Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

Radiateurs électriques : questionnements de saison



  1. #1
    Lebleu34

    Radiateurs électriques : questionnements de saison


    ------

    Bonjour,

    Je compte changer des vieux grilles pain qui ont vingt ans et j'aurais quelques questions...

    En parcourant ce forum et d'autres forums, grâce aux intervenants, j'ai pu noter que apparemment il n'y pas de radiateur plus économique qu'un autre mais que (sans parler de l'isolation) c'était la puissance allouée, la disposition dans les pièces et surtout la programmation qui importaient.

    Et à contrario dans cet article https://www.futura-sciences.com/mais...es-comparatif/ paru sur Futura il est dit que certains radiateurs électriques consomment plus que d'autres...

    Du coup je voudrais savoir qui dit vrai.

    D'ailleurs dans cet article il y est aussi dit qu'il est indépendant de tout partenariat commercial, sauf que absolument tous les radiateurs proposés ont des liens qui renvoient systématiquement chez Amazon et aussi que les avis des consommateurs ont aussi motivé leurs choix, alors que le radiateur qui est choisi en numéro 1 est très mal noté par les consommateurs...

    C'est à ce demander si cet article est aussi honnête qu'il le prétend.

    ...

    Bref, je pensais équiper la maison en radiateurs à inertie sèche avec cœur de fonte (c'est ce qui ressortait de mon enquète)... ou autre chose si vous me le conseillez.

    Et je voulais aussi savoir si vous pensez qu'un chauffage sous une fenêtre, comme ça s'est toujours fait, est bien judicieux quand on sait que l'air chaud réchauffe surtout les murs ?

    Merci d'avance pour vos lumières

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    cornychon

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour,

    J’ai survolé le lien que tu as donné. Ça ressemble plus à une plaquette publicitaire, qu’à un document scientifique.

    Je t’invite à aller sur le lien ci-dessous.
    Chauffage par radiateurs, comment ça marche
    https://forums.futura-sciences.com/h...ml#post6472667
    Commence par #1

    Si tu as des questions à poser, n'hésite pas !
    Dernière modification par cornychon ; 14/01/2020 à 17h46.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  4. #3
    antek

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    . . . erreur . . .
    Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.

  5. #4
    Larzacien

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    bonjour,

    Il n'y a pas de résistances miraculeuses, et à puissance égale elles produisent toute la même chaleur pour une même durée dans des conditions identiques.

    Pour rendre les radiateurs économiques, c'est facile, il suffit que la résistance fonctionne moins de temps. On obtient cela avec une bonne isolation ou un renforcement de l'isolation existante.... On a aussi la programmation avec laquelle on va réduire ou couper le chauffage lorsqu'on est absent. La résistance chauffant moins de temps, on économise.

    En mettant le radiateur sous la fenêtre, il n'encombrera pas ailleurs, en plus, il apporte de la chaleur devant un point faible (la meilleure des fenêtres ne vaut pas un mur isolé. Par contre souvent on voit des rideaux jusqu'au sol, alors ça ce n'est pas malin, on peut craindre la surchauffe. Il vaudrait mieux avoir des rideaux courts dans ce cas là.

    Le lien que vous donnez concerne des radiateurs d'appoint et ne me paraît pas fiable.

    Les radiateurs à inertie, qu'ils soient à fluide, à stéatite, céramique, pierre de lave, fonte etc.... au final, ils ont le même rendement.

    En effet, seule la résistance produit la chaleur, et le reste fluide stéatite................ ne fait qu'un petit stockage pour avoir une chaleur plus régulière que de simples convecteurs. Mais aucun fluide ou solide n'a le pouvoir surnaturel de multiplier les calories fournies par la résistance.

    En pratique, vu le prix de l'énergie, si on a des radiateurs électriques, on fait en sortes de ne pas les faire chauffer plein pot toute la journée, pour alléger la facture.

    On ne sait pas combien vous avez de radiateurs, mais si vous êtes dans une maison particulière, on peut penser qu'elle n'est pas trop mal isolée si d'origine elle a été équipée de chauffage électrique; Mais pour vraiment économiser, l'astuce serait d'installer une PAC AIR/AIR : autrement dit une clim reversible inverter à deux splits un pour les pièces de jour et un au fond du couloir. ça pourrait vous chauffer l'ensemble pour 3 ou 4 fois moins cher que des radiateurs, et vous gardez des radiateurs au moins dans les chambres si besoin ou pour fermer la porte la nuit. Ainsi la conso des radiateurs serait très faible

    Selon les radiateurs que vous prévoyez d'acheter, ça peut vous coûter aussi cher qu'une PAC AIR/AIR, mais ce sera beaucoup plus cher à l'emploi. Une PAC AIR/AIR 2 SPLITS, on doit pouvoir l'avoir toute installée à à peine 3000 euro. Faire le tour des installateurs.

    Ne pas perdre de vue que si on a du chauffage électrique, on n'a pas besoin de l'abonnement au gaz comme pour une chaudière, qui coûte 240 euro à l'année, ni de l'entretien de la chaudière à environ 100 euro, soit 340 euro de frais fixe hors conso. Beaucoup de gens l'oublient.

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour,

    Merci pour ta réponse.

    J'avais déjà lu le topic que tu donne en lien et où tu interviens, d'ailleurs sur les 3/4 sujets sur les radiateurs électriques que j'ai lu, non seulement tu es toujours présent mais en plus tes conseils sont toujours intéressants.

    Je suis donc content que tu répondes sur mon topic.

    Du coup je voudrais avoir ce que tu penses du fait de déplacer les radiateurs de dessous les fenêtres... c'est plutôt une bonne chose, non ?

    Je voudrais aussi savoir quel genre de radiateur électrique tu préconises en meilleur rapport qualité/prix/consommation minimale (radiant, chaleur douce, inertie sèche, fluide, clim réversible...) pour une vielle maison de 63m2 sur deux étages ?

    Merci d'avance !

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse.

    Donc vous préconisez de laisser les radiateurs sous les fenêtres ?

    Je suis effectivement dans une maison, vielle d'entre 100 et 200 ans.

    Le plafond a été isolé il y a 20 ans, les murs ne le sont pas mais sont très épais.

    Dans l'idéal si je pouvais, je mettrais un poêle à bois, mais il n'y a pas de conduit et j'ai peur que des travaux soient très chers (pour l'instant hors budget que nous n'avons plus, suite à son achat), vu les trous qu'il faudrait faire dans la pierre et le toit.

    Il y a déjà des vielles clims installées dans le salon au RDC et dans la chambre principale à l'étage, mais je n'ai pas réussi à leur faire souffler du chaud (peut-être une manip' qui m'a échappé).

    Le fait que les clims soient vielles (presque 20 ans), n'en fait pas une solution viable j'imagine ?

    Et du coup pourquoi conseillez-vous des clims réversibles ?
    Je ne comprends pas dans le sens où la chaleur restituée par un appareil électrique sera toujours égale à sa consommation d'après ce que j'ai pu lire.
    Peut-être parce qu'elles soufflent la chaleur ?

    Merci d'avance pour vos réponses.

  10. Publicité
  11. #7
    Lazyjoe

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Il y a déjà des vielles clims installées dans le salon au RDC et dans la chambre principale à l'étage, mais je n'ai pas réussi à leur faire souffler du chaud (peut-être une manip' qui m'a échappé).

    Le fait que les clims soient vielles (presque 20 ans), n'en fait pas une solution viable j'imagine ?

    Et du coup pourquoi conseillez-vous des clims réversibles ?
    Je ne comprends pas dans le sens où la chaleur restituée par un appareil électrique sera toujours égale à sa consommation d'après ce que j'ai pu lire.
    20 ans ça commence à faire... il est probable que ça soient de "simples" clims non réversible, qui ne peuvent donc qu'aemenr du froid dans la maison.

    La chaleur produite directement à partir d'électricité effectivement c'est le principe de la résistance (effet joule) et le rendement est de 100% (à un poil de virgule près) quel que soit l'appareil.

    Dans le cas d'une clim/pompe à chaleur, l'électricité n'est pas convertie en chaleur mais alimente le moteur d'un compresseur qui produit un échange thermique entre l'air intérieur et l'air extérieur. Dans le mode "pompe à chaleur", dans des conditions courantes l'énergie récupérée à travers cet échange est supérieure à celle qu'on obtiendrait par effet joule avec la même puissance. Ca varier selon les conditions dûes au climat (différence de température, humidité...) mais on a des rendement saisonniers moyens de l'ordre de 3 (pour 1000W d'électricité consommé, on récupère 3000W de chaleur).

    Après sur ce genre de clim air/air on produit de l'air chaud pour se chauffer, des murs massifs non isolés vont avoir du mal à monter en température avec ce mode de chauffage (tout comme avec des convecteurs "grills-pains"). Air chaud et murs froid, ça reste moyennement confortable.

    Avec un chauffage plus rayonnant (radiateurs à eau chaude, poele à bois...) c'est nettement plus confortable. C'est étonnant que dans une vieille maison il n'y au moins pas une ancienne cheminée dans laquelle on pourrait installer un nouveau tubage pour un poele.

  12. #8
    Larzacien

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    bonjour,

    Une vieille maison de 63 m2 sur 2 niveaux....

    D'origine on suppose qu'elle n'a aucune isolation, si sa construction est antérieure à 1974.

    Rien n'a été amélioré depuis la construction ? Les fenêtres sont comment ? Les plafonds sont à quelle hauteur ? L'escalier est-il ouvert ?? Entre les deux niveaux, il y a quoi ? -plancher sur poutres bois ? dalle béton ?


    Ne pourrait-on pas y mettre un petit poêle à bois ou à pellets au niveau bas. On peut stocker quelques sacs de pellets assez facilement, si on a un réduit non humide. Ceci, afin de surchauffer un peu la maison pour limiter la conso électrique,

    Bien sûr, à Montpellier, la période de chauffe est relativement courte, mais il faut chauffer tout de même.

    Si on ne veut pas se lancer dans de grands travaux, on peut faire de petites isolations qui permettent de couper l'effet paroi froide qui rend une pièce inconfortable et qui pousse à augmenter le thermostat.

    Il y aurait aussi la solution PAC AIR/AIR avec 2 splits surtout pour le bas qui est toujours plus difficile à chauffer, qui consomme 4 fois moins que des radiateurs électriques, le haut profiterait de la chaleur, et on peut mettre des radiateurs électriques en appoint pour le haut.

    Perso, j'ai une préférence pour les radiateurs à fluide qui sont assez comparables avec les radiateurs électriques bain d'huile très pratiques par ailleurs, mais les "radiateurs à fluide" ont des thermostats plus précis. Attention aux programmations compliquées avec lesquels il faut afficher le mode d'emploi au dessus du radiateur.

    Si on ne met pas les radiateurs sous les fenêtres, la condensation risque de se former sur les vitres.

    Ce n'est pas parce qu'un radiateur est très cher que sa résistance consomme moins puisqu'on sait qu'elles ont toutes le même rendement.
    Rester sur des prix raisonnables et faire un peu d'isolation. Voir les combles car c'est là que se font le plus les déperditions, s'il n'y a rien, on y met un peu de laine de verre par ex. et s'il y a déjà quelque chose, soit on complète soit on remplace. Il y a aussi les isolations à 1 euro, mais ne pas se fier aux démarcheurs téléphoniques, contacter une entreprise du coin.

  13. #9
    cornychon

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Citation Envoyé par Lebleu34
    Du coup je voudrais avoir ce que tu penses du fait de déplacer les radiateurs de dessous les fenêtres... c'est plutôt une bonne chose, non ? !
    Par conduction thermique, le plus souvent, une fenêtre laisse passer plus de chaleur que les murs.
    Sa surface étant plus froide que les murs, elle émet moins de rayonnement que les murs. Tout se passe comme si « la fenêtre émettait du froid »
    Un radiateur sous la fenêtre, permet la chauffer un peu plus, et limiter, voire éviter cette sensation de zone froide.

    Citation Envoyé par Lebleu34
    Je voudrais aussi savoir quel genre de radiateur électrique tu préconises en meilleur rapport qualité/prix/consommation minimale (radiant, chaleur douce, inertie sèche, fluide, clim réversible...) pour une vielle maison de 63m2 sur deux étages ?
    Merci d'avance !
    Quel que soit les radiateurs, il faudra qu’ils fournissent la chaleur qui correspond au besoin en chauffage.
    Si pour un certain confort ils doivent dissiper 4000 W, ils dissiperont 4000 W.

    Un radiateur que l’on trouve sur le marché, répond obligatoirement aux exigences imposées par les règlementations et autres normes de sécurité.

    Il faut choisir les plus beaux des radiateurs les moins chers. Que ce soit des radiants, chaleur douce, inertie sèche, fluide, peu importe.
    En revanche, il faut une centrale de programmation capable de piloter le chauffage en fonction des besoins.

    La clim réversible :
    Comme pour les radiateurs, elle devra fournir la chaleur qui correspond aux besoins.

    La clim a:

    De gros avantages:
    Elle dissipe trois fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme au compteur. Pour faire simple, on divise par trois la facture chauffage par radiateurs.
    Cerise sur le gâteau, elle climatise lorsqu’il fait très chaud

    Des inconvénients :
    L’utilisation est un peu moins souple qu’un radiateur,
    Elle souffle un air chaud, moins agréable que la convection naturelle d’un radiateur,
    L’ unité intérieure est un peu bruyante,
    Par grands froids, son rendement se casse la figure,
    Une unité intérieure remplace plusieurs radiateurs. De ce fait, la répartition des températures est un peu moins bonne.
    Dernière modification par cornychon ; 15/01/2020 à 10h35.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  14. #10
    Larzacien

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    bonjour, A Montpellier ça ne devrait pas trop se casser la figure. C'est au Sud, près de la grande bleue quand même....

    Attention aux programmateurs compliqués où il faut avoir bac + 10 pour les faire fonctionner.

  15. #11
    cornychon

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Envoyé par erreur
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par cornychon ; 15/01/2020 à 17h54.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  16. #12
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    @Lazyjoe : Bonjour, merci pour ta réponse, oui c'est étonnant qu'il n'y ai pas de conduit, ou alors je ne l'ai pas trouvé... mais il y a une hotte aspirante.
    Peut-être est-ce ce fameux conduit et quand bien même ça ne l'est pas, peut-être puis je l'utiliser pour y faire passer un tuyau de poêle à bois ?

  17. Publicité
  18. #13
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour @Larzacien,

    - Les fenêtres sont PVC double vitrage, ça c'est un bon point.
    - Les plafonds sont assez bas, surtout à l'étage, un autre bon point.
    - L'escalier est ouvert, d'ailleurs le radiateur du salon est au pied de l'escalier et la chaleur s'y engouffre... du coup le couloir de l'étage est très agréable... mais le salon l'est moins. Je pense installer un deuxième radiateur dans le salon.
    - Je ne sais pas ce qu'il y a entre les deux niveaux... mais dans la mesure où la maison est assez ancienne, ça devrait plutôt être des poutres j'imagine.

    Pour moi l'idéal serait en effet un poêle à bois... à condition qu'il y ait un conduit de sortie.

    Par contre la maison ne se situe pas à Montpellier (hors de prix pour moi), mais dans un bled à coté d'Alès où on perd 3 degrés en température.

    Merci encore pour vos explications et vos conseils, ça va m'être bien utile.
    Dans l'immédiat nous n'allons pas pouvoir investir dans une clim mais, j'étais décidé à mettre le prix fort dans des radiateurs (par rapport à mon budget) suite à des investigations sur d'autres forums mais vous m'avez fait changer d'avis, ça sera du bas prix et ça j'avoue que ça m'arrange bien.

  19. #14
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour @Cornychon,

    Du coup je laisse bien les radiateurs sous les fenêtres, c'est bien noté.

    Et comme le préconise aussi Larzacien, je vais acheter des radiateurs pas cher : si ils font le même travail, je ne vois pas pourquoi payer trop... à part pour éviter une obsolescence précoce, mais c'est un risque à prendre, si ça tient suffisamment longtemps.

    Et merci pour ces explications détaillées sur les + et les - d'une clim...

    Mine de rien, je me couche moins bête chaque soir grâce à vous tous... Super forum que ce Futura sciences !

  20. #15
    Larzacien

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    bonjour, Pour les clims, essayer de voir un technicien d'entretien en lui prenant photos et marque + type , enfin tout ce qu'il y a sur la plaque.

    Il devrait savoir vous dire si elles font du chaud, et éventuellement faites le passer pour voir comment elles fonctionnent.

    Dites lui que pour le moment vous n'avez pas trop de budget et que ça vous arrangerait qu'elles fonctionnent quelques temps.
    Il vous montrera comme les filtres se démontent et se nettoient.

  21. #16
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Je le ferai, merci pour le conseil
    Bonne soirée

  22. #17
    Bdx50

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Maison à vendre Stéphane Plaza il y a environ 2 ans :
    une maison de 130 m2 en Essonne, fin des années 80 donc isolation de l'époque (complète : double vitrage, murs, plafond et sols isolés mais inférieure à ce qu'on fait aujourd'hui)
    chauffage initial grille-pains, 5000 €/an d'EDF
    ils empruntent 20 000 euros pour mettre des soi disant radiateurs à inertie économiques : seulement 400 euros/an d'électricité en moins
    concluez vous même sur l'utilité de ces radiateurs soi disant économiques

  23. #18
    cornychon

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Mine de rien, je me couche moins bête chaque soir grâce à vous tous... Super forum que ce Futura sciences !
    bonjour,

    Tu as de la chance ! .......... Tous les jours j'apprends de nouvelles choses. Le soir, lorsque je me couche, j'ai accru mes connaissances,
    mais je suis toujours aussi "con"...…...
    Dernière modification par cornychon ; 17/01/2020 à 01h02.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  24. Publicité
  25. #19
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    J'ai utilisé l'expression "se coucher moins bête" pour signifier que j'avais appris des choses, mais ne t'en déplaises, je suis au moins aussi con que toi, si ce n'est largement plus : oh oui, avec la couche que je tiens, je suis dur à battre. Au moins je suis parmi les meilleurs dans quelque chose... d'ailleurs se contenter de ça c'est déjà en soi une belle preuve de connerie.

  26. #20
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour,

    J'ai réussi à faire cracher du chaud à la clim, et ça marche plutôt bien

    Par contre elle a surement pas loin de 20 ans...

    Vous pensez que c'est bien une "PAC AIR/AIR 2 SPLITS" dont vous parlez plus haut ?

  27. #21
    Larzacien

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    bonjour, C'est probablement une clim reversible inverter, appelé aussi pompe à chaleur air/air. ça consomme facilement 3 fois moins que des radiateurs électriques.

    Même si elle a 20 ans, elle n'a certainement pas tourné plein pot tout le temps. Donc elle peut fonctionner encore pas mal de temps.

    Il faudrait nettoyer les filtres qui se trouvent dans les splits, ça se sort, un coup de brosse pour faire partir les poussières, et en général, on peut les laver avec de l'eau +liquide vaisselle, ça sèche vite, on peut même essuyer pour activer le séchage.

    Et pour le moment vous restez comme ça.

    Vous pouvez regarder les soldes, parfois on y trouve des radiateurs peu chers, sinon vous gardez vos convecteurs en secours. Au fait ça se nettoye. Il faut débrancher, démonter, les souffler avec un compresseur pour sortir la poussières qui peut être accumulée.

    Un radiateur électrique, on ne le met pas à chauffer plein pot inutilement sans surveillance à cause du prix de l'énergie.

    Au fait, la maison étant très ancienne, il faudrait un peu isoler les murs donnant sur l'extérieur, même épais, les murs n'isolent pas. Les pierres absorbent la chaleur et la mettent progressivement dehors.

    L'isolation agit de deux façons, elle fait obstacle à la perte des calories, en plus, ça coupe l'effet parois froide qui pousse à chauffer davantage à cause de l'inconfort. On joue sur les deux tableaux. Et on n'est pas obligé de mettre de fortes épaisseurs, si on ne veut pas trop perdre de place. Il existe des placo polystyrène en différences épaisseurs, on choisit. On peut aussi mettre des lambourdes, du styrodur entre (et que ça jointe bien. Mettre les lambourdes de façon à ne pas avoir de chute et que ça coince bien. Et par dessus on visse du contre plaqué de 8 à 10 mm. je l'ai fait dans deux logements, c'est super confortable. Seul problème, les ajouts qui s'écartent un peu, j'ai dû y mettre un "silicone maçonnerie" et dans un couloir peint, j'ai fini par mettre de petits couvre joints en bois, que j'ai peint aussi. Reste qu'il faut mettre les prises de courant et inter au même niveau que l'isolation.

    Ceci est le plus efficace pour réduire la conso et améliorer le confort. On ne reconnait plus la maison.

    Il faut aussi s'occuper du renouvellement d'air

  28. #22
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse si complète, ça va beaucoup me servir... je vais suivre tous vos conseils.

    A part dans l'immédiat concernant l'isolation, c'est une bonne idée d'isoler les murs extérieurs mais ça va être compliqué vu que c'est une maison sur 3 niveaux (cave au RDC, salon/cuisine:SDB au 1er et chambres au 3e), sur 3 faces...
    Si c'est possible, alors peut-être un jour si les finances le permettent mais pour l'instant ça n'est pas possible.

    Dans tous les cas, c'est le genre de travaux que je ne pourrais pas faire moi même (manque de compétences et difficulté d'accès due aux 3 étages)

  29. #23
    Larzacien

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    bonjour, On peut isoler les pièces par l'INtérieur, c'est plus facile, et on peut le faire pièce par pièces.

    L'isolation extéreure c'est plus compliqué, plus cher, il faut des échafaudages etc..

    Et avec l'isolation extérieure il faut maintenir les murs souvent en pierre dans les maisons un peu anciennes. ça fait des tonnes, donc surtout avec du chauffage électrique perso, je préfère l'isolation par l'intérieur.

  30. #24
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour,
    D'accord, j'avais mal compris votre précédent message.
    C'est plus envisageable comme ça effectivement...

  31. Publicité
  32. #25
    Sica

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bien Le Bonjour,

    Je me permets de rebondir sur ceci:

    Citation Envoyé par Lebleu34 Voir le message
    Bref, je pensais équiper la maison en radiateurs à inertie sèche avec cœur de fonte (c'est ce qui ressortait de mon enquète)...:
    Au hasard, ce lien:
    https://www.quelleenergie.fr/economi...e/double-coeur

    où il est écrit:
    ''Les radiateurs à chaleur douce: leur système comporte un matériau (dans ce cas, un bloc fonte) qui retient la chaleur et la restitue même après l'arrêt.''

    - Par voie conséquence, moi qui suis brune , la consommation électrique devrait être moindre, puisque la résistance qui est en serpentin dans le bloc fonte s'éteint et, ensuite, c'est le bloc qui diffuse la chaleur => Non ?
    - C'est quand même mieux qu'un grille pain => Non ?

    Merci par avance
    Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  33. #26
    Lebleu34

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Bonjour,
    J'imagine que selon l'adage de Lavoisier (entre autre), où il est dit que "rien ne se perd, rien en se crée...", le résultat est au final le même : la chaleur dégagée instantanément par un grille pain va d'abord s'accumuler dans le cœur d'un inertie pour se diffuser après l'extinction de ce dernier, avec pour résultat final, à consommation égale, réparti dans le temps, chaleur égale.

  34. #27
    antek

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Citation Envoyé par Sica Voir le message
    - Par voie conséquence, moi qui suis brune , la consommation électrique devrait être moindre, puisque la résistance qui est en serpentin dans le bloc fonte s'éteint et, ensuite, c'est le bloc qui diffuse la chaleur => Non ?
    Oui mais . . . lorsque la résistance du bloc fonte s'allume elle met un certain temps avant de diffuser de la chaleur, temps égal (comme c'est bizarre) à la diffusion de chaleur après extinction de la résistance -> tu peux donc te rassurer, il n'y a pas de création d'énergie !

    Donc non !
    Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.

  35. #28
    Fustigator

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Citation Envoyé par Sica Voir le message
    - Par voie conséquence, moi qui suis brune , la consommation électrique devrait être moindre, puisque la résistance qui est en serpentin dans le bloc fonte s'éteint et, ensuite, c'est le bloc qui diffuse la chaleur => Non ?
    Et le bloc fonte a été chauffé par un apport d'énergie arrivé par action du Saint-Esprit ? Donc, on restitue ce qui a été consommé, c'est tout.

    - C'est quand même mieux qu'un grille pain => Non ?
    En terme de confort, possible, en terme de consommation, sans doute pas, ou de manière tellement marginal qu'il faudra 50 ans au moins pour amortir. Le peu de gain à attendre est si le confort ressenti permet de régler la température plus bas qu''avec les grilles-pains.

    Sinon, un panneau rayonnant d’entrée de gamme vaut entre 80 et 150€ . Ne pas mettre plus, aucune justification à cela.

  36. #29
    Sica

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Re,

    Merci pour vos messages étayés et détaillées, mais il me manque un Titruc

    Citation Envoyé par Fustigator Voir le message
    Et le bloc fonte a été chauffé par un apport d'énergie arrivé par action du Saint-Esprit ? Donc, on restitue ce qui a été consommé, c'est tout.
    - Un grille pain chauffe pendant 5 mn, puis s'éteint et, c'est tout => Ok, c'est limpide => Et se rallume, par ex. au bout de 10 mn et, ainsi de suite ...
    - Son homologue avec un corps de fonte chauffe pendant 5 mn, puis s'éteint, MAIS le corps de fonte continue à diffuser => Pour moi, et dans les mêmes conditions d'utilisation de ces 2 protagonistes, ce radiateur avec sa résistance électrique intégrée dans la fonte, ne devrait "théoriquement" pas se rallumer au bout de 10 mn

    Alors OK, "Donc, on restitue ce qui a été consommé, c'est tout.", mais il doit subsister une subtilité

    Merci - Sica
    Si tu te lèves avec l'envie d'aller bosser, recouche toi. Ça va passer ...

  37. #30
    antek

    Re : Radiateurs électriques : questionnements de saison

    Quel que soit le modèle le corps de chauffe après extinction continue de chauffer selon sa masse, sa chaleur massique, sa température et sa température ambiante.
    On trouverait de la complexité (pas vraiment de la subtilité) en étudiant en détail les flux d'énergie mis en jeu à l'intérieur de l'habitat.
    Le Diable a inventé l'Administration afin que les Hommes perdent tout espoir à jamais.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. radiateurs électriques
    Par pierrot3741 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/01/2015, 12h25
  2. radiateurs électriques
    Par leonli dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/04/2010, 09h00
  3. radiateurs électriques
    Par colombo17 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/09/2009, 23h08
  4. radiateurs électriques
    Par PAJANI dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/02/2009, 15h32
  5. Piloter mes radiateurs electriques
    Par Mendoza dans le forum Électronique
    Réponses: 19
    Dernier message: 22/12/2008, 16h36
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...