Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois



  1. #1
    tiousman

    plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois


    ------

    Bonjour , je vais construire une maison ossature bois , avec une isolation de 20 cm de laine de verre + un petit sto de 6 a l'extérieur pour crépir.
    Pour me chauffer j'utiliserai principalement un poêle à bois .(avec un mur de pierres réfractaires derrière )
    mais on complément et pour prévoir pour mes vieux jours je veux installer un plancher chauffant relier à une chaudière électrique pour le moment .( que je changerai par une énergie plus propre dans plusieurs années ).
    La question est assez simple : Dois je faire un plancher chauffant traditionnel ou un plancher mince en sachant que j'ai 2 baies vitrées sud et sud/ouest et que j'utiliserai le poêle à bois en principal .
    J'entend tout et son contraire sur ce type de plancher mince donc j'aimerais avoir des retours d'expérience .

    Pour info j'habite dans les Vosges à 900 m d'altitude .

    Merci pour vos réponses

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Vince44

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Salut,

    Ta maison est bien isolée avec 2 baies sud, donc tu vas avoir l'opportunité de capter une bonne partie de l'énergie nécéssaire à ton chauffage par ces baies. Le problème que risque de ce poser dans une MOB, c'est le stockage de cette chaleur. Tu risques d'avoir de la chaleur en excès l'après midi.... et d'en manquer dans la nuit ou au petit matin.
    Si tu n'ouvres pas l'aprem', tu subis le yoyo, si tu ouvres, t'auras froid le matin.
    Le poêle va poser le même genre de soucis par ailleurs: si tu ne peux pas stocker sa chaleur, tu vas avoir besoin d'utiliser l'appoint le matin et tu risque d'avoir de la chaleur en soirée.

    Donc il te faut de l'inertie, et notamment de l'inertie devant les baies vitrées sud et à proximité du poêle.

    Un plancher mince, c'est sympa parce que ça réagit plus vite qu'un plancher épais donc lourd, du coup ça s'adaptera mieux aux variations d'apport solaire par les baies sud notamment. Par contre, quand il va fonctionner, il va te priver totalement de l'inertie que tu pourrais avoir à cet endroit. Si ton plancher est chauffé et que le soleil pointe son nez, il sera incapable de stocker la chaleur et tu vas donc subit un coup de chaud et, plus tard, cette chaleur en excès te manquera probablement (du moins l'hiver).

    Le gain de confort d'un plancher chauffant n'est pas du tout évident dans une MOB bien isolée, même par temps bouché et froid. La maison n'aura pas le sol froid quoi qu'il arrive (pas de pont thermique, bonne isolation), il peut y avoir un contact froid mais c'est une question de matériaux, suffit d'opter pour de la terre cuite par exemple...

    Personnellement je te conseillerais de faire une chape la plus "lourde" possible et de poser des murs chauffants ou à défaut des radiateurs basse température à eau (il n'en faudra pas des trop grands vu les perfs que semble avoir la maison).

    A+

    Vincent

  4. #3
    barda

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Quelques réflexions sur ce projet:

    - avec une telle isolation, et si tout est à l'avenant, la puissance nécessaire pour chauffer cette maison (dont nous ne connaissons pas la surface) sera très faible (quelques petits kW); et la conso annuelle aussi... Dans ces conditions, inutile d'investir beaucoup dans une installation de chauffage, c'est l'amortissement de l'investissement qui constituera la charge principale. Un plancher chauffant coûte nettement plus que d'autres systèmes simples...

    - l'adéquation inertie thermique de la maison - réactivité des émetteurs de chaleur est un point essentiel du confort de chauffage; une maison ossature-bois est, par principe, peu inertielle (et je partage les conseils de Vince44 sur la façon d'améliorer cette inertie), et ce serait une erreur grave de conception que d'installer un chauffage très inertiel dans une maison qui ne l'est pas (effet "yo-yo" assuré et surchauffes fréquentes).

    - chauffer une maison avec de l'électricité "effet-joule" me semble un peu déplacé dans la période actuelle, même si, compte tenu de ton excellente isolation et de ton poêle à bois, cela "passe" la rt2012. C'est d'autant plus injustifié avec un plancher chauffant fonctionnant à l'électricité, puisque cela conjuguerait à la fois un investissement important et un coût de combustible élevé...

    - un plancher chauffant mince (qui fonctionne aussi bien qu'un pc classique) élimine pour partie la question du défaut de réactivité des pc; il reste deux inconvénients: il limite un peu le choix des revêtements de surface, et il reste assez coûteux à installer. L'avantage du "légendaire confort" des pc tend à s'atténuer dans les maisons fortement isolées (déjà dit par vince44).

    - je n'ai rien contre les poêles à bois, mais il faut bien mesurer les contraintes d'un tel chauffage (recharges fréquentes, difficultés à réguler, surpuissance quasi permanente), surtout si on est absent une bonne part de la journée... On diminue fortement ces contraintes soit avec un poêle à pellets (mais on perd alors le bénéfice d'un combustible pas cher), soit avec un poêle de masse bien conçu (mais c'est assez couteux !).

    -la solution me semble évidente, mais je l'ai tellement répétée que je suis un peu las...

  5. #4
    tiousman

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Merci pour ces réponses .

    Ma maison fera environ 150 m2 habitable sur 2 niveaux et le poêle sera situé au pied d'une mezzanine .
    Pour la question du surcout du plancher j'ai envie d'en mettre un pour ne pas regretter par la suite .( je pourrai le relier a ce que je veux par la suite (pas , solaire , chaudiere ...).
    Pour le poêle j'avais aussi penser à un pellet mais j'aime bien quand même le bois naturel ... et le poele de masse coute vraiment trop cher et j'imagine que lui aussi est dur à réguler .

    J'ai bien compris qu'il fallait ajouter de l'inertie mais est ce que si je met un plancher mince celui ci sera un inconvénient qu'a l'aide du poêle ? ( du fait de la diminution d'inertie au niveau du sol ?)

    Merci

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    barda

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Ouh là.... au pied d'une mezzanine !!! Cela veut dire qu'il y aura un plafond "cathédrale", ce qui change pas mal de choses...

    Une pièce à plafond "cathédrale" n'est en pratique bien chauffée qu'avec un plancher chauffant; tout autre moyen, un poêle en particulier, aura pour résultat que l'essentiel de l'air chauffé montera au plafond, obligeant à surchauffer pour avoir une température confortable au rez de chaussée...

    Ce qui veut dire que ton chauffage principal sera plutôt le plancher chauffant, et non le poêle à bois, sauf disposition spéciale qu'il convient d'étudier (deux ou trois solutions sont possibles)...

  8. #6
    barda

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Sur la question du plancher mince et de l'inertie, il faut bien différencier l'inertie de ce qui reçoit la chaleur (c'est la maison et ses occupants) de l'inertie de ce qui émet la chaleur (poêle, radiateur, plancher chauffant).

    L'inertie de la maison sert à stocker la chaleur et à maintenir la température au niveau choisi (20°C classiquement); c'est donc un avantage qui permet de passer facilement les variations de chauffage et de température extérieure.

    L'inertie du corps émetteur (dans ce cas, c'est un pc ) empêche ce corps émetteur de réagir rapidement aux demandes d'énergie; c'est donc un inconvénient, puisqu'un corps émetteur est justement fait pour réagir rapidement et fournir la chaleur dont on a besoin; c'est un des inconvénients des planchers chauffants classiques, et le plancher mince constitue un progrès, étant beaucoup moins lourd et moins inertiel.

    Il ne faut donc pas confondre une chape épaisse, qui reçoit et stocke la chaleur (l'inertie est donc un avantage), avec la chape d'un plancher chauffant qui elle est chargée d'émettre une chaleur, variable avec la demande (là, l'inertie est un inconvénient).

  9. Publicité
  10. #7
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    et le plancher mince constitue un progrès, étant beaucoup moins lourd et moins inertiel.
    Je crains que cela nuise au confort estival à moins que ce plancher mince soit relié à une pompe à chaleur réversible ...
    On peut aussi pomper la fraîcheur de l'eau d'un puits par un système adéquat = tuyaux PEHD plongeant dans le puits avec circulateur...

    en sachant que j'ai 2 baies vitrées sud et sud/ouest
    De quelles dimensions ?

    L'exposition Sud-Ouest , avec l'ensoleillement en fin d'après midi peut générer rapidement des surchauffes à cause du plancher mince qui va réverbérer la chaleur vers le séjour. Un tel plancher mince n'a pas d'inertie ..
    Dans ta région (Vosges à 900M d'altitude) , comment sont les étés : chauds , canicules ?

    J'espère que tu as prévu des volets roulants , un brise-soleil adéquat , etc..
    peut-être un puits canadien pour insuffler de l'air frais lors des canicules ?

    J'en ai fait un chez moi DSC_8089.jpgDSC_8095.jpg et cela a l'air de bien fonctionner été comme hiver
    Dernière modification par herakles ; 27/10/2017 à 16h52.

  11. #8
    tiousman

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Ok je pense avoir compris .
    Si je fais un plancher chauffant mince je gagne en réactivité pour les variations de températures.(moins de surchauffe ).

    Par contre je ne peux pas profiter du stockage de la chaleur dans le sol ( qui vient des baies vitrées ou du poêle à bois par exemple ).

    Pour ce qui est du plafond cathédrale et des planchers chauffants j'imagine que ça fonctionne bien ensemble car la chaleur monte moins qu'avec un poêle à bois .

    Dans les Vosges les étés sont rarement caniculaires mais ce ne sera peut plus le cas dans 20 ans ...
    En fait je pense qu'il faut mieux que je limite l'entrée du soleil en été et la privilégier l'hiver tout en gardant un plancher classique .
    Mettre la sonde extérieur plein sud permettrait aussi d'éviter les surchauffe ?

    J'ai tout bon ?

    merci à vous ça aide

  12. #9
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    je ne peux pas profiter du stockage de la chaleur dans le sol ( qui vient des baies vitrées ou du poêle à bois par exemple ).
    Je peux témoigner de mon cas personnel: pas de PC mais une dalle très épaisse de 20+12 cm chape = 32cm posée par-dessus un terre-plein (mini vide sanitaire de 30mm)
    Ca limite beaucoup la montée en température lors des étés caniculaires ou en mi-saison malgré les 20m2 de DV 4/18/6 plein SUD sans brise soleil .

    Cerise sur le gâteau cet automne : nuits fraîches entre 6 et 10°C , journées chaudes entre 18 et 25°C avec le soleil, la T° interne ne bouge pas beaucoup: 22.5°C à 8h et 24°C à 15h
    C'est la très forte inertie de la dalle du RDC et celle de l'étage en plus des murs internes isolés par une ITE qui stabilise beaucoup la T° intérieure .

    Ceci dit , tu as raison , avec un plancher mince et des parois ossature bois , tu ne peux stocker la chaleur qu'elle vienne du poêle ou du soleil , et tu ne peux pas trop gérer les possibles surchauffes de mi-saison , surtout en début d' automne avec un soleil plus bas à l'horizon.

    Personnellement je te conseillerais de faire une chape la plus "lourde" possible et de poser des murs chauffants ou à défaut des radiateurs basse température à eau
    Je plussoie !
    Dalle lourde épaisse + trottoirs isolants autour de ta MOB + panneaux rayonnants grande surface basse température pour mieux gérer la T° intérieure
    Le mur inertiel derrière le poêle ne sera pas un gadget , il sera très utile .

    Si la dalle lourde est en contact avec le sol intérieur , ce sera encore mieux .

    Fais quelques recherches sur les trottoirs isolants

    Un article sur l'inertie du sol: https://enercoconseils.wordpress.com...ttoir-isolant/

    Je viens juste de faire les trottoirs isolants autour de ma maison DSC_8249.jpgDSC_8248.jpg

  13. #10
    Mickele91

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Vince44
    Personnellement je te conseillerais de faire une chape la plus "lourde" possible et de poser des murs chauffants ou à défaut des radiateurs basse température à eau (il n'en faudra pas des trop grands vu les perfs que semble avoir la maison).
    Oui, du même avis aussi que Vince...et j'ajouterais, comme autre solution de chauffage-rafraîchissement, un plafond chauffant-rafraîchissant...mais avec la hauteur de ta mezzanine, je doute que ce soit possible...

    Cordialement

  14. #11
    wizz

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    A mon avis....


    1er exemple. Une maison très bien isolée par l'intérieur, et avec des moquettes au sol. Il n'y a que l'air à chauffer et "aucune" conductivité thermique avec cet air. Très rapidement, on aura chaud. Comme d'hab, la chaleur va monter au plafond, avant de redescendre peu à peu, comme un plafond nuageux ou un plafond de "clopes" (ceux qui ont connu les bars où les gens y fumaient me comprendront...)



    2eme cas. Une maison avec des murs en pierre, ou en béton, avec des plafonds en béton, avec une isolation par extérieur ou pas d'isolation du tout.
    On démarre le chauffage. L'air chaud monte. Mais comme cet air chaud est en contact avec les murs et plafond froid, alors sa chaleur sera absorbée par ces murs. Il faudra bien plus de temps pour que cet air chaud descende "au niveau d'homme" pour qu'on ait enfin chaud

    Et si jamais le sol est en carrelage sur une épaisse dalle, alors on aura froid au pied. Il faudra attendre longtemps avant que la chaleur ne descende jusqu'au niveau du carrelage et réchauffe ce dernier pour qu'on n'ait plus cette sensation de froid aux pieds.


    3eme cas, sa maison.
    On peut la considérer comme une ITI du point de vue inertie thermique des murs et plafonds. Chauffer l'air sera assez vite. En revanche, la dalle lourde et épaisse, en contact avec le sol, ce sera une zone plus froide. Pour que cette dalle absorbe la chaleur et la stocke, on risque d'avoir chaud pendant longtemps au niveau de la tête, et très chaud pour ceux au 1er étage

    Personnellement, j'opterai pour un plancher chauffant épais et lourd, et isolé du sol, puis associé avec un poele bouilleur mixte, avec une grosse part de puissance par l'eau.
    https://www.ofenseite.com/navi.php?k...ung=3#filtered

    Une puissance dissipée par l'air de 2-3kW devrait être suffisante pour chauffer rapidement (l'air de) la maison
    Les 5-7kW absorbés par l'eau peuvent alors être envoyés dans le plancher chauffant et ses dizaines de tonnes de béton. Si cette dalle est assez lourde, alors on pourrait s'en passer du ballon tampon.

    Une variante pourrait consister à rajouter un mini réseau de chauffage central, dès le début ou plus tard, pour alimenter 1, 2 ou 3 radiateurs placés dans le séjour et/ou dans des pièces lointaines défavorisées. Ils participeraient à chauffer plus rapidement l'air de la maison après une longue absence, en orientant le débit d'eau au début dans ces radiateurs et non dans la dalle


    Un plancher chauffant, un poele à bois, un radiateur électrique ou un radiateur à eau, dans tous les cas, la chaleur ira dans la mezzanine
    La différence, c'est qu'avec un poele à bois ou des radiateurs, on ne profite dans l'immédiat qu'une partie de cette chaleur, que la partie radiante et pas la partie convection. On est à côté du radiateur ou poele mais pas au-dessus
    Avec un plancher chauffant, on n'a plus le problème de pied froid. On profite de la chaleur radiante mais aussi de la chaleur de convection, puisqu'on est au-dessus, on est sur le chemin naturel de l'air chaud



    Et si un poele bouilleur 7-10kW s'avère très/trop puissante pour cette maison et sa dalle épaisse, alors ce poele bouilleur pourrait aussi fournir de l'eau chaude sanitaire. Le bois buche dans les Vosges, ça doit être relativement facile d'en procurer, et pour pas trop cher, normalement...

  15. #12
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    2eme cas. Une maison avec des murs en pierre, ou en béton, avec des plafonds en béton, avec une isolation par extérieur ou pas d'isolation du tout.
    On démarre le chauffage. L'air chaud monte. Mais comme cet air chaud est en contact avec les murs et plafond froid, alors sa chaleur sera absorbée par ces murs. Il faudra bien plus de temps pour que cet air chaud descende "au niveau d'homme" pour qu'on ait enfin chaud

    Et si jamais le sol est en carrelage sur une épaisse dalle, alors on aura froid au pied. Il faudra attendre longtemps avant que la chaleur ne descende jusqu'au niveau du carrelage et réchauffe ce dernier pour qu'on n'ait plus cette sensation de froid aux pieds.
    Pas d'accord , si la maison est occupée continuellement , contrairement à une résidence secondaire

    Il est évident qu'une fois la maison en température , au bout d'une à deux semaines d'occupation après l'emménagement en ces lieux , les parois et le sol seront à la même température que celle de l'air et il suffit de savoir "piloter" le chauffage ou le rafraîchissement en jouant avec les apports gratuits (solaire , chaleur interne de l'électroménager, chaleur des occupants..) pour maintenir une température confortable

    Notre maison a une très très forte inertie (sol , dalles béton , refends béton et murs béton isolés par l'extérieur ,puits canadien..) et nous n'avons toujours pas allumé le poêle bois ;il fait aujourd'hui 22°C dans le séjour (21.6°C à 8h du matin) , 22.3°c à l'étage, et on marche pieds nus sur le carrelage !!!

    Le point à surveiller de près : la ventilation !
    Avec une VMC hygro B , le taux de renouvellement est très réduit mais c'est quand même une forte déperdition de chaleur en hiver pour une maison de 150m2 habitable soit plus de 375m3 de volume habitable : on doit rejeter 150m3/h d'air vicié à l'extérieur 24h/24

    Si à 900m d'altitude , en Décembre , dans le cas d'un pic à -10°C , tu vas devoir chauffer l'air neuf entrant : ca équivaut à compenser avec un radiateur de 1500W pour passer de -10 à +20°C
    Nous avons Epinal (Vosges) JU = 2875 à 425m d'altitude , et probablement 3000 DJU pour ton coin à 900m d'altitude

    Dans une telle région et à cette altitude , je te suggère soit de créer un puits canadien , soit de mettre une VMC-DF haut de gamme pour récupérer la chaleur sur l'air vicié .

    Une variante pourrait consister à rajouter un mini réseau de chauffage central, dès le début ou plus tard, pour alimenter 1, 2 ou 3 radiateurs placés dans le séjour et/ou dans des pièces lointaines défavorisées
    C'est une bonne idée à condition de choisir des radiateurs plats de grandes dimensions pour favoriser davantage l'effet radiatif
    Et si un poele bouilleur 7-10kW s'avère très/trop puissante pour cette maison et sa dalle épaisse, alors ce poele bouilleur pourrait aussi fournir de l'eau chaude sanitaire
    Du même avis que wizz , à ceci près que je rajouterais un ballon tampon de bonne contenance , avec serpentin interne pour l'ECS , qui stocke les excès de chaleur du poêle bouilleur pour ensuite les restituer doucement aux radiateurs dans la nuit .

    Le jour , c'est le soleil qui chauffera la dalle épaisse par les baies sud et sud ouest

    On aimerait bien voir le plan de ton projet...

  16. Publicité
  17. #13
    wizz

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    https://www.ofenseite.com/11-101-spa...atz-aquaflam-7
    un kit partiel de poele bouilleur qui pourrait convenir
    la puissance par air 2kW devrait convenir pour les 1500W estimés
    le reste stocké dans le ballon tampon. Avec un delta de 50°C, ce seront 18kWh stockés, et 14kWh si delta 40°C. De quoi tenir une dizaine d'heure après la fin du dernier chargement
    compter 4-5h de fonctionnement du poele pour remplir ce ballon tampon, et 8-9h à la louche si ça doit aussi chauffer un ballon ECS (mixte) genre 200 litres

  18. #14
    wizz

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    J'allais oublier
    Pour la VMC, l'idéal serait un double flux performant pour récupérer la chaleur de l'air évacué

    Si la VMCDF n'a pas été retenue, alors évite de perdre cette chaleur betement en soufflant dans l'air par le toit.
    Tu pourrais l'utiliser de divers manières

    https://media1.forumconstruire.com/p...ge/1378879.jpg
    par exemple souffler sous les dalles si ce genre de terrasse
    ou encore passer par un conduit en béton sous le trottoir autour de la maison, ou sous le trottoir devant la porte d'entrée de la maison
    si tu ne peux/veux souffler sous le terrassement, alors tu pourrais souffler au-dessus juste à ras du sol
    c'est d'autant de corvée de déneigement en moins à faire. Et comme la neige s'y tiendra moins bien alors cette zone pourra absorber la chaleur du soleil, se réchauffer plus efficacement, moins de risque de sol gelé

    ou sinon, si la voiture est garée dehors, tu pourrais souffler au niveau de celle ci. Elle sera moins gelée le matin, baignée dans un flux d'air de 100-150m3/h, d'une puissance autour de 1kW...

  19. #15
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    J'allais oublier
    Pour la VMC, l'idéal serait un double flux performant pour récupérer la chaleur de l'air évacué
    déjà dit plus haut

    à 900m d'altitude , en Décembre , dans le cas d'un pic à -10°C , tu vas devoir chauffer l'air neuf entrant : ca équivaut à compenser avec un radiateur de 1500W pour passer de -10 à +20°C
    Nous avons Epinal (Vosges) JU = 2875 à 425m d'altitude , et probablement 3000 DJU pour ton coin à 900m d'altitude
    Dans une telle région et à cette altitude , je te suggère soit de créer un puits canadien , soit de mettre une VMC-DF haut de gamme pour récupérer la chaleur sur l'air vicié .

  20. #16
    Vince44

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Salut,
    Citation Envoyé par tiousman Voir le message
    Ok je pense avoir compris .
    Si je fais un plancher chauffant mince je gagne en réactivité pour les variations de températures.(moins de surchauffe ).
    Par contre je ne peux pas profiter du stockage de la chaleur dans le sol ( qui vient des baies vitrées ou du poêle à bois par exemple ).
    Oui, et je précise que ça sera également le cas avec un plancher chauffant épais/lourd lorsqu'il fonctionne.

    Citation Envoyé par tiousman Voir le message
    Pour ce qui est du plafond cathédrale et des planchers chauffants j'imagine que ça fonctionne bien ensemble car la chaleur monte moins qu'avec un poêle à bois .
    l'air chaud monte, les radiations rayonnent en ligne droite, donc c'est plus une question de type de chaleur que de positon de l'émetteur. Typiquement,le soleil de midi est bien plus "haut" que toi, mais il te chauffe bien quand même. Donc des radiateurs principalement rayonnant (donc pas les convecteurs mais les panneaux rayonnant infrarouge par exemple) à hauteur d'homme font aussi le boulot, par contre ils ne réchaufferaient pas un sol froid, qui est aussi un facteur d'inconfort, mais ça ne te concerne pas.

    Les radiateurs à eau sont en partie convecteur et en partie radiant. On prend en général 65% rayonnement et 35% convection, mais ça dépend de pleins de choses dont la forme et la température des radiateurs. Plus la température est basse et la forme simple (plutôt des gros tubes que des fines ailettes) et plus la part de rayonnement est forte.

    Citation Envoyé par tiousman Voir le message
    Dans les Vosges les étés sont rarement caniculaires mais ce ne sera peut plus le cas dans 20 ans ...
    En fait je pense qu'il faut mieux que je limite l'entrée du soleil en été et la privilégier l'hiver tout en gardant un plancher classique .
    Les casquettes solaires et cie c'est bien mais c'est toujours un compromis entre maximisation des apports l'hiver et minimisation des apport l'été. Et le compromis oriente fortement les résultats en mi-saison. Pour les Vosges, je pense que la bonne idée c'est d'optimiser la lumière l'hiver et de prévoir une bâti qui gère bien la surchauffe en mi-saison/été. Au pire tu investira dans une toile d'ombrage pour prolonger ta casquette par temps caniculaire, c'est plus simple que sortir la tronçonneuse pour réduire la casquette par temps bouché l'hiver
    Mets de l'inertie passive, ça fait jamais de mal et souvent du bien!
    Citation Envoyé par tiousman Voir le message
    Mettre la sonde extérieur plein sud permettrait aussi d'éviter les surchauffe ?
    Mieux que plein nord mais la sonde restera majoritairement influencée par la température et peu par l'ensoleillement. Il faudrait pouvoir la placer dans une niche qui la couperait un peu du vent et p-e même avec un simple vitrage partiel devant. Mais là c'est de la supposition, je n'ai jamais pu tester un tel dispositif.

  21. #17
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : plancher chauffant mince + poele à bois dans maison ossature bois

    Salut ,

    Casquettes solaires oui , pour la baie SUD

    L'exposition Sud-Ouest , avec l'ensoleillement en fin d'après midi peut générer rapidement des surchauffes
    Casquette prolongée ou volet persienne coulissant pour la baie sud Ouest , le soleil étant en fin d 'après midi est plus bas sur l'horizon ...
    Ou treille végétale ou haie à feuilles caduques tombant en hiver..

    Sinon , du même avis que Vince 44 : pas de plancher chauffant ni mince ni épais mais panneaux rayonnants de grande surface .

    A la rigueur , plancher chauffant épais mais juste réglé pour une T° de base de 18°C , les derniers degrés assurés par les panneaux rayonnants

    Pour moi , l'idéal serait de réaliser un soubassement isolé tout autour de la maison + trottoirs isolants pour booster l'inertie du sol comme déjà dit
    Voir aussi l'article sur les PAHS de John Hait : créer une bulle thermique dans le sol sous la maison , cette dernière très bien isolée (ce qui est ton cas) et la maintenir à température idéale avec un "parapluie isolant" comme des trottoirs en gravier + polystyrène de 1.50m de large autour de la maison.

Discussions similaires

  1. Poele a bois comme seule chauffage maison ossature bois
    Par Mirssa dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 12/12/2012, 16h21
  2. réflexion sur poele bois maison ossature bois paille
    Par torrpenn dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/01/2012, 20h38
  3. Maison BBC + plancher chauffant + Poêle à bois ?
    Par evarista dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 21/02/2011, 19h50
  4. quelle puissance du poêle à bois pour une maison en ossature bois ?
    Par formika dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/08/2009, 12h58
  5. poêle à bois dans maison ossature bois
    Par Alex Breizh dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/12/2008, 09h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...