Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

helppppppppp Guidage




  1. #1
    pinx

    helppppppppp Guidage

    Salut a tous...

    voilou j'ai enfin tout le matériel nécessaire pour faire de l'autoguidage, par contre je rame un peu et aurais besoin de vos conseils pour le démarrage qui s'annonce laborieux...

    Alors je plante le décor:

    Tube newton Orion 200/1000 sur monture ATLAS EQ-G
    Imageur EOS 350D non défiltré
    tube lunette 70*1000(je sais même plus exactement) orion ou nilta, je sait plus non plus ...enfin pas de quoi casser 3 pattes a un cygne.
    toucam pro1 modifiée longue pose avec un joli câble ayant au bout une superbe prise //.

    Du coup j’utilise un convertisseur //-USB de chez ASTRONOMIZER qui m’as donné satisfaction jusqu’a aujourd’hui mais qui ne fonctionne pas avec mes logiciels actuels… du coup pour le moment pas de longue pose…. Sniff.

    Au niveau logiciel j’utilise la suite donnée (vendue) avec l’EOS 350.
    Shutter pour prendre les images de plsu de 30 sec et apn focus pour faire la mise au point.

    J’utilise (ou essaie d’utiliser) le logiciel carte du ciel pour la mise en station via EQDIR et le câble pierro astro usb-EQ6 direct

    Et PHD guiding qui me semble simple de prise en main en attendant de maîtriser et de passer a Guidemaster qui semble bien plus complet.

    Voila a peu prés ma procédure, mais ça ne me semble pas bon et aurais voulu savoir comment vous vous procédiez…

    1) installation de la monture
    2) montage des tubes et équilibrage
    3) mise en station au viseur polaire
    4) alignement sur N étoiles avec carte du ciel (premier problème, je ne suis pas sur de réussir a le faire)
    5) je vise une étoile brillante depuis carte du ciel (goto objet)
    6) je centre mon newton sur l’étoile
    7) j’aligne ma lunette guide sur cette même étoile
    8) branche la toucam et me connecte sous iris pour affiner ma mise au point de la toucam avec la lunette.
    9) Je branche l’EOS sur le newton
    10) Affine la mise au point a l’aide de poket shutter et d’apn foccus.
    11) Je vise avec carte du ciel la région que je veux imager (goto objet)
    12) Cadre correctement en changeant l’orientation de l’appareil sur le PO(grosse merdre a faire avec 3 petite visses en pleine nuit !)
    13) Vérifie la mise au point.
    14) Je lance PHD guiding (Ce qui de connecte carte du ciel en validant EQMOD)
    15) Relance vite fait le suivi sidéral dans EQDIR sous PHD GUIDING(j’espère ne pas avoir foiré ma mise en station ???)
    16) Sélectionne ma camera.(WFM) faute d’avoir trouver la solution pour la longue pose
    17) Lance la procédure de suivi (mise en route et réglage des paramètres de la camera)
    18) Recherche une étoile visible a la toucam (difficile sans longue pose) avec les vis de réglage de la lunette
    19) La centre et lance la procédure de calibrage.
    20) A ce moment la, le guidage doit fonctionner et semble fonctionner (sans longue pose)
    21) Je lance les acquisitions de l’EOS depuis le pc avec Pocket shutter.
    22) J’attend que tout soit fini patiemment.



    Cela vous semble t’il correct ou je fait des inversions ou des erreurs quelques part ???
    Ou je fait trop compliquer ?


    Merci de vos avis et conseils.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    chamois

    Re : helppppppppp Guidage

    Bonjour,
    Je vais essayé de mettre mon grain de sel dans ton message
    Citation Envoyé par pinx Voir le message
    Salut a tous...

    voilou j'ai enfin tout le matériel nécessaire pour faire de l'autoguidage, par contre je rame un peu et aurais besoin de vos conseils pour le démarrage qui s'annonce laborieux...

    Alors je plante le décor:

    Tube newton Orion 200/1000 sur monture ATLAS EQ-G
    Imageur EOS 350D non défiltré
    tube lunette 70*1000(je sais même plus exactement) orion ou nilta, je sait plus non plus ...enfin pas de quoi casser 3 pattes a un cygne.
    toucam pro1 modifiée longue pose avec un joli câble ayant au bout une superbe prise //. Il faut rajouter un réducteur 0.5X pour WC afin de réduire la focale de la lulu donc diminuer le F/D et avoir plus d'étoile
    Du coup j’utilise un convertisseur //-USB de chez ASTRONOMIZER qui m’as donné satisfaction jusqu’a aujourd’hui mais qui ne fonctionne pas avec mes logiciels actuels… du coup pour le moment pas de longue pose…. Sniff.
    Désolé mais il n'y aura pas de LP avec un convertisseur //-USB fait uniquement pour piloter une imprimante. Le seul système que je connaisse est de rajouter une carte PCMCIA qui donne un vrai port //
    Au niveau logiciel j’utilise la suite donnée (vendue) avec l’EOS 350.
    Shutter pour prendre les images de plsu de 30 sec et apn focus pour faire la mise au point.

    J’utilise (ou essaie d’utiliser) le logiciel carte du ciel pour la mise en station via EQDIR et le câble pierro astro usb-EQ6 direct

    Et PHD guiding qui me semble simple de prise en main en attendant de maîtriser et de passer a Guidemaster qui semble bien plus complet.

    Voila a peu prés ma procédure, mais ça ne me semble pas bon et aurais voulu savoir comment vous vous procédiez…

    1) installation de la monture
    2) montage des tubes et équilibrage en pointant avec l'angle de déclinaison de l'objet et en mettant de préférence le PO // à la bare des poids
    3) mise en station au viseur polaire
    4) alignement sur N étoiles avec carte du ciel (premier problème, je ne suis pas sur de réussir a le faire) plus simple faire un alignement 1 étoile, juste à coté de l'objet du soir, voir 2 étoiles avec la cible entre elles5) je vise une étoile brillante depuis carte du ciel (goto objet)
    6) je centre mon newton sur l’étoile
    7) j’aligne ma lunette guide sur cette même étoile
    8) branche la toucam et me connecte sous iris pour affiner ma mise au point de la toucam avec la lunette. cela se fait très facilement directement sous guidemaster qui possède sur les dernière version d'un indicateur de FWMH, un logiciel de moins à ouvrir
    9) Je branche l’EOS sur le newton
    10) Affine la mise au point a l’aide de poket shutter et d’apn foccus.
    11) Je vise avec carte du ciel la région que je veux imager (goto objet)
    12) Cadre correctement en changeant l’orientation de l’appareil sur le PO(grosse merdre a faire avec 3 petite visses en pleine nuit
    13) Vérifie la mise au point. perso je fait une map sur le viseur de l'apn dans l'étape 10, puis je fais l'étape 11 et 12 et c'est lorsque je suis sur que l'apn est bien orienté que je retoure sur l'étoile brillante faire la map fine. En changeant l'oroientation de l'apn tu dérègleras toujours un peu la map.
    14) Je lance PHD guiding (Ce qui de connecte carte du ciel en validant EQMOD)
    15) Relance vite fait le suivi sidéral dans EQDIR sous PHD GUIDING(j’espère ne pas avoir foiré ma mise en station ???)
    16) Sélectionne ma camera.(WFM) faute d’avoir trouver la solution pour la longue pose
    17) Lance la procédure de suivi (mise en route et réglage des paramètres de la camera)
    18) Recherche une étoile visible a la toucam (difficile sans longue pose) avec les vis de réglage de la lunette d'où l'interet du réducteur 0.5X. Perso j'ai muni un oculaire plössl 25 mm "chinois" d'une bague ralonge de jupe et d'un anneau que j'ai réglé pourqu'il soit équifocal avec la WC: je mets l'oculaire je cherche et centre à l'oeil l'étoile guide la plus poche, je remets la WC et je suis sur ainsi d'avoir l'étoile dans le champ. Cela fait gagner du temps.
    19) La centre et lance la procédure de calibrage.
    20) A ce moment la, le guidage doit fonctionner et semble fonctionner (sans longue pose)
    21) Je lance les acquisitions de l’EOS depuis le pc avec Pocket shutter.
    22) J’attend que tout soit fini patiemment.
    Et je surveille la température et je prie parce que s'il elle varie de plus de 2° je dois refaire la map de l'EOS



    Cela vous semble t’il correct ou je fait des inversions ou des erreurs quelques part ???
    Ou je fait trop compliquer ?
    Si ton atlas EQ-G possède la raquette goto c'est nettement plus facile, pas de carte du ciel, ASCOM et autres joyeusetés que tu évoques dans ta description.
    Tu as oublié le choix de la vitesse de rattrapage: je te conseille 0.25X et pas plus de 0.5X.
    phd connais pas, GM est tellement simple et efficace


    Merci de vos avis et conseils.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  4. #3
    scopy

    Re : helppppppppp Guidage

    Très intéressant ! Merci pour tous ces bons conseils qui ne serviront pas qu'à pinx !!


  5. #4
    pinx

    Re : helppppppppp Guidage

    salut pierre !
    et merci pour tes réponses.

    tu dit:

    Si ton atlas EQ-G possède la raquette goto c'est nettement plus facile, pas de carte du ciel, ASCOM et autres joyeusetés que tu évoques dans ta description.
    Tu as oublié le choix de la vitesse de rattrapage: je te conseille 0.25X et pas plus de 0.5X.
    phd connais pas, GM est tellement simple et efficace


    dans ce cas, tu fait ta mise en station sur une ou 3 etoiles depuis ta raquette.
    lance le suivi sideral,
    debranche ta raquette
    et branche le cable EQDIR entre ta monture et le PC le tout allumé ?pour pouvoir lancer l'autoguidage depuis PHD ou GMaster ?

    en debranchant allumé ,ça n'arrete pas la monture, ni ne flingue les cablages ?


    si c'est le cas , ça m'interesse drolement, car hier c'etait sacrement galere a metre l'etoile au centre de l'oculaire, l'oeuil a l'oculaire, le PC portable dans une main, l'autre qui cherchait le paddle pour centrer le tout depuis EQDIr !

    merci d'avance de ta réponse

  6. #5
    chamois

    Re : helppppppppp Guidage

    Citation Envoyé par pinx Voir le message
    salut pierre !
    et merci pour tes réponses.

    tu dit:

    Si ton atlas EQ-G possède la raquette goto c'est nettement plus facile, pas de carte du ciel, ASCOM et autres joyeusetés que tu évoques dans ta description.
    Tu as oublié le choix de la vitesse de rattrapage: je te conseille 0.25X et pas plus de 0.5X.
    phd connais pas, GM est tellement simple et efficace


    dans ce cas, tu fait ta mise en station sur une ou 3 etoiles depuis ta raquette.
    lance le suivi sideral,
    debranche ta raquette
    et branche le cable EQDIR entre ta monture et le PC le tout allumé ?pour pouvoir lancer l'autoguidage depuis PHD ou GMaster ?

    en debranchant allumé ,ça n'arrete pas la monture, ni ne flingue les cablages ?


    si c'est le cas , ça m'interesse drolement, car hier c'etait sacrement galere a metre l'etoile au centre de l'oculaire, l'oeuil a l'oculaire, le PC portable dans une main, l'autre qui cherchait le paddle pour centrer le tout depuis EQDIr !

    merci d'avance de ta réponse
    Je vois que la galère n'est pas que pour moi .
    Je fais très simple, quand on n'a plus beaucoup de neurones actifs il faut des choses simples.
    J'allume la raquette, initialisations, date, etc et généralement alignement sur une étoile si j'ai une étoile brillante pas loin ou 2 étoiles avec la cible au milieu.
    Je parle de l'alignement avec la raquette.
    Quand je suis sur une étoile bien centrée, (le suivi sidérale démarre automatiquement avec la procédure d'alignement 1, 2 ou 3 étoiles), je mets l'oculaire (équifocal avec la WC) dans la lunette guide pour la centrée également.
    Puis j'allume le PC raccorde la prise USB de la CCD ou du 350D et je fais les centrages alignements, orientations, m.a.p., etc
    Quand tout est bon sur ma cible: map, orientation, je chefche toujours à l'oculaire dans la lunette guide une étoile correcte au plus prés de la cible, généralement avec la LP elle est dans la photo. Je centre avec les anneaux de guidages, puis j'enlève l'oculaire équifocal avec la WC et je mets en place celle-ci, attache des fils le long de la monture branchement du fil USB de la WC et de la prise // sur la boite à relais elle même branchée sur la prise // du PC et la prise ST4 de la monture.
    Je lance Guidemaster, fignole le centrage de l'étoile guide choisie et procédure d'alignement GM.
    Ensuite je retouche le centrage de l'image (CCD ou 350D) si nécessaire puis je lance l'autoguidage puis la prise photos.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    pinx

    Re : helppppppppp Guidage

    ok, ça me parle....

    merci pour ces précisions....

  9. #7
    scopy

    Re : helppppppppp Guidage

    ça ne me parle pas encore tout à fait, mais je vais relire attentivement, ça sera sûrement très utile dans quelque temps...merci Pierre.

  10. Publicité
  11. #8
    baf

    Re : helppppppppp Guidage

    Allez, je vous mets ma méthode aussi, qui se rapproche évidemment beaucoup de celle de Pierre et certainement beaucoup d'autres
    • Montage de la monture et première MES "au mieux", histoire de me faciliter la vie plus tard
    • Montage des poids, du scope, de la webcam
    • Vérification/modification de la MES définitive; car ça a forcément bougé quand j'ai tout monté
    • Branchage au portable de tout ce qui peut l'être à ce moment, c'est à dire tout sauf l'APN
    • Allumation du portable
    • Démarrage de Guidemaster pour la MAP de la webcam de guidage, sur une étoile au pif
    • Pointage du tube au nord, grossièrement, pour avoir un point de départ (tige contrepoids dans l'alignement du pied nord)
    • Lançage de Carte du ciel et connectage du téléscope dedans
    • Dans EqMod : RAZ données alignement et données Sync, suppression des limites RA/DEC
    • Dans CdC : goto sur une étoile bien reconnaissable, si possible pas trop loin de la cible à imager; sinon, n'importe quelle étoile brillante dans les environs
    • Vérification au chercheur, puis à l'oculaire que l'étoile est dans le champ et pas trop loin du centre; si ce n'est pas le cas, je bouge le scope avec mes mains pleines de doigts (désserage de freins obligatoire, évidemment)
    • Dans EQMod : Mise en route du suivi sidéral
    • Remplacement de l'oculaire par l'apn
    • Lancement de DSLRFocus et MAP vite faite
    • Dans EQMod : alignement sur une étoile
    • Dans CdC : goto la même étoile; normalement le scope ne bouge quasiment pas
    • En même temps dans EQMod et DSLRFocus : centrage de l'étoile avec la raquette virtuelle de EQMod et vérification à chaque fois avec une pose de 4sec/400iso
    • Quand l'étoile est au centre : "Valider" dans EQMod et "Sync" sur l'étoile dans CdC
    • Dans CdC : Goto sur la cible du soir
    • Dans DSLRFocus : une pose de 8sec/1600iso pour vérifier que l'objet est dans le champ et peaufinage de son cadrage avec la raquette virtuelle de EQMod (éventuellement un "Sync" dans CdC si on prévoit de changer d'objet dans la nuit)
    • Retour dans Guidemaster pour la calibration du suivi et activation du suivi; S'il n'y a pas d'étoile assez brillante, jouer sur les anneaux de centrage de la lunette
    • Dans DSLRFocus : MAP précise, soit à la main soit avec le FCUSB
    • Une fois la MAP correcte, lancement de la série de poses
    • Allumage de clope et débouchement de bière
    • Quand c'est chez moi, je lance RemoteAdmin et je file dans le bureau au chaud pour contrôler tout ça à distance
    Voili voilou. Si ça peut en aider quelques uns ou quelques unes, c'est tant mieux. Sinon, comme dirait l'autre, je la r'mets dans ma culotte, n'en parlons plus

  12. #9
    scopy

    Re : helppppppppp Guidage

    Super ! j'imprime, je plastifie et j'ai ma check-list !! Merci Christophe !

  13. #10
    pinx

    Re : helppppppppp Guidage

    merci a tous les 2 je vais analyser totu ça prochainement et ferait certainement des comentaire prochainements.

    d'autres procedures légeremetn differentes ?

  14. #11
    chamois

    Re : helppppppppp Guidage

    Citation Envoyé par baf Voir le message
    ..............[*]Pointage du tube au nord, grossièrement, pour avoir un point de départ (tige contrepoids dans l'alignement du pied nord)[*]Lançage de Carte du ciel et connectage du téléscope dedans[*]Dans EqMod : RAZ données alignement et données Sync, suppression des limites RA/DEC[*]Dans CdC : goto sur une étoile bien reconnaissable, si possible pas trop loin de la cible à imager; sinon, n'importe quelle étoile brillante dans les environs[*]Vérification au chercheur, puis à l'oculaire que l'étoile est dans le champ et pas trop loin du centre; si ce n'est pas le cas, je bouge le scope avec mes mains pleines de doigts (désserage de freins obligatoire, évidemment)[*]Dans EQMod : Mise en route du suivi sidéral
    ....................
    Bonjour,
    Juste pour ma petite tête: je ne comprend pas tout
    Quand j'utilisait EQmod :
    "Pointage du tube au nord, grossièrement, pour avoir un point de départ (tige contrepoids dans l'alignement du pied nord)" cela s'appelle "parkposition", on peut même jeter un coup d'oeil dans le chercheur pour s'assurer que la polaire est dans le champ, sinon la mettre par action avec les mains pleines de doigts .
    "Dans CdC : goto sur une étoile bien reconnaissable, si possible pas trop loin de la cible à imager; sinon, n'importe quelle étoile brillante dans les environs"
    Pourquoi pas simplement alignement une étoile à partir de park position ce qui mets en même temps le suivi sidéral en route ? et permets au système de savoir où il est?

    ".....si ce n'est pas le cas, je bouge le scope avec mes mains pleines de doigts (désserage de freins obligatoire, évidemment)"
    Dans ce cas EQmod et CduC perd toute référence parce que le repérage dans les système utilisé par les monture de synta (EQ, HEQ, atlas, Sirius) est basé sur le comptage des pas et micro pas des moteurs. Si on déplace le scope à la main le systéme ne sait plus où il est. C'est la différence avec des systèmes à encodeurs comme l'intelliscope de Orion où les encodeurs suivent les déplacement engendrés par les mains (pleines de doigts!) qui poussent où d'éventuels moteurs
    .
    Perso je trouve que ces actions de servent à rien , suffit à partir de la park position face au nord de faire:
    "Dans EQMod : alignement sur une étoile
    Dans CdC : goto la même étoile; normalement le scope ne bouge quasiment pas
    En même temps dans EQMod et DSLRFocus : centrage de l'étoile avec la raquette virtuelle de EQMod et vérification à chaque fois avec une pose de 4sec/400iso ".

    Je ne critique pas , je veux juste comprendre.
    Maintenanat as-tu essayé, si tu a la raquette goto de ta monture , de faire un alignement une étoile,
    centrage comme tu fais
    goto la cible
    centrage de nouveau comme tu le fais
    C'est beaucoup plus rapide, simple , pas de logiciels supplémentaires, de passage de l'un à l'autre et surtout pas de plantage en plein milieu d'une séance de pose, du genre EQmod arrète le suivi sidéral sans rien dire: très drôle. C'est à la suite de ce genre de surprise que j'ai remi eqmod bien rangé au fond de la boite de matos astro..
    Perdre une rare nuit de qualité parce que un logiciel "a des vapeurs" quand on touche à un autre cela me mets en rage !
    Je le répète ce n'est pas une crique mais juste une expérience!
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

  15. #12
    baf

    Re : helppppppppp Guidage

    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    cela s'appelle "parkposition", on peut même jeter un coup d'oeil dans le chercheur pour s'assurer que la polaire est dans le champ, sinon la mettre par action avec les mains pleines de doigts .
    La "park position" n'est pas forcément celle-ci; je pense par exemple à ceux qui sont sous abri et qui mettent tout à l'horizontale pour avoir une hauteur minimale.
    Ceci dit, il est probable que j'ai renseigné cette position dans EQMod (tige // pied nord) comme park position à un moment et donc que j'ai un peu de bol : je me retrouve d'office dans la situation que tu préconises.
    J'ai fait tellement d'essais que je ne m'en souviens plus, mais ça parait logique, en effet. Et plus j'y pense, plus je me dis que ça doit être le cas... Je vérifierai ce soir. C'est important en effet.

    Sinon, mon raisonnement est le suivant : peu importe la position de départ, je demande à la monture d'aller quelque part, et quelque part que je peux repérer au chercheur et à l'oculaire sans me tromper.
    Sans trop m'avancer, je sais qu'elle n'ira pas du premier coup. Mais je m'en fiche, puisque je la "recadre" ensuite en lui disant qu'elle est allée au bon endroit (commande Sync après la séquence d'alignement).
    Par contre, je sais pertinemment que la précision d'un éventuel Goto suivant ne sera pas terrible, mais pareil : je m'en fiche vu que (maintenant) j'image rarement plus d'un objet par nuit, donc le tube ne bougera plus.
    C'est aussi pour ça que j'essaye de faire l'alignement pas trop loin de la cible à imager.


    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    ".....si ce n'est pas le cas, je bouge le scope avec mes mains pleines de doigts (désserage de freins obligatoire, évidemment)"
    Dans ce cas EQmod et CduC perd toute référence parce que le repérage dans les système utilisé par les monture de synta (EQ, HEQ, atlas, Sirius) ...<snip>...
    Oui et non. Oui dans l'absolu car pendant que je bidouille avec mes petits doigts boudinés, les moteurs tournent encore. Mais (presque) non dans la réalité car le temps que je mette l'étoile dans le champs est très court, en fait; au maximum 10sec. Je pense donc que la référence est certes perdue mais de très peu.
    Alors effectivement, une fois l'alignement effectué, je n'ai que rarement la cible pile-poil au milieu du capteur. Mais elle est quand même systématiquement dans le champ et pas trop loin du centre. Comme il faut généralement recadrer, ça ne me gêne pas outre mesure.
    Il y a aussi le fait que j'ai un grand capteur, alors ça facilite les choses, je pense. Si j'utilisais une webcam pour imager, je changerais peut-être de méthode pour être plus précis et perdre moins de temps.


    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    Perso je trouve que ces actions de servent à rien , suffit à partir de la park position face au nord de faire:
    "Dans EQMod : alignement sur une étoile
    Dans CdC : goto la même étoile; normalement le scope ne bouge quasiment pas
    En même temps dans EQMod et DSLRFocus : centrage de l'étoile avec la raquette virtuelle de EQMod et vérification à chaque fois avec une pose de 4sec/400iso ".
    C'est ce que je faisais au tout début, jusqu'à ce qu'un jour (enfin... une nuit) le tube parte dans la mauvaise direction lors du goto initial
    C'est peut-être à partir de ce jour que j'ai dû définir la park position tige // pied nord

    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    Je ne critique pas , je veux juste comprendre.
    Pas de souci, j'aime autant comparer les expériences, d'autant que je ne détiens pas non plus la vérité

    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    Maintenanat as-tu essayé, si tu a la raquette goto de ta monture , de faire un alignement une étoile, ... <snip>...
    Je n'ai pas la version Goto de la Sirius, donc pas de raquette me permettant de faire les Goto


    Citation Envoyé par chamois Voir le message
    C'est à la suite de ce genre de surprise que j'ai remi eqmod bien rangé au fond de la boite de matos astro..
    Perdre une rare nuit de qualité parce que un logiciel "a des vapeurs" quand on touche à un autre cela me mets en rage !
    Curieusement, j'ai une totale confiance dans les logiciels (quoiqu'un peu moins en ce moment avec GM...) et c'est la raison pour laquelle j'ai choisi la monture sans le goto mais avec EQMod


    Je vais essayer ce soir de supprimer des bouts de la première partie de ma "procédure" et voir cette histoire de park position. Si ça peut me permettre de gagner quelques minutes, c'est toujours ça de pris...

  16. #13
    chamois

    Re : helppppppppp Guidage

    Bonsoir,
    Je crois que j'ai fait une confusion:
    "Home position" c'est face à la polaire barre des poids // au pied nord.
    "park position" c'est la position où l'on range la monture avant de couper le jus.
    Je crois même me rappeler qu'il y a un troisième cas ?
    Au redémarrage si on a touché à rien (monture fixe dans un abri ) EQmod sait exactement d'où il repart et pas besoin de refaire un alignement.
    Tout ceci est expliqué dans la doc en français de EQmod-EQdir.
    Pierre
    O.O.SPX 200/900, Baader MPCC, H-EQ5 pro, SW 80/400, EOS350D, Mégrez72ED, artemis285

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. guidage axonale
    Par kikoucha dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/12/2007, 22h45
  2. Guidage C8 / EQ5
    Par Polaris34 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 9
    Dernier message: 27/06/2007, 08h14
  3. Guidage en translation
    Par MEL67 dans le forum Technologies
    Réponses: 16
    Dernier message: 19/04/2007, 15h46
  4. Guidage missiles
    Par amenis dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 16/12/2006, 20h17
  5. module de guidage
    Par 3sk dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 8
    Dernier message: 07/12/2006, 21h50