Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

remplacement insert air par poêle mixte bouilleur



  1. #1
    gerald2545

    remplacement insert air par poêle mixte bouilleur


    ------

    Bonjour,
    pour faire suite au message sur le choix des actions à entreprendre pour améliorer l'efficacité énergétique de ma maison, j'ouvre un fil dédié au remplacement de notre insert actuel (Turbo-fonte de 1981) par un poêle mixte bouilleur...

    Pour resituer, ce changement de mode de chauffage se fait concomitamment avec la réalisation d'une ITE. L'objectif du poêle mixte bouilleur :
    • bouilleur pour mieux répartir la chaleur dans toutes les pièces de la maison
    • pellet pour le confort de ces dames
    • bûches pour le plaisir de toute la famille et le désir de papa

    J'aurais plusieurs questions pour finaliser les devis que je suis en train de faire réaliser :
    • j'envisage d'ici quelques années d'auto-construire un chauffage solaire, j'aimerais donc autant que possible que les investissements que nous nous apprêtons à faire soient compatibles. Au niveau du choix du ballon tampon, a quoi faut-il faire attention en terme de volume, entrés/sorties...? le chauffagiste que j'ai vu me proposait un ballon tampon de 300 litres rien que pour le bouilleur. En lui disant que je souhaitais coupler à du solaire dans quelques années, il m'a dit qu'on pouvait surdimensionner le ballon tampon à installer de façon à ne pas le changer plus tard. Son devis fait mention d'un ballon 500 litres, ça me paraît encore juste et je n'ai pas encore la reference. En tout cas, vendu 1250€, me paraît cher.
    • je m'occuperai de faire des murs chauffants pour pouvoir faire du chauffage basse température. Je me renseigne sur les briques helioterre (terre crue, apport d'inertie), mais leur poids fait un peu peur. J'envisage de remplacer une cloison par ces briques à l'étage, ce qui ferait un poids de 2 tonnes (200kg / m² x 2,5m x 4 m), réparties sur une surface de 0.4m² (4m L x 0.1m l). Je ne connais pas la composition exacte du plancher, mais j'ai l'impression que c'est comme les murs : 20 cm (briques creuses + béton), je peux essayer de percer pour confirmer ça... Du coup, même question pour le plancher qui est sur terre plein avec hérisson (maison de 1977 dans le sud est toulousain)
    • je n'y connais pas grand chose (rien du tout) en régulation/plomberie chauffage bouilleur/solaire. Ce que je (ma femme) veux(t) : pouvoir régler 1 température par "pièce", à la demande. Comment est-ce possible de faire ça? on a 1 seul circulateur et on règle par robinet thermostatique sur chaque boucle? Sur les systèmes que j'ai pu voir, une option est d'avoir un circulateur par circuit, mais ça me paraît plus complexe et moins flexible. Si j'ajoute la contrainte suivante : pouvoir faire du chauffage solaire direct et stocker en ballon tampon le surplus d'énergie. Sur quel type de circuit hydraulique faut-il que je m'oriente? et quel type de régulation : home-made ou bien la regul des poêles peut gérer ce genre de chose?

    Pour le moment, j'ai eu un devis succinct qui me propose pour ~11500€ HT : poêle palazzetti multifire hydro 15kw (5600€, sans habillage à prévoir), fumisterie 650€, 2 thermostats d'ambiance (700€), ballon 500l (1250€), kit de raccordement hydro (1500€), pose et déplacement (1800€). Je vais poster un message sur le fil dédié à palazzetti. Niveau prix, vous en pensez quoi?

    Merci d'avance pour vos avis éclairés

    Gérald

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Mickele91

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par gerald2545
    Pour le moment, j'ai eu un devis succinct qui me propose pour ~11500€ HT : poêle palazzetti multifire hydro 15kw
    Sachant que tu vas réaliser une ITE...est-ce que tu auras réellement besoin d'un poêle capable de développer 15kW ?....surtout à Toulouse...

    Tu connais précisément le ratio de la puissance envoyé à l'air et celle envoyé à l'eau ?...

    Elle est identique en mode "chauffage bois" et en mode "chauffage pellet" ?...

    La première des choses à faire ne serait-il pas une étude thermique...qui te permettrais déjà de définir ton besoin global ?....

    Cordialement

  4. #3
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Bonsoir Mickele91,

    en effet, je rencontre le bureau d'études missionné par ma communauté de communes pour faire l'interface avec l'Anah mardi après-midi, et je compte beaucoup sur eux pour m'orienter....mais comme je dois compléter le dossier de demande d'aide (avec ce BE) très rapidement, (avant le 10/12), il fallait que je fasse faire des devis avant de les rencontrer, à leur demande....je suis d'accord avec toi, ça ne commence pas dans le bon sens.

    Pour les ratio, je ne les ai pas remises dans ce nouveau post, les voici donc :
    15kW - rendement 86% en pellet et 8,9kW à l'eau / rendement 78% en bûche et 8kW à l'eau

    Gérald

  5. #4
    Mickele91

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Re,

    Citation Envoyé par gerald2545
    15kW - rendement 86% en pellet et 8,9kW à l'eau / rendement 78% en bûche et 8kW à l'eau
    Là déjà y'a un "loup"....sans faire de calcul précis pour tenir compte du rendement, ça veut dire que tu vas avoir entre 5 et 6kW (en bois et Pellets) qui seront diffusés sur l'air...

    Autrement dit, dans la pièce où vas se trouver ce poêle hydro, tu vas diffuser 5 à 6kW sur l'air lorsque tu fonctionnes à la puissance nominale...

    A ta place je m'assurerais que la pièce en question ne sera pas en surchauffe !...c'est ma crainte...

    Cordialement

  6. Devis
  7. #5
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    oui, c'est en effet 1 de mes questions aussi. Aujourd'hui on chauffe uniquement avec notre insert et on utilise un moteur dans les combles pour distribuer l'air chaud dans différentes pièces. ça se passe pas trop mal sauf pour l'entrée de la maison et la cuisine où on n'a pas trop chaud...

    J'ai du mal à me rendre compte des modifications que vont apporter l'ITE+ le poêle bouilleur : genre je garde le moteur pour redistribuer éventuellement l'air chaud ou bien ça ne me servira pas et au contraire, ces 5kW ne seront pas suffisant pour chauffer cette pièce (~35m²) seule par "grand" froid (-7°C la semaine dernière quand même )....j'espère que le BE m'aidera à y voir plus clair, mais vu comme c'est parti, je préfère ne pas me faire trop d'illusions....

    bonne soirée

    Gérald

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Mickele91

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Re,

    Citation Envoyé par gerald2545
    et au contraire, ces 5kW ne seront pas suffisant pour chauffer cette pièce (~35m²) seule par "grand" froid (-7°C la semaine dernière quand même )....
    Ca le BE doit pouvoir te le dire, il me semble que c'est la moindre des choses...

    Ayant un chauffage central, je me suis aussi intéréssé à ce sujet qu'est le poêle bouilleur....intuitivement, à moins de tomber sur le produit qui délivre exactement la bonne puissance qui va bien sur l'air, il me semble que l'on a interet à retenir un poêle qui ai la plus grosse partie de sa puissance délivrée sur l'eau...c'est beaucoup plus simple à gérer...

    En mode Pellet tu connais sa plage de fonctionnement en puissance ?...

    Cordialement

  10. Publicité
  11. #7
    wizz

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Toulouse + ITE + poele bouilleur (buche & pellet) 15kW!!! + gros tampon + chauffage central + murs chauffants + kit de distribution air chaud + panneaux solaires thermiques


    veuillez rayer les mentions inutiles...


    bref, si tu veux être écolo, et pas crétin écolo qui en fait trop, commence par l'ITE
    ça va déjà entamer pas mal tes économies
    ensuite, selon le résultat, on adaptera le chauffage correspondant

  12. #8
    pueblo

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    d'accord avec wizz quitte à rajouter un peu d'électrique pour combler les manques de l'insert en attendant

  13. #9
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    veuillez rayer les mentions inutiles...
    mince, j'ai oublié de vous parler de la DF, du PC et du capteur à air....

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    bref, si tu veux être écolo, et pas crétin écolo qui en fait trop, commence par l'ITE
    trève de plaisanterie, c'est l'histoire d'un petit gars et sa femme qui ont acheté leur maison il y a quelques années, qui avaient un peu de sous et qui voulait diminuer leur impact sur l'environnement un minimum. Alors, ils ont profité des travaux pour refaire les menuiseries (la maison prenait l'eau), réisoler les combles et acheter un CESI (pasque plus assez de sous pour l'ITE). Ces petits jeunes ne veulent pas se chauffer à l'électricité mais au bois, alors ils utilisent l'insert qui était déjà là pour se chauffer exclusivement avec, du coup ils installent un distributeur d'air chaud homogénéiser un minimum la températures des différentes pièces.

    Le petit gars habite pas trop loin du boulot et s'y rend à vélo tous les jours faisant l'économie d'une voiture, alors il met un peu d'argent de côté, et il veut profiter d'une "offre" de l'état pour l'aider à faire son ITE et remplacer son insert pas très efficace (et qui pollue ) par un système de chauffage bois pour un meilleur confort pour ses femmes...il se renseigne comme il peut, demande un peu d'aide et là, bam...crétin écolo.

    je te trouve "un peu" dur.
    Je vous dirai ce qu'il ressort de la discussion avec le BE demain

  14. #10
    wizz

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    si j'ironise, c'est parce qu'un poele de 15kW me semble être disproportionné pour une maison avec ITE et panneaux solaires thermiques et plancher/mur chauffant

  15. #11
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Ca le BE doit pouvoir te le dire, il me semble que c'est la moindre des choses...
    ...
    En mode Pellet tu connais sa plage de fonctionnement en puissance ?...
    Bonsoir,
    comme attendu le BE ne m'a pas servi a grand chose. Ils se déplacent, prennent quelques infos sur la maison, te demandent ce que tu veux faire comme travaux, te disent "l'ITE, c'est bien ça fait beaucoup d'économie d'énergie, bien plus que les 25% requis par l'Anah". Alors, je lui pose la question sur le dimensionnement du chauffage...et là elle me dit qu'elle ne sait pas faire et que je dois me renseigner à un espace info-énergie..."eux sauront".
    Grosso modo, elle rentre chez elle, fait un DPE avant/après, s'assure qu'on a plus de 25% d'économie d'énergie avec les travaux, s'assure que le dossier est bien rempli pour le déposer à l'Anah, mais pas de conseil...

    Pour le mode pellet du palazzetti, à priori, il peut brûler entre 1,2 et 3,7kg de pellet par heure, si on prend 5kWh/kg, ça fait entre 6 et 18,5kWh

    Wizz, pourquoi ça te paraît disproportionné 15kw? Je ne vois pas bien le lien que tu fais entre les panneaux thermiques et le bouilleur? A l'heure actuelle, j'ai 4m² de panneaux solaires pour le CESI et c'est tout....

    Si vous avez des pistes pour m'aider à dimensionner le chauffage...je suis preneur j'aime bien les nuits blanches pour apprendre.
    Je viens de tomber sur un un site qui propose un outil pour aider au dimensionnement fonction de la forme de la maison, sa localisation, son isolation et au final, ils proposeraient un poêle de 4 à 8kW. Avec le palazzetti, c'est grosso modo ce qui est rejeté à l'air, ce qui va dans l'eau permet de réguler derrière.
    Pour info, la maison présenterait une résistance thermique R de 6 pour les combles (~60m²), 3,9 pour les murs (~120m²) et un U de 1,4 (R de 0,7?) pour les menuiseries (~12m²).

    Je me dis qu'avec un bon tampon, les 15kW sont bien absorbés et que ça permet en plus d'avoir une belle autonomie, et de permettre de mettre du solaire plus tard (ça me fait rêver, moi le crétin écolo qui en fait trop)

    Vous trouvez ça délirant?

    Gérald
    Dernière modification par gerald2545 ; 04/12/2013 à 01h46.

  16. #12
    Mickele91

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Bonjour,

    Citation Envoyé par gerald2545
    Alors, je lui pose la question sur le dimensionnement du chauffage...et là elle me dit qu'elle ne sait pas faire et que je dois me renseigner à un espace info-énergie..."eux sauront".
    C'est bien un BET (Bureau d'Etude Thermique) que tu as vu ?...parce qu'ils sont quand même censé avoir des outils leur permettant de modéliser ta barraque à partir des "datas" que tu leur donne et de faire une simulation thermique...autrement dit te dire combien ta maison consomme...et par voie de conséquence, de quelle puissance elle a besoin....

    Citation Envoyé par gerald2545
    elle me dit qu'elle ne sait pas faire et que je dois me renseigner à un espace info-énergie..."eux sauront".
    Non, non, ce n'est pas l'espace info-énergie qui saura...eux ils te donnent des conseils très généraux....et ils ne peuvent que rester très généraux, justement parce qu'ils n'ont ni la compétence, ni les outils informatiques, pour simuler quoi que ce soit...

    Ce n'est pas une thermicienne la "nenette" qui s'est déplacée...c'est pas possible......

    Citation Envoyé par gerald2545
    Wizz, pourquoi ça te paraît disproportionné 15kw?
    Ce qui risque d'être disproportionné, pour moi, c'est ce qui sera transmis à l'air...d'où l'importance de connaitre le besoin de la pièce dans laquelle se trouvera le poêle...

    Maintenant, si tu n'as aucun moyen pour le déterminer, il te faut absolument avoir un moyen de dispatcher la chaleur ailleurs...ou alors, tu optes pour un poêle dont le ratio de répartition air/eau, soit plus favorable à l'eau....

    Tu l'as vu fonctionner chez un client de ton installateur ce poêle ?....

    Cordialement

  17. Publicité
  18. #13
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Bonjour,
    suite à ton message, je suis allé sur le site du BE qui s'est déplacé....j'ai dû faire un raccourci un peu rapide, comme ils s'occupent de faire le suivi des dossiers pour le programme Habiter Mieux de l'ANAH et qu'ils s'occupent de faire les estimatifs de gains énergétiques engendrés par les travaux, j'en ai fait un BET...mais à tort, leurs missions sont plus larges "Ecouter, conseiller et agir pour un habitat digne et durable". Ils ont un logiciel pour faire du DPE, mais ça doit s'arrêter là...


    la suite de ma réponse en début d'après midi

  19. #14
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    pour les calculs de déperdition, je suis en train de parcourir le site d'Hervé Silve (http://herve.silve.pagesperso-orange...simplifiee.htm). Mais au pire, il y a la gaine d'extraction du distributeur d'air chaud qui se trouve dans la pièce où se trouvera le poêle.

    En attente de l'artisan qui doit me renvoyer un devis + une référence à visiter....

  20. #15
    Mickele91

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Bonjour,

    Citation Envoyé par gerald2545
    leurs missions sont plus larges "Ecouter, conseiller et agir pour un habitat digne et durable".
    Ce sont des "brasseurs de vent"....ils donnent des conseils très généraux, mais comme ils sont infouttus de dimmensionner et de chiffrer les chose...quand tu sorts de chez eux, tu n'es pas plus avancé que quand tu y es entré...

    Si je comprends bien jusqu'à présent tu n'avais pas de chauffage central...et tu en ferais installer un, uniquement pour pouvoir tourner avec un poêle bouilleur ?....

    Cordialement

  21. #16
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    Bonjour,
    pour faire suite à ce message qui date d'un an....nous nous sommes au final orientés pour une autre solution.
    Nous gardons notre insert dans le salon mais nous faisons installer une chaudière granulé au garage qui nous permettra de chauffer par murs chauffants et de faire l'eau chaude sanitaire en hiver.
    ça me rassure dans le sens où ça fait 2 sources de chaleur indépendantes contrairement au poêle bouilleur qui s'il tombe en panne, on est mal.
    on n'a plus non plus le problème potentiel de surchauffe dans le salon.

    La chaudière sera une OPOP 1 à 10kW

    Pour Mickele, l'idée était de trouver une solution pour améliorer le confort de mes dames, sans passer au tout électrique non plus.

    Pour le BE, au moins, ils ont été cools et ont fait en sorte que mon dossier passe à l'ANAH en tant et en heure avant fin 2013.

    A+

    Gérald

  22. #17
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    alors le projet a avancé dernièrement après un gros creux entre mon manque de temps, le manque de temps de l'installeur.
    La chaudière est installée : OPOP BioPel 10kW, modulant à partir de 3kW
    P9076901.jpg

    Elle sera mise en route quand j'aurais mis en place mes murs chauffants.
    On a fait faire une étude/devis chez un grossiste pour le produit de chez Rehau, mais à 3000€ pour un réseau plein de raccords et de plaques de platre avec de petits tuyaux dont tu ne gères pas la position....j'ai préféré partir sur d'autres solutions :
    - sur 1 mur porteur intérieur au RDC : suppression du placo/polystyrène et fixation de rails plastique au mur avec clipsage du PER multicouche tous les 15 cm (tuyaus fixés, l'enduit n'est pas encore fait)
    - sur 2 cloisons du RDC : suppression complète des cloisons et mise en place de briques CERATHERM terre cuite (en cours de fabrication à la briqueterie Nagen - à faire
    - sur 3 cloisons de l'étage : suppression d'une épaisseur de placo + alvéoles cartonnées + sous-couche argilus (pour enduit terre) + réalisation d'un support pour les tuyaux à base de tasseaux défoncés tous les 15 cm + mise en place des tuyaux au sol + mise en place du support avec fixation des montants en haut et en bas puis sur le placo avec des équerres (délicat). En fonction de la pièce à chauffer, mise en place d'un isolant sur 1 cm sur une face ou l'autre + enduit terre (1 mur avec tuyau de ficé, pas encore d'enduit fait)
    - sur 1 cloison en bois d'un placard peint à l'étage : sous-couche argilus + fixation de rails plastique + fixation des tuyaux tous les 15 cm + enduit terre en plusieurs couches (quasi fini)

    quelques photos :
    cloison placard : P9096909.jpg
    cloison étage : P9176916.jpg
    mur porteur RDC : P9056893.jpg

    voilou sur l'actualité du projet!!!

  23. #18
    gerald2545

    Re : remplacement insert air par poêle mixte bouilleur

    ça y est, les murs sont finis (enfin, les tuyaux sont en place) depuis quelques semaines avec l'aide bienvenue de mon frère et de copains, mes filles et ma compagne...merci à tout ce petit monde. Merci aussi à tous ceux qui ont passé un peu de leur temps à répondre à mes questions (J. Colzani, B. Thouvenin, Seb http://maisonpaille.over-blog.net/). On aura mis 3 mois, le mercredi et le WE pour mettre en place ces tuyaux.
    • Le plus fastidieux : mur en brique ceratherm de la cuisine, monté à la chaux, avec un réseau de chaque côté. Super long de bien tout mettre d'aplomb (c'est pas mon métier ) : verticalité + mettre les rainures au même niveau d'une brique à l'autre. Pas prévu non plus le tronçonnage des briques pour faire les demi-tours de tuyaux aux extrémités, obligatoire quand on fait une cloison avec 1 réseau de chaque côté, sinon des briques spéciales évidées aux extrémités existent
    • Le plus facile : la pose du multicouche (si on s'y prend bien et qu'on n'introduit pas de tensions dans la bobine : dérouler comme avec un dérouleur de tuyau de jardin) qui se fait relativement facilement, se coupe facilement, se fixe facilement
    • le plus cool : la pose de la terre en enduit (aucun mur finalisé encore, ça attendra le printemps maintenant, entre besoin d'une trève et besoin de chaleur pour le séchage des murs), c'est vraiment facile à faire et très agréable. Les filles se sont régalées, bien qu'un peu dégoutées ("bahh, de la boue!!!")
    • le plus compliqué : trouver toutes les pièces de plomberie qui vont bien pour relier mes tuyaux des murs à la nourrice, et la nourrice à la chaudière (j'ai fait mes premiers joints à la filasse, du bonheur ça aussi, comme la terre!!, trop bien et pas une fuite)



    Pour le matériel :
    • multicouche (diamètre 16mm et 2 mm d'épaisseur) pour les murs
    • multicouche (diamètre 25mm et 2,5 mm d'épaisseur) pour relier les nourrices à la chaudière
    • collecteurs (2 kits Rehau : conseillé par un plombier local, vu sur le système de Seb et bonne descritpion sur la chaine youtube Laurent Jacquet LJVS - https://www.youtube.com/watch?v=OGhcRPClP4E) :
    • - ref sets de montage pour collecteur (1 réseau au RDC et 1 réseau à l'étage) 245643-001
    • - ref bloc rouge avec vanne d'isolation : 257408-010
    • - ref bloc bleu avec débitmètre 257302-010
    • acheté à un grossiste près de Toulouse, qui m'assurait que ces nourrices était faites pour du PER REHAU et que j'étais obligé de faire un pont PER/Multicouche pour brancher mon réseau....que nenni de simples raccord Eurocones faits pour du tube en 16mmx2mm trouvés sur internet ont fait l'affaire (rien trouvé chez les grossistes ni GSB)
    • achat de purgeurs automatiques


    Pour le RDC :
    • 190m de multicouche 16x2mm tirés en 4 réseaux
    • collecteur pour 5 réseaux (extension prévue à très court terme de la maison) dans un caissson fait pour l'occasion dans les combles perdus au dessus du garage, accessible par la petite SDB du RDC. Isolation de ce caisson

    Pour l'étage :
    • 114m de multicouche 16x2mm tirés en 4 réseaux
    • collecteur pour 5 réseaux (extension prévue à très court terme de la maison) dans un caissson fait pour l'occasion dans les combles perdus au dessus de la trappe d'accès (qui ne sert plus de trappe d'accès depuis que j'ai fait mettre de la ouate. Isolation de ce caisson

    remplissage des réseaux sans gros problème (sauf le purgeur auto au dessus du tuyau d'évacuation qui me laissait rentrer de l'air, on entendait des glouglous perpétuels) après démontage de la partie haute de ce purgeur, plus de problème : l'évacuation de l'eau pour le remplissage du réseau de l'étage devait créer une dépression laissant rentrer cet air)
    test des réseaux avec pompe d'épreuve (merci encore Bruno) : resserrage de quelques pièces et c'est OK

    La mise en route a été faite par le technicien de l'artisan qui m'a fourni la chaudière opop biopel...première du genre qu'ils installent...La première demie-journée d'installation n'a pas été des plus fructueuses (0 préparation). Retour 1 semaine après (après m'être fâché parce qu'ils auraient bien laissé comme ça), c'est mieux mais ce n'est pas encore finalisé (manque toujours le thermostat d'ambiance, le réglage de la sonde lambda, la réparation du compresseur).


    Depuis 4 semaines, on a donc notre chaudière en route et ça fait super plaisir de sentir les tuyaux chauds!!!!!! J'ai même ma compagne qui m'a dit qu'elle avait trop chaud!!! et ça je n'y aurais jamais cru, même pas en rêve!! Reste donc la régulation à bien prendre en main (d'ailleurs j'ai une question pour vous).

    Quelques photos pour la route des murs, collecteurs et distribution
    nourrice_rehau_RDC_GP.JPGnourrice_rehau_etage.JPGmur_WC.JPGmurs_Manon.JPGmur_louloutes.JPG
    Dernière modification par gerald2545 ; 07/01/2017 à 21h18.

  24. Publicité
  25. #19
    gerald2545

  26. #20
    gerald2545

    problème régulation réseau chauffage 2 circuits + circuit ECS

    Bonjour,
    je reviens avec ma question car je n'ai toujours pas résolu mon problème.

    J'ai un réseau d'eau que je n'arrive pas à réguler correctement alors que pour le 2nd, la regulation marche super bien, et j'ai du mal à voir comment corriger ce problème....

    La chaudière a une température de consigne de 61°C, température minimum qui semble adaptée pour avoir un retour de plus 55°C.

    A la sortie de la chaudière, il y a une pompe de recyclage qui ramène une partie de l'eau chaude à l'entrée d'eau froide de la chaudière.
    La sortie d'eau chaude de la chaudière, comme le retour froid, sont branchés sur une bouteille de découplage hydraulique (je crois que ça s'appelle comme ça....). De là, j'ai 3 départs (et donc 3 retours) :
    - 1 départ vers murs chauffants du RDC (avec vanne 3 voies branchée sur le retour froid de ce réseau) + pompe : complètement à gauche de la bouteille de découplage
    - 1 départ vers murs chauffants de l'étage (avec vanne 3 voies branchée sur le retour froid de ce réseau) + pompe : au milieu de la bouteille de découplage
    - 1 départ vers le serpentin du haut du CESI, avec 1 pompe : complètement à droite de la bouteille de découplage

    schema_chauffage.jpg
    schéma simplifié de mon installation
    bouteille_decouplage_hydraulique.jpg
    bouteille de découplage hydraulique
    diff_temperature_reseaux_murs.jpg
    relevés de température sur les 2 réseaux de chauffage (V3V de gauche ouverte à 1%)

    La régulation est faite sur les réseaux de murs chauffants avec des sondes extérieures seulement pour le moment. Je demande donc une température de départ (e.g. 34°C pour ces 2 réseaux) et les régulations doivent ouvrir/fermer les V3V pour arriver à la consigne. Il y a 1 régulation par réseau de chauffage.
    reglage_reseaux_murs_chauffants.jpg
    Autant, le réseau de l'étage est super bien régulé (je demande 34°C, et j'ai bien 34°C au départ, la V3V s'ouvre et se ferme pour corriger la température de départ), autant le réseau du RDC est toujours trop chaud, bien que la V3V soit fermée au max (ouverture à 1%). cf image ci-dessus :
    - réseau de l'étage - écran de droite (consigne à 34°C, mesure à 34°c, ouverture de la V3V à 26%)
    - réseau du RDC - écran de gauche (consigne à 34°C, mesure à 43°c, ouverture de la V3V à 5%, qui est l'ouverture minimum - même si je passe cette ouverture minimu à 1%, ça ne change rien)

    J'ai pensé à plusieurs choses :
    - V3V s'ouvre dans le mauvais sens : je change le sens d'ouverture de cette V3V, mais ça ne change rien au problème
    - V3V HS : je l'ai passée en mode manuel et l'ai fermée à fond, la température descend un peu, mais pas de façon drastique.Elle a l'air de fonctionner....l'axe est bien entraîné quand le moteur de la V3V tourne, exactement comme la seconde V3V

    En regardant d'un peu plus près, je me suis aperçu que le raccord du retour du réseau défaillant est bien plus chaud que le raccord de l'aller, de même que le tuyau qui fait le pont entre retour et la V3V....ce qui suggérerait que la pompe prend de l'eau sur le retour, mais qu'elle viendrait en partie de la bouteille de découplage, super chaude...ce qui expliquerait qu'elle ne régule rien du tout puisqu'elle ne peut pas. Sur les conseils de ma douce, j'ai augmenté le débit de la pompte pour le réseau du RDC : on perd un peu en température (2 à 3°C), mais pas suffisant...

    Je me plante? il y a d'autres choses que je peux vérifier pour confirmer / infirmer ce comportement un peu bizarre?

    Merci d'avance de votre aide

    Gérald
    Dernière modification par gerald2545 ; 29/01/2017 à 22h24. Motif: correction sujet

  27. #21
    gerald2545

    problème régulation réseau chauffage 2 circuits + circuit ECS

    Bonjour,
    personne pour m'aiguiller juste un peu?

    Merci à vous

    Gérald

  28. #22
    gerald2545

    Resolution regulation V3V

    Bonsir,
    auto-réponse : V3V mal calibrée et mauvais sens d'ouverture.
    Petite doc :
    La régulation ne fonctionne pas correctement (e.g. V3V ouverte au minimum mais la température mesurée au départ de circuit reste toujours supérieure à la température de consigne).

    Vérifier que la vanne 3 voies est bien calibrée.
    Démonter le moteur
    • ôter la protection thermique du bloc V3V/pompe
    • ôter le capuchon plastique sur le bouton en façade
    • dévisser la vis cruciforme centrale au bouton
    • retirer le bouton
    • le moteur peut être sorti de l’axe de la V3V


    Trouver les positions clés de la V3V
    Idéalement, il faut que la température de la chaudière soit bien supérieure à la température de l’eau du réseau à tester pour faciliter cette étape.
    Le sens de circulation de l’eau peut être déterminé en apposant les mains sur le circuit retour et le circuit aller et en relevant les températures mesurées au départ du circuit, après un temps de stabilisation après modification de l’ouverture de la V3V. Un repère existe sur l’axe de la V3V.
    Tourner l’axe de la V3V et positionner le repère (en haut, bas, gauche ou droite). Relever ce positionnement, et déterminer le taux d’ouverture de la V3V. Recommencer pour chaque position. Cela permettra de savoir à quelle position est fermée la V3V, où elle est ouverte à 100% et si elle doit s’ouvrir du côté gauche ou droite :
    • fermée à fond (ouverture 0%) : elle ne laisse pas passer l’eau en provenance de la chaudière, elle recycle complètement l’eau de retour du réseau (après stabilisation : T°C mesurée départ ~ T°C retour)
    • ouverte à fond : elle ne laisse passer que de l’eau en provenance de la chaudière
    • ouverte à 50% : l’eau provient à 50% de la chaudière et à 50% de l’eau de retour


    Exemple sur ma V3V :
    • ouverture à 0% : repère tout en bas
    • ouverture à 100% : repère en haut
    • ouverture se fait dans le sens inverse des aiguilles d’une montre


    Vérifier le réglage de la ST431
    Il faut vérifier si la V3V est bien réglée (ouverture à 0% bien positionné et sens d’ouverture).

    Vérifier le bon positionnement du 0%
    • ôter le moteur de la V3V
    • tourner manuellement l’axe de la V3V pour le mettre en position “ouverture à 0%”
    • sur le module ST431, descendre sur le menu “Etalonnage de la vanne” et valider : le moteur tourne pour arriver à 0%
    • Une fois que le moteur ne tourne plus, le remettre sur l’axe de la V3V et le refixer: le moteur et la V3V sont bien en phase pour l’ouverture à 0%.
    • Vérifier le sens d’ouverture de la V3V
    • quand le module ST431 régule, valider qu’il fait tourner la V3V dans le bon sens (s’il faut augmenter la température de départ, s’assurer que la V3V tourne dans le sens Position 0% vers position 100% en passant par le 50%). S’il tourne à l’envers de ce qui est attendu, modifier le sens d’ouverture de la V3V

    Pour changer le sens d’ouverture de la V3V, sur le module ST431, aller sur le menu :
    • Menu de l’installateur > sens d’ouverture > Valider
    • modifier le sens d’ouverture

    Il faut peut-être refaire l’étalonnage de la V3V si le sens d’ouverture a été modifié

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Remplacement d'un insert par un poêle : comment ajouter de l'inertie ?
    Par Narbouki dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 124
    Dernier message: 14/02/2014, 15h32
  2. Remplacement cheminée insert par poêle
    Par azharfr dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 8
    Dernier message: 14/01/2011, 21h13
  3. Foyer ou poêle mixte (bûches/pellets) avec bouilleur
    Par gridobu dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/01/2011, 15h39
  4. remplacement insert à bois par un poêle à granulés : possible et judicieux ?
    Par geobart dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 25/05/2010, 09h55
  5. remplacement d'une cheminée avec insert par un poele a pellets
    Par burt munroe dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 31/07/2009, 18h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison