Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Valorisation de la fougère




  1. #1
    pilouflo

    Valorisation de la fougère

    Bonjour,

    Vivant dans une région "envahie" par la fougère, et plus particulièrement par la fougère aigle, je cherche à savoir s'il existe des études sur la valorisation de cette plante.
    De plus en plus répendue suite à l'abandon des pratiques pastorales, elle couvre des milliers d'hectares et pose de nombreux souscis localement (toxicité pour les animaux et surtout les chevaux, risque important de feu d'automne, concurrence très forte avec la régénération des parcelles forestières, etc..). Elle est donc l'ennemie des propriétaires locaux, et fait l'objet d'une lutte acharnée, soit mécanique (2 à 3 passages par ans !) soit chimique.
    J'essaie de trouver un débouché "porteur" qui permettrait une valorisation de cette plante et permettre ainsi une rationnalisation de sa maitrise, et surtout une diminution de l'usage des phytocides à haute dose.
    C'est un très bon combustible, mais riche en silice, donc délicat pour un usage en chaudière (granulé comme pour le mais ?), comme briquettes d'allumage de feu ?
    Peut-elle remplacer la paille dans les bétons pailles ? en tant qu'isolant (terre / fougère ?)?
    Sa chimie est complexe et difficilement exploitable localement, sauf individuellement pour son potager bio (mulch et purin, etc..)
    Bref, je pense qu'il y a un créneau à trouver, tant commercial que dans un but de limiter l'impact des luttes actuelles, mais je ne réussit pas à transformer.
    Avez vous des idées ? connaissez vous des projets ? des études ?

    D'avance merci

    Pierre

    PS : ce problème concerne la majorité des régions tempérées acides, tels que les landes atlantiques françaises et britaniques, la sologne, le massif central, etc...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    ossau

    Re : Valorisation de la fougère

    oui elle utilisée par chez moi au pied des pyrénées pour la litiere des animaux. coupée une fois l'an à l'automne.
    ton idée est à creuser.........

  4. #3
    42jerome

    Re : Valorisation de la fougère

    J'ai vu des isolations avec de la fougère en vrac avec pour propriété d'être répulsif envers les rongeurs.


  5. #4
    Gilgamesh

    Re : Valorisation de la fougère

    Sur Wiki, tu as ça :


    Pteridium aquilinum


    Utilisations


    Litière

    Cette fougère est souvent utilisée pour faire office de litière pour le bétail dans les régions montagneuses où la récolte de la paille est limitée.

    Paillage antifongique

    La fougère, en particulier la fougère aigle (Pteridium aquilinum) commune dans les landes et forêts françaises, peut être utilisée en jardinage biologique[1]. On la récolte de préférence sèche ou jaunissante, à l'automne. A cette époque de l'année, sa vocation première est de servir de protection contre le gel à toutes les plantes sensibles: mâches, chicorée sauvage, scarole, artichaut...

    Quand vient le printemps, la fougère se transforme en matériau idéal pour la couverture du sol. C'est dans les fraisiers qu'elle donne le meilleur d'elle-même grâce a son action allélopathique antifongique contre la pourriture grise. Mais on peut également l'utiliser pour pailler toutes sortes de culture des lors que le sol s'est réchauffé, en guise d'assurances anti-sécheresse et anti mauvaises herbes.

    En paillage frais ou sec de 5 cm d'épaisseur environ, elle attire mais empoisonne les limaces car elle contient un aldéhyde se transformant en métaldéhyde après fermentation. Le purin de fougère peut également être utilisé à cet effet et il serait encore plus efficace si l’on ajoute quelques marrons d’Inde écrasés lors de la fabrication.

    Purin de fougère insecticide

    Le purin de fougère est également un insecticide puissant qui permet de détruire le puceron lanigère (que la plupart des insecticides chimiques n’arrivent pas à contrôler). Il serait également efficace contre le taupin de la pomme de terre et la cicadelle de la vigne. Utiliser en pulvérisation dilué à 10% (laisser fermenter 1 dose de fougère dans 10 doses d'eau puis diluer le résultat de la fermentation dans 10 fois son volume d'eau et pulvériser). C’est un des rares insecticides à utiliser en « curatif ».

    Engrais vert

    La fougère aigle pousse dans les sols acides mais elle n'acidifie pas le sol: cette plante est une plante améliorante qui contient de grandes quantités de Chaux, remède naturel contre l'acidité. Mieux elle constitue un véritable engrais vert, 7 fois plus riche en azote, 3 fois plus riche en phosphore et 5 fois plus riche en potasse que le fumier de vache ! Il est donc souhaitable de l'incorporer au sol après qu'elle ait servi de "mulch". Elle favoriserait le développement d'un important chevelu racinaire.

    La fougère mâle (Dryopteris filix-mas) aurait des propriété proches de la fougère aigle, sauf les actions antifongiques [2].




    Toxicité


    Toutes les parties de la fougère aigle sont considérées comme toxiques en raison de sa teneur en aquilide A et aux dérivés du cyanure. Les animaux qui en abusent (rongeurs, jeunes bovins en stabulation libre avec fougère utilisée comme litière) sont atteints d'une maladie mortelle nommée "pteridisme". Les chevaux peuvent également en souffrir s'ils en consomment en forte dose (plus de 2 kg par jour pendant 1 mois). A petite dose, on peut les soigner à l'aide de vitamine B1.

    La jeune fougère contient une thiaminase (détruisant la vitamine B1), un hétéroside cyanogénétique et des substances cancérigènes.

    On utilise toutefois de jeunes pousses de fougères cuites comme légume dans certaines parties du Japon et de la Corée et ces populations ont le plus fort taux de cancer de l'estomac au monde.

    Les massifs de fougères pullulent souvent de tiques propageant des maladies redoutables pour les chiens comme pour l'homme (Maladie de Lyme, par exemple).
    Parcours Etranges

  6. #5
    pilouflo

    Re : Valorisation de la fougère

    Bonjour,

    Merci pour ces réponse.
    Malheureusement, ces utilisation, que je connais bien par ailleurs, sont ou très ponctuelles et à destination des particuliers (jardinage "bio"), ou tombées en désuétude à grande échelle (littière).
    C'est justement la disparition importante des pratiques pastorales qui, en plus de permettre à la fougère de colloniser certains milieux, a fait disparaitre son principal usage...

    D'où mes recherches vers des usages + novateurs (ou ancestraux à remettre au goût du jour ?)
    Concernant les usages insecticides, vous connaissez le débat sur le purin d'ortie... et la pression des groupes industrielle de "protection et médecine des végétaux"...Inutile de rêver à une production de masse ! Malgré les intérets de cette plante.


    Sincèrement

    Pierre

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Lydie09

    Re : Valorisation de la fougère

    Bonjour,
    Je suis exactement dans la meme recherche et dans la meme démarche que toi. J'essaye de trouver des infos sur la fougère en isolant (genre chanvre). si tu as + d'infos tu peux me tenir au courant ? Merci

  9. #7
    pilouflo

    Re : Valorisation de la fougère

    Bonjour Lydie 09,

    Désolé, je n'ai toujours rien trouvé de convainquant.
    Une idée que j'ai eu l'autre jour : mon fils fait du tir à l'arc. Les supports de cible sont en "paille" tressée (je ne sait pas quelle plante exotique c'est, peut être des feuilles de palmier?) importés d'asie du sud ouest... vu l'encombrement et le poids (c'est trassé très dense !), il y aurait peut être un truc à creuser.
    Fauchée à la bonne période (juste à fanaison), tressés sous presse, je pense que ça pourrait marcher.
    Ou bien faire des panneaux de type Paille Compressé de STRAMIT ou équivalent..
    A voir, mais cette ressource est importante, avec récolte mécanisable, sans trop de perturbation des biotopes.

  10. Publicité
  11. #8
    chatelot16

    Re : Valorisation de la fougère

    il y a aussi la meme utilisation que tous les dechet vert qui sont des mauvais combustible : methanisation : je suis en train de faire des essai avec le gazon , il y a aussi beaucoup de fougere qui envahisse certain endroit pres de chez mois il faudra essayer ...

    un post precedent indique une richesse particuliere de son compost : est ce que le residu de methanisation sera equivalent ?

  12. #9
    pilouflo

    Re : Valorisation de la fougère

    Bonsoir,

    Pour le composte, c'est vraiment en vert, au stade juvénile (avant croissance complète et lignification), donc récolte manuelle laborieuse, intéressant pour un potager bio, mais pas au delà.
    Après, le rapport C/N est vraiment très mauvais.

  13. #10
    chatelot16

    Re : Valorisation de la fougère

    (avant croissance complète et lignification)
    lignification ca veut dire transformation en vrai bois donc sans interet a methaniser ?

  14. #11
    pilouflo

    Re : Valorisation de la fougère

    Exactement

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Performance et Valorisation de la recherche en France
    Par John78 dans le forum Actualités
    Réponses: 33
    Dernier message: 06/03/2007, 08h21
  2. Valorisation de la ressource en eau
    Par Marion64 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/02/2006, 15h00
  3. inertage des dechets et valorisation
    Par AlligO dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/08/2005, 14h44
  4. valorisation de clichés radiographiques
    Par Bastien dans le forum Chimie
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/01/2005, 17h43
  5. durée étapes cycle fougère
    Par Jimmy dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 28/09/2004, 20h40