Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 24 sur 24

Vipère peliade ?




  1. #1
    richardunord

    Vipère peliade ?

    Bonsoir,
    De visite chez des amis, à Saint-Pierre en port (76540) Seine Maritime (près de Fécamp), j'ai trouvé un serpent dans un sentier entre deux champs, près des falaises...
    Taille : plus de 20cm... peut-être 25 ?
    J'ai regardé un peu à gauche et à droite... oeil fendu... peut-être vipère... j'ai remarqué la vipère péliade... répertoriée dans cette région mais je ne retrouve pas le triangle qu'elle arbore sur le céphalo... peut-être parce qu'elle est juvénile ?
    Est-ce bon ? Merci !

    25.06.2012Canon 036.JPG


    25.06.2012Canon 034.JPG


    25.06.2012Canon 033.JPG

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère peliade ?

    Bonjour,

    Qu'il est beau ! Jeune mâle, au moins trois ans, de péliade. J'adore ces animaux, même l'aspic qui m'a mordu !

  4. #3
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère peliade ?

    Attention donc, en plus, plus c'est jeune plus c'est impulsif. En moins d'une semaine j'ai habitué un très vieux mâle d'aspic à être délicatement manipulé, et puis un jour j'ai avancé la main où il était enroulé vers ma bouche, je me souviendrais toute ma vie de cette bouche restée close. A contario c'est une petite morue...pardon, femelle de deux ans ans qui m'a chopé l'index droit.


  5. #4
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Merci pour ces précisions... j'ai lu sur le site http://vipere-passion.over-blog.fr/a...-25852396.html
    ...que le mâle est plus petit que le femelle, et de coloris gris avec un lacet brun foncé tandis que la femelle est brune...
    J'ai donc douté... tu me confirme, Neopilina, qu'il s'agit bien d'un mâle ?

  6. #5
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère peliade ?

    Absolument. J'aime follement ces animaux. Ne te fie pas aux coloris, je ne sais pas si tu te souviens, mais on a eu il n'y a pas longtemps une vipère inidentifiable dans l'absolu à cause de la médiocrité du cliché, même si toute mon expérience criait aspic. Tes clichés sont très bien. Le critère principale pour la différenciation des sexes est l'importance de la rupture de largeur entre le corps et la queue délimitée par le cloaque. Ici, elle est indétectable vue de dessus, donc un garçon. Et donc jeune : court, rutilant, contrasté.

    De façon générale, à age égal les femelles sont plus massives, et la rupture cloaquo-anale très prononcée. Le coloris est un très mauvais critère, que ça soit pour la distinction d'espèce ou de sexe. En 1988, j'ai fait une petite étude dans les Pyrénées sur ce qui allait devenir V. a. zinnikeri, ce qui compte c'est les motifs et leurs répartitions, pas les couleurs.

    Ceci dit je me précipite de suite sur le lien que tu files !
    Dernière modification par invite13787621101991 ; 27/06/2012 à 21h41.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Voilà qui est clair... Merci à toi !

  9. #7
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère peliade ?

    V. a. zinnikeri est inféodée aux Pyrénées. Son venin est dix fois plus "concentré", c'est à dire à dose égale, que l'aspic, dix fois plus "efficace", toxique. Le taxon de référence ne fait pas appel aux couleurs. Il y a une bande dorsale rectiligne, bordé par des motifs semi-circulaires d'une autre couleur, une bande dorso-latérale d'une autre couleur, des flancs d'une autre couleur, et enfin des ventrales d'une autre couleur. Ceci dit, j'ai observé, documenté, des spécimens, chez qui la couleur de chaque zone variait du tout au tout. Assez vite, toutes les personnes se penchant sur cette variété de l'aspic se sont mises d'accord pour caractériser un individu par la couleur de la bande dorso-latérale étant entendu a priori qu'on avait ces motifs. Exemple : V B (b) (un) (vingt) , V B pour individu à bandes dorso-latérales brunes, (b) pour ventre bleuâtre, (un) pour premier spécimen à dorso-latérales brunes capturé, (vingt) pour situer sur la carte le lieu précis de la capture communiqué aux camarades. En clair, pour les couleurs, on a tout vu a tout les endroits, mais a contrario on avait les mêmes motifs.

  10. Publicité
  11. #8
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère peliade ?

    Dans les deux cas, péliade et aspic, pour l'âge, c'est très simple : taille, diamètre, éclat des couleurs. Un zinnikeri de 40 cm est un patriarche. Tellement terne qu'on a l'impression qu'il sort d'une machine à laver, et puis il y a le tempérament, il tente mollement de mordre une fois lors de la capture, ensuite avec un peu de patience, ... ce que j'ai dit.
    Les vipères ne demandent qu'à se barrer, si elles mordent c'est contraintes/surprises, c'est des animaux placides, il y a plein de couleuvres qui ont un caractère bien plus trempé, ...mais elles n'ont pas de crochets et de glandes venimeuses, il est vrai.Si on surmonte ses a prioris, on voit vite que ce sont de très beaux animaux.

  12. #9
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère peliade ?

    Le site que donne richardunord montrent deux vénérables mémères mélaniques où la rupture cloaquo-anale est parfaitement visible.

  13. #10
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    La péliade est-elle rare, en voie de disparition ?

  14. #11
    toothpick-charlie

    Re : Vipère peliade ?

    Citation Envoyé par Neopilina Voir le message
    J'adore ces animaux, même l'aspic qui m'a mordu !
    ah, et ça s'est fini comment?

    j'en ai photographié une l'an dernier sur le Larzac :
    Images attachées Images attachées

  15. #12
    Hierophiz

    Re : Vipère peliade ?

    Bonjour

    Je rebondis un peu sur les réponses de Neopilina (très intéressantes par ailleurs!). Lorsque tu "as la chance" de pouvoir les observer de près, outre les aléas de coloration dont parle Neopilina, les détails de la tête sont essentielles pour différencier les 2 vipères :
    - iris de l'œil en général rouge orangé chez la Péliade, plus doré chez l'aspic
    - nez retroussé chez l'aspic
    - en général 3 écailles bien différenciées sur le dessus de la tête chez la péliade (sur ta photo on les voit bien, c'est ça le "triangle" dont tu parles?) contre de toutes petites chez l'aspic (cf. photo de toothpick-charlie)
    - une seule rangée d'écailles entre l'oeil et la bouche chez la péliade, 2 chez l'aspic.

    Les deux photos de vipères du post, outre encore une fois la coloration et le zigzag sur le dos, montrent bien ces différences de critères d'identification, ce qui n'est pas tjs évident à distinguer effectivement sur un cliché de qualité moyenne ou encore pire sur une bête en mouvement...

    Beaux spécimens en tout cas (bref Neopilina voit ce que je veux dire je pense )

    H.

  16. #13
    invite13787621101991
    Invité

    Re : Vipère peliade ?

    Citation Envoyé par richardunord Voir le message
    La péliade est-elle rare, en voie de disparition ?
    Non. Mais comme toutes les vipères de France, elles sont très cantonnées en ce qu'ont appelle des "stations", ce qui est signe d'isolement, dans d'une fragilité intrinsèque de ces espèces. Les "amateurs" d'ailleurs communiquent très peu sur les répartitions sauf à montrer patte blanche.

    Pour ma morsure par Vipera aspis zinnikeri, à 1700 m d'altitude dans les Pyrénées, sans moyen de communication, j'ai eu très chaud. Premiers soins 2H45 après la morsure, aveugle une semaine, septicémie dans l'avant-bras droit. En fait, c'est le délai entre morsure et soins qui comptent, mais surtout, ne pas s'agiter, ce que j'ai été obligé de faire, une heure de marche, pour gagner la maison du bucheron le pus proche. Plus ce délai est réduit, plus la morsure est anodine.

  17. #14
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Merci pour ces réponses très instructives...
    - iris de l'œil en général rouge orangé chez la Péliade, plus doré chez l'aspic
    Effectivement, ces deux points oranges étaient très visibles sur ce petit modèle !

  18. #15
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Bon ben je remonte mon sujet de 2012...
    Me voici à la Hague (Cotentin - Normandie)... en balade sur le sentier du littoral entre la baie d'Ecalgrain et Goury... sentier superbe !!
    Biotope... C'est un peu plus loin, sur la route asphaltée !

    2067837502.jpg

    Alors, la vipère, une trentaine de cm... malheureusement morte ! (non, ce n'est pas moi !!)

    210797359.jpg

    On est donc bien sur une peliade, Vipera Berus...
    Sans les araignées, la vie sur Terre serait impossible...

  19. #16
    Geocroiseur63

    Re : Vipère peliade ?

    Bonsoir Richardunord ,

    Pour moi votre photo est bien celle d'une Vipère péliade...

    Museau contrairement à la vipère aspic de forme arrondie et pas de nez retroussé..

    Habitat en milieu humide et bien présente dans cette région de Normandie.

    Le mâle présente une ligne noire sinueuse sur le dos , chez la femelle elle est brun foncé...

    Bonne observation et détermination de votre part pour VIPERA BERUS (L) , Vipère péliade..

    Géocroiseur63.

  20. #17
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Merci Géocroiseur...

    25.04.2017LumixMerquetot.jpg_48a.jpg
    Sans les araignées, la vie sur Terre serait impossible...

  21. #18
    Nepenthes

    Re : Vipère peliade ?

    Morte certes mais manifestement pas écrasée par une voiture. On ne voit aucune blessure sur les photos. Ce peut il être une mort naturelle ?

    Nep.
    Il n'est qu'une clef pour accéder au savoir, et c'est le désir (A. Nothomb)

  22. #19
    Zamenis

    Re : Vipère peliade ?

    Salut Richardunord,
    oui il s'agit bien d'un mâle Vipera b.berus. Plus enclin à être écrasé en cette période de recherche de partenaire...

  23. #20
    cherallier

    Re : Vipère peliade ?

    Citation Envoyé par Nepenthes Voir le message
    Morte certes mais manifestement pas écrasée par une voiture. On ne voit aucune blessure sur les photos. Ce peut il être une mort naturelle ?

    Nep.
    Bonjour,
    Je me pose justement la question sur l'immunité naturelle et ce présent cas de mort du sujet. On sait que le venin sert à tuer la proie mais une fois qu'il a agit sur celle-ci il n'est plus actif et le prédateur venimeux peut tranquillement manger sa proie sans crainte pour lui. Qu'en est-t-il d'une morsure d'un rival ? Si c'est un mâle ici, pourrait-il avoir été mordu par un rival et serait donc décédé d'empoisonnement? Les confrontations ne sont généralement pas mortelles mais une situation particulière, une agressivité ou un comportement exceptionnellement déviant un des rivaux mord son adversaire. Je ne pense pas qu'il y ait immunité naturelle au venin même pour un sujet lui-même porteur de ce type de venin ! Me trompe je ?

  24. #21
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Merci pour toutes ces précisions !!
    Sans les araignées, la vie sur Terre serait impossible...

  25. #22
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Je relance ce sujet des vipères péliades... Décidément je ne rencontre qu'elle !!
    Comme je m'intéresse aux arachnides, je me balade souvent en regardant mes pieds pour voir les départs éventuelles araignées au lieu de scruter les magnifiques paysages du sentier littoral !
    Bien m'en prit car c'est une petite vipère péliade (je crois... "- iris de l'œil en général rouge orangé chez la Péliade, plus doré chez l'aspic" m'avait dit Hierophys) qui semblait mal en point qui failli se retrouver sous ma bottine... je pense que c'est qu'il a dû lui arriver... de plus il a des traces de pneu VTT sur ce sentier... elle se mettait lentement sur le côté en ouvrant la gueule toute grande... une vingtaine de cm ! La seule chose que j'ai pu faire pour elle... j'allais quand même pas lui faire du bouche à bouche... , c'est de la déposer hors du sentier !!
    Vous confirmez l'espèce ? Merci ! (je mettrai un autre cliché plus tard !)

    04.10.2017Lumix.jpg._47.jpg
    Dernière modification par richardunord ; 03/10/2017 à 19h02.
    Sans les araignées, la vie sur Terre serait impossible...

  26. #23
    richardunord

    Re : Vipère peliade ?

    Sans les araignées, la vie sur Terre serait impossible...

  27. #24
    RANCON

    Re : Vipère peliade ?

    Bonjour,

    oui : vipère péliade Vipera berus.
    "Chacun fixe le seuil de ses ébahissements, les miens commencent dès l'animal"

Discussions similaires

  1. Vipère aspic
    Par Nicolas12 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 23
    Dernier message: 02/03/2012, 19h48
  2. Vipère?
    Par erwann56 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/07/2009, 10h16
  3. Couleuvre ou vipère ?
    Par camry dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 6
    Dernier message: 23/06/2009, 19h06
  4. [Zoologie] Vipère ou couleuvre ?
    Par katellgwen dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/06/2008, 19h53
  5. [identification][résolu] Vipère aspic ou vipère d'Orsini ?
    Par psl dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 22
    Dernier message: 26/01/2008, 12h05