Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?



  1. #1
    Zanzan08

    Question La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?


    ------

    Bonjour !

    Je suis sur le point de concrétiser l'achat d'une maison mitoyenne dans un petit village des Monts du Lyonnais, et je suis super heureux car cela fait longtemps que je veux me lancer dans un projet de rénovation ! (Et que le bouquin-fétiche d'Oliva me suit dans tous mes déménagements d'appart en appart...)

    Voilà la problématique :

    La maison dans son état actuel
    C'est, en gros, un carré de 30m² au sol, sur 3 niveaux, en granite local, + une extension en béton (2 dalles superposées) faite dans les années 80, orientée sud, avec une grande baie vitrée et une petite casquette de béton (à rallonger un peu, idéalement..), sur une cave creusée au même moment, et donnant sur une terrasse elle aussi en béton, puis le jardin. Cela me paraît être une bonne configuration pour une réno orientée bioclimatique, en jouant sur les notions de mitoyenneté (relative, j'y viens), d'orientation, et de matériau (le granite en l'occurence)...

    LE GRANITE :
    - densité : 2,7
    - lambda : 1,73 à 3,98 W/m.k soit pour un mur de 20cm, un R entre 0,05 et 0,12, donc rien.
    - chaleur spécifique : 837 J/kg.K, donc beaucoup
    - effusivité : 3 environ
    -> J'en déduis, comme pressenti, que c'est un matériau à forte inertie mais très mauvais isolant, et avec une tendance à un effet de paroi froide s'il est placé en intérieur.

    LA MITOYENNETE :
    Du point de vue parcellaire la maison est mitoyenne des deux côtés, mais physiquement, d'un seul côté (maison mitoyenne à l'Est, cour mitoyenne à l'Ouest). Et rue au Nord.
    Cette configuration empêche évidemment de faire ce qu'on veut, notamment d'isoler par l'extérieur (sauf au sud côté jardin)

    DONC :
    Schématiquement, pour le moment, ce que je compte faire, c'est :
    - Au Nord (rue) et à l'Ouest (cour) : isolation par l'intérieur
    - A l'Est (mitoyen) : rien. (retrouver la pierre apparente en intérieur, profiter de son inertie et de l'insert à bûches déjà présent)
    - Au Sud : isolation par l'extérieur de la façade et de la toiture-terrasse en béton, pour garder leur inertie, utile en confort d'été. En hiver la grande baie vitrée fait son office (du moins pour aider le chauffage à granulés que j'envisage de faire poser en remplacement du système fioul existant)

    Bon et évidemment, remplacement de toutes les menuiseries et grosse isolation de la toiture avec un bon 30cm de ouate (ça tombe bien la charpente est à refaire et je suis charpentier).

    Ci-joint deux petits schémas explicitant peut-être un peu mieux ce que je projette à ce stade.

    MA QUESTION :
    Me fourvoyé-je ?
    Comme vu dans certains topics, la rénovation de maisons en granite est-elle un casse-tête sans fin ? (je ne parle même pas encore de la gestion des points de rosée... un autre sujet, ça.)
    A fortiori dans une configuration en mitoyenneté, où l'on ne peut pas isoler par l'extérieur ?
    Je précise que contrairement à ce qu'on peut lire dans le sujet ci-dessous, je ne me focalise pas sur la conservation ou non des pierres apparentes, je pense que cela doit naturellement émaner d'une pensée bioclimatique correcte, que je ne maîtrise pas encore assez bien.

    https://forums.futura-sciences.com/h...interieur.html

    Je remercie par avance les personnes qui contribueront à ce sujet, en espérant qu'il vous stimulera autant que moi =)1.jpg2.jpg

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lucienpel

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Bonjour

    perso assez d'accord avec vos options :
    Ite lorsque c'est possible
    mitoyen rien, d'accord si les logements sont occupés toute l'année

    <- Au Nord (rue) et à l'Ouest (cour) : isolation par l'intérieur >
    an Nord pas d'ITE pour éviter des démarches comme vous êtes coté rue ?
    coté cour pourquoi privilégier l'ITE ?

    Cdt

  4. #3
    cornychon

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Bonjour,

    Lorsque l’air extérieur est à -10°C, l’air intérieur à +20°C, la quantité de chaleur à produire est directement liée à la résistance thermique de conduction globale des parois (hors apports solaires)

    A l’équilibre thermique, pour une même résistance thermique, la nature et la masse des matériaux n’a aucune importance. La température de surface des murs intérieurs, est globalement identique. A émissivité équivalente, que ce soit du granite ou autre chose, le rayonnement est comparable.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  5. #4
    Zanzan08

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Bonjour et merci pour vos réponses. Je reviens après une nouvelle journée de cogitations en tous sens...

    lucienpel, je crois comprendre que vous me demandez pourquoi ne pas privilégier l'ITE côté cour, c'est parce que cette cour est celle du voisin. Remarquez peut-être que cela pourrait se négocier, mais cela me paraît délicat de jouer avec les délimitations parcellaires... Quand bien-même le propriétaire actuel m'y autoriserait, s'il revend, les successeurs pourraient me faire démonter mon ITE...

    cornychon, si je comprends bien votre propos, oui lorsque la température intérieure est à 20°, et qu'elle y reste, on est d'accord, seul le R compte. Mais là où l'inertie (et indirectement l'effusivité) peut devenir un ennemi, c'est lors d'une utilisation intermittente des locaux, comme dans nos modes de vie, où l'on part 8h par jour mini pour travailler ; dans ce cas on ne va pas maintenir l'intérieur à 20° toute la journée... Et c'est là que, lorsqu'on rentre du boulot, même si le chauffage est en route depuis 1h, on risque de rencontrer l'effet de paroi froide car le granite, avec sa forte effusivité, a accumulé de l'énergie certes, mais sans que sa surface ne se soit réchauffée. Ce qui me conforte dans l'idée d'isoler par l'intérieur au Nord et à l'Ouest.

    Là où je doute maintenant, c'est au Sud. Vos remarques me font penser qu'en hiver, le fait de garder le granit à l'extérieur, "réchauffé" par le rayonnement solaire, pourrait réduire le delta de température à "gérer" par l'isolant (ou réduire d'autant les déperditions), ce qui pourrait finalement rendre l'ITE moins intéressante de ce point de vue (et en considérant en plus la question de l'inertie ci-dessus).
    Je suppose que les matériaux présentent une capacité plus ou moins élevée à capter et emmagasiner le rayonnement solaire, est-ce directement lié à leur chaleur spécifique (ou capacité thermique) ? Comment quantifie-t-on cette "réceptivité" ?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    SK69202

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Là où je doute maintenant, c'est au Sud. Vos remarques me font penser qu'en hiver, le fait de garder le granit à l'extérieur, "réchauffé" par le rayonnement solaire, pourrait réduire le delta de température à "gérer" par l'isolant (ou réduire d'autant les déperditions), ce qui pourrait finalement rendre l'ITE moins intéressante de ce point de vue (et en considérant en plus la question de l'inertie ci-dessus).
    Mauvaise idée, faut isoler.
    Ça date un peu:
    Un graphique pour les tenants du mur sud non isolé:
    écart mursSans titre.jpg
    Il s'agit de l'écart de température de surface intérieure des murs. Le mur nord est isolé par 140mm de LDR en septembre 2009, le mur sud par 4 cm (moyenne) d'enduit chaux/liège et 2 cm de liège en novembre 2011. En négatif, mur nord plus chaud.
    Jusqu'en 2009, le mur sud est toujours plus chaud, les seuls fois où il est plus froid, c'est les jours de grand vent, à partir de 2010, le mur sud n'est plus chaud qu'après quelques jours de soleil. A partir de novembre 2011, l'isolation du mur sud apparait, en réduisant l'écart de température (la douceur de l'hiver entre aussi en jeu) , elle intervient aussi en été en limitant le réchauffement du mur sud, qui n'est que rarement (été breton) et à peine plus chaud que le mur nord.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. #6
    lucienpel

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Bonjour

    <ucienpel, je crois comprendre que vous me demandez pourquoi ne pas privilégier l'ITE côté cour, c'est parce que cette cour est celle du voisin. >

    Ok je comprends mieux vos choix .

    Effectivement pour moi granit ou pas il faut isoler.

    Cdt

  9. Publicité
  10. #7
    Zanzan08

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Mauvaise idée, faut isoler.
    Ça date un peu:
    SK69202, je crois comprendre que l'objectif ici est de limiter le delta entre façade Nord et Sud (pour éviter la convection en intérieur ?)
    Dans tous les cas je compte bien isoler le mur Sud, mais je me demande s'il vaut mieux l'isoler par l'intérieur ou par l'extérieur.

    J'ai trouvé un site super qui délivre des relevés de stations météo un peu partout et j'en ai trouvé une pas loin de la maison en question ; il y a en moyenne :

    - 60 j/an de T° <0°C
    - 15 j/an <-5°C
    - 2 j/an <-10°C

    - 100 à 125 j/an >20°C
    - 50 j/an >25°C
    - 5 j/an >30°C

    En admettant que dans les deux cas, j'obtienne la même résistance thermique (admettons 4 m².°C/W),
    Intuitivement, je dirais que les 77 jours <0°C donnent envie d'isoler par l'intérieur pour que l'inertie de la pierre (et sa captation des rayonnements ?) réduisent le delta à absorber par l'isolant;
    mais, d'un autre côté, que les 55 j/an de chaleur >25°C donnent au contraire envie d'isoler par l'extérieur pour profiter de l'inertie et du déphasage à l'intérieur.

    Mais tout cela est intuitif et approximatif me direz-vous... :/

  11. #8
    SK69202

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    je crois comprendre que l'objectif ici est de limiter le delta entre façade Nord et Sud (pour éviter la convection en intérieur ?)
    Non, c'est un constat de l'effet des travaux d'isolation. Depuis le mur sud a reçu une correction thermique par un enduit isolant (chaux/sable/liège), en été il est maintenant bien plus souvent plus chaud que le mur nord.

    Les nombreux jours de gel m'inciterais plutôt à isoler le mur par l'extérieur pour que les risques de gel interne soit inexistants.
    Les à peine moins nombreux jours de chaleur et forte chaleur m'inciterais plutôt à isoler le mur par l'extérieur pour qu'il ralentisse le réchauffement de la maison.
    Je n'oublierai pas que ces chiffres sont des moyennes et que le pire en hiver ou en été est possible.

    La présence d'un insert à bûche m'inciterais à avoir le maximum de pierres apparentes à l'intérieur pour lisser les pics de chaleur des flambées avec une ITE obligeant le mur à restituer la chaleur à l'intérieur à la fin du feu.
    Le seul bémol est la remise en température en hiver après une absence.

    Ce n'est pas moi qui paye, mais en exemple, mon tas de granit ne se réchauffe que très lentement actuellement (+0.5°K en 5 jours) avec la température moyenne extérieure supérieure à la température moyenne intérieure sur la durée.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #9
    lucienpel

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Bonjour

    <mon tas de granit ne se réchauffe que très lentement actuellement (+0.5°K en 5 jours) avec la température moyenne extérieure supérieure à la température moyenne intérieure sur la durée...>

    Mais il se refroidira aussi très lentement...... on ne peut pas tout avoir

    Cdt

  13. #10
    SK69202

    Re : La place du granite dans une rénovation "bioclimatique" ?

    Je ne suis pas encore à 23°C à l'intérieur au rez de chaussée (je verrai ça se soir) et mon constat d'expérience pluriannuelle c'est que la maison se refroidit plus vite qu'elle ne se réchauffe...
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Discussions similaires

  1. Publier "la relativité révisée" dans "Nature" pour un amateur?
    Par Le Bescond Mickael dans le forum Physique
    Réponses: 23
    Dernier message: 13/02/2020, 15h11
  2. AsusA73B infecté, ex:"SRPTM sa cessé de fonctionner" et autres méchantes "bêtes" dans la machine :/
    Par Nemezyx dans le forum Sécurité et malwares : désinfectez votre machine
    Réponses: 18
    Dernier message: 14/11/2014, 17h34
  3. rénovation "isolation" origine constituée de simples panneaux "placopan"
    Par ypk dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/02/2012, 09h39
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...