Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre



  1. #1
    Gerard2

    Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre


    ------

    Bonjour

    Après un départ d'incendie dans un grenier isolé à la laine de verre, face au projet de reconstruction et d'isolation, je me demande si l'isolation avec de la laine de roche ne serait pas préférable à la laine de verre ?
    Mon REX avec la laine de verre est clairement peu satisfaisant.
    Avec vous des informations sur la question ?

    Vous en remerciant, cordialement, Gérard

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    L'isolant minéral n'est sans pour rien dans le départ de feu.
    La laine de roche est incombustible mais si le pare vapeur est en plastique ou kraft c'est kif kif qu'avec la laine de verre et la toiture brûlerait aussi vite.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Mickele91

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Gerard2
    Avec vous des informations sur la question ?
    Si il y a une différence, de ce qu'ils en disent ici...https://www.isover.fr/sites/isover.f...arquage_CE.pdf

    Elle doit être extrêmement "subtile"...

    Comme le souligne SK, si on cherche un propagateur de la flamme, faut plutôt porter son regard vers le pare-vapeur...

    Cordialement

  5. #4
    lucienpel

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    Bonjour

    tout à fait d'accord ce n'est pas le produit lui même qui est en cause , mais les membranes; pare vapeur et autre

    <Après un départ d'incendie dans un grenier isolé à la laine de verre >
    c'est une isolation en rampants, en combles perdus, .....
    En soufflé , en panneaux, ..... ?
    Rien dans le combles ? boitier electrique, moteur VMC, .....
    quel a été la cause du départ de feu ?

    Cdt

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Gerard2

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    Bonsoir, merci pour vos réponses

    Isolation en rampants, cause possible du départ de feu : VMC. Le tableau électrique a sauté, mais cela n'a pas suffit. Je m'interroge pas mal !

    Je me pose la question de l'utilisation de la laine de roche comme isolant dans les conduits de cheminée double peau : il doit bien avoir un avantage à ce matériau, mais lequel ?

    Cdlt

  8. #6
    SK69202

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    Comme la laine de roche, la laine de verre est classée A1 mais isover écrit ceci ici:
    Comportement thermique

    La température d'application maximale de la laine de verre ISOVER est de 150°C
    Pour la laine de roche, c'est plusieurs centaines de degrés, mon vieux lien technique a été remplacé par une vidéo merdique par le fabricant sur son site, je ne trouve que ça et ça.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. Publicité
  10. #7
    lucienpel

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    Bonjour

    <de la laine de roche comme isolant dans les conduits de cheminée double peau : i ..... >

    oui mais elle est nue dans ce cas.
    Sinon effectivement si on compare 2 laines nues, la laine de roche va résister à 200 ou 300 ° de plus qu'une laine de verre;
    mais comme vous aurez sans doute des membranes pare vapeur voir un écran pare pluie, à l'arrivée
    il risque de se passer le même genre de chose

    Les 2 produits (verre et roche) nus ont le même classement en terme de réaction au feu : A1

    Maintenant bien sur, vous pouvez parfaitement faire une isolation en rampants en laine de roche

    Cdt

  11. #8
    Gerard2

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    Bonjour

    Merci pour toutes ces précisions.

    L'incendie a du dégager 300° (un velux a claqué)

    Donc avec de la laine de verre, température maxi d'application de 150 à 200°, on a dépassé les capacités de l'isolant.
    Avec de la laine de roche l'incendie se serait-il propagé moins rapidement ?
    Ces données sont-elles négligeables compte tenu du pare-vapeur en papier + pare pluie ?

    J'en parlerai à l'expert, pour savoir s'il recommande un isolant plus qu'un autre face au risque incendie.

    Cordialement

  12. #9
    SK69202

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    La laine de verre ne brûle pas, c'est tout le reste qui fournit l'énergie pour l'endommager et des matières combustibles il y en a un paquet dans un grenier, même vide.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #10
    lucienpel

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    Bonjour
    perso je partage l'avis de SK69202; pour moi à 200 ou 300°la laine de verre 'ne prend pas feu'
    il peut y avoir un commencement de ramollissement des fibres et des liants mais c'est tout,

    Juste pour info les fours qui sont utilisés pour la fabrication de la laine de verre sont entre 1000 et 1100°

    ( on n'est bien dans le cas de laine nue)
    Cdt

  14. #11
    SK69202

    Re : Isolation de toiture et risque d'incendie : préférer de la laine de roche à la laine de verre

    C'est encore moins simple.
    La laine de roche résistant plus longtemps à la chaleur, cela permet à la température de l'incendie d'être plus élevée plus vite et c'est la température qui permet aux matériaux de s'enflammer, détruire la laine de verre consomme de l'énergie qui est prise à la chaleur des gaz.
    Par contre c'est au point de départ de feu quand l'énergie mise en œuvre est encore faible que la nature de l'isolant peut avoir de l'importance.
    En fait faudrait un isolant humide.

    J'ai trouvé autrefois des films d'essais d'ITE par les pompiers, la laine de roche conserve son intégrité à plus de 900°C, mais comme elle est rouge d'incandescence, la protection qu'elle apporte reste limitée mais supérieure aux autres isolants habituels, pour ceux qui ne sont pas en fumée à cette température.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Discussions similaires

  1. Isolation toiture : laine de verre + XPS + laine de bois?
    Par Laurent1982 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 08/08/2013, 07h40
  2. isolation combles :floconnage laine de roche sur laine de verre
    Par bc46 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/02/2013, 10h55
  3. Isolation toiture MOB, laine de verre ou laine de bois ?
    Par olivier63 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 24/06/2012, 16h28
  4. Coupler laine de bois et laine de verre pour isolation toiture?
    Par pyrog dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 28/01/2011, 20h02
  5. Isolatoion combles amenageable: Laine de verre ou laine de roche?
    Par nonososo83 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/05/2009, 21h35
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...