Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 31

poele à bois dans un atelier, question cheminée




  1. #1
    MartinS

    Question poele à bois dans un atelier, question cheminée

    bonjour tout le monde,

    Je me permet de lancer un nouveau sujet car apres avoir passé pas mal de temps à parcourir ce forum, je ne trouve rien d'approchant à mon cas. Par contre je vois qu'il y a un niveau d'exeprtise assez impressionznt par ici, donc je tente ma chance.

    Je suis sur le point d'acheter un poele a bois d'occasion pour mon atelier. C'est un modele sans commune mesure avec les poeles dont on parle ici qui ne doivent pas surchauffer les petis volumes dans lesquels ils sont. Mon atelier faisant 205m² avec une hauteur moyenne de 8m50, on parle d'environ 1800m cube à chauffer... ce n'est pas la meme chose.

    Pour donner un peu plus de contexte. C'est un atelier qui a assez peu de mur qui donne directement sur l'extérieur car il est dans une ancienne usine qui a été divisée. MAis malheureusement pour moi mes voisins ne chauffe pas. Donc ce matin par exemple il faisait 6°. alors qu'il a gelé cette nuit.
    LA toiture est une peu isolé mais rien de génial. 5 cm de laine de verre je pense.
    le seul mur qui donne sur l'extérieur l'est aussi. mais les autres non, c'est du bloc de béton.
    J'ai déjà un déstratificateur accroché au plafond qui s'embete un peu tout seul la haut avec son thermostat réglé sur 20 pour renvoyer l'air qui atteindrait cette température vers le bas.

    j'hesite encore un peu entre 2 modeles de poele:
    FABBRI 18/139 Poêle à bois - type F 85 CV (nominal heat output 54kw. 80000Kcal/h)
    et
    Coral Calory 60 Puissance 60000kcal/h (bcp moins cher)

    Ca c'est pour situer. Ma question est relative à la cheminée. Je vais a priori essayer de la faire moi meme (je suis menuisier, et ce ne sera pas la premiere expérience "légerement" en dehors de mon domaine de compétence pour équiper cet atelier).
    2 questions par rapport a ce conduit:
    - est ce que je dois prendre un conduit isolé? pour le tout ou une partie? sachant que le conduit sera dans l'atelier sur 8/9m, puis continuera sur environ 1m (a verifier par rapport à la distance du faitage) en extérieur.
    - est-ce qu'un coude à 45° vous parait envisageable? pour faire une sortie murale. Tant que je respecte la hauteur (faîtage +x). Parce que la toiture est en vieille tôle amiante ciment, et ce sera qaudn meme BCP plus simple de faire une sortie étanche dans la tôle murale presque droite.

    voila voila, merci d'avance pour vos conseils,

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    fix_k

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    il y a des normes pour la pose d'un conduit de cheminée.

    de mémoire, je crois que c'est deux coudes max à 45 ° et par sécurité, je prendrais un conduit isolé (meilleur tirage, car chauffe plus vite).

    Une piste : https://www.ateliercarthuses.fr/www....TU_24.1_P1.pdf

  4. #3
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    merci pour le lien.

    je précise que je suis en belgique. On a bcp plus de ministres, mais moins de norme

    merci pour le lien.

    et je viens de f aire un schéma (tres schematique, je n'avais pas encore dessinée correctement cette élévation la de mon atelier); et en fait cette idée du 45° est un peu absurde je crois. Il vaut mieux partir tout droit, quitte a faire faire ca par un pro. Par que ces 6m50 a 45 vont etre assez gênant par rapport aux 2 étages de la mezzanine (les 2 cubes magnifiquement dessinés sur mon plan).

    Screen Shot 2019-Jan-19 at 09.01 AM.JPG

    D'ailleurs quand je vois ca, je me dis que je devrais vraiment mettre ce poêle ailleurs. dans un coin. C'est embettant pour l'efficacité, mais la, avec mes machines et mon installation d’aspiration, c'est tendu. Faut que je rappelle l'inspecteur ATEX pour lui poser des questions.
    Images attachées Images attachées


  5. #4
    Confusioux

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Bj
    Avec 10 m de hauteur du conduit, le tirage sera excellent même avec 2 coudes 45°. Il faudra probablement prévoir un modérateur de tirage. Bien dépasser le faite du toit !
    Suivant le type de poêle choisi, si son rendement est élevé, les fumées vont partir à basse température et les risques de condensation sont importants. Il serait donc prudent d’isoler le conduit au moins sur une partie de son parcours : mais voir en fonction du poêle.
    La pose ne pose aucun problème…si vous disposez d’un échafaudage.
    A+

  6. Devis
  7. #5
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Tiens j'ai enfin trouvé une "fiche technique" pour le coral 60. Mais il n'y a pas de rendement indiqué.
    http://www.hellopro.fr/documentation...5e_5655093.pdf


    Par contre je soupçonne que ca ne soit rien d'exceptionnel, quand je vois que le F85 CV fait 79% et qu'il coute 4500€ htva neuf. le coral est une occasion a 1500€.

    coté cheminée, je me disais que peut ete que c'était mieux d'avoir un conduit non isolé, vu qu'il a 8m pour rayonner à l’intérieure de l'atelier, ce serait une manière de récupérer un peu d'énergie des fumées, sans perturber le fonctionnement.

    MAis à te lire il semblerait que sur 10ml les fumées ont déjà le temps de se refroidir fortement?

    Pour la pose, oui j'ai un échafaudage, je me suis déjà bien amusé pour accrocher mon déstratificateur a 9m de haut.

    Et que pensez vous d'un positionnement dans un coin. Est-ce qu'il y a moyen de diminuer significativement les pertes en mettant une couche d'isolant + reflecteur? Qu'est ce qui est efficace dans le domaine?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    elece

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Bonjour
    chauffer un volume de 1800m3 au bois , beau défit , je pense que le conduit de fumée est le moindre de ces défits , j'en vois un plus grand , la consommation de bois 45kg a l'heure ( dans la notice) pour 10h par jour 450kg de bois , 1M3
    le rendement de la bête*? 45kg x3,9kw soit 175kw en une heure , la puissance maximale 60000kcal soit 70kw d'ou un rendement de 40*% ( ce n'est pas pour rien que le fabricant propose dans les accessoires un récupérateur sur les fumées)
    autre chose une bonne combustion du bois génère environ 5*% de cendre soit 22kg par jour
    je ne vois personne mettre 450kg de bois et enlever 22kg de cendre par jour , avez vous vu la taille du cendrier sur la photo dans la documentation)*

    Finalement la construction du conduit de fumée avec un échafaudage ne pose pas de problème , je procéderais comme cela*:
    les deux premiers mètres de conduit posé au sol en boisseau avec une trappe de ramonage au pied et une manchette a la hauteur voulue pour raccorder le foyer , on peut mettre un modérateur de tirage a maçonner dans ce conduit sur ce conduit repartir avec un conduit double parois isolé directement jusqu'à la toiture , prévoir aussi une seconde trappe de ramonage dans les conduits double parois au niveau de la seconde mezzanine .
    Vous devrez mettre des colliers de maintien qui seront attaché a la mezzanine en respectant les distance de sécurité , pour la partie libre entre la seconde mezzanine et le toit il faudra sans doute prévoir un support vertical car la portée libre des conduits de fumée est limitée ( voir la notice du fabriquant).
    Pour la traversé du toit , il vous faudra un collier de maintient au toit a fixer sur la charpente , et a l'extérieur un solin adapté a votre toiture , le perçage de l'amiante ciment est facile par l'extérieur avec une perceuse sans la percussion et un masque éfficace.

    Si vous persistez dans ce projet , dépéchez vous de mettre 20cm , de l'isolant que vous préférez sur tout les murs derrière des plaque d'osb
    bon courage
    elece

  10. #7
    Confusioux

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Bj
    Les remarques de elece sont judicieuses. Mais son estimation est un peu exagérée du moins je l’espère.
    Il faudrait connaitre les dimensions ( largeur, longueur), la nature des parois et du toit ( simple ou isolé) et l’utilisation par les 3 voisins.
    A la louche, si les 4 parois sont en agglos de 20, le toit en éverite simple et la température demandée de 15°, les déperditions peuvent être estimées à 25 kWh. Soit 6 à 7 kg de bois/heure. Ça reste gérable.
    Dans l’attente des dimensions et autres renseignements.
    A+

  11. Publicité
  12. #8
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Citation Envoyé par Confusioux Voir le message
    Bj
    Les remarques de elece sont judicieuses. Mais son estimation est un peu exagérée du moins je l’espère.
    Il faudrait connaitre les dimensions ( largeur, longueur), la nature des parois et du toit ( simple ou isolé) et l’utilisation par les 3 voisins.
    A la louche, si les 4 parois sont en agglos de 20, le toit en éverite simple et la température demandée de 15°, les déperditions peuvent être estimées à 25 kWh. Soit 6 à 7 kg de bois/heure. Ça reste gérable.
    Dans l’attente des dimensions et autres renseignements.
    A+

    - 205m² (14,4x14,4 environ, avec un coin tronqué a 45°)
    - entre 8 et 9m de haut selon les endroits.
    - 3 murs ne donnant PAS sur l'extérieur = Bloc de beton de 19cm sur le moitié de la hauteur puis bloc ytong ou platre de seulement 5 cm (peut etre 7) sur le reste (oui c'est absurde on est bien d'accord)
    PAs sur extérieur, mais sur locaux non chauffé.
    - dernier mur = vieux mur en brique, pas sur de l'épaisseur, sur environ la moitié, donnant sur d'autre entrepot non chauffé, et au dessus, bardage métalique isolé. JE ne l'ai pas encore percé donc je ne suis pas sur de la composition, mais disons que ca doit etre 4cm d'une mousse quelconque. ce n'est pas tout neuf.

    En construisant la mezzanine j'en ai profité pour isoler ces parties en me collant au paroie en me disant que ca serait toujours quelques m² de déperdition en moins. Il y a 40m² de ce dernier mur qui sont donc tres bien isolé. et 10m² d'un des 3 autres.

    toit tôle ondulée ciment avec une isolation correctement posé par en dessous (entre les éléments de charpente métallique) de 4cm de laine + 1 face en film réfléchissant.

    Pour info on chauffe pour le moment au canon, et quand on bosse et qu'on arrive à 12 en général on le coupe, ca nous suffit. MAis il faut pouvoir atteindre 15 occasionnellement.
    Je répond a Elece apres avec plus d'info la dessus.

  13. #9
    bouilland2

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Bonjour , vous trouver une chaudière comme celle-là et vous virer l'isolation autour et çà va vous faire un bon poêle à bois
    https://www.leboncoin.fr/bricolage/1551434813.htm/

  14. #10
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Citation Envoyé par elece Voir le message
    Bonjour
    chauffer un volume de 1800m3 au bois , beau défit , je pense que le conduit de fumée est le moindre de ces défits , j'en vois un plus grand , la consommation de bois 45kg a l'heure ( dans la notice) pour 10h par jour 450kg de bois , 1M3
    Alors, je me suis dit exactement la meme chose, et j'ai passé des semaines à changer d'avis entre la solution mazout ou bois
    (LA solution aurait été Gaz de ville + radiant, mais faire venir le gaz de ville jusque la est completement hors budget pour moi, je me suis renseigné)

    J'ai fais un calcul similaire, mais avec une base de départ tres différente, 20kg de bois/ h selon la fiche technique du FC 85. Du coup quand je suis tombé sur le coral, qui est moins puissant, je ne me suis pas posé plus de question. Et j'ai effectivement tiqué hier en trouvant cette fiche technique pour le coral qui parle de 45kg. Une tele différence est difficilement compréhensible.

    Autres points réduisant un peu l'ampleur du probleme:
    - Je ne chaufferai probablement pas plus de 3 jours par semaines (on va quand meme suis chantier aussi).
    - Je ne chaufferai pas en continu 8h, loin de la. Pour le moment quand on allume le canon il nous arrive souvent de le faire tourner seulement 2 ou 3h en arrivant, puis de ne plus le rallumer du tout, ou peut etre encore 30min/1h dans l'apres midi. Evidement ca dépend de la température extérieure.

    Donc, en partant de 20kg par h, 5 h/j, 13j/mois, sur 4mois et demi j'arrive a quasiment 6 tonnes de bois.
    Alors oui ca me fait peur. MAis, coté manutention et livraison, c'est le luxe. On peut rentrer un camion jusque dans l’atelier si'il faut. Et j'aurais normalement a disposition le clarck de mon voisin (une grosse bete) et un rack de 7m de haut. Donc je peux stocker 6m3 facilement. eventuellement plus, a voir avec les autres co-propriétaire.
    Ensuite il y a l'utilisation des chutes (j'ai dit que j'étais menuisier?). Je ne fais pas bcp de massif, mais quand meme, ca représente quelques sacs à gravats par an que je trimballe jusque chez moi. La il iront directement dans le poele.
    Et j'aimerais essayer de faire plus de chantier en massif a long terme. Donc ca pourrait jouer bcp plus dans l'équation.

    Je dis ca, mais je doute toujours. Il y a 2 semaines j'étais plus ou moins convaincu que j'allais mettre du mazout a cause de ces problemes de quantités de bois. MAis c'est 6300€ pour un bete générateur (un gros, 84kw) et la cheminée. 530 de plus si je prend une version 2018 qui est au norme ERP. et avec ca je n'ai pas une vraie chaudiere, donc pas d'eau chaude a envoyer dans le bureau (idem qu'avec le poele). ca fait réfléchir quand meme.
    (le devis avec aerotherme et chaudiere était de 16K€)

    maintenant si c'est 45kg/h et pas 20... je crois que je dois abandonner.

    Finalement, un peu de concret. j'ai en fait de données empirique vu que c'est le 2eme hiver ou je me chauffe au canon. J'ai 2 canons.
    Un 17kw au mazout, celui la on l'utilise que pour chauffer la zone ou on mange en le dirigeant vers nous. Lui il est incapable de faire monter la température de l'atelier en plein hiver. En tournant 6h il va peut etre la faire monter de 2 ou 3 degré. logique.
    Le 2 eme c'est un 36-53kw au propane (1450m³/h,31 a 45000 kcal/h). C'est celui que j'allume pour le moment en arrivant. Toujours au minimum parce que j'ai l'impression que sinon il pompe trop vite sur la bombone (28kg) et ca s'éteint souvent.
    Celui la il arrive quand meme a monter assez vite la température. Pour le moment on arrivait et il faisait entre 7 et 8 degré, et on atteignait 12 degré dans la matiné.
    Ensuite coté conso, on est le 20 janvier et je ne suis pas encore a 3x28kg de propane. et en mazout... je dois etre a 60l je pense.

    Du coup d'expérience j'aurais tendance à dire qu'un poele de 50kw va quand meme chauffer tres vite les lieux. Et je pense qu'il y a moyen qu'on se satisfasse de seulement 2 grosse flambée, une en début de journée et une en début d'apres midi. Surtout avec des hivers avec peu jour de gele comme on a depuis 4/5ans.

    voila voila, merci bcp pour votre aide à tous. C'est précieux.

  15. #11
    invite94973239

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Bonjour,

    Il y a ce qu'il te faut ici:

    http://www.ecopoly.fr/fr/

  16. #12
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Citation Envoyé par Vierzon070 Voir le message
    Bonjour,

    Il y a ce qu'il te faut ici:

    http://www.ecopoly.fr/fr/
    Merci, je leur ai envoyé une demande de prix. mais j'imagine que ce sera dans la meme gamme de prix que les autres.


    Sinon j'ai des nouvelles infos cotés puissance nécessaire. Vu la météo, j'ai un peu prit des notes aujourd'hui.

    température au levé du soleil quasiment -6.
    a 8h30 l'ateler était a 2°
    On lance LEs 2 canons (17+37kw= 54kw). pas de probleme pour monter la température. ca va assez vite. Je ne sais pas exactement a combien on est monté vu qu'avec tous les flux d'air ca soufflait aussi vers le thermometre donc ca vaut pas grand chose.
    PAr contre... J'ai éteint le canonde 37kw apres un temps, et dirigé celui de 17 a l'opposé du thermometre pour voir comment la température allait évoluer. Et ca s'est stabilisé vers 8 degré alors qu'il faisait -2 dehors.
    Je trouvais ca intéressant parce que ca medonne une estimation des pertes du batiment, avec un delta T de 10 degré. Ce serait seulement 17kw, cequi est plutot une bonne nouvelle. Donc si je ne dit pa de bétise, meme avec 0 degré dehors, il me suffirait de 25kw environ pour maintenir une température a 15°.

    J'imagine bien que tout ca n'est pas d'une précision incroyable, mais ca donne une idée assez réaliste non? (pour info il y a peu d'éclairage naturel pour le moment. les toles en polycabonate du toit sont super vieille et ne laissent passer quasi aucune lumière).

    Sinon pour en revenir à l'estimation de consommation de bois. je vois qu'un kg de bois est supposé donner 4KWH environ. Donc je peux faire une nouvelle estimation a partir des chiffres ci dessus et mon expérience d'utilisation des mes canons ces 2 derniers hiver. Il me semble que j'arriverais a chauffer l'atelier convenablement avec 60kg de bois par jour. (en imaginant un rendement de 75%, mais peut etre que je reve pour avoir 75 de moyenne?). Ca fait une stere (480kg a ce que je lis) tous les 8 jours de chauffe. Soit plus de 2 semaines selon mon utilisation de l'atelier. C'est bcp, mais pas ingérable.

    Et pour la cheminée? tout le monde est d'accord? garder un conduit simple paroi pour que la cheminée rayonne dans l'atelier sur le long trajet qu'elle a jusqu'au toit, ce n'est pas une bonne idée? les fumées vont etre trop froide en sortant?
    C'est contre intuitif par rapport a l'idée qu'une cheminée de 10m va tirer "trop" bien.

  17. #13
    elece

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Bonjour ,
    je m'interroge sur les qualité de ce foyer , j'ai trainé sur le site un fabriquant , on ne trouve rien même pas la doc de*» Hellopro «* c'est un fabriquant de ventilateur industriel .
    j'ai aussi relevé dans la documentation qu'il s'agit d'un appareil pour brûler des déchets de bois
    avec un volume de la chambre de combustion de 200l ce qui correspond au 70kw de puissance a peu près, il n'est pas certain que vous puissiez mettre autant de bois en bûche de 50cm.
    Qu'en est t'il de l'épaisseur de tôle utilisée , l'utilisation de briques perforées permet sans doute de tirez plus de puissance , mais qu'en serat'il de la durabilitée.
    Vos évaluation de la quantité de bois sont avec un rendement de 75*% quelle quantité pour 40*%
    le récupérateur qui est proposé dans les accessoires permettrait de récupérer 35*% des 70kw
    ce qui conforte mon idée que le rendement ne serait que de 40*%.

    Pour le conduit de fumée, c'est toujours une mauvaise idée que de vouloir récupérer sa chaleur
    un conduit de fumée sert a évacuer les gaz de combustion a rien d'autre, pour réguler le tirage il existe des modérateurs de tirage.*Faite des compromis la ou vous voulez mais pas sur le conduit et la sécurité.
    A vous de voir qu'elle quantité de bois vous pouvez manipuler, mais 70kw c'est beaucoup , les problèmes seront a la hauteur de la puissance , peut être faut'il envisager de ce servir de cet appareil pour brûler ses déchets de bois , d'utiliser encore les canons en appoint d'isoler tout ce qui peut l'être
    et d'envisager un plafond.
    j'ai eu le même problème a résoudre il y a une vingtaine d'année , mais je n'avais que 80m2 au sol.
    salutations
    elece

  18. #14
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    C'est vrai que ce chiffre de 45kg de bois / h est quand meme tres bizarre, et semblerait indiquer un tres mauvais rendement.

    MAis c'est possible un poele avec un rendement de 40% ? ca existe?

    J4ai eu le fabricant conseiller Vierzon au téléphone, et leur 50kw est a 3000 et quelques €, mais il pourrait m'en faire un "neuf mais un peu abîmé" a 2500.

    C'est plutot intéressant, mais il n'a pas l'air d'avoir l'habitude de vendre en Belgique, il me conseillait d'organiser un transport a partir de la frontière.

    A coté de ca il me conseillait d'utiliser de la briquette. selon lui c'est le moins cher, et ca a un tres bon pouvoir calorifique par rapport à sa taille. C'est un piste intéressante par rapport au probleme de la manutention et du stockage.

  19. #15
    sawai

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    60 kW pour 200 m2 me paraît délirant.

    Pas besoin d'isoler le conduit.
    Quand ça semble trop beau pour être vrai, c'est que c'est trop beau pour être vrai.

  20. #16
    elece

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    bonjour
    je pense que les 70kw c'est l'énergie fournie par les 220l de combustible du foyer en 1 h , si le système de régulation de cet appareil permet de bruler le combustible en 2h , la puissance sera de 35kw ,
    et sans doute moins si tu utilise des bûches mais le rendement grimpera probablement a 50 voir 55%, a voir si tu peut gérer cette quantité de bois et si cette puissance te suffit.
    salutations
    elece

  21. #17
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    pour info, j'ai eu la fiche technique de la société conseillé par Vierzon070. et la j'ai un rendement.

    "PRINCIPE CATALYTIQUE
    La combustion végétale par pyrolyse
    et carbonisation représente 33% de
    solide et 67 % de gaz.
    Elle se compose en 3 phases :
    • Evaporation d’humidité jusqu’à 250°C
    • Auto combustion à partir de 280°C
    • Catalysation à 800°C
    Grâce à sa technologie à foyer réfractaire
    et grille de concentration catalytique,
    Ecopoly 2 permet d’accéder aux 3 phases
    de combustion par un foyer briqueté
    haute température et les 3 ralentisseurs
    de fumée.
    De plus, les poussières en suspension
    retombent en auto combustion sur la
    braise active par choc vibratoire sur les
    tubes d’échangeur. Le rendement de
    l’ECOPOLY 2 est ainsi de 85 % très
    largement au dessus des normes
    européennes.
    Il satisfait aux normes 98/37/CE,
    72/23/CE et 89/336/CE."

    ca a l'air d'etre plutot de la bonne cam!


    sinon j'ai appelé en italie, Coral ne fait plus ce poele (le calory 60) depuis 10 ans. je suis tombé sur quelqu'un de bien gentil qui a été me chercher les données qui lui restait dans ses dossiers... mais tjrs pas de rendement. en fait tres peu d'info supplémentaires.

  22. #18
    invite94973239

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Eh, faut pas rêver non plus, ce "phénomène" vas se produire environ 20% du temps de fonctionnement.

    On est sur du bois bûche ou solide, sans régulation de combustion, sans aucune sondes nul part, sans automate de contrôle, etc.......

    Ecopoly saurais faire brûler des déchets de bois sans pollution.

    Demande toi pourquoi ils ne te livrent que jusque la frontière Franco Belge.

    Décidément, le prix fera l'affaire?

    Ma remarque est valable pour n'importe quel marmite vendue en grande surface, aussi.
    Dernière modification par Vierzon070 ; 24/01/2019 à 20h01.

  23. #19
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Citation Envoyé par Vierzon070 Voir le message
    Eh, faut pas rêver non plus, ce "phénomène" vas se produire environ 20% du temps de fonctionnement.

    On est sur du bois bûche ou solide, sans régulation de combustion, sans aucune sondes nul part, sans automate de contrôle, etc.......

    Ecopoly saurais faire brûler des déchets de bois sans pollution.

    Demande toi pourquoi ils ne te livrent que jusque la frontière Franco Belge.

    Décidément, le prix fera l'affaire?

    Ma remarque est valable pour n'importe quel marmite vendue en grande surface, aussi.
    De quel phénomène parles tu? JE ne comprend pas trop ta réponse.

    C'est Ecopoly qui parlait de ne me livrer qu'a la frontière. MAis c'est bon ils ont discuté avec leur transporteur et m'ont donné un prix pour livraison en belgique.

    Comme je le disais dans mon dernier message, je suis assez tenté. C'est bcp plus cher que les 1500€ du coral. mais en meme temps c'est du neuf, je sais ce que j'achete, ca a l'air d'etre de la qualité. et le rendement est top (si ce genre de chiffre signifie quelque chose).

  24. #20
    invite94973239

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Ne te décourage pas, mon commentaire est une fois de plus sarcastique.

    Si tu a 500€ de remise sur le prix neuf, fonce.

  25. #21
    sawai

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Citation Envoyé par MartinS Voir le message

    "PRINCIPE CATALYTIQUE
    La combustion végétale par pyrolyse
    et carbonisation représente 33% de
    solide et 67 % de gaz.
    Elle se compose en 3 phases :
    • Evaporation d’humidité jusqu’à 250°C
    • Auto combustion à partir de 280°C
    • Catalysation à 800°C
    Grâce à sa technologie à foyer réfractaire
    et grille de concentration catalytique,
    Ecopoly 2 permet d’accéder aux 3 phases
    de combustion par un foyer briqueté
    haute température et les 3 ralentisseurs
    de fumée.
    De plus, les poussières en suspension
    retombent en auto combustion sur la
    braise active par choc vibratoire sur les
    tubes d’échangeur. Le rendement de
    l’ECOPOLY 2 est ainsi de 85 % très
    largement au dessus des normes
    européennes.
    Il satisfait aux normes 98/37/CE,
    72/23/CE et 89/336/CE."

    ca a l'air d'etre plutot de la bonne cam!
    alerte "catalyse"! Quelqu'un valide ce descriptif?
    Quand ça semble trop beau pour être vrai, c'est que c'est trop beau pour être vrai.

  26. #22
    sawai

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    "je pense que les 70kw c'est l'énergie fournie par les 220l de combustible du foyer en 1 h , si le système de régulation de cet appareil permet de bruler le combustible en 2h , la puissance sera de 35kw "1 W c'est 1 joule par seconde, par définition. Si vous voulez une unité de puissance, il doit s'agir de kWh.

    Mais si la Doc parle de 70 kW, c'est la puissance, qui suffirait à chauffer un petit immeuble collectif.
    Quand ça semble trop beau pour être vrai, c'est que c'est trop beau pour être vrai.

  27. #23
    SK69202

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    alerte "catalyse"! Quelqu'un valide ce descriptif?
    Il ne fait que décrire la combustion du bois , mais la "grille de concentration catalytique" demanderait des recherches.

    Un truc, c'est désigné comme un brûleur de déchet, pas comme un appareil de chauffage, il y a sans doute un tas de normes et de protocoles d'essais qui diffèrent et donc la plaquette commerciale est à regarder autrement.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  28. #24
    sawai

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    En règle générale, tt ce qui affiche du "catalytique" c'est de l'enfumage. D'où ma question.
    Quand ça semble trop beau pour être vrai, c'est que c'est trop beau pour être vrai.

  29. #25
    Larzacien

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    bonjour, j'ai vu un poêle d'atelier avec un simple tuyau sur au moins 3 m ensuite un coude à 45° pour sortir à travers le mur et un autre à l'extérieur. Le tuyau ext était isolé.

    Et la partie intérieure du tuyau non isolé contribuait à chauffer aussi.

    Et comme dit plus haut, vu la hauteur ça devrait tirer. Les coudes ralentiront peut être un peu le tirage. A voir.

    Et aussi certains mettent le poêle bien à l'écart du mur pour que la chaleur se répartisse mieux.

    Il ne faut pas envoyer l'air chaud vers le bas, mais pousser l'air ambiant vers le haut, pour qu'il chasse l'air au dessus du ventilateur donc là où il est le plus chaud, ainsi il est obligé de descendre sur les bords et ça homogénéise la température.

  30. #26
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    question supplémentaire: dépassement du faîtage

    J'avais toujours retenu (notament a la lecture de ce forum) qu'on devait faire dépasser le débouché de la cheminée du faitage de 40cm. Maintenant que je m'aprete a monter cette cheminée, j'ai cherché un peu plus pour etre sur de respecter la norme belge, et je suis tombé sur ceci:
    https://www.energieplus-lesite.be/in...3+c4604+c20246

    la selon le schéma de zone, et le paragraphe un peu plus bas, on dirait plutot qu'on doit se trouver a plus d'1m du toit.

    "De manière équivalent à la norme NBN B61-001, on définit 3 zones concernant l'influence du vent :

    Aucun débouché ne se trouver dans la zone 3 (à cause de surpressions éventuelles induite par le vent)
    Dans la zone 2, seuls sont autorisés des débouchés dont la souche est surmontée d'un dispositif anti-refouleur (par exemple, un aspirateur statique).
    Tous les débouchés sont autorisés dans la zone 1 (parce que le vent n'a pas d'influence)."

    Voila plus ou moins mon nouveau plan. Je pense que je vais laisser tomber les coudes et sortir en toiture. j'ai un peu fouillé les catalogues pour trouver des sorties de toit, et ca a quand meme l'air faisable.

    Screen Shot 2019-Feb-10 at 11.05 AM.JPG

    Il me semble qu'avec une sortie de toit qui dépasse de 1m16 a la verticale, et vu le schéma de mon lien, ca doit etre bien, non? suis au dela de la ligne suivant le toit a 1m, et 20cm au dessus du faîtage.

    Sinon, vous pensez quoi de cette sortie?

    https://www.esc-grossiste.fr/boutiqu...poujoulat.html

    c'est vachement plus cher qu'un simple solin comme ici par exemple
    https://www.prosynergie.fr/solin-inc...e-toit-5-a-30-

    mais c'est plus complet... meme si la composition exacte est pas tres claire.
    Images attachées Images attachées

  31. #27
    elece

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    bonjour
    prend la sortie de toit de la marque TEN , cela suffira a tes besoins il te faudra aussi le collier de soutient au toit visible sur le pdf du ,montage
    tu aura bien assez a dépenser pour le reste par exemple pour des conduits double parois , sur internet tu en trouvera a partir de 100€ le m en 180mm

    salutations
    elece

  32. #28
    an1844

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Bjr,
    Citation Envoyé par MartinS Voir le message
    ATEX
    Je suis le seul à avoir lu le mot ATEX.
    Il a une autre définition en Belgique.
    A+
    an1844
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

  33. #29
    MartinS

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    J'en doute. Mais j'ai fais venir un controleur ATEX, et j'en ai discuté avec lui. Les gens ont tendances a imaginer que ATEX = atmosphère explosive = on peut rien faire, mais c'est un peu plus compliqué que ca.

    En fait il y a des zones avec différents niveaux ATEX qui sont plus ou moins stricte sur ce qu'on peut y faire. Et dans une menuiserie, si tu as une installation d'aspiration correcte seule l'intérieur de ton filtre et de tes silots sont en zone "max". Ensuite il y a une distance de sécurité à respecter par rapport à ces endroits.

    donc bref, pour le controleur il n'est pas du tout "interdit" de mettre un poele à bois dans une menuiserie, tant qu'on respecte ce zonage.

    Et faudra donc que je fasse gaffe a la distance entre mon poele, ET mon conduit de cheminée et l'installation d'aspiration.

  34. #30
    an1844

    Re : poele à bois dans un atelier, question cheminée

    Citation Envoyé par MartinS Voir le message
    J'en doute. Mais j'ai fais venir un controleur ATEX, et j'en ai discuté avec lui. Les gens ont tendances a imaginer que ATEX = atmosphère explosive = on peut rien faire, mais c'est un peu plus compliqué que ca.

    En fait il y a des zones avec différents niveaux ATEX qui sont plus ou moins stricte sur ce qu'on peut y faire. Et dans une menuiserie, si tu as une installation d'aspiration correcte seule l'intérieur de ton filtre et de tes silots sont en zone "max". Ensuite il y a une distance de sécurité à respecter par rapport à ces endroits.

    donc bref, pour le controleur il n'est pas du tout "interdit" de mettre un poele à bois dans une menuiserie, tant qu'on respecte ce zonage.

    Et faudra donc que je fasse gaffe a la distance entre mon poele, ET mon conduit de cheminée et l'installation d'aspiration.
    Cela correspond a ce que j'en connais, mais tu l'as mieux résumé que moi.
    Donc entre les zones Atex interdites, tes équipements, et ton besoin de manœuvrabilité pour ta profession, tu ne dois pas avoir vraiment le choix pour l'emplacement, cela doit être très limité.
    "Je dis ça, je dis rien" de mon Plombier/Chauffagiste

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Poele à bois dans une cheminée acier
    Par roinigo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 24/10/2016, 17h18
  2. Poele à bois dans cheminée ancienne
    Par neekee dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 18/11/2014, 10h28
  3. poele a bois dans cheminée ouverte
    Par tayson02 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/10/2013, 15h19
  4. installation d'un poele a bois dans une cheminée
    Par tygan1 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 11/12/2011, 17h32
  5. poele à bois en fonte dans cheminée
    Par loix74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/10/2011, 16h27