Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 75 sur 75

[Identification] Bolet



  1. #61
    Aigoual

    Re : Identification Bolet

    Citation Envoyé par fishingmanager
    Pour ce champignon je citerais en particulier 2 point spécifiques :
    - Pores rouges sombres
    - Chair jaune vif mais virant bleu sombre à la coupe en quelque secondes ( je dirais même dans la seconde).
    … Et chapeau blanc pour le Satan, d’où la recommandation de Mecalac à propos des bolets clairs.

    Citation Envoyé par fishingmanager
    D'autre part j'incite tout le monde à la vigilance au sujet des champignons.
    Pour ma part si ce forum m'a fait découvrir que les cèpes crus pouvaient être un régal, j'avais completement strappé et oublié que boletus erytropus était toxique cru au même titre que la morille.
    Tiens, c’est vrai ça. Je devrais donc compléter ma liste en précisant que, par précaution, tous les champignons doivent être consommés cuits.
    Spécialement : les lépiotes, les girolles, les golmotes, les morilles et helvelles.
    Exceptions : le cèpe de Bordeaux, les psalliotes blanches (la jaunissante à chapeau plat est légèrement toxique, même cuite), le coprin chevelu jeune, la langue de bœuf et bien sûr, l’oronge vraie (mais ça, je n’en ai jamais trouvé)

    Evidement, selon ma taxonomie toute personnelle, non directement transposable…

    Aigoual.

    -----


  2. Publicité
  3. #62
    Aigoual

    Re : Identification Bolet

    Salut Fishingmanager (et les autres...)

    Je suis allé en forêt, aujourd'hui.
    Beau spécimen, n'est-ce-pas ?

    Amitiés,

    Aigoual

  4. #63
    Aigoual

    Re : Identification Bolet

    Zut, la photo n'est pas passée...

  5. #64
    luckyone

    Re : Identification Bolet

    Petite histoire..

    Autrefois cueilleur prudent de champignons (je le croyais) je me limitais aux cèpes et bolets (éclairez moi sur la différence svp) ainsi qu'à l'armillaire couleur de miel et au coprin chevelu.
    Le bolet satan étant assez caractéristique, le bolet amer m'ayant déjà obligé de jeter une récolte, je me croyais a l'abris.
    Quelle n'a pas été ma surprise de découvrir à une exposition de champignons organisée par l'université un champignon qui ressemblait en tout point à l'armillaire couleur de miel, c'était sidérant. Seule la détermination via les spores du champignon pouvait révéler qu'il sagissait d'une espèce toxique (dont j'ai oublié le nom).

    La détermination du champignon présenté à l'aide de ses spores pourrait peut être permettre de départager toutes les hypothèses ?

  6. #65
    Démostène

    Re : Identification Bolet

    Salut,
    Il me semble bien que l'examen des spores est l'ultime examen visuel permettant de faire la différence, au delà, des techniques de biologie complexes doivent être employée.
    Pour certaines espèces, des réactifs relativement simples peuvent être utilisés, il me semble que le sulfate de fer en est un pour certaines russules, mais il faudrait que je replonge dans la litérature pour confirmer.
    @++
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  7. #66
    Aigoual

    Re : Identification Bolet

    Citation Envoyé par luckyone
    Quelle n'a pas été ma surprise de découvrir à une exposition de champignons organisée par l'université un champignon qui ressemblait en tout point à l'armillaire couleur de miel, c'était sidérant. Seule la détermination via les spores du champignon pouvait révéler qu'il s’agissait d'une espèce toxique (dont j'ai oublié le nom)
    C’était probablement le Clytocibe de l’olivier (Omphalotus Olearius ou Omphalotus illudens - http://mycostra.free.fr/bulletin/omp...s_illudens.htm)

    La confusion a du être accentuée par les traitements (séchage avec produits stoppant la décomposition et conservant la forme ?) qu’ont certainement du subir ces champignons pour être présentables en exposition.

    Le Clytocibe de l’olivier est toxique, voire mortel. Il peut aussi parfois être confondu avec la girolle, bien que je vois mal comment. Dans un de mes guides, il est dit que la cuticule du Clytocibe verdit au contact de l’ammoniaque. Pas très pratique en balade, mais plus commode que le microscope…

    Cela dit, il faut également se méfier des Armillaires, qu’il faut blanchir pour supprimer certaines toxines. De plus, elles ne semblent pas être supportées par tous les estomacs, ce qui la range parfois parmi les champignons suspects.

    Moi, en tout cas, je l’évite.

    Amicalement,

    Aigoual.

  8. Publicité
  9. #67
    Démostène

    Re : Identification Bolet

    Citation Envoyé par Aigoual
    ...Moi, en tout cas, je l’évite.

    Amicalement,

    Aigoual.
    Salut,
    C'est sans doute dû à l'usage de psylocibes, non ?
    ( "Je lévite")



    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  10. #68
    Aigoual

    Re : Identification Bolet

    Ouaaah...!
    Je l'ai, vite, car gelé, vite !

    Heu... aussi...

    Sinon, les psilos, je n'ai jamais essayé, et je ne suis pas franchement tenté.

    Il parait qu'on peut aussi s'envoyer en l'air avec des amanites tue-mouche, façon shamans sibériens. La légende dit qu’il faut les donner à mâcher à des vieilles femmes édentées, qui recrachent le jus dans des récipients, afin d’obtenir au bout de quelque temps une sorte de liqueur fermentée réservée aux fêtes animistes.
    Il semblerait que l’on retrouve aussi ce type de pratique en Amérique du sud.
    Un étrange substitut au sein maternel en somme …
    Mais ce lait symbolique n’est pas à conseiller sous nos latitudes.
    D’une part parce que nos mères (avec ou sans dentiers) feraient une drôle de tête.
    D’autre part parce que la toxicité des champignons varie beaucoup avec le terrain et que le dosage exact n’est pas garanti.

    Amitiés,

    Aigoual.

  11. #69
    luckyone

    Re : Identification Bolet

    Citation Envoyé par Aigoual
    C’était probablement le Clytocibe de l’olivier (Omphalotus Olearius ou Omphalotus illudens - http://mycostra.free.fr/bulletin/omp...s_illudens.htm)

    La confusion a du être accentuée par les traitements (séchage avec produits stoppant la décomposition et conservant la forme ?) qu’ont certainement du subir ces champignons pour être présentables en exposition.
    Merci Aigoual de m'avoir répondu, mais il s'agissait d'une exposition de champignons fraîchement cueillis (le principe est que les visiteurs peuvent faire déterminer leurs champignons mais doivent les laisser) et dans ma région (Liège en Belgique) il n'y a guère d'oliviers a moins que le Clytocibe de l'olivier ne soit moins dépendant de l'olivier que son nom l'indique ce ne doit pas être la bonne hypothèse, (mais je n'ai plus de spores de ce champignon )

    Cordialement,

    Luckyone

  12. #70
    Aigoual

    Re : Identification Bolet

    Citation Envoyé par luckyone
    dans ma région (Liège en Belgique) il n'y a guère d'oliviers a moins que le Clytocibe de l'olivier ne soit moins dépendant de l'olivier que son nom l'indique
    En fait, si je lis correctement la description, il existe deux variétés : Olearius (Olivier) que l’on trouve au sud, et illudens, qui serait celle du nord.

    En tous cas, dans le lien, la photo fait vraiment penser à l’Armillaire.
    Mais c’est vrai que, sans autres indications, je n’en sais pas davantage.

    Bon, l’important, c’est surtout de savoir qu’il faut être prudent…
    Bonne cueillette !

    Aigoual.

  13. #71
    Démostène

    Re : Identification Bolet

    Citation Envoyé par luckyone
    ...Quelle n'a pas été ma surprise de découvrir à une exposition de champignons organisée par l'université un champignon qui ressemblait en tout point à l'armillaire couleur de miel, c'était sidérant. Seule la détermination via les spores du champignon pouvait révéler qu'il sagissait d'une espèce toxique (dont j'ai oublié le nom).

    La détermination du champignon présenté à l'aide de ses spores pourrait peut être permettre de départager toutes les hypothèses ?
    Salut,
    Pour ma par, je n'aurais jamais confondu : les armiliaires possèdent un anneau, pas les clytocibes de l'olivier...
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.

  14. #72
    fafapas

    Re : Identification Bolet

    Bonjour,

    Tu habites Bx et tu n'avais pas encore vu ce bolet là! Je suis étonné. Il est bon mais ne vaut pas celui qui a les tubes rouges ou la "nonette voilée" (ou "baveux" comme ils disent sur la cote d'azur)(hélas très gluant) que l'on trouvait il y a 20 ans à Bx lac sous les petits pins replantés partout (tu soulevais et tu ramassais par dizaines. Est-ce toujours le cas? Il y avait aussi pas mal de sanguins (je sais plus le nom exact, tu coupe et ça coule rouge, c'est à lamelles, chapeau en entonnoir, pas très grand et ça ce fait au vinaigre.

    Et le BIDAOU? C'est un champignon jaune à lamelles jaune, avec un pied et un chapeau genre bolet (mais souvent encore plus gros), un anneau, et il pousse sur le sable dans les forêt des landes. Il est super bon mais évidemment assez sableux: j'ai jamais su son nom...? BIDAOU étant le nom donné par les gars du coin.


    Cordialement,

  15. Publicité
  16. #73
    kinette

    Re : Identification Bolet

    Bonjour,
    Il y avait aussi pas mal de sanguins (je sais plus le nom exact, tu coupe et ça coule rouge, c'est à lamelles, chapeau en entonnoir, pas très grand et ça ce fait au vinaigre
    Ca doit être le lactaire délicieux, au vu de la description...

    Et le BIDAOU? C'est un champignon jaune à lamelles jaune, avec un pied et un chapeau genre bolet (mais souvent encore plus gros), un anneau, et il pousse sur le sable dans les forêt des landes. Il est super bon mais évidemment assez sableux: j'ai jamais su son nom...? BIDAOU étant le nom donné par les gars du coin
    Au départ, vu la couleur j'ai pensé au tricholome équestre (appelé "jaunet" en Haute-Loire), mais il ne ressemble pas du tout à un bolet.
    Je n'ai pas mon guide sous la main pour retrouver le nom de ce bolet à anneau (ça doit être tout près de la nonnette voilée dans mon guide).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  17. #74
    Aigoual

    Re : Identification Bolet

    Salut Fafapas,

    Le sanguin est un lactaire, le lactaire sanguin, précisément.
    Quand au Bidaou (ou bidaos, je ne sais pas), c’est le tricholome équestre.
    Attention, il semblerait qu’il soit de toxicité mal déterminée.
    A consommer modérément…

    Les bolets des pins dont tu parles sont toujours aussi nombreux.
    Mais pour ma part, je n’en suis franchement pas fana.
    C’est tout mou, gluant et sans beaucoup de goût, surtout quand il a plu…

    Amicalement,

    Aigoual.

  18. #75
    fishingmanager

    Re : Identification Bolet

    Bonjour,

    BIDAOU
    C'est effectivement le tricholome equestre.
    Les cas d'empoisonnement par ce champignon sont souvent très graves "empoisonnement phalloidien" mais il semble que celà soit dù par une confusion avec l'amanite phalloide.
    Pour ma part cette année j'ai trouvé une petite amanite phalloide dont le chapeau dépassait à peine de la mousse et qui aurait pu facilement être ramassée même par un amateur éclairé.

Sur le même thème :

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. [identification] Besoin d'aide identification insecte
    Par rom123 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 13
    Dernier message: 02/07/2009, 22h12
  2. Bolet pied rouge !!!
    Par rodori dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 06/09/2007, 11h44
  3. [identification] besoin d'aide pour identification d'un truc...
    Par aquarilis dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/05/2007, 19h22
  4. [identification][résolu] Qu'est ce que c'est ? (identification de fruit)
    Par noir_desir dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/11/2006, 14h54
  5. bolet satan ?
    Par fgf dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/10/2006, 14h32