Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme...



  1. #1
    whynotginiii

    Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme...

    Pour évaluer la qualité optique d'un instrument, on peut rechercher les défauts inhérents à l'appareil et ceux que l'on peut limiter en réglant mieux les optiques...

    Je voulais savoir quels sont les grossissements généralement utilisés (en ratio du diamètre) pour évaluer/régler:
    - tache de diffraction,
    - coma,
    - astigmatisme
    - aberration chromatique
    - trèfle (je me demande si je force pas un peu au niveau des supports du primaire)
    - autres (si oui lesquels).

    Ma question va dans le sens d'un éventuel achat de barlow. J'ai une gamme d'oculaire 30/15/8/4 mm (le 30 au coulant 50,8). J'ai pu lire que, pour de fort grossissement, qu'il était convenu qu'il valait mieux utiliser une barlow qu'un oculaire petite focale. Qu'en pensez vous? Sous quelles limites?

    (ps: je rappelle que j'ai un dobson 250/1250)

    -----

    Loïc (Whynotginiii) - Dobson kepler 250/1250 & Jumelles 10x60 - Seine Maritime (76)

  2. Publicité
  3. #2
    Vincent Becker

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    Pour la tache de diffraction, l'astigmatisme et le "trèfle", il faut essayer d'être à 1,5D grand minimum, de préférence 2D ou plus. Il faudra pour cela un excellent ciel très stabmle sinon la turbulence rendra l'image illisible.

    Pour la coma, ça dépend plus du champ que de la focale: plus le champ sur le ciel sera grand plus la coma sera visible. En 1,25" un Plössl de 32mm par exemple donnera le champ (et donc la coma) maximales.

    L4aberration chromatique n'a pas de sens sur un Newton qui enest par définition dépourvu vu qu'on est en réflexion et pas en réfraction. Si tu en vois, cahnge d'ocualires

    Enfin, sur un 250/1200 descendre en dessous de 4mm sera très très rare. Une Barlow qu'elle soit x2 ou x3 ne te servira à rien, avec tes oculaires tu obtiendras des focales trop courtes pour être utilisables.

    Je te conseillerais plutôt si tu y tiens absolument l'achat d'un ocualire genre TMB Planetary 3,2mm. Tu pourras le sortir 5 nuits par an, mais quelles nuits!
    Vincent Becker

  4. #3
    dobcat

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    bonjour c'est au minimun un oculaire qui donne un grossissement egal au diamêtre , un 200mmm a 200fois
    lit cet article :
    http://www.astrosurf.com/altaz/startest.htm
    sempre endavant, mai morirem! a+ william dobson catalan

  5. #4
    xav72

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    tu ne vas pas tout voir avec un Gr important!
    notamment la coma ou le trefoil ( et pas trefle )
    sinon tu peux deja monter à 2X le diametre pour voir une belle tache de diffraction . mais william a raison aussi... on la voit a Gr=D
    un oculaire seul de bonne qualité risque moins de degrader l'image qu'un oculaire+barlow ( moins de lentilles donc moins de risque de defaut)

    tu peux regarder ici :
    http://www.astrosurf.com/nexstar8/

    sinon controler avec un test de roddier ... tu trouvera le logiciel et toutes les infos pour ici
    http://www.astrosurf.com/tests/roddier/projet.html
    fait joujou avec une 120ED, un C8, un 400 et meme des images...si si !!

  6. #5
    whynotginiii

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    Que de réponses rapides...

    Vincent, effectivement, je me suis trompé, je voulais parler de l'aberration sphérique et pas chromatique, ce qui n'a pas de sens avec un dobson! Pour ce qui est de descendre plus bas que le 4mm, je suis d'accord avec toi une fois de plus et je n'envisage pas d'acheter un oculaire de plus faible focale (déjà que je ne l'utilise pas très souvent car le gain en grossissement par rapport au 8 est, je trouve au détriment de la qualité).
    Je posais la question de la barlow par rapport aux réglages évoqués si ceux-là nécessitaient d'être à 2D ou plus. Je me suis dis, si faut 2 ou 2,5 D alors pourquoi pas prendre une barlow x2 ou x2.5 ce qui, avec le 15 mm me donnerait un 7,5 ou un 6 (intéressant eu égard à la remarque ci dessus sur le 8 et le 4) et me permettrait, si j'achète d'autres oculaires genre 21 ou 11, d'étendre la gamme

    Xavier: pour la barlow+oculaire, c'est bien ce que je pensais: +de lentilles donc + de dégradation et moins de lumière. En même temps, on peut se poser la question quand on voit le trou de serrure du 4mm HR planetary par rapport au 8mm. Dans le même temps, si la collimation est bonne, y'a pas de raison que ça passe à coté du dit trou de serrure me diras tu sans doute (et je ne peux qu'approuver)
    Pour le test de rodier, n'étant pas équipé photo (dobson oblige) je ne vois pas comment je pourrais procéder!

    Bon, je vais commencer par tester le OIII nebular du club (avant achat) sur la lagune par exemple ou les dentelles du cygne puis j'aviserai pour les autres achats (bino, barlow et autres...)

    Merci
    Loïc (Whynotginiii) - Dobson kepler 250/1250 & Jumelles 10x60 - Seine Maritime (76)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    xav72

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    loic... les HR ont une excellente sortie d'oeil... dons aucun soucis! c'est pas des "trou de serrure"
    fait joujou avec une 120ED, un C8, un 400 et meme des images...si si !!

  9. Publicité
  10. #7
    whynotginiii

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    Citation Envoyé par xav72 Voir le message
    loic... les HR ont une excellente sortie d'oeil... dons aucun soucis! c'est pas des "trou de serrure"

    Ca dépend de la taille de la clé...des étoiles

    Il est pas grand quand même le 4mm...au niveau de l'entrée lumière (coté porte oculaire) pas du relief d'oeil. Coté relief d'oeil, pas de différence entre le 4 et le 8. Je medis que si le scope est pas bien collimaté, doit y avoir de la déperdition au niveau de l'entrée (des raies lumineuses transférées du secondaire à coté de l'axe optique et donc à coté de l'entrée de l'oculaire...)
    Loïc (Whynotginiii) - Dobson kepler 250/1250 & Jumelles 10x60 - Seine Maritime (76)

  11. #8
    Vincent Becker

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    C'est là le but de la collimation: faire en sorte que la zone de netteté maximale entre dans ce petit trou... Ca dépend donc de la taille du trou (enfin pas tellement, le trou est de toutes façons au milieu) d'une part et de la taille de la zone de netteté d'autre part. Sur ton 250 à f/5 elle est de 1,7mm: c'est ta tolérance de défaut de collimation. Autant dire que c'est asez vite vu.
    Vincent Becker

  12. #9
    whynotginiii

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    Citation Envoyé par Vincent Becker Voir le message
    ..../... de la zone de netteté d'autre part. Sur ton 250 à f/5 elle est de 1,7mm: c'est ta tolérance de défaut de collimation. Autant dire que c'est asez vite vu.
    Que veux tu dire par "c'est assez vite vu"...que c'est pas évident, ou que que la collimation est relativement aisée?
    Qu'appelles tu la zone de netteté (c'est la première fois que j'entends/vois parler de ce terme!

    En tout cas, ça rejoint mes messages à savoir qu'avant de se tirer les cheveux sur le coma, le trèfle (trefoil) et autre, faut mettre en avant la collimation. Mais si on cherche à améliorer les autre, on risque pas de collimater justement (comme je l'évoquais, je pense au "Tréfoil" qui peut résulter je crois de tensions appliquées au miroir au niveau de ses supports)
    Loïc (Whynotginiii) - Dobson kepler 250/1250 & Jumelles 10x60 - Seine Maritime (76)

  13. #10
    Vincent Becker

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    Je veux dire par là qu'on a assez vite fait d'être à côté Mais c'est moins pire que sur une optique à f/4 où on est en dessous du millimètre...

    Il y a là un article très intéressant du président de la SAF sur le sujet:

    http://www.astrosurf.com/saf/article...TON/NEWTON.pdf

    et il est vrai que tant que c'est pas collimaté, on ne peut rien dire sur les autres paramètres.
    Vincent Becker

  14. #11
    whynotginiii

    Re : Quel grossissement pour définir/régler tache diffraction/coma/aberration sphérique/astigmatisme

    Merci Vincent pour ce lien plein d'info.
    J'ai pas tout lu mais ça m'a l'air très instructif.
    Loïc (Whynotginiii) - Dobson kepler 250/1250 & Jumelles 10x60 - Seine Maritime (76)

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Quel grossissement pour neptune et uranus
    Par whynotginiii dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/08/2008, 10h28
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 09/12/2007, 18h13
  3. Cassini, Grande tache Rouge: Quel instrument pour voir cela?
    Par goldorak26 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 36
    Dernier message: 08/04/2007, 20h13
  4. quel grossissement de microscope
    Par vdn dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/06/2006, 20h34
  5. Quel grossissement pour M31 ?
    Par cedsanzo67 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/09/2005, 21h58