Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées



  1. #1
    welcometohell38

    Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées


    ------

    Bonjour à tous,

    En "sous marin" sur le forum depuis quelque temps déjà, je lis de nombreux posts sur la rénovation, réhabilitation, reconstruction de l'habitat ancien et des règles de l'art qui y sont associées.

    Je prépare un futur projet de rénovation d'un ancien corps de ferme familial dans le Vercors (38), dans le but d'y résider en famille. Des travaux importants sont prévus, et je souhaite demander conseil car j'ai quelques doutes sur un sujet qui anime les foules: l'isolation dans le bâti ancien en pierres. Plutôt rencardé sur ce qu'il faut faire et ce qu'il ne faut pas faire, j’admets transgresser quelques règles malgré les avertissements et j'espère ne pas payer trop cher les conséquences.

    Avant toute chose, je tiens à préciser que ce post ressemble à plusieurs autres que j'ai déjà lu sur le forum, mais sur lesquels je n'ai trouvé quasiment aucun retour d'expérience après travaux, ce qui est bien dommage car les solutions proposées et probablement retranscrites sur le terrain sont potentiellement très intéressantes, sans pour autant que l'on puisse s'en inspirer et tenter de les améliorer pour des projets équivalents.

    Afin de cerner un peu mieux le projet, voici quelques détails sur l'habitation en question:
    il s'agit donc d'une maison en pierre, à 800m d'altitude au pied des falaises de la chaine du nord du massif du Vercors, une des plus vieilles bâtisses du hameau, construite en pierres calcaires ramassées dans les champs argileux des alentours, ou taillées dans les carrières locales (pour les quelques appuis de fenêtres et linteaux en pierre).
    Les murs épais étaient à l'origine maçonnés à la terre et à la chaux, et ont été il y a plusieurs dizaines d'années, recouverts par un immonde enduit ciment taloché grossièrement: l'humidité persistante aura eût raison des parois intérieures du rez de chaussée ou l'on y retrouve salpêtre et auréoles, les dalles en béton maigre posées sur terre plein, surement sans hérisson, sont fissurées et l'eau pénètre donc dans le logement par capillarité. Les quelques parois enterrées ne possèdent pas de drain ni d'enduit coté extérieur, les pierres jointées à la terre (sans chaux) laissent donc passer l'eau qui s'infiltre petit à petit vers l’intérieur. Les planchers bois sont pourris, les nez de poutres moisis par l'humidité des murs, le manque de ventilation d'aidant pas.
    Un projet de restructuration complète du bâtiment est en cours de planification pour l'année prochaine, avec à la clé des dalles à casser, des planchers à tomber, des drains à poser, des murs à décrépir, puis tout à reconstruire...

    Passionné par ce type de chantier et fier de me lancer dans ce projet pour ma famille, je ne suis pas du métier mais j'ai des connaissances, un peu d'expérience, et je pense être suffisant habile de mes 10 doigts pour m'occuper de bien des tâches que je ne souhaite pas confier à des professionnels qui me semblent, en toute humilité, bien moins renseignés que moi et me proposent des solutions qui me paraissent inadaptées, le tout à un tarif qui m'apporte une grande motivation à m'en occuper moi même.

    Pour en venir au fait, j'ai plusieurs points sur lesquels j’émets des doutes dans mes calculs et sur mes réflexions et pour lesquels je sollicite vos conseils et m'engage à vous apporter un retour d'expérience sur mes travaux (si toutefois j'arrive au bout vivant, vu l'ampleur des dégâts !).


    Premier point: l'isolation.

    Je compte isoler les murs par l'intérieur, je connais les conséquences (perte d'inertie, difficultés d'isolation etc...), mais la n'est pas la question mon choix est fait, exit l'ITE.
    Je m'oriente plutôt sur le montage suivant (extérieur vers intérieur):
    Enduit chaux aérienne + sable // Mur pierres calcaires 50cm // enduit chaux (type à déterminer?) + sable // Laine de bois flexible 80mm première passe // Laine de bois flexible 40mm deuxième passe sur ossature métallique 48mm // Frein vapeur étanchéité à l'air // contre ossature 48mm vide pour passer les réseaux // parement BA13.

    J'entends déjà les puristes pro-chanvre ou pro-rustique me maudire, mais sachez que je fais au mieux, avec mes moyens et mes possibilités.

    Mon incertitude réside sur le frein vapeur et notamment sa valeur SD: du fait du mur en pierre coté extérieur, le principe de SD décroissant est difficile à respecter, en hiver le frein vapeur nécessite une valeur SD importante pour bloquer l'humidité piégée à l'intérieur de l'habitation (merci la VMC), et s'apparente donc à un pare vapeur qui bloque complètement la vapeur d'eau: SD= 100m. Pour autant, l'humidité dans la paroi risque bien de se former quand même, et aura du mal à se dégager complètement vers l'extérieur, même si le mur en pierre est enduit à la chaux aérienne. Je pensais donc m'orienter vers un frein vapeur "hygrorégulé" qui, l'été, abaissera sa valeur SD pour laisser sécher les parois et évacuer l'humidité via l'isolant et l'intérieur de la maison. Mon raisonnement est-il correct ? Qu'en est il des freins vapeurs, existe t-il des produits capables de monter la valeur SD aussi haute l'hiver et la faire baisser très bas l'été ? Qu'en est-il de la fiabilité de ces systèmes dans le temps ?


    Deuxième point: le traitement des parois enterrées.

    Sur toute la face nord de l'habitation les murs en pierre sont enterrés coté extérieur sur environ 2m. Les pierres non jointées sont à même la terre argileuse qui déverse les eaux ruisselantes à même la paroi, qui s'infiltrent et ressortent dans des anciens celliers qui finirons reconvertis en chaufferie, buanderie et salle de bain: il est donc important d'assainir tout cela avant de reconstruire.

    Je projette d'installer un système de drainage coté extérieur qui récupèrera les eaux qui ruissellent jusqu'à la maison, sans pour autant assécher le terrain et risquer une rétractation due à l'argile.
    Je souhaiterais pour autant en profiter pour enduire les murs coté extérieur sur les parties enterrées, je connais les effets néfastes du ciment sur les pierres, mais dans mon raisonnement et ma logique, je n'arrive pas à trouver des avantages à enduire ces parties à la chaux: le but étant d'éviter à l'eau de s'infiltrer dans la paroi. Quoi qu'il arrive si des remontées d'eau par capillarité venaient à emmagasiner dans les murs, je suppose qu'elles auraient tendance à s'orienter vers l'intérieur par facilité (plutôt que vers l'extérieur, et ce, que la paroi soit enduite à la chaux ou au ciment sur la partie en contact avec la terre) pour s'assécher. Je comprends les puristes qui matraquent les non initiés à s'orienter vers ces matériaux anciens, et ils ont tout à fait raison, mais dans ce cas, j'ai beaucoup de mal à croire qu'en étanchéité est inadaptée ?
    Je suis ouvert à la discussion sur le sujet, et j'aimerais vraiment arriver à trouver des personnes qui pourraient m'apporter leur retour d'expérience sur ce sujet...

    J'espère avoir pu apporter le maximum de précisions mais n'hésitez pas à me demander si certains points sont à éclaircir.
    J'aurais probablement d'autres problématiques liées à ces sujets que je vous exposerais ici, en espérant que le sujet intéresse !

    Un grand merci d'avance et à très bientôt.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    TioChanclas

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour,

    au vu de l'ampleur apparente des travaux, la consultation d'un bureau d'étude thermique me semble du meilleur aloi...

    D'autre part, vous pouvez également utiliser le site ubakus.de pour de première simulations...

  4. #3
    Mickele91

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour,

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Mon raisonnement est-il correct ?
    Oui...il me semble que c'est comme ça que les fabricants présentent le principe du fonctionnement de ce type de produit...

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Qu'en est il des freins vapeurs, existe t-il des produits capables de monter la valeur SD aussi haute l'hiver et la faire baisser très bas l'été ? Qu'en est-il de la fiabilité de ces systèmes dans le temps ?
    Personnellement je n'en ai pas la moindre idée et si j'étais comme toi à la recherche de cette info, je m'adresserais directement aux fabricants...

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Je souhaiterais pour autant en profiter pour enduire les murs coté extérieur sur les parties enterrées, je connais les effets néfastes du ciment sur les pierres, mais dans mon raisonnement et ma logique, je n'arrive pas à trouver des avantages à enduire ces parties à la chaux
    Enduire un mur à l'extérieur pour le protéger des eaux pluviales, ça je comprends...A contrario, enduire les parties enterrées, que ce soit à la chaux ou au ciment d'ailleurs, je n'en vois pas l'utilité...

    Même dans une maison contemporaine, les murs enterrées ne sont pas enduits...sous entendu à l'enduit type "Monocouche"...Par contre ils peuvent être étanchés...au ciment hydrofuge...au bitume...à la "couche de plastique" type "Delta MS"...mais tout ça, ce n'est pas des enduits à la "chaux" qui dans la terre ne durerait pas longtemps...

    Citation Envoyé par welcometohell38
    le but étant d'éviter à l'eau de s'infiltrer dans la paroi.
    Sans rupture de capillarité comme elle est faite dans les maisons contemporaines, je ne vois pas comment on stoppe la pénétration de l'eau...

    Alors oui, certes, elle sera "bloquée" sur la partie verticale extérieure...mais si la base du mur baigne dans la "flotte", ça passera par dessous...

    Tu dis que le terrain est argileux...l'étanchéification ne risque t-elle pas d'avoir des conséquences néfastes sur le bâti, si l'eau ne "détrempe" plus le sol argileux autour de cette bâtisse ?...

    Cordialement

  5. #4
    Paillafond

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour Welcometosky38

    Tu présentes un beau projet de réhabilitation. Et tu te prépares à beaucoup d'effort également.

    Voici quelques pistes pour t'aider :

    - gestion de l'humidité du bâti
    - calculette prédictive sur l'isolation
    - maisons anciennes en pierres
    - association locale d'aide et forum

    J
    PaillàDonF

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    Mickele91

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour,

    Paillafond, merci pour ton document sur la gestion de l'humidité dans le bâti....très intéressant !...comme le sont en général les docs "pondues" par Enertech...

    Tu as eu ça où ?...

    Ce qui est dommage, c'est qu'ils ne parlent pas "des sols"...

    Mais bon, ce qui est expliqué est déjà très bien.

    On a "perdu" welcometohell38 ?...J'espère qu'on ne l'a pas démoralisé......

    Cordialement

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    welcometohell38

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour à tous, et merci pour vos retours.

    Je n'ai pas toujours l'occasion de répondre dans l'immédiat, mais je lis bien vos réponses et prend en compte vos conseils !

    Malheureusement je ne serais pas à même d'effectuer une étude thermique, et qui plus est, elle ne m'apportera pas forcément des informations bien différentes à celles que je potasse depuis des mois (bien qu'il m'arrive parfois de douter de mes choix techniques, mais je ne baisse pas les bras !).

    J'ai déjà effectué plusieurs simulations sur le site d'Ubakus qui m'apporte une aide précieuse sur la partie théorique.
    Toutefois, je garde en tête qu'il s'agit de simulations qui ne sont malheureusement pas toujours le reflet de la réalité.

    J'ai aussi lu le rapport Enertech qui m'avait été fourni par l'ALEC que j'avais rencontré il y a quelques mois, très intéressant, mes choix techniques concernant l'isolation des murs correspondent d'ailleurs à leurs prescriptions.

    J'ai aussi lu les fiches proposées par le site de maisons paysannes, c'est très intéressant, mais je les trouve un peu trop "conservatrices", bien que les conseils soit pertinents.
    Dans le même genre, il y a aussi la chaine Youtube de Rebat-bio qui propose des contenus de qualité, bien détaillés, c'est un plaisir de suivre leurs vidéos: https://www.youtube.com/channel/UCer...r7hZKRepBDFHqg

    J'ai découvert un peu par hasard les membranes de marque Salola, notamment la version Hygromax qui semble proposer un SD variable de 0 à 100m, j'ai eût un commercial au téléphone, produit intéressant, mais qui reste tout comme leurs concurrents, un produit sur lequel nous n'avons que très peu de recul et qui pourrait peut être avoir une durée de vie limitée au niveau de son fonctionnement "variable". Ils me conseillent d'ailleurs de ne pas isoler mes murs pour ne pas modifier leur comportement face à l'humidité, mais y apposer seulement une bonne étanchéité à l'air: je ne suis pas trop d'accord avec ça même si cette solution est la plus "prudente".

    As t-on quelque part sur le forum des retours d'expérience sur des personnes ayant isolé leur maison en pierres en laine de bois, qui auraient eût ou non des problèmes ?

  10. Publicité
  11. #7
    welcometohell38

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Je commence surtout à me demander si un frein vapeur hygrovariable est réellement nécessaire dans mon cas, et si un pare vapeur avec un SD de 100m minimum ne serait pas plus adapté et pérenne dans le temps...
    Dernière modification par welcometohell38 ; 13/05/2020 à 17h32.

  12. #8
    TioChanclas

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Re,

    nous sommes dans des configurations similaires...

    Chez moi, si je mets un PV, évidemment, aucun risque à condition que la pose soit réalisée comme dans les livres...
    Avec FV hygrovariable, peu de risque, et temps de séchage élevé.
    Avec FV basique, peu de risque et temps de séchage infini...
    Avec rien, pas de problème!

    Bienvenue dans l' enfer des choix impossibles...

  13. #9
    Mickele91

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Ils me conseillent d'ailleurs de ne pas isoler mes murs pour ne pas modifier leur comportement face à l'humidité, mais y apposer seulement une bonne étanchéité à l'air: je ne suis pas trop d'accord avec ça même si cette solution est la plus "prudente".
    Ne pas isoler du tout les murs ?!!!...

    C'est une approche qui est pour le moins surprenante, parce que si on va jusqu'au bout du raisonnement, toutes les maisons "anciennes" sont donc vouées à rester des "passoires énergétiques" jusqu'à la "fin des temps"...

    Tu le leur as dit ça ?...

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Malheureusement je ne serais pas à même d'effectuer une étude thermique, et qui plus est, elle ne m'apportera pas forcément des informations bien différentes à celles que je potasse depuis des mois
    L'étude thermique c'est bien, si tu vises un objectif particulier à atteindre ou si tu as besoin d'une aide dans la prise de décision...Dans ton cas, je n'ai pas l'impression que tu sois dans une de ces deux situations...

    A contrario, je pense que tu aurais intérêt de faire faire une étude de sol, avant de toucher à quoi que ce soit en "profondeur"...

    De plus, si tu ne veux pas faire faire le boulot à d'autres, ce que je peux comprendre, tu aurais quand même intérêt, à faire suivre ton chantier par un spécialiste du bâti ancien.

    Citation Envoyé par welcometohell38
    As t-on quelque part sur le forum des retours d'expérience sur des personnes ayant isolé leur maison en pierres en laine de bois, qui auraient eût ou non des problèmes ?
    La configuration dont tu parles je ne sais pas, ce que je peux te dire c'est que à titre personnel, j'ai été amené à isoler deux maisons en pierres de type gré, mais je précise qu'elles ne reposaient pas sur des sol argileux...

    On s'est "désolidarisé" de l'existant (En réalisant quelque chose qui ressemble à ce qui est présenté à la page 66 du document de "Enertech"...), on a employé des produits qui feraient vraisemblablement se "dresser les cheveux sur la tête" de n'importe quel rénovateur du bâti ancien...mais cela n'a eu aucunes conséquences néfastes.

    Coup de bol ?...Je ne pense pas, c'est juste que ce qui a été rajouté, n'interfère pas dans le mauvais sens avec l'existant.

    Cordialement

  14. #10
    Paillafond

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour Welcome, bonjour au groupe

    Nous avons apparemment vécus des problèmes voisins … ce qui m'a amené, moi aussi, à me renseigner.
    Mais je ne connaissais pas ces vidéos. Merci pour cet apport partagé.

    Personnellement, je m'attaquerais en premier aux drains aux pieds des murs. A l'origine, ces murs ont été montés sans appuis sur le talus. Ces murs sont toujours montés avec 2 parements parallèles et le milieu est rempli de pierres informes de rebouchage, avec la précaution de mettre des boutisses. C'est après leur édification que caillasses et argile sont venues combler l'espace. Donc tu peux creuser et évacuer ce remblai. Ensuite, je reboucherais cet espace ouvert avec du misapor drain-bag, à la fois drain, isolant et compactage. Coté extérieur, il restera à évacuer l'eau de surface par un petit trottoir avec la pente qui va bien.

    Effectivement l'argile entre les pierres du mur va dégonfler un peu, mais ... reviendra à son niveau d'humidité originelle. La consistance/résistance du sol sous les pierres de la fondation restera la même, car l'humidité n'y est pas modifiée.

    Concernant les murs, tu te trouves dans la configuration "pierres semi-compactes", type 2 ou 3, page 24/92. Il est conseillé de faire un enduit intérieur dit de "répartition" à la chaux ou à la terre. (ce que tu prévois). Ensuite, toujours pour moi, c'est isolant en laine de roche puis pare-vapeur hygrovariable.
    PaillàDonF

  15. #11
    welcometohell38

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Re,
    Chez moi, si je mets un PV, évidemment, aucun risque à condition que la pose soit réalisée comme dans les livres...
    Avec FV hygrovariable, peu de risque, et temps de séchage élevé.
    Avec FV basique, peu de risque et temps de séchage infini...
    Avec rien, pas de problème!
    Est-ce que tu as fait une simulation UBAKUS avec un PV avec SD de 150m ?
    Je sais qu'il s'agit d'une simulation et qu'elle a ses limites, mais pour ma part ça semble être un meilleur compromis qu'un FV variable avec SD 0.2/25m.
    Dernière modification par welcometohell38 ; 14/05/2020 à 13h26.

  16. #12
    welcometohell38

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    C'est une approche qui est pour le moins surprenante, parce que si on va jusqu'au bout du raisonnement, toutes les maisons "anciennes" sont donc vouées à rester des "passoires énergétiques" jusqu'à la "fin des temps"...
    Tu le leur as dit ça ?...
    Je leurs ai effectivement précisé que cela n'allait pas dans le sens de mon projet, et que je souhaitais dans tous les cas isoler mes parois.
    Nous n'avons pas spécialement été d'accord ce qui a mis fin au débat...


    La configuration dont tu parles je ne sais pas, ce que je peux te dire c'est que à titre personnel, j'ai été amené à isoler deux maisons en pierres de type gré, mais je précise qu'elles ne reposaient pas sur des sol argileux...

    On s'est "désolidarisé" de l'existant (En réalisant quelque chose qui ressemble à ce qui est présenté à la page 66 du document de "Enertech"...), on a employé des produits qui feraient vraisemblablement se "dresser les cheveux sur la tête" de n'importe quel rénovateur du bâti ancien...mais cela n'a eu aucunes conséquences néfastes.

    Coup de bol ?...Je ne pense pas, c'est juste que ce qui a été rajouté, n'interfère pas dans le mauvais sens avec l'existant.
    Merci pour ton retour, j'ai moi même conscience que je vais tout autant être amené à faire des écarts vis à vis des "règles de l'art" des puristes:
    Par exemple je projette l'installation une dalle béton en RDC et un plancher béton poutrelles hourdis allégés en étage... Je prend toutefois le maximum de dispositions pour éviter les tracas dus aux remontées capillaires (hérisson + ventilation).

    De plus, je dois procéder à une étude de sol pour l'installation d'un système d'assainissement non collectif, j'en profiterais pour demander conseil aux techniciens voir si possible faire un prélèvement du coté de mes parois enterrées.

    Wait and see...

    Nous avons apparemment vécus des problèmes voisins … ce qui m'a amené, moi aussi, à me renseigner.
    Mais je ne connaissais pas ces vidéos. Merci pour cet apport partagé.
    De rien, avec grand plaisir !

    Personnellement, je m'attaquerais en premier aux drains aux pieds des murs. A l'origine, ces murs ont été montés sans appuis sur le talus. Ces murs sont toujours montés avec 2 parements parallèles et le milieu est rempli de pierres informes de rebouchage, avec la précaution de mettre des boutisses. C'est après leur édification que caillasses et argile sont venues combler l'espace. Donc tu peux creuser et évacuer ce remblai. Ensuite, je reboucherais cet espace ouvert avec du misapor drain-bag, à la fois drain, isolant et compactage. Coté extérieur, il restera à évacuer l'eau de surface par un petit trottoir avec la pente qui va bien.

    Effectivement l'argile entre les pierres du mur va dégonfler un peu, mais ... reviendra à son niveau d'humidité originelle. La consistance/résistance du sol sous les pierres de la fondation restera la même, car l'humidité n'y est pas modifiée.

    Concernant les murs, tu te trouves dans la configuration "pierres semi-compactes", type 2 ou 3, page 24/92. Il est conseillé de faire un enduit intérieur dit de "répartition" à la chaux ou à la terre. (ce que tu prévois). Ensuite, toujours pour moi, c'est isolant en laine de roche puis pare-vapeur hygrovariable.
    C'est le but, je pense commencer par un drainage périphérique dès que possible, notamment coté nord au niveau des parois enterrées, et laisser le temps aux parois de s'assécher coté intérieur pendant quelques mois de sorte à voir comment tout cela réagit avant d'envisager le rejointoiement intérieur à la chaux et le doublage.
    Pour le doublage, j'ai vu 3 maçons différents qui me proposent tous (une fois décaissé) de monter une petite murette béton collée aux parties enterrées pour y apposer une étanchéité légère voir lourde (noir en 2 passes voir étanchéité lourde collée...)

    Pas très écolo, mais on m'a proposé de monter un lit de pneus entre la partie drainée et la terre argileuse pour permettre les mouvements de rétractation et de poussée de l'argile. Je ne sais pas trop quoi en penser...

  17. Publicité
  18. #13
    Paillafond

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Citation Envoyé par welcometohell38 Voir le message
    Pour le doublage, j'ai vu 3 maçons différents qui me proposent tous (une fois décaissé) de monter une petite murette béton collée aux parties enterrées pour y apposer une étanchéité légère voir lourde (noir en 2 passes voir étanchéité lourde collée...)
    J'ai pas tout compris ? Les maçons veulent faire un mur + enduit d'étanchéité au sikaflex + goudron contre le talus ? ou un mur de béton contre les pierres du mur de ta maison ? Dans ce dernier cas, il n'y aura plus de "perspirance" du mur, et inverserait les facteurs de diffusion de la vapeur d'eau.
    PaillàDonF

  19. #14
    Mickele91

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Par exemple je projette l'installation une dalle béton en RDC et un plancher béton poutrelles hourdis allégés en étage... Je prend toutefois le maximum de dispositions pour éviter les tracas dus aux remontées capillaires (hérisson + ventilation).
    Ça va, ça reste "gentil"...moi j'ai en plus "polystyrénisé"...

    Si je devais être jugé comme..."criminel vis à vis du bâti ancien"...je passerais à l'échafaud avant toi......

    Hérisson ventilé, dalle flottante en béton armé sur une couche de polystyrène extrudé, le tout, désolidarisé des murs.

    Sur la dalle, toujours désolidarisée des murs, une couche verticale jusqu'au plafond de polystyrène extrudé en guise d'isolation "des murs". Entre les murs extérieurs et la couche d'XPS, une lame d'air ventilée.

    Citation Envoyé par welcometohell38
    De plus, je dois procéder à une étude de sol pour l'installation d'un système d'assainissement non collectif, j'en profiterais pour demander conseil aux techniciens voir si possible faire un prélèvement du coté de mes parois enterrées.
    Oui...ça, fais y extrêmement attention...

    Un de mes collègues de boulot dont la maison (Contemporaine...même pas en pierre, donc avec béton et structure "feraillée"...) est aussi sur un terrain argileux a subit des dégâts colossaux, suite à un "mouvement" de son sol.

    Il a du faire intervenir une entreprise spécialisée, qui lui a injecté du béton sous sa fondation, en réalisant sur tout le pourtour des micro-pieux afin de la stabiliser.

    Citation Envoyé par Paillafond
    J'ai pas tout compris ?
    Oui...moi non plus...J'ai pas bien compris ce que te proposent ces maçons...

    Cordialement

  20. #15
    welcometohell38

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Désolé si je me suis mal exprimé:
    Les maçons/terrassiers souhaitent décaisser les parties enterrées coté extérieur, venir coffrer contre celles ci du béton sur lequel sera apposé une étanchéité dite lourde (collée à chaud) qui empêchera l'eau de s'infiltrer dans le mur.
    Par contre il est clair que s'il existe des remontées d'eau par capillarité depuis les "fondations", elles ne pourront plus s'évacuer vers l'extérieur. Mais je doutais déjà qu'elles le fassent avant, car entre s'évaporer dans la terre humide et argileuse coté extérieur et s'évaporer coté intérieur...

    On en revient à mon premier post, je doute sur le fait que la perspirance des parois enterrées soit nécessaire et qu'elle apporte plus de problèmes qu'autre chose...?
    Dernière modification par welcometohell38 ; 15/05/2020 à 07h50.

  21. #16
    TioChanclas

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Citation Envoyé par welcometohell38 Voir le message
    Est-ce que tu as fait une simulation UBAKUS avec un PV avec SD de 150m ?
    Je sais qu'il s'agit d'une simulation et qu'elle a ses limites, mais pour ma part ça semble être un meilleur compromis qu'un FV variable avec SD 0.2/25m.
    Bonjour,

    bien sûr, n'importe quel PV est efficace... Sur le papier, sans erreur de pose, sans failles, etc... C'est ce qui me pose souci... Mes murs sont en granit, jointoyé au ciment... Donc le peu qui passerait ne sèchera jamais, ce qui m'inquiète.
    Je ne sais plus sur quel fil j'en parlais, mais non seulement une VMR est installée, bientôt secondée par une vmc et en prime, je fais des simulations avec des données plus que limites. Mais plausibles.
    Donc je ne veux surtout pas me louper, alors j'attends l'illlllllllumination!



    J'ai deux certitudes, dans l'histoire...
    - Je veux isoler, pas seulement faire une correction thermique.
    - Ce ne sera pas un FV basique.

    Au moins, ça avance!

  22. #17
    Mickele91

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour,

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Les maçons/terrassiers souhaitent décaisser les parties enterrées coté extérieur, venir coffrer contre celles ci du béton sur lequel sera apposé une étanchéité dite lourde (collée à chaud) qui empêchera l'eau de s'infiltrer dans le mur.
    Si derrière, il n'y a pas un sous sol, une cave ou un espace que l'on souhaite "assainir" pour le rendre habitable, je n'en vois pas l’intérêt...

    C'est un poste dans lequel on te propose d'investir...dans quel but utile ?...Perso, je ne vois pas...ou alors il faut qu'on m'explique...

    Si c'est juste pour empêcher que l'eau accède à la base de tes murs, tu collectes avec une bâche type "Delta MS" et tu draines. Pour moi, il n'y a pas d'utilité, à quasiment "bunkériser" la base de tes murs.

    Citation Envoyé par welcometohell38
    Par contre il est clair que s'il existe des remontées d'eau par capillarité depuis les "fondations", elles ne pourront plus s'évacuer vers l'extérieur.
    Elles remonteront et s’évacueront par les faces extérieures de tes murs...à condition évidemment qu'elles soient ouvertes à la migration de la vapeur d'eau.

    C'est comme ça que fonctionne un écran de toiture perméable à la vapeur d'eau. Par conséquent, s'il est perméable, ton mur devrait être capable d'en faire tout autant.

    Cordialement

  23. #18
    Paillafond

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Bonjour Welcome

    A 2 mètres de profondeur, le niveau d'humidité doit être pratiquement constant (comme la température d'ailleurs), et représente donc une source d'humidité permanente pour la surface totale des murs enterrés.

    Le fait d'installer une double paroi, une qui arrête l'eau (la maçonnerie étanche) et une paroi ventilée contre les murs enterrés (misapor ?), ne peut que les assainir. Restera l'humidité résiduelle des fondations qui peut effectivement remonter …

    Mais cela fait beaucoup de frais comparés à une simple delta MS qui aura la même action.

    Edit : message de Mickele qui écrit plus vite que moi
    Dernière modification par Paillafond ; 15/05/2020 à 09h15.
    PaillàDonF

  24. Publicité
  25. #19
    ManuTaden

    Re : Maison en pierre - Isolation, frein vapeur et parois enterrées

    Citation Envoyé par welcometohell38 Voir le message
    Est-ce que tu as fait une simulation UBAKUS avec un PV avec SD de 150m ?
    Je sais qu'il s'agit d'une simulation et qu'elle a ses limites, mais pour ma part ça semble être un meilleur compromis qu'un FV variable avec SD 0.2/25m.
    Proclima a un nouveau frein vapeur hygrovariable de 0.25 à 50 m, sans doute une bonne solution pour ce type de chantier : https://fr.proclima.com/produits/eta...sub_navigation
    Plutôt que laine minérale je choisirai un isolant d'origine végétale, plus à même d'encaisser et de gérer les différences entre périodes sèches et périodes humides : laine de bois, de chanvre, de lin ...

    Pour la pose, sur des murs, l'étanchéité à l'air n'est pas trop difficile à réaliser, surtout quand c'est son chantier et que l'on prend le temps de bien faire.

    Cdlt

Discussions similaires

  1. Etanchéité à l'air et parois enterrées
    Par panch0 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/07/2019, 16h02
  2. Isolation Exterieur en PUR et membrane pare vapeur frein vapeur...
    Par david61350 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 08/07/2017, 09h40
  3. Utilisation wufi - parametrage humidité initiale mur en pierre en choix de frein vapeur
    Par mouchimop dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/02/2016, 10h47
  4. [Maison en pierre de 1850] Rendre un mur en pierre apparent "frein-vapeur" ???
    Par gouizieg dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 30
    Dernier message: 17/02/2014, 13h26
  5. Calcul sd frein-vapeur pour mur en pierre de taille
    Par kelek dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/05/2010, 21h44
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison