Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Psychologie clinique et pathologie



  1. #1
    BELHABIBE.N

    Psychologie clinique et pathologie


    ------

    J'ai une question à poser, relative à la Maladie d'Alzhzeimer, pour un travail de recherche, en vue de l'obtention de mon diplôme en tant que secrétaire médico-sociale.
    Quel therme utilise-t-on pour signifier l'attitude d'une patiente atteinte de la maladie d'Alzheimer, qui persiste en disant qu'elle va très bien et qu'elle n'est pas malade?
    Je fais donc appel à tout étudiant ou psychologue susceptible de m'éclairer.
    Je vous en remercie

    -----

  2. #2
    FO

    Re : Psychologie clinique et pathologie

    Le fait pour quelqu'un de refuser d'admettre sa maladie alors qu'elle est clairement déclarée et/ou que le diagnostic est clairement établi, j'appellerais cela un déni.

  3. #3
    Cyrille999

    Re : Psychologie clinique et pathologie

    Bonjour BELHABIBE.N,

    Oui, comme le dit fo, oui, ça s'appelle le déni. Mais....

    Il faut être prudent sur ce déni, particulièrement pour certaines pathologies graves qui perturbent la conscience comme la maladie d'alzeihmer ou la schizophrénie... Ca peut être un déni psychologique --- ou au contraire une absence de conscience de la maladie !!! Il ne faut pas oublier de se mettre à la place de cette patiente, et savoir que sa mémoire est détruite peu à peu, dont peut être l'annonce du diagnostic !

    Cyrille
    La connaissance est la matière première de l'Intelligence.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Réponses: 3
    Dernier message: 20/01/2008, 22h51
  2. livres de psychologie clinique
    Par Psychose dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 10
    Dernier message: 17/11/2007, 21h08