Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 52 sur 52

Poele à bois et répartition de la chaleur...

  1. #31
    cornychon

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    @ henri_b
    Après les 28 réponses, tu en tire la conclusion que ton projet correspond à tes besoins et à tes attentes. Bon courage pour les travaux pratiques.

    -----

    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  2. Publicité
  3. #32
    Larzacien

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    bonjour, Quand je parle de rejeter l'air dans la cave, c'est l'air en excès. La VMI va mettre la maison en surpression, donc fatalement il faudra qu'il sorte de l'air en excès (penser à la pression atmosphérique). Si vous ne prévoyez pas de laisser sortir l'air en excès d'une façon ou d'une autre, la chaleur ne va pas pouvoir se répartir.

    On peut mettre la VMI dans la cave, mais en allant chercher l'air dehors par un gros tuyau, facilement 12 ou 15 cm de diamètre, et il entre dans la VMI est filtré et est poussé dans la maison.

    La chaudière à air pulsé que vous avez dans votre maison actuelle, c'est un peu différent, elle recycle le même air, avec peut-être possibilité de laisser entrer de l'air neuf, mais de manière naturelle sans le pousser, donc il n'y a pratiquement aucune surpression.

    Si vous voulez faire du recyclage, mieux vaudrait ne pas trop utiliser l'air de la cave (risque de radon d'humidité etc...).

    Avec un système à air chaud, l'inertie a un peu moins d'importance me semble-t-il.

  4. #33
    henri_b

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    "fatalement il faudra qu'il sorte de l'air en excès"
    Oui, mais la circulation d'air ira vers les sorties d'air (dont j'ai déjà parlé). Donc si je crée des sorties dans les chambres ET dans la cave il y aura logiquement moins de circulation vers les chambres que si j'ai des sorties UNIQUEMENT dans les chambres. Comme ma priorité est d'amener aux chambres, faire une sortie vers la cave me parait contre-productif...

    Oui je n'aspirerai pas dans la cave. J'ai déjà résumé ce que j'envisage dans un précédent post :
    "En gros je souffle de l'air frais extérieur (ou puisé sous comble) près du poele en fonctionnement et je gere l'écoulement "naturel" vers les autres pièces grace à des sorties (d'air) réglables bien positionnées."

    Et encore une fois, le but est d'améliorer les choses, pas de faire des miracles... mais ça demande quand même un minimum de reflexion pour ne pas faire tout ça pour rien ou de créer d'autres problèmes...
    Dernière modification par henri_b ; 09/03/2018 à 17h56.

  5. #34
    Larzacien

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    bonsoir, La sortie dans la cave remplacerait les ouvertures que vous avez prévues. MAIS, il faudrait canaliser les sorties pour chaque pièce et les faire aller toutes dans la cave. Tout l'air qui doit sortir, sortirait pas là. Mais ça complique.

    C'est pour ça qu'il faut réfléchir, et calculer pour que l'air puisse circuler et aller dans les différentes pièces.

    Le système remplace une VMC.

  6. #35
    henri_b

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    L'air de la sdb, wc, etc. devrait plutot sortir directement dehors non ? Il risque d'etre humide donc moins indiqué dans la cave ? Du coup seul l'air des chambres devrait etre evacué vers la cave, ça diminue l'intéret... et du coup je ne coupe plus aux gaines (voire une seule)... Mais avoir un "courant d'air" dans la cave pourrait effectivement l'assainir... C'est une idée à creuser... Il faut que je reprenne les plans précis pour voir où mettre et passer tout ça... En sachant qu'évidemment l'entree d'air de la cave ne devra pas etre à coté de la sortie... petit case-tête en 3D...

    En tous cas merci de vos précieuses idées...

  7. #36
    Larzacien

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    bonjour, si l'entrée d'air et la sortie sont à côté, il suffit de mettre un tuyau extérieur pour en conduire une plus loin pour éloigner les deux, ça évite de perforer un autre orifice dans le mur.
    Pour le WC et la salle d'eau, effectivement, il vaudrait mieux que l'air ne revienne pas dans la maison, mais attention à ce que tout l'air ne sorte pas par là. Ce serait bien d'avoir une ouverture réglable. Par ex : pendant la douche et facilement une heure et demi après laisser bien ouvert. Ensuite lorsque la douche est bien sèche, réduire le passage.
    Dernière modification par Larzacien ; 10/03/2018 à 03h36.

  8. #37
    henri_b

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Le mieux serait d'ailleurs que TOUTES les sorties soient réglables... Et de tester, mesurer, ajuster,... une fois en place.

    Je vais envisager de ventiler la cave, car une partie est sèche, l'autre humide, donc il faut faire quelque chose de toutes façons...

    Bon ben maintenant y a plus qu'à sortir les plans et passer au concret..

    Merci à toi Larzacien (aux autres aussi parfois) pour tes réponses... ça m'a bien permis d'avancer dans ma réflexion...

  9. #38
    Larzacien

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Bonjour, Si on ventile la cave, on ne peut pas faire du recyclage, on est bien dans la VMI®, qui peut remplacer la VMC.

    On fait double usage : renouvellement de l'air avec entrée venant de l'extérieur, et en même temps on répartit la chaleur.

    Et le rejet dans la cave fera une sorte de VMI, là aussi, il faut qu'il y ait au moins une sortie pour l'excédent d'air.
    Dernière modification par Larzacien ; 10/03/2018 à 14h30.

  10. #39
    henri_b

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Par contre je me demande si ça oblige à un fonctionnement permanent de la VMI... sous peine de remontée d'air de la cave vers les chambres (lorsque non chauffées par exemple) ? ...

  11. #40
    AD 44

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Salut,

    Tu te rends compte larzacien que tu es arrivé au bout du bout ?

    Que tes conseils pseudos évidents ont leurs limites ? Affirmer qu avec 3 morceaux de ficelle ont fait mieux que n importe qui ?

    Tu vois bien que c'est pas si simple... Poser un ventilateur en espérant que çà sorte par les pseudos fentes sur les fenêtres... Tout çà en faisant abstraction des wc et autres ...

    Tu es très très très téméraire en t engageant sur un sujet pareil sans en connaître ni l historique, ni les conséquences...

    Même le ptit prof au vinaigre a lâché l' affaire (c'est dire si la planche est savonneuse ).

    Et pourtant au début il suffisait de cracher de l'air du dehors sur le poêle sans conduit ni contrôle...
    Dernière modification par AD 44 ; 10/03/2018 à 19h22.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  12. #41
    Larzacien

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    bonjour , Alors déjà henri b est un adulte, il sait ce qu'il fait, il vient juste chercher des renseignements et c'est lui qui gère.

    Et toi, si tu as des idées valables, donne les au lieu de te contenter de critiquer, ce sera plus utile.

  13. #42
    cornychon

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Ta réponse à AD 44
    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour , Alors déjà henri b est un adulte, il sait ce qu'il fait, il vient juste chercher des renseignements et c'est lui qui gère.
    Et toi, si tu as des idées valables, donne les au lieu de te contenter de critiquer, ce sera plus utile.
    Bonjour,
    henri_b assume. Il reconnaît ne rien comprendre sur l'aéraulique, la transmission de la chaleur. Il considère que c’est inutile,
    Suite à mes interventions en #9, #16, #21, #24, #31 c’est ce qu’il confirme.
    Pour lui, si on souffle de l’air froid sur un poêle chaud, l’air devient chaud. Il suffit de répartir cet air chaud pour chauffer toute la maison. La répartition du chaud se fait en pratiquant des sorties d’air réglables.
    De penser ça c’est son problème. Comme tu dis, il est adulte, il sait ce qu’il fait.
    Il est venu sur ce forum pour trouver une personne qui raisonne comme lui, que le chaud c’est du chaud et que le chaud chauffe.
    Il t’a trouvé ! En 17 échanges il est rassuré, rien n'a été dit sur la transmission de la chaleur. Il est heureux, il précise en #37 qu’il n’a plus qu’à ce mettre au travail.
    Tu as été convainquant, tout va très bien ! !
    Dernière modification par cornychon ; 10/03/2018 à 22h05.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  14. #43
    Larzacien

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    bonjour, Henri b part du principe qu'il a un poêle à pellets dans une pièce, donc une seule pièce va être chauffée s'il ne fait rien d'autre.

    Il veut juste essayer de répartir cette chaleur au moins un peu dans le reste de la maison. Bien sûr, ça ne vaudra jamais une chaudière à air pulsé comme il a dans sa maison actuelle. C'est lui qui a eu l'idée de la VMI. Il est certain qu'en recyclage, le résultat serait un peu meilleur, mais il faut voir le chemin que va suivre l'air un peu réchauffé, et voir le retour. Et là on ne prend pas de l'air de l'extérieur on pousse l'air de la pièce, reste qu'il faut prévoir comment se fait le retour. Il peut s'inspirer du circuit que fait l'air dans sa maison actuelle, ça lui donnera quelques idées.

    Si on veut rester en VMI, il n'y a pas de retour, le surplus sort de la maison.

    Voilà où il en est. Mais si quelqu'un peut lui apporter d'autres renseignements sur le forum, ce n'est pas interdit, loin de là. Il est à la pêche aux idées.

    Henri b en est aux réflexions, donc il est encore temps.
    Quoi qu'il en soit, il va répartir la chaleur de la pièce chauffée par le poêle, ça ne sera jamais tout à fait pareil qu'une chaudière.

  15. #44
    cornychon

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Henri b part du principe qu'il a un poêle à pellets dans une pièce, donc une seule pièce va être chauffée s'il ne fait rien d'autre.
    Mais si quelqu'un peut lui apporter d'autres renseignements sur le forum, ce n'est pas interdit, loin de là. Il est à la pêche aux idées.
    Henri b en est aux réflexions, donc il est encore temps.
    .
    Bonjour,
    Il n’est pas venu sur le forum avec sa panoplie de pécheur aux idées. Il est venu sur le forum pour trouver des comparses qui cautionnent les siennes.
    Il en a trouvé un, il y a de la place pour d’autres.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  16. #45
    Larzacien

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    alors, si tu le dis....

  17. #46
    wizz

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    henri_b

    tu te compliques la vie à vouloir être un "puriste" (à vouloir tout faire faire par le poele)

    -le RdC est assez grand, 60m², d'une seule pièce. La chaleur du poele va se diffuser dans tout ce volume

    -pour aller à l'étage, l'escalier est dans le séjour. L'air chaud monte.
    Si l'escalier était dans le couloir, alors l'air chaud devra passer par la porte, passer sous le seuil de la porte avant de se diffuser dans le couloir, puis monter à l'étage. Les chambres à l'étage risquent d'être mal chauffées
    Mais ici, l'escalier est dans le séjour, dans la même pièce où se trouve le poele. La chaleur va monter très facilement à l'étage, voire même trop facilement au détriment du RdC. Il faudrait même laisser la porte, ou y mettre un rideau. Fermé et la chaleur reste au RdC. Ouvert et la chaleur monte à l'étage, évitant la surchauffe au RdC

    -maison dans les années 80, rénovée avec une ITE. Tu auras une certaine inertie thermique, moins que ceux qui ont d'épais murs en pierre, mais mieux que les ITI. En fin de flambée, la température ne va pas chuter de manière vertigineuse comme les maisons ITI.
    A la limite, un poele bouilleur avec un ballon tampon juste à côté, dans un coffrage, et alimentant un grand radiateur pour la nuit, ou la journée avec l'absence. Un simple petit ballon de 300 litres, restituant la chaleur de l'eau de 70°C à 30°C, c'est 14kWh. C'est comme un radiateur élect 2000W fonctionnant pendant 7h

    -la salle de bain. Tant pis ou presque
    Si tu optes pour un poele bouilleur, alors pourquoi pas tirer de la tuyauterie pour alimenter un radiateur dans la salle de bain
    Si tu n'as pas envie de faire ça, avec ou sans poele bouilleur, alors il reste la solution électrique.
    La VMC aspire l'air de la salle de bain.
    La salle de bain prendra l'air du couloir pour compenser
    Le couloir prendra l'air du séjour pour compenser
    Il fait chaud dans le séjour, fera un peu moins chaud dans le couloir, et tiède pour la salle de bain. Cette dernière ne sera pas chaude, mais ne sera pas glacée non plus. Il ne reste plus qu'à faire l'appoint ponctuellement avec un radiateur électrique programmable en fonction de vos habitudes sanitaire et réveil. 1h de radiateur 1000W, c'est 15cts. Ce n'est pas ça qui va vous ruiner, pour un cout bien plus moins cher que ton idée de distribuer l'air chaud dans toute la maison

  18. #47
    henri_b

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Ma première phrase de mon premier post dit : “je viens à mon tour parler du sujet (avec plus de questions que de réponses) en espérant obtenir de nouveaux avis…” donc OUI il me semblait être clair que je venais chercher des idées et que je n’ai aucune vision ou théorie à imposer… mais apparemment chacun lit ce qu’il veut lire…

  19. #48
    francois bibe

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Bonjour, sans trop de connaissances dans l'aéraulique, je vous conseille de lire mon retour d'expérience dans ce post: http://forums.futura-sciences.com/ha...puissance.html

    En lisant en diagonale votre sujet j'ai pu voir des choses qui fonctionneraient et d'autres pas du tout, si votre maison le permet réfléchissez au gainable, mais avec un étage c'est dessuite plus compliqué, mais sait on jamais..
    Bonne continuation

  20. #49
    cornychon

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Citation Envoyé par henri_b Voir le message
    Ma première phrase de mon premier post dit : “je viens à mon tour parler du sujet (avec plus de questions que de réponses) en espérant obtenir de nouveaux avis…” donc OUI il me semblait être clair que je venais chercher des idées et que je n’ai aucune vision ou théorie à imposer… mais apparemment chacun lit ce qu’il veut lire…
    Sur 47 réponses, quelles sont les avis, idées et théories nouvelles significatives que tu as retenues ?
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

  21. #50
    Vince44

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Des questions que devrait te poser henri-b
    Salut, Vincent ..
    Cornychon, je ne vais pas te répondre car je ne peux pas transposer/simplifier ce dont je parles pour que ça rentre dans la logique des 4 formules que tu utilises pour modéliser toutes les situations.

    Tout ça se modéliserait effectivement en transfert par convection, conduction, radiation, transport d'air... mais dans le cadre d'un simulateur dynamique et d'un modèle complexe.

    Tu n'ai apte à produire n'y l'un ni l'autre et même si tu l'étais, il faudrait pour alimenter tout ça des données que je n'ai ni le temps ni la possibilité de collecter. Donc là, je raisonne en "ordre de grandeur" sur un description sommaire pour l'instant, ensuite libre à henri-b si il le souhaite de commander une étude complète ou de faire les travaux directement avec des marges de sécurité si ce que je pourrais lui conseiller semble tenir debout pour moi et surtout pour lui!

    Je comprends ton besoin de ramener tout ça une bouteille thermos, ou deux reliées par des tuyaux avec une ventilation mécanique constantes, mais je ne peux pas y répondre.

    Désolé.

  22. #51
    Vince44

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Henri_b,

    Il faudrait que tu précises:

    - l'isolation par l'extérieure existante: ça conditionne ton besoin de chauffage et de stockage de chaleur.

    et

    - la nature de la séparation entre les étages: Si c'est une dalle béton elle stocke et laisse passer, si c'est un plancher bois simple, il laissera passer. Si c'est quelques chose avec de l'isolant, ça ne laisse presque plus passer la chaleur.

    Les questions que tu te poses relèvent globalement de "comment faire pour que la chaleur du poêle aille là où j'en ai besoin plutôt que dehors?" ça dépend énormément des obstacles qu'il y a sur les différents chemins. Donc de l'isolation.

    Pour ce qui est du poele mixte, je comprends, maintenant regardes le prix de l'option mix + l'entretien + la conso en pellet les jours ou tu l'utilisera par rapport à la conso de simples radiateurs électriques en appoint.

    Disons que l'option mixte de coute 2000€ + 50€ par an de surcoût d'entretien et que ton système va tenir 10 ans. ça fait 2500€. le prix du kWh sera à 0,075€, contre 0,15€ en élec. ça fait 33 333 kWh, soit 3300 kWh par an.

    Disons que tu déploie 10kW de puissance avec le poêle, ça fait 330h de fonctionnement, donc plus d'un mois à 10h par jour par an.

    Donc la question c'est de savoir à quel point tu vas avoir la flemme... Si on parle de 10 jours par an, je te conseille de laisser tomber les pellets, ce qui te permettra de regarder l'option poêle bouilleur.

    Si c'est t'as prévu de ne pas faire de feu, un jour sur deux en semaine, là oui, ça peut être intéressant (avec toutes les réserves d'usage sur les systèmes mixtes...).

    A+

    Vincent

  23. #52
    cornychon

    Re : Poele à bois et répartition de la chaleur...

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Cornychon, je ne vais pas te répondre car je ne peux pas transposer/simplifier ce dont je parles pour que ça rentre dans la logique des 4 formules que tu utilises pour modéliser toutes les situations.
    Tout ça se modéliserait effectivement en transfert par convection, conduction, radiation, transport d'air... mais dans le cadre d'un simulateur dynamique et d'un modèle complexe.
    Désolé.
    Bonjour,
    Ma réponse #42 était très confuse, je te demande de bien vouloir m'en excuser. Elle s'adressait à Larzacien.

    Ceci dit, pour la peine, je vais te donner avec précision, mon avis sur ton commentaire.
    C’est la modélisation d’un phénomène physique, qui, par des simplifications successives, conduit à des formules utilisables par le plus grand nombre.
    Une formule n’est utilisable, qu’à condition de bien connaître et bien comprendre le phénomène physique. Un phénomène physique est toujours un phénomène naturel.

    Comme tu l’indiques, la transmission de la chaleur se fait suivant trois modes :
    Conduction, rayonnement, convection.
    Dans chacun de ces trois modes, il y a :
    Les écoulements stationnaires et unidirectionnels,
    Les écoulements stationnaires bis- ou tridimensionnels,
    Les écoulements en régime variables, transitoires et périodiques.

    Dans la transmission de la chaleur qui se produit dans les bâtiments, les calculs se font uniquement :
    - Par mode de transmission (on ne mélange pas conduction, rayonnement, convection)
    - En régime stationnaire, c'est-à-dire à l’équilibre thermique, lorsque les températures sont stabilisées,
    - Lorsque les sources de chaleurs sont stables, Pas de sources extérieures variables et indéfinissables)

    Lorsque des calculs sont réalisés pour chaque mode de transmission, on peut commencer à analyser le phénomène global de la transmission de chaleur.

    Dans la réalité, tout est mélangé, il y a du soleil, du vent, des variations de températures extérieures, des masses thermiques qui livrent ou emmagasinent de la chaleur, l’humidité de l’air, la pression atmosphérique,

    Lorsque des calculs sont réalisés pour chaque mode de transmission, on peut commencer à analyser le phénomène global de la transmission de chaleur.

    Il existe des logiciels qui avalent toutes sortes de paramètres, et crachent beaucoup de résultats
    Pour rentrer les bons paramètres, interpréter les résultats, détecter les cas aberrants, il faut connaître et comprendre les phénomènes.

    Il y a des gens qui s’amusent faire des mesures de températures. Elles sont faites suivant la vision du mesureur, le soir, le matin, lorsqu’il fait soleil, lorsqu’il fait chaud ou froid, et bien d’autres situations.
    Suite à ces mesures, suivant le ressenti, l’intuition, l’instinct du mesureur, des conclusions intuitives en sont élaborées. Elles ne sont pas exploitables dans le cadre des approches scientifiques.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Avis sur poêle à pellets et répartition chaleur
    Par Janin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 10/04/2017, 18h39
  2. Poele bois et vmc double flux et repartition de chaleur
    Par david.guilhaumon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/02/2017, 11h17
  3. récupération de chaleur sur poêle a bois
    Par ericmael dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/11/2011, 16h37
  4. répartition à l'étage de la chaleur poele à bois
    Par cotin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/12/2008, 12h13