore plus conscient de tout ce qui me manque pour esperer pouvoir faire quelque chose : la metalurgie est vraiment une science !

  10. Publicité
  11. #7
    barda

    Re : Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature

    slt,

    je pense effectivement que l'idée du four à induction plaira beaucoup à matthieu; il lui suffit d'un abonnement industriel à EDF, qui lui fournira l'énergie, j'en suis sûr, à tarif très concurrentiel, et le tour est joué... il faut bien que le nucléaire serve à quelque chose...
    quant à l'alumine pour les briques, c'est très simple: la plupart des avions sont en alliage d'aluminium, et il suffit de récupérer un peu de ces avions, à nantes, de laisser s'oxyder, et c'est tout bon...
    il est bien que les jeunes s'ingénient à refaire le chemin de la métallurgie et de la sidérurgie, qui n'a pris finalement que quelques millénaires à l'humanité; et il est rassurant de voir que l'avenir de la ZAD de Notre-Dame des Landes, auprès de laquelle j'habite, est en de si bonnes mains...

  12. #8
    macdess

    Re : Fabrication de briques réfractaires en partant de ce que l'on peut trouver dans la nature

    salut je me suis inscrit sur le forum pour repondre a
    matthieu_le_morzellec a propos des briques refractaires.
    il est tres facile de faire des briques refractaires avec de la recup.
    des vieilles briques pilees ou des pots de plante piles peuvent remplacer la chamotte .
    une meme quantite de charbon de bois reduit en poudre ainsi que du sable blanc non calcaire
    le tout melange a de l'argile . il suffit ensuite de mettre en forme et de cuire les briques prealablement sechees dans un four artisanal au bois, charbon, ou charbon de bois. tu trouveras sur le net pas mal d'idees concernant ce type de four (trou dans le sol vieux fut ...).
    en afrique les fondeurs de bronze utilisent du crotin d'ane ou de chevre melange a l'argile pour fabriquer leurs materiaux refractaires.
    tu parles de fabriquer de l'acier inox peux tu me dire pour quelle utilisation.

Discussions similaires

  1. Briques réfractaires
    Par nuages8 dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/09/2012, 19h38
  2. briques refractaires four à bois
    Par camino estrellas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/06/2011, 20h51
  3. Briques réfractaires .
    Par jeanl115 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/02/2010, 18h23
  4. Pose briques refractaires
    Par BRICOLEUSE 22 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/11/2008, 17h23
  5. Insert entouré de briques réfractaires
    Par mikelee dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/02/2006, 20h23
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...