Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 59 sur 59

Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

  1. #31
    AD 44

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    c'est pas uniquement de la gentillesse...

    Se lancer dans de tels travaux (extension, ventilation, isolation extérieure avec tout ce que ça implique...) seul et sans être du métier (je suppose). Tout cela avec à la clef non seulement une efficacité mais aussi une finition esthétique admirable.

    en bref, un très bel exemple!

    -----

    mon secret? ... Ne rien dire.

  2. Publicité
  3. #32
    AD 44

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    sinon à propos de l'inertie...même si le contact direct de l'ambiance intérieure avec les parpaings assureraient un meilleur échange... celle enfermée entre les deux isolants (int-ext) doit malgré tout avoir un impact sur la T° intérieure (surtout si le R est plus important dehors que dedans). non?
    mon secret? ... Ne rien dire.

  4. #33
    sachem

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Non, je ne suis effectivement pas du métier. C'était mon premier chantier d'une telle ampleur. Mais comme dit précédemment, ça ne demande que courage et temps libre. Le reste, les connaissances, sont disponibles partout sur internet. Et notamment ici où les spécialistes sont d'une grande aide.

    Pour l'inertie des parpaings enfermés entre ITI et ITE, oui, je pense aussi que ça joue, mais je ne pourrais pas en dire plus.

  5. #34
    SK69202

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    sinon à propos de l'inertie...même si le contact direct de l'ambiance intérieure avec les parpaings assureraient un meilleur échange... celle enfermée entre les deux isolants (int-ext) doit malgré tout avoir un impact sur la T° intérieure (surtout si le R est plus important dehors que dedans). non?
    Ça ne modifie que l'inertie disponible à court terme, la variation de température du parpaing étant plus lente, mais l'inertie totale dans le volume isolé par l'extérieur est quasiment identique à celle disponible en cas d'absence d'isolation.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. #35
    vanquish

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Bonsoir
    Donc au delà de l'aspect techniquement intéressant, tu parles de 30000€ et des centaines (milliers ?) d'heures de temps libre "perdues", mais pour quel gain financier en terme de chauffage ?
    En combien d'années amortiras tu ?

    (J'ai bien noté les passages sur le gain en confort)

  7. #36
    daniel222

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Les 2 derniers raisonnements de SK69202 et vanquish sont tronqués

    SK69202
    tu as raison sauf qu'avec une bonne ITE de 20cm PSE graphité la chaleur ou le froid auront plus de mal à pénétrer donc ça change tout

    vanquish tu as raison ... mais dans ces conditions avec un poêle à bois, si tu as le bois "gratis" sauf le récupérer, pas la peine d'isoler

    Les 2 raisonnements sont valables mais le confort de vie est à relativiser

  8. #37
    sachem

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Je ne peux malheureusement pas te répondre, chiffres à l'appui. Je ne suis pas trop chiffres... Il faudrait que je compare les facture EDF avant et après ITE. Mais entre temps, nous nous sommes équipés d'un sèche linge (Oui, je sais, c'est mal, mais j'ai dû faire cette concession et ... fait chier... mais bon, c'est pas moi qui m'occupe du linge). Donc les comparaisons seraient hasardeuses.

    Concrètement: Avant l'ITE, nous avions neuf convecteurs électriques qui fonctionnaient en permanence en hiver (15 octobre jusqu'au 1er mai) à plus ou moins forte puissance: 2 ds le salon, 1 ds la cuisine, 4 chambres et 2 SDB + la cheminée afin d'obtenir une température juste acceptable et qui redescendait rapidement dès que le feu s'éteignait du fait de la mauvaise isolation de la maison (RT2005, mon oeil...).
    Depuis l'ITE, les convecteurs électriques n'ont plus du tout été allumés (j'en ai retiré une bonne partie mais je n'arrive pas à tous les enlever, conditionnement psychologique stupide...).
    Ce que je consommais en bois avant l'ITE soit 6 stères, soit 300 euros en plus des convecteurs, c'est ce que je consomme à présent pour 100% du chauffage de la maison avec un confort de vie bien meilleur: Températures beaucoup plus stables sur 24 heures.

    Je crois que j'avais calculé une vingtaine d'années pour amortir financièrement l'opération.
    Mais j'ai un état d'esprit assez négatif vis à vis de l'avenir. Pour moi l'investissement est déjà rentabilisé dans le sens où ce que j'ai à présent est un avantage certain dans un monde ou l'énergie va devenir plus rare et donc plus chère. Je voulais investir mon argent dans du concret et du durable et ne pas le laisser dormir sur un compte bancaire (PEL, PEA, assurance vie...) à engraisser une societé qui ne me convient pas.

  9. #38
    SK69202

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    tu as raison sauf qu'avec une bonne ITE de 20cm PSE graphité la chaleur ou le froid auront plus de mal à pénétrer donc ça change tout
    Vous en êtes encore à croire que la chaleur ne rentre ou ne sort que par les murs, bien sûr que plus on est isolé plus elle a de mal à transiter, mais en été la chaleur qui rentre par ailleurs ressort par les parois moins bien qu'elle ne le fait en hiver et ça ça change aussi tout.

    Les 2 raisonnements sont valables mais le confort de vie est à relativiser
    C'est quoi le confort de vie ? C'est chacun qui l'estime pour soi, le faire pour les autres reste une théorie.

    Mes 15 à 18h de travail mensuel pour mon bois sont inacceptables pour beaucoup, mais 2MWh pour 5€ et un peu de mon temps me vont très bien pour les 3°K d'amplitude annuel sans quasiment d'électricité de mon volume isolé.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  10. #39
    daniel222

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Vous en êtes encore à croire que la chaleur ne rentre ou ne sort que par les murs, bien sûr que plus on est isolé plus elle a de mal à transiter, mais en été la chaleur qui rentre par ailleurs ressort par les parois moins bien qu'elle ne le fait en hiver et ça ça change aussi tout.
    Bof bof bof, je veux bien que tu me coiffes du bonnet d'âne mais quand même tu pousses le bouchon trop loin

    J'ai pris l'exemple des murs sans détailler le reste ... je pensais naïvement que tu aurais compris

  11. #40
    cornychon

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    SK69202[/B] tu as raison sauf qu'avec une bonne ITE de 20cm PSE graphité la chaleur ou le froid auront plus de mal à pénétrer donc ça change tout
    :
    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    J'ai pris l'exemple des murs sans détailler le reste ... je pensais naïvement que tu aurais compris
    Bonjour,
    SK69202 est probablement comme moi, il n’a toujours pas compris comment tu arrives à faire pénétrer du froid dans la maison à travers les isolants et les murs.
    Peux-tu donner des explications complémentaires ?
    Ne me gronde pas
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  12. #41
    vanquish

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par sachem Voir le message
    Je ne peux malheureusement pas te répondre, chiffres à l'appui. Je ne suis pas trop chiffres... Il faudrait que je compare les facture EDF avant et après ITE. Mais entre temps, nous nous sommes équipés d'un sèche linge (Oui, je sais, c'est mal, mais j'ai dû faire cette concession et ... fait chier... mais bon, c'est pas moi qui m'occupe du linge). Donc les comparaisons seraient hasardeuses.

    Concrètement: Avant l'ITE, nous avions neuf convecteurs électriques qui fonctionnaient en permanence en hiver (15 octobre jusqu'au 1er mai) à plus ou moins forte puissance: 2 ds le salon, 1 ds la cuisine, 4 chambres et 2 SDB + la cheminée afin d'obtenir une température juste acceptable et qui redescendait rapidement dès que le feu s'éteignait du fait de la mauvaise isolation de la maison (RT2005, mon oeil...).
    Depuis l'ITE, les convecteurs électriques n'ont plus du tout été allumés (j'en ai retiré une bonne partie mais je n'arrive pas à tous les enlever, conditionnement psychologique stupide...).
    Ce que je consommais en bois avant l'ITE soit 6 stères, soit 300 euros en plus des convecteurs, c'est ce que je consomme à présent pour 100% du chauffage de la maison avec un confort de vie bien meilleur: Températures beaucoup plus stables sur 24 heures.

    Je crois que j'avais calculé une vingtaine d'années pour amortir financièrement l'opération.
    Mais j'ai un état d'esprit assez négatif vis à vis de l'avenir. Pour moi l'investissement est déjà rentabilisé dans le sens où ce que j'ai à présent est un avantage certain dans un monde ou l'énergie va devenir plus rare et donc plus chère. Je voulais investir mon argent dans du concret et du durable et ne pas le laisser dormir sur un compte bancaire (PEL, PEA, assurance vie...) à engraisser une societé qui ne me convient pas.
    Je comprends. J'ai un Pour ma part ma "vieille" maison de 1989 en chauffage élec + bois me coute 110€ par mois d'énergie élec absolument tout compris (chauffage, abonnement, eau chaude, etc.) + 14€ de bois

    Si je prends 70% de la conso élec pour le chauffage, j'en arrive à environ 75€ d'élec pour le chauffage + 14€ de bois
    Diviser la conso par 2.5 me couterait facile 40 000 €... et me ferait passer de 90€ à 36€ soit 54€ de moins par mois......... soit 61 ans pour amortir (hors évolution du prix de l'énergie).

    Je préfère attendre que la france se rende compte qu'elle n'arrivera jamais à ses objectifs de 2025 et qu'elle décide de mettre en place des crédits d'impots violents en dernière minute pour faire quelque chose.

    Mais ce n'est qu'un point de vue !

  13. #42
    daniel222

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    vanquish
    Point de vue raisonnable et raisonné, je partage

  14. #43
    SK69202

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    2025 c'est black-out tournant dans le cas où le programme annoncé est réalisé.
    La facture électrique sera réduite d'une proportion moindre que celle de la disponibilité du courant.

    Un truc qu'il ne faut pas oublier dans les calculs c'est la température réalisée, le coût de la consommation électrique est assez faible parce que la maison n'est pas chauffée avec à la température qu'elle aurait isolée et chauffée facilement au bois.
    Le calcul à la louche de sachem ne tient pas compte de ça
    Avant, avec ma cheminée pourrie, je brûlais 6 stères par an (300 euros) en plus des convecteurs électriques à l'étage pour avoir une température de 20° dans le salon (16° au réveil), 18° ds les chambres. Températures très inégales d'une pièce à l'autre (buanderie très froide par exemple) et d'un étage à l'autre, portes fermées pour garder la chaleur dans les pièces occupées... pas confortable du tout.
    A présent 6 stères, c'est ce que je brûle pour avoir 23° dans le salon et 21° dans les chambres au moment de la flambée. Une flambée de 2 heures par jour suffit à réchauffer la maison pour 24 heures grâce à l'inertie des parpaings enfermés dans l'enveloppe isolante de l'ITE. Toute la maison est au moins à 20°.
    , ni celui de Vanquish
    Je comprends. J'ai un Pour ma part ma "vieille" maison de 1989 en chauffage élec + bois me coute 110€ par mois d'énergie élec absolument tout compris (chauffage, abonnement, eau chaude, etc.) + 14€ de bois

    Si je prends 70% de la conso élec pour le chauffage, j'en arrive à environ 75€ d'élec pour le chauffage + 14€ de bois
    Diviser la conso par 2.5 me couterait facile 40 000 €... et me ferait passer de 90€ à 36€ soit 54€ de moins par mois......... soit 61 ans pour amortir (hors évolution du prix de l'énergie).
    Quelle valeur donne t-on au confort ?
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #44
    daniel222

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    .................
    Quelle valeur donne t-on au confort ?
    C'est la vraie question

    Les solutions pour y parvenir sont par contre très différentes et le raisonnement de l’amortissement est complètement tronqué suivant qu'on est pour le simple ou le moins simple mais d'actualité.

  16. #45
    AD 44

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Salut,

    Citation Envoyé par vanquish Voir le message
    Je préfère attendre que la france se rende compte qu'elle n'arrivera jamais à ses objectifs de 2025 et qu'elle décide de mettre en place des crédits d'impots violents en dernière minute pour faire quelque chose.
    c'est le type de remarques que je trouve désespérantes ,consternantes...
    mon secret? ... Ne rien dire.

  17. #46
    sachem

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Vanquish
    sauf que: https://www.lesechos-etudes.fr/news/...-polyurethane/
    Tu pourras avoir tous les crédit d'impôt possibles, s'il n'y a plus de matériaux parce que tout le monde veut s'équiper en même temps et qu'il te faut attendre deux ans, tu ne seras pas plus avancé.
    Je préfère tenir que courir.

    SK69202, désolé je n'ai pas compris ta remarque.
    A présent, si je veux chauffer ma maison, je n'aurai à débiter que 6 stères par an (et encore, ça c'est pour avoir une très bonne température). C'est un confort appréciable, surtout que je ne rajeunis pas.
    De même que j'ai du photovoltaïque sur mon toit pour l'éclairage. Je n'aurai pas à produire d'huîle pour m'éclairer en cas d'effondrement sociétal. Je pourrai donc me consacrer à d'autres tâches toutes aussi importantes.

    Je ne sais pas si j'exprime mes idées clairement. Ma situation actuelle me sécurise psychologiquement et je trouve que ce confort n'a pas de prix.
    Je ne critique pas vos points de vue, chacun voit midi à sa porte. Je préfère consacrer mon argent à cela plutôt qu'à partir en vacances ou acheter un véhicule prestigieux. C'est aussi simple que cela.
    Peut-être que je suis trop pessimiste sur l'avenir, que cela n'a aucun sens et que j'ai dilapidé stupidement mon argent... "Espérer le meilleur et se préparer au pire" c'est la devise du survivalisme.

  18. #47
    SK69202

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    je n'ai pas compris ta remarque.
    Avant la maison était moins chaude et plus ou moins inconfortable avec une consommation acceptable d'électricité, pour avoir un confort équivalent à celui que tu as actuellement, il aurait fallu en consommer beaucoup plus. Ça aurait couté beaucoup plus cher et si tu calcules ta durée d'amortissement dans ces conditions de confort identiques, cette durée d'amortissement est plus réduite.
    Peut-être que je suis trop pessimiste sur l'avenir, que cela n'a aucun sens et que j'ai dilapidé stupidement mon argent...
    sans doute non.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #48
    sachem

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    OK, compris.

  20. #49
    herakles

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Avant la maison était moins chaude et plus ou moins inconfortable avec une consommation acceptable d'électricité, pour avoir un confort équivalent à celui que tu as actuellement, il aurait fallu en consommer beaucoup plus. Ça aurait couté beaucoup plus cher et si tu calcules ta durée d'amortissement dans ces conditions de confort identiques, cette durée d'amortissement est plus réduite.
    +1000 avec SK

    Sans parler de quelques paramètres de confort qu'on oublie de prendre en compte au chapitre avantages : l' humidité , le rayonnement des parois ,la température du sol , qui ne sont pas les mêmes dans deux maisons identiques , sauf que la première est en ITI + grille pains , PAC ou autre type de chauffage et l'autre avec ITE + murs lourds , quelle que soit la saison: été comme hiver et à température égale lue sur le thermomètre ..

    Par exemple, dans une maison très bien isolée en ITI avec système de chauffage performant ( électrique, à bois, au gaz..), en hiver, on est quelquefois obligé de ré-humidifier l'atmosphère un peu trop sèche ..
    En été , dans une maison avec ITE et parois lourdes , les visiteurs s'étonnent d'être bien, même si le thermomètre intérieur indique 23 ou 24°C, du fait du rayonnement des parois intérieures encore fraîches (en dehors des épisodes caniculaires trop prolongées ) .
    Sensation pas comparable à un local climatisé où on doit maintenir l'air aux environs de 21 ou 22°C , en dépit de la règle des 7 à 8°C d'écart à respecter entre intérieur et extérieur en mode clim sous peine d'ennuis de santé .

    Et avantage suprême , on est à l'abri de tout black-out ou de la défaillance du système de chauffage ou de clim : l'inertie et l'isolation maintiendront longtemps le confort suffisamment longtemps le temps que tout redevienne normal .
    Il ne reste que le problème du congélateur et du frigo...

  21. #50
    herakles

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Avant la maison était moins chaude et plus ou moins inconfortable avec une consommation acceptable d'électricité, pour avoir un confort équivalent à celui que tu as actuellement, il aurait fallu en consommer beaucoup plus. Ça aurait couté beaucoup plus cher et si tu calcules ta durée d'amortissement dans ces conditions de confort identiques, cette durée d'amortissement est plus réduite.
    +1000 avec SK

    Sans parler de quelques paramètres de confort qu'on oublie de prendre en compte au chapitre avantages : l' humidité , le rayonnement des parois ,la température du sol , qui ne sont pas les mêmes dans deux maisons identiques , la première est en ITI + grille pains , PAC ou autre type de chauffage et l'autre avec ITE + murs lourds , quelle que soit la saison: été comme hiver et à température égale lue sur le thermomètre ..

    Par exemple, dans une maison très bien isolée en ITI avec système de chauffage performant ( électrique, à bois, au gaz..), en hiver, on est quelquefois obligé de ré-humidifier l'atmosphère un peu trop sèche ..
    En été , dans une maison avec ITE et parois lourdes , les visiteurs s'étonnent d'être bien, même si le thermomètre intérieur indique 23 ou 24°C, du fait du rayonnement des parois intérieures encore fraîches (en dehors des épisodes caniculaires trop prolongées ) .
    Sensation pas comparable à un local climatisé où on doit maintenir l'air aux environs de 21 ou 22°C , en dépit de la règle des 7 à 8°C d'écart à respecter entre intérieur et extérieur en mode clim sous peine d'ennuis de santé .

    Et avantage suprême , on est à l'abri de tout black-out ou de la défaillance du système de chauffage ou de clim : l'inertie et l'isolation maintiendront longtemps le confort suffisamment longtemps le temps que tout redevienne normal .
    Il ne reste que le problème du congélateur et du frigo...

  22. #51
    vanquish

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    2025 c'est black-out tournant dans le cas où le programme annoncé est réalisé.
    La facture électrique sera réduite d'une proportion moindre que celle de la disponibilité du courant.

    Un truc qu'il ne faut pas oublier dans les calculs c'est la température réalisée, le coût de la consommation électrique est assez faible parce que la maison n'est pas chauffée avec à la température qu'elle aurait isolée et chauffée facilement au bois.
    Le calcul à la louche de sachem ne tient pas compte de ça

    , ni celui de Vanquish


    Quelle valeur donne t-on au confort ?
    Oui c'est la vraie question. A ce jour le confort est bon alors ça me va. Au pire, p-e faudrait il augmenter la consigne dans le couloir de l'entrée pour qu'il soit encore meilleur, ça augmenterait le coût de 5€ par mois maxi ?

    Citation Envoyé par AD 44 Voir le message
    Salut,



    c'est le type de remarques que je trouve désespérantes ,consternantes...
    Qu'est ce que tu trouves désespérant et consternant ? La politique française est nulle, c'est pour ça qu'on en est là.
    Les prix de l'élec sont trop faibles car on produit ça en jouant les apprentis sorciers avec le nucléaire + les aides sont insuffisantes pour bouger les troupes, sinon ttout le monde le ferait
    Regardez la Belgique, ils sont bien en avance...

    Personnellement, je suis dans une tranche de revenus qui fait que je n'ai droit à aucune aide sérieuse (seulement les 30% de CI sur le seul matos). J'attends que ça passe de financièrement absurde à juste trop cher pour agir.
    60 ans pour amortir des travaux pour une maison que je quitterai dans 5 ans maxi, très peu pour moi.

    Sors du contexte des illuminés de l'isolation de ce forum (je dis ça en me comptant dedans !) et poses la question autour de toi, tu verras que la majorité des gens te dira que dans ces conditions mieux vaut ne rien changer.

    A vous lire une maison de 80/90 est très inconfortable, c'est faux. C'est moins confortable c'est évident, mias ce n'est pas non plus une 1920 sans isolation
    Dernière modification par vanquish ; 11/07/2017 à 16h17.

  23. #52
    TioChanclas

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Bonjour Vanquish,

    Par "illuminés", vous parlez de ceux qui passent pour des tarés auprès de leurs collègues et autres proches qui refusent de commencer à comprendre leur démarche?
    Ou de ceux qui ont reçu la lumière? (enfin, et trop peu nombreux...)

    Parce que moi... euuuuhhhhh... je vois bien les deux!

    Mode blaquounette off...

  24. #53
    SK69202

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Quitter la maison rapidement après les travaux reste un critère de choix déterminant, la plus-value énergétique n'ayant qu'un impact modeste sur les autres critères du prix d'achat du successeur.
    Il nous sera toujours éternellement compliqué d'être d'accord, entre les conséquences financières, les effets environnementaux et les appréciations suggestives qui dépendent de chacun.

    mias ce n'est pas non plus une 1920 sans isolation
    J'ai une maison de 1924 qui est passé en 50 ans par pas d'isolation, peu de chauffage, peu d'isolation peu de chauffage, peu d'isolation, beaucoup de chauffage et aujourd'hui isolation moyen et chauffage moyen, la mémoire s'atténue mais je la préfère aujourd'hui.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  25. #54
    vanquish

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Oui bien sur. Moi j'ai vécu dans une 1900 non isolée de 380 m2 impossible à chauffer, horrible en hiver. En été, la masse était telle que la maison restait toujours fraiche donc ça allait.

    Ensuite j'ai eu une 1950 non isolée (mais double vitrage...) avec une chaudière surdimenssionnée donc facile à chauffer, mais chère à l'usage. Confort passable
    Et là j'ai une 1989 isolée comme on isolait les maisons élec à l'époque. Le confort est intéressant mais les combles sont surisolés et c'est double vitrage partout + velux faible émissivité à tous les étages. Le confort est ok même si la porte d'entrée est un gros point faible, facile à corriger.

    Est ce que pour passer du confort "ok" à "bon" justifie d'y "perdre" 40 000€ vu que je ne rentrerai ni dans mes frias à la revente, ni à l'usage ? Non je ne pense pas.

    Si par contre c'était la maison de ma vie, je réfléchirais différemment.

    A mon avis entre une maison des années 90 et une maison des années 2000, même si sur le papier l'isolation a évoluée, sur la réalité des choses tout dépend de la qualité de la réalisation. A ces deux époques il n'y avait aucun controle et je suis à peu près persuadé qu'on peut avoir une maison de 2000 ou 2005 au final pas plus performante qu'une plus ancienne, à cause de malfaçons.

    J'ai un copain qui a une RT2012 livrée l'an dernier. Le test d'étanchéité n'a pas été fait ........! le constructeur lui a remis la validation en disant qu'il connaissait ce modèle de maison et que c'était bien isolé donc ça passait. Incroyable.
    Mon copain a fait venir une société pour faire le test : ça fuit de partout.
    Il a une VMC DF, les mecs lui ont mis des aérateurs aux fenêtres.
    Il y a des défauts de continuité dans l'isolation de la toiture, etc.

    Tout ça pour dire que le confort peut être bon dans une maison même pas toute récente et que ce n'est pas par ce qu'il n'est pas marqué RT2012 que c'est à jetter

    Contre exemple, un autre couple d'amis a une RT2012 livrée en janvier. Une construction haut de gamme en plan sur mesure, il n'y a qu'une seule maison comme la leur. Là, on est dans un autre monde et le confort est très élevé. En hiver, à l'intérieur, on a presque l'impression d'être en été (température quasi identique partout)
    Dernière modification par vanquish ; 12/07/2017 à 09h08.

  26. #55
    herakles

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Contre exemple, un autre couple d'amis a une RT2012 livrée en janvier. Une construction haut de gamme en plan sur mesure, il n'y a qu'une seule maison comme la leur. Là, on est dans un autre monde et le confort est très élevé. En hiver, à l'intérieur, on a presque l'impression d'être en été (température quasi identique partout)
    Et quid du confort d'été si cette maison n'est pas équipée avec une PAC réversible ?

  27. #56
    daniel222

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Citation Envoyé par vanquish Voir le message
    ................
    J'ai un copain qui a une RT2012 livrée l'an dernier. Le test d'étanchéité n'a pas été fait ........! le constructeur lui a remis la validation en disant qu'il connaissait ce modèle de maison et que c'était bien isolé donc ça passait. Incroyable.
    Mon copain a fait venir une société pour faire le test : ça fuit de partout.
    Il a une VMC DF, les mecs lui ont mis des aérateurs aux fenêtres.
    Il y a des défauts de continuité dans l'isolation de la toiture, etc.
    Tout ça pour dire que le confort peut être bon dans une maison même pas toute récente et que ce n'est pas par ce qu'il n'est pas marqué RT2012 que c'est à jetter
    Contre exemple, un autre couple d'amis a une RT2012 livrée en janvier. Une construction haut de gamme en plan sur mesure, il n'y a qu'une seule maison comme la leur. Là, on est dans un autre monde et le confort est très élevé. En hiver, à l'intérieur, on a presque l'impression d'être en été (température quasi identique partout)
    Il est bien là le vrai problème des RT2012 il y a du must et du grand n'importe quoi. La réglementation RT2012 est trop permissive pour soit disant contenter les petites bourses comme les grosses ... le problème c'est les petites

    On se retrouve avec des PAC duo, du PV, une isolation "minable" et une VMC-SF ... voire une ITI dans du neuf. N'en déplaisent aux thermiciens ou architectes qui prônent la RT2012 avec la pirouette du "la RT2012 c'est des minimas".

    A la sortie, c'est toujours le "prolo" qui se fait avoir ... c'est ça la dure réalité du terrain

    Il y a comme ça des vérités qui me font hontes ... que les thermiciens ou architecte se rassurent, le péquin moyen fera toujours confiances aux formules qu'il ne maitrise pas

  28. #57
    SK69202

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Le problème n'est pas la RT2012, c'est la carence du contrôle étatique et de son application rigoureuse.
    Il y a des blogs de thermiciens, d'architectes et autres qui ont souligné les inepties de la réglementation, alors une réglementation inepte non contrôlée abouti à perdre plus que 40000€ de travaux réfléchis.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. #58
    daniel222

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    La carence c'est un tout ...vouloir privilégier le business aux dépends de l’efficacité et de le réalité on en arrive là.

    Donc oui le RT2012 est bien responsable relayée par les thermiciens et les architectes peu scrupuleux.

    Je sais bien qu'il y a des blogs de thermiciens dénonçant les inepties de la RT2012. Seulement il faut que ces blogs mettent le problème au grand jour et pas en étant obligé de lire entre les lignes

    Seuls les forums peuvent dire la vérité via des péquins comme nous ... sous réserve qu'on nous autorise à le dire

  30. #59
    vanquish

    Re : Retour d'expérience ITE totale pavillon de 2005.

    Pour le confort en été, ils ont une VMC double flux thermodynamique.

    Le plus drole c'est que leur maison a des déperditions extrêmement faibles (malgré les 180 m2 !) or le constructeur a réussi a leur refouguer un très cher plancher chauffant BT gaz.
    Je n'ai jamais compris comment on pouvait accepter de claquer autant dans un mode de chauffage quand on a déjà calqué des sommes folles en isolation.
    De simples radiateurs électriques ou un poêle aurait suffit a chauffer toute la maison.

    D'ailleurs au début, le chauffage n'était pas encore en service. Ils chauffaient en plein hiver tout le bas de la maison avec un ... simple poele à pétrole de supermarché.

    Enfin bref.
    Isoler est rentable quand on a une passoire. Et contrairement à ce qu'on lit souvent ici, des passoires c'est souvent avant les années 70 (avant les premières isolations).
    Passé 70/80, on a de tout. On a de relativement bonnes 1980, 1990, 2000, on voit même des RT2005 améliorées qui consomment très très peu... et on a aussi des passoires de toutes ces années.
    En RT2012 c'est plus compliqué mais quand on y pense, en prenant les bonnes options (gaz, ECS thermodynamique, VMC DF, PV) on peut réussir à passer la RT avec une maison pas si performante que ça
    Dernière modification par vanquish ; 12/07/2017 à 14h24.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. VMC Retour d'expérience
    Par Franc718 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/02/2012, 12h21
  2. Retour d'expérience sur le CDA
    Par Brisecous dans le forum Archéologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/11/2010, 13h36
  3. Retour d'expérience.
    Par alsaman dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/12/2009, 15h08
  4. retour d'expérience
    Par gaelle58 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/03/2009, 17h48
  5. retour d'experience
    Par zestarofzeweb dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/03/2009, 21h39