Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 53

la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"



  1. #1
    r17777

    Lightbulb la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Face à toutes ces personnes un peu perdues qui nous disent :

    Citation Envoyé par Aider nous !

    « J’ai envie de changer mon chauffage polluant existant…pour un moins polluant et moins coûteux.

    J’ai pas bcp de place, et en plus j’ai pas de conduit de cheminée d’évacuation pour chaudière
    …et j’ai pas le budget pour investir lourdement.

    Alors comment faire pour limiter la casse si j’ai un tout élec ou une vielle chaudière au rendement désastreux, à changer?

    J’aimerais bien passer sur une PAC air/air mais y’a ce fanatique d’ R17777 qui n’arrête pas de nous dire que les PAC sa pollue deux fois moins que le chauffage élec, certes, mais que ça pollue au moins autant qu’une chaudière gaz normale…
    (http://forums.futura-sciences.com/thread22684.html )

    Par ailleurs bcp d’entre vous ici considèrent que le prix de l’électricité dans le contexte actuel de la dérégularisation du marché, ne peut qu’augmenter dans les années à venir, et devrait rapidement prendre 40% d’augmentation …

    Alors comment je fais moi, si je ne peux pas tout miser sur du bois faute de place et de temps libre, tout en conservant les avantage d’un chauffage central bien répartie dans l’espace et dans le temps ??!

    Je ne peux pas faire de solaire trop cher et faudrait tout casser, je suis donc contraint entre le fioul ou le gaz condensation sur radiateur basse température !

    Y’a pas mieux, vous êtes sûr ??!»

    Et c’est là qu’apparaît par enchantement, comme dans une pub Calgon, le vendeur de la chaudière Pulsatoire de chez AUER…. Et ce dernier lui déballe son discourt commercial avec tous les avantages….etc.

    Bref je l’ai bâillonné le mec en question et donc je me chargerais d’en faire moi-même la promotion (en quelques sortes):


    1/ Pas de brûleur.

    Juste un cycle de 115 petites pulsations à la seconde

    Rendement de 109% sur pouvoir calorifique inférieur

    Elle consomme au minimum 20% de moins qu'une chaudière haut rendement. (Ça c’est vraiment le genre de truc à vérifier!)

    Citation Envoyé par AUER

    La chaudière Pulsatoire est économe :
    - quand une chaudière Pulsatoire a besoin de 100 kWh, une chaudière haut rendement consommera de 123 kWh à 136* kWh. Soit 23% à 36% de plus !!!

    - De plus, il faut aussi ajouter l’économie de consommation d’électricité due à son fonctionnement auto-entretenu ; de 4 à 8 fois moins qu’une chaudière ventouse car elle ne nécessite pas de ventilateur d’extraction.
    Côté pollution ses valeurs d'émission sont apparemment largement inférieures aux normes et labels en vigueur, et proche de zéro pour le NOX !!

    Citation Envoyé par AUER
    Pluies acides (NOx)
    En matière de combustion, elle émet des valeurs proches de “0” pour le NOx.

    Effet de serre (CO2)
    Par sa faible consommation la Pulsatoire limite la formation des gaz à effet de serre (CO2). Quand la Pulsatoire produit 1m3 de CO2, une autre chaudière à haut rendement en produit jusqu’à 1,36 m3 soit 36% de plus.

    2/ et c’est là que ça devient intéressant pour bcp plus de monde ….

    Pas de conduit de cheminée, ni de ventouse!!

    Un simple conduit en PVC ordinaire (Ø 40 à 63 mm selon la longueur de l’évacuation) …

    Elle est donc particulièrement facile à installer, et on peut donc la mettre partout dans la maison, y compris dans un placard !!

    Y compris si vous vivez en appartement comme moi



    Plus rapide à installer (ça c’est eux qui le disent)


    Est tout aussi capable de produire de l’eau à 30 c° qu’à 80c° et sans vanne mélangeuse …

    En fait elle peut sortir du 21c° ! (Si j’en avais une, j’pourrais même faire l’appoint en hiver de mon aquarium chauffer par le Watercooling de mon PC )



    Sinon côté données techniques voici quelques infos:

    Classe condensation RT 2000: 7 points (si plancher chauffant).

    Régulation 3 circuits (par exemple un circuit plancher chauffant + un circuit radiateurs basses températures pour les chambres et la SDB, et le troisième pour l’appoint dans le ballon de votre Chauffe eau solaire par exemple)

    3 horloges indépendantes

    Sonde extérieure avec priorité sanitaire intégrée.

    Equipée en gaz naturel (pochette injecteurs propane fournie).

    Corps de chauffe inox




    Pour moi, un seul défaut, la plus petite version de puissance est de 20kW !!
    Un peu inutile surtout qd on ne fait pas d’eau chaude sanitaire en mode instantané, mais par hydro-accumulation … enfin bon si sa lui permet de conserver son « excellent » rendement…

    Prix entre 3 et 4000€ (la version 20kw)

    Mais si c’est nécessaire, il y’a aussi un modèle 32kw et aussi un 40kw.

    Et on peut aussi les brancher en batterie (logements collectifs par exemple), et à se moment là, l’une d’entre elle agit en « maître », les autres agissent en « esclaves »….


    J’imagine qu’elle est éligible au crédit d’impôts puisque l’ADEME a elle-même participé financièrement à son développement en partenariat avec la société AUER, et qu’elle n’arrête pas de lui chanter ses louanges…


    Bon allé ! C’est pas tout ça … mais rien ne vaut une bonne petite vidéo explicative de Michel Chevalet Himself…
    Si si ! J’vous assure c’est pas une blague de début d’avril cette fois ci …
    ( http://forums.futura-sciences.com/thread72750.html )

    http://www.auer-gianola.fr/pages/pro...pulsatoire.php
    (le lien vidéo est en bas à droite)


    Et là, Madame qui répond à son conjoint :
    Citation Envoyé par Madame

    «Ben c’est cool tout ça chéri !

    Avec un tel budget, il nous reste un peu d’argent pour améliorer l’étanchéité et la ventilation de notre maison … et peut être même son isolation.

    Et là côté écologie on fera même mieux qu’une PAC … et plus sûr d’avoir du chauffage et de l’eau vraiment bien chaude en hiver sans avoir besoins d’un appoint… ni de faire construire de nouvelle centrale thermique à flamme de production d’électricité…(qui boufferaient au final bien plus de gaz que notre installation !)

    Et puis dans deux ans on s’achètera un petit poêle Scandinave pour limiter le gaz aux heures où ne peut pas s’occuper du poêle »
    (oupss!! j'ai oublié le problème de conduit )

    J’ai sûrement oublié quelque chose dans mon argumentaire de VRP … mais au moins l’essentiel est là … enfin j’crois

    r17777 alias "Anti PAC MAN, le Fantôme Glouton"

    -----

    Dernière modification par r17777 ; 02/04/2006 à 13h10.

  2. Publicité
  3. #2
    patanca

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Salut,
    je rajoute ce lien ademe concernant cette "pulsatoire":www2.ademe.fr/servlet/getBin?name=A9A4CB9393DF6E236C EEB16C8E6C7BBB1134053618335.pd f
    A plus pac man

  4. #3
    r17777

    Red face Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Merci Patanca...
    je réctifie le lien que tu nous as donné car le tien ne fonctionne pas ...

    http://www2.ademe.fr/servlet/getBin?...4053618335.pdf

  5. #4
    r17777

    Red face Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    moi j'trouve que ça mérite un p'tit Up un fil si joliment édité ....
    n'est ce pas ?

  6. Devis
  7. #5
    David7578

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Oh mon Dieu, de la pub...

    Mais on sera victime de la société de consommation, donc on va entretenir un système qui coure à notre perte si on suit ta pub.

    Arrgh je suis coincé

    Lol

    m'enfou, je veux du superisoléavecdusolairepassife tactifcommequisit

    @+

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    t'as raison ...rien ne vaut une bonne conception bien aboutie comme celle de Quisit par exemple ... pour ne citer que lui sur ce forum...

    Cependant, tout le monde n'est pas prêt à se battre et à faire avancer les choses de la même manière ...
    Et malheureusement dans ce cas encore trop de gens qui parcourent FSG pensent (dans une rénovation de leur système de chauffage en particulier), après avoir été avertie des réalité des PAC (électrique), qu'il n'ont pas d'autre choix technique ...

    Cette Pub comme tu dis (et tu as raison), qui est loin d'être la seule sur ce forum (et tant mieux ! plus on auras de solution ...plus.....etc), n'est là que pour ces personnes ...
    Elles ne se sentent pas prêtes à faire un gros effort pour l'environnement .... Mais au moins avec ça il est réel ... pas comme avec les PAC...

    Allé ... aujourd'hui encore j'ai briffé une bonne douzaine d'étudiants européen (érasmus) en archi ...
    T’inquiètes ils ont captés pour la supercherie des PACs (élec), et vont probablement faire le choix des négawatts dès la conception de l'enveloppe ...

    Et hop ... douze de plus !
    C’est pas grand chose, mais c'est déjà ça de pris …

  10. Publicité
  11. #7
    David7578

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Citation Envoyé par r17777
    t'as raison ...rien ne vaut une bonne conception bien aboutie comme celle de Quisit par exemple ... pour ne citer que lui sur ce forum...

    Cependant, tout le monde n'est pas prêt à se battre et à faire avancer les choses de la même manière ...
    Et malheureusement dans ce cas encore trop de gens qui parcourent FSG pensent (dans une rénovation de leur système de chauffage en particulier), après avoir été avertie des réalité des PAC (électrique), qu'il n'ont pas d'autre choix technique ...

    Cette Pub comme tu dis (et tu as raison), qui est loin d'être la seule sur ce forum (et tant mieux ! plus on auras de solution ...plus.....etc), n'est là que pour ces personnes ...
    Elles ne se sentent pas prêtes à faire un gros effort pour l'environnement .... Mais au moins avec ça il est réel ... pas comme avec les PAC...

    Allé ... aujourd'hui encore j'ai briffé une bonne douzaine d'étudiants européen (érasmus) en archi ...
    T’inquiètes ils ont captés pour la supercherie des PACs (élec), et vont probablement faire le choix des négawatts dès la conception de l'enveloppe ...

    Et hop ... douze de plus !
    C’est pas grand chose, mais c'est déjà ça de pris …

    Oui je taquine

    En fait tu n'est pas un Ayatolla vert, plutôt un prosélytiste genre témoin de jeovah de la bonne parole énerrgétique

    m'enfin si sur les 12 il n'y en a même qu'un seul qui devient un vrai bon bioclim et très pointilleux sur les réductions de besoins énergétiques... cela représente a peu près la moyenne des gens qui seraient près à franchir le pas ie:
    Qui en ont les moyens
    Qui peuvent en avoir l'envie
    Mais qui n'ont pas de professionnel en face vers qui se tourner (ou plutôt qu'il est difficile de trouver)

    @+

  12. #8
    r17777

    Smile Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Citation Envoyé par David7578
    Oui je taquine

    En fait tu n'est pas un Ayatolla vert, plutôt un prosélytiste genre témoin de jeovah de la bonne parole énerrgétique

    m'enfin si sur les 12 il n'y en a même qu'un seul qui devient un vrai bon bioclim et très pointilleux sur les réductions de besoins énergétiques... cela représente a peu près la moyenne des gens qui seraient près à franchir le pas ie:
    Qui en ont les moyens
    Qui peuvent en avoir l'envie
    Mais qui n'ont pas de professionnel en face vers qui se tourner (ou plutôt qu'il est difficile de trouver)

    @+
    J’aurais du rajouter un petit "lollll" pour bien te montrer que j'avais parfaitement capter le bon signal ...
    Voilà c'est fait ...

    Sinon maintenant que tu le dis ... effectivement j'dois sûrement être plus proche d'un « prosélyte pro du porte à porte », étant donner que ma méthode n'est pas autoritaire, mais très fortement incitative ...

    Mais bon qd je dis que je suis "l'ayatollah vert" c'est plus pour chambrer tous ceux qui restent fermés aux vérités des PACs par exemple ...
    Qui croient qu'une action écolo ne s'arrête qu'au niveau de leur compteur ou de leur facture...

    Toujours est il que moi je ne suis pas un davidien !!

    Par contre tu as encore raison qd tu dis que sur les 12, peut être un seul ira parfaitement dans le bon sens ...
    Cependant de visu, je crois plutôt qu'y en auras au moins deux à fond, 4 moyens, 3 à peu près, et 3 pas du tout puisqu'il s'intéresse qu'à la démarche artistique...

    Mais c'est déjà pas mal...

    Par contre précise bien qd tu parles de moyens, qu'il ne s'agit pas que de moyens financiers, mais plutôt de moyens d'influence, à savoir, réussir à faire accepter de nouveaux "risques" (toute nouveauté est un risque pour certains ... pourtant le conventionnel est lui le véritable risque !) aux maîtres d'œuvres, mais aussi de démontrer la crédibilité de son projet et ses modalités devant les différents organismes, bancaire, mairie, urbaniste...etc

    Une maison bien pensée coûte actuellement assez souvent un peu plus cher si tu la fais fabriquer par quelqu'un d'autre que toi... mais ce "surcoût" est très vite amorti... (un surcoût pas toujours nécessaire !)

    Par contre rien ne t'empêche de prendre à ta charge certains points de cette construction ...Et de faire baisser les coûts ...

    Ou alors de passer complètement à l’auto construction de A à U (ou V) si tu le peux.

    L’autre manque de moyens se situe au niveaux du temps que l'on peut dégager à réaliser, soit, son lobbying pro bioclimatique, ou la réalisation de tout ou parties de l'édifice...

    Patrick Baronnet, auteur de " de la maison autonome à l'économie solidaire" dit :

    "qd on apprend à construire sa maison, on apprend à se reconstruire soit même"

    Sous entendu on se réapproprie nombres de connaissances de base, mais aussi , qu'on se rend compte qu'on n'a pas systématiquement deux main gauches ...

    Il dit aussi "pour nombre d'entre nous, l'économie financière réalisé durant la durée d'auto construction de notre maison, est la période de notre vie ou on peu considérer qu'on est le mieux rémunéré!"

    Et pour finir … j’ai coutume de me dire que passé un certains seuil de pourcentage du grand public connaissant un fait, il y’a comme un rapide basculement de l’ensemble de la société qui s’opère.

    Par exemple aujourd’hui en France un tout petit peu moins de 5% de la population sait qu’une solution écologique, notamment en terme d’habitat, n’est pas contrairement à ce que laisse croire les médias, réellement plus chère et plus complexe à réalisé…

    Peut être, pour la bioclimatique, qu’une fois passer les 10% cela entrera dans les mœurs, et deviendra un réflexe pour la plupart d’entre nous tous … (et c'est justement là que j'oppère)

    On peut même espérer que la RT 2005 devrait peut être faciliter ce basculement …

    Comme la si bien fait comprendre Quisit : « ce qui aujourd’hui leur parait étrange ou inutile, sera leur obligation de demain… »


    D’ou mon recurrent « Keep the pressure » (my futurians friends )
    Dernière modification par r17777 ; 08/04/2006 à 11h58.

  13. #9
    David7578

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Toutafé d'accord

    Quand je parlais de moyens c'était bien relié au léger surcoût et à la frange de ceux qui peuvent faire construire. Car l'autoconstruction est plus rare tout de même...
    Déjà que faire construire n'est pas si courant...

    Cela pourrait changer dans les années à venir si l'immobilier est bien dans une bulle, comme cela semble probable.
    Auquel cas, si forte baisse de l'immo il y a, les terrains à bâtir devraient enfin retrouver des prix "sensés".

    Dans cette optique je me construis un capital... et en cas de chutte violente de l'immo (comme après 91) je sais qu'il risque d'y avoir aussi une chutte éco attenante et là pouvoir prendre une année sabatique est faisable, puisqu'il est alors plus intelligent de se construire plutôt que de se morfondre sans boulot

    Voilà pour le semi-HS. Semi seulement, car le projet de vie lié à ces constructions n'est pas anodin. C'est un choix qui engage un longue période de sa vie, bien s'y préparer sur le plan personel est aussi important que l'aspect financier et technique.

    Au fait tu n'a jamais pensé à écrire un bouquin, faire un site web avec tes idées?
    m'enfin, l'action au sein d'un tel forum porte aussi ses fruits.

    Et j'espère aussi que parmi tes jeunes padawan 2 ou 3 seront très bons

  14. #10
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Excellent j’ai encore trouvé un gars qui prend en compte la bulle …
    http://www.bulle-immobiliere.org/

    Mince si j’avais une super bande passante pour mon serveur FTP j’vous enverrais bien un lien à tous sur tous mes reportages libre de droit en MPEG4… notamment ceux la dessus …

    Mais aussi tous plein d’autres choses type :
    « EDF : les apprentis sorcier » …
    « Téléphonie mobile, sommes nous tous de cobaye »….
    « koursk un sous marin en eau trouble » ….
    Mais aussi des conférences audio d’Huber Reeves, mes émissions préférées de Daniel Mermet, ou de « CO2 mon amour » ….. Et tout et tout …

    Mais faute de bande passante suffisament large …je peux pas

    J’ai bien un abonnement 20 méga donc pas mal en upload mais j’ai déjà trop de copains dans la vraie vie ….

    En attendant en principe on trouve tous ça sur les réseaux habituel …

    bonnes pioches ...

  15. #11
    David7578

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Citation Envoyé par r17777
    Excellent j’ai encore trouvé un gars qui prend en compte la bulle …
    http://www.bulle-immobiliere.org/

    Mince si j’avais une super bande passante pour mon serveur FTP j’vous enverrais bien un lien à tous sur tous mes reportages libre de droit en MPEG4… notamment ceux la dessus …

    Mais aussi tous plein d’autres choses type :
    « EDF : les apprentis sorcier » …
    « Téléphonie mobile, sommes nous tous de cobaye »….
    « koursk un sous marin en eau trouble » ….
    Mais aussi des conférences audio d’Huber Reeves, mes émissions préférées de Daniel Mermet, ou de « CO2 mon amour » ….. Et tout et tout …

    Mais faute de bande passante suffisament large …je peux pas

    J’ai bien un abonnement 20 méga donc pas mal en upload mais j’ai déjà trop de copains dans la vraie vie ….

    En attendant en principe on trouve tous ça sur les réseaux habituel …

    bonnes pioches ...
    Oui je suis aussi sur la bubule
    D'ailleurs par moments j'ai avec beaucoup de précautions introduit des prémisces d'idées de bioclimatique et autres... mais en faisant gaffe parceque j'ai pas assez de connaissances et aussi parcequ'on se heurte facilement a des esprits obtus

    Pour les mpeg4 si tu as les titres à chercher dans google ça doit pouvoir se faire.
    Pour les téléchargement, mets tout ça sur un compte free et donnes les liens HTTP seulement en privé (mail, mp et autres ) Tu mets ça dans un sous répertoire, comme ça Deux semaines après avoir diffusé, tu changes le nom du répertoire pour éviter que les liens se diffusent trop et que ton compte soit bloqué.

    @+

  16. #12
    patriciareich

    Smile Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis « éconologique"

    Bonjour à tous
    je suis nouvelle sur ce forum et je recherche des infos sur la chaudière à gaz à pulsation Auer, je ne sais pas si ce que je viens de lire est sur le mode ironique...
    j'hésite entre une PAc air eau et la pulsatoire qu'un commercial m'a présenté hier...
    pouvez-vous m'aider ?
    merci et à bientôt

  17. Publicité
  18. #13
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Quelque chose me dit que vous vous y prenez un peu tard ...
    Commencez par lire ceci ou vous découvrirez une manière plus logique d'aborder les questions de chauffage ... et si c'est définitivement trop tard et que vous ne pouvez pas opter pour une autre solution réellement alternative (bioclimatique, bois énergie…etc) optez pour la Pulsatoire...
    Dans le doutes sur le PAC ...
    sachez qu'écologiquement elles ne valent guerre mieux qu'une chaudière conventionnelle... mais consomment les crédits qui pourrais être alloués à de vraies alternatives éconologiques tel que les chaudières à pellets (granulés de bois), les poêles de masse à accumulation et hautement performant ...etc...

    La Pulsatoire est elle, bcp moins chère que la PAC, et consomme et pollut moinsque les chaudière les plus performantes sur le marché! Et contrairement au PAC, offre une réelle avancé écologique,

    L’unique intérêt de la PAC est le prix artificiellement bas de l'électricité française... mais qui risque fort d'exploser dans les années à venir ... la cause, la dérégularisation du marché de l'elec au profit de la spéculation ...

    Ecoutez l'émission radio "là bas si j'y suis" sur le reportage vidéo de Gille Balastre "edf: les apprentis sorciers" que vous pourrez télécharger sur le net...

    Si vous avez le temps lisez cette longue discussion sur les réalités éconologiques des PAC

    Résumé :
    1/les PAC engendrent autant voir plus de consommation d’énergie polluante et non renouvelable en amont de la centrale électrique qu’en consomme une chaudière directement sur place… la PAC est normalement performante, mais n’arrive pas à compenser la mauvaise performance énergétique du réseau elec et de ses centrales …
    pour amener 1 KwH d’élec chez vous il en faut entre 3 et 4 en amont de la centrale !

    2/ les PAC son concurrentes des vraies alternatives écologiques et non des chauffages électriques ou autres systèmes de chauffage polluants….

    3/ les PAC rajoutent une charge au réseau électrique et oblige les producteurs électrique à investir dans de nouveau moyen de production d’électricité consommant des énergies fossiles (le nucléaire ne correspondant à aucune forme de chauffages électriques)


    On n’avance pas ! On empêche les vrais systèmes éconologiques de se développer en amplifiant la problématique de la fourniture d'électricité de pointe (la plus polluantes en terme de déreglement climatique)!

  19. #14
    boifan

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Je lis autant que possible tout ce qui se dit sur ce sujet et je dois reconnaître que certaines idées font leur chemin.
    Mais, je ne comprends pas qu'on puisse prédire le pire quant aux tarifs de l'électricité et pas du tout du gaz !

    La privatisation de la distribution entraînera une augmentation des tarifs. L'écart de poids des opérateurs est tel que pour que les entrants soient viables, il faut augmenter les prix. Exemple : le transport aérien intérieur (avant de casser le monopole d'Air Inter, les tarifs ont été augmentés de 30% en 2 ans et malgré cela les entrants ont fait faillite). La preuve, la modération par le gouvernement des augmentations de tarif demandées par GDF a provoqué les protestations des distributeurs privés du secteur libéralisé (les gros consommateurs) qui "perdent de l'argent". Donc, prix du gaz en hausse.

    Pour limiter les effets de la concurrence, les moyens utilisés sont du pur marketing sur le modèle du téléphone. Fidélisation du client par des offres tout compris (surtout de ce qui est inutile et donc ne coûte rien car peu utilisé), généralisation des forfaits de consommation (quand ils ne sont pas utilisés en totalité, ils explosent le coût moyen de l'unité consommée). Donc, prix du gaz en hausse.

    Les sources d'approvisionnement sont aux mains de mafias ou quasiment. Voir l'attitude des Russes l'hiver dernier. J'ai vu la vidéo de Gilles Balastre "edf: les apprentis sorciers" (merci d'en avoir parlé) et je pense que le fait que le gaz soit stockable contrairement à l'électricité est largement compensé par la nature de ceux qui le détiennent et contrôlent les robinets. Donc, prix du gaz en hausse.

    Conclusion, la pulsatoire c'est une belle innovation, mais le Gaz qui est une énergie fossile dont les prix vont s'envoler, est soudain paré de toutes les vertus ?

    Je demande à comprendre
    Dernière modification par boifan ; 04/07/2006 à 09h01.

  20. #15
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    D’une manière générale toutes les énergies vont augmenter … ce qui va de plus en plus rentabiliser les négawatts…


    Effectivement Boifan, le gaz lui aussi va augmenter, et le jeu des petits et gros opérateurs va effectuer son œuvre … et d’ailleurs je crois justement à ce sujet qu’EDF étant un « très gros », puisse à l’avenir imposer sa politique …et je ne pense pas que ses actionnaires (même si ils sont sûrement eux mêmes consommateurs d’élec) aient le désir de maintenir des prix bas… ou même d’inciter réellement aux économies d’énergie, (voir la supercherie du discourt pseudo écocitoyen et la fausse notion de service public associés à la promotion des PAC !)

    je ne maitrise probablement pas aussi bien que toi tous ces mécanismes, mais je peux te dire que la grosse différence entre le gaz et l’élec c’est que le gaz peut se stocker et non l’électricité…
    Et c’est justement l’impossibilité de stocker l’elec à grande échelle (et sans perte) qui fait que la spéculation peut aller bon train et très haut … écoutes l’émission radio ou télécharge le reportage vidéo…

    Les spéculations tarifaires à venir dans un futur très proche, précéderons que de quelques décennies la raréfaction des combustibles nucléaires, et les prises en compte des frais cachés de cette filière… (je pense que l’état à tout à fait intérêt à se dégager au plus vite des responsabilités financière à venir … ce qui devrait faire des frais supplémentaires à charge des consommateurs et non des contribuables…)… sans parler des responsabilités écologique et d’une probable intégration de ses derniers dans la facture … (j’y crois plus trop …. )

    D’ailleurs qd on y réfléchi de plus près, il est presque illusoire d’investir des sommes astronomique dans la construction de nouvelles centrales nucléaires qui ne seront rentables qu’au bout d’environ 4 décennies alors même que ces nouvelles centrales affaibliraient les chances de voir les stock d’uranium durer jusqu’au terme de leur rentabilité …

    La majorité des spécialistes donnent environ 40ans (à peine plus !) de stock à consommation stable…pour seulement 4 à 5% de la conso d’énergie mondiale, et donc environ à peine 1% des besoins réels !

    Amha avis, en plus d’être non stockable, l’électricité sans CO2 est bcp plus rare que le Gaz.

    Donc à court terme la population française va se manger les augmentations de type spéculatives (on vous coupe le robinet et vous ne pouvez pas stocker, donc fermez votre gueule !!), puis se mangera plus tard les augmentations liés aux énormes frais cachés des centrales nucléaires…


    Mais bon , ceci est un peu hors sujet car les centrales nucléaires ne font pas franchement partie du type de centrale le plus sollicité lors de la mise en marche d’un chauffage électrique (peut importe sa forme…effets joules , ou système électro-thermodynamique).

    Citation Envoyé par idéesmaison.com
    http://www.ideesmaison.com/div/div/actu.htm
    Le futur est sombre : en France, logement, transport et industrie sont au coude à coude et se partagent les 2/3 des émissions. Mais les transports ne cessent d'augmenter leurs émissions et de nombreuses centrales électriques à combustibles fossiles doivent entrer en fonctionnement dans les prochaines années (du fait de la libéralisation de la production d'électricité) ... tandis que la hausse des tarifs du gaz relance l'attractivité du charbon qui est un très gros émetteur de gaz à effet de serre.
    Du fait de la libéralisation de l’élec mais aussi du fait de l’augmentation des besoins saisonnier à cause des PAC qui s’ajoute au chauffage élec effets joules existant et tjrs en projets !

  21. #16
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Le bilan CO2 du chauffage élec ayant été établie comme étant le plus émetteur de co2, on peu en déduire que le Kwh de chauffage soit plus cher à produire que les Kwh de base servant à regarder quotidiennement le JT tous les soirs…

    Citation Envoyé par idéesmaison.com
    Janvier 2006 http://www.ideesmaison.com/div/div/actu.htm


    Le chauffage le plus polluant est le chauffage électrique.

    Dans le pays phare de l'électricité nucléaire, on nous répète inlassablement que les centrales de ce type n'émettent pas de CO2 et que donc ne participent pas à l'effet de serre. Nos représentants politiques peuvent donc partir tout fiers à chaque sommet mondial consacré au développement durable.

    Seulement voilà, à force de promouvoir par des prêts aidés le chauffage électrique, à force de promouvoir fiscalement les investissements immobiliers court-terme, immanquablement équipés des convecteurs les plus bas de gamme possibles, la consommation électrique ne fait qu'augmenter.

    L'électricité d'origine hydraulique, pourtant à peu près constante en énergie produite, a donc vu mécaniquement sa part de production baisser : de 27% en 1973 à 13.9% en 2000 pour atteindre 7,6% en 2004. La part nucléaire est quant à elle passée de 78,3% en 2002 à 83,4% en 2004.

    Mais cela ne suffit pas encore à alimenter tous les convecteurs les jours d'hiver et EDF doit alors allumer les centrales thermiques.
    Or il faut 3,5 fois plus de fioul, de gaz ou de charbon pour alimenter une centrale qui chauffera un logement à l'électricité que si le logement était directement équipé d'une chaudière brûlant ce même fioul ou gaz. Donc 3,5 fois plus de CO2 émis.

    L'Ademe a publié en 2005 une note restée bien discrète différentiant le contenu en CO2 de chaque kilowattheure électrique, selon les usages faits de l'électricité.
    Il en ressort que chaque kWh électrique consommé en période de chauffage produit 180g de CO2 et jusqu'à 260g les années à hiver froid, cette pollution par contribution à l'effet de serre étant bien évidemment à ajouter aux déchets nucléaires.

    A titre de comparaison un kWh de chauffage émet :
    200 g de CO2 s'il est produit par une chaudière gaz
    280 g de CO2 s'il est produit par une chaudière fioul
    900 g de CO2 s'il était produit par une seule centrale thermique au charbon alimentant un convecteur électrique

    D'après les prévisions de l'ADEME (cf note de débat sur les ENR page 41), la contribution CO2 d'un kilowattheure électrique pour le chauffage passera à 300 grammes en 2010.

    Bref, s'il est très propre chez vous, le chauffage électrique (dit "à effet Joule") reste le plus cher, le plus polluant et le sera de plus en plus.

    Rapellons que le chauffage électrique est interdit au Danemark et que dans certains cantons suisses, il n'est autorisé que si le promoteur immobilier réussit à démonter qu'il ne peut pas utiliser un autre mode de chauffage.
    N’oublions pas non plus qu’EDF ne paye actuellement pas les mêmes taxes sur les combustibles fossiles que nous tous … mais qu’en sera-t-il à l’avenir si l’état se désengage progressivement?? Je crois qu’elle paye actuellement un truc proche 19% contre plus de 600% pour nous !

    Et pour nous deux qui habitons la Bretagne ce constat est à majorer en terme d’effet de serre et de dépendance aux fossile puisque nous nous situons dans une région dont la quasi totalité des besoins hors base sont couvert par du thermique…

    Ceci m’amène aussi à la notion de péréquation … qui à mon avis ne dureras pas … et tant mieux pour nous les bretons car nous avons une grosse leçon à apprendre en terme de chauffage électrique !! On possède le record national de chauffage électrique par effets joules de France alors qu’on est la région la plus importatrice d’élec (95% venant de chez nos voisins !). La France à elle seule, avec une moyenne de 30% des logements chauffés à l’élec, représente plus de 50% des chauffage élec européens… on peu en déduire que la Bretagne est donc probablement la région la plus illogique au monde !! sans parler des pillig krampouz elec qui se généralise ( )… on est effectivement bien placé pour faire la leçons en refusant des moyens de production !


    A cela il faudra ajouter les nouveaux besoins saisonniers d’élec induit par les PAC en plus de la charge de tous ces chauffages élec par effets joules…


    En ce qui me concerne, dans ma vraie vie, je milite pour un abonnement électricité spécifique, et un second abonnement pour tout le reste , chauffage, cuisson, eau chaude … tout comme certains pays européens le font déjà depuis longtemps !Ou un système de tarification à deux niveaux. Un premier basé sur un estimatif de conso d’électricité spécifique pour une famille économe, avec seuil passé lequel le prix de l’élec est bien plus élevé …
    Le principe du dépassement de forfait quoi…

    Avec, bien sûr, des dispositifs d’aides ou d’incitation à l’achat d’appareil économe…

    Une tel politique énergétique volontaire et responsabilisante, associée à la future étiquette énergie des logements, et à la nouvelle RT2005 qui parle en énergie primaire et non en énergie facturée, dévaluerait les logements chauffage élec, et inciterais les constructeurs et propriétaires à adopter des modes de construction ou de rénovation plus Négawatts, et à valoriser bien d’autres sources de chaleur…


    Pour en revenir à notre comparatif … PAC VS Pulsatoire

    En considérant un véritable « bonne » PAC (cop moyen annuel > 3,5), la conso d’énergie primaire polluante et non renouvelable est la même, voir supérieur (si il s’agit d’une PAC conventionnelle donc moyenne ), que celle d’une chaudière conventionnelle…

    En gros seule les « bonnes » pompe à chaleur géothermale pourrait garantir ce COP moyen annuel de 3.5, et non les Pompe à chaleur Aérithermique qui prennet le dessus de ventesd de PAC

    Citation Envoyé par idéesmaison.com
    http://www.ideesmaison.com/construc/...production.htm

    En février 2005, l'état avait fort justement supprimé ce type de pompe à chaleur des dispositifs éligibles au crédit d'impôt ... courageux mais pas téméraire il a fini par céder sous les coups de boutoir des lobbies industriels par un arrêté publié le 12 décembre 2005.
    Pour bénéficier du crédit d'impôt, les pompes à chaleur à air doivent avoir un COP égal ou supérieur à 3 par une température extérieure de 7°C et un fonctionnement garanti par le fabricant jusqu’à une température extérieure de – 15°C ... mais sans aucune contrainte sur la performance du dispositif à ces températures négatives !

    Sur la base d'un COP de 3 à une température extérieure de 7°, voici les COP réels auxquels vous devez vous attendre en fonction des températures extérieures moyennes sur la saison de chauffe :
    Nord-est de la France : 1,7
    Champagne, Bourgogne, Nord, Rhône-Alpes en plaine, Centre : 1,9
    Limousin, Val de Loire, Pays de Loire, Normandie, Bretagne-Est : 2 à 2,3
    Midi-Pyrénées (en plaine), Aquitaine, Bretagne-Ouest, Vallée du Rhône : 2,5 à 3
    Côtes des Pyrénées-Atlantiques et de la Méditerranée : 3 à 3,4
    Côte d'Azur en bord de mer, Corse : 3,8 à 4
    Le marché de la PAC est donc dans les faits, en terme de dérèglement climatique d’aggravation de la problématique nucléaire et de déprédation des ressources non renouvelables , supérieur à celui des actuelles chaudières a fossiles …

    La pulstatoire est apparemment, elle, 20% plus économe que les meilleures chaudières à fossiles sur le marché …

    Une chose est sûre, la pulsatoire est déjà plus écologique que la « bonne » PAC géothermale…

    Mais là n’est pas la question ou ici il s’agit aussi d’un choix limité par des contraintes de surface disponible…
    Donc il s’agit ici de comparer PAC aérothermique (bien moins performante !) et Chaudière pulsatoire…


    Et me basant sur mes idées personnelles en matière d’évolution des coûts GAZ VS Elec, et pouvant affirmer que la pulsatoire est un compromis bien plus écologique qu’une PAC aérothermale, je peux probablement dire que la pulsatoire est aussi plus économique que cette dernière lorsque le choix se limite qu’à ces deux techniques…
    Donc plus Econologique !

    D’où mon titre « la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique" »

    L’idéale étant bien sûr, une limitation des besoins, et l’usage de vraie énergie renouvelable…

    Mais ce fil traite de compromis dans des habitats qui ne se prêtent absolument pas aux réelles alternatives……

  22. #17
    elgedea

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Salut,
    et sur ton truc miraculeux, là, t'as besoin d'une alim en gaz, of course. Donc t'es marron si t'es pas branché gaz de ville ou si t'as pas l'espace ou la possibilité de mettre une cuve.
    Parce que ça suce quel volume, normativement, ces machines ?

  23. #18
    r17777

    Cool Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    la chaudière elle même ne prenant pas plus de place qu'un lave linge, peut être placée vraiment n'importe ouù... aucun problème d'évacuation des fumées...

    Lis ce thread correctement … STP

    C’est censé d’après les campagnes de mesures encadrées par l’ADEME, consommer 20% de moins qu’une chaudière à condensation… qui est déjà elle-même bien plus performante qu’une chaudière conventionnelle, et cela à besoins équivalent …

    Donc en premier lieu on est sensé s’être posé la question de la réduction des besoins en amont …



    Si y'a pas le GDV et qu'en plus y'a absolument pas la place pour mettre une cuve, alors dans ce cas on ne peut pas non installer une chaudière d’un autre genre … et non plus stocker une ou deux pallettes de pellets en sac …Etc….
    Alors dans ce cas et seulement dans ce cas une PAC devient peut être la seule « solution » !

    Et c’est seulement là dans ce type de cas très précis et pas généralisé que l’on peut dire qu’une PAC est un moindre mal par rapport à des grilles pain…. A condition que la PAC soit suffisament « performante » pour pouvoir éviter les recommandations d’Edf, à savoir qu’il faut rajouter des convecteurs pour pouvoir passer le cap des températures hivernales les plus fraîches …

    Personnellement pour ce qui est de la place en habitat individuel, j’ai vu bien des familles qui stockaient des choses inutiles dans leur garage ou cave et qui prétextaient manquer de place pour y installer une chaudière … (la Pulsatoire peut très bien se retrouvée au grenier !)

    L’énergie à beau être de plus en plus chère, elle ne l’est pas encore assez pour tout le monde, puisqu‘elle est encore loin d’être un critère prioritaire dans les choix de tous !


    Je l’ai déjà dis plusieurs fois ailleurs :
    Citation Envoyé par Moi-même ailleurs sur FSG
    Si ceci ... si cela ....et encore si ceci ....etc ...
    Ok ça peut arriver, mais ne nous basons pas sur les cas les plus critiques et rares pour généraliser de trop mauvais compromis partout !! Soyons un peu moins frileux qd c’est possible!
    Si on ne peut vraiment rien faire d'écolo, alors on ne viens pas ici parlé écologie ...

    Et on fait ce qui nous semble être une obligation, à condition que ce le soit réellement !
    Et si on à pas le choix à quoi bon continuez à se torturer l’esprit et à venir ici par exemple ?

    Si je suis vraiment obligé d’utiliser un 4x4 pour mon taff alors je le fais … un point c’est tout ! … mais je ne peux pas, en bonne honnêteté intellectuelle, me servir de l’obligation des autres pour justifier ma cupidité ou je ne sais quelle autre déviance, ou priorité subjective …

    Je crois que c’est clair …

    Par ailleurs Elgedea je te laisse la paternité du terme "miraculeux"....

  24. Publicité
  25. #19
    caillou

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Bonjour,

    je ne peux pas m'empecher de réagir sur certains propos inexact...

    La pulsatoire a un très bon rendement, certes (109%). Mais pas mieux que ses concurrentes à condensation. La comparer à des chaudières haut rendement qui sont 20% en dessous car non à condensation c'est comparer une twingo avec une laguna. Il faut comparer les produits dans le même segment pour être pertinent. N'importe quel chaudière à condensation sont aussi à 20% de rendement au dessus des chaudières à haut rendement classique.

    Une chose me chagrine aussi dans la pulsatoire, que personne ne mentionne : la pulsation est un mouvement mécanique donc à 110 ou 115 pulsations/minute, cela fait un sacré vibration. Et selon un principe bien connu que tout mouvement entraine usure, j'ai donc demandé au commercial qui a du se renseigner et il faut donc savoir qu'il existe une membrane qu'il faut changer chaque année (conseil constructeur) qui assure l'étanchéité pour assurer une pulsation.
    Les condensations classiques n'ont pas de pièce d'usure comme cela. Certes ils ont un bruleur mais je ne vois pas en quoi cela est un défaut d'avoir un bruleur.
    De même, les condensations classiques ont aussi un tuyau pour évacuer les condensats...pas de nouveauté donc !

  26. #20
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    effectivement Caillou, il y'a probablement anguille sous roche ...
    Disons que l'expression "les chaudières à haut rendement" , parait du coup assez vague...

    est ce que Auer fait allusion aux meilleurs chaudières parmi toutes celles qui n'ont pas d'option condensation, dans ce cas il y'a véritablement une atteinte à l'honnêteté intellectuel....
    Enfin bon, il y aurait rien de nouveau sur ce marché (cf: le discourt pompe à chaleur), et d'une manière générale, sur le marché en général.

    Ce qui m'étonnerait tout de même puisque l'ADEME semble avoir suivi de près et soutenu particulièrement ce nouveaux produit ...

    ou alors est ce que Auer fait référence aux chaudière à condensation ( qui sont par essence, au top niveau de ce qui se fait ..).... ce qui m'a parut évident à la première lecture...

    Tu as donc bien raison de soulever indirectement cette question, il faudrait effectivement clarifier cela au plus tôt !

    reste tout de même que malgrés ces inconvénients, ronronnement, probable usure ( à vérifier aussi), faible en rejets type Nox etc..qui semblent inférieurs à ce qui se fait généralement ...elle à aussi un avantage certain qu'on ne trouve (je crois) sur aucune autre machine à l'heure actuelle, c'est la possibilité d'évacuer les gaz brûlés par un simple tuyaux PVC ... et donc d'équiper quasiment n'importe quel logement ...


    Et justement , ce point nous ramène à la question précédente.
    Si cette machine n'est pas plus efficace en terme de rendement, comment ce fait il que le delta T° entre combustion et évacuation soit plus grand ??...

    ou du moins, sensé l'être ...

    je crois que le mieux c'est de contacter la direction nationale de l'ADEME ...
    Dernière modification par r17777 ; 27/12/2006 à 12h21.

  27. #21
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    je crois que le mieux c'est de contacter la direction nationale de l'ADEME ...
    hum ... j'en perd même mes bons vieux réflex...
    à commencer par appeler l'ami google ...

    http://www2.ademe.fr/servlet/getBin?...4053618335.pdf

    Citation Envoyé par ADEME
    Dans le calcul thermique réglementaire, la chaudière pulsatoire se situe dans la classe de
    rendement de la chaudière à condensation
    ; elle permet, par exemple sur une maison individuelle
    type, un gain d’environ 15% sur le coefficient C de consommation d’énergie primaire
    conventionnelle, par rapport à une chaudière standard
    .
    effectivement y'avait tout à fait intéret à rectifier le tir

    Merci Caillou

    donc on rectifie
    la pulsatoire est une chaudière condensation "tout térrain aussi efficace qu'une chaudière condensation" et non une "tout terrain plus efficace que de la condensation"
    Dernière modification par r17777 ; 27/12/2006 à 12h27.

  28. #22
    aldric82

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    bonjour a tous.

    ptit nouveau sur ce site, j'ai vu avec plaisir qu'on parlait de la chaudière pour laquel je travail.

    Sans faire de pub... c'est vraiment une chaudière génial.

    @+

  29. #23
    spoltibrun
    Invité

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Bonsoir
    Geniale voudrait dire sans defaut!
    Ce n'est malheureusement pas le cas
    Si cette nouvelle voie dans la combustion et l'echange de chaleur semble assez prometteuse , il reste encore quelques ameliorations à lui apporter sans quoi, elle ne sera qu'une chaudière condensation parmis les autres
    son principal defaut est donc son manque de souplesse avec des cycles marche arret peut en accord avec une recherche de performance optimale
    Sur un autre sujet ici vous lirez les memes messages des utilisateurs deçus sur ce plan et sur le bruit plutot envahissant
    Pour en avoir installé une moi-meme , je trouve que le manque de modularité dans la puissance grève une bonne partie des performances et le fait de focaliser l'attention du public sur une partie bien preçise du rendement est tout du moins discutable deontologiquement parlant
    Une chaudière modulante sur une large plage arrive au meme rendement annuel que la pulsatoire
    Reste que dans un cas d'evacuation de fumées difficile , elle reste un atout maitre pour avoir une installation conforme mais alors se mefier de son emplacement par rapport au volumes habités
    Voiçi l'avis d'un installateur impartial
    Inutile de me refaire entendre la publicité de michel chevalet

  30. #24
    aldric82

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Le faite de fonctionner sur un système tout ou rien nous etait plus favorable pour la faire condenser et donc plus économique sur la consommation de gaz.
    De plus, l'échange thermique qu'on obtient est meilleur que sur n'importe quelle autre chaudière et consommera donc moins de gaz (faut t'il aussi bien paramétrer la régulation).
    Après, il est vrai qu'elle ronronne un peu mais on travail tous les jours sur ca et maintenant, elle est moins bruyante que pas mal de chaudière condensation murale.
    Cependant, elle reste une chaudière sol à installer plutot dans un garage, sous sol etc.
    Au faite, je ne fait pas du MC car je suis pas commercial.

  31. Publicité
  32. #25
    spoltibrun
    Invité

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    J'aimerais beaucoup que l'on m'explique comment le fait de fonctionner en tout ou rien est un facteur d'amelioration de rendement
    Si l'installation en aval de la chaudière encaisse la totalité de la puissance en permanence (impossible) ou si on la fait fonctionner sur un enorme bouteille de melange qui va allonger les intervalles marche arret on peut ameliorer le rendement global de cette chaudière
    Reste de les nombreuses montées en t° de la chaudière ( en moyenne toutes les 4 minutes ) ne peuvent que nuire au rendement global
    De plus en prenant pour modèle les chiffres de la publicité du site accessible sur internet sur lequel il n'est pas fait etat du rendement nous trouvons:
    puissance utile avec depart 50 retour 30 : 21.4 kw
    Avec un pouvoir calorifique de gaz naturel de 10kw/m3 (moyenne) et une conso FIXE de 2.12 m3/heure nous arrivons à un rendement sur PCI (calcul bizarre mais le seul commun sur lequel toutes les marques communiquent) de 101 %
    Puisque aucun modo ne semble derangé par le fait de faire de la pub à AUER alors voici le rendement sur PCI de la chaudière Doceane de chez geminox qui ,pour les memes t° depart retour ,reussi 109.3% et de plus offre une puissance modulante couvrant un plage de puissance allant de 5kw à 25.2 KW
    Il est assez limite de "sortir" un rendement sur une fenetre de fonctionnement très precise qui ne se produit que quelques secondes dans le cycle marche/arret de la chaudière
    La vraie economie dans le chauffage à eau chaude se joue sur l'adaptation de la puissance utile par rapport au besoins
    Nul doute que si le principe de combustion de la pulsatoire est adaptable à une modulation de puissance sur une large plage alors son rendement la "pulsera" en tete des tableaux de rendements globaux
    En attendant cette amelioration primordiale , et les clients s'en rendent compte sur le forum(cf les messages sur un autre fil dedié à la puls.) la consomation globale n'est pas à la mesure des performances annonçées et j'espere vous avoir expliqué pourquoi

  33. #26
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    Citation Envoyé par spoltibrun Voir le message
    son principal defaut est donc son manque de souplesse avec des cycles marche arret peut en accord avec une recherche de performance optimale
    c'est vrai qu'à moi aussi ça me parait pas très logique ... mais bon , on à la chance de compter un des ses technicien parmis nous mainteant ...

    par contre pour moi, d'un point de vu de presripteur et non d'uilisateur ( puisque je l'ai jamais vu installée ni en marche) le plus gros défaut c'est la puissance , monstrueuse ...
    enfin qu'il y en ai des modèle puissant là n'est pas la question ... mais qu'on en trouve pas en petite puissance me gène pas mal ...
    bon évidement avec de la petite puissance il faut hydro-accumulé pour l'ecs ... mais en appoint d'un chauffe eau solaire, ça pourrait être excellent ... à condition que la régulation s'y prète ...

    mais bon pour moi ce produit est tt neuf et ne peut que s'améliorer ... enfin jspr

  34. #27
    r17777

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    @ Aldrich82:

    l'autre fil dont parle Spoltibrun c'est celui ci.....
    plus porté réglage .... et petit soucis de régulation

    bienvenu à toi

  35. #28
    dudizari

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    j 'aimerais connaitre les economies de gaz realisées par les utilisateurs de pulsatoires nous nous avons realise 5 pour 100!par rapport a une chaudiere gaz traditionelle!

  36. #29
    dudizari

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    nouvel inscrit , je cherche des infos sur la pulsatoire venant d'utilisateurs.nous avons une pulsatoire depuis 1 an environ nous avons des problemes,consomation realisée par rapport àla chaudière traditionnelle que nous avions avant :5/100.communication avec auer deplorable! sommes trés déçu!

  37. #30
    spoltibrun
    Invité

    Re : la Pulsatoire à gaz fait sa révolution et offre un bon compromis "éconologique"

    bonsoir dudizari
    Il n'est pas etonnant que vous soyez deçus , si le rendement instantané de la chaudière est tres bon ( mais pas plus que d'autres) son mode de combustion impose une surpression minimale et donc un debit minimal pour fonctionner. Cela entraine une puissance instantanée delivrée que peu d'installations peuvent encaisser
    Cela entraine des cycle marche/arret trops frequentsqui nuisent au rendement
    De plus , les reglagesde regulation sont assez compliqués et le reglage de t° interieure pour le moins"souple" (precision de 1°)
    Avec des reglages plus preçis vous pourrez gagner en consomation mais pas dans les proportions que laissent entrevoir les rendements annonçés

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. offre CDD chargé de mission "fête de la science"
    Par Cécile dans le forum Stages
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/04/2003, 20h22