Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Auto-construction d'une mini-maison autonome



  1. #1
    fufull

    Auto-construction d'une mini-maison autonome


    ------

    Chers eco passionnés, je me tourne vers vous pouravoir vos avis concernant la construction d'une mini-maison autonome en énergie. Pourquoi une mini-maison me direz vous ?
    Eh bien, je ne tiens pas à déménager et à contraindre toute ma petite famille à emménager dansun mobil home durant la constructuion de ma nouvelle maison. Bref, comme j'ai quand même envie d'en construire une, je vais en bâtir une dans mon jardin... En plus ça me fera un bureau-garçonnière où je ne serai pas dérangé ... Si on peut joindre l'utile à l'agrébale ...
    Voici le cahier des charges :
    - Surface au sol : 20m2 (pour éviter le permis de construire).
    - Une pièce + mezzanine
    - un four à bois/poele de masse pour l'agrément
    - Finition extérieur à définir mais toiture en petites tuiles de pays (c'est lourd, environ 80kg/m2)
    - Autonomie totale en électricité (12v pour éclairage et recharge de mon Ibook)
    - Budget maxi : 4000€
    - Je suis à l'Est de lîle de France, 'fait pas beau, 'fait pas chaud, 'fait humide

    Je suis un bricoleur averti +++, je sais faire tout ce dont on a besoin pour construire une maison.

    A priori j'envisage une structure passive mais ma propre maison faisant un masque, il me faudra tout de même un peu d'actif pour la période décembre février.
    Les murs seront soit en madriers (j'aipeur que ça travaille) soit en caissons à ossature bois remplis de ouate de cellulose). La dalle serait en béton de chanvre (30cm) équipée d'un plancher solaire direct autoconstruit. Le pan sur de la toiture serait constitué d'un panneau solaire thermique autoconstruit servant à chauffer la mini maison et l'ECS de la grande en été et d'un panneau solaire photovoltaïque raccordé à une batterie de type camping-car. Le mur sud serait une grande baie vitrée fixe tandis que la porte serait sur le mur ouest. Le mur nord serait aveugle et le mur Est ouvert d'un oeil de boeuf pour la lumière du matin et le cachet. L'alimentation en eau non potable serait raccordé à mon puits voisin. J'envisage également l'installation d'une petite éolienne pour charger la batterie pendant l'hiver grisâtre de la Brie. L'éclairage se fera par des leds (ça y est on en trouve enfin chez leroy-casto).

    Et puis peut être qu'après j'en construirai une grande ...

    Qu'en pensez-vous ?
    Que feriez vous ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jer75

    Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome


    Pas grand chose à ajouter je pense.

    juste quelques remarques/questions:

    -épaisseur d'isolants murs et toiture?
    -sanitaires? évacuation des eaux usées?
    -présence de masse thermique?(hormis le poele de masse) par ex: mobilier en terre crue
    -à tu pensé aux remontées capillaire? Comment compte tu gérer ça?
    -ou compte tu installer le ballon solaire ECS et plancher chauffant? prévois tu un appoint? Prévois tu un réseau enterré pour l'ECS de la grande maison?
    -Concernant l'installation solaire, il te faudra probablement du courant pour faire fonctionner les pompes, l'installation PV/eolienne sera t'elle suffisante?
    -Idem, pompe/elec pour puiser l'eau du puit.
    -Je pense que 2 batteries est un minimum pour etre tranquille.

    pour ton site, trés intéressant et instructif.

    Jer75

  4. #3
    fufull

    Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome

    Citation Envoyé par jer75

    Pas grand chose à ajouter je pense.

    juste quelques remarques/questions:

    -épaisseur d'isolants murs et toiture?
    -sanitaires? évacuation des eaux usées?
    -présence de masse thermique?(hormis le poele de masse) par ex: mobilier en terre crue
    -à tu pensé aux remontées capillaire? Comment compte tu gérer ça?
    -ou compte tu installer le ballon solaire ECS et plancher chauffant? prévois tu un appoint? Prévois tu un réseau enterré pour l'ECS de la grande maison?
    -Concernant l'installation solaire, il te faudra probablement du courant pour faire fonctionner les pompes, l'installation PV/eolienne sera t'elle suffisante?
    -Idem, pompe/elec pour puiser l'eau du puit.
    -Je pense que 2 batteries est un minimum pour etre tranquille.

    pour ton site, trés intéressant et instructif.

    Jer75
    A vrai dire, je n'avais pas pensé à équiper ma mini maison d'une installation d'eau courante avec WC etc... Mais à y réfléchir ça pourrait être intéressant en utilisation maison d'amis.
    Pour la circulation du PSD, je pensais utiliser une pompe 12v. Pour l'échangeur ECS maison je pensais la plcer dans la maison donc en 220v
    Le tout serait de calculer les conso électriques pour définir la capacité de stockage (nb de batteries de type camping car)

    En ce qui concerne les murs, je pensais à des murs de stockage (terre crue ou autre) côté nord avec une iso extérieur 8cm en panneaux de laine de bois.

    Pour les remontées par capillarité, la dalle reposerait sur un film étanche sur lit de gravier avec drain.

    Le réseau maison sera en effet enterré. Cela dit, il n'est pas certain que je le réalise. Pourquoi pas chauffer une cuve enterrée sous la maison (genre 5000l). Comme ça cette eau ne nécessiterait pas de circulateur mais tournerait par thermosyphon.

  5. #4
    jer75

    Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome

    Bonjour

    installation d'eau courante avec WC
    C'est pas indispensable, mais si tu compte y vivre en attendant, c'est quelque chose à envisager d'une maniére ou d'une autre...un trou au fond du jardin et une pompe manuelle pour puiser l'eau du puit, ou...carrément un sanitaire complet dans la maison, mais bon sur 20 m² ca prends de la place, et avec le budget annoncé...


    Le tout serait de calculer les conso électriques pour définir la capacité de stockage
    C'est clair, il faut bien dimmensionner l'installation panneaux PV+eolienne+batteries pour pas etre embété.

    En ce qui concerne les murs, je pensais à des murs de stockage (terre crue ou autre) côté nord avec une iso extérieur 8cm en panneaux de laine de bois.
    Super, mais 8 cm , ca me parait un peu léger, surtout coté nord.

  6. Devis
  7. #5
    r17777

    Arrow Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome

    Mon frangin a fait la même chose (pour lui et sa femme), pour se construire tranquillement leur maison bioclimatique ...

    Il s'est fait un pseudo abris de jardin, en passif plein sud (avec terrasse et plan d'eau pour amélioré l'albédo) de 4x4 en interne (des mètres de long hein!! pas un truc poury mettre un gouffre à pétrole ambulant à grosse roues!! ) + Petite mezzanine (avec plantes tombantes épuratrice d’air tout le long d’une petite trémie de 3m de long) avec chambre d' 1.60m de haut super bien isolé par 20cm de laine de chanvre.
    Un futon directement posé sur les planches de mélèze et deux corps humain là dessous et le chauffage de la chambre est quasi assuré toute l'année…même sans efforts très très particuliers
    le CO2 de leur respiration descent par l'éscalier au RDC

    Au RDC justement, il y'a une mini cuisine et un salon (on mange sur la table du salon qd il fait pas beau et on mange sur la terrasse en bois au bord du bassin qd il fait beau), la bibliothèque et le coin TV et PC portable (= très négawatt !).

    Dans la cloison nord une ouverture sans porte mais avec un gros rideau épais, qui donne sur un petit volume tampon de 1.5x4m construit en chanvre banché (de 15cm seulement !) contenant le frigo, la SDB, et les WC raccordés à une petite fosse septique de 1000L et raccordé ensuite sur un lagunage à macrophytes d’environs 8m2…et une toute petite chaudière mural gaz pour l’ECS raccordée sur une grosse bouteille pour gazinière (stockée dehors à l’ombre)…

    Toutes les eaux grises partent directement dans un autre petit lagunage de 2m2 prévu à cet effet.

    Pour le chauffage un petit poêle à bois tout con, amélioré avec un rang de Brique réfractaire maçonné autour des trois faces (gauche, droite, arrière), branché sur un conduit plus haut que le toit (environ 1m), sinon c’est l’asphyxie assurée !! D’ailleurs le problème est d’en trouver un suffisamment faible en puissance …

    La structure principale est construite en G7 (seulement!) avec gros joints à la chaux et enduit externe interne chaux sable, sans isolation supplémentaire, avec des simple vitrages sud sur huisserie en bois exotique qu’un pote débarrassait de sa maison en rénovation, c'est pour vous dire si l’isolation de cette garçonnière est plus que légère et pourtant un moindre rayon de soleil et la température grimpe et la G7 accumule.
    Le soir en hiver q on rentre sans que le poêle n’est été mis en marche de la journée, on ressent tout de suite le rayonnement des parois ….et assez tard dans la soirée…alors imaginer le taux de couverture solaire si cette casba était optimisé …(ce qui le sera sûrement un jour)
    Bien sur elle est raccordée au 220v grâce à un abonnement compteur de chantier renouvelé tous les 6mois depuis trois ans !
    Elle à aussi le Net et bientôt l’ADSL

    Elle lui servira par la suite de bureau de consultation, et de squatte pour les potes de passage… on y à fait régulièrement des soirées à plus de quinze en été et 8 à 10 en hiver !!!

    Mais maintenant depuis quelques temps y’a la « grande » maison presque fini alors on fait de plus grosses soirées

    La grande maison passive n’est elle pas si grande étant donné qu’ils ne savent pas encore combien de mômes ils comptent avoir… donc une base de 55m2 internes avec une véranda de 20m2 toiturée avec Vélux et portes fenètres entre cette dernière et la maison !
    Un étage de deux chambre le tout plein sud … une extension à l’est avec un jardin d’hiver plein sud est prévu par la suite…

    Cette baraque a été construite en matériaux bios sauf pour la G7, qui serra elle aussi isolé par l’extérieur
    D’ailleurs à mon avis, la G7 avec isolant externe est bien meilleur que la monomur !
    La monomur nécessite un montage précis et parfait que bien des artisans répugnent, et le moindre défaut et c’est le R déjà plus que moyen qui dégringole …

    J’ai dit ailleurs sur le forum qu’une maison parpaing isolation externe conventionnelle, avait à coup sûr un bien meilleur écobilan qu’une monomur…
    Le seul problème dans une construction parpaing de ce type c’est le montage électrique…
    Par contre de la G7 ne pose pas de gros problème de ce coté et son montage est bcp moins contraignant en matière de précision que la monomur si vous l’isolez par l’extérieur.

    Le surcoût lié à cette isolation externe par rapport à de l’isolation interne doit peut être même être moins cher que le surcoût monomur… et là au moins vous êtes sûr de la continuité total de l’isolant et de sa qualité isolante!! Ce qui est loin d’être le cas dans la monomur…

    Et si vous faites du passif pur (plancher solaire direct actif ou indirecte actif pas très utile dans une construction neuve performante!), et que votre sol est sain, ne mettez pas d’isolant sous la dalle de rdc et mettez plus tôt un ceinturage isolant non bio (polystyrène) sur la périphérie des fondations jusqu’au niveau de la semelle avec par-dessus une barrière anti humidité … faite ressortir cet isolant chimique à au moins 30cm du sol et ensuite mettez y dans sa continuité, votre isolant écologique, avec une plaque de protection type Duripanel ou autre sur toute la hauteur depuis le bas de la semelle …

    Demandez à Quisit, je crois qu’il à utilisé ce matériau pour son palais solaire passif actif en bois , mais en interne.

    Dans ce cas vous obtenez une superbe inertie (que vous pouvez limiter éventuellement par quelque centimètre d’un léger isolant bio de dalle), avec une bien bonne enveloppe isolante …

    Pour les vitrages cette baraque est équipé de VIR sur châssis bois, pas de VMC, les enduits internes et la G7 tamponnerons les variations hygrométriques tout en permettant une évacuation de l’humidité. Et ça marche, même chez nous en terres humides (29)…surtout si vous êtes économe en eau chaude!

    Par contre lui il à une nappe phréatique qui vient flirter avec ses fondations lors des hivers super pluvieux donc il a surélevé de deux rang de brique sa construction, mis une double couche de hérisson, avec en plus une couche de 18cm d’isolant chanvre chaux avant sa chape de chaux et sa tommette…

    Pour l’isolation externe on est encore dans le choix du matériau et du montage …
    Mais ça devrait être quelque chose en plaque avec par dessus, des plaques de Duripanel pour la protection mécanique, montées sur tasseaux ….
    Mais j’ai des doutes sur l’aspect « sain » de ces plaques ...
    Donc si vous avez d’autres pistes je suis preneur …

    Si vous m’envoyer votre adresse Mail en MP je peux vous envoyer des photos.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    r17777

    Arrow Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome

    J’ai oublié de préciser un truc.

    Pour la "grande" maison, il a fait un autre lagunage, mais cette fois ci de manière officielle avec l'appuis d'un bureau d'études spécialisé du 44 ... depuis il a organisé avec son asso alternative une bonne grosse conférence là dessus (avec son exemple), ça à fait quelques émules dans le département

    Pour les WC de cette "grande" maison, il s'agit de toilette à compost, mais un tuyaux d'évacuation à été prévu.
    Obligatoire je crois...

    Son terrain se trouve sur une zone super plate à 1 km du bord de la mer ... et les éoliennes pour bateaux ou autres y tournent très bien

    De plus cette commune bénéficie d'une sorte de microclimat un peu plus ensoleillé que le reste du département ...celà dit, ça reste qd même la Bretagne tout de même, alors imaginez les perfs ailleurs ...
    Dernière modification par r17777 ; 02/03/2006 à 12h46.

  10. Publicité
  11. #7
    fufull

    Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome

    Citation Envoyé par r17777
    J’ai oublié de préciser un truc.

    Pour la "grande" maison, il a fait un autre lagunage, mais cette fois ci de manière officielle avec l'appuis d'un bureau d'études spécialisé du 44 ... depuis il a organisé avec son asso alternative une bonne grosse conférence là dessus (avec son exemple), ça à fait quelques émules dans le département

    Pour les WC de cette "grande" maison, il s'agit de toilette à compost, mais un tuyaux d'évacuation à été prévu.
    Obligatoire je crois...

    Son terrain se trouve sur une zone super plate à 1 km du bord de la mer ... et les éoliennes pour bateaux ou autres y tournent très bien

    De plus cette commune bénéficie d'une sorte de microclimat un peu plus ensoleillé que le reste du département ...celà dit, ça reste qd même la Bretagne tout de même, alors imaginez les perfs ailleurs ...

    J'oubliais de préciser un truc pour les commodités :

    J'habite déjà ma grande maison dont la rénovation est bien plus proche de la fin que du début. La construction de cette mini maison c'est juste un ptit délire pour me prouver que je peux le faire, qu'on n'est pas tous obligés de faire construire une maison Pierre de merde qui consomme autant que le gros 4x4 ou la R21 Txi garés devant.
    Cela dit, si j'arrive à concevoir un plan permettant d'implanter les WC, une douvhe et un lavabo, je tâcherai de le faire... Histoire que la belle mère en vacances soit autonome au fond du jardin

  12. #8
    260mercedes

    Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome

    Citation Envoyé par fufull Voir le message
    J'oubliais de préciser un truc pour les commodités :

    J'habite déjà ma grande maison dont la rénovation est bien plus proche de la fin que du début. La construction de cette mini maison c'est juste un ptit délire pour me prouver que je peux le faire, qu'on n'est pas tous obligés de faire construire une maison Pierre de merde qui consomme autant que le gros 4x4 ou la R21 Txi garés devant.
    Cela dit, si j'arrive à concevoir un plan permettant d'implanter les WC, une douvhe et un lavabo, je tâcherai de le faire... Histoire que la belle mère en vacances soit autonome au fond du jardin
    Bonjour

    Un rectangle de 3 m sur 1.20 m'ont suffi pour régler mon problème de salle d'eau dans ma maison à ossature bois. On peut faire plus petit en ne n'installant qu'un seul lavabo au lieu de deux vasques et en réduisant les distances entre la douche 80/120 implantée au fond de la salle d'eau, le VC à broyeur (12 volts) et le lavabo. le broyeur permet une évacuation et une épuration plus facile (ø des tubes 50). enfin ce que j'en dit.

    Cordialement

  13. #9
    katapulte

    Thumbs up Re : Auto-construction d'une mini-maison autonome

    Bonjour,
    je suis également intéressé par cette construction avec un budget de 4000€.Tenez moi au courant si vous avez réussi. Ce serait super!

Discussions similaires

  1. Construction d'une maison passive en Belgique
    Par plurielle dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 552
    Dernier message: 19/03/2012, 06h40
  2. construction d'une maison basse consommation en provence (06)
    Par alexandresud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 448
    Dernier message: 30/10/2010, 18h06
  3. Construction d'une maison bioclimatique/passive en Ardèche
    Par mimilaprincesse dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 58
    Dernier message: 18/08/2008, 21h21
  4. TIPE 2005/2006 construction d'une maison
    Par pnombre dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/09/2005, 15h43