Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Retour après une saison avec un poêle DDG et ballon tampon



  1. #1
    zorglups

    Lightbulb Retour après une saison avec un poêle DDG et ballon tampon


    ------

    Nous avons terminé l'installation de notre DDG et de son ballon tampon en décembre 2013 et avons donc vécu notre premier "hiver" (certes pas très rude) chaudière éteinte, poêle allumé.

    Ayant trouvé beaucoup d'information et pas mal de réponses sur ce forum, cela me semblait opportun de vous faire un petit retour d'expérience personnelle.
    Il s'agit de notre expérience, dans notre situation et elle n'est sans doute pas applicable à tout le monde telle qu'elle.

    Certains choix ou raccordements pourront sembler illogiques à certains mais il se fait que l'on s'est pas mal gratté la tête et avons pu confronter nos beaux principes thermodynamique et mécanique des fluides aux surprises de la réalité de braves tuyaux en cuivre, de flux parfois allant dans des sens auxquels nous ne nous attendions pas
    Je me suis quelques fois senti comme un sous-marinier essayant de diagnostiquer un problème en écoutant des tuyaux et en sentant lequel était le plus chaud.

    J'ai documenté ceci complètement sur le forum Bricozone et au lieu de répliquer complètement le post, je vous donne le lien vers le topic.
    Ce n'est pas vraiment que je préfère un forum à l'autre. Je suis juste fainéant et cela m'ennuyait de ré-uploader les images une deuxième fois.

    http://www.bricozone.be/fr/poele-ins...tml#post874310

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Retour après une saison avec un poêle DDG et ballon tampon

    En utilisation normale, je ne sature jamais le ballon tampon de 1000L.
    un peu plus haut il est écrit:
    En cas de défaillance du circulateur du Thermovar ou en cas de panne de courant (ou en cas de saturation du ballon tampon), La sécurité 93°C/3bars en sortie du DDG va s'ouvrir et l'eau bouillante est évacuée (par un tuyau de cuivre) vers l'extérieur. Le circuit d'eau est automatiquement remis à niveau avec de l'eau de ville. La vanne anti-retour AR1 s'assure que l'eau froide remplisse le circuit en passant par le DDG, le refroidissant au passage. Tout cela est hydraulique/automatique et cela fout un fameux bordel à l'extérieur.
    Doit on comprendre que la sécurité a été mise en jeu, dans quelle condition ? L'alpha2L du thermovar ne risque t'il pas de trop réduire le débit pendant une flambée ?

    Chez moi, la limite de décharge est la valeur (96°C +-3° donnée constructeur, plutôt plus, lecture 98°C sans percussion) de la sonde située dans le poêle et il m'arrive fréquemment de travailler en fin de flambée entre 92 et 94°C, c'est toujours ça de gagné en autonomie.
    J'atteins 92-95°C en sortie de poêle si le retour est nettement supérieur à 60°C et que le feu est vif, rare, c'est juste la fin du lit de braise généralement dans ces conditions. Le débit se réduit quand les thermostatiques ferment, mais n'est jamais nul, il y a un radiateur ouvert à fond en permanence
    Suite à un incident de circulation, mon record qui date maintenant de plusieurs années est de 110°C à la sortie poêle, effet locomotive assuré à la décharge à l'atmosphère.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    zorglups

    Re : Retour après une saison avec un poêle DDG et ballon tampon

    Ayant fait tout le montage avec mon beau-père, je me devais de vérifier que les systèmes de sécurité étaient efficaces.

    Un jour où les enfants étaient absents, j'ai lancé une flambée et ai volontairement coupé l'alimentation du circulateur du Thermovar.
    L'eau ne circulant plus dans le DDG, l'eau est assez rapidement monté à une température/pression excédant le tarage de la soupape de sécurité, celle-ci s'est ouverte, la pression a chuté très rapidement et l'appoint en eau de ville s'est fait. Cette eau froide passant dans le DDG refroidit celui-ci.

    La sortie de vapeur fait un fameux raffut et ayant fait le test en décembre, et donc en atmosphère froide, c'est d'autant plus impressionnant.

    N'ayant jamais souffert de véritable panne de courant et n'ayant jamais saturé mon ballon tampon, la sécurité n'a jamais fonctionné à part pour ce test.
    Régulièrement, je provoque une ouverture de cette vanne histoire de la garder en pleine forme

    La circulation DDG<=Thermovar=>Ballon est indépendante de la circulation Ballon<=C1=>Radiateurs.
    Cela veut dire que le débit d'eau circulant dans le DDG est constant:
    --- tant que la T° des fumées est supérieur à 60°C
    --- tant que le circulateur Alpha2 du Thermovar est alimenté (sauf avarie de celui-ci)
    --- rien ne peut se fermer dans cette partie du circuit

    L'Alpha2 ne réduit son régime que lorsqu'il détecte que son circuit est 'fermé'. Le circuit DDG<=Thermovar=>Ballon n'est JAMAIS fermé ni même réduit car comme dit ci-dessus, rien ne peut se fermer dans cette partie de circuit.
    De plus (je viens de descendre vérifier à la cave), l'Alpha2 peut être configuré de différentes façons:
    - L'Alpha2 Thermovar est configuré pour tourner à un régime constant quelle que soit "l'ouverture du circuit". Il fait office de circulateur "normal" dans ce cas mais en beaucoup plus économe (électriquement) et totalement silencieux.
    - Les Alpha2 C1 et C2 sont configurés pour adapter leur vitesse en fonction de "l'ouverture du circuit de radiateurs". De cette manière, il réduit les pertes de charge (et le bruit, accessoirement) lorsque la demande est faible (un ou deux radiateurs), tourne à plein régime lorsque la demande est forte et tourne très doucement (je pense qu'il ne s'arrête pas car la mesure d'ouverture se fait par différentiel de pression entre l'entrée et la sortie de la turbine) lorsque toutes les vannes thermostatiques sont fermées. L'Alpha2 est donc dans ce cas économe électriquement et point de vue calorifique (pas de bypass nécessaire pour le cas ou toutes les vannes sont fermées) et très silencieux.

    Dans mon cas, je ne dois pas garder un radiateur ouvert à fond car la fermeture des vannes n'influe en rien sur la circulation d'eau dans le circuit DDG<=Thermovar=>Ballon.
    Je n'ai pas besoin de bypass car l'Alpha2 s'arrête automatiquement.

    Je voulais absolument éviter d'avoir une circulation permanente qui gaspillerait les calories accumulées dans le ballon tampon. L'Alpha2L est prévu pour cela et fonctionne merveilleusement.

  5. #4
    SK69202

    Re : Retour après une saison avec un poêle DDG et ballon tampon

    Régulièrement, je provoque une ouverture de cette vanne histoire de la garder en pleine forme
    Se méfier des maintenances destructrices, les fabricants des deux soupapes de sécurités de mon circuit (thermique double et surpression 1.5 bar) indiquent de ne pas faire d'essais trop souvent, les décharges de sécurité pouvant entrainer des dommages aux sièges d'étanchéité.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    zorglups

    Lightbulb Re : Retour après une saison avec un poêle DDG et ballon tampon

    Merci pour l'info. C'est bon a savoir.

    Point que j'ai oublié de mentionner:
    Un cordon chauffant thermostatique est fixé sous le tuyau de cuivre d'évacuation vers l'extérieur afin de s'assurer qu'un restant d'eau ne puisse former un glaçon en cas de gel, ce qui boucherait celui-ci.

Discussions similaires

  1. Installation poêle DDG avec ballon tampon
    Par zorglups dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/09/2013, 15h30
  2. Poele Edilkamin Ecoidro+ballon tampon 500L, différentiel en (dé)faveur du ballon
    Par mokozore dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 01/12/2012, 10h55
  3. Dimension Ballon tampon pour plancher chauffant avec poêle pellets hydro
    Par jbduche dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/11/2012, 21h31
  4. schéma ballon tampon avec poêle hydro
    Par francko21 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/01/2012, 22h09
  5. Retour Okofen plancher chauffant /Chaudière avec ballon tampon ou pas
    Par pierrotb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/05/2011, 09h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...