Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Chauffage central au gaz difficile à régler



  1. #1
    LIXUS78

    Chauffage central au gaz difficile à régler


    ------

    Bonsoir,

    C'est mon 1er post et j'ai parcouru le forum où j'ai trouvé des sujets similaires mais sans réponse réel à mon cas particulier.

    Je viens d'emménager dans un logement en location situé au 2ème (dernier étage) d'une résidence et avec 3 façades donnant sur l'extérieur car je suis en angle. Le bailleur a changé il y a 18 mois environ la chaudière et les radiateurs. J'ai donc une chaudière à condensation (ventouses) de dietrich et des radiateurs type 33 (sauf ma chambre). Ces radiateurs sont tous équipés de robinets thermostatiques même celui de la SDB.

    Le salon et salle à manger communiquent et sont exposés sud ouest comme la cuisine. Les chambres sont elles au nord ouest et reçoivent le soleil partiellement en fin de journée, contrairement aux autres pièces.

    Je constate comme certains que les chambres sont froides alors que les robinets sont sur 5 et le salon salle à manger ont des radiateurs brûlants avec des radiateurs sur 2 ou 3.

    Pour avoir de la chaleur dans les chambres, je dois donc baisser la température dans les radiateurs de la salle à manger et salon.

    Un technicien est venu et a juste regarder l'installation. Il n'a rien voulu faire car il a dit que j'avais un système monotube et que lorsque la température de consigne était obtenue dans la salle à manger où est installée le TA, ça coupait tout le circuit dans les autres radiateurs.

    Je suis donc devant un problème de réglage car je dois booster dans les chambres en réduisant dans le séjour mais je n'ai pas une température uniforme quand je me déplace dans l'appartement. A moins de tout booster et de faire exploser les factures, je suis devant un problème difficile à résoudre.

    Le technicien me conseillait, après autorisation du bailleur, de déplacer le TA dans la cuisine qui n'était pas chauffée en continu. Ainsi, le TA ne détecterait pas la température de consigne et les radiateurs des chambres, qui se situent donc en bout de circuit, seront chauds.

    Est-ce une bonne solution ? N'y a-t'il pas un risque de voir la chaudière tourner en permanence et d'avoir des factures de chauffage qui s'envolent. Je trouve que la consommation sur les dernière factures était déjà pas mal, j'ai en plus la vmc simple flux avec les aérations sur les fenêtres qui fait entrer beaucoup d'air frais (même si c'est une obligation).

    Merci d'avance pour vos conseils car cette histoire de réglage me travaille et je souhaiterais prendre les bons réflexes pour le reste de l'hiver et pour les prochains.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    LIXUS78

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Bonsoir,

    Je tourne toujours en rond avec cette histoire de réglages. Cette nuit, la température de consigne était de 18,5 et j'ai volontairement mis les robinets thermostatiques des radiateurs du séjour (là où est le TA), du salon (salon qui communique avec le séjour par une ouverture de 2m) et celui de la cuisine sur position 1. Les radiateurs des chambres étaient sur 3 au départ. Moralité, il a fait très chaud dans les chambres pendant la nuit et je me suis réveillé pour les baisser. J'en ai profité pour voir la température affichée sur le TA dans le séjour et il indiquait 18,5. Je voyais bien la chaudière tourner en continu malgré tout.

    J'ai baissé les radiateurs de la chambre pour avoir moins chaud (sur 2 puis 1,5). Au bout d'un moment, je me suis lever pour contrôler la chaudière, et je voyais qu'elle tournait toujours !!!. J'ai peur qu'avec ce système qui force le passage du chauffage vers les chambres, la chaudière soit continuellement en marche !!!

    Ce soir, en rentrant, j'ai testé de nouveau en mettant le chauffage dans le séjour sur position 2 avec 20,5 de température de consigne. Le radiateur de la chambre de ma fille est sur 5 et il était bien chaud. Le problème, c'est que je voyais la chaudière tourner continuellement malgré que la température affichée sur le TA soit égale à celle de consigne (20,5). Normalement elle doit s'arrêter dès qu'on atteint la température programmée.

    Le radiateur du séjour était sur position 2 et il était froid au toucher (sauf tuyau montant sour le robinet thermostatique) mais je pense que j'ai atteint les 20,5 demandés grâce au radiateur du salon qui était sur position 4.

    Pour arrêter la chaudière, il a fallu que je mette 20° sur le TA alors que la température affichée de la pièce était de 20,5.

    Est-ce normal tout ceci. Quelles sont les bonnes tactiques pour un bon réglage des radiateurs ? Le fait d'empêcher volontairement d'atteindre la température de consigne dans la pièce où est située le TA (en ouvrant très peu le robinet) pour booster la température dans les chambres ne va pas me faire consommer trop vu que la chaudière paraît tourner en permanence. Elle n'a plus l'information qu'il faut couper le chauffage vu que le TA est "court circuité" avec ce fonctionnement.

    Merci d'avance.
    Dernière modification par LIXUS78 ; 22/01/2016 à 18h40.

  4. #3
    SK69202

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    J'ai donc une chaudière à condensation (ventouses) de dietrich et des radiateurs type 33 (sauf ma chambre). Ces radiateurs sont tous équipés de robinets thermostatiques même celui de la SDB.
    La chaudière étant à condensation, le TA reste une hérésie, mais il faut faire avec.
    Il faut que vous modifiez la température de départ de l'eau vers les radiateurs, actuellement, elle est à combien ? Si vous avez la température de retour on est aussi preneur.
    En l'abaissant la remise en chauffe sera un peu plus molle, mais la puissance dissipée dans les radiateurs ouverts sera plus faible.

    Je propose donc de laisser le TA à 20°C pour l'instant, de mettre les thermostatiques sur 3 et de piloter par la température de l'eau de départ, commencer avec une température de départ de 40°C.
    Si toute les pièces sont trop chaudes, baisser le TA de 1°C
    Si des pièces deviennent trop froide le remettre à 20°C et ajuster les thermostatiques des pièces les plus chaudes pour y maintenir la consigne. On bouge le thermostatique d'un poil et on attend.

    La chaudière doit s'arrêter quand toutes les pièces sont à la température désirée.
    Si tous les radiateurs chauffent (en régime stabilisé) et que la température est trop faible monter la température de l'eau par palier de 5°C et attendre un certain temps, avant de retoucher quoique se soit.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  5. #4
    LIXUS78

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Bonjour et merci pour cette 1ère réponse. Je n'ai pas l'info sur la température de départ. Comment procéder pour l'obtenir. Je me souviens que lorsque le technicien est venu pour relancer la chaudière qui n'avait pas l'air de fonctionner à mon arrivée dans l'appartement, il a pris la température de l'eau qui sortait du robinet d'eau chaude de la cuisine. Elle était d'environ 55° si je me souviens bien. Après son départ, l'eau chaude marchait mais pas le chauffage. Il m'a dit qu'il y avait un problème et il est revenu quelques jours après pour remettre une nouvelle carte. Je sais qu'il a eu du mal à relancer le tout après le changement et il a dû se faire assister par ses collègues au téléphone.

    J'ai ensuite eu du chauffage mais partiellement. J'ai dû purger les radiateurs pour rétablir le bon fonctionnement.

    Sinon, j'ai un appareil à visée laser permettant de prendre les températures à distance. Ca sert pour chercher d'éventuels problèmes d'isolation thermique. Je peux peut-être prendre la température sur les tuyaux des radiateurs mais je ne sais pas si le résultat obtenu sera parlant.

    Ma grande interrogation est que pour vraiment chauffer les chambres, je dois tromper la vigilance du TA situé dans le séjour en empêchant le radiateur du séjour d'atteindre la température de consigne. Mais j'ai peur que les thermostatiques des chambres ne fonctionnent pas et que ça chauffe en permanence.

    Je dis ça parce que les quelques nuits où j'ai testé cette solution, je voyais bien la chaudière fonctionner en permanence. Je ne suis pas non plus resté 2h à fixer la chaudière mais le temps où je m'y suis trouvé, elle était en fonctionnement. J'ai dû l'arrêter en modifiant la température de consigne du TA pour lui indiquer que le séjour était à "bonne température" !!!!

    Comme je vis depuis peu dans cet appartement, je ne sais pas si les thermostatiques n'ont pas subi un problème auparavant. Je sais qu'il faut qu'il faut en prendre soin durant les périodes de non chauffe en les ouvrant au maximum.

    Sinon, est-ce la solution préconisée par le technicien de mettre le TA dans la cuisine et ne pas la chauffer est une bonne solution ?

    Merci encore pour cette 1ère piste.
    Dernière modification par LIXUS78 ; 23/01/2016 à 13h06.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    SK69202

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Quelle est le modèle de la chaudière ? On trouve les notices sur le web et ça aide.

    Sinon, j'ai un appareil à visée laser permettant de prendre les températures à distance. Ca sert pour chercher d'éventuels problèmes d'isolation thermique. Je peux peut-être prendre la température sur les tuyaux des radiateurs mais je ne sais pas si le résultat obtenu sera parlant.
    Il faut quasiment le coller à la surface pour que les IR ne viennent que du tuyaux ou du radiateur à mesurer, c'est assez imprécis en valeur absolue mais ça peut aider.
    Que dit il sur la température du tube à la sortie de la chaudière (elle doit chauffer depuis un certain temps), sur la température du tube à l'entrée des radiateurs des chambres.

    Ma grande interrogation est que pour vraiment chauffer les chambres, je dois tromper la vigilance du TA situé dans le séjour en empêchant le radiateur du séjour d'atteindre la température de consigne. Mais j'ai peur que les thermostatiques des chambres ne fonctionnent pas et que ça chauffe en permanence.

    Je dis ça parce que les quelques nuits où j'ai testé cette solution, je voyais bien la chaudière fonctionner en permanence. Je ne suis pas non plus resté 2h à fixer la chaudière mais le temps où je m'y suis trouvé, elle était en fonctionnement. J'ai dû l'arrêter en modifiant la température de consigne du TA pour lui indiquer que le séjour était à "bonne température" !!!!
    Le TA bascule quand sa température est celle de sa consigne, ce qui n'a souvent rien à voir avec celle de la pièce où il se trouve.
    Pour que un thermostatique régule il faut du temps, que le radiateur chauffe, que l'air de la pièce chauffe, que celui ci arrête de se refroidir rapidement sur les parois plus froides de la pièce, à terme le thermostatique trouve un équilibre entre le débit dans le radiateur et la température de la pièce.
    Quand le temps de circulation d'eau est trop bref, on n'atteint jamais l'équilibre et chaque arrêt de la chaudière remet tout à zéro.

    Le TA doit être mis dans la pièce la plus difficile à chauffer.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. #6
    LIXUS78

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    J'ai eu du mal à relever les températures avec mon appareil de mesure à infrarouge. Le moindre mouvement faisait varier les mesures. J'ai essayé plusieurs fois jusqu'à obtenir une valeur maximale, parfois au contact direct du tuyau.

    J'ai trouvé le modèle de ma chaudière sur le site de de dietrich. Il s'agit de la chaudière gaz murale à condensation MCX BIC (car production d'eau chaude sanitaire également). Il y a 5 tuyaux qui sortent par le bas de cette chaudière, sans compter le tuyau de récupération d'eau de condensation.

    Il y a 2 tuyaux qui sont chauds sous la chaudière où j'ai relevé 56° sur l'un et 72,5° sur l'autre.

    Sur l'arrivée d'eau chaude au niveau du 1er radiateur (cuisine), j'obtiens environ 71° (au maximum car il suffit que je bouge un peu pour lire 66°. Au niveau de la 2ème chambre (en bout de circuit), j'ai environ 66° (pareil, en ne bougeant pas et en collant au plus près).

    J'ai testé avec une chaudière fonctionnant depuis un moment (en continu d'ailleurs) avec une température de consigne de 21° mais avec un affichage de 19,5 sur le TA car je mettais du linge à sécher sur les radiateurs (du salon et séjour). De cette manière, les radiateurs sont chauds et je pense que la pièce ne peut pas de cette manière atteindre la température programmée. Ca permet d'envoyer la chaleur vers les chambres du fond qui sont en bout de circuit.

  9. Publicité
  10. #7
    SK69202

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    C'est bien celle là ? Si oui paragraphe 4.2.1 après avoir tout lu.

    Le fait de relever plus de 70°C au départ plus de 55°C au retour indique le fonctionnement à l'ancienne de la chaudière, la chaudière ne condense pas, vous avez une marge d'économie formidable à mieux la régler.
    Dernière modification par SK69202 ; 23/01/2016 à 17h57.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  11. #8
    LIXUS78

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Oui, c'est exactement celle-là. Donc, le tuyau d'eau chaude que j'avais mesuré à 55° était celui du retour ? C'est le 2ème à partir de la gauche, juste après celui de récupération de l'eau de condensation. Je pensais qu'il y en avait un pour l'eau chaude sanitaire et l'autre pour le chauffage. Il est vrai que je peux à peine toucher ce dernier sans me brûler alors que pour l'autre il n'y a pas de problème.

    Je n'ai fait aucun réglage car le technicien qui me l'a remise en route après réparation et changement de carte électronique m'a juste dit que tout était ok et il est parti. Il ne voulait pas trop s'attarder pour m'expliquer les subtilités des réglages.

    D'où vient donc cette différence de température ? Et pourquoi ma chaudière ne condense pas ? Si je baisse la valeur de sortie comme indiqué dans la notice, est-ce que ça va modifier quelque chose au niveau de "bonne gestion" des températures demandées et obtenues dans les différentes pièces ?

    Vous m'avez conseillé au début de tester avec une température de sortie de 40°. C'est bien ce qu'il faut faire en suivant les indications de la notice ?

    Merci encore pour toutes ses infos car je pense que je commence mieux saisir le mécanisme de fonctionnement de ces chaudières. Pour info, c'est la 1ère que j'utilise. Je suis plus versé dans les PAC et là, c'est un nouveau monde pour moi.
    Dernière modification par LIXUS78 ; 23/01/2016 à 19h21.

  12. #9
    verdifre

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Bonsoir ,
    j'ai parcouru rapidement ce sujet, j'ai l'impression, surtout si c'est une installation neuve que l'equilibrage n'a pas été fait et vraisemblablement que le circulateur est réglé sur une vitesse un peu trop élevée

  13. #10
    LIXUS78

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Bonsoir ,
    j'ai parcouru rapidement ce sujet, j'ai l'impression, surtout si c'est une installation neuve que l'equilibrage n'a pas été fait et vraisemblablement que le circulateur est réglé sur une vitesse un peu trop élevée
    Bonsoir,

    J'avoue que tout ceci est du chinois pour moi. Le bailleur a procédé au changement de toutes les chaudières et radiateurs des résidences de notre lotissement il y a 18 mois. Quand à moi, c'est mon 1er hiver car j'ai emménagé juste avant noël. Je ne sais pas si cet équilibrage a été fait ou non.

    Je sais juste que je n'arrivais pas à mettre en route la chaudière dès que j'ai remis le gaz. Le gardien m'a envoyé un technicien (courteille) qui est venu une 1ère fois et l'eau chaude marchait (uniquement). Il a dû revenir pour changer la carte car le chauffage ne repartait pas. Je sais juste qu'après avoir changé la carte, il a trifouillé quelque chose qui ne fallait pas dans les touches de réglages. Du coup, il n'arrivait plus à faire fonctionner le chauffage et il a dû appeler ses collègues au bureau. Ils lui ont conseillé de faire plusieurs manip pour enfin trouver la bonne et faire redémarrer l'ensemble. Je l'ai entendu pester au téléphone et il est resté plus d'une heure et demi chez moi.

  14. #11
    SK69202

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Donc, le tuyau d'eau chaude que j'avais mesuré à 55° était celui du retour ? C'est le 2ème à partir de la gauche, juste après celui de récupération de l'eau de condensation. Je pensais qu'il y en avait un pour l'eau chaude sanitaire et l'autre pour le chauffage.
    Je le suppose, mais ce peut être le départ d'eau chaude vers les robinets si quelqu'un tirait de l'eau pendant la mesure.
    Il doit y avoir, l'arrivée d'eau froide, le départ d'eau chaude sanitaire vers les robinets, le départ chauffage, le retour chauffage, le gaz (vanne jaune ?) et l'évacuation (condensat et décharge des soupapes de sécurité)
    D'où vient donc cette différence de température ? Et pourquoi ma chaudière ne condense pas ?
    Par défaut le départ chauffage est à 75°C (notice) ce qui est cohérent avec les 71°C relevé, l'eau circule dans les radiateurs en perdant de l'énergie et revient à 56°C (mesuré), la différence a chauffé les pièces.
    La chaudière ne condense pas car le retour d'eau des radiateurs est trop chaud, il doit rester inférieur à 53-55°C pour que celle ci commence à se manifester. Pour en profiter au max il faut que le retour soit le plus froid possible. Pour avoir un retour le plus froid possible il ne faut pas partir à 75°C, sauf s'il fait -40°C dehors.
    En fait quand la chaudière démarre en chauffage, elle condense le temps que le retour reste inférieur au fameux 55°C.
    Si je baisse la valeur de sortie comme indiqué dans la notice, est-ce que ça va modifier quelque chose au niveau de "bonne gestion" des températures demandées et obtenues dans les différentes pièces ?

    Vous m'avez conseillé au début de tester avec une température de sortie de 40°. C'est bien ce qu'il faut faire en suivant les indications de la notice ?
    Oui, avec une eau moins chaude la puissance délivrée par les radiateurs sera plus faible, il sera donc plus facile de trouver la bonne position des différents thermostatiques, les réactions du système étant moins brutales.
    Avoir une température plus faible provoque moins de perte dans l'échangeur et les tubes hors du volume chauffé, fait descendre la température de retour ce qui fait gagner du rendement à la chaudière grâce à la condensation, c'est moins de gaz (€) pour la même chose (la température des pièces).
    Le hic sera un fonctionnement plus continu de la chaudière (cela semble vous faire peur €€€), mais le summum reste une chaudière marchant en continu en condensant un maximum délivrant la puissance demandée par les radiateurs (cela n'aura pas lieu chez vous).

    Il faut abaisser la température de départ comme je l'ai dit plus haut, mais il va falloir tâtonner pour trouver le bon compromis car le réglage du système dépend de la météo, de vos souhaits de température, du TA et des thermostatiques.
    En réduisant à 40-45°C avec le TA réglé pour couper si toutes les pièces sont à la bonne température et les thermostatiques sur "3" pour commencer, vous ne manquerez pas de chauffage.
    Mettre un thermostatique sur 5 ne sert qu'à ouvrir le robinet et à ce qu'il se ferme automatiquement vers 24°C, les graduations c'est juste des repères utiles pas un réglage de température. Sur 3 le thermostatique "froid" est aussi ouvert à fond, mais il commencera à se fermer bien plutôt limitant la température de la pièce à bien moins que 24°C.

    Imprimer la notice et faite en votre livre de chevet pour bien maitriser le sujet avant de toucher.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #12
    LIXUS78

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Ok et encore merci pour toutes ces précisions. Je commence à y voir plus clair et j'ai enregistré la notice pour bien l'étudier.

    Pour ce qui est du tuyau à 55°, je n'avais pas du tout tiré sur l'eau chaude pendant les mesures.

    Le hic sera un fonctionnement plus continu de la chaudière (cela semble vous faire peur €€€), mais le summum reste une chaudière marchant en continu en condensant un maximum délivrant la puissance demandée par les radiateurs (cela n'aura pas lieu chez vous).
    Ce n'est pas un fonctionnement en continu qui me fait peur, c'est plutôt une consommation de gaz plus élevée que j'associais à un fonctionnement en continu. Pour moi, une chaudière qui tourne consomme du gaz. Maintenant, je comprends qu'il vaut mieux un fonctionnement plus important mais avec un meilleur rendement (si j'ai bien compris). Pourquoi cela n'aura pas lieu chez moi comme vous l'avez dit à la fin ?

    En réduisant à 40-45°C avec le TA réglé pour couper si toutes les pièces sont à la bonne température et les thermostatiques sur "3" pour commencer, vous ne manquerez pas de chauffage
    Avec une telle température de sortie, à combien je devrais mesurer approximativement la température de retour dans le tuyau initialement mesuré à 55° ?

    Comment réglé un TA pour qu'il coupe si toutes les pièces sont à la bonne température. Pour moi, il ne coupe que lorsque la température de la pièce où il se trouve (et uniquement celle-ci) atteint celle programmée. Pour info, mon TA est à écran et permet 4 programmes différents (P1, P2, P3 et P4), sans compter le mode direct.

    En tout cas, je vais essayer de faire quelques essais avec ces précieux conseils.

    Encore merci pour tout.

    Sans vouloir être indiscret, vous-êtes du métier ?

  16. Publicité
  17. #13
    SK69202

    Re : Chauffage central au gaz difficile à régler

    Pourquoi cela n'aura pas lieu chez moi comme vous l'avez dit à la fin ?
    Parce que la puissance minimale de la chaudière est de plus de 6kW, pour qu'elle marche en continue en permanence, il faudrait que le besoin de chauffage soit de plus de 6kW, ce qui n'est le cas que par grand froid ou dans les passoires thermiques.

    Avec une telle température de sortie, à combien je devrais mesurer approximativement la température de retour dans le tuyau initialement mesuré à 55° ?
    C'est difficile à dire, la température de retour, c'est la température de départ moins ce qui a chauffé le logement, or on ignore quasiment tout du besoin du logement au moment de la mesure.
    Plus elle sera faible plus ça condensera.

    Comment réglé un TA pour qu'il coupe si toutes les pièces sont à la bonne température.
    Toutes la difficulté du réglage est là, en fait le TA doit être positionné dans la pièce la plus difficile à chauffer, quand celle ci est à la température de consigne on peut enfin couper le chauffage.
    Dans votre cas actuel, il va falloir trouver la température à y afficher pour qu'il se coupe quand la pièce la plus difficile à chauffer sera à la température désirée.
    Sans vouloir être indiscret, vous-êtes du métier ?
    Non
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Discussions similaires

  1. [Thermique] Panne Chauffage suite vidange chauffage central
    Par AMENOBIS dans le forum Dépannage
    Réponses: 14
    Dernier message: 25/11/2012, 09h30
  2. Installer un chauffage central dans une maison avec chauffage électrique
    Par latetedansleciel dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 07/09/2011, 16h02
  3. Un correcteur RST difficile à régler
    Par Romain Lecerf dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/01/2011, 19h28
  4. [Thermique] aidez-moi à régler mon chauffage svp !
    Par Erhin dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/11/2009, 16h16
  5. [Brun] TV LOEWE : sans notice difficile de régler les canaux.
    Par Tifrère dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/02/2009, 20h12
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...