Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Champignon à identifier dans le jardin du cimetière




  1. #1
    jpghiena

    Question Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Bonjour à tous,

    en chemin vers l'école maternelle où j'amène mon fils le matin, je traverse parfois le jardin du cimetière : c'est un raccourci, mais tout dépend de la décision du petiot qui désigne le chemin à suivre chaque jour !...
    Et ce matin, voilà t'y donc pas !... mais qu'est ce que je vois là... sur la pelouse face au monument aux morts installé dans le cimetière ?... 5 ou 6 champignons attendant tranquillement le passant.

    J'ai eu beau regarder dans le "Larousse des champignons", aucune certitude sur ce dont il s'agit.

    Je vais tenter de donner une description, mais vu que je ne connais pas trop les termes techniques, merci d'avance de votre patience :

    - chapeau blanc grisatre (on dirait qu'il y a de la pelure sur le chapeau, mais pas très évident)
    - chapeau 5 à 10 cm
    - chapeau semble ombiliqué
    - lames très grises (ou gris-rouge ?)
    - lames me semblent libres
    - pied bulbeux (me semble-t'il), blanchatre, sans anneau (peut-être déjà disparu ?)

    J'espère que les photos jointes vous sembleront plus explicites.

    Avez-vous une idée de quel champignon il s'agit ? Outre l'aspect connaissance, je ne néglige l'aspect culinaire

    Si d'autres photos sont souhaitées, je peux me débrouiller pour en mettre (picasa par exemple ?)

    Merci pour vos informations.

    Note : j'habite en Allemagne, proche de Francfort.

    -----

    Images attachées Images attachées
    On est plus fort à plusieurs !

  2. Publicité
  3. #2
    kinette

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Hallo!
    Pour moi ça ressemble beaucoup à un champignon de Paris, et ce serait donc dans le groupe des Agaricus... (les lames deviennent généralement brun sombre pour les sujets âgés).
    En regardant dans les guides à ma disposition, je pencherais pour Agaricus bisporus (qui est le vrai champignon de Paris, qui peut apparemment avoir plusieurs morphes, soit blanc, soit brun)... mais je pense que certains ici sont bien plus qualifiés que moi pour identifier (noter le risque de confusion avec Psalliota/agaricus radicata...).
    (pour l'aspect culinaire: désolée, mais je te déconseille de manger un champignon identifié d'après photo... se méfier aussi en zone urbaine: les champignons sont de bon accumulateurs de certains polluants).

    K
    Dernière modification par kinette ; 09/10/2008 à 13h16.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  4. #3
    Cendres

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Il s'agit effectivement d'un Agaricus. Ceux-ci sont déjà assez âgés, les lames ayant viré au brun rosé. Les lames sont roses au départ.
    Peu d'agarics sont toxiques, ceux qui le sont jaunissent fortement (jaune de chrome) notamment à la base du pied, et leur chair dégage une odeur d'encre, d'iodoforme ou de phénol.

    Après, il y a plusieurs espèces assez proches. Peut-être que Guillaume Essartier pourra donner plus de précisions à partir de ces quelques photos.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)


  5. #4
    Guillaume Eyssartier

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Il s'agit très probablement d'Agaricus romagnesii (= A. bresadolanus = P. radicata, etc.). Il a normalement, à la base du pied, un rhizoïde net : ici, on ne voit plus que son emplacement, car il est resté dans le sol.

    Espèce suspectée d'être fortement indigeste.

    Guillaume.

  6. #5
    kinette

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    C'est quand même fou... aucun des deux guides allemands que j'ai ne parle de cette espèce (que j'ai déjà rencontrée à pas mal de reprises... l'odeur de phénol n'est pas engageante).
    Mon guide français en parle par contre
    (mais sans illustration, avec la mention "couleur blanche mais parfois fuligineux ou écailleux").

    Le guide précise "base du pied renflée, parfois bulbeuse. Il en part un appendice en forme de racine qui peut disparaître au moment de la cueillette (c'est l'origine de son nom).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jpghiena

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Merci à tous pour ces précisions
    Bon, j'en avais trouvé 4 ou 5 et donc abstention de consommation de toute manière.
    Je n'ai pas de guide allemand, je ne maitrise pas suffisamment la langue pour l'instant, mais ça va venir
    On trouve très peu de cueilleur de champignons en Allemagne, bizarre, les gens sont souvent très surpris quand ils savent que je ramasse des champignons... Kinette, as-tu la même impression ?

    Jean Philippe
    On est plus fort à plusieurs !

  9. #7
    kinette

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Bonjour,

    Dans mon coin, il y a pas mal de ramasseurs de champignons (alors qu'on n'est pas loin de l'Europe de l'Est...), mais ce sont généralement les gens de la campagne...

    Effectivement pas mal d'allemands ont peur de consommer des champignons à cause de Tchernobyl et des contaminations.
    Beaucoup n'ont aussi aucune connaissance des espèces, et ont peur simplement des intoxications (ceci dit, la prudence c'est pas plus mal).

    Dans ma région, les champignons les plus appréciés sont les girolles et les cèpes, et on en trouve par contre beaucoup dans les magasins, ainsi que dans les recettes (et là, beaucoup proviennent d'Europe de l'Est...).
    Les immigrés polonais et russes raffolent des champignons, et collectent d'ailleurs pas mal d'espèces que négligent les allemands.
    Les différences culturelles dans la consommation des champignons sont pour moi intéressantes: apparemment très peu de personnes ici connaissent la trompette des morts ou les lactaires délicieux. La chanterelle en tubes est un peu plus connue, mais pas tant que ça... par contre une espèce de pholiote est très appréciée, ainsi que les coulmelles...

    Les allemands sont aussi très inquiets par rapport à la douve du foie (la fameuse légende du renard qui contamine les baies trop basses), et ramassent peur de baies sauvages (ce dont je ne me plains pas, ça laisse pas mal de myrtilles à disposition ).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  10. Publicité
  11. #8
    Guillaume Eyssartier

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    par contre une espèce de pholiote est très appréciée
    Il n'est pas impossible que ce soit la Pholiote ridée (Cortinarius caperatus, jadis Rozites caperata). C'est un champignon abondamment consommé dans les pays de l'est de l'Europe, bien qu'il soit connu comme un très remarquable accumulateur d'isotopes radioactifs, infiniment plus que la grande majorité des autres champignons comestibles.

    Guillaume.

  12. #9
    kinette

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Hello,
    En fait si j'ai bien compris les explications d'une collègue, le truc pas mal ramassé est la pholiote changeante (Kuehneromyces mutabilis). Son explication était "un champignon qui pousse sur les troncs, est plutôt jaune avec un chapeau marron".
    Il est effectivement abondant dans le coin, et j'ai vu plusieurs fois des souches où le champignon avait apparemment été récolté.
    Même si l'identification n'a pas l'air trop dure, j'ai été rebutée par le fait que mon guide signale un risque de confusion avec Galerina marginata et Hypholoma fasciculare...

    (par contre, je jurerais pas que c'était ça, mais il me semble bien avoir vu pas mal de ces cortinaires...).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  13. #10
    Guillaume Eyssartier

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Oui, c'est possible aussi évidemment. La Pholiote changeante est un bon comestible, réservé aux initiés... la confusion avec la Galère marginée est assez facile à faire. Par contre, les hypholomes sont bien différents.

  14. #11
    kinette

    Re : Champignon à identifier dans le jardin du cimetière

    Citation Envoyé par Guillaume Eyssartier Voir le message
    Oui, c'est possible aussi évidemment. La Pholiote changeante est un bon comestible, réservé aux initiés... la confusion avec la Galère marginée est assez facile à faire. Par contre, les hypholomes sont bien différents.
    Le truc marrant, c'est que la fameuse collègue m'a dit que c'était le seul champi qu'elle consomme, car "il est facile à identifier"

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Identification] Pouvez vous m'aider à identifier ce champignon ??
    Par nopain-nogain dans le forum Biologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/04/2008, 07h16
  2. Phosphorescence dans le jardin
    Par LeSolognot dans le forum Chimie
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/02/2008, 09h13
  3. un invité dans mon jardin
    Par philp dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/06/2007, 14h52
  4. identifier ce champignon
    Par bellis dans le forum Biologie
    Réponses: 13
    Dernier message: 23/10/2006, 20h18
  5. [Identification] Champignon du jardin
    Par Squ@ll dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/04/2006, 14h51