Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

exonération taxe foncière si ....



  1. #1
    m3dps

    exonération taxe foncière si ....


    ------

    voici le texte de loi.

    I bis. Pour les constructions de logements visées au deuxième alinéa du I et pour lesquelles l'ouverture de chantier est intervenue à compter du 1er janvier 2002, la durée de l'exonération est portée à vingt ans lorsque ces constructions satisfont à au moins quatre des cinq critères de qualité environnementale suivants :
    a. modalités de conception, notamment assistance technique du maître d'ouvrage par un professionnel ayant des compétences en matière d'environnement ;
    b. modalités de réalisation, notamment gestion des déchets du chantier ;
    c. performance énergétique et acoustique ;
    d. utilisation d'énergie et de matériaux renouvelables ;
    e. maîtrise des fluides.
    Pour bénéficier de cette durée d'exonération, le redevable de la taxe doit joindre à la déclaration prévue par l'article 1406 un certificat établi au niveau départemental par l'administration chargée de l'équipement constatant le respect des critères de qualité environnementale de la construction.
    La définition technique de ces critères, le contenu ainsi que les modalités de délivrance du certificat sont fixés par décret en Conseil d'Etat.
    I ter. - Pour les constructions de logements mentionnées au deuxième alinéa du I, la durée de l'exonération est portée à vingt-cinq ans, lorsqu'elles bénéficient d'une décision d'octroi de subvention ou de prêt aidé prise entre le 1er juillet 2004 et le 31 décembre 2009.
    La durée d'exonération mentionnée au I bis est portée à trente ans pour les constructions qui bénéficient d'une décision d'octroi de subvention ou de prêt aidé prise entre le 1er juillet 2004 et le 31 décembre 2009.

    certain d'entre nous ont il fait la démarche ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    penzo

    Re : exonération taxe foncière si ....

    Citation Envoyé par m3dps
    a. modalités de conception, notamment assistance technique du maître d'ouvrage par un professionnel ayant des compétences en matière d'environnement ;
    Donc, on exclue d'office tous les autoconstructeurs (dont je fais parti) construisant un habitat avec des matériaux sains, trés peu énergivore à la construction et à l'exploitation ...

    Citation Envoyé par m3dps
    d. utilisation d'énergie et de matériaux renouvelables ;
    Plus d'utilisation de PVC pour l'évacuation des eaux grises ? quelle est la limite autorisée d'utilisation de matériau non renouvelable ?

    Citation Envoyé par m3dps
    e. maîtrise des fluides.
    parle t'il de la gestion des eaux usées ? des eaux vannes ? de la mise en place de toilette sèche ? ou simplement d'une gestion raisonnée (un mot à la mode) de l'eau ?

    Citation Envoyé par m3dps
    Pour bénéficier de cette durée d'exonération, le redevable de la taxe doit joindre à la déclaration prévue par l'article 1406 un certificat établi au niveau départemental par l'administration chargée de l'équipement constatant le respect des critères de qualité environnementale de la construction.
    En bref, ca ressemble à un parcours du combattant ou à un parcours d'obtacle réservé à une caste. On va tout de même tenter l'expérience pour constater sur le terrain, on ne sait jamais ...
    "L'important, c'est de se mettre en route" Bernard Moitessier

  4. #3
    m3dps

    Re : exonération taxe foncière si ....

    pour faire gagner un peu de temps voici un bonus:

    copie intégrale du decret:

    Titre premier : Impositions communales.

    Chapitre premier : Impôts directs et taxes assimilées.

    Section 0I : Taxes foncières.




    Les critères de qualité environnementale mentionnés au I bis de l'article 1384 A du code général des impôts sont ainsi définis :


    1° Critère relatif aux modalités de conception de la construction :


    a. Pour l'élaboration et la mise en oeuvre des décisions relatives aux caractéristiques environnementales de la construction, le maître d'ouvrage désigne en son sein une personne ou un service ou est assisté par une tierce personne physique ou morale possédant des compétences en matière d'environnement ;


    b. Le maître d'ouvrage fixe les caractéristiques environnementales de la construction qui sont annexées aux dossiers de consultation de la maîtrise d'oeuvre et des entreprises, notamment les modalités de réalisation, les performances énergétique et acoustique, les moyens mis en oeuvre pour l'utilisation d'énergies et de matériaux renouvelables et la maîtrise des fluides ;


    c. Le maître d'ouvrage définit et met en oeuvre un système de management environnemental de la construction au regard des missions des maîtres d'oeuvre et des entrepreneurs, qui précise notamment les compétences requises pour chacun d'entre eux et les modalités de l'évaluation de la construction au regard des caractéristiques environnementales mentionnées ci-dessus ;


    2° Critère relatif aux modalités de réalisation de la construction :


    Le maître d'ouvrage définit les objectifs visant à réduire les nuisances du chantier telles que les rejets d'eau, l'émission de poussières, les bruits, la circulation des engins et véhicules des entreprises, et à améliorer la gestion des déchets du chantier afin d'en réduire le volume, d'en promouvoir le tri et d'en assurer la traçabilité.


    Le dossier de consultation des entreprises chargées des travaux de construction prévoit que celles-ci doivent fournir leur plan d'organisation dans le cadre du chantier et un plan de gestion de leurs déchets répondant aux exigences précitées ;




    3° Critère relatif aux performances énergétique et acoustique :


    a. La consommation conventionnelle d'énergie pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire doit être inférieure de 8 % au moins à la consommation de référence fixée dans les conditions prévues à l'article R. 111-20 du code de la construction et de l'habitation ;


    b. Le niveau de pression acoustique pondéré du bruit de choc standardisé perçu dans chaque pièce principale de tous les logements doit être inférieur ou égal au niveau fixé dans les conditions prévues à l'article R. 111-4 du code de la construction et de l'habitation, diminué de trois décibels ;


    4° Critère relatif à l'utilisation d'énergies et de matériaux renouvelables :


    a. La part de la consommation conventionnelle d'énergie réalisée au moyen d'un système utilisant des énergies renouvelables doit être supérieure, soit à 40 % de la consommation conventionnelle correspondant au chauffage de l'eau chaude sanitaire dans le cas d'immeubles ne comportant pas plus de deux logements et à 30 % dans les autres cas, soit à 15 % de la consommation conventionnelle totale correspondant au chauffage des parties privatives et des parties communes, à l'éclairage des parties communes et au chauffage de l'eau chaude sanitaire ;


    b. La quantité de matériaux renouvelables utilisés pour la construction doit représenter au moins 20 décimètres cubes par mètre carré de surface hors oeuvre nette pour les bâtiments composés d'au plus quatre étages, et au moins 10 décimètres cubes par mètre carré pour ceux comportant plus de quatre étages.


    Un arrêté du ministre chargé du logement et de la construction définit les sources d'énergie renouvelable et les matériaux renouvelables à prendre en compte ;


    5° Critère relatif à la maîtrise des fluides :


    a. Les logements doivent être équipés de matériels économes en eau dont la liste figure dans l'arrêté mentionné au 4° et, le cas échéant, de réducteurs de pression limitant la pression de l'eau à trois bars aux points de puisage ;


    b. Des moyens d'information sur la bonne gestion des fluides doivent être mis en place au profit des habitants des logements dans des conditions définies par le maître d'ouvrage.

    CGI 1384 A. Code de la construction et de l'habitation R111-20, R111-4.

  5. #4
    m3dps

    Re : exonération taxe foncière si ....

    la suite:
    Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt.

    Deuxième partie : Impositions perçues au profit des collectivités locales et de divers organismes.

    Titre premier : Impositions communales.

    Chapitre premier : Impôts directs et taxes assimilées.

    Section 0I : Taxes foncières.




    I. - En vue de l'établissement du certificat mentionné au I bis de l'article 1384 A du code général des impôts par la direction départementale de l'équipement dans le ressort de laquelle se situe la construction, le maître d'ouvrage transmet à cette direction une attestation délivrée par un organisme certificateur accrédité selon la norme EN 45011 par le comité français d'accréditation ou par un autre organisme d'accréditation d'un Etat membre de l'Espace économique européen, signataire de l'accord européen multilatéral pris dans le cadre de la coordination européenne des organismes d'accréditation.


    Cette attestation indique que le maître d'ouvrage a obtenu une certification de produit établissant pour la construction le respect d'au moins quatre des cinq critères de qualité environnementale tels qu'ils sont définis à l'article 310-0 H et qu'il a pris toutes dispositions pour que la construction satisfasse à ces quatre critères.


    II. - Le directeur départemental de l'équipement établit un certificat constatant que la construction respecte au moins quatre des cinq critères de qualité environnementale tels qu'ils sont définis à l'article 310-0 H.


    III. - La transmission du certificat au centre des impôts foncier du lieu de situation de la construction doit être accompagnée de la déclaration mentionnée à l'article 1406 du code général des impôts.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    m3dps

    Re : exonération taxe foncière si ....

    important !

    Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt.

    Deuxième partie : Impositions perçues au profit des collectivités locales et de divers organismes.

    Titre premier : Impositions communales.

    Chapitre premier : Impôts directs et taxes assimilées.

    Section 0I : Taxes foncières.



    Si postérieurement à la délivrance du certificat mentionné à l'article 310-0 H bis, il est constaté, lors d'un contrôle réalisé par un agent assermenté relevant de la direction départementale de l'équipement géographiquement compétente, le non-respect par le maître d'ouvrage de l'un des critères figurant dans le certificat délivré en application du II du même article, ce constat fait l'objet d'un signalement par cette direction au centre des impôts foncier du lieu de situation de la construction.

  8. #6
    m3dps

    Re : exonération taxe foncière si ....

    et le dernier en vigueur à ce jour !

    Publication au JORF du 18 septembre 2005



    Décret n°2005-1174 du 16 septembre 2005


    Décret relatif aux critères de qualité environnementale exigés des constructions pour bénéficier de l'exonération de taxe foncière sur les propriétés bâties prévue au I bis de l'article 1384 A du code général des impôts et modifiant son annexe II


    NOR:BUDF0520324D

    version consolidée au 18 septembre 2005 - version JO initiale


    Le Premier ministre,


    Sur le rapport du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et du ministre de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement,


    Vu le code général des impôts, notamment son article 1384 A et l'annexe II à ce code ;


    Vu le code de la construction et de l'habitation, notamment ses articles R. 111-4 et R. 111-20 ;


    Vu l'avis du comité des finances locales en date du 1er mars 2005 ;


    Le Conseil d'Etat (section des finances) entendu,






    Article 1



    a modifié les dispositions suivantes :



    Article 2



    I. - A titre transitoire, jusqu'à la mise en place du processus de certification répondant aux conditions prévues au I de l'article 310-0 H bis de l'annexe II au code général des impôts, le maître d'ouvrage transmet à la direction départementale de l'équipement un dossier comprenant, selon les critères retenus par le maître d'ouvrage :


    a. Une note décrivant les caractéristiques environnementales de la construction, le système de management environnemental retenu par le maître d'ouvrage et la mission de la personne ou du service chargé de l'assister, les compétences de ces derniers en matière environnementale, ainsi que les modalités d'évaluation de la construction au regard de ses caractéristiques environnementales ;


    b. Une note définissant les exigences retenues relatives à l'organisation du chantier et au plan de gestion des déchets et l'extrait correspondant des dossiers de consultation des entreprises ;


    c. Une note précisant les dispositions techniques retenues pour respecter les performances énergétique et acoustique exigées ;


    d. Une note précisant les dispositions techniques retenues pour respecter les niveaux d'utilisation d'énergies et de matériaux renouvelables exigés ;


    e. Une note précisant les moyens mis en oeuvre pour respecter les objectifs de maîtrise des fluides accompagnée de l'extrait des dossiers de consultation des entreprises relatif à la pose de matériels économes en eau, ainsi que les modalités d'information des habitants sur la gestion des fluides.


    II. - Le directeur départemental de l'équipement établit un certificat constatant que la construction respecte au moins quatre des cinq critères de qualité environnementale tels qu'ils sont définis à l'article 310-0 H de l'annexe II du code général des impôts, après examen des éléments figurant au dossier mentionné au I.


    III. - La transmission du certificat au centre des impôts foncier du lieu de situation de la construction doit être accompagnée de la déclaration mentionnée à l'article 1406 du code général des impôts.






    Article 3



    Pour les constructions achevées ou en cours de réalisation à la date de publication du présent décret, en vue de l'établissement du certificat mentionné à l'article 310-0 H bis de l'annexe II au code général des impôts, le maître d'ouvrage transmet à la direction départementale de l'équipement, dans un délai de quatre mois suivant la publication du présent décret, un dossier composé selon les modalités prévues à l'article 2.


    Le directeur départemental de l'équipement établit le certificat dans un délai de deux mois suivant sa saisine. Le maître d'ouvrage ou, le cas échéant, le propriétaire transmet ce certificat au centre des impôts foncier du lieu de situation de la construction dans le mois qui suit son obtention.

  9. Publicité
  10. #7
    m3dps

    Re : exonération taxe foncière si ....

    Encourageant non !

    je comprends pas .
    Personne dit " qualifié "bioclimatique et HQE m'en a parlé.

    je me demande pourquoi ?

  11. #8
    VéVé58

    Re : exonération taxe foncière si ....

    Merci de l'info et bravo pour la poésie des textes. Je pense que nous devrions tous déposer des demandes d'exonération afin de montrer aux politiques qu'il y a un électorat à séduire avant mars 2007, aux industriels qu"il y a un marché à prendre (avec baisse des prix bénefique pour tous), aux entrepreneurs de caresser enfin dans le sens du poil ceux qui réflechissent à l'avenir de leur logement, de leurs enfants et de leur planète et aux incrédules que nous connaissons tous que "quand le sage montre du doigt, l'idiot regarde le doigt" (Lao Tseu le jeune, 325èm millénaire avant c'est pas demain la veille)
    En plus, chacun de nous pourrait échanger les motifs de refus d'exonération, les croiser et contre-attaquer.
    No Pasàran !

  12. #9
    jboulic

    Re : exonération taxe foncière si ....

    Malheureusement , c'est que pour le locatif !

  13. #10
    m3dps

    Re : exonération taxe foncière si ....

    Mais non Jboulic !

    tapes toi la recherche sur le site du gouvernement
    et tu t'en feras ton idée.

  14. #11
    Mad29

    Re : exonération taxe foncière si ....

    Bonjour,

    Il me semble aussi que c'est pour du locatif. (on en a déjà parlé sur ce forum je crois).
    Je met pas la source puisque session à durée limitée pour les recherches sur le site impots.gouv
    Sur la page principale, vous tapez dans recherche "Taxe foncière exonération" et page 3, document du 27 mai 2004.
    Les constructions neuves, reconstructions et additions de construction affectées à l’habitation principale peuvent bénéficier d’une exonération de longue durée sous certaines conditions :

    Les exonérations de 15 ans

    Les constructions neuves affectées à l’habitation principale satisfaisant à l’une des conditions suivantes bénéficient de cette exonération :

    * financées selon le régime propre aux HLM
    * financement à concurrence de plus de 50% au moyen de prêts aidés par l’Etat pour les locaux à usage locatif
    * ou financées à concurrence de plus de 50 % (ou 30 % dans certains cas) au moyen d’un prêt - prêts PLA, PLA-TS, prêt locatif social (PLS), prêt pour la location sociale (PPLS) - si les constructions bénéficient du taux de TVA réduit et sont à usage locatif.

    L’exonération est portée à 20 ans pour les logements faisant l’objet d’une ouverture de chantier à compter du 1er janvier 2002 et qui répondent à certains critères de qualité environnementale.
    Vous noterez que c'est donc conditionné au mode de financement qui n'est que pour du locatif.

    Je n'arrive pas à mettre la main sur l'article de loi. Mais je pense qu'on en aurait entendu parler depuis le temps si pour le particulier il y avait une telle possiblité.

  15. #12
    Mad29

    Re : exonération taxe foncière si ....

    J'ai trouvé

    Citation Envoyé par m3dps
    voici le texte de loi.

    I bis. Pour les constructions de logements visées au deuxième alinéa du I
    Et le deuxième alinéa du I dit :
    L'exonération s'applique aux constructions de logements neufs à usage locatif et affectés à l'habitation principale
    Source : impots.gouv
    Mots clés : article 1384
    Chapitre 2°

    C'était trop beau

  16. Publicité
  17. #13
    r17777

    Re : exonération taxe foncière si ....

    désolé je ne vais pas enrichir ce thread...
    C'est juste pour m'y inscrir ... pour retrouver ça à mon retour de vacances ( non ! non! pas d'avion, on reste dans les parages )...

    bon j'y retourne ... à mes vacances ...

  18. #14
    m3dps

    Re : exonération taxe foncière si ....

    je file aux impôts ...

Discussions similaires

  1. TAXE DE RACCORDEMENT au tout à l'égout
    Par frise dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 28/07/2009, 17h15
  2. Droit de propriété foncière et environnement
    Par lagoo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 29/06/2005, 14h50
  3. schéma electronique d'un compteur de taxe telephonique
    Par Lemkhalet dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/11/2004, 21h57
  4. une taxe pour la foret?
    Par gerard b dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 21
    Dernier message: 17/11/2003, 12h14
  5. Encore une taxe... Car on a internet...
    Par [RV] dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 12
    Dernier message: 17/07/2003, 09h42
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...