Répondre à la discussion
Page 8 sur 356 PremièrePremière 8 DernièreDernière
Affichage des résultats 211 à 240 sur 10667

Construction réaliste d'un poêle de masse



  1. #211
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse


    ------

    Bonjour à tous,
    Une question simple mérite une réponse simple:
    - quelle différence entre Kachelofen et PDM ?
    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #212
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    Bonjour à tous,
    Une question simple mérite une réponse simple:
    - quelle différence entre Kachelofen et PDM ?
    merci
    Peu en fait, les principes de bases sont similaires. Cependant, un kachelofen peut être complété d'un circuit d'air et d'un échangeur à eau pour alimenter un chauffe-eau. C'est rarement la cas d'un poêle de masse. En revanche, un poele de masse peut être équipé d'un four (il ne me semble pas avoir vu de Kachelofen avec, mais je peux me tromper).
    Autre différence notable : le design (bien qu'aujourd'hui on trouve autre chose que les kachelofen traditionnel en faïnce).

  4. #213
    pegaze 17

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    "Si tu choisis bien ton réfractaire ( pas trop d'alumine ) il devrait bien résister aux chocs thermiques."

    A propos d'alumine, je suis tombé sur une boutique qui en vend au kg. Si ça intéresse du monde...

    http://www.alumines-durmax.fr/
    voilà la réponse au courrier que je leur avait envoyé:

    Monsieur,

    Nous vous remercions de l'intérêt que vous portez à nos fabrications.

    Notre société fabrique plus de 200 oxydes et hydroxydes d'aluminium spéciaux haut de gamme pour le secteur industriel tel que l'aéronautique, la céramique, le nucléaire, l'optique, l'électronique,...

    Concernant votre demande, nous aimerions savoir quelle quantités vous désirez ( préciser kg ou litre) pour l'application que vous envisagez.

    Par exemple, nous pouvons vous proposer les alumine DURMAX suivantes :

    - Alumine DURMAX "ALD 1-3mm"
    - Alumine DURMAX "ALD 0.2-2mm"
    - Alumine DURMAX "K150" poudre fine de 0,050 à 0,150mm.
    Ce dernier est de couleur brune en raison d'un ajout volontaire d'environ 3% d 'oxyde de titane.

    Les prix de ces trois produits sont de l'ordre de 5.20 à 6.30euros/kg H.T départ.

    Restant à votre disposition,

    Nous vous prions d'agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

    D.FRUCHON
    ALUMINES DURMAX S.A.
    Z.I.NORD
    86100 Châtellerault FRANCE
    Dernière modification par KroM67 ; 02/08/2012 à 20h51. Motif: coordonnées téléphoniques et mail supprimés

  5. #214
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    ...Les prix de ces trois produits sont de l'ordre de 5.20 à 6.30euros/kg H.T départ...
    Merci Pegaze, pour ton effort, mais à tels prix un poêle de masse couterait déjà une fortune... juste en materiaux

    Dirk

  6. #215
    pegaze 17

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    Merci Pegaze, pour ton effort, mais à tels prix un poêle de masse couterait déjà une fortune... juste en materiaux

    Dirk
    Je peux pas dire, je suis plutôt récup. Alors de l'alumine à 5 ou 6 € le kg ça ne m'évoque rien.
    Par contre j'aimerai bien savoir à quoi ça sert dans la brique réfractaire.

  7. #216
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par pegaze 17 Voir le message
    Bonjour à tous,
    Une question simple mérite une réponse simple:
    - quelle différence entre Kachelofen et PDM ?
    merci
    Salut Pegaze,

    Le kachelofen et le poêle finlandais à tirage inversé font partie avec le kagelung suedois et le poele russe de la famille des PDM ( poêle de masse ).

    Seul le poêle finlandais à cette particularité de faire redescendre les fumées tout en bas du poêle ( d'où le nom tirage inversé ). L'avantage est double, un meilleur échange entre l'air chaud et les briques et puis surtout une liaison entre le poêle et la cheminée au point le plus froid cad le moins sujet au dilatations.

    riri

  8. Publicité
  9. #217
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Peu en fait, les principes de bases sont similaires. Cependant, un kachelofen peut être complété d'un circuit d'air et d'un échangeur à eau pour alimenter un chauffe-eau. C'est rarement la cas d'un poêle de masse. En revanche, un poele de masse peut être équipé d'un four (il ne me semble pas avoir vu de Kachelofen avec, mais je peux me tromper).
    Autre différence notable : le design (bien qu'aujourd'hui on trouve autre chose que les kachelofen traditionnel en faïnce).
    Non Philou, beaucoup de PDM en briques sont équippés de chauffage ECS.

    riri

  10. #218
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Xylobenzen Voir le message
    Ce que je retiens de nouveau c'est la parole de Dirk:

    Un réchauffeur régulier de maçonnerie de brique avec une surface de mur d'environ 10 mètres carrés dégage 1 kilowatt quand les surfaces sont 28°C, 3 kilowatts quand les surfaces sont 50°C, 6 kilowatts quand les surfaces sont 70°C. Et ainsi de suite. J'ai eu un ami qui a mis le feu à son fourneau de maçonnerie jusqu'à ce qu'il ait eu environ 10 kilowatts de rendement !


    je présume que ce sont des kilowatts /heure ....


    Pour l'eau qui se transforme en vapeur sous pression, qu'en est-il des montages pour chauffer de l'eau sanitaire par exemple ......

    Un clapet anti-retour, un vase d'expension et un circulateur qui se déclencle automatiquement vers 60°c à 70°c.... cela devrait être suffisant ....


    J'ai même vu sur le net un tube inox directement dans le foyer principal (à 400°c-600°c) ....

    je suis preneur de toutes les précisions que vous pourrez m'apporter à ce sujet ...

    @+
    Il faut quand tempérer l'enthousiasme de Dirk, il y a 2 limites à une chaleur excessive:

    1- trop de chaleur peut amener le PDM à se briser en cause les dilatations excessives
    2- l'excès de feu se paie cash au niveau des rendements de combustion qui baissent de façon impressionante quand les briques sont saturées. Sur le mien par ex,il est démontré par le concepteur qu'au delà de 25kg de bois, le rendement ( qui est de l'ordre de 80% ) commence à descendre de plus en plus.

    riri

  11. #219
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Non Philou, beaucoup de PDM en briques sont équippés de chauffage ECS.
    Ah c'est vrai, j'en étais resté sur la stéatite ! Comme quoi, après 9 mois lecture assidue, on peut encore en apprendre.
    Dans un poêle en brique avec un échangeur pour ECS, la T° au niveau de l'échangeur monte à combien au max ?

  12. #220
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Ah c'est vrai, j'en étais resté sur la stéatite ! Comme quoi, après 9 mois lecture assidue, on peut encore en apprendre.
    Dans un poêle en brique avec un échangeur pour ECS, la T° au niveau de l'échangeur monte à combien au max ?
    D'après ce que j'en sais d'une utilisatrice satisfaite, entre 40° et 65°.

    PS j'ai vu un tuli avec un serpentin dans un caisson sous le PDM.

    a+

    riri

  13. #221
    Philou67

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    D'après ce que j'en sais d'une utilisatrice satisfaite, entre 40° et 65°.
    Tu parles bien de la zone où se fait l'échange, pas de la t° du liquide caloporteur (eau je suppose).
    Citation Envoyé par ririmason
    PS j'ai vu un tuli avec un serpentin dans un caisson sous le PDM.
    Mais celà devait être du home made... interressant tout de même.

  14. #222
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    ...trop de chaleur peut amener le PDM à se briser en cause les dilatations excessives...
    That is true, but how much is too much? A normal sized, freestanding masonry oven has an outside surface of about 10 square meters. When those walls reach a temperature of 80°C on the outside, the stove easily gives off 10 kW.

    Of course, there must be expansion gaps where necessary!

    Dirk

  15. Publicité
  16. #223
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    ... l'excès de feu se paie cash au niveau des rendements de combustion qui baissent de façon impressionante quand les briques sont saturées. Sur le mien par ex,il est démontré par le concepteur qu'au delà de 25kg de bois, le rendement ( qui est de l'ordre de 80% ) commence à descendre de plus en plus...
    It all depends. It is my experience that counterflow masonry stoves have a tendency towards rather cool exhaust gasses. Rarely above 100°C. Of course, all heat that leaves the chimney must be considered as lost.

    Dirk

  17. #224
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Tu parles bien de la zone où se fait l'échange, pas de la t° du liquide caloporteur (eau je suppose).

    Mais celà devait être du home made... interressant tout de même.
    Je parle de la t° d'arrivée d'eau dans le ballon d'eau chaude.

    Oui c'est du home made mais très bien conçu malgré tout.

    riri

  18. #225
    ririmason

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    That is true, but how much is too much? A normal sized, freestanding masonry oven has an outside surface of about 10 square meters. When those walls reach a temperature of 80°C on the outside, the stove easily gives off 10 kW.

    Of course, there must be expansion gaps where necessary!

    Dirk
    Hello Dirk,

    I have been advised by Heikki Hyytiainen not to exceed surface t° in excess of 70°. I usually try to get a surface t° of 65° which suits my needs.

    riri

  19. #226
    ririmason

    Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    It all depends. It is my experience that counterflow masonry stoves have a tendency towards rather cool exhaust gasses. Rarely above 100°C. Of course, all heat that leaves the chimney must be considered as lost.

    Dirk
    My point was that when bricks are more or less saturated with heat, the additional heat required to further increase that given temperature is obtained at a cost ( extra wood to be burnt ) which will lower the system efficiency. Am i right?

    riri

  20. #227
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    I have been advised by Heikki Hyytiainen not to exceed surface t° in excess of 70°. I usually try to get a surface t° of 65° which suits my needs.
    Hello Riri,

    Did Heikki also say why? Fetze Tigchelaar (tigchelkachels.nl) has tested his stoves till above 135°C!

    Of course, there are several good reasons to produce enough heat with as low temperatures as possible. But sometimes higher temperatures are the only way to sufficiently heat a room or a house. This friend, I referred to, had a freestanding house with no insulation at all!

    PS: RiRi, it's not a problem for me when you answer in french. I have no problem with understanding french. I mostly have problems with writing in french. It asks much more energy and I would make too many mistakes

    Dirk

  21. #228
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    My point was that when bricks are more or less saturated with heat, the additional heat required to further increase that given temperature is obtained at a cost ( extra wood to be burnt ) which will lower the system efficiency. Am i right?
    System efficiency depends of how complete fuel burns up and of how much heat escapes through the chimey.

    Stone can store lots of heat, less than water for a similar temperature, but stone is not really limited in temperature!

    Dirk
    Dernière modification par Dirk Bauwens ; 22/09/2006 à 12h55. Motif: spelling

  22. Publicité
  23. #229
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Dans un poêle en brique avec un échangeur pour ECS, la T° au niveau de l'échangeur monte à combien au max ?
    Temperatures in a counterflow masonry oven are high: 1200°C or more. This depends of how the stove is made. So, water can easily reach boiling point! Everything depends of the size of the heat exchanger, its location in the stove and of the speed of the water through it.

    Dirk

  24. #230
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Xylobenzen Voir le message
    ...J'ai même vu sur le net un tube inox directement dans le foyer principal (à 400°c-600°c) ....
    This is possible when the speed of the water through it is sufficient to keep the pipe cool enough!

    Also, one pipe has its natural limits in heat exhange. People should not expect to heat their house with just one pipe.

    Dirk

  25. #231
    ririmason

    Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par Dirk Bauwens Voir le message
    Hello Riri,

    Did Heikki also say why? Fetze Tigchelaar (tigchelkachels.nl) has tested his stoves till above 135°C!

    Of course, there are several good reasons to produce enough heat with as low temperatures as possible. But sometimes higher temperatures are the only way to sufficiently heat a room or a house. This friend, I referred to, had a freestanding house with no insulation at all!

    PS: RiRi, it's not a problem for me when you answer in french. I have no problem with understanding french. I mostly have problems with writing in french. It asks much more energy and I would make too many mistakes

    Dirk
    Salut Dirk,

    Nous retournons au francais comme cela tout le monde peut nous comprendre. Ne t'en fais pas pour les fautes!

    Les produits Tigchel ont des simples parois et sont fabriqués en béton réfractaire. C'est donc normal que la t° des parois soient plus hautes. D'un point de vue bien être ( well being ) la t° la plus confortable pour l'homme est celle la plus proche de sa propre t°. J'ai lu des études US qui disaient que les rayons envoyés par une t° de 60° sont très bien recus par notre corps. Plus la t° est élevée moins les rayons sont bien recus.

    riri

  26. #232
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    ...Les produits Tigchel ont des simples parois et sont fabriqués en béton réfractaire. C'est donc normal que la t° des parois soient plus hautes...
    Salut RiRi,

    N' importe quel poêle de masse peut être construit avec n'importe quel simple paroi, double paroi, triple paroi etc.

    Tout ça dépend de combien d'énergie on a besoin pour chauffer la chambre ou la maison. Ce que je voudrais dire, était qu' un bon poêle de masse ne se casse pas si vite.

    Dirk

  27. #233
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Re: Re : Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    ...D'un point de vue bien être ( well being ) la t° la plus confortable pour l'homme est celle la plus proche de sa propre t°. J'ai lu des études US qui disaient que les rayons envoyés par une t° de 60° sont très bien recus par notre corps. Plus la t° est élevée moins les rayons sont bien recus...
    Je ne sais pas... Beaucoup de gens aiment se chauffer dans le rayonnement du soleil (6000°C) et autour d'un feu ouvert (plus de 1000°C) et trouvent ça très comfortable. D'autre part, une chambre à 30°C est considéré comme déjà trop chaude par la majorité de gens...

    Dirk

  28. #234
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    d'un autre coté, je ne vois pas trop l'intérêt de monter plus haut en température (mise à part la sensation de confort plus ou moins importante suivant la temperature ...)

    car au niveau mathématique, ce qui rentre en compte dans le calcul c'est la différence entre la température de départ et d'arrivée ....

    donc par exemple 30° de 40°à70°, mais aussi 30° de 70°à100° ou encore 30° de 100° à 130°...
    de plus je ne pense pas qu'il soit plus facile d'élever d'un degré une masse à 40° qu'une masse à 70° donc aucune amélioration pour une même flambée ....

    par contre sur le rendement, j'ai déjà tenter d'avoir des explications ... car pour moi, un poele de 4 tonnes ne peut pas emmagasiner les 80 kwh de la flambée en ne prenant que 30° ....

    la formule utilisée étant:

    energie emmagasinée = capacité thermique massique * masse * différence de température

    capacité thermique de la brique est autour de 1000

    on obtient pour 40°-70°

    1000*4000*30=120000000 de joules
    soit 120000000/3600=33333 wh soit 33 kwh

    soit un rendement de 41% .....

    je ne demande qu'une opinion inverse pour éclairer mon raisonnement ....

    @+

  29. Publicité
  30. #235
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    a ce propos (physique et math des matériaux ) je
    vous propose comme entracte ceci

    http://www.planete-sciences.org/envi...pt/inertie.ppt


    @+

  31. #236
    mjm74

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Pour Xylobenzen
    Je suis nouveau sur ce forum que je viens de lire en diagonale.. trop intéressant !!
    Je ne suis pas physicien, mais j'ai deux remarques par rapport à votre calcul de rendement.
    D'un part durant son temps de chauffe, le PDM rayonne, et si l'on estime la chauffe à un peu plus de 2 heures, cela fait quand même 10-12% de sa capacité journalière théorique, disont 8 KW, à rajouter aux 33 KWh calculés
    En second lieu, la différence de T° de 30° est celle mesurée sur la paroi externe du poelle: je pense que compte tenu de la faible conductance thermique de la brique (Cf valeurs données par Dirk), il se produit un important gradiant de T° de l'interieur vers l'extérieur, qui s'estompe au fil des heures, mais que le delta de T° est beaucoup plus élevé au départ.
    Il ne faut pas retenir que les 30° extérieurs
    Cela doit pouvoir se calculer

  32. #237
    Xylobenzen

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par mjm74 Voir le message
    Pour Xylobenzen
    Je suis nouveau sur ce forum que je viens de lire en diagonale.. trop intéressant !!
    Je ne suis pas physicien, mais j'ai deux remarques par rapport à votre calcul de rendement.
    D'un part durant son temps de chauffe, le PDM rayonne, et si l'on estime la chauffe à un peu plus de 2 heures, cela fait quand même 10-12% de sa capacité journalière théorique, disont 8 KW, à rajouter aux 33 KWh calculés
    En second lieu, la différence de T° de 30° est celle mesurée sur la paroi externe du poelle: je pense que compte tenu de la faible conductance thermique de la brique (Cf valeurs données par Dirk), il se produit un important gradiant de T° de l'interieur vers l'extérieur, qui s'estompe au fil des heures, mais que le delta de T° est beaucoup plus élevé au départ.
    Il ne faut pas retenir que les 30° extérieurs
    Cela doit pouvoir se calculer

    effectivement, j'y ai repensé hier après mon dernier post...

    il faut que je reprenne un peu cela dans un sens different..

    on sait que pendant la flambée la seconde chambre dépasse les 1000° et que les fumées sortent (chez riri)
    à 200° soit 800° emmagasinés pendant 1h30 ( je reduis toujours un peu ...pour prendre en compte le debut et la fin de la flambée ou les tampératures ne sont pas stables .)

    Le problème est alors plus difficile à résoudre (du moins pour moi ....)

    peut-être peut-on partir sur un masse d'air chauffée à 200° c(qui a mon avis est ridicule ....environ 1 gramme le litre ...) et déterminer une masse fictive chauffée à 800°c. A partir de cette masse on pourrait déterminer l'énergie emmagasinée.....

    sachant que si l'on place un four dans la chambre de post combustion , l'interieur de celui-ci ne monte qu'à 250°c et se trouve au alentour de 100° avant la nouvelle flambée ...

    déjà là, avec un delta de température de 150°C et une masse à déterminée on peut placer quelques kilowatts en plus.

    (hypothèse 1 tone avec 150° de deltaT)

    1000*1000*150=150000000 joules

    soit 41,6 kwh .......

    éffectivement .....

    reste les trois autres tonnes pour 30 kwh soit environ un total de 70 kwh

    @+

  33. #238
    Dirk Bauwens

    Re: Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par mjm74 Voir le message
    ...il se produit un important gradiant de T° de l'interieur vers l'extérieur, qui s'estompe au fil des heures...
    This is true.

    Besides that, there is another gradient between the top and the bottom of the stove. I have seen masonry stoves that produced smoke temperatures of less than 100°C, while inside the core the refractory bricks were glowing red!

    Dirk

  34. #239
    vacheatuba

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Juste un petit lien ici, ici 2, ici 3,après le passage de Marcus Flynn.
    J'ai commencé l'habillage aujourd'hui.

  35. #240
    ririmason

    Re : Construction réaliste d'un poêle de masse

    Citation Envoyé par vacheatuba Voir le message
    Juste un petit lien ici, ici 2, ici 3,après le passage de Marcus Flynn.
    J'ai commencé l'habillage aujourd'hui.
    Oh oui allez voir c'est du top boulot.

    Tiens vacheatuba, j'observe que pour ton foyer tu as une simple grille et des cotés en pente. Heikki, qui a dessiné le mien, faisait comme ca et maintenant il a changé. J'ai une triple grille et les cotés sont droits. Qu'en pense Marcus? La raison que Heikki m'a donné pour cette modification c'est que la combustion finale ( au stade des braises ) est plus rapide et qu'on peut donc fermer le clapet plus rapidement.

    Tiens au fait, et ton clapet il est où?

    riri

Page 8 sur 356 PremièrePremière 8 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pas de poêle de masse alors que penser d'un poêle à pellets ?
    Par pris038 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 05/12/2008, 10h31
  2. Taille d'un poêle de masse ?
    Par André-Charles dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 14/12/2006, 10h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison