Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

"tenir" un talus



  1. #1
    casper07

    "tenir" un talus

    Je suis toujours ennuyé avec le talus qui borde mon terrain, et qui donne sur une voie communale sans issue.
    Cette voie a été créée l'an dernier à coup de bulldozer par la municipalité, le terrain attenant surplombant le talus va sous peu m'appartenir.

    Du coup, j'agrandis ma parcelle, mais j'hérite de cet "accotement-talus" de 20m de long, courbe, en pente... Comment éviter que tout cela ne parte avec les intempéries au fil du temps ?

    Un mur de soutènement ? 1,50m à 1,80m sur une longueur de 20m, bonjour le prix ! banché ou ce que vous voulez, ça va aller flirter avec les 10000 euros au bas mot...
    Des soutènement en "L" en béton préfabriqué ? Mais le talus est en pente et courbe, ça peut compliquer la chose (et faire grimper la note...)

    Plus écologique que le béton : le soutènement bois (rondins de fortes sections...) - mais ça ne peut être que provisoire aussi, par ces latitudes et l'exposition humide à cet endroit là... ça tiendra une petite dizaine d'années je pense...

    Je n'ai pour ultime solution - et qui restera coûteuse quand même - que l'enrochement pur et simple, en laissant 80cm à 1m d'espace par rapport au bitume : avec la largeur des roches, ma (petite) parcelle sera clairement grignotée, mais je ne vois pas d'autres options...*

    A moins de nettoyer et poser une toile de paillage fixée au sol, avec plantation d'arbustes (mais lesquels ) aux racines qui tiendraient bien la terre... A voir, sachant que l'objectif principal est d'éviter l'érosion, plus que de soutenir le poids des terres (le sens de la pente fait que la poussée s'exerce ailleurs que sur ce côté-là du terrain)


    Si vous avez des suggestions, merci !

    Les pièces jointes doivent être enregistrées sur le serveur.

    -----

    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par archeos ; 14/09/2019 à 19h40.

  2. Publicité
  3. #2
    archeos

    Re : "tenir" un talus

    Hello!
    Je sais pas comment ça se passe par chez toi, mais en général, les collectivités territoriales sont propriétaires des voies et des accotements. La limite de propriété ne sera donc peut-être pas celle du bitume.
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  4. #3
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    effectivement, j'ai vu avec le maire, la limite de propriété sera à environ 1 mètre du bitume - le bornage doit être fait prochainement avec géomètre et représentant de la municipalité.
    Ce qui veut dire que la limite sera en "bas-medium" du talus, et qu'il m'en restera tout de même une bonne partie à gérer/contenir...

  5. #4
    f6bes

    Re : "tenir" un talus

    Bjr à toi,
    Tu dis: "....le terrain attenant surplombant le talus va sous peu m'appartenir. ..."
    Ce serait donc le fais que tu ais " accepté" d'en devenir propriétaire !
    Tel est ce le cas ? De plus (au cas ou !) qui prend en charge les frais de délimitations du géométre,
    les frais notarials !
    J'ai jamais vu un don "forçé".
    Je ne vois pas "l'obligation".....d'accep ter ?
    Bonne journée
    Dernière modification par f6bes ; 29/08/2019 à 07h12.

  6. Devis
  7. #5
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    Bonjour f6bes,
    j'ai une première petite parcelle (490m2), à la forme irrégulière sur laquelle je fais construire. Dans le prolongement de cette parcelle, il y a un "triangle" de terre de 130-140m2, encadré par deux voies de desserte pour les riverains.

    Obtenir ce petit bout de terrain m'intéressait au plus haut point, car il est vraiment dans le prolongement de ma propriété, et me permettra par la suite de m'abstenir de certaines limites administratives pour édifier une terrasse voire un garage.

    J'ai donc proposé à la mairie de le racheter, en prenant à mon compte les frais de géomètre et les frais de notaire. Pour tout vous dire, ces frais me couteront plus que le prix fixé pour le terrain en question... La mairie est satisfaite car elle n'aura plus à entretenir le terrain (débroussaillage...) qui est situé en entrée de hameau. Et moi j'y trouve aussi mon compte, je gagne en superficie et ça m'autorisera quelques aménagements que je ne pouvais pas envisager auparavant, ceci - je dois bien l'avouer - pour un prix plus qu'acceptable

    Maintenant voilà, il me faut régler ce problème de talus qui pourrait bien partir en déliquescence au fil des orages...

    La question n'est pas simple, car concrètement la voie bitumée est ici une simple voie de desserte sans issue, qui permet à 2 ou 3 riverains de rejoindre leurs habitations dans le hameau. Il est difficile de dire à la municipalité que le talus est de leur ressort : on est pas vraiment dans le cas de figure d'un axe de circulation communal qui traverserait une agglomération.
    Dernière modification par casper07 ; 29/08/2019 à 08h02.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    richard 31

    Re : "tenir" un talus

    Bonjour,
    vu la nature du terrain,
    j'y verrais très bien un mur en pierre sèche tel qu'on le trouve sur les causses
    et en de multiples endroits pour les terrains en palier
    cela prendra du temps !!
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  10. Publicité
  11. #7
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    J'y ai pensé richard, en plus les pierres sèches ont beaucoup de cachet et s'insèreraient bien dans le contexte local (Ardèche)
    Mais voilà, même si la poussée de la terre ne s'exercera pas principalement sur cette limite de terrain, n'en demeure pas moins qu'il y aura de la pression, et quand la terre sera chargée en eau de pluie, celle-ci augmentera forcément.
    Un mur ou plusieurs murs de pierres sèches, même en paliers, sans fondations ni drains, ça pourrait vite partir en quenouille vu la violence de certains épisodes cévenols !

  12. #8
    f6bes

    Re : "tenir" un talus

    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    on est pas vraiment dans le cas de figure d'un axe de circulation communal qui traverserait une agglomération.
    Remoi,
    Peu importe que ce soit un "petit chemin communal" ou une voie de circulation TRAVERSANT l'aggmomération.
    A chacun les RESPONSABILITES qui les incombent.
    Apparemment les "flans" de talus ne sont pas ta propriété.
    C'est donc au propriétaire ( meme communal) qui doit résoudre SON probléme ( si probléme il y a ).
    Savoir ou s'arréte les limites du chemin, d'aprés tes photos cela n'a rien d'évident.
    Quelques arbres semblent etre pris dans cette emprise.
    Donc à "1 métre du bord du chemin" c'est flou, pour l'instant.
    Faudra attendre le bornage.

  13. #9
    richard 31

    Re : "tenir" un talus

    re,
    les épisodes Cévenoles j'ai bien connu cela dans le Gard,
    par contre vu la façon dont les paysans les montaient (je n'ai aucune compétence en maçonnerie)
    et la façon dont cela tient,
    ils doivent bien avoir une astuce qui évite leur effondrement car sur certains causses
    (j'imagine un drainage par exemple j'y connais rien)
    il y a des murs en pierre sèche qui sont plus que centenaires
    reste a se renseigner sur leur savoir faire
    d'autant plus qu'il me semble que la pente du terrain au vu des photos ne permet pas un grand cumul d'eau
    si en plus c'est drainé,
    il reste pas grand chose comme pression au besoin
    le mur peut être incliné dans de sens de la pente
    tel que cela se fait en enrochement
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  14. #10
    SK69202

    Re : "tenir" un talus

    Un mur éventuel ne doit pas être étanche, car la pression de l'eau ferait tout partir.

    C'est la végétation qui retient le mieux le sol.
    Y semer de l'herbe ou mieux marcoter les plantes de dessous les arbres (lierre, ronce), arroser pour accélérer et y accumuler les feuilles pour que les vers de terre fassent l'humus cet automne.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #11
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    Je reste dubitatif face à la solution de la végétalisation

    J'ai lu un article à ce sujet, d'un gars qui semblait s'y connaitre (horticulteur je crois)

    Il disait que cela ne servait à rien de planter sur le flanc d'un talus car les eaux de ruissellement (pluies) allaient peu-à-peu mettre à nu les racines. Il préconisait une certaine cohérence, en mettant une bâche de paillage imputrescible fixée au talus, à travers laquelle on allait planter des arbustes (en cisaillant la bâche en "croix" pour chaque pied planté).

    Je n'écarte pas cette solution, à voir mais j'aurais au préalable, un gros boulot de dé-pierrage et de nettoyage....

  16. #12
    archeos

    Re : "tenir" un talus

    Hello!
    Citation Envoyé par casper07 Voir le message
    ...en laissant 80cm à 1m d'espace par rapport au bitume ...
    la limite de propriété sera à environ 1 mètre du bitume
    En clair, tu est en train de te demander comment tu vas aménager une bande de terrain d'un mètre qui va rester propriété communale?

    Le plus simple : laisse 20 ou 50 cm de plus à la mairie et ce ne sera plus ton problème
    Veuillez contacter l'administrateur si votre date de naissance a changé
    (Futura Sciences)

  17. Publicité
  18. #13
    richard 31

    Re : "tenir" un talus

    re,
    quand je vois la 1ere photo en fait ce n'est pas le ruissellement sur le terrain qui serait en cause,
    mais plutôt les eaux de ruissellement sur la route qui dégraderaient le talus (car il me semble que la route est en pente )
    lors d'épisodes Cévenoles
    donc un mur en pierre sèche de par son propre poids apportera la solution (en sus c'est pas étanche )
    je ne sais pas pourquoi
    mais j'ai l'impression que le souci n'est pas aussi important qu'on ne peut l'imaginer a la lecture du sujet
    cordialement
    richard 31

    la nature nous a doté du meilleur outil "LE CERVEAU" (+ le net)

  19. #14
    Mickele91

    Re : "tenir" un talus

    Bonjour,

    Sur tes photos, je vois que tu as des arbres relativement massifs...qui semblent être assez en bordure de ton chemin...

    Si tu montes un mur, quel qu'en soit sa nature, je pense qu'il te faudra envisager de "dessouder" les plus proches du chemin...parce qu'ils vont continuer à grossir, leur système racinaire continuera de s'étendre et à terme, c'est tes murs qui seront "balayés"...

    Si tu gardes les arbres, j'opterais comme SK te l'a suggéré, pour de la végétation...

    Cordialement

  20. #15
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    tu est en train de te demander comment tu vas aménager une bande de terrain d'un mètre qui va rester propriété communale?
    Pas exactement archeos

    Je cherche une solution pour contenir mon terrain qui se termine en talus côté Nord-Ouest, avant cette bande de 1 mètre.

    d'une part pour qu'il ne parte pas en déliquescence au fil des années, et puis aussi pour éviter qu'il ne s'écroule - par exemple - au passage d'un gamin ou d'une mamie (ce qui relèverait du coup de ma responsabilité).

    Stabilisation et sécurité donc, mais comment et par quel procédé....

  21. #16
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    Mickele91 : Si tu gardes les arbres, j'opterais comme SK te l'a suggéré, pour de la végétation...
    J'en prends note, merci Mickele
    par contre, pas de risques que les racines des arbres ne viennent impacter un enrochement...
    Dernière modification par casper07 ; 29/08/2019 à 13h26.

  22. #17
    f6bes

    Re : "tenir" un talus

    Il se peut que DEJA des racines soient.....sous le bitume.
    Pas sur que dans qq années le beau chemin ne se...gondolent sous la poussée
    des racines.
    Comme dit Archeos ( si possible ) et en accord entre vous ( commune/toi) reculer
    la limite de propriété de qq décim"étre de plus (voire un métre)
    Bonne journée

  23. #18
    Mickele91

    Re : "tenir" un talus

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par casper07
    par contre, pas de risques que les racines des arbres ne viennent impacter un enrochement...
    Je ne serais pas aussi optimiste...

    Un de mes potes à un mas perdu dans les Cévennes...Il est à flan d'une colline "boisée". Cette colline est composée de toute une série de traversier, qui à l'époque étaient utilisés pour y faire de la culture...

    Aujourd'hui ils ne sont plus utilisés et la végétation a pris le dessus.

    Une des particularités de ces traversiers, c'est qu'ils sont étagés et les murs de soutènement, sont composés de blocs de roches de plusieurs dizaines voir même pour certains, de plusieurs centaines de kilos...

    C'est d'ailleurs à se demander comment nos anciens ont procédés pour monter des trucs pareils...enfin bref...respect...

    Eh bien les arbres qui poussent à proximité de manière anarchique...ont par endroits défoncés les murs, les balayant comme des "fœtus de paille"...

    Il m'est arrivé d'y aller à plusieurs reprises pendant les vacances d'été...et une de nos occupations matinale, à la fraîche... était de "dézinguer" les arbres trop proches de ces murs...

    Parce qu'une fois que le mur est tombé...c'est "l'autoroute pour les sangliers"......

    Cordialement

  24. Publicité
  25. #19
    SK69202

    Re : "tenir" un talus

    Il disait que cela ne servait à rien de planter sur le flanc d'un talus car les eaux de ruissellement (pluies) allaient peu-à-peu mettre à nu les racines. Il préconisait une certaine cohérence, en mettant une bâche de paillage imputrescible fixée au talus, à travers laquelle on allait planter des arbustes (en cisaillant la bâche en "croix" pour chaque pied planté).
    Ce n'est pas les solutions industrielles qui tiennent les terrains en pente en place, c'est le couvert végétal à différente échelle, arbre, sous bois, prairie, ici je parle d'herbe, parce un brin d'herbe tous le quelques mm relié par leurs racines, c'est autrement plus efficace que quelques clous fixant un truc imputrescible pouvant servir de poche d'eau.

    Pour une lutte mécanique contre la ruissellement de la route, j'emploierai l'adaptant la technique du gabion, un grillage compétant en limite de propriété (pas besoin d'une clôture limitant les mouvement de la faune), et l'espace entre le talus et le grillage rempli de pierre de taille variée, avec une pente la plus faible possible pour la stabilité.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  26. #20
    pueblo

    Re : "tenir" un talus

    bonjour
    une solution à moins de 10 000 €
    passer un coup de bulldozer!!!

  27. #21
    Mickele91

    Re : "tenir" un talus

    Bonjour,

    ici je parle d'herbe, parce un brin d'herbe tous le quelques mm relié par leurs racines, c'est autrement plus efficace que quelques clous fixant un truc imputrescible pouvant servir de poche d'eau.
    Oui...

    L'exemple type, c'est les talus artificiels crées de toute pièce par l'homme, bordant par endroits les autoroutes et les nationales...

    Ils sont hauts...ils ont des pentes assez prononcées...ils sont "engazonnés"...parsemés d'arbustes persistants de différentes nature...les arbres sont aussi présents, mais éloignés...

    Tous ce petit monde subit les intempéries et des descentes de flotte surement importante...et pourtant, ça ne bouge pas...

    Perso, j'en ai quelque un par chez moi...et je n'en ai jamais vu un seul "s'ébouler"...

    Cordialement

  28. #22
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    merci à tous, je pense que dans un premier temps j'essaierai la végétalisation. J'irai voir un pépiniériste du coin, certainement au courant des essences locales en mesure de remplir ce rôle.
    Encore merci pour vos conseils

  29. #23
    SK69202

    Re : "tenir" un talus

    certainement au courant des essences locales en mesure de remplir ce rôle
    Prend ce qui pousse sous les arbres des photos.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  30. #24
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    ... principalement des genêts et des fougères, et c'est franchement invasif et endémique dans le secteur.... je vais voir si je ne peux pas trouver autre chose, sinon ma maison aura disparu sous la végétation d'ici deux ans

  31. Publicité
  32. #25
    TioChanclas

    Re : "tenir" un talus

    Bonjour,

    Le millepertuis, c'est super pour cela... Ca tient la terre impeccable, même sur des parties de mon terrain qui frôlent la verticale.
    Dans d'autres zones de mon jardin très pentu, j'ai placé des baches de paillage, avec beaucoup d'agrafes, et réparti des sauges, des perovskias, et autres fleurs estivales : en cas d'orage, l'eau ruisselle sur la bache, et rien ne bouge...
    Dernière modification par TioChanclas ; 02/09/2019 à 22h10.

  33. #26
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    Je reviens vers vous suite à une "découverte"

    ... Devant un magasin où je me rends de temps en temps, il y avait un talus de terre avec quelques touffes d'herbe. Salissant les jours de pluie (terre qui partait sur le parking...).

    Ce matin, je me suis aperçu que ce talus avait été bétonné tel quel. Un boulot plutôt grossier, genre béton taloché, sans aucune délimitations si ce n'est la limite haute et basse (où une petite bordure a été installée).

    Je me demandais s'il n'était pas possible d'envisager une telle solution ? Les dimensions, l'inclinaison du talus sont très approchants de mon cas de figure ...

    photos :

    Les pièces jointes doivent être enregistrées sur le serveur.
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par archeos ; 14/09/2019 à 19h41.

  34. #27
    reglis06

    Re : "tenir" un talus

    Salut,

    Il me semblait que la voirie était passée sous le giron du Conseil départemental (ex Conseil général). C'est le cas dans les Alpes-Maritimes.

    Pour ma part, j'ai acheté, par deux fois, un « délaissé de voirie » (terrain jouxtant obligatoirement le notre et cerné par la voirie) non pas à la commune mais au Conseil général. On ne m'a imposé aucun retrait et les frais de bornage et de vente ont été pris en charge par ce dernier.

    Le terrain est-il cadastré ? Si oui, à qui appartient-il ?

  35. #28
    reglis06

    Re : "tenir" un talus

    A gauche sur la première photo, le terrain semble être au même niveau que le route. Pourquoi ne pas simplement évacuer les déblais et adoucir la pente du talus sur 1 à 1,50 m ?

  36. #29
    casper07

    Re : "tenir" un talus

    reglis06, ce terrain va faire l'objet d'une division, je rachète à la mairie cette "extension" en triangle qui prolonge ma propre parcelle. Le bornage devrait se faire d'ici 10 jours.
    Adoucir la pente du talus dans le sens "gauche-droite" de la photo ? C'est faisable, mais ne résout rien : le terrain situé (en triangle justement) derrière est à peine affleurant en hauteur, et même si la pente du talus est adoucie (en bouffant obligatoirement sur le terrain donc...), cela solutionnera les risques d'éboulis mais l'écoulement pluie+terres restera d'actualité.

    pour info, le terrain. Sur la droite, c'est le talus puis le bitume..
    Le petit promontoire en terrasse, ensoleillé, toujours à droite, sera conservé et aménagé.

    Les pièces jointes doivent être enregistrées sur le serveur.
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par archeos ; 14/09/2019 à 19h42.

  37. #30
    reglis06

    Re : "tenir" un talus

    Article 640 du Code civil :
    Les fonds inférieurs sont assujettis envers ceux qui sont plus élevés à recevoir les eaux qui en découlent naturellement sans que la main de l'homme y ait contribué.
    Le propriétaire inférieur ne peut point élever de digue qui empêche cet écoulement.
    Le propriétaire supérieur ne peut rien faire qui aggrave la servitude du fonds inférieur.
    Personnellement, je "gratterais" le talus pour faire tomber tout ce qui tombe... point.
    Dernière modification par reglis06 ; 14/09/2019 à 12h11.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. VB mettre le micro en mode " ecoute" "veille" et "stop" sous visual basic
    Par mattlander dans le forum Programmation et langages, Algorithmique
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/12/2015, 12h45
  2. "trame asynchrone"= "frame relay" ou "Asynchronous transfer mode (ATM)"?
    Par JulienVictor dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2015, 20h45
  3. "Tenir à l'abri de la lumière"
    Par JeanBaMac dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/01/2015, 21h20