Répondre à la discussion
Page 27 sur 356 PremièrePremière 27 DernièreDernière
Affichage des résultats 781 à 810 sur 10667

Construction réaliste d'un poêle de masse



  1. #781
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse


    ------

    Salut fontan,

    Je veux rien dire mais ton projet d'implantation ressemble comme 2 gouttes d'eau au mien! As tu jeté un coup d'oeil à mon blog, tu y verras de nombreuses photos. Reviens si tu as des questions.

    Pour le banc chauffant, la longueur maxi ( pour ne pas avoir de soucis au démarrage ) est de 1.2M. Au delà, tu dois faire un by-pass pour court-circuiter les bancs à l'allumage. C'est pas top comme système.

    riri

    -----

  2. Publicité
  3. #782
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut fontan,

    Pour le banc chauffant, la longueur maxi ( pour ne pas avoir de soucis au démarrage ) est de 1.2M. Au delà, tu dois faire un by-pass pour court-circuiter les bancs à l'allumage. C'est pas top comme système.

    riri
    Bonsoir Riri,

    Mon banc chauffant qui a aussi la particularité de passer sous la niche à bois mesure 2 m.
    J'ai installé un by-pass au cas ou
    Les differents tests que j'ai réalisé ne m'on pas fait ressortir une grande différence à demarrer par le banc ou en direct.
    J'ai reussi à tester un jour de hautes pressions avec brouillard et 14°C au thermométre, le tirage était plus faible mais acceptable (section du conduit de 415 cm2)

    Il faut quand même reconnaitre qu'en direct, la température dans le conduit monte plus rapidement.
    L'ensemble de la construction est en réfractaires et j'avais relever à l'intérieur du banc 48°C et en pied de cheminée 37°C juste avant l'allumage

    Une photo de la construction du banc pour comprendre le chemin, quand le by-pass est ouvert, la fumée passe en partie par le banc également(constaté grace aux thermo-couple judicieusement placé.

    Mis à part celà, le montage avance, demain je m'occupe de la porte du four côté cuisine et dimanche, j'attaque la niche à bois.
    J'ai encore beaucoup de travail mais ça va dans le bon sens malgré qu'il me manque encore 600kg de granit qui doivent arriver lundi du moins j'espère.

    Bonne soirée
    Polar Bear
    Images attachées Images attachées

  4. #783
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut Polar Bear,

    Tiens au fait l'autre jour je me suis trompé de smileys parlant de ton arche , c'était bien des applauses et non le clin d'oeil qui s'appliquaient...autant pour moi. Du beau boulot assurément!

    La petite grille sous la grille du tiroir à cendres c'est quoi?

    riri

  5. #784
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Salut Polar Bear,

    Tiens au fait l'autre jour je me suis trompé de smileys parlant de ton arche , c'était bien des applauses et non le clin d'oeil qui s'appliquaient...autant pour moi. Du beau boulot assurément!

    La petite grille sous la grille du tiroir à cendres c'est quoi?

    riri
    Je savais que tu me poserais cette question.

    Air tertiaire pour favoriser la combustion des braises en fin de flambée.
    L'air primaire est flashé au niveau du foyer (pas sous la grille foyère)et cette petite grille est complètement indépendante de la primaire, elle apporte de l'air directement sous la grille foyère.
    Si je brule des bois tendres c'est inutile mais chez moi, il n'y à que charme, chène, acacia, frene et merisier, donc production de braises qui sont très bonnes tout de même pour nos PDM briques.

    A+ Polar Bear

  6. #785
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Tout à fait d'accord avec toi Polar Bear, des bonnes braises transmettent beaucoup de chaleur aux briques. Je brule principalement du merisier bien sec et c'est vrai que les braises donnent beaucoup de chaleur.

    J'ai eu l'occasion de comparer l'accumulation de chaleur d'un feu de palettes et d'un feu de bois de merisier. Comme on peut s'y attendre la montée en t° ainsi que les t° maxi sont plus élevées avec la palette, mais au final, le lendemain, les briques chauffées par le merisier sont bien plus chaudes.

    riri

  7. #786
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Tout à fait d'accord avec toi Polar Bear, des bonnes braises transmettent beaucoup de chaleur aux briques. Je brule principalement du merisier bien sec et c'est vrai que les braises donnent beaucoup de chaleur.

    J'ai eu l'occasion de comparer l'accumulation de chaleur d'un feu de palettes et d'un feu de bois de merisier. Comme on peut s'y attendre la montée en t° ainsi que les t° maxi sont plus élevées avec la palette, mais au final, le lendemain, les briques chauffées par le merisier sont bien plus chaudes.

    riri

    Bonjour Riri,

    L'acacia est aussi un très bon bois pour nos PDM étant donné qu'il lui faut suffisament d'air pour la combustion.
    L'avantage est qu'il ne fournit pas de braises.
    Autant il est parfois ennuyeux d'en bruler en feu continu que dans le PDM c'est parfait.
    J'ai tester avec 90% de ce type de bois sur une flambée de 12 kg (section 8/10cm) c'est bon (allumage/fermétures des clapets= 58 mn)
    La charge avait été placée dans le foyer 10 h auparavant donc allumage avec un cure dent.
    C'est un autre des avantages de nos briques, faire par exemple le feu le soir et preparer la flambée suivante dès le lendemain matin en rentrant dans le foyer la totalité de la flambée que l'on pourra diviser en 2/3- 1/3 ou 50/50 avant allumage.
    Dans mon foyer, je place 30 kg de bois bien emplilé sans trop forcer en buches de 50cm.

    Rien à voir donc avec un stéatite ou il faut 4 chargements pour bruler 15 kg d'allumettes.

    Bon maintenant au boulot. Le four à monter pour tester les bonnes recettes de mère grand.

    Bonne journée
    Polar Bear

  8. Publicité
  9. #787
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    bonjour à tous
    Magnifique travail de maçonnage Polar Bear

    à quoi ça sert cette niche ?


  10. #788
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    quelques nouvelles du front :

    voici ma mini chape en vermiculite :





    j'ai réparé ma bêtise (j'avais inversé le boisseau) d'un coup de disqueuse : transformation d'un male en une femelle



    il est bien de niveau


  11. #789
    jer75

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonjour,
    Je réalise également des poeles de masse. Enfin l'important pour moi réside dans la fabrication du foyer afin d'obtenir la combustion la plus écologique possible (combustion complète).
    Pour une combustion complète il faut maintenir une haute température (1000°C), c'est pourquoi j'entoure mon foyer en réfractaire d'isolant minérale (laine de céramique, vermiculite).Je ne récupère la chaleur qu'après la combustion.
    Mon foyer est composé de deux chambre: pyrolyse et postcombustion. Ces 2 chambres sont liés par un venturi (rétrécissement, 18 cm de largeur minimum) où l'on injecte l'air secondaire (air II) latéralement au trajet des gaz issus de la pyrolyse. Au rétrécissement les gaz s'accèlère et l'injection latéralement crée une turbulence assurant un bon mélange air II/gaz)
    Cette air II doit d'être préchauffé avant d'arriver au venturi. Le débit d'air II est 4 fois plus important que l'air primaire (air I dédié à la pyrolyse)
    La chambre de pyrolyse est composé d'une grille (taux d'aération de 40%) dont la surface détermine la puissance du poele, qui au fond d'un creuset (concentrant les braise sur la grille). L'air I arrive sous la grille, si possible préchauffé également.
    La chambre de postcombustion peut s'élargir un peu avant de retrouver la même section que la conduit de fumée. Pour la poele finlandais elle représenté par le flux descendant des gaz.
    plus d'info #######@####.##
    Dernière modification par KroM67 ; 06/05/2012 à 00h03. Motif: suppression adresse mail

  12. #790
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    [QUOTE=jer75;856962]Bonjour,
    Je réalise également des poeles de masse. Enfin l'important pour moi réside dans la fabrication du foyer afin d'obtenir la combustion la plus écologique possible (combustion complète).
    Pour une combustion complète il faut maintenir une haute température (1000°C), c'est pourquoi j'entoure mon foyer en réfractaire d'isolant minérale (laine de céramique, vermiculite).Je ne récupère la chaleur qu'après la combustion.
    Mon foyer est composé de deux chambre: pyrolyse et postcombustion. Ces 2 chambres sont liés par un venturi (rétrécissement, 18 cm de largeur minimum) où l'on injecte l'air secondaire (air II) latéralement au trajet des gaz issus de la pyrolyse. Au rétrécissement les gaz s'accèlère et l'injection latéralement crée une turbulence assurant un bon mélange air II/gaz)
    Cette air II doit d'être préchauffé avant d'arriver au venturi. Le débit d'air II est 4 fois plus important que l'air primaire (air I dédié à la pyrolyse)
    La chambre de pyrolyse est composé d'une grille (taux d'aération de 40%) dont la surface détermine la puissance du poele, qui au fond d'un creuset (concentrant les braise sur la grille). L'air I arrive sous la grille, si possible préchauffé également.
    La chambre de postcombustion peut s'élargir un peu avant de retrouver la même section que la conduit de fumée. Pour la poele finlandais elle représenté par le flux descendant des gaz.
    plus d'info ####

    bonjour
    t'as pas une photo pour illustrer tout ça ?
    Dernière modification par KroM67 ; 06/05/2012 à 00h03. Motif: modification de la citation

  13. #791
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    [QUOTE=yrou88;856886]bonjour à tous
    Magnifique travail de maçonnage Polar Bear

    à quoi ça sert cette niche ?

    Bonjour yrou88,

    A rien sauf peut être pour stocker les lingots, elle fait 310x280x300 de quoi en empiler une trentaine.

    Au départ, les briques sont montés de façon à respecter la largeur du passage de fumées en ayant les deux sorties à l'extrêmité pour le nettoyage des deux couloirs, il reste donc par définition cette petite niche qui dans tous les cas sera habillée de granit peut être amovible suivant les besoins.

    Bonne journée
    Polar Bear

  14. #792
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    [QUOTE=yrou88;856935]quelques nouvelles du front :

    voici ma mini chape en vermiculite :


    Yrou88,

    Ton projet avance et permet moi une question;

    Si je comprends bien tu auras ta trappe de ramonage du conduit au sous-sol.

    Pourquoi n'as tu pas prevu un conduit sous la boite à feu avec trappe de ferméture pour vider las cendres du foyer?

    A+ Polar Bear

  15. Publicité
  16. #793
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    [QUOTE=Polar Bear;857012]
    Citation Envoyé par yrou88 Voir le message
    quelques nouvelles du front :

    voici ma mini chape en vermiculite :


    Yrou88,

    Ton projet avance et permet moi une question;

    Si je comprends bien tu auras ta trappe de ramonage du conduit au sous-sol.

    Pourquoi n'as tu pas prevu un conduit sous la boite à feu avec trappe de ferméture pour vider las cendres du foyer?

    A+ Polar Bear
    par ce que en dessous du conduit d'air j'ai un blockaus (en bleu)
    j'ai percé des trous pour avoir une arrivée d'air extérieur

    mais je ne vais pas m'aventurer de casser pour y faire une porte étant donné que c'est mon renfort pour supporter un PM


    l'ensemble du renfort est symbolisé par le trait rouge



    l'accés au boisseau est possible puisqu'il est à gauche du mur

  17. #794
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    yrou88, voila un très bon départ! Avec une préparation comme la tienne, on ne peut que s'attendre à un très bon PDM. Continue de nous tenir au jus. Tiens ton clapet tu le prévois en tête de cheminée?

    riri

  18. #795
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    merci riri

    cela me rassure
    en effet, j'ai prevu le PM dés le depart de la construction car au départ je voulais mettre un tulikivi

    le renfort est prévu pour supporter + de 5 tonnes !!

    devant le prix (12000 € sans four et sans banc) et l'aspect pierre tombale et le fait de surfer et tomber sur de magnifique Pm en brique j'ai décider de me le taper à l'os

    heureusement j'ai ce forum pour faire valider mon avancé

    j'ai déjà rectifié 2 bétises grace à vous (isolation par le sol et boissseau à l'envers )

    et je vous en remercie

  19. #796
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    ben en fait le clapet je sais pas trop....

    qu'est ce que tu me conseilles

    le faire au niveau du poele de masse (le bypass qui chinte le four )??

    en tete de cheminée c'est tout au dessus
    comment ça fonctionne et quel est l'intéret ?

  20. #797
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par yrou88 Voir le message
    ben en fait le clapet je sais pas trop....

    qu'est ce que tu me conseilles

    le faire au niveau du poele de masse (le bypass qui chinte le four )??

    en tete de cheminée c'est tout au dessus
    comment ça fonctionne et quel est l'intéret ?
    Ca dépend en quoi sera fait ton conduit.

    Si tu fais un conduit en briques denses ( je sais c'est cher ) ou même avec des boisseaux en terres cuite avec une demi briques de garniture, il est à mon avis très interessant de mettre ton clapet en tête avec ouverture par cable inox passant dans le conduit. En effet, tu te crées un pouvoir d'accumulation appréciable surtout aux étages ( qui est l'endroit qui le plus besoin de chaleur additionnelle avec un PDM ). Autre avantage, ton conduit restant plus chaud, le tirage au démarrage est grandement facilité. C'est un investissement
    que tu ne regretteras pas.

    Si ton conduit est en inox isolé, rien ne sert de mettre le clapet en haut.

    riri

  21. #798
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    ben en fait je voulais faire un mixte des deux

    boisseau en terre cuite 20X20 recouvert de briques pleines j'usqu'en haut du poele puis un by pass entre le four et le conduit
    enfin une sortie inox qui rentre dans le plafond...

    j'ai fait un petit dessin :



    c'est chaud ?? non

  22. Publicité
  23. #799
    ludo b

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Polar Bear Voir le message
    Dans mon foyer, je place 30 kg de bois bien emplilé sans trop forcer en buches de 50cm.

    Rien à voir donc avec un stéatite ou il faut 4 chargements pour bruler 15 kg d'allumettes.
    Je ne peux pas te laisser dire ça Polar Bear
    C'est très bien de mettre en avant les nombreux avantages du pm autoconstruit en briques. Mais je pense que c'est totalement inutile de se tirer dans les pattes en inventant des diff. de ce type.
    Je fais exactement la même chose que toi avec mon tout petit Tulikivi. Je place la totalité de la charge à sécher dans le foyer. La seule diff c'est qu'au vu de la masse bien plus faible de mon pm cette charge est bien plus réduite. Et si les buches sont adaptées à la taille du foyer elles n'ont rien d'allumettes. Surtout que la question de la taille des buches à déjà été de nombreuses fois discutée.Il en est à chaque fois resortie qu'à chauqe type de pm correspond un "type de buche". Pouvoir utiliser des buches plutot longues (je ne dis pas plus grosses) est bien sur un avantage en terme de manutension et de "corvée" de bois.
    Avec la stéatite ont gagne à bruler très vite du bois de faible section. Avec la brique on a plus d'avantage à bruler UN PEU plus gros car moins vite.Ca tient à la nature des matériaux utilisés, rien d'autre.
    La question de la taille du foyer c'est autre chose.
    Un pm de plusieurs tonnes aura évidement un foyer plus spacieux que son omologue en stéatite bien moins volumineux. Mais celà n'est vrai que dans une certaine mesure. Au delà d'une certaine taille de foyer on y perd en performances, quel que soit le matériau utilisé.
    Ma décision est prise, après avoir découvert le pm grace à mon petit Tuli mon prochain sera un pm artisanal (auto construit ou pas, on verra) correspondant parfaitement à la maison ou il sera édifié. Mais en attendant que continu à bien profiter de mon minuscule pm "industriel". Il m'enchante chaque jour.
    Alors pitié continuons à nous agiter ici pour faire la promo des pm, de tout les pm (qui ont fait leur preuves) et arrêtons le débat idiot briqueux VS stéateux.
    Ludo B
    Tournai (B)

  24. #800
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Ben oui yrou dans ton cas ton boisseau est bien placé! Mais s'il te reste des sous ( j'en doute car je connais le batiment! ), continue tes boisseaux et tes briques jusqu'au toit et mets ton clapet en haut .

    riri

  25. #801
    yrou88

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Ben oui yrou dans ton cas ton boisseau est bien placé! Mais s'il te reste des sous ( j'en doute car je connais le batiment! ), continue tes boisseaux et tes briques jusqu'au toit et mets ton clapet en haut .

    riri
    tu veux donc parler d'un deuxieme clapet en tete de cheminée...

    mais c'est pas dangereux de restreindre la sortie des fumée ??

    et si j'oubli un jour le clapet en position fermé ??

  26. #802
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Hé Ludo cool man! Je connais Polar Bear, c'est pas un mauvais bougre il n'a surement pas eu de mauvaises intentions . C'est juste qu'il est super excité par son nouvel engin bardé de TC .

    riri

  27. #803
    Polar Bear
    Invité

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Bonsoir LUDO,

    Je n'ai pas voulu offenser quiconque par mon propos, je n'ai fait que réécrire ce qui est régulièrement écrit sur l'autre fil.

    Je suis entièrement d'accord avec toi qu'il faut promouvoir tous les PDM
    Chacun est libre de son investissement.

    Malheureusement encore trop de gens voient en la stéatite le "produit miracle" et dans la brique "l'enorme poele"
    Quand de plus même sur le site Dutry on donne des valeurs fausse concernant les briques, permet moi de rire quand à la sincérité de ces personnages.
    Ce n'est pas en partant de ce point là que les choses évolueront

    Quand tu dis qu'un brique brule + longtemps, quelles sont tes sources?
    Pour ton info, j'ai brulé 12 kg de bois en 58' allumage/ferméture clapet, il semble que Riri brule en 2h 25kgVince B dit bruler en 1h30.

    Enfin, excuse moi d'avoir tenu un reel propos, encore une fois, je constate que l'on s'emballe très vite quand il s'agit de stéatite.

    Pour ceux qui croient tout savoir sur les briques, je suis "Expert en fours verrier et fours et refoidisseurs de cimenteries"

    Et oui, je sais de quoi je parle à propos de réfractaires.

    Bonne soirée A+
    Polar Bear

  28. #804
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut Polar Bear,

    Et encore 2.25h c'est avec du bois dur et en faisant traîner un peu les choses . On a bien le droit de profiter un peu de la flambée non! . Ma femme me dit toujours que c'est trop rapide... Ah toutes les mêmes!

    riri

  29. Publicité
  30. #805
    ludo b

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Aucun soucis les amis, je ne flambe pas ! Pas pour si peu, vraiment.
    Je n'ai aucun, mais alors aucun doute sur la qualité des engins que vous concevez l'un et l'autre. D'ailleur comme j el'ai dit je projette moi aussi d'un jour (faire) réaliser un grand poele en briques avec la totale (cuisinière si possible, four, annexes chauffantes, ECS, raccordement CC...). Pas de soucis là dessus, ma prochaine maison sera contruite autour du pm
    Je n'intervient jamais sur ce fil car je n'ai pas de compétances en matière de conception et de construction de pm.
    Pour la vitesse de combustion il me semble avoir compris que la brique ayant une capacité de conduction de la chaleur moins importante que la stéatite (je ne dis pas que c'est un défaut, j'ai bien pigé les avantages que ça apporte lorsqu'il sagit de restituer cette chaleur, entre autre) qu'on gagne à moduler un peu plus l'intensité du feu et/ou à allonger le parcourt des fumées afin d'avoir un plus grand temps/surface d'échange, donc au final une excellante accumulation.
    Par rapport à ton exp perso.
    Il te faut une heure pour bruler une charge de bois.(une charge "normale" puisque ton foyer peut engranger plus de 30kg qui représentent la charge totale d'un feu. Juste?).
    Dans mon petit foyer je peut mettre environ 3-4kg par charge. En tout j'en brule 10-12. Je peux faire entrer la casi totalité de ces 12kg (en tassant un peu) pour le faire sécher. Ca te donne une idée du vol du foyer.
    Il faut moins de 20min pour bruler cette charge de 3-4kg. La prochaine fois je mesure plus précisement le temps que ça prend.
    Tout ça est affaire de propriétés des matériaux respectifs combinée aux surfaces d'échanges et aux masses en jeu. Je pense que ça a été souvant débatu. C'est ce que je pense avoir compris. Mais je me trompe peut-être.

    Je me replonge dans ma lecture du fil, car comme je l'ai pris en route et qu'il a pris une sacrée ampleur j'ai pas mal de retard...
    A+
    Ludo B
    Tournai (B)

  31. #806
    ludo b

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    ..................
    Doublette
    Ludo B
    Tournai (B)

  32. #807
    Paillafond

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Ca dépend en quoi sera fait ton conduit.

    Si tu fais un conduit en briques denses ( je sais c'est cher ) ou même avec des boisseaux en terres cuite avec une demi briques de garniture, il est à mon avis très interessant de mettre ton clapet en tête avec ouverture par cable inox passant dans le conduit. En effet, tu te crées un pouvoir d'accumulation appréciable surtout aux étages ( qui est l'endroit qui le plus besoin de chaleur additionnelle avec un PDM ). Autre avantage, ton conduit restant plus chaud, le tirage au démarrage est grandement facilité. C'est un investissement
    que tu ne regretteras pas.

    Si ton conduit est en inox isolé, rien ne sert de mettre le clapet en haut.

    riri

    Bonjour aux membres du forum.

    Je n'interviens pas beaucoup ... désolé, mais mon projet ne pourra pas se réaliser avant 2 ans minimum.

    Je souhaite constuire un PDM en briques dans une vieille longère en Bretagne dont les murs de 65 cm d'épaisseur sont réalisés en pierre plates jointoyées à l'argile. Au dessus il y a un étage à foin qui sera rénové en chambres.

    Au rez de chaussée, il y a une cheminée à feu ouvert à demi encastrée dans le mur. La cheminée est sans intérêt puisque refaite en parpaings dans les années 1960, et elle sera remplacée par le PDM.

    Par contre le conduit est d'origine. Il est très large à la base (de mémoire : 1.20 x 0.80 m) puis il se rétrécit régulièrement pour devenir une souche de cheminée (de mémoire à peu près 0.80 x 0.60m). Le conduit est encastré au 2/3 dans le mur, et il est réalisé entièrement en pierres, comme les murs bien sûr.

    Dans ce cas dois-je opter pour un tubage en acier inox ? ou au contraire, surtout le laisser tel quel ?

    Dans le cas de son maintien, faut-il craindre avec une telle section, que les fumées s'élèvent lentement, se refroidisent, et viennent former du bistre sur les parois, les jours sans vent ?

    Qu'en pensent les maîtres du feu (je ne me moque pas, au contraire, je suis plein d'admiration pour votre savoir à tous).

    Très cordialement
    PaillàDonF

  33. #808
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Paillafond Voir le message
    Bonjour aux membres du forum.

    Je n'interviens pas beaucoup ... désolé, mais mon projet ne pourra pas se réaliser avant 2 ans minimum.

    Je souhaite constuire un PDM en briques dans une vieille longère en Bretagne dont les murs de 65 cm d'épaisseur sont réalisés en pierre plates jointoyées à l'argile. Au dessus il y a un étage à foin qui sera rénové en chambres.

    Au rez de chaussée, il y a une cheminée à feu ouvert à demi encastrée dans le mur. La cheminée est sans intérêt puisque refaite en parpaings dans les années 1960, et elle sera remplacée par le PDM.

    Par contre le conduit est d'origine. Il est très large à la base (de mémoire : 1.20 x 0.80 m) puis il se rétrécit régulièrement pour devenir une souche de cheminée (de mémoire à peu près 0.80 x 0.60m). Le conduit est encastré au 2/3 dans le mur, et il est réalisé entièrement en pierres, comme les murs bien sûr.

    Dans ce cas dois-je opter pour un tubage en acier inox ? ou au contraire, surtout le laisser tel quel ?

    Dans le cas de son maintien, faut-il craindre avec une telle section, que les fumées s'élèvent lentement, se refroidisent, et viennent former du bistre sur les parois, les jours sans vent ?

    Qu'en pensent les maîtres du feu (je ne me moque pas, au contraire, je suis plein d'admiration pour votre savoir à tous).

    Très cordialement
    bonne question paillafond! Un conduit de PDM fait idéalement 20x 20 ou 400cm³/h. Quand le conduit est plus grand est-ce bien? Ton conduit en l'état possède t'il un tirage satisfaisant? Appel à l'aide

    riri

  34. #809
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Salut,
    Je n'ai pas de solution non plus, car il est difficile de trouver des infos sur le débit d'air necessaire à la combustion, le retrécissement nécessaire pour garder une pression des gazs constante ... ou encore est-il utile ou faut-il garder cette dernière constante ???

    Pour ma part, je ferais un conduit régulier en briques ou buses "réfractaires" avec clapet en haut et je profiterai de l'espace restant chauffé par le conduit pour diffuser de l'air à l'étage et dans d'autre pièces peut-être plus éloignées des rayonnements du PDM .....

    Après tout, les conduits rectilignes en 20x20 d'une hauteur suffisante ...supérieure à 3 mètres donnent des résultats satisfaisants.....

    @+

  35. #810
    Paillafond

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    bonne question paillafond! Un conduit de PDM fait idéalement 20x 20 ou 400cm³/h. Quand le conduit est plus grand est-ce bien? Ton conduit en l'état possède t'il un tirage satisfaisant? Appel à l'aide

    riri

    Bonjour RIRI,
    j'ai essayé une fois, au mois d'Août, en plein soleil de faire du feu dans cette cheminée... pour voir. Résultat, la fumée est montée sans problème. Je pense que les "anciens" savaient travailler.

    Maintenant, il faudra que je teste à nouveau si le tirage est suffisant dans les différentes conditions : vent, pluie, crachin, brouillard...

    Du rez de chaussée au débouché de la souche de cheminée il y a une distance voisine de 7 mètres.

    Si d'aventure il fallait créer un conduit, j'apprends que le must, c'est un conduit en briques pleines. Pour réaliser ce nouveau conduit il faudra surement que j'éventre le parement de pierres qui fait saillie dans le grenier à foin, ... car, bien que je ne sois pas très gros, je doute avoir la place de me glisser dedans et pouvoir y travailler correctement ????

    Bien que je ne sois pas favorable à une mécanisation de ce que l'on peut obtenir tout simplement par gravité/densité, existe-t-il des aérateurs mécaniques de cheminées ? Je mettai une modération à cette oppposition car le ventilateur devra travailler seulement 2 heures par jour, donc rien à voir avec une VMC double flux ! ===> Cet engin m'éviterait d'avoir à tout démolir dans la maison.

    A bientôt, et merci à nouveau pour vos réponses.
    PaillàDonF

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 10h31
  2. Taille d'un poêle de masse ?
    Par André-Charles dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2006, 10h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...