Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Chute de la température intérieure



  1. #1
    bagnico

    Unhappy Chute de la température intérieure


    ------

    Bonjour à tous,

    Nous avons acheté une maison individuelle de 120m² de 2008 (RT2005) en Picardie, pas de voisins collés, tout électrique l'année dernière :
    DPE : D (215 kWh ep/m².an)
    Murs : Bloc béton creux 20cm donnant sur l'exterieur avec isolation intérieure 10cm
    Toiture : Combles aménagés sous rampants avec isolation intérieure 30cm
    Menuiseries : Porte simple en bois avec double vitrage / Fenêtres double vitrage PVC / Fenêtres de toit double vitrage bois
    Plancher : Poutrelles béton et entrevous isolants donnant sur vide sanitaire avec isolation sous chape flottante
    VMC Hygro B
    Ballon : Electrique 200L

    Pour optimiser le confort nous avons remplacé les radiateurs électriques (type grille pain) par des radiateurs à inertie fluide dès que nous sommes arrivés.
    La porte d'entrée en bois laisse passer un peu d'air, elle sera changée en fin d'année par une porte en alu.
    Par contre j'ai vraiment l'impression que la maison refroidie très vite. Par exemple si on prends les dernières 24h :

    T° Bas :


    T° Extérieure :


    T° Garage :


    Donc la maison est chauffée 20°C lors des périodes d'occupation, et en "Confort -2°C" lors des périodes d'absences.
    19h 17.6°C -> Chauffage mode confort -> 20h15 19°C -> 22h 19.7°C (nous rentrons à 20h)
    A 22h le chauffage se met en confort -2°C et à 23h la température est déjà retombée à 18.7°C puis à minuit 18.1°C
    Ensuite le chauffage se remet en route afin de maintenir la température entre 17.7°C et 17.5°C.

    Je suis d'autant plus inquiet que la température extérieure n'était pas très basse cette nuit (minimum 7°C), si on compare la perte de T° avec celle du garage (intégré à la maison et isolé) c'est affolant! (-1°C entre 22h et 8h)
    Finalement les chauffages sont toujours en route et donc ça consomme



    Selon vous je m’inquiètes pour rien ou y'a vraiment un loup ? Certes la porte d'entrée laisse passer un peu d'air mais je doute qu'elle soit la seule responsable de cette dégringolade....


    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : Chute de la température intérieure

    Bonjour,

    Avec l’isolation intérieure, il est tout à fait normal d’avoir une chute rapide des températures.
    Avec peu de masse thermique dans la partie isolée, il y a peu de chaleur en conserve.
    Tes murs extérieurs suivent en gros la température extérieure.
    Il n’y a pratiquement pas de chaleur en conserve.

    Pour la consommation électrique, c’est l’isolation qui est importante.
    Avec 100 mm d’isolant contre les murs et 300 mm dans les combles, tu as des pertes par transmission d’environ 2.5 W/m2*°C
    Pour 120 m2, ça donne 300 W/°C
    Pour un ΔT d’environ 10°C tu dois consommer 300 x 10 = 3000 W
    Lorsqu’il fera 0°C ext tu consommeras 300 x 20 = 6000 W
    C’est en gros ce que tu relèves, tout va bien.
    Durant les périodes ensoleillées, tu consommeras beaucoup moins

    Lorsqu’on fait des mesures ou des estimations, on admet que l’on se trouve en écoulement thermique stationnaire. C'est-à-dire à l’équilibre thermique.

    Tu as changé tes grille-pains, ils sont probablement plus beau, mais ils n'apportent rien sur la consommation d'électricité.
    Dernière modification par cornychon ; 13/10/2015 à 17h15.
    Le savoir se perd avec celui qui néglige de le transmettre.

  4. #3
    Ulyssesourd

    Re : Chute de la température intérieure

    Bonjour
    Une remarque : la T° du garage est trop élevée et je pense que la dalle est mal isolée, cela veut dire que le plancher RDC chauffe le garage...
    Revoir l"étanchéité de la maison car tu as un VMC hygro B ce qui demande une étanchéité parfaite...Et 10 cm aux murs paraissent insuffisants et 30cm dans les rampants : est ce bien réalisé en jointure ?
    Et une chute de 2°C en 2 heures indique une grosse fuite quelque part...Le TA est à coté de la porte d'entrée ou ailleurs?
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  5. #4
    SK69202

    Re : Chute de la température intérieure

    Pour descendre aussi vite: Renouvellement d'air excessif, le voulu et le pas voulu.
    Le garage n'est sans doute pas isolé et bénéficie de l'inertie des parpaing apparents.

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    bergerv

    Re : Chute de la température intérieure

    Hello,

    Tes graphiques sont sympas mais l'échelle de temps n'est pas très précise.
    J'ai néanmoins l'impression que tes montées en température (lorsque le chauffage se met en route en mode confort) sont rapides.
    Cela confirme à mon avis ce que décrit cornychon et qui est logique, à savoir la réactivité au refroidissement / réchauffement dû à la faible inertie de ta maison.

    Donc pour savoir si c'est normal, je monitorerais la consommation électrique sur 15 jours en continuant à suivre les températures (intérieures / extérieures). Cela te permettra de vérifier si ta conso réelle est cohérente avec l'isolation de ton logement.

    A+

    Vincent.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Larzacien

    Re : Chute de la température intérieure

    bonjour, Au lieu de changer la porte en bois pour une en alu (l'alu, c'est froid, ça n'isole pas. Il y a peut être de l'isolant à l'intérieur, mais bon), je disais donc, que si c'était moi, je ne changerais pas cette porte, mais je mettrais un S A S extérieur (genre petite véranda devant la porte. Cette véranda peut être de la dimension qu'on veut et qu'on peut. Et cela serait particulièrement intéressant si ce côté là voit le soleil. Et rien n'empêche de mettre une barre de seuil.

    Il est certain que la VMC aspire, et un peu d'air doit passer par cette porte, mais bon. Avec une protection comme le SAS ce serait mieux.

    Autre chose, si vous voulez vraiment économiser sur le chauffage, vous mettez une PAC AIR/AIR (en gros, une clim reversible inverter) avec un ou deux splits pour les pièces de jour, et ça peut vous chauffer l'ensemble de la maison en laissant les portes intérieures ouvertes en journée. Et ce n'est pas très cher, car peu de main d'oeuvre (autour de 2500 euros installé).

    Votre DPE : D à 215 kw ep m2/an, ce n'est pas ce que vous consommez au compteur. C'est l'énergie primaire, c'est à dire 2,58 kw à la production pour 1 kw consommé au compteur. Avec un autre chauffage, votre DPE serait très certainement en C.

    2,58 c'est le coefficient : pour un kw au compteur il faut produire 2,58 kw à la production : centrale nuccléaire ou autre.

    Au fait, et pourquoi n'installeriez vous pas un poêle à bois avec de la pierre autour pour faire une bonne flambée le soir et surchauffer légèrement la maison et mettre au repos le chauffage électrique ?. Comme on ne peut pas être là pour garnir le poêle toute la journée, le poêle stocke de la chaleur pour prolonger la chauffe après instinction, même si cette chaleur diminue.

    Il faut bien choisir l'emplacement du poêle.

    Enfin, voilà quelques suggestions.

  10. Publicité
  11. #7
    antec51

    Re : Chute de la température intérieure

    Salut bagnico,

    C'est marrant, nous sommes un peu dans la même situation (Picardie, maison RT2005, 10cm sur les murs, 26 cm sur les rampants et combles, vide sanitaire), nous étions en tout électrique et depuis quelques jours il n'y a plus de chauffage (le temps d'installer le chauffage centrale et la chaudière).
    Du coup entre le soir à 23h quand le feu de l'insert s’arrête il fait 19°c et au matin il fait 15,5°c, soit 3,5°c de perdu.

    Capture plein écran 15102015 090308.jpg

    Tu as essayé en coupant le chauffage voir à combien tu descendait ?

    Ce qui est étonnant c'est chez mes parents avec une maison de 1990, chauffage au gaz, et moins isolé (6cm dans les murs, 15cm dans les combles) ils font mieux et ne perdent que 1,5°c

    Capture plein écran 15102015 090226.jpg

    Comme piste je vois la VMC hygro B qui à l'air de tirer fort tout le temps, le vide sanitaire trop ventilé (je ne sais pas combien il y a d'isolant sous la chape béton), des courant d'air ou ponts thermiques non identifiés...

  12. #8
    SK69202

    Re : Chute de la température intérieure

    Ce qui est étonnant c'est chez mes parents avec une maison de 1990, chauffage au gaz, et moins isolé (6cm dans les murs, 15cm dans les combles) ils font mieux et ne perdent que 1,5°c
    Non, l'insert provoque un pic de température qui est perdu dans la nuit et qui se rajoute à la perte de base alors que le gaz ne provoque pas ce pic.
    Chez moi la perte nocturne avec chauffage peut aller jusqu'à 2.5°K alors qu'elle se limite à 0.8-1°K s'il n'y a pas eu de chauffage.

  13. #9
    Did67

    Re : Chute de la température intérieure

    Attention à la confusion classique entre température (en °C) et énergie (en kWh) :

    - un matériau léger (l'air par exemple, ou le polystyrène expansé) va perdre beaucoup de degrés en perdant très peu d'énergie...

    - un matériau lourd (béton, pierre) va perdre peu de degrés en perdant beaucoup d'énergie...


    Donc ne jamais raisonner en degrés quand il s'agit de se préoccuper de consommations d'énergie. En tout cas, pas directement, pas aussi simplement [il y a bien un lien, via les chaleurs massiques des matériaux, etc mais il n'est pas direct]

    Quelqu'un l'a dit plus haut : l'isolation intérieure coupe l'inertie des murs ; dans votre "boite" isolée, il n'y a que les meubles, le placo, les ustensiles. Soit pas grand chose. Quelques kWh de perdus et la température chute !

    Dans la garage, parpaings à nu, une perte supérieure (puisque pas d'isolation) se traduit par une chute moins rapide. Pourtant le garage perd plus de calories...

    Sous réserve que le DPE soit assez bine fait (c'est-à-dire que les données sur la composition des murs et cloisons soient fiables ; il n'y a pas d'erreurs de calcul, c'est rentrée dans un logiciel ; ce sont les données qui peuvent être "pipées" - isolation pas aussi bien faites qu'indiqué au diagnostiqueur par ex), inutile de vous faire un infarctus sur vos thermomètres : votre conso est balisée. Comme indiqué, vous prenez la surface, soit 120 m², vous multipliez par les 215 kWh/m² vous divisez par le coeff 2,58 et vous aurez à peu de chose près votre facture chauffage par année... De mémoire, pour 19°... Si vous êtes plus souvent du coté de 20 ou 21°, vous rajoutez 10 %.

    Le changement de radiateur aura un impact insignifiant.

    Le changement de porte n'était sans doute pas intégré dans le diag : je veux dire, les fuites supplémentaires ne l'était pas. Donc sans changer de porte, vous auriez sans doute consommé un peu plus que calculé. Avec, vous allez retomber dans la norme.

    Tout ça à 10 % près. Avec des efforts considérables, vous pourrez peut-être "gratter" quelques pourcents...


    Au-delà, il faut agir radicalement :

    - revoir l'isolation ? Ces maisons des années 90 étaient bien isolées à l'époque, pour une énergie pas chère ; aujourd'hui, pour de l’électrique, il faut au-moins du BBC - et encore !

    - revoir le mode de chauffage ; et là, un seul conseil : plutôt que de mettre de l'argent dans la porte (qu'on peut toujours calfeutrer en attendant), je vous conseille un bon poêle à pellets programmable, compte tenu de vos absences la journée ; vous passerez d'une des énergies les plus chères (vers 13,5 cents le kWh) à l'une des énergies "automatisables" les moins chers (vers les 5 cents le kwh) ; sous réserve qu'on puisse passer un conduit ou qu'il existe ?

  14. #10
    bagnico

    Re : Chute de la température intérieure

    Bonsoir à tous,
    Beaucoup de lecture, de renseignements et d'avis c''est super merci à vous!

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,
    Avec l’isolation intérieure, il est tout à fait normal d’avoir une chute rapide des températures.
    Tu as changé tes grille-pains, ils sont probablement plus beau, mais ils n'apportent rien sur la consommation d'électricité.
    Merci pour ton analyse, ça me rassure un peu.
    Pour les grilles-pains c'est avant tout une question de confort, ce n'est absolument pas le même avec des radiateurs a inertie et ça change tout (sans compter le réglage hasardeux de 1 à 8 sur ces machins....)
    En tout cas les radiateurs à inertie sèche rayonnants (verre) sont vraiment agréables (les 2 du salon qui ont été changés par les anciens propriétaires)

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Bonjour
    Une remarque : la T° du garage est trop élevée et je pense que la dalle est mal isolée, cela veut dire que le plancher RDC chauffe le garage...
    Revoir l"étanchéité de la maison car tu as un VMC hygro B ce qui demande une étanchéité parfaite...Et 10 cm aux murs paraissent insuffisants et 30cm dans les rampants : est ce bien réalisé en jointure ?
    Et une chute de 2°C en 2 heures indique une grosse fuite quelque part...Le TA est à coté de la porte d'entrée ou ailleurs?
    A+
    Le garage est complètement isolé, pas de fenetre, une porte sectionnelle et le soleil tape principalement de ce coté de la maison (c'est dommage...) ça explique qu'il soit plutôt chaud (sans compter le moteur de la voiture qui apporte des calories lorsqu'on rentre la voiture)
    Pour les 10cm sur les murs je ne peux pas faire grand chose pour le moment mais ça doit correspondre à la RT2005 non ? Pour les rampants et le grenier d'après ce que j'ai vu c'est bien fait. Le TA est dans le salon, à côté de la porte le T° indique 2°C de moins....

    Citation Envoyé par bergerv Voir le message
    Hello,
    Tes graphiques sont sympas mais l'échelle de temps n'est pas très précise.
    J'ai néanmoins l'impression que tes montées en température (lorsque le chauffage se met en route en mode confort) sont rapides.
    Donc pour savoir si c'est normal, je monitorerais la consommation électrique sur 15 jours en continuant à suivre les températures (intérieures / extérieures). Cela te permettra de vérifier si ta conso réelle est cohérente avec l'isolation de ton logement.
    Désolé, j'aurais effectivement dû poster des graphs plus courts sur l'echelle du temps mais ça donne un bon aperçu quand même.
    Concernant le monitoring je le fais depuis décembre 2014 (Raspberry + Domoticz + Sondes de T° + Téléinfo compteur + Gestion chauffage par fil pilote en Zwave), j'avais déjà remarqué un petit soucis mais ne connaissant pas vraiment la maison et en ayant une consommation annuelle pas tellement folle (1800€ à l'année, soit 150€ par mois) je ne trouvais ça pas fou et puis on avait quelques petits trucs à faire et surtout l'arrivée de notre premier enfant (autant dire que ça occupe pas mal...)

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Au lieu de changer la porte en bois pour une en alu (l'alu, c'est froid, ça n'isole pas. Il y a peut être de l'isolant à l'intérieur, mais bon), je disais donc, que si c'était moi, je ne changerais pas cette porte, mais je mettrais un S A S extérieur (genre petite véranda devant la porte. Cette véranda peut être de la dimension qu'on veut et qu'on peut. Et cela serait particulièrement intéressant si ce côté là voit le soleil. Et rien n'empêche de mettre une barre de seuil.

    Il est certain que la VMC aspire, et un peu d'air doit passer par cette porte, mais bon. Avec une protection comme le SAS ce serait mieux.

    Autre chose, si vous voulez vraiment économiser sur le chauffage, vous mettez une PAC AIR/AIR (en gros, une clim reversible inverter) avec un ou deux splits pour les pièces de jour, et ça peut vous chauffer l'ensemble de la maison en laissant les portes intérieures ouvertes en journée. Et ce n'est pas très cher, car peu de main d'oeuvre (autour de 2500 euros installé).

    Votre DPE : D à 215 kw ep m2/an, ce n'est pas ce que vous consommez au compteur. C'est l'énergie primaire, c'est à dire 2,58 kw à la production pour 1 kw consommé au compteur. Avec un autre chauffage, votre DPE serait très certainement en C.

    2,58 c'est le coefficient : pour un kw au compteur il faut produire 2,58 kw à la production : centrale nuccléaire ou autre.

    Au fait, et pourquoi n'installeriez vous pas un poêle à bois avec de la pierre autour pour faire une bonne flambée le soir et surchauffer légèrement la maison et mettre au repos le chauffage électrique ?. Comme on ne peut pas être là pour garnir le poêle toute la journée, le poêle stocke de la chaleur pour prolonger la chauffe après instinction, même si cette chaleur diminue.

    Il faut bien choisir l'emplacement du poêle.

    Enfin, voilà quelques suggestions.
    La porte est commandée et sera installée en décembre, elle était de toute façon à changer (entre l'air qui passe et la difficulté à la fermer).
    Un sas, non merci, esthétiquement ça ne me plait pas.
    Si la maison était chauffée au gaz de ville, elle serait effectivement en C et non en D.
    Quand nous avons acheté j'ai pensé au remplacement des radiateurs par une chaudière à gaz mais l'investissement est très coûteux, de plus il faudrait faire passer les tuyaux ce qui m’embête dans une construction "neuve" déjà achevée.
    Pour le poêle a granules pourquoi pas, je me suis renseigné aussi pour un poêle étanche (a ventouse car pas de conduit) mais le coût total pour le gain réalisé ne permets pas un amortissement garanti (et le poêle à bois ce n'est pas la peine, je ne suis pas là de 6h à 20h, autant dire que je n'ai pas envie de rentrer et devoir jouer le bûcheron )

    Citation Envoyé par antec51 Voir le message
    Salut bagnico,
    C'est marrant, nous sommes un peu dans la même situation (Picardie, maison RT2005, 10cm sur les murs, 26 cm sur les rampants et combles, vide sanitaire), nous étions en tout électrique et depuis quelques jours il n'y a plus de chauffage (le temps d'installer le chauffage centrale et la chaudière).
    Du coup entre le soir à 23h quand le feu de l'insert s’arrête il fait 19°c et au matin il fait 15,5°c, soit 3,5°c de perdu.
    Tu as essayé en coupant le chauffage voir à combien tu descendait ?

    Ce qui est étonnant c'est chez mes parents avec une maison de 1990, chauffage au gaz, et moins isolé (6cm dans les murs, 15cm dans les combles) ils font mieux et ne perdent que 1,5°c

    Comme piste je vois la VMC hygro B qui à l'air de tirer fort tout le temps, le vide sanitaire trop ventilé (je ne sais pas combien il y a d'isolant sous la chape béton), des courant d'air ou ponts thermiques non identifiés...
    Copain de Picardie
    C'est difficile de comparer en général, c'est bien là le soucis ! J'ai déjà essayé sans chauffage il me semble qu'on retombait a 15°C mais je ne pourrais plus te dire quelle était la T° extérieure... et puis maintenant avec mini-moi je ne recommencerai pas.
    J'ai un peu la même sensation avec mes parents, mais eux sont collés aux voisins (séparés par 1cm d'un voisin et côté garage ils sont collés) donc la configuration n'est pas la même non plus...

    Bon, sinon ce matin j'ai eu une idée à la con (merci la SNCF car je n'ai pas pu aller bosser!) : me servir d'une bougie ! Je confirme que la porte a un sérieux problème : https://drive.google.com/open?id=0By...V8yOF9TZlFJOVk

    Voici un plan vite-fait du rez-de-chaussée :


    Entre le couloir et le salon nous avons une porte coulissante, que nous n'utilisons pas car il faut que je la dépose afin de refaire l'accroche au plafond. J'ai donc fermé cette porte et celle qui sépare le couloir de la cuisine afin de voir si ça change quelque chose car il y a une belle fuite d'air. On va laisser ça quelques jours et fermer aussi les ports des chambres, je verrai si ça améliore les choses, mais j'ai l'impression que ça fait déjà son petit effet...

    Encore merci à tous et je vous tiens au courant
    Dernière modification par bagnico ; 15/10/2015 à 19h58.

  15. #11
    antec51

    Re : Chute de la température intérieure

    Moi ce soir je test de dormir sans vmc voir si ça a une grosse influence...
    Dernière modification par antec51 ; 15/10/2015 à 22h10.

  16. #12
    antec51

    Re : Chute de la température intérieure

    Voila ce que ça a donné :

    Capture plein écran 16102015 072219.jpg
    Ajourd'hui :
    0h00 -> 17,8°c
    7h40 -> 15,8°c
    Hier :
    0h00 -> 18,5°c
    7h40 -> 15,7°c

    J'ai l'impression que ma VMC aspire beaucoup, dommage pour une nouvelle SF Hygro.

  17. Publicité
  18. #13
    Larzacien

    Re : Chute de la température intérieure

    bonjour, Avec l'inertie des murs, la température chute moins, certes. Mais l'inertie ce n'est pas du chauffage gratuit. Il faut chauffer une masse et la maintenir en température (même si les déperditions sont limitées par l'isolation extérieure). Donc finalement, on retombe sur ses pieds...

    Rien ne se perd, rien ne se crée....

    Il est vrai que, à condition que l'hygrométrie de la maison ne dépasse pas un certain seuil, pouvoir réduire encore plus le débit de la VMC la nuit (c'est la période où les températures sont les plus basses) pourrait réduire les pertes.

  19. #14
    SK69202

    Re : Chute de la température intérieure

    me servir d'une bougie ! Je confirme que la porte a un sérieux problème :
    La bougie étant située dans l'escalier, le test pour la porte n'est pas significatif, le courant d'air descendant constaté peut correspondre au flux d'air plus frais descendant de l'étage car il est remplacé par l'air plus chaud venant du rez de chassée et qui monte en partie haute de l'escalier. Il longe le plafond, déboule vers le plafond de l'étage dès l'ouverture de la trémie et la boucle se ferme par le coté marches.

    Si le chauffage du rez de chaussée est en fonction au moment du film, l'effet est renforcé.

  20. #15
    bagnico

    Re : Chute de la température intérieure

    antec51 : Attention car la T°C extérieure n'étais pas la même cette nuit (mini 5.4°C cette nuit alors que la nuit dernière le mini était à 4.2°C pour ma part)

  21. #16
    bagnico

    Re : Chute de la température intérieure

    La T° étant (un peu) remontée ces derniers jours, impossible de faire un bilan correct sur la fermeture du sas de l'entrée.
    Cela dit, la T°C dans les chambres et dans le salon est beaucoup plus stable, je suppose donc que c'est pour le moment bénéfique (pareil pour la T° des chambres)
    On en saura plus de toute façon lorsque la porte de l'entrée sera remplacée, ça nous donnera un point de comparaison valable! (pose prévue le 9 décembre).
    Concernant d'autres modes de chauffage, je me suis posé la question :
    - Bois : Pour une question de confort je ne souhaites pas jouer les bûcherons, d'autant plus que la température excessive autour d'un poêle a bois ne me plait pas (impression de fraîcheur dès que l'on quitte la pièce)
    - Gaz : Installation très coûteuse (8 radiateurs à changer et a câbler), tuyaux qui passent dans toute la maison, retour sur investissement lent (sans parler des 234€ d'abonnement supplémentaire, ayant aujourd'hui un abonnement de 9kVA, je repasserai sur un 6kVA donc différence de 30€ par an)
    - Pellets : Poêle étanche coûteux, sympa mais retour sur investissement difficilement évaluable (entretien, pièces a changer, consommation)
    - PAC air/air : Installation peu coûteuse mais nécessite un gros machin dans le salon qui souffle, retour sur investissement pas trop mal si on regarde les données constructeurs
    - PAC air/eau : Comme le gaz, très coûteux plus les tuyaux qui passent dans la maison...

    Donc en gros mise à part le chauffage central au gaz, je ne vois pas ce que je pourrais faire mais l'investissement me rebute énormément...
    Maintenant place aux avis
    Dernière modification par bagnico ; 17/10/2015 à 14h51.

  22. #17
    bagnico

    Re : Chute de la température intérieure

    Un petit retour après l'installation de la porte, tout d'abord bonne année à tous

    Donc la nouvelle porte d'entrée a été installée le 9 décembre, je constate tout de même une plus grande stabilité de la T° du salon, le soir quand le chauffage se met en ECO la T° chute un peu moins vite tout de même.
    Je ne sais pas si c'est une bonne idée mais j'ai programmé l'allumage et l'extinction de la VMC automatiquement (ON : 6h-9h 12h-14h 18h-00h et si l'hygro d'une des salles de bain monte au dessus de 70%)

    Bilan 2015 :

    J'ai remarqué un léger delta entre mon calcul manuel et le récap de Domoticz, il faut que j'en parle au développeur

    Total EDF avec abonnement : 1772.95€ (11968 kWh) soit 147.75€ par mois.
    Si l'abonnement était sans HP/HC j'aurai payé 49.16€ de plus.
    Je considère que la part ECS + Chauffage est de 70% soit 8377 kWh sur l'année
    Ce qui nous ferait donc : 8377/133.8 = 62.6 kWh/m²/an ce n'est pas si mal (133.8m² S.H.O.N.)
    Si on parle en kWhEP (ce qui est ridicule je trouve) on est à 62.6*2.58 = 162 KwhEP/m²/an



    Je me pose sérieusement la question sur l'installation d'une PAC AIR/AIR prochainement. Ce serait une mono-split et l'unité intérieure serait au milieu de mon mur (entre salle et salon) ce qui permettrai de chauffer tout le bas et même un peu le haut, l'idée est donc de garder les radiateurs en haut, ceux du bas ne seront pas démontés au cas où.
    J'ai vu un bloc sympa chez DAIKIN, le "Emura II" il est plutôt design, a l'air performant, j'ai pris contact avec un installateur certifié DAIKIN dans ma région aujourd'hui, j'attends sa réponse et surtout un devis
    Un ou plusieurs avis sur la question serait sympathique !
    Dernière modification par bagnico ; 05/01/2016 à 17h48.

  23. #18
    Larzacien

    Re : Chute de la température intérieure

    bonjour, comme dit plus haut, vu le sens de la flamme de la bougie, c'est de l'air froid qui descend d'en haut, et qui croise l'air chaud qui monte. ça n'indique pas que la porte fuit.

    Pour voir si elle laisse passer l'air, il faut mouiller le visage autour de la bouche (endroit le plus sensible) et s'approcher, et là on sent si l'air passe. Il faudrait avoir un bâton d'encens qui fume et le passer tout contre la fermeture de la porte du haut en bas.

    On peut aussi voir avec un thermomètre infrarouge la différence de température.

  24. Publicité
  25. #19
    bagnico

    Re : Chute de la température intérieure

    La nouvelle porte ne fuit pas
    Sur l'ancienne je sentais un peu d'air passer sur les côté et en dessous...

  26. #20
    bagnico

    Re : Chute de la température intérieure

    Voilà l'idée en schéma :

Discussions similaires

  1. Réponses: 69
    Dernier message: 29/06/2012, 17h40
  2. Regulation de la temperature interieure
    Par CRIJERO35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 12/11/2011, 15h12
  3. Température intérieure conventionnelle ?
    Par thierrymdm dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 29/09/2010, 16h43
  4. Calcul temperature interieure seche cheveux
    Par pout dans le forum Électronique
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/10/2009, 10h59
  5. Calcul de la température intérieure
    Par ChianLi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 22/01/2008, 11h37
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison