Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

conseils isolation maison brique pleine




  1. #1
    apo62

    conseils isolation maison brique pleine

    Bonjour à tous.

    J’ai acheté une maison avec grosse rénovation en vue (en gros, on garde les murs, peut être la dalle et peut être le plancher).
    Le premier chantier concernera l’isolation toit et murs, peut être dalle.

    Ca fait plus de deux semaines que je lis à droite et à gauche (en particulier sur futura), que j’essaie de simuler le comportement de mon mur sur l’isolation thermique, le comportement hygrométrique et l’inertie.
    Je ne me suis pas encore penché sur l’aspect phonique, qui sera un paramètre à prendre en compte, la maison étant en bord de route passante.

    Plus j’en lis, plus je me perds dans l’information, d’où ce message en espérant que ça m’aidera à y voir plus clair.
    Je vais essayer d'être complet, désolé d'avance pour la longueur du texte...

    plan actuel:
    plan actuel futura.png

    plan après rénovation:
    plan reno futura.png


    Lieu*: Pas de Calais

    rez de chaussée (plafond à 2,95m) + étage mansardé (mur droit jusqu’à 1,1m)


    Etat actuel*des murs*:
    Haut*: Peinture hors d’âge / Bas de mur*: 5cm torchis repris au mortier de ciment par endroits
    Mur en briques pleines montées à la chaux
    doublage 3 à 5 cm polystyrène (selon endroits) + placo

    Le niveau du trottoir est environ 40cm sous le niveau de la dalle sur les deux murs côté rue (NE,SE)
    L’extension existante sera cassée, une «*véranda*» sera installée à la place (fondation/dalle/murs/toit).
    Concernant cette «*véranda*», je m’oriente vers un toit opaque (et isolé), mur NW isolé et aveugle ou presque, mur SW baie vitrée + porte fenêtre, car je crains qu’une véranda standard ne laisse échapper plus de chaleur qu’elle ne permettra d’apports solaires

    Idéalement je souhaite me passer de pare ou frein vapeur car (pour ce que j’ai pu lire) un film mal posé (ou déchiré) aurait pour effet de concentrer l’humidité en un point.
    Je ne vois pas comment on peut 1) garantir l’étanchéité à la pose 2) expliquer aux rongeurs potentiels de ne pas toucher au film.


    Je suis convaincu de l’efficacité de l’isolation extérieure, mais la maison étant en bord de route et le trottoir n’étant pas large, je doute de l’acceptation d’une isolation par l’extérieur, ne serait ce que pour une épaisseur totale de 10cm, ce qui me semble très léger en terme d’isolation.
    (d’après ce que je comprends de la feuille de Yoghourt, R~2 pour 5cm de cellulose sous osb, lui même sous 1cm d’enduit chaux)


    Quand j’essaie en isolation répartie, dès que mon isolant intérieur est sensiblement égal ou supérieur à l’isolant extérieur, je créée de la condensation interstitielle dans la feuille «*isol ext*», mais pas dans la feuille «*isol mixte*» (ce que je ne comprends pas)

    Question pose, je suis prêt à remonter mes manches si le jeu en vaut la chandelle, ma seule inquiétude concerne l’enduit chaux pour lequel il faudra que je m’essaie, ou que je me tourne vers une entreprise (à voir l’enduit?) ou bardage si accepté.

    Autre paramètre à prendre en considération, je crois être éligible à l’isolation à 1€, mais je ne sais pas quelle latitude (si latitude il y a) dans le choix des matériaux.
    Si je peux opter pour de la ouate de cellulose ou autre isolant respirant soufflé à l’intérieur dans ce cadre, je me verrai bien faire le complément extérieur moi même par la suite.

    J’attends d’avoir une vision plus précise de mon isolation «*idéale*» dans mon cas pour prendre rendez vous en point info énergie.


    Menuiseries*actuelles :
    pvc double vitrage

    Pour un meilleur rapport «*performances/prix*», je pense installer une deuxième fenêtre en tunnel dans l’isolant au ras extérieur des murs donnant sur les rues.
    L’isolation tant thermique que phonique devrait être meilleure que de remplacer les fenêtres existantes par des modèles hautes performances (sans parler du prix).


    Etat actuel du toit*:
    pannes
    chevrons
    liteaux
    tuiles
    Seules quelques portions de liteaux sont abîmées

    Dans tous les cas je pense enlever les liteaux actuels pour installer un film hpv.
    Par contre, ayant des poutres basses (1,65/1,70cm) j’attends un devis pour descendre mon plancher d’une trentaine de cm.
    Si ça passe financièrement, j’ai le choix d’isoler entre/sous rampants ou par l’extérieur, dans le cas contraire, je m’oriente clairement vers une solution extérieure.

    A savoir qu’à moyen terme je prévois des panneaux solaires thermiques (et peut être photovoltaïques?) sur le pan sud ouest.
    Pour cette raison je réfléchis à couvrir ce pan (au moins) en panneaux tuiles ou en bac acier pour alléger la charge en prévision.


    Dalle*actuelle:
    Dalle non isolée.
    Probablement fine / en mortier batard vues les «*ondulations*» du sol.

    J’étais parti dans l’idée de casser et d’isoler, mais pour ce que j’ai lu, j’ai meilleur jeu à isoler mes fondations.
    Côté jardin, j’ajoute une terrasse devant la véranda et à terme un garage viendra s’appuyer à la maison (mur nord ouest)
    Côté rue, cela dépendra de l’autorisation d’isolation extérieure.
    Si je ne peux pas les isoler, cela risque d’être le facteur limitant de l’isolation.
    De mon point de vue, inutile de mettre un R de 10 aux murs si cette absence d’isolation le fait descendre à 1…
    Il y a quelques années le site u-wert permettait de voir ça (ainsi que des courbes T°, H) mais je ne retrouve plus la fonctionnalité…
    Pour les connaisseurs, a t’elle été supprimée*?


    Sans être extrémiste, je préfère les isolants naturels, une maison respirante et suffisamment isolée, en essayant de trouver un équilibre entre investissement, économies, confort.
    Je suis ouvert question matériaux (plus du côté naturel que du côté PSE, PU... mais je lirai tout avec attention )

    Merci d’avoir pris le temps de lire cet looongue page, et merci d’avance pour vos corrections, réponses et conseils de solutions, matériaux, etc...
    Bonne journée

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    herakles

    Re : conseils isolation maison brique pleine

    Je suis ouvert question matériaux (plus du côté naturel que du côté PSE, PU... mais je lirai tout avec attention )
    Du moment où ton mur respire vers l'intérieur , ce dernier étant ventilé régulièrement , il ne me paraît pas aberrant de poser un isolant performant comme les mousses PIR , dont lme lambda est très bas = 0.022 à 0.020 , 8 cm de PIR =>R de 3.64 à lequel s'ajoutera le R du mur en briques , soit environ 0.5 ; au final R= 4

    En ajoutant l'inertie des murs en brique pleine , une telle isolation par l'extérieur vaut largement une isolation par l'intérieur avec 16 voire 20 cm de laine de bois rigide .

    Ton mur respirera avec l'ambiance intérieure et régulera parfaitement l'humidité des pièces ; le confort d'été est au rendez-vous , etc..

    car je crains qu’une véranda standard ne laisse échapper plus de chaleur qu’elle ne permettra d’apports solaires
    En associant une ventilation active entre véranda et intérieur de la maison à l'inertie des murs-masse accumulatrice , tu captes au contraire davantage d'apports solaires que tu n'en laisseras repartir , en jouant avec des volets roulants piégeant le reste de la chaleur dans ta véranda .

  4. #3
    stepharch

    Re : conseils isolation maison brique pleine

    Interessant ce concept Herakles. Alors pour faire respirer un mur vers l'interieur que faut il faire?
    Comment faire sortir du mur la vapeur généré par l'usage qui y est rentrée par condensation?
    Comment on va retenir la vapeur qui n'a qu'une envie c'est sortir de la maison? Et on la mets où?
    En ventilant à 20 volume heure ça doit marcher.
    Allez je vais dormir.


  5. #4
    herakles

    Re : conseils isolation maison brique pleine

    Comment faire sortir du mur la vapeur généré par l'usage qui y est rentrée par condensation?
    La vapeur générée par l'usage a du mal à condenser sur un mur à température égale à celle de l'air intérieur

    Pour la ventilation , un taux de 0.5 fois le volume habitable suffit largement pour maintenir l'hygrométrie intérieure entre 40 et 50%.
    Le choix du mode de ventilation importe peu, VMC SF, hygro ou VMI , à ceci près que la DF permet de récupérer une partie de la chaleur évacuée en hiver.

    J'ai fait isoler par l'extérieur (12cm PSE) une maison de ville avec 45cm de briques pleines , sans que cela ne cause un seul problème d'humidité dans les murs.
    On pouvait même constater visuellement que les lambris de bois intérieurs autrefois gondolées redevenaient droites quelques mois après la pose de l'ITE.
    Dans cette maison vivent ma fille , son mari et 3 charmantes fillettes...

  6. Devis
  7. #5
    apo62

    Re : conseils isolation maison brique pleine

    Bonjour,

    Tout d'abord, désolé pour le temps de réponse, j'ai été chargé ces derniers temps et cette rélexion est passée au second plan.

    Merci Heraklès, je n'avais pas étudié cette possibilité.

    Il me reste donc à étudier cette voie qui semble prometteuse.

    J'ai pris le temps de jouer avec le simulateur, et j'arrive à un résultat que je ne comprends pas :
    Je pars dans l'idée de finir le mur intérieur par un osb/placo/fermacell.
    J'ai voulu voir l'impact du remplissage ou non de l'espace entre celui ci et le mur par de la ouate de cellulose (vrac)
    Avec ouate, le déphasage augmente, je comprends ça, bien que je m'attendais à une augmentation plus significative.
    Questions en passant, 18h au lieu de 16h... Quel sera l'impact? quelle valeur viser?

    Ce qui me chiffonne, c'est le fait que la température de paroi soit moindre avec le remplissage en ouate.
    J'ai loupé un épisode? j'ai fait une boulette dans les paramètres?

    simul isol ext avec ouate cellulose intérieure.png

    simul isol ext sans ouate cellulose intérieure.png

    Bonne soirée et merci d'avance

  8. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Peut-on se passer d'une isolation dans une maison en brique ?
    Par Cueillis dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/05/2014, 12h15
  2. Maison en brique de 25, isolation de 120mm
    Par assieuterre dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/08/2012, 21h06
  3. Isolation et chauffage maison en brique de 1840
    Par Th1l2 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/05/2012, 10h51
  4. Isolation maison brique en rénovation
    Par Photomaster dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/03/2011, 22h52
  5. Isolation vieille maison brique
    Par ludox62 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/07/2010, 19h17