Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 38 sur 38

Peur des insectes



  1. #31
    Nepenthes

    Re : Peur des insectes


    ------

    Comme dit Faith, les invasions de cafards sont somme toute assez rares et généralement liées à des conditions de vies très favorables: vide-ordure "actif", véritable ascenceur à cafards, ou boulangerie au rez-de-chaussée.
    Je pense ensuite que la répulsion instinctive de nombreuses personnes face au cafard est lié à deux choses:
    - la combinaison bête sombre + longues antennes + "grouille"
    - la connotation insalubrité, vecteur de maladies etc

    Pour faire écho à ce qu'a dit kinette, il y a en effet des blattes autochtones qui vivent sous les feuilles en forêt et des blattes "anthropophiles" qui malgré leurs différents noms (germanique, américaine...) viennent surtout d'Afrique et d'Asie, et sont maintenant cosmopolite. Ces espèces vivent essentiellement à l'intérieur des habitations et autres (métro...) mais dans le sud elles peuvent survivre sur les dépôts d'ordures. Pensons donc aux malheureux Napolitains lors de la grève des éboueurs!

    Nep.

    -----
    Il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir (A. Nothomb)

  2. Publicité
  3. #32
    probinsecte

    Re : Peur des insectes

    Je comprend pas bien, on peut avoir une blatte, qui ne se reproduit pas pour provoquer une invasion?

    Pour la répulsion instinctive, c'est sûrement en partie à cause des raisons que vous évoquez, mais il y a le fait que pour moi, c'est comme un danger potentiel pour ma famille.

    Je ne réagis pas comme çà pour une araignée, bien qu'elle ont pour beaucoup le "délit de salle gueule" , je sais qu'elles sont utiles et aussi que c'est normal dans avoir dans les habitations.

  4. #33
    kinette

    Re : Peur des insectes

    Bonjour,
    La reproduction des bestioles dépendra des conditions dans l'habitation: dans une habitation propre, pas trop surchauffée, sans vide-ordure et avec les aliments peu accessibles, il peut y avoir des blattes, mais parler d'invasion serait exagéré (on aura quelques individus qui se reproduisent bon an mal an avec les quelques miettes disponibles).
    Evidemment, l'idée de quelques bestioles venant la nuit chercher de la nourriture dans l'habitation, et pouvant profiter de n'importe quel aliment laissé à leur portée n'est pas super agréable, mais c'est quand même loin d'un film d'horreur.

    Cordialement,
    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #34
    Cendres

    Re : Peur des insectes

    Citation Envoyé par probinsecte Voir le message
    C'est difficile de comparer la blatte à un grillon......

    Surtout que ce qui me fait peur c'est le côté invasif de la bête, et ce que j'ai pu lire sur le net aussi.
    Il faut aussi se méfier de ce qu'on trouve sur le Net.

    Internet aussi, ça peut être invasif.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  6. #35
    M.H.

    Re : Peur des insectes

    Bonjour,
    Je profite de ce fil pour poser une petite question.
    Je lis beaucoup sur le web des explications sur l'entomophobie par des arguments comme quoi elles piquent, elles sont petites, on ne les voit pas arriver, elles sont discrètes, elles sont noires.

    Honnêtement, j'ai une très grosse peur des araignées, peur que j'aspire tant bien que mal à chasser.

    J'en ai discuté avec mes amis, j'ai également fait circuler la question au travers des connaissances de mon père, de ma mère, de ma soeur, et ma famille en général.

    Je tire deux constats :
    -ils savent plus ou moins que les araignées ne piquent pas
    -leur peur des araignées viendraient plutôt des pattes, fines et longues.

    C'est la même chose pour moi. Quand je hurle de terreur, c'est pas par crainte d'être mordu que d'être touché par elle.

    Quelqu'un peut m'expliquer ?

    D'avance, merci.

  7. #36
    invite87654345678
    Invité

    Re : Peur des insectes

    Bonjour

    Je vois au moins deux raisons à cette peur irrationnelle des araignées que j'ai eue également.
    L'araignée est une prédatrice, et en tant que telle on croit à tort qu'elle va nous agresser. Or elle n'attaque que si elle-même se sent en danger...
    L'autre aspect c'est que la toile qu'elle tisse est assimilée aux fils que tranchent les Parques pour prendre la vie.

    Il y a 4 ans nous avons acheté une maison dont l'un des murs est orné d'une... araignée en relief. Je la considère aujourd'hui comme un porte-bonheur.

    Patrick

  8. Publicité
  9. #37
    basstemperature

    Re : Peur des insectes

    Y a t il des insectes réellement dangereux pour l'homme en France?

    Ce ne sont pas des insectes a proprement parler ...

    Mais il y a 2 types d'arachnides potentiellement dangereux quand même en france a s'en méfier et a éviter de jouer avec notamment tester la morsure ...

    La malmignatte : http://fr.wikipedia.org/wiki/Latrode...edecimguttatus

    qui est la veuve noire meditérannéenne (qui en vrai se rencontre de l'espagne jusqu'en chine) très présente en corse, relativement présente mais discrête dans le sud de la france (on en entend pas beaucoup parler, mais elle est la, surement parce que comme les veuves noires nord américaines elles sont petites 15 a 20 mm donc passe plutôt inaperçues en général faut vraiment tomber nez a nez dessus pour la remarquer)

    sa morsure bien que réputée moins dangereuse que la veuve noire nord américaine n'est quand même pas sans concéquence, il faut s'en méfier quand même, les morsures sont extrêmement douloureuses (poison nécrosant) et ont souvent des complications infectieuses (parce le lieu qui nécrose s'infecte d'un rien)

    Des cas mortels ont existé, mais reste rare, évidemment c'est surtout les sujets sensibles comme enfants en bas age et personnes agées qui seront des morsures risquées ...

    Ceci dit, un adulte peu finir avec des fièvres carabinées

    L'alpha-latrotoxine contenue dans le venin de ces espèces, quinze fois plus toxique que celui du serpent à sonnettes[3], détruit les vésicules synaptiques, et confère à ce venin une action neurotoxique plus dangereuse que celle du venin d'un cobra.[réf. nécessaire] Heureusement, la quantité injectée en cas de morsure est bien plus faible.

    Les principaux symptômes sont des troubles neurovégétatifs (variations de la température, transpiration et sueurs froides, et de la pression artérielle), des céphalées, des spasmes musculaires (contraction des muscles thoraciques, abdominaux et faciaux), des paresthésies (en particulier une paresthésie de la plante des pieds, pathognomonique) des troubles psychiques (état d’anxiété intense, crainte de mourir, et hallucinations), des nausées, un érythème et un œdème local.

    Les cas mortels sont très rares ; les personnes les plus sensibles sont les enfants en bas âge, les personnes âgées, ou ayant des problèmes cardiaques. On ne comptabilise en moyenne qu'un décès pour 200 cas de morsures.[réf. nécessaire]

    Comme exemple, en 2003, seulement aux États-Unis, 2 720 morsures de veuve noire ont été répertoriées par l'American Association of Poison Control Centers[4]. 635 enfants et adolescents en étaient victimes, le reste étant des adultes. 860 ont été facilement traitées, avec des soins médicaux appropriés ; 380 ont présenté des problèmes de santé modérés, et 13 des problèmes graves. Il n'y a eu aucun décès. Cependant, ce rapport n'indique pas quelles espèces de veuves noires sont à l'origine de ces morsures (il y a cinq espèces de veuve noire présentes aux États-Unis, ayant chacune un venin de toxicité variable). Les décès consécutifs à une morsure de veuve noire sont plutôt rares de nos jours, les traitements médicaux s'étant améliorés au fil du temps. Il faut cependant avoir accès à ces soins, ce qui n'est pas le cas dans toutes les parties du monde.

    Le traitement est basé sur l'injection de gluconate de calcium IV, qui supprime les contractions et les douleurs musculaires, puis d'un sérum anti-latrodecte spécifique : fraction Fab de Latrodectus. En l'absence de ce sérum, on pratique une injection d'un relaxant musculaire, comme le dantrolène. Ce traitement est très efficace s'il est administré dans les vingt-quatre heures suivant la morsure.
    alors même si ce récit wiki est sur la page sa cousine nord américaine, la morsure de la malmignatte reste un latrodectisme et ses concéquences ... il y a juste a enlever la mortalité qui ne correspond pas pour la sous espèce bien évidement, mais une mortalité possible existe, c'est pas une morsure a prendre a la légère surtout qu'elle sera assez invalidante au point d'une hospitalisation éventuelle

    La plupart des sites d'entomo' estime sa morsure comme grave

    Il parait qu'en ukraine cette araignée serait un vrai problème pour les ouvriers agricoles car très présente dans les champs avec des piqures très fréquentes et temporairement invalidantes ...

    En france, tu peux avoir la chance de la trouver jusqu'en bretagne les étés caniculaires très chaud (un peu le même principe des cigales qui remontent jusqu'a lyon et l'ain les années de fortes canicules, et pas + haut que le sud de la drome lnes étés normaux)


    il faut aussi se méfier du scorpion dit languedocien (en france) le buthus occitanus, qui est le + gros scorpion européen (jusqu'a 8 cm) et qui n'a rien a voir aux petits minis scorpions brun qui rentrent des fois dans les maisons dans le sud

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Buthus_occitanus

    il a une piqure très douloureuse et potentiellement invalidante aussi temporairement, bien que pas réputé "mortel" normalement, pourtant sur sa page wiki, la même espèce en grèce et en turquie a une + mauvaise réputation et des cas mortels sont donc a envisager

    Ce qui veut dire, une piqure sur un enfant ou une personne agée : il vaut mieux réagir très vite ... Pour des soins ...

    Son poison tue largement des petits mammifères par exemple, bien qu'il chasse pas cela mais peu potentiellement le faire pour se défendre d'un rat un peu trop téméraire


    Bref avec la vipère bien connue elle aussi, dans les bestioles a terre, y a ses 2 espèces a se méfier qui restent un danger potentiel

  10. #38
    basstemperature

    Re : Peur des insectes

    http://arustaghja.canalblog.com/arch...1/2921024.html


    Une page sur la morsure de la malmignatte fréquente en corse (dizaine de cas par an) qui montre combien c'est loin d'être une morsure anodine ...

    Qui même avec un serum anti-latrodectrisme se traduira pas une fatigue très invalidante pour plusieurs semaines dans le meilleurs des cas

    et une hospitalisation systématique pour surveillance (éviter toute complication cardiaque, et surinfection, car la zone de la morsure nécrose bien que poison neuro-toxique avant tout et donc est sujette a la surinfection qui peu lourdement aggraver l'empoisonement)

    C'est vraiment, vraiment pas une morsure d'araignée a prendre a la légère, toute morsure : il faut aller au + vite aux urgences, de toute façon la lourdeur des symptomes laissera guère d'autres choix

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. [zoologie] Peur des araignées et des cafards!
    Par Cornemuse dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 60
    Dernier message: 13/04/2009, 15h31
  2. peur de la technologie et des sciences
    Par Mertseger dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/03/2009, 17h47
  3. Actu - Des insectes utilisent des plantes comme un téléphone
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/04/2008, 14h05
  4. [Divers] peur des rats
    Par mina3083 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/12/2007, 20h42
  5. peur des ravins
    Par rutherford dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/10/2007, 03h28