Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Isolation rampant par IBR 40



  1. #1
    Pasco74

    Isolation rampant par IBR 40


    ------

    Bonjour,

    Petite questions existentielles. Nous construisons une maison à 1000m d’altitude via un architecte, et il était prévu de mettre au plafond sous rampant 300mm d’IBR 40 dans un espace de 370 mm.
    Je commence seulement à me renseigner sur l’isolation et je vois 3 problèmes :

    • L’IBR n’est pas autorisé en rampant
    • 300mm d’IBR lambda 40, ça ne fait que 7,5 m2.K/W, donc moins que les 8 m2.K/W nécessaire à la RT2012
    • Ils comptaient poser 100mm sous chevrons, et 200 mm en croisé, ce qui aurait laissé 70mm entre les deux couches

    En voyant ça, on a réagie rapidement et on a fait changer pour 100mm sous chevron et 300mm en croisé d’IBR 40, avec bien sûr un surcout. Ce qui fait que :

    • Le R passe maintenant à 10 m2.K/W, donc au niveau isolation on est pas mal
    • Il n’y plus de vide entre les deux couches de 100 et 300mm, mais avec une compression de 30mm.

    Mes questions sont :

    • Est-ce que ça pose problème d’avoir 30 mm de compression sur 400 d’IBR ?
    • A un petit endroit au lieu de 100mm et 300mm, ils ont mis 2 couches de 100mm et une de 200mm, ça peut poser problème ?
    • Enfin le plus gros souci, que je ne vois que maintenant et qui est trop tard pour remédier, la tenue mécanique sous rampant de l’IBR. Le CSTB n’autorise pas d’IBR en rampant, est ce que c’est catastrophique, ou alors aillant 400mm, et qui sont un peu compacté, la laine ne va pas trop s’affaisser ?

    Merci d’avance pour vos conseils

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lucienpel

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Bonjour

    ce n'est pas proprement l'IBR qui ne doit pas être posé en rampants c'st toutes les laines
    minérales en lambda 0,040.
    Qu'un architecte ou une entreprise (ou les 2 ) ne sachent pas ça me laisse pensif

    < • Est-ce que ça pose problème d’avoir 30 mm de compression sur 400 d’IBR ? >
    à la louche vous allez perdre entre 7 et 8% de R

    <• A un petit endroit au lieu de 100mm et 300mm, ils ont mis 2 couches de 100mm et une de 200mm, ça peut poser problème ? >
    regardez si il n'y a pas de kraft entre les différentes couches.

    < Enfin le plus gros souci, que je ne vois que maintenant et ..... >
    Si c'est fait ......
    Maintenant ça dépend de la pente des rampants du nombre de suspentes sur lesquelles
    l'isolant est embroché, .......

    1000 m = climat de montagne : vous avez bien prévu une membrane indépendante pare vapeur ?

    Cdt

  4. #3
    Pasco74

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Merci pour les infos.

    En effet je suis pas mal surpris, que l'entreprise qui ai fait l'étude thermique propose de l'IBR 300 lambda 40 sous rampant, que l'archi demande de l'IBR 300 lambda 40 dans son cahier des charge et que l'entreprise posant l'isolant ne fasse pas d'alerte. J'aurai du plus m'y pencher lors de l'étude, mais bon on prend un archi pour qui s'occupe de ça non?

    Si on perd que 7 ou 8% de R sur 10, ça va, ce n'est pas catastrophique.

    Pour les zones où il y a 3 couches, oui j'ai bien veillé à ce qu'ils enlèvent le kraft ou le déchire sur les couches sup, ça c'est bon.

    Pour la tenue, la pente du toit est assez importante de 70, par contre pour les suspentes, ça à l'air d'être Ok (voir photo).

    Pour la dernière question, et ben non, on n'a pas prévu de pare vapeur, c'était en option, et comme on est juste juste au niveau financier, et après discussion avec l'archi on à décider de ne laisser que le kraft de la laine. Je me suis dit que si on passe le test d'infiltrometrie ça ne pose pas de problème, je n'avais pas réfléchi à la vapeur.Poe isolant rampant.JPG

  5. #4
    lucienpel

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Bonjour

    <mais bon on prend un archi pour qui s'occupe de ça non? >

    Absolument c'est une faute de l'archi et de l'entreprise qui aurait du alerter;

    La pose a l'air correct

    Pare vapeur : là aussi je suis étonné de la position de l'architecte, aujourd'hui le kraft
    n'est plus considéré comme pare vapeur; comme son nom l'indique il n'est pas là
    que pour faire l'étanchéité à l'air, je dirai même que ce n'est pas sa première fonction
    mais la seconde.

    Cdt

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    grandgui

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    bonjour,

    je me greffe à cette discussion car je suis dans la même problématique.
    j'envisage d'isoler une grange mais je n'ai pas les finances pour mettre une laine avec un lambda de 35. L'écart de prix entre laine avec lambda de 35 et de 40 étant du simple au triple... cette grange est utilisée comme atelier et il est actuellement très difficile de la chauffée à + de 10° pour pouvoir faire sereinement du vernis ou autres finitions...
    dans mon cas, ce sera 240mm entre pannes (distante de 1m, donc je coupe les 20cm de trop des rouleaux de laine et je la pose quasi en continue perpendiculairement à la ligne d'eau du toit), la chambrée de chevron ne sera pas isolée pour laisser un bon vide d'air (pas de pare pluie, mais de la volige non jointive), puis pose d'un parevapeur continu sous les pannes.
    la pente du toit n'est pas énorme, environ 22°.

    cela vous semble-t-il vraiment insensé d'envisager la chose comme cela et il serait vraiment mieux d'attendre d'avoir plus de moyen pour faire les choses dans les règles?
    ou
    ça ne changera pas grand chose au final?

    merci pour vos retour d'expérience à ce sujet....

  8. #6
    lucienpel

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Bonjour
    toujours délicat d'aller contre les préconisations des fabricants et des textes ( CPT 3560 V2)

    <L'écart de prix entre laine avec lambda de 35 et de 40 étant du simple au triple... >

    je ne sait pas dans quelle région vous habitez mais dans le 91 c'st du simple ou double

    IBR en 240 mm : 8,42 € TTC/m2 et pour le lambda 0,035 :16,93 € TTC/m2

    1m ça fait pas mal pour tenir par simple coincement

    < puis pose d'un pare vapeur continu sous les pannes. >
    et ensuite ? pas de parement de finition ?

    Cdt

  9. Publicité
  10. #7
    phil12

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Citation Envoyé par lucienpel Voir le message
    Bonjour



    Pare vapeur : là aussi je suis étonné de la position de l'architecte, aujourd'hui le kraft
    n'est plus considéré comme pare vapeur; comme son nom l'indique il n'est pas là
    que pour faire l'étanchéité à l'air, je dirai même que ce n'est pas sa première fonction
    mais la seconde.

    Cdt
    Bonjour ,

    Non le Kraft n’est pas non plus un pare vapeur !

    Pour le DTU un PV doit être continu !
    Donc là double peine > Laine non protégée des migrations gazeuses > pas d’étanchéité à l’air qui plus est avec un isolant hygrophobe
    Là on est dans de la faute professionnelle ./
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  11. #8
    lucienpel

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Bonjour

    <Non le Kraft n’est pas non plus un pare vapeur ! >

    pas dit autre chose il me semble : aujourd'hui le kraft n'est plus considéré comme pare vapeur.
    ou alors on n'est en phase

    Cdt

  12. #9
    grandgui

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    je ne sait pas dans quelle région vous habitez mais dans le 91 c'st du simple ou double

    IBR en 240 mm : 8,42 € TTC/m2 et pour le lambda 0,035 :16,93 € TTC/m2
    on trouve de la "no name" à 5,90 TTC/m²...

    elle serait maintenue par coincement entre les pannes + par le PV + par des lattes espacées de 50 ou 75 cm clouées perpendiculairement au panne.

    dans un 1er temps, pas de parement (c'est un atelier).

  13. #10
    lucienpel

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Bonjour

    <on trouve de la "no name" à 5,90 TTC/m²... >
    c'est très possible car il y a souvent des promos sur ce type de produit
    Normalement le PV n'est là pour soutenir l'isolant (dépend surtout de la façon dont ce
    PV est fixé, agrafes, ....)?; si latte de soutient tout les 50 cm et pente faible ça devrait
    pouvoir le faire . ( on reste dans un domaine de 'particulier' qui fait son isolation)
    Respectez bien les règles de ventilation en sous face de couverture.

    Cdt

  14. #11
    MarcIsover

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Citation Envoyé par grandgui Voir le message
    on trouve de la "no name" à 5,90 TTC/m²...

    elle serait maintenue par coincement entre les pannes + par le PV + par des lattes espacées de 50 ou 75 cm clouées perpendiculairement au panne.

    dans un 1er temps, pas de parement (c'est un atelier).
    Bonjour,

    IBR ou no name, le DTA isolation des combles (résumé sur cette fiche produit de l’IBR et téléchargeable de façon complète dans le lien qui est donné) donne les indications sur le lambda maximum autorisé en rampant. La combinaison DTA+CPT 3560-V2 donne les règles de l’art.

    Un isolant nécessite d’être protégé par un parement (protection mécanique et feu).

    Quel est le but de votre post ou le sens de votre message ?

  15. #12
    grandgui

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    bonjour MarcIsover,

    le but de mon post est simplement de savoir si je met une laine de verre avec lambda de 40 dans des rampant à 22°, est-ce qu'il va y avoir des défauts d'isolation majeur ou si, au final, la qualité d'isolation sera quasi identique à l'utilisation d'une LDV de lambda 35 ?

    je précise bien qu'il s'agit d'un atelier et non d'une habitation, et d'une pose par moi même.

    pour le feu, la LDV est classé A1 ou A2, donc pas pire que la charpente sans iso...
    pour la protection mécanique, pas de soucis, le toit est à mini 4m du plancher, peu de chance de percer le PV par inadvertance....
    Dernière modification par grandgui ; 04/02/2019 à 10h23.

  16. Publicité
  17. #13
    lucienpel

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Bonjour

    <pour le feu, la LDV est classé A1 ou A2, >

    c'est vrai pour la laine nue ce qui déclasse le classement réaction au feu
    c'est le PV kraft . (mais lambda 35 ou 40 c'est le même problème).

    Ce sera quoi comme type d'atelier ?
    Cdt

  18. #14
    grandgui

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    menuiserie d'agencement/ébenisterie

  19. #15
    MarcIsover

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Citation Envoyé par grandgui Voir le message
    bonjour MarcIsover,

    le but de mon post est simplement de savoir si je met une laine de verre avec lambda de 40 dans des rampant à 22°, est-ce qu'il va y avoir des défauts d'isolation majeur ou si, au final, la qualité d'isolation sera quasi identique à l'utilisation d'une LDV de lambda 35 ?

    je précise bien qu'il s'agit d'un atelier et non d'une habitation, et d'une pose par moi même.

    pour le feu, la LDV est classé A1 ou A2, donc pas pire que la charpente sans iso...
    pour la protection mécanique, pas de soucis, le toit est à mini 4m du plancher, peu de chance de percer le PV par inadvertance....
    Lucienpel vous a donné la réponse pour le classement au feu. Le kraft dégrade ce classement ce qui est bien logique.

    Outre les questions de tenue mécanique entre le lambda 40 et 35 (d'où son interdiction en rampants pour le lambda 40), la résistance thermique à épaisseur égale est supérieure en lambda 35. (Ex en 100 mm, R =2.5 en 40 et 2.85 en 35).

  20. #16
    grandgui

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    pour le classement au feu, dans tous les cas, ça ne change pas grand chose.... le jour ou des flammes arriveront au niveau de l'iso c'est que le reste du bâtiment sera sévérement touché!

    je suis au courant que la résistance thermique entre une LDV lambda 35 et 40 est sensiblement différente...

    ma question est:
    si je met une laine de verre avec lambda de 40 dans des rampant à 22°, est-ce qu'il va y avoir des défauts d'isolation majeur ou si, au final, la qualité d'isolation sera quasi identique à l'utilisation d'une LDV de lambda 35 ?
    Dernière modification par grandgui ; 04/02/2019 à 11h07.

  21. #17
    MarcIsover

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    Citation Envoyé par grandgui Voir le message
    pour le classement au feu, dans tous les cas, ça ne change pas grand chose.... le jour ou des flammes arriveront au niveau de l'iso c'est que le reste du bâtiment sera sévérement touché!

    je suis au courant que la résistance thermique entre une LDV lambda 35 et 40 est sensiblement différente...

    ma question est:
    La réglementation a évolué aussi, et comme déjà dit, pour des questions de tenue mécanique. Réglementairement parlant, le lambda 40 est proscrit en rampants.

  22. #18
    grandgui

    Re : Isolation rampant par IBR 40

    merci MarcIsover, je sais lire un DTU, merci... je sais que la réglementation a évolué et que le lambda 40 est proscrit en rampant!

    plutôt que des réponses stériles postées par un gars placé sur ce forum par Isover, je souhaite l'avis d'autoconstructeur, MO, artisan.... sur cette question:
    si je met une laine de verre avec lambda de 40 dans des rampant à 22°, est-ce qu'il va y avoir des défauts d'isolation majeur ou si, au final, la qualité d'isolation sera quasi identique à l'utilisation d'une LDV de lambda 35 ?

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. isolation rampant
    Par theojulo59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/09/2012, 08h03
  2. Isolation de rampant
    Par babe45 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/12/2011, 09h34
  3. avis isolation rampant
    Par yoyo1 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/11/2010, 21h10
  4. Isolation sur rampant
    Par elect31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 01/03/2010, 09h25
  5. Isolation rampant ??
    Par Sam Beckett dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/01/2008, 23h03
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...